En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse / PsychoACTIF

En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse


#1 08 juillet 2018 à  21:32

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Mots-clés: [cocaïne]

Bonjour à tous,

J'ai 28 ans et je prenais de la cocaine tous les weekend depuis 5 ans. j'associais systématiquement la cocaine avec l'alcool. Lorsque j'étais sobre je ne pensais pas à prendre de la coke, c'était impensable mais une fois deux ou trois coups dans le nez obligatoirement j 'en voulais et j'appelais un dealer! Je n'arrivais plus à passer des soirées sans en prendre. J'avais une dépendance mondaine et non quotidienne.

Cependant je suis quelqu'un de très anxieux, il m'arrivait souvent dde faire des crises d'angoisse au moment de me coucher après une soirée cocaine. Chaque lendemain de soirée je me disais "j'arrete je ne peux plus continuer comme ça" mais je n'y arrivais pas une fois avoir bu de l'alcool.

Or, il y a un peu plus d'un mois j'ai fais une crise très étrange un lendemain soirée : tremblement, angoisse, fourmis visage, vertiges... j'ai donc décidé de ne plus jamais en reprendre. Je n'y ai pas touché depuis plus d'un mois, je me sens terriblement déprimé, crise d'angoisse tous les jours, je suis triste, mais le plus étrange c'est que je n'AI PAS DU TOUT ENVIE DE PRENDRE LA COKE ça me degoute rien que d'y penser. Certainement car mon corps a fait un enorme déficit en magnesium suite à ces années de prise de cocaine, donc je n'ai pas vraiment rebu d'alcool depuis cette crise.

J'ai parlé avec un psychiatre addictologue qui me dit que c'est le sevrage inconscient et que le corps réagit. Je suis sous anti depresseurs depuis 3 jours et je suis obligé de prendre du xanax tous les jours pour enlever ces enormes angoisses. Normalement mon médecin me dit que l'anti depresseur va faire effet au bout de dix jours. Mais je n'en peux plus de ces angoisses permanentes, ça me bouffe.

Normalement je suis quelqu'un de tres heureuse, tout va bien dans ma vie mais c'est la premiere fois de ma vie que je suis au fond du trou...

J'aimerais beaucoup avoir des temoignages de gens qui vivent la meme chose que moi ou alors qui l'ont vécu pour me rassurer et me dire que ça va passer.

merci d'avance...

Hors ligne

#2 08 juillet 2018 à  23:24

Stashmou 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 24 Feb 2018
Messages: 69

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

J'ai sniffé de la c toutes les weekends trois quatre mois (c'est pas vraiment comparable) et depuis que j'ai arrêté j'ai pas mal de tics relou (style les portes,  vérifier plein de fois mon sac etc)mais sinon pas de souci particulier. Je pense que c'est une question de temps avant que ça passe pour toi. Après le xanax je suis pas pour mais j'ai jamais été trop porté sur les benzo ou pour mais je conçois que ça puisse aider. Déjà tu as arrêté après 5 ans c'est pas mal parce qu'après on a vite fait de tomber dans une dépendance "mondaine" (on décompresse de la semaine et on se laisse aller).

Hors ligne

#3 09 juillet 2018 à  06:53

Drim 
Serendipity !
France
1500
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 176

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Salut,
Je te mets un lien vers un post sur le 5-HTP et la L-Tyrozine, ça peut t'aider a rééquilibrer tout ça la haut.

sevrage 5-HTP

Bonne journée


Quand on prend des drogues faut s'attendre à prendre la descente.

Hors ligne

#4 09 juillet 2018 à  19:00

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Merci pour vos réponses... je dois être patiente.. j ai envie de retrouver ma joie de vivre...

