Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage. / PsychoACTIF

Addiction - Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.


#31 23 juillet 2017 à  15:45

Jacobson 
Psycho sénior
France
4400
Lieu: Marseille
Date d'inscription: 10 Feb 2016
Messages: 511
Blogs

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Il faut simplement attendre les premiers signes de manques j'ai attendu 24h la première fois
Mais moins de 10h suffisent en tout cas pour moi

Et 72h c'est le manque physique apres il y a tout le côté psychologique qui prend des mois il s'agit de ne pas rechuter aussi

C'est juste exemple personnelle mais il doit être valable pour d'autres mais à l'époque où j'ai commencé ce traitement moralement j'etait pas du tout prêt a un sevrage au contraire , et je pouvais pas me le permettre non plus rien que financièrement

Personnellement je préfère baisser tous les mois et quand ca sera le moment je ferai ça bien plusieurs mois de libre devant moi avec assez de sous pour tenir et m'isole à la montagne avec une petite femme pour s'occuper de moi lol
Jveux faire les choses bien pour n'avoir à le faire qu'une seule fois dans la vie smile

C'est juste mon point de vue je comprends le vôtre mais on a tous un rapport différent à la drogue et beaucoup comme moi " prédisposé " aux addictions de tout type Mdrr


0o0o0

Hors ligne

#32 23 juillet 2017 à  20:53

Syam 
Modérateur गोविन्द राधे राधे श्याम गोपाल राधे राधे
France
6100
Lieu: அருணாச்சல
Date d'inscription: 26 May 2015
Messages: 3320

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Yacine : "si quelqu'un arrive à tenir les 72 heures séparant sa dernière prise d'opiacé à demi vie courte, sans prendre son Subu, pourquoi ne pas attendre 24 heures de plus afin de se sevrer COMPLETEMENT sans avoir à passer par un TSO"

Yacinebra, le sevrage est un problème bien plus compliqué que tenir 4 jours sans produit!
Des tas de toxicomanes tiennent 4 jours sans produit, mais le taux de rechute est de l'ordre de 95% avec les opiacés forts!
Donc s'il te plait, essaye de comprendre car c'est pas faute de pas vous le répéter tous les jours!
Tu n'es pas "sevré complètement" d'un opiacé sous prétexte que tu as réussi à passer 4 jours sans en prendre, ni même 20 jours! C'est vrai qu'après un certain nombre de jours les douleurs s'arrêtent, mais c'est même pas un dixième du long travail de sevrage!
Pourquoi voulez-vous toujours résumer le sevrage des opiacés à quelques jours de douleurs? Si c'était que ça, mais la dépendance aux opiacés serait pas du tout un problème! Il n'y aurait pratiquement aucun toxicomane sur terre! Essayez d'avoir un peu plus de respect pour les toxicomanes que de vous imaginer qu'ils sont juste la flemme de supporter 4 jours de douleurs. Non! La dépendance est autrement plus sérieuse que ça!


Psychoactif propose l'analyse de vos produits (effets indésirables ou inhabituels) de manière anonyme, gratuite et par courrier (dispositif SINTES). psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#33 24 juillet 2017 à  19:58

yacinebra 
Nouveau Psycho
211
Date d'inscription: 17 May 2017
Messages: 70

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Syam a écrit

Yacine : "si quelqu'un arrive à tenir les 72 heures séparant sa dernière prise d'opiacé à demi vie courte, sans prendre son Subu, pourquoi ne pas attendre 24 heures de plus afin de se sevrer COMPLETEMENT sans avoir à passer par un TSO"

