Changement d'humeur depuis l'arrêt de la fumette / PsychoACTIF

Changement d'humeur depuis l'arrêt de la fumette

Publié par EulStoner, 11 juin 2018 à  22:19
2498 vues, 15 réponses
EulStoner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 21 Dec 2017
Messages: 9

Yop tout l'monde !
Voilà pour faire clair, je fume depuis 3 ans de manière on va dire, quotidienne. Environ 1 à 2 grammes par jours, et cela fait maintenant seulement 3 jours que j'ai décidé d'arrêter de fumer (quotidiennement en tout cas) car je me rendais compte qu'à fumer tous les jours, cela ne servait finalement à rien.
J'ai toujours été de nature assez serein et posé, mais là le fait d'arrêter à créé un GROS changement d'humeur, un rien peut m'énerver, très souvent stressé pour rien et pourtant je sais que cet arrêt sera à un moment bénéfique. Mais là même si ça ne fait pas très longtemps, l'envie ne serait-ce que de tirer une latte tourne dans la tête constamment, je m'imagine rouler un joint et le fumer tranquillement dehors, avec des potes ou seul.
Je sais que ça pourrait en faire rire certains car il y a effectivement de plus grosses addictions que celle à la beuh, mais là c'en est presque insupportable, mais je veux vraiment arrêter de fumer quotidiennement pour des raisons de santé mais aussi de coût !
J'étais avant "addict" à la MD mais cela s'est vite passé pourtant, mais là, presque impossible de résister.
Pensez-vous que c'est réellement possible d'arrêter du jour au lendemain comme ça ? Ou alors est ce que se limiter à fumer seulement le weekend serait déjà une meilleure alternative ?
Dsl pour tout les "je" et merci d'avance pour vos réponses


Celui qui se transforme en bête se délivre de la douleur d’être un homme

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
4501
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 275

Bonjour EulStoner,


/forum/uploads/images/1528/1528787403.jpg



Je suis un farouche opposant de la méthode Cold Turkey.

Elle n'est pas adaptée au fonctionnement du mental qui stresse lors de changements radicaux.

C'est vrai pour le cannabis comme pour tout : du grand sportif qui doit arrêter subitement au gros travailleur désoeuvré à l'heure de la retraite et qui rentre en PAWS.


alors pourquoi t'étonner de cela :

un GROS changement d'humeur, un rien peut m'énerver, très souvent stressé pour rien

Ce qui fait que je ne suis pas sûr de cela :

cet arrêt sera à un moment bénéfique

La preuve avec cela :

l'envie ne serait-ce que de tirer une latte tourne dans la tête constamment,

/forum/uploads/images/1528/1528786574.jpg




Pensez-vous que c'est réellement possible d'arrêter du jour au lendemain comme ça ?

Oui bien sûr c'est possible mais est-ce souhaitable ?

Pourquoi vouloir faire du mal à ton cerveau ? Il ne te veut pourtant que du bien mais il se vengera aussi sûr que 2+2 font 4.

Il existe des méthodes simples pour diminuer rapidement en limitant au maximum le stress.

Et le stress pousse à la consommation.

STOP BRUTAL => STRESS => SOUFFRANCE => ENVIE DE CONSOMMER => STRESS => SOUFFRANCE => ENVIE DE CONSOMMER etc. etc.


Tes réseaux neuronaux doivent se reconnecter. Le stress est le signal envoyé par ton mental pour te dire "oulala, j'ai trop de travail pour remodeler tout cela !" et comme tout ceux qui ont beaucoup de travail, il réclame une compensation...consommer.

Stopper ou changer une habitude (quelle qu'elle soit) réclame une minutie et de la patience pour permettre au mental d'effectuer sans souffrance ce changement.

L'arrêt doit se faire par une évolution qui épouse au mieux les phénomènes de neuroplasticité de ton cerveau.

Si tu souffres, tu n'as pas la bonne méthode.

La souffrance est l'unité de mesure qui doit conduire ta conscience à choisir les bonnes solutions.

La nature nous a construit ainsi et la souffrance est faite pour cela. Elle augmente la conscience pour nous guider sur le bon chemin : celui où la souffrance n'existe pas.

Le cerveau est une machine
. Si tu le sollicites trop, il finit par casser ou dysfonctionner :
dépression, angoisse, anxiété...


