Drogues et littérature / PsychoACTIF
Evaluer la discussion 

Livre - Drogues et littérature   (2 votes)


#91 09-01-2017 23:20

ExpériMentaleFrénésie
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 26-12-2016
Messages: 25

Re: Drogues et littérature

Mammon Tobin a écrit:

La bonne vieille bananadine lol

Une de mes légendes urbaines préférées (et elle date mine de rien...) question drogues ^^
Par curiosité, dans le bouquin ils en parlent de façon sérieuse, où ils savent que c'est bidon mais trouvaient intéressant de se pencher quand même sur la question?
Merci!

MT

Haha non ce n'est bien qu'une légende!
J'avoue que j'avais à peine survoler le sujet, ce n'est pas vraiment ça qui m'intéressait dans le livre, mais j'ai trouvé ça drôle comme petite note d'humour finale.
Mais je viens de lire en détail (p.120) : apparemment cette rumeur à pris tellement d'ampleur que le gouvernement à bel et bien hésiter à classer la peau de banane dans les stupéfiants à cause de

- dopamine (70mg/100g)
- sérotonnine (5-hydroxyptamine)

car ce sont tous deux des neurotransmetteurs. Mais d'après moi ce serait comme interdire la consommation de chocolat! Bien que je ne mange pas la peau de banane..

En conclusion ils disent qu'il faudrait fumer des kilos de peaux de bananes séchées..
Encore une fois c'est juste une question de dosage.. même si celle-ci me fait bien rire!


C'est la raison qui me guide vers la folie.

Hors ligne

#92 25-01-2017 09:59

ji air
mutafukaz
4600
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10-01-2010
Messages: 523

Re: Drogues et littérature

pour ceux qui ont lu et apprécié L'accro de Donald Goines, je vous conseille dans la même
veine le livre de Clarence Cooper, La Scène.
C'est pas du bidon, on sent le vécu, la rue, la poudre bref ça change de Flash et autres habituelles niaseries et vous pourrez le trouvez pour une paire d'euros.
/forum/uploads/images/1485332607.jpg

certains on déjà du en parler, pas grave j'en remet une couche tant ce livre m'a trop botté. Il s'agit de Pimp d'Iceberg Slim, un live qui transpire la dope, le sexe et la violence par toutes les pages.
Dans la série des récits autobiographiques s'est mon chouchou et là encore pour 3 ou 4 balles on peut le trouver.
/forum/uploads/images/1485333140.jpg

et merde, je peux pas conclure sans vous parler de l'immense Edward Bunker. Un ptit blanc teigneux qui passé dans les années 60/70 une bonne partie de sa vie dans les pires pénitentiers américains et qui n'a pas son pareil pour vous décrire ce que fait un bon gros shoot ce cocaïne ou vous embarquer pour un braquage foireux de supérette.
C'est vraiment percutant, le genre de livre qu'on ne peux plus fermer avant de l'avoir terminé.
C'est sec comme une trique, plus dur qu'un gros coup de boule, glauque comme peuvent l'être la vie des criminels de profession, féroce comme l'enfer et plus jouissif  qu'un rush de coke.
Sa trilogie sur La Bête est sans doute son chef d'oeuvre mais, drogues obligent, je vous conseille Les Hommes de Proies, ou on suit trois fracassés de première se lancer dans une activité décidément indémodable le braquage de dealers. Rien que pour les pages sur le shoot de coke de maddog, le total psychopathe de la bande ce livre mérite d'être lu. Et même pas cher. Putain lisez-le, vous allez morfler sévère mais pour votre plus grand bonheur.Putin, j'en frémit rien que d'en parler.
/forum/uploads/images/1485334460.jpg

faut que je me calme car sinon je vous en colle pour 100 pages direct
à tchao les zigs

Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousk

j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne

#93 25-01-2017 10:57

ji air
mutafukaz
4600
Lieu: pétaouchnok
Date d'inscription: 10-01-2010
Messages: 523

Re: Drogues et littérature

en fait c'est d'un autre petit bouquin dont je voulais vous causer, mais après avoir lu le post sur l'excellent  livre de Donald Goines, L' Accro, j'ai bifurqué sur d'autre bouquins de la même engeance.