Yacinebra, le sevrage est un problème bien plus compliqué que tenir 4 jours sans produit!
Des tas de toxicomanes tiennent 4 jours sans produit, mais le taux de rechute est de l'ordre de 95% avec les opiacés forts!
Donc s'il te plait, essaye de comprendre car c'est pas faute de pas vous le répéter tous les jours!
Tu n'es pas "sevré complètement" d'un opiacé sous prétexte que tu as réussi à passer 4 jours sans en prendre, ni même 20 jours! C'est vrai qu'après un certain nombre de jours les douleurs s'arrêtent, mais c'est même pas un dixième du long travail de sevrage!
Pourquoi voulez-vous toujours résumer le sevrage des opiacés à quelques jours de douleurs? Si c'était que ça, mais la dépendance aux opiacés serait pas du tout un problème! Il n'y aurait pratiquement aucun toxicomane sur terre! Essayez d'avoir un peu plus de respect pour les toxicomanes que de vous imaginer qu'ils sont juste la flemme de supporter 4 jours de douleurs. Non! La dépendance est autrement plus sérieuse que ça!

Tu n'as visiblement rien compris à ce que je voulais dire.J'ai juste essayé d'expliquer ce que Mascarpone voulait dire dans le début de mon message, d'ailleurs, tu as volontairement ou pas  cité tout mon message sauf la partie "Je pense que Mascarpone disait ça dans le sens....", et je précise bien après que les TSO évitent les cravings....

Quand au respect des utilisateurs..etc, je crois que tu vas trop loin dans l'incompréhension! Ni moi, ni aucune des personnes ayant posté sur ce fil ne pense que le sevrage n'est qu'une question de quelques jours et encore moins que les dépendants ne sont que des mauviettes sans volonté (autrement je n'aurais pas passé cinq années sous subutex)

La question de départ était : Si l'on doit attendre 72 heures avant la prise d'un TSO, et que certaines personnes ne se sentent pas bien avec ces derniers, pourquoi ne pas continuer à supporter le mal quelques heures de plus au lieu de prendre un produit qui n'apporte pas de satisfaction ni de bien être (à ces personnes justement, je ne parle pas des milliers d'utilisateurs qui se sentent bien dans leur substitution)! J'ai eu des éléments de réponses mais comprends bien la nuance entre mes propos et ceux de personnes anti TSO)

Hors ligne

#34 04 juillet 2018 à  02:38

Luciecastel 
Nouveau membre
France
001
Date d'inscription: 04 Jul 2018
Messages: 10
Blogs

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Bonjour,

Je voulais faire part de mon expérience avec la bupré. Je n'ai jamais pris d'héroïne. Je n'ai jamais pris de crack. J'étais apparemment dépendante du codoliprane, qui contient certes un opiacé mais passons. Les médecins m'ont toujours tous déconseillé d'arrêter et jamais soutenu dans ma volonté de vivre sans. J'étais alors livré à moi même pour élucider des moyens de sevrage efficace. En février dernier, j'ai tenté de passé de 16mg par jour à 8:  cauchemar. Envie suicidaire. Problèmes relationnel. Déprime. Ma famille en dehors de ma mère ne me regardait pas, ne m'entendais pas à cause du stigmate de l'addiction par prescription. On disait que je devais me faire soigner, voir un psy et que dans le cas échéant, cela voulait dire que je ne voudrai pas aller mieux: c'était faux, j'avais juste et à raison, perdu toute confiance après 5 praticiens qui m'ont donné d'eux même des armes d'auto destruction massive.
Mal aux muscles. Frisson. Cauchemar.paralysie du sommeil. Acouphène. Je me rend compte que je suis une addict malgré moi.
Échec.
J'ai fini par reprendre 16mg pendant trois mois: encore un échec, toute cette souffrance seule et pour rien.

Je prend du Valium pour aller mieux. Des effets paradoxaux se déclenchent: il ne deviens non pas un anxyolitique mais un anxiogène. Panique. Solitude. Plus rien pour m'aider.