Bon courage à toi,

Dernière modification par Lecoq (12 juin 2018 à  09:57)

Reputation de ce post
 
morceau choyé ! Mr No
 
Post de qualité encore une fois /Agartha
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Fil) [filousky]
 
Merci /Syam

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Balek 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 Jun 2018
Messages: 3

Bonjour à tous.
Tout juste inscrite sur le site je me permets de participer à cette discussion car je suis dans un cas similaire. J'ai fumé pendant 10 bonnes années quotidiennement et j'ai du arrêté suite à la suspension de mon permis de conduire et aux analyses qui m'attendent pour espérer le récupérer.. J'ai donc également choisi cette méthode radicale d'arrêter d'un coup et n'ai plus touché à un joint depuis que j'ai liquidé tout mon stock le 8 avril dernier. Depuis cette date mon cerveau n'en fait qu'à sa tête. Je subis des insomnies, me sent triste, déprimée (moi qui suis tjs souriante et joyeuse ça me fait plus que bizarre). Comme toi EulStoner je suis parfois obsédée par cette envie de consommer. Et cela me fatigue moralement. Plus dur encore qd je suis entourée de potes fumeurs. Mais jusqu'à maintenant je tiens. Ce qui me perturbe le plus c'est que la moindre chose me fait partir au quart de tour et cela commence même à jouer sur mon couple..Avez vous des conseils à me donner? Car depuis pr "compenser, me vider la tête et me sentir mieux" j'ai recommencé à reprendre des ecsta ou de la md en soirée.. sans ça je me sens frustrée et pas festive. Je ne pense pas que cela soit une solution mais du moins elle me permet de déconnecter un peu mon cerveau qui me malmène actuellement. Merci à ceux qui m'auront lu et bon courage à toi EulStoner

Dernière modification par Balek (12 juin 2018 à  14:12)

Hors ligne


samy13013
Nouveau Psycho
France
3000
Date d'inscription: 18 Apr 2018
Messages: 157

Salut Balek ^^

j'ai du arrêté suite à la suspension de mon permis de conduire et aux analyses qui m'attendent pour espérer le récupérer.. J'ai donc également choisi cette méthode radicale d'arrêter d'un coup et n'ai plus touché à un joint depuis que j'ai liquidé tout mon stock le 8 avril dernier. Depuis cette date mon cerveau n'en fait qu'à sa tête. Je subis des insomnies, me sent triste, déprimée (moi qui suis tjs souriante et joyeuse ça me fait plus que bizarre). Comme toi EulStoner je suis parfois obsédée par cette envie de consommer. Et cela me fatigue moralement.

Salut Balek et déjà bienvenue à toi ^^

Dans ta situation , en effet , on a guère le choix .

Mais pour tes analyses ce qu'on va détecter c'est le THC qui est psychoactif .
Le THC est un phytocannabinoïde. Celui-ci a les mêmes propriétés que l’anandamide, et se fixe directement sur les récepteurs CB1 et CB2 pour imiter les effets des endocannabinoïdes.

En arrêtant brutalement , tu prives ton corps d'anandamide , ce qui conduit à tout ce que tu ressens aujourd hui .
Et être entourée de fumeur sans pouvoir fumer , renforce encore plus ce mal .

Le CBD, lui n'est pas psychoactif est reste légal et surtout il ne se fixe pas sur les récepteurs endocannabinoïdes, mais agit sur l’enzyme FAAH.
Le CBD l’empêche alors de réguler la concentration d’anandamide. La quantité d’anandamide augmente, ce qui favorise la réponse endocannabinoïde protectrice innée du corps.


Ca peut t'aider justement à traverser ce moment .

Je dois faire aussi par moment des coupures brutales de THC
Surtout pour me recaler lol sur les horaires car pour retrouver la pêche le matin dans les moments de moins bien , il faut parfois réguler le THC .( sur quelques jours )
Ou pour des tests comme toi , sachant qu'il faut jusqu' a 3 semaines pour certains pour être clean lors du test et c'est pas évident  .

C'est long , donc j'alterne je suis en ce moment dans cette phase , je prends en sublingual une huile de canna CBG, CBD, CBN ..... Mais pas de THC
Je dis pas que ça stop intégralement tous ces effets indésirables mais ils sont plus facilement gérable .


Tu devrais essayer ^^ et nous faire un retour après , je peux te garantir que tu traverseras ce moment bien plus facilement .

Bonne journée à toi et à Eulstoner .
Samy

Reputation de ce post
 
merci du partage d'expérience avec un spectre plus complet sans THC Mr No

La seule drogue qui est véritablement dangereuse c'est la nature humaine elle a un tel potentiel de destruction .