Hors ligne

#5 10 juillet 2018 à  10:52

No_Wow 
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 09 Oct 2013
Messages: 34

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Hello,
j'ai quasi le même age que toi et le même passif à peu de choses près. Sauf que moi ça a tourné en "je vais boire un verre pour prendre de la c", en gros la tendance s'est inversé, je buvais pour trouver l'association avec la c. J'ai eu une période d'un an comme ça, après 3-4 ans de conso festive en groupe, où je consommais en cachette un peu partout le soir, je sortais tout le temps pour boire et consommer. J'en étais arrivée à consommer les week-ends + 3 à 4 fois en semaine. J'ai commencé à avoir des problèmes physiques en plus du yoyo mental (jour de grosse déprime, larmes, les lendemains de c, grosses euphories pendant les moments de conso), style mal au nez, mal à la tête, mal aux dents... un soir j'ai commencé à avoir des palpitations, grosses tachychardies soudaines, alors que mon mode de consommation n'avait pas changé... je me suis fait peur 3 à 4 fois, je me suis du coup forcé à me limiter en fréquence et en volume, de toute façon j'avais été flippée et ça commençait du coup à me dégouter... J'avais plus le même plaisir à en prendre, j'étais toujours angoissée que ça me fasse un sale effet (d'ailleurs m'est avis que les tachychardies avait peut-être aussi un rapport avec les angoisses!)  Et bref, ben comme toi, bam grosse grosse déprime, idées noires, l'impression que rien n'est amusant sans la c, j'arrivais plus à me réjouir d'une soirée entre amis, impression d'ennui etc.  Ca a bien duré deux mois comme ça. Personne n'était au courant sauf mon addicto, j'avais pas de traitement AD. Il me disait que c'était normal, cette phase de déprime. Que je faisais le deuil du produit, que c'était la fin de la "lune de miel" avec la c.
Aujourd'hui je retrouve de l'énergie et de la joie de vivre, ça a pas été simple! Je suis moins sortie, j'ai évité les occasions de picoler, ou bien j'allais faire du sport le soir après le taf ou je remplaçais les verres dans les bars par des restos tôt dans la soirée et puis je rentrais chez moi. J'essayais de voir du monde et me changer les idées. Maintenant je consomme encore de temps en temps mais très peu, et je ne sniffe plus, je met des grains de riz sur la gencive. Je dirais que c'est quasi un placebo maintenant parce que c'est vraiment minime mais cette conso me rassure plus. Moins en quantité et moins en fréquence, le moral va bcp mieux. Tout ça pour dire, tout ça c'est normal, les idées noires etc. Ca va durer un peu, surtout ne te décourage pas. Déjà le point positif déjà c'est que t'en as plus du tout envie. Ton corps et ton mental se sont sans doute fatigués de tes prises, les effets physique c'était la sonnette d'alarme. Mais il faut quand même du temps pour que tout ça se réequilibre. Essaye de faire des trucs qui te plaisent et te font du bien, une activité que tu aimes, une bonne bouffe, une sieste au soleil... et à venir parler ici aussi! Courage.

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

"Just go with the flow!"

Hors ligne

#6 10 juillet 2018 à  15:34

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Merci pour ton témoignage et BIM je suis en larme apres l avoir lu. Je fais des crises d angoisses tous les jours et le pire c est le matin au réveil. Je suis allé par exemple déjeuner avec des´ copines aujourd hui et j ai aussi fondu en larme Et j avais du mal à respirer comme si je commençais a avoir une phobie sociale. Je me sens mieux qu allongé dans mon lit...

En tout cas ça me fait un bien de discuter ici...

Hors ligne

#7 10 juillet 2018 à  16:15

pazok 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 07 Apr 2018
Messages: 42

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Il faut absolument que tu prennes ton mal en patience jusqu'à que les anti depresseurs agissent vraiment . J'en ai pris à un moment où j'en avais besoin (un peu comme toi crises d angoisse et pleurs etc) et ce n'est qu'au bout de 2 semaines que j'ai pu vraiment constater les bénéfices

Tiens bon !

Dernière modification par pazok (10 juillet 2018 à  16:17)

Hors ligne

#8 10 juillet 2018 à  21:02

pierre
Administrateur
8000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 12355
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

No_wow, qu’est ce qui selon toi te permet de reconsommer un peu de coke sans repartir dans l’addiction? As tu mis en place des protections spéciales ?