Après m'être sevré seule des benzos tant bien que mal, mon addictologue accepte de me faire baisser de 1mg/mois.soit 16 mois avec la seule condition que je ne compte jamais descendre en dessous de 8mg. Au bout de 3 jours à 15, je réduit à 14. Au bout de 3 jours à 14, je réduit à 13 et ainsi de suite. Tous les trois jours, comme ça. J'ai eu mal aux muscles, parfois des coups de déprime et deux crises majeures ou j'ai eu réellement peur de moi-même. Je ne savais pas d'où cet état sortait. Cette substance n'étais pas censé jouer sur mon poids, mais après en avoir pris beaucoup d'un coup, j'en perds 1kg/semaine de baisse, je commence à retrouver mon visage. Motivation !

Aujourd'hui, c'est ma dernière semaine complète et je suis censé passer à 0 la semaine prochaine, je le redoute mais je sais que ça vaut le coup. C'était faux, tout était faux. On m'a dit que je ne pourrait jamais vivre sans anti de presseur, je l'ai fais après 7 ans d'adiction seroplex/effexor. On m'a dit que je ne survivrais pas si je descendais en dessous de 8mg de sub, j'en suis à 3 et, je revis.

Je suis prête à aider quiquonc avec les addiction suivantes qui m'ont coûté très cher mais desquelles je me suis sevré, seule et à mon grand regret. J'aimerai que plus personne ne soit découragé, que plus personne ne soit seul dans ses addictions et ses sevrages. J'aimerai que les gens ai les bonnes informations, que plus personne ne soit stigmatisé pour leur maux. Si vous êtes concerné par les drogues suivantes, écrivez-moi. Je vous aiderai:

Cocaine, Xanax, stilnox/zolpidem, codéine, effexor, tous benzodiazepines, et enfin, le pire de tous : le subutex.

Hors ligne

#35 04 juillet 2018 à  04:58

Bootspoppers 
Caniche
France
2400
Lieu: ile2france, Elsass, ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 674
Blogs

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Salut Lucie. Tu ne parles qu'allusivement  la cocaïne ?


Sex, not porn.

Hors ligne

#36 04 juillet 2018 à  05:08

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
3046
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 857
Blogs

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Bootspoppers a écrit

Salut Lucie. Tu ne parles qu'allusivement  la cocaïne ?

Tu es perché Boot's ? yikesbig_smile


Powered by Me®

Hors ligne

#37 04 juillet 2018 à  07:51

Noyer 
Jeune pousse
2900
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 677

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

Salut,

Si vous êtes concerné par les drogues suivantes, écrivez-moi. Je vous aiderai:

Cocaine, Xanax, stilnox/zolpidem, codéine, effexor, tous benzodiazepines, et enfin, le pire de tous : le subutex.

Bah oui c'est connu, le Sub ça n'aide personne, c'est la pire des drogues...

En février dernier, j'ai tenté de passé de 16mg par jour à 8:  cauchemar.

À moins d'être purement maso, effectivement c'est difficile de prendre du plaisir lors d'une telle baisse.

Je prend du Valium pour aller mieux. Des effets paradoxaux se déclenchent: il ne deviens non pas un anxyolitique mais un anxiogène. Panique. Solitude. Plus rien pour m'aider.

Après m'être sevré seule des benzos tant bien que mal

Dis moi si je me trompe, mais j'ai l'impression de lire :
"Je prends du Valium pour aller mieux. Et en abuse. Gravement. Des effets paradoxaux dus en grande partie à cet abus se déclenchent. C'est là que je décide de me sevrer (seule, pourquoi pas, soit)"

Au bout de 3 jours à 15, je réduit à 14. Au bout de 3 jours à 14, je réduit à 13 et ainsi de suite. Tous les trois jours, comme ça. J'ai eu mal aux muscles, parfois des coups de déprime et deux crises majeures ou j'ai eu réellement peur de moi-même.

Dac en fait t'as l'air d'aimer souffrir...

M'enfin...