Hors ligne


Balek 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 12 Jun 2018
Messages: 3

Bonjour Samy et merci pour tes conseils. On m'a déjà parlé de CBD mais cela reste flou pour moi. J'ai mes analyses dans 15 jours alors je pense tester cela après. Car je ne compte pas retomber ds ma routine de fumeuse. Le plus frustrant est de se rendre compte que malgré ma conso qui n'est pas excessive (2 joints/jour et un peu plus le week.. depuis 10 ans) j'en chie autant pour décrocher. Il y a des tas de sites qui vendent du CBD donc si tu peux m'en conseiller ça serait top. Et quel dosage? Je suis plus que novice avec ça..

Sinon autre question, je me suis fais suspendre le permis en sortie de teuf et étais positive à d'autres substances (speed, md). Savez vous me dire combien de tps ces substances restent ds le corps? Je dois faire mon analyse d'urine d'ici la fin du mois et j'avoues que je suis pas tranquille car je sais que je vais consommer ce week end..

Dernière modification par Balek (12 juin 2018 à  21:16)

Hors ligne


Stashmou 
Nouveau Psycho
France
200
Date d'inscription: 24 Feb 2018
Messages: 72

Avec le cannabis j'ai plus l'impression que les gens se forcent à se sevrer sans en avoir vraiment envie c'est pour ça que ça foire souvent ou ça rend aigri personnellement j'ai arrêté un mois cannabis+ stim' diverses en arrêtant la fac et les 3 première semaines ont été durs et dès que ai été purifié et cela fait maintenant 2 ans que je refume tous les jours et je ne vois pas la vie sans.

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
4501
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 275

Avec le cannabis j'ai plus l'impression que les gens se forcent à se sevrer sans en avoir vraiment envie

Pour moi l'envie (plus précisément le choix de faire ou non) résulte d'un calcul inconscient du mental qui pèse le pour et le contre de la consommation d'un produit.


/forum/uploads/images/1528/1528881503.jpg



Ce que d'autres appelleront le "libre arbitre" n'est que le résultat d'une énorme algorithmique mentale qui puise dans les expériences passées (celles des autres aussi) les pour et les contre pour décider d'un "je fais/je fais pas".

J'ai fini pas arrêter l'alcool (même une bière) parce que je ne supportais plus les effets secondaires du produit qui ne valaient, pour moi, pas le coup à supporter au regard d'une euphorie que je jugeais de plus en plus glauque. L'algorithme a présenté ses résultats sans appel.

Pour la suite, je ne fais pas la promotion du cannabis et je ne parle qu'en mon nom.
Pour moi le grand mystère de cette plante réside dans le peu d'effets secondaires négatifs que je ressens par rapport à l'importance des effets positifs qu'elle me procure et aussi le peu de désagréments lors d'un arrêt (lorsqu'il est bien géré) : 2 ou 3 jours avec quelques difficultés à m'endormir, point barre. Et encore, j'avais des difficultés à m'endormir quand je ne consommais pas de cannabis.

La balance est tellement penchée du côté positif qu'un sevrage, pour moi, aboutirait forcément à un échec.

Quelques fois par an, je dois me sevrer parce que je vais dans des endroits où la consommation n'est pas possible et parce que c'est bien aussi de faire des pauses mais je ne vois vraiment pas pourquoi je devrais m'arrêter définitivement alors je ne m'arrête pas.

Maintenant, la vie peut parfois être compliquée quand elle n'est pas en adéquation avec le produit que tu consommes.

Consommer du cannabis alors que tu dois par ailleurs travailler beaucoup pour des examens (par exemple) peut être chez certains une dichotomie difficile à supporter.

De même, on voit mal un contemplatif qui s'apprête à effectuer un travail introspectif se dire je vais commencer par me prendre une petite poire à 50° et une petite ligne de coke pour me donner du courage.

Dans les deux cas le mental te dit "bon mon gars, il va falloir choisir car j'ai du mal à assumer les deux".

Le signal qui t'envoie alors est ce que l'on appelle le sentiment de culpabilité et c'est pas agréable.

Celui qui désire vraiment arrêter un produit devrait (dans un premier temps) s'attacher à penser 24h/24 aux désagréments et à la souffrance que produit sa consommation en coupant systématiquement à la racine les pensées qui tendent à lui présenter ses côtés agréables. 
Il va engorger ses mémoires des points négatifs de la consommation en éliminant les points positifs.