Hors ligne

#9 11 juillet 2018 à  00:35

azertyuiop98765 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 18 Jun 2018
Messages: 33

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Hello,

Alors pour bien connaître les antidépresseurs, moi même et plusieurs personnes de ma famille, j’en prends perso maintenant plus que pour un problème d’ejac précoce, il faut entre 2 et 3 semaines pour commencer à sentir les effets. Et une fois que les effets ont commencé, soit bien entouré, tu vas avoir une grosse chute du moral, allant parfois jusqu’à l’envie suicidaire...

Ne reste vraiment pas seul pendant cette période qui dure en moyenne 10 jours. N’hesite pas à prendre n’importe quel benzo en complément de ton traitement pendant cette période (j’aime bien l’urbanyl perso, mêmes effets que le lexo, la gueule dans le cul en moins le matin quand t’en prends le soir avant d’aller te coucher).

Je commence après ce week-end le sevrage de la C également, on va essayer de se soutenir mutuellement ok ??


Une bonne défonce c’est avec des amis et seulement en teuf ! Il faut que ça reste festif !

Azertyuiop98765

Hors ligne

#10 11 juillet 2018 à  01:44

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Oui merci beaucoup.  Demain j entame le 6 eme jour du soluplex. Mon addictologue m a dit que les angoisses sont amplifiés les 10 premiers jours et après on se sent bcp’ mieux. J ai arrête il y a plus d un mois déjà... je n en ai plu envie mais c est dingue ce que Ca fait au cerveau. Vraiment de la merde cette drogue

Hors ligne

#11 11 juillet 2018 à  01:45

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Seroplex pardon et non soluplex’

Hors ligne

#12 11 juillet 2018 à  14:00

No_Wow 
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 09 Oct 2013
Messages: 34

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

pierre a écrit

No_wow, qu’est ce qui selon toi te permet de reconsommer un peu de coke sans repartir dans l’addiction? As tu mis en place des protections spéciales ?

Non pas vraiment, enfin, c'est surtout le fait de m'être fait très peur niveau cœur qui m'a vachement angoissée, et du coup ça m'a enlevé pas mal d'envie... Déjà j'en étais à un stade ou j'en prenais automatiquement, j'avais totalement perdu le plaisir du produit... c'était vraiment devenu une association machinale. Mais là, j'angoissais à chaque prise, ce qui n'aidait pas du tout pour la tachycardie! Je guettais les battements de cœur, ça partait en mini crise d'angoisse, et bim bim bim. Je suis suivie par un addicto qui avait déjà essayé de m'envoyer chez un cardio, plus pour me faire prendre conscience des dangers que pour un réel problème à ce moment là. Je lui avais dit au début du suivi (y a deux ans quand même...) que le seul truc qui pourrait me donner envie d'arrêter serait un problème physique, un truc dangereux quoi.
Du coup bah là je suis allée voir un cardio (tout est normal à l'ECG), un médecin, je suis même allée faire analyser ma c (coupée au Levamisole, au passage, pas de surprise mais bon...) bref, tout ça a sans doute contribué à me mettre en garde.

Après, psychologiquement parlant, comme je disais j'y trouvais bien moins de plaisir, je culpabilisais à chaque fois par rapport à mon entourage (personne n'est au courant), ma copine etc. Tout ça ensemble fait que je me suis mise à consommer différemment, petits grains de riz sur les gencives et récemment, plus systématiquement quand je bois (grosse victoire). Après, je ne suis pas tirée d'affaire pour autant! Je me laisse du temps, je fais gaffe à ne pas trop me détendre avec le produit (car depuis que je suis passée à cette conso méga réduite et contrôlée je n'ai plus eu de tachychardie...). Hier j'ai consommé un peu, en snif (j'étais bourrée), avec des gens, ça s'est bien passé et j'étais super contente de pouvoir retrouver ce plaisir occasionnel et surtout en groupe, chose que je ne faisais plus depuis tr!ès longtemps! Et je n'ai pris que 2 petites traces en 5h de soirée, sans me priver, du coup je suis vraiment contente aujourd'hui (malgré la GDB)

Sorry Palo je pollue ton post là, j'arrête mes romans. Hésite pas à venir parler ici oui. J'avais oublié hier, mais faire un peu de sophro ça aide bien pour les crises d'angoisse. En tout cas moi ça m'a bien aidé, j'avais fait deux séances avec ma psy-sophro y a qqs années, elle avait enregistrée une d'elle (c'est elle qui parle tout le long, toi t'écoutes et tu fais ce qu'elle dit lol), je la réecoutais chez moi pour me calmer. Maintenant j'arrive à me faire des petites séances toute seule sans écouteurs, quand par exemple j'arrive pas à dormir :-)


"Just go with the flow!"

