Servrage opiacé et fourmillements dans les membres / PsychoACTIF

Santé - Servrage opiacé et fourmillements dans les membres


#1 08 mars 2015 à  02:51

evilbrood 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 26 Dec 2014
Messages: 67

Servrage opiacé et fourmillements dans les membres

Bonjour,
je me pose plusieurs questions, donc au lieu de tout balancer comme ça je vais scinder mon texte en deux parties.

I. Consommation, sevrage et symptômes  étranges

Depuis un an environ, je consomme de l’héroïne en sniff, pas quotidiennement mais de façon régulière.
En général j'en consomme quotidiennement pendant une semaine/une semaine et demi, puis je fais une semaine et demi de pause et ainsi de suite.
De cette façon, je subis à  chaque fois de légers symptômes de sevrage, que j'arrive à  diminuer voir supprimer à  l'aide de prises de codéine pendant 2-3 jours.

Par conte à  chaque sevrage j'ai des symptômes bizarres (enfin je n'avais jamais entendu parler de ce genre de symptôme) : j'ai des fourmis dans certaines parties du corps, qui mettent quasiment une semaine pour disparaître complètement.
Les dernières fois c'était dans l'auriculaire de la main gauche, et ça se prolongeait un peu vers le poignet. Cette fois ci c'est tout le pied droit qui est anesthésié et ça me gène beaucoup pour marcher.

Avez vous déjà  eu/entendu parler de ce genre de symptôme ?
A quoi est-ce dû ? Existe-t-il des méthodes pour les réduire ?



II. Sevrage et substtitution

Je sais que les infos sont disponibles sur le site mais je vais profiter de ce sujet pour poser quelques questions.

Même si je ne pratique pas l'injection et que cela ne fait pas très longtemps que je consomme de l'héroïne : première prise il y a 3 ans et demi, puis une ou deux prises par an jusqu'à  ce début d'année où j'en consomme régulièrement.
J'ai surtout consommé d'autres opiacés pendant cette période : codéine, opium, tramadol, o-desmethyltramadol, kratom, AH-7921...
Je ne crois pas me rappeler avoir passé une semaine entière sans avoir gobé un opi.
Je me demande si cela ne serait pas mieux que je passe à  un TSO.
Je connais les désavantages (sevrage long et parfois difficile, certains voient ça comme un aveu d'échec : du genre "Tu dis que c'est pour arrêter que tu prends un TSO mais en vrai c'est juste pour continuer à  consommer, quand on veut vraiment arrêter on y arrive...")
En fait je commence à  en avoir marre d'alterner entre phases de bien être chimique, où le temps file à  vitesse grand V et où au final je ne fais rien de concret à  des phases où je suis mal physiquement, où je manque tellement d'énergie que je loupe des jours de stage (ce dont je ne peux vraiment pas me permettre) et dont la seule chose que j'ai en tête dans ces moments c'est "mais putain comment je vais pouvoir dénicher un opi !?"
En plus je dépense beaucoup d'argent pour soutenir cette consommation et je me débarrasserais bien de cette dépense.

Donc voici ma deuxième série de questions smile
Est-ce à  votre avis une idée judicieuse ?
Je ne sais par contre pas à  qui aller en parler, un addictologue ? ou bien n'importe quel médecin généraliste ?

Merci de m'avoir lu et merci d'avance pour toutes vos réponses.


EDIT : Je viens de me rendre compte que je n'ai peut-être pas posé dans la bonne section. Si un modo pouvait déplacer mon topic à  l'endroit approprié ce serait cool smile

Dernière modification par evilbrood (08 mars 2015 à  02:53)

Hors ligne

#2 08 mars 2015 à  13:10

majama 
Adhérent PsychoACTIF
200
Date d'inscription: 12 Nov 2014
Messages: 632
Blogs