L'algorithme mental donnera alors comme résultat : "je fais pas".

En résumé, si quelqu'un consomme c'est parce que son mental y trouve plus de points positifs que négatifs. Il n'y a aucun doute la dessus. Ce n'est pas une affaire de volonté, au sens couramment admis du terme.

Et c'est pour cela que l'on ne peut pas dire "la drogue c'est de la merde". Un tel message de prévention est forcément inefficace car il n'est pas en adéquation avec le mental du consommateur qui lui trouve, par construction cognitive, le résultat inverse.

Il est très contreproductif car il décrédibilise forcément le porteur du message et ça le mental l'enregistre. Il se servira de cette information pour ses prochains algorithmes.

Dernière modification par Lecoq (14 juin 2018 à  10:22)

Reputation de ce post
 
J'adore ce que tu nous racontes là, "algorithme mental" bien vu ! Zahir
 
Ça fait du bien de lire un post de cette qualité, (réflexion et écriture )Bento

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Drim 
Psycho junior
France
3800
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 326
Blogs

Salut,

Lecoq en particulier cet algorithme dont tu parles est notre système de valeur en lien avec le système de récompense qui nous guide dans tout nos choix et actions.

Un texte (format PDF) intéressant à ce sujet :
Comment le cerveau motive le comportement : du circuit de la récompense au système des valeurs

Dernière modification par Drim (13 juin 2018 à  12:49)


On a l'âge de nos actes et la sagesse de leurs conséquences.

Hors ligne


bento 
Banni
Afghanistan
1833
Lieu: 75
Date d'inscription: 21 Apr 2018
Messages: 305

Bonjour
Lorsque je lis l'ensemble des messages ou posts,je sais pas, il se dégage chez certains beaucoup de similitudes avec des drogues dures,notamment le fait de penser à consommer d'une manière compulsive  (penser pas consommer hein), etu certains autres symptômes propres à l'arrêt de psychotropes. Pourtant normalement le cannabis ne provoque pas suite a sa consommation même quotidienne de syndrome de sevrage, peut être psychologiquement  mais les difficultés à trouver le sommeil, être sur les nerfs,etc.......
Personnellement je penses que certains de ces problèmes sont dus soit pour le shit à la coupe,et pour la weed ceux qui utilisent fertilisants, engrais,et autres produits chimiques pour booster la croissance entre autres de la plante,peut être que certains composés plus ou moins toxiques peuvent se retrouver dans l'herbe et après dans l'organisme de celui qui a fumé, et à long terme on ne sait absolument rien sur les  éventuelles consequences à long terme sur l'organisme.
J'ai l'impression qu'a l'époque où l'herbe qu'on achetait en France était soit de l'africaine soit de la "colo", de la Colombienne, toutes 2 ayant eu une croissance naturelle,sousi le soleil,environ 8h par jour,c'est sur qu'on aura pas à attendre seulement 4 semaines ou 5,mais plus de temps et les plants n'auront jamais le même poids qu'un pied d'hybride hollandais pousse aux lampes 24 sur 24 et ayant eu tout un tas de produits chimiques pour surtout augmenter la rentabilite.
Bref je crois que l'augmentation de fumeurs de plus en plus jeunes et surtout intéressés par la puissance du produit. Le côté partage à lui aussi évolue, l'autre jour je lisais un message ou post de quelqun qui se demandait comment faire pour esquiver de consommer son maths lorsque il était avec ses potes,même si certains"oubliaient souvent leur maths et c'était souvent les mêmes qui apportaient leur matos. C'est un truc que je n'avais jamais entendu auparavant pour de la fumé,et même avec de la coke et de l'hero j'aprécieux moyennement cette facon de voir les choses.
Pour conclure je restes surpris par l'évolution ces 20 dernières années du cannabis et de ses consommateurs, évoluant comme tout et tous mais dont certains côtés commencent à pointer leur nez et ce ne sont pas les plus sympa si ou positifs ou les 2!!.
La ligne cannabis commence à devenir de plus en plus parallèle à la ligne drogues dures,tout ça dopé par les profits potentiels pour des peines de prison plus clémentes  ( cannabis donne des condamnations plus softs que l'héroïne, la coke,la meth, etc...)donc avantage très important mais aussi la légalisation ou depenalisation dans de nombreux pays sont des côtes attrayants aussi car l'offre explosé donc les prix baissent,mais au bout de l'échelle lorsque tu achetés ton pochon tu ne vois pas la différence, ils se la sont partagee avant,y a pas à s'inquiéter.
PaRien exemple aujourd'hui j'ai regardé dans un tabac une fiole de cbd pour e cigarette je viens d'arrêter il y a 9 jours. Sur la fiole j'ai mate la composition et il y  a 60% de xxxxxde glycol 38% de xxxxx qui sert juste de base pour le e liquide et lorsque j'ai regardé le cbd je lis:cristaux de cbd, donc il n'y a même pas 1% de produit actif, l'étiquette te prend vraiment pour un abruti.
La fiole coûte 19,90€'. Un peu cher pour 1 centième de gramme  de cbd.
Allez bye à tous et encore chapeau pour la qualité du postravail de lecoq je crois,ainsi qu'a la qualité de son ecriture (je l'ai peut être déjà dit).