Alors retour à la source, voici Condessions d' Un Chasseur d' Opium de Nick Toshes.

Il s'agit d'un tout petit book d'à peine 78 pages, délicieusement écrit et plein d'un humour irrévérencieux,  ça glisse tout seul.
"Vous comprenez, il fallait vraiment que j'aille en enfer. J'avais pour ainsi dire le mal du Pays", c'est ainsi que débute ce livre dans lesquel Nick Toshes nous emmène à la recherche de la dernière fumerie d'opium. De New-York à Phnom Penh, il nous ballade pour notre plus grande joie fouiner dans les quartiers chauds dans l'espoir de trouver un morceau de la divine drogue, du "chandoo" évidemment.Sinon rien.
Et du vieux si possible, un qui aurait fermenté "de façon subtile et élégante depuis quatre vingt ans et plus". Au passage il en profite pour railler ces stupides snobs qui peuplent désormais la grand pomme, prêt à payer 35$ pour un demi-oignons et moque férocement les vaniteux qui claquent plusieurs centaines de dollars pour une bouteille de pif, "du vinaigre" selon Toshes dans laquelle le goût des pesticide, des engrais et de la bouse de vache domine. "Ces ploucs qui ont fait de N.York un centre commercial tous publics"
Nick Toshes préfère lui l'opium, un opium pour lequel il se dit né, évoque en passant un grand couturier français, réputé posséder la plus grande collection de pipes à opium du monde et important du Laos du chandoo pur par kilos (vous aurez j'en suis sûr deviné qui est , ou plutôt était, ce fin connaisseur, non?)
"La lampe est allumée, la pipe est inclinée. Je suis chez moi" c'est ainsi qu'il conclut, cette petite aventure, Nick Toshes aura donc mené sa mission à bien, pour notre plus grand plaisir.
Encore une petite bouffée les zigs ? (oups,et les ziguettes bien sûr?
/forum/uploads/images/1485337610.jpg

et je vous en prie, arrêtez avec Flash ou Le Grand Voyage, passe encore à 16 piges, putin mais vous avez donc pas capté que ce prétendu récit autobiographique n'est qu'une somme de vagues témoignages que Duchaussois a bidonné et charcuté pour en faire SON histoire. Ouaip, j'avoue, moi aussi j'ai "flashé" à mon adolescence et j'ai même du être assez naïf pour le lire au moins 2 fois. Ouaih, la route, la récolte du cannabis au Liban (putin mort de rire quand j'y repense), Katmandou, l'héroine, les junkies qui vont se finir en haut de la montagne - oh c'est si romantique- et pour finir l'élixir parégorique à Paris dans une chambre de bonne, ouaih ouaih ben c'est tout du bidon les peitits. B.I.D.O.N.

Dernière modification par ji air (25-01-2017 11:10)


j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne

#94 07-02-2017 18:24

ElSabio 
Arbalétrier à la retraite
France
6200
Date d'inscription: 02-12-2016
Messages: 229

Re: Drogues et littérature

/forum/uploads/images/1486486928.jpg

Toxico B. Benderson
Payot et Rivages (1998)



Une plongée à New York, plus précisément à Times square dans les 80's où l'on côtoie une faune étrange, composée de trans, de camés, d'homos, de sidéens, de barges, de putes ou encore de taulards, d'arnaqueurs, bref, une foule plutôt éclectique. L'auteur s'attache à décrire avec beaucoup d'humanité le quotidien de ces gens, le tout sans aucun voyeurisme et il essaye de décrire ses protagonistes dans leurs déchéances tantôt subies, tantôt choisies.