Re: Servrage opiacé et fourmillements dans les membres

Salut à  toi,

Effectivement je pense qu'un TSO peut forcement te servir.
En plus t'es conscient que ça peut-prendre du temps .
Même si tu arrives à  ne pas consommer pendant plusieurs jours ton problème me paraît plus lié a un manque de stabilité avec des hauts et des bas .
Perso je pense que c'est judicieux de part le fait,que tu vas trouver un équilibre et qu’apparemment c'est surtout ce qui te manques donc une meilleur qualité de vie plus confortable..
Ensuite un simple généraliste peut aujourd'hui te prescrire du Subutex,la Metha j'suis pas sur il me semble qu'il faut passer par un centre d’addictologie.Après ça dépend de ce que tu recherches dans le processus de soin.Dans un centre tu vas trouver des professionnels formé en addictologie avec une écoute et une expérience en la matière.Plusieurs intervenants travaillent ensemble et avec toi,infirmiers,médecin,psychologue..
Je te conseillerai de plutôt opter pour cette solution.Pas que les généralistes ne soient pas compétents mais la tu peux avoir a faire a des spécialistes et en plus c'est gratuit ..
J'en ai fréquenté deux en peu de temps et j'ai eu chaque fois à  faire à  des personnes très bienveillantes qui m'ont et m'apporte beaucoup.
Pour les fourmillement c'est bizarre j'ai aussi ce genre de symptômes mais moi depuis que je suis sous Subutex et aussi de l’arthrose dans les articulations..J'ai fait tout une batterie d'examens  puisque c'est apparue de suite après la substitution mise en place. Et rien ..
D'après les docs c'est bien une cause à  effets mais il m'en n'ont jamais dit plus ..J'suis passé du générique au Subutex non substituable car ils pensaient que ça pouvait venir des excipients mais non en fait,c'est toujours pareil..C'est surtout la nuit et le matin et au niveau des doigts surtout..Alors est-ce que c'est une intolérance à  la molécule elle même qui fait que,j'en sais rien..
Bon courage à  toi.

Dernière modification par majama (08 mars 2015 à  13:16)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

#3 08 mars 2015 à  19:26

Amarnath 
Ni ceci Ni cela
France
300
Date d'inscription: 26 Jan 2014
Messages: 1041

Re: Servrage opiacé et fourmillements dans les membres

Salut,

Les fourmillements et endormissements, j'ai ça aussi, sauf que d'après un examen électromyogramme, il se pourrait que cela vienne des canals carpiens pour les bras. Pour les jambes je ne sais pas mais les symptômes sont les même.

Sinon pour la suite de ton post, je me pose la question en ce qui concerne ta demande de si c'est bien ou non de demander un TSO.
Tu dis faire une semaine et demi de consos et une semaine et demi sans. Est-ce que tu te penses accros physiquement au point de ne pouvoir renoncer ou est-ce aussi une forte dépendance au niveau psychologique ?

Soyons francs et sans jugements infantilisants et inutiles, est-ce que tu recherches un produit opiacé pour être toujours "défoncé", mais sans avoir les problèmes d'argent et le mal être physique et moral du manque, ou vraiment c'est parce que tu estimes que tu ne peux pas arrêter la consommation et que tu as besoin d'être stable sans les bas et les hauts ?

Il faut tout de même savoir que si ton besoin c'est de te sentir bien sous opiacé, de ressentir la défonce comme tu l'aimes, tu risques d'être franchement déçu. Le TSO ne t'offres pas l'effet de la came, il substitut juste la molécule au niveau des capteurs, pour ne pas être malade. Les personnes qui aiment à  continuer de se faire une cession came, pour l'effet heureux des opiacés, arrêtent quelques jours leur TSO, pour consommer, mais ce n'est pas simple d'être équilibré de cette façon.
Surtout qu'il y a tout de même quelques désagréments à  être toujours sous méthadone ou subutex.

Les gens qui supportent bien la buprénorphine et qui ressentent un effet agréable avec le sub, aiment bien le sniffer et ils arrivent à  se faire plaisir avec ce TSO détourné. Quelques personnes aussi l'injectent et rare sont les témoignages que j'ai pu lire, indiquant un réel plaisir autre que de ne pas avoir de craving de l'injection et de craving de consommation d'opis.

La méthadone, outre le fait que tu peux avoir le plaisir de vivre une lune de miel (pendant x jours ou mois) durant laquelle tu piques du nez et tu te sens apaisé, mais une fois sortie de cette période de départ (qui n'est pas un passage obligé pour tout le monde) tu ne te sens plus en manque et tu peux te sentir bien, mais pas plus. Cela n'a rien à  voir avec l'effet que certains ressentent quand ils en prennent une fois de temps en temps.
Par contre les effets indésirables peuvent être la constipation, la transpiration excessive et des petites choses divers et variés qui dépend de chacun, comme la pousse d'une troisième testicule à  la place du pénis. lol

Si pour toi être dépendant physiquement 24h sur 24h sans aucune pose, n'est pas un soucis, et qu'au contraire car tu te sentirais libéré de ne plus avoir à  penser qu'à  cela tout le temps, alors oui c'est peut-être une bonne chose pour toi que de prendre un TSO.

Réfléchis bien à  ce que tu veux vraiment, ce que tu désires réellement sans te mentir, pour que nous puissions éventuellement t'éclairer sur ce qui serait le plus adapté à  ta situation.