Chef du cartel du bâtiment c

Hors ligne


Stashmou 
Nouveau Psycho
France
200
Date d'inscription: 24 Feb 2018
Messages: 72

Ouh là j'ai très mal écrit mais mon message est passé, à mon avis je dois avoir un grave problème parce que depuis que je ne suis plus en cours j'ai adapté ma consommation à ma vie.                                                                  PS: pour les points négatifs je ne les nierai pas il y en a plus d'un genre avant d'aller voir les potes au taf, je me prépare un petit pet' avant sinon difficile de se motiver et de sourire.

Dernière modification par Stashmou (13 juin 2018 à  13:51)

Hors ligne


Drim 
Psycho junior
France
3800
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 326
Blogs

Je suis bien d'accord bento

penser à consommer

C'est pas un syndrome de sevrage c'est justement la dépendance psychologisque. Et oui elle est de plus en plus forte j'ai l'impression aussi.

Je produit ma weed, la rince bien comme il faut, et le seul truc qui a fait changer mes envies compulsive a été de virer le tabac et de passer au vaporisateur.

Tu oublie une composante essentiel de la conso de cannabis en france : le Tabac !
Tu peux avoir la beuh la plus bio du monde si tu fume avec du tabac c'est... mort...
L'addiction du tabac participe en quelque sorte à l'addiction du cannabis voir l'amplifie voir combine les deux voir j'en sais rien mais ça joue. Bref c'est pas anodin. Avant les mecs fumaient de la pure avec des taux de thc faible et aujourd’hui on a de la beuh tellement forte qu'on la coup avec la pire saloperie qui soit en terme de dépendance... genre la dépendance au tabac et quasi la même que la coke ! Alors que celle au cannabis est a peine plus élevée que celle au lsd.

Ça doit en accrocher plus d'un au tabac (dont moi) cette pratique de rouler au tabac.

Faudrait que la norme soit le dab, la pipe ou le vapo, faudrait revoir des beuh plus légères qu'on puisse fumer pure à 2balles le gramme, faudrait que les "grands" qui initie les petit le fasse sans le tabac. Faudrait arrêter le monopole d'état sur le tab... oula je m’emballe moi ^^


On a l'âge de nos actes et la sagesse de leurs conséquences.

Hors ligne


Stashmou 
Nouveau Psycho
France
200
Date d'inscription: 24 Feb 2018
Messages: 72

Oui le tabac ne doit pas aider mais personnellement une clope ne m'apportera pas le côté détendu d'un pet' et si je substitue mon bédodo par une clope je ne dormirai pas(déjà que pour qu'il marche bien maintenant je suis obligé de tourner entre les matos voir les mélanger)

Hors ligne


Drim 
Psycho junior
France
3800
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 326
Blogs

Oui ce que j'essaye de poser comme question c'est est-ce qu'en arrêtant le mélange tabac/cannabis, et en ne consommant que du cannabis pendant longtemps, le syndrome de sevrage dont il est question ne serait pas atténué ?

Je ne dis a aucun moment que fumer des clope en période de sevrage cannabique diminue ce syndrome ou aide a dormir, seulement que la clope selon moi augmente la dépendance au cannabis.

Et donc potentiellement le sevrage est plus difficile quand on consomme cannabis/tabac plutôt que cannabis tout seul. Enfin ce ne sont que des suppositions mais elles tendent à être vérifiées par mon expérience.


On a l'âge de nos actes et la sagesse de leurs conséquences.