L'auteur sait de quoi il parle, il compte parmi les spécialistes de la littérature underground des U.S, de plus, il a vraiment connu tous les marginaux de son récit. Il ne faut pas rechercher l'esthétisme dans ce livre mais plutôt l'émotion, il est arrivé à susciter l'empathie pour des personnes qui, parfois, en méritent peu.

Enfin, un récit d'une grande lucidité, une plongée en eaux troubles réalisée avec tact, respect et beaucoup de sensibilité.


Bonne lecture.

Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousk

El sabio no dice lo que sabe,
El necio no sabe lo que dice.

Hors ligne

#95 08-02-2017 09:24

Scantloz 
Nouveau membre
France
400
Date d'inscription: 19-09-2016
Messages: 36

Re: Drogues et littérature

http://www.lianalevi.fr/images/30/v_book_434.jpg

La frontière entre le Mexique et les USA, Tijuana et San Diego, les passages clandestins, la police qui surveille le mur et intercepte les clandestins, la collaboration des polices des deux cotés, la corruption dans la police et dans la politique, principalement au Mexique, mais pas uniquement, les gangs, le trafic de drogue, leurs guerres de territoire meurtrières, les prisons mexicaines qui sont de véritables petites villes où les gangs ont reconstitué leurs territoires...
Il ne s'agit pas d'arrêter un trafiquant, mais de considérer si c'est opportun en fonction des échéances politiques, compte tenu de sa protection par un homme haut placé, des liens de ce dernier avec certains milieux de Washington, sans parler des contacts qui peuvent impliquer d'autres pays...
Le "Triple Crossing", c'est la triple frontière entre Paraguay, Brésil et Argentine, lieu de rencontre  pour terrorisme et banditisme de tous pays.
Le livre est  autant un roman qu'un reportage, l'auteur étant un journaliste spécialisé dans les questions de crime organisé, sécurité et immigration.
Très intéressant.

Interview de l'auteur :

https://youtu.be/UHI6IGJTUX0?t=206

Dernière modification par Scantloz (08-02-2017 09:49)

Reputation de ce post
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousk

Hors ligne

#96 14-02-2017 12:02

ElSabio 
Arbalétrier à la retraite
France
6200
Date d'inscription: 02-12-2016
Messages: 229

Re: Drogues et littérature

/forum/uploads/images/1487069444.jpg

New York Rage : Et autres récits
Bruce Benderson
Payot et Rivages (2004)



Je continue avec un autre livre de B. Benderson que j'aime beaucoup, ici, un recueil de nouvelles sur le même thème que précédemment posté, le New York underground des 80's.

B. Benderson parvient encore une fois à animer toute une galerie de personnages aussi déjantés qu’attachants.

Plutôt que de faire une description de son recueil, je vais vous faire découvrir un extrait d'une de ces nouvelles, la dixième, cela donnera le ton de son œuvre, Bruce (le narrateur) raconte sa plongée au cœur de sa dépendance au crack en expliquant dans quelles abysses elle nous plonge :

"Quand il rencontre le Sphinx, un jeune de 19 ans tout droit débarqué d’une ferme dans l'État de New-York, l’alchimie est instantanée. Sans que l’on puisse parler d’amour, ils entretiennent une relation où le mélange des corps et la consommation de crack les plongent hors du temps et de l’espace.

Un jour, le Sphinx ramène à l’appartement Oklahoma, jeune fille perdue qui fait des passes pour survivre ; s’engage un étrange ménage à trois qui conduira au départ du Sphinx, remplacé alors par Custard avec qui se poursuivra la débauche de sexe et de drogue alors entamée.

Un soir, en revenant à l’appartement après avoir acheté de quoi se défoncer, Custard et Bruce se rendent compte que le dealer les a arnaqués en leur vendant des noix de macadamia au lieu du crack. Bruce découvre que le faussaire n’est autre que le Sphinx et, à défaut de pouvoir satisfaire son addiction, il se vengera en allant agrafer la pomme d’Adam de son ancien amant."