Excuse le ton de mon message mais à lire ton témoignage t'es tombée addict au codoliprane ("qui contient certes un opiacé mais passons") comme ça en passant, puis au subutex au dosage maximal d'AMM (donc t'as du quand même pousser sérieusement les dosages de sub pour y trouver quelque plaisir ou autre parce que je vois pas comment le codoliprane peut t'emmener en prescription initiale à un tel dosage de bupré).

Bref, la situation de départ est plantée : t'avais l'air vierge de tout prod (ni crack ni héro précises tu) et là badaboum de méchants docteurs avec des masques qui font peur t'ont foutu sous sub.

Et ils t'ont tous fortement déconseillé de baisser en-dessous de 8mg. Ce que j'ai peine à croire en fait. Alors okay on croise pas mal d'addictos qui parle de rester tout une vie sous Sub, comme quoi médicalement c'est pas un souci tout ça tout ça l'important c'est que socialement ça aille le mieux possible pour l'usager.

Mais quand je vois tes tentatives de baisse, avec des paliers assez dingues (ou bien baisse de 50% d'un coup, ou bien baisse d'1mg/3 j) qui mènent à coup sûr vers de la souffrance (physique, j'entends bien que derrière il puisse y avoir un soulagement mental) et potentiellement vers des rechutes (ce qui a été ton cas avant d'y arriver), bah ouais je comprends un peu que les toubibs essaient de faire le coup du "tu t'en sortiras jamais, ne descends jamais en-dessous de Xmg" histoire de faire en sorte que tu prennes ton temps...

Du coup, tu dis qu'on t'as dit des tas de choses genre tu vivras jamais sans sub ou sans antidépresseur... Ben c'est très positif que tu aies réussie à faire mentir les pronostics écoute. Car des fois quand de tels propos sont formulés c'est moins un constat qu'une manière inconsciente de lancer un défi à quelqu'un. Technique à double-tranchant parce que selon la personnalité de la personne, elle peut relever ce défi ou estimer qu'on ne lui crache qu'une triste vérité à la gueule.

Au final, en lisant ton témoignage, j'ai l'impression qu'un mystérieux "on" (ou "ils") t'a foutu le nez dans la drogue (coke, benzos, AD, codé, sub...) sans que ta responsabilité ne soit jamais engagée ; que du coup tu t'es toujours retrouvée seule face à un binôme destructeur (les Produits/les Autres Personnes (famille + personnel soignant)), que t'as souvent souffert parce t'as pas su utiliser une partie de l'aide qui t'étais proposée (médicaments, conseils de baisse et de sevrage) mais que malgré tout ça, t'as fini par réussir à t'en sortir.

Bref, ton témoignage me laisse un goût assez amer, tu incrimines un peu trop les prods et les autres, et tu sembles éluder pas mal de choses relatives à toi, ta relation à la drogue et au personnel soignant.

Dernière modification par Noyer (05 juillet 2018 à  07:53)

Hors ligne

#38 04 juillet 2018 à  09:52

Bootspoppers 
Caniche
France
2400
Lieu: ile2france, Elsass, ailleurs
Date d'inscription: 02 Aug 2016
Messages: 674
Blogs

Re: Passage de codeine à du subutex, interrogation sur le dosage.

funky a dit: :Tu es perché Boot's ?

Toujours un peu tel est mon rêve.... smile
Cela dit je vois la cocaïne surgissante dans  la conclusion (noter l'adjectivation du participe). Or tous les messages de notre nouvelle amie parlent d'opiacés et de benzos, point.
Donc je me  demande pourquoi??


Sex, not porn.