Hors ligne

#13 11 juillet 2018 à  19:22

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Oui je fais des sceance sur de sophrologie mais la mon cas d angoisse dépasse la sophrologie c est plus un problème mental suite au sevrage. J ai souvent des douleurs au niveau de la poitrine gauche comme une’ compression ça me stress. J avais également fait un ECG tout était normal mais la Ca revient sûrement du à l anxiété ? Ça vous arrive parfois? C est comme une grosse douleur musculaire

Hors ligne

#14 12 juillet 2018 à  10:21

No_Wow 
Nouveau membre
100
Date d'inscription: 09 Oct 2013
Messages: 34

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Oui ça m'arrive aussi parfois, plutôt comme des pincements à gauche ou une impression de poids. Par intermittence. Je pense que c'est de l'angoisse. Hier soir j'ai fumé quelques lattes de pétard et je suis partie en tachycardie pendant un bon moment, ça m'a fait flipper, je me suis demandé si c'était lié à ma conso de la veille (la nana qui a quasiment rien pris mais qui flippe), si maintenant j'ai une réelle sensibilité cardiaque à certains trucs que je n'avais pas avant que je consomme autant, ou si c'était purement un effet d'angoisse. Le pétard a parfois tendance à augmenter mon rythme cardiaque, chelou. En tout cas, le fait de se surveiller autant est certainement anxiogène... Je ne saurais pas te donner plus de conseils que de ne pas trop te prendre la tête ou te poser 1 000 questions sur ces douleurs, tu as fait des examens et tout va bien. L'effet de compression disparaitra sans doute avec le temps.


"Just go with the flow!"

Hors ligne

#15 12 juillet 2018 à  23:18

Donzathoustra 
Psycho junior
France
800
Date d'inscription: 27 May 2017
Messages: 220
Blogs

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Salut à toi,

Tu es sur la bonne voie parce que tu te poses les bonnes questions. Après un ISRS comme le seroplex met un peu de temps à s'installer.  Couplé à un anxyio c'est pas mal, les premières semaines peuvent même être un peu brouillonne et laisser passer des petits spleen... ne t"inquiète pas.

Après une dépendance (perso sous coke, et à moindre mal de la mdma) tu es un peu obsédé par les réaction de ton corps. C'est une lecture des réactions de son corps normale. Pour ça tu dois respirer et lâcher un peu prise sur ce type d'obsession. Puis uniquement de concentrer sur des nouveaux plaisirs comme te faire savourer des choses qui te plairont (gustative, sportives, sommeil aussi, nature etc).

Chaque jour qui passe sans coke sera un jour à savourer, puis petit à petit tu vas délaisser tout ses sentiments et être moins dans les ruminations, car la coke est un excellent bois de chauffe à rumination.

Te pose pas trop de question sur ton traitement, sauf évidement si dans 1 mois ça ne fonctionne pas. Normalement tu vas être plus équilibré, et si des moments d'émotions apparaissent, ils seront courts, plus modérés.

Puis quand tu aura des moments d’allégresse, savoure-les et regarde les comme un cadeau que tu t'es fait, parce que tu as eu la volonté finalement d'être heureuse, en tout cas de démarrer ce chemin-là, et tu souriras intérieurement !

Bon courage à toi et félicitations.

Si tu as des régressions (prise de la coke), Te bile pas, tu reprends le lendemain ton circuit, ça n'est pas un retour à la case départ, juste un petit retro pédalage passager.

Les pincements sont souvent des angoisses. La solution la plus simple est de respirer, tu sais que ce sont des symptômes de ce type donc