Voilà, j'espère que cela vous donnera envie de découvrir cet auteur et ses livres, bonne lecture.

Dernière modification par ElSabio (14-02-2017 12:03)


El sabio no dice lo que sabe,
El necio no sabe lo que dice.

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
6 3493 16-12-2016 19:54
par y091792k
3
[ Forum ] Série -  Drogues et séries TV par filousky
3258 26-11-2010 09:45
par bighorsse
176
[ Forum ] Cultures drogues par mikykeupon  [ 1 2 3 … 6 ]
40100 20-02-2014 12:14
par Laura Zerty
    [ PsychoWIKI ] Livres stupéfiants : les livres qui parlent de drogues 6339  
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Statistiques Psychoactif 2016
16:06Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Fanzine ]
Creation d'un fanzine collectif psychoactif ?
00:16Commentaire de Boris Vian
[ Forum ]
Le coin des cinéphiles de Psychoactif
17:55Commentaire de Enilyme dans [Au coin du comptoir.....](368 réponses)
[ Forum ]
Expériences - Grogne d'un vieux con ou chroniques du "c'était mieux avant".....
17:50Commentaire de Terson dans [Heroïne et opioïdes...](446 réponses)
[ Forum ]
Conseil tramadol héroïne
17:48Commentaire de Terson dans [Utilisation du site P...](1 réponse)
[ Forum ]
Des "surdoués" par ici ? Simple curiosité.
17:39Commentaire de Enilyme dans [Au coin du comptoir.....](79 réponses)
[ Forum ]
Switch - "correspondance" methadone morphine ou oxycontin
17:31Commentaire de Mascarpone dans [Méthadone...](12 réponses)
[ Forum ]
Première fois - 1ère fois Salvia x5 - Problème Bang
17:30Commentaire de Enilyme dans [Salvia Divinorum...](9 réponses)
[ Forum ]
Santé - Crainte de l'effondrement (+autres pb psy)
17:18Nouvelle discussion de Enilyme dans [Au coin du comptoir.....](0 réponse)
[ Forum ]
Tramadol ma vie, mon cauchemar
16:32Commentaire de Joria dans [Decro - Sevrages... e...](3 réponses)
[ Blog ]
Comment je remonte
10:01Commentaire de filousky dans le blog de mikykeupon (18 commentaires)
[ Blog ]
Obsessionnel
06:58Commentaire de Polo187 dans le blog de helena (11 commentaires)
[ Blog ]
Revue de presse alcoolique #14
16:18Nouveau blog de Les zalkoliksseureux dans [Actualités]
 
 [ QuizzZ ]
Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
Dernier quizzZ à 17:31
  PsychoWIKI
Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
[ Nouveaux membres ]
Brainer, MissyCoucou, Joria, Mnms, mannelo nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 
 brain zaps
par DJINS, le 24 Feb 2017
Hello, Voici mon témoignage sur les brainzaps. En 15 ans de consommation de MDMA/Exta, cela m'est arrivé qu'une seule fois suite à un séjour en Espagne. Avec un groupe d'amis nous avons pris des extas pendant 15 jours consécutifs (ne faite jamais cela, c'est tout sauf intelligent) et nous som...[Lire la suite]
 DMT questions avant utilisation
par Teona Nacatl, le 23 Feb 2017
Le redrop est envisageable, mais pas pour augmenter les effets d'une première prise. En gros, tu prends ta douille, tu voyages, tu attends que l'afterglow soit dissipé et tu peux recommencer, après 1H/1H30 environ. Sinon, la tolérance aidant, tu ne sens pour ainsi dire pas la nouvelle dose. C...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis

Plus d'images psychoactives
Psychoactif en Images

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2016
Flux RSS de Psychoactif

Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.

Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0

Changer le thème du mobile :