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
151
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - De la codéine à la Buprenorphine par MushRocks  [ 1 2 3 … 6 ]
12185 09 mars 2018 à  01:36
par Harfonte
2
[ Forum ] Interaction & Mélange - Codéine et buprenorphine par cheper15
2976 26 février 2017 à  15:27
par Leaf
10 1516 13 février 2018 à  19:35
par PushPush77
    [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à  la codéine et au tramadol
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 9108 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 6779 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Quand les usagers inventent leur substitution injectable
Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Rencontre Psychohead Nimes : Coke, Sken, Came et tout ce qu'on s'injec
24 juin 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Quel aiguille(s) utilisez vous, et pourquoi ?
Il y a 5jCommentaire de pierre (22 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez
Il y a 3jCommentaire de psychodi (226 réponses)
[ Forum ]
5F-ADB (5F-MDMB-PINACA) - Retour sur mon test de 5F-MDMB-PINACA
Il y a moins d'1mn
6
Commentaire de Oncle Fétide dans [Cannabinoïdes de synt...](173 réponses)
[ Forum ]
Besoin d'aide et de conseils, je ne sais plus quoi faire..
Il y a 10mnCommentaire de janis dans [Cannabis...](4 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Conseil pour utilisation d'une pipe
Il y a 11mnCommentaire de Drim dans [Cannabis...](3 réponses)
[ Forum ]
Alerte - Identification d’une poudre brune contenant de l’Ocfentanil et du...
Il y a 20mn
1
Commentaire de groovie dans [Actualités...](9 réponses)
[ Forum ]
Après l'HP
Il y a 21mnCommentaire de Myrtille93 dans [MDMA/Ecstasy...](7 réponses)
[ Forum ]
Narine / muqueuse irritée : une crème existe ?
Il y a 21mnNouvelle discussion de un nom d'utilisa... dans [Cocaïne-Crack...](0 réponse)
[ Forum ]
Interaction & Mélange - Prendre de la MDMA/ecstasy quand on prend des médicaments (plaquénil)
Il y a 26mnCommentaire de Bulle2 dans [MDMA/Ecstasy...](8 réponses)
[ Forum ]
Le temps passe vite, les effets aussi
Il y a 58mnNouvelle discussion de Massa dans [Conseils généraux de...](0 réponse)
[ Blog ]
Mon coeur bat encore
Il y a 4mnCommentaire de janis dans le blog de Dextro (11 commentaires)
[ Blog ]
Insomnies
Il y a 16mnCommentaire de Pomminic dans le blog de janis (16 commentaires)
[ Blog ]
If .... Hope :) .
Il y a 26mnCommentaire de Pomminic dans le blog de Zazou2A (9 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 21:18
  [ PsychoWIKI ]
LSD, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Politique de confidentialité
[ Nouveaux membres ]
Tchern0_bill, growbienf, angenoir75, jason13thh, Siska, Tête de crêpe, TonyEtCha nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première exprérience d'Ecstasy en festival
par ThibaultF, le 18 Jul 2018
Bonsoir à tous! Voilà je rentre de 5 jours de festival et j'avais envie de partager ma première expérience avec vous. Je suis allé au Dour festival pendant les 5 jours complets, c'était mon premier Dour et jamais j'aurai pensé m'amuser autant jusqu’à tôt le matin. Premier soir mes amis...[Lire la suite]
 Sevrage morphine
par filousky, le 19 Jul 2018
Bonjour Golgoth, J'ai relu quelques uns de tes pots de 2016 et sais que tu sais déjà pas mal de choses. Pour le sevrage physique, j'ai vécu un sevrage de l'héroïne par la méthadone en dégressif sur 4 semaines + une semaine placebo sans ressentir le moindre inconvénient physique. La dépri...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Je trve ton témoignage important, ty. Il montre aussi les limites de la RdR ~MG dans [forum] Comment consommer quand on est le seul à taper?
(Il y a 7mn)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] La Cité Nocturne
(Il y a 1h)
Exxxxact !!! B.a.péoc'h... dans [forum] Identification d’une poudre brune contenant de l’Ocfentanil et du W-18
(Il y a 1h)
Très bon résumé dans [forum] Sevrage morphine
(Il y a 3h)
Pas de liens commerciaux pour d'la drogue, c'est illégal de faire ça / L'Apo dans [forum] Maeng da red
(Il y a 3h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0