Hors ligne


Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
2700
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3328

Ah ben Lecoq je suis content, tu as tout expliqué! En effet la consommation de drogue n'est PAS un comportement irrationnel, et la traiter comme telle est une erreur grossière. D'autre part le simple fonctionnement du cerveau, c'est juste mécanique et n'a rien à voir avec la volonté, l'intelligence ou la sagesse, c'est que si on arrête cold turkey, on va passer des années voire sa vie à ressentir le manque du produit qu'on a arrêté et risquer de reprendre la consommation à n'importe quel moment à toutes bringues, puisque le produit restera gravé en lettres de feu dans le coeur, comme étant le baume réparateur de tous les problèmes, la panacée dont on doit se priver pour une raison confuse que tout le monde nous répète mais que réellement on n'a jamais vraiment comprise (vu qu'elle est irrationnelle et tout à fait imaginaire, il est normal de ne pas avoir réellement compris la raison pour laquelle il faut qu'on arrête)... alors que si on arrête par doses réduites de façon douce sans le sentir, le cerveau n'enregistrera pas de manque, et ne gardera pas de souvenir particulier associant le produit à un besoin. Dans ce cas, qu'on ait arrêté pour de bonnes ou de mauvaises raisons, en tout cas, on ne sera pas forcé de reprendre un jour ou l'autre dès que notre situation va nous remettre devant les mêmes soucis.

Si je suis content de te lire Lecoq c'est que je suis en vacances de bénévolat en ce moment, mais c'est exactement ce que j'essaye régulièrement de faire comprendre aux amis toxicomanes, donc je suis rassuré que le message continue de passer sans moi :
"Amis tox, on essaye de vous faire croire que votre conso est une ignominie ou une erreur de la nature, bref une anomalie irrationnelle. C'est tout l'inverse, la consommation est un processus ultra rationnel et souvent même tout-à-fait intelligent (j'ai pas dit qu'il est bon ou nécessaire hein qu'on s'entende bien j'en fais pas la promotion). Tandis que le rejet de cette consommation par les autres (qui est en fait une peur de soulever la question des raisons de cette consommation, parce que si on admet qu'elle est rationnelle, alors ça menace tout l'édifice du mensonge) est, lui, en revanche, totalement irrationnel et inintelligent au possible."
Je n'entends pas par là qu'il ne faut pas arrêter, il y a plein d'ennuis avec la drogues, qui peuvent justifier d'arrêter. Mais il faut le faire pour les bonnes raisons, et il faut éviter comme la peste ce processus irrationnel de diabolisation, et les croyances tout aussi irrationnelles que l'arrêt est la solution à tout.

En bref, les idées comme quoi arrêter la consommation va régler les problèmes qui causent la conso est absolument fausse, cela mènera à la déception (et dans 90% des cas à la reprise de la conso). N'arrêtez pas pour ça, ça ne mène nulle part. Il faut prendre en compte seulement les problèmes que la consommation crée directement, comme l'impact tu tabac sur la santé par exemple, ou les risques de problèmes judiciaires avec les substances interdites -autre exemple-. On fait l'équation, on balance le plus et le moins. Il est tout à fait vrai qu'il y a des "solutions" qu'on a trouvées dans la drogue et qui ne sont que "provisoires" mais il faut régler les problèmes avant d'arrêter et pas fantasmer qu'arrêter va les régler comme les gens vous disent.
Ils le disent de toute bonne foi : on leur a tellement diabolisé les drogues qu'elles sont forcément les responsables de tout ce qui cloche et ils refuseront toujours de comprendre comment ça marche vraiment, parce qu'ils refusent d'une manière générale de comprendre que leur processus décisionnel leur échappe totalement. En substance, les gens croient :
(1) Qu'ils sont libres.
(2) Que leur connaissance est objective (si je pense que la gauche gaspille l'argent public c'est qu'elle gaspille l'argent public et inversement).
Or les deux sont totalement faux. Je veux dire à 100%, il n'y a pas une once de réalité dans aucune des deux. Toutes les connaissances sont en réalité seulement des croyances subjectives sans aucune réalité et la liberté est seulement le fruit de l'imagination.
Or les gens basent toute leur philosophie de vie sur ces deux idées essentielles ; ils ne sont pas du tout prêt à prendre conscience de la réalité, car ils n'ont pas acquis les moyens de la supporter -ce qui n'est pas si difficile si on veut bien se donner la peine mais c'est une autre histoire. Du coup pas question de bien vouloir étudier comment la drogue modifie les nécessités en changeant tout simplement le paradigme -le système de repère dans lequel le système de connaissance des choses se construit. C'est tellement plus facile de continuer de croire qu'o a raison... parce qu'on a raison, et que les autres ont tort sauf quand ils disent pareil que moi (et encore).