Car vois-tu, si tu as fais le deuil de la défonce, que tu ne veux plus être sous opiacés mais que tu n'arrives pas à  arrêter la came, car trop malade, alors le TSO pourrait être d'une grande aide.
Pareil, si ce que tu cherches est de pouvoir te défoncer quand tu en a envie et de ne pas être malade entre les cessions, alors là  aussi cela peut-être une bonne idée.
Pour cette deuxième option, je trouve la méthadone plus adaptée, car ce n'est pas simple de faire des switchs avec le sub puisque tu as un agoniste et un antagoniste des récepteurs opiacés. Du coup pour la majorité des personnes, c'est moins simple pour ne pas ressentir de désagréments.

Voilà  en gros ce que je peux t'en dire, ce qui ne représente qu'un avis, sans que cela soit la vérité absolue, comme la pousse du troisième testicule.

Bien à  toi, Amarnath


Et si tout ceci, n'était qu'une blague !

Hors ligne

#4 08 mars 2015 à  23:33

evilbrood 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 26 Dec 2014
Messages: 67

Re: Servrage opiacé et fourmillements dans les membres

Le truc c'est que les quelques jours de sevrage physique sont pas ultra méchants, je diminue les effets en m'aidant de codéine et au bout de 3-4 jours les symptômes ont disparu.

Par contre une semaine ou deux après, le sevrage psychologique apparaît, et là  je serais prêt à  tout pour une trace de came, du coup sur un coup de tête j'en commande une "grosse" quantité.
Je finis ce batch plus rapidement que prévu,j'ai du mal à  suivre un rythme de vie correct me permettant d'aller au boulot tous les jours. Un jour le batch est finit et c'est reparti pour un tour.

Je suis conscient que suivre un TSO n'est pas anodin, que l'on risque de consommer un produit quotidiennement jusqu'à  la fin de ses jours (du moins pendant un long moment) mais j'ai l'impression que cela pourrait me stabiliser et adopter une hygiène de vie plus saine.
Parce que pour l'instant j’alterne plutôt entre une semaine sous héroïne, et donc pas très productif à  une semaine sans, où je me sens mal et ne suis donc non plus pas très productif.
Quand je faisais des études ça posait pas trop de problèmes, mais depuis que je bosse c'est une autre histoire.

Je sais que suivre un traitement TSO, ce n'est pas vivre continuellement sous une ivresse opioïde mais supprime juste les effets de manque et l'envie de re-consommer. 
Ca fait un moment que j'y réfléchit et je pense que c'est la meilleure solution, je ne peux pas continuer à  consommer comme ça.

J'ai cherché des centres susceptibles de m’accueillir dans mon secteur (je suis sur Cergy-Pontoise), quelqu'un y a déjà  eu à  faire ? (en gros je ne sais pas du tout où aller pour parler de ces problèmes)

http://centre-dune.fr/soins-prevention-dependance/
http://www.anpaa.asso.fr/adresses-utile … christophe
http://www.pagesjaunes.fr/pros/52763229

Je n'arrive pas a trouver les horaires,j'imagine que cela doivent être ceux de bureaux, je sais pas comment je vais m'y prendre pour y aller.


Merci à  vous en tout cas d'avoir pris le temps de ma lire et ed répondre smile

Hors ligne

#5 09 mars 2015 à  05:25

majama 
Adhérent PsychoACTIF
200
Date d'inscription: 12 Nov 2014
Messages: 632
Blogs

Re: Servrage opiacé et fourmillements dans les membres

Hey,

Bien fonces Evilbrood !!

T'appelles pour prendre un rendez-vous,perso je vais à  dans anpaa/csapa.

Bonne chance pour tes nouvelles démarches

A bientôt


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

#6 09 mars 2015 à  18:59

evilbrood 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 26 Dec 2014
Messages: 67

Re: Servrage opiacé et fourmillements dans les membres

J'ai pris rendez-vous pour vendredi en fin d’après midi, en espérant que mon boss accepte de me laisser partir un peu plus tôt que prévu.

Parce que là  c'est plus possible, je viens encore de louper un jour de stage, j'étais vraiment pas bien ce matin en me "réveillant", je me suis rendormi pour me réveiller à  14h et ai donc décidé de ne pas y aller.

On verra...

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
9
[ Forum ] Après le sevrage - Servrage arret de la metha..! dur dur mais possible!? par aryabzh
7242 26 mai 2015 à  20:03
par lloigor
35
[ Forum ] Cure opiacé à  10 000$ par weelh  [ 1 2 ]
11985 11 mars 2013 à  10:23
par weelh
2
[ Forum ] Expériences - Sevrage d'opiacé par acsurpsycho
4174 16 novembre 2013 à  14:20
par lucianoirina
    [ PsychoWIKI ] Injection heroine brune en photos
    [ PsychoWIKI ] Héroïne, effets, risques, témoignages
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 8407 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 5980 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Appel à témoignage ]
Psychoactif pour les nuls
Il y a 3jCommentaire de sud 2 france (108 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Pourquoi voulez-vous / avez-vous arrêter le cannabis ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de Le..voyageur (52 réponses)
[ Forum UP ! ]
Culture - Grow Kit - Sac percé ?
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Pourquoi voulez-vous / avez-vous arrêter le cannabis ?
Il y a moins d'1mn
5
Commentaire de Le..voyageur dans [Cannabis...](52 réponses)
[ Forum ]
Etude - Consommation de la muscade
Il y a 10mnCommentaire de Maska dans [Paroles de femmes...](1 réponse)
[ Forum ]
Expériences - TRIMEBUTINE, Mon dernier topic (surement) sur mes expériences
Il y a 15mnCommentaire de VEOS dans [Opiacés et opioïdes...](2 réponses)
[ Forum ]
Tests - Mélange weed - LSD
Il y a 16mnCommentaire de Maska dans [LSD 25...](2 réponses)
[ Forum ]
Bad trip - Bad trip champignon magique et cannabis
Il y a 31mn
2
Commentaire de Stranger dans [Psilocybe - Champigno...](36 réponses)
[ Forum ]
Expériences - Ma vie depuis que je prends de médoc et de la drogue
Il y a 51mnCommentaire de Audolle16 dans [Decro - Sevrages... e...](1 réponse)
[ Forum ]
Tests - Mélange weed - LSD
Il y a 52mnNouvelle discussion de MariGanja420 dans [LSD 25...](0 réponse)
[ Forum ]
[Sondage] Suite à l'arret de la codéine sans ordonnance le 12 juil...
Il y a 57mn
13
Commentaire de myrte dans [Codéine...](90 réponses)
[ Blog ]
Souvenir d’une journée sous oxy
Il y a 46mnCommentaire de Cobe dans le blog de Zazou2A (4 commentaires)
[ Blog ]
Nettoyage de printemps
Il y a 3hCommentaire de groovie dans le blog de groovie (18 commentaires)
[ Blog ]
Ma tête sans soleil
Il y a 6hNouveau blog de cependant dans [Présentation]
 
 [ QuizzZ ]
Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
Dernier quizzZ à 21:43
  [ PsychoWIKI ]
6-APB (Benzo Fury), effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Tutoriel Tor : Comment utiliser le routage en oignon correctement.
[ Nouveaux membres ]
Lina du, monstermunch, rds06, Jupor11, NiCo_O, Le..voyageur nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Avez vous déjà analysé une drogue ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 6-APB : La grosse discussion
par ff4life, le 19 Apr 2018
Testé au Nouvel An, sous forme orale (capsule préparée par mes soins), à hauteur de 140 mg, dans un petit bar/club de Paris avec des potes. Si l'étiquette de mon produit est correcte, j'ai la forme chlorhydrate, soi-disant une des plus puissantes sur le marché. Le produit a été commandé il...[Lire la suite]
 GHB / GBL : augmentation des intoxications et banalisation de la conso
par ff4life, le 19 Apr 2018
C'est évident. Ils avaient forcément déjà bu de l'alcool avant, sinon ils se seraient contenté de s'endormir sur place, sans qu'il y ait forcément de conséquences fâcheuses du type dépression respiratoire, surtout quand on sait que le GHB est administré à une dose pouvant aller jusqu'à 9...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

LE CHAMPI! LE CHAMPI! Merci d'avoir pris le temps de rep en détail! dans [forum] La kétamine a des effets rapide sur les depressions majeurs
(Il y a 1h)
Je partage la même vision des choses, - groovie dans [forum] GHB / GBL : augmentation des intoxications et banalisation de la conso
(Il y a 3h)
Je lis mon blogue avec 1sem de retard, t'en es où avec La Bibine? ;) g dans [commentaire de blog] Nettoyage de printemps
(Il y a 3h)
Top ce récit l'ami ! dans [blog] Souvenir d’une journée sous oxy
(Il y a 6h)
Un retour extrêmement intéressant !!! Reck. dans [forum] 6-APB : La grosse discussion
(Il y a 9h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB - Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2018
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile - Contact


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0