En revanche (en particulier en tant que membre de l'équipe je dois faire le rappel en plus de le faire à titre personnel) que juger la méthode négativement de façon globale est inapproprié. Certes il faut dénoncer les abus de "dictât" originel du sevrage sec et de ses conséquences encore aujourd'hui qui catastrophiquement précipitent des toxicomanes innocents dans une spirale d'échecs et de ruine psychologique pour absolument rien, juste pour satisfaire la croyance stupide et erronée de masses d'imbéciles qui préfèrent répéter comme des perroquets les âneries de leurs aînés plutôt que de faire usage de l'immense cerveau extrêmement performant (c'est le même hein, il n'y a pas de différence physiologique sérieuse entre le cerveau d'Einstein ou de Baudelaire, et celui de Paolo Di Canio ou de Geneviève de Fontenay) dont ils sont affublés et qu'ils traînent comme une dinde traîne sa disgracieuse crête qui lui retombe sur la face sans rien lui apporter qu'un inutile encombrement. Bref leur cerveau est un poids mort inutile puisqu'ils s'entêtent à ne pas en faire usage quand ce serait pourtant le moyen d'aider les autres efficacement et de se sortir les doigts du cul (et ça leur donne la valeur moyenne de 2500 euros la tonne, prix moyen de la dinde à l'export en Europe, je laisse de côté le prix de l'âne et du perroquet qui sont offerts par la maison). En revanche, disais-je, il ne faut pas rejeter le sevrage sec de façon globale, parce qu'il y a aussi, même si c'est rare, des cas appropriés, et des personnes qui contre toute attente statistique, le font au bon moment et dans le bon esprit et ça fonctionne alors très bien et sans gros effort parce que c'est comme ça. Bref ne nous abaissons pas non plus à rejeter un mode de sevrage, le remettre à la bonne place suffit (je dis ça à cause du petit logo, mais j'en ai apprécié la présence qui avait une vocation amusante et ne représentait pas un rejet idéologique, donc bref, rien contre toi en fait).


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
4501
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 275

Merci à vous tous pour ce retour positif.

Syam à écrit :

En substance, les gens croient :
(1) Qu'ils sont libres.
(2) Que leur connaissance est objective

C'est tellement vrai et cela a d'énormes conséquences.

Comment la pensée philosophique impose inconsciemment sa loi à la pensée collective ?


Aux Pays-bas, Spinoza a écrit :

"Les hommes se croient libres pour cette seule cause qu’ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes par où ils sont déterminés."




Du coup, ils ne savent plus quoi faire de leur prison : "Les pays-bas cherchent une utilité à leurs prisons vides...un tiers des cellules du royaume sont vides" (1)



En France, Descartes a écrit :

"Dieu dispose ainsi l'intérieur de ma pensée, d'autant plus librement j'en fais choix et je l'embrasse : Et certes le grâce divine et la connaissance naturelle, bien loin de diminuer ma liberté, l'augmentent plutôt et la fortifient."




Du coup, "Il y a un record de 69 430 personnes incarcérées en France au 1er mars 2017, un surpeuplement de 18% par rapport au nombre de places existantes." (2)


Quelques mots ont suffi à détruire ou non la vie de milliers d'individus.

Déroutant, n'est ce pas ?


(1) https://www.lemonde.fr/international/ar … _3210.html
(2) https://www.lexpress.fr/actualite/socie … 24156.html

Dernière modification par Lecoq (14 juin 2018 à  12:25)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


bento 
Banni
Afghanistan
1833
Lieu: 75
Date d'inscription: 21 Apr 2018
Messages: 305

Salut
@drim: C'est vrai que le tabac est un support pour fumer ton héros e ou ton shit et n'amélioré pas l'état des poumons,je pense que la solution du vaporisateur est la meilleure car la tu ne bénéficient que de la weed,et comme la combustion se fait à une température moindre je crois il n'y a pas de résidus lourds de combustion.
A mon avis si tu te prends la tête à t'autoproduire,c'est pour bénéficier d'une certaine qualité, alors autant aller jusqu'au bout et supprimer le tabacheter de l'équation, depuis 13 jours sans tabac à part les 2 clopes des 2 joints quotidiens j'ai acheter une e cigarette et plus envie de clopes, je suis assez étonné après 30 ans de tabacarrière mais ça va,pas nerveux ou autre  effet désagréable.
Je voulais te demander drim si tu gardais les tiges,branches et autres feuilles déchets après ta récolte?
Amicalement


Chef du cartel du bâtiment c

Hors ligne



Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Changement d'habitude et humeur qui va avec
par Silver06, dernier post 04 mai 2018 à  13:15 par Drim
  2
[ Forum ] Effets - Rêve étrange depuis changement de hash
par Mamenland, dernier post 25 août 2018 à  14:11 par L'invisible
  3
[ Forum ] Arret du cannabis, conso depuis 8 ans...
par alexmtl, dernier post 05 juillet 2017 à  15:32 par Willy91
  3
    [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
 Psychoactif 
Les blogs de Psychoactif. Quelle suite ?
Il y a 2hAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
 Psychoactif 
Questionniare : votre consommation de GHB/GBL/1.4BD
17 août 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?
Il y a 1jCommentaire de jason13thh (17 réponses)
 Appel à témoignage 
Quel est votre budget drogue mensuel?
Il y a 14mnCommentaire de Marge66 (143 réponses)
 Forum 
Gérer sa consommation - La came et les TSO
Il y a moins d'1mnCommentaire de Marge66 dans [Heroïne...](19 réponses)
 Forum 
Distillation, atomisation et cristallisation
Il y a 5mnCommentaire de SillyCone dans [DMT et Ayahuasca...](2 réponses)
 Forum 
Quel est votre produit favori ?
Il y a 10mn
2
Commentaire de Marge66 dans [Conseils généraux de...](38 réponses)
 Forum 
Gérer sa consommation - Quel est votre budget drogue mensuel?
Il y a 14mn
2
Commentaire de Marge66 dans [Conseils généraux de...](143 réponses)
 Forum 
Zolpidem avis sur un futur trip
Il y a 33mnCommentaire de Ganmor09 dans [Médicaments psychotro...](13 réponses)
 Forum 
Effets - Effet Bizzard - Nervosité
Il y a 39mnCommentaire de OneLove dans [Heroïne...](3 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Comment ne pas reprendre après un sevrage ?
Il y a 43mnCommentaire de Marge66 dans [Heroïne...](2 réponses)
 Forum 
Overdose - Début d'overdose????
Il y a 1hCommentaire de OneLove dans [Cocaïne-Crack...](4 réponses)
 Blog 
Les blogs de Psychoactif. Quelle suite ?
Il y a 30mnCommentaire de Agartha dans le blog de Equipe de PsychoACTIF (4 commentaires)
 Blog 
L a m e
Il y a 32mnCommentaire de Marge66 dans le blog de Explorateur (4 commentaires)
 Blog 
Adderall qui as deja essayer?
Il y a 38mn
7
Commentaire de Marge66 dans le blog de blazertrippy (12 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 01:26
 PsychoWIKI 
Les vaporisateurs de cannabis
 Topic epinglé 
Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
 Nouveaux membres 
VVN, frais-nez-tik, PauloLeLyonnais nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 4F-MPH en e-liquid?
par Daane-El, le 03 Oct 2018
Bonjour à tous, Randall bisous pour toi!!, c'est pas que je veux pas en parler c'est que je sais pas comment en parler en étant sur de rester on the line vis à vis de la loi pour inciter personne. La vérité c'est que j'adore les essais même quand ça finit pas bien. Bon on va commencer par l...[Lire la suite]
 triste constat, vers la fin de la RDR à distance ?
par Sufenta, le 06 Oct 2018
C’est une bien triste nouvelle ... Malgré ma localisation sur un département plutôt bien desservis, la rdr à distance m’a déjà rendue de grands services ! parfois son caarud n’a pas toute la gamme de matériel ou encore lorsqu’on a des horaires de travail incompatibles avec ceux du ca...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Merci pour la prise de conscience / SC dans [forum] DMT et e.cig
(Il y a 2h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Equipe de PsychoACTIF) dans [forum] triste constat, vers la fin de la RDR à distance ?
(Il y a 2h)
Rappel à l'ordre, tu as raison :p dans [commentaire de blog] Trip fade... Je veux remonter !
(Il y a 4h)
Joli!! Merci// papaseul dans [blog] l a m e
(Il y a 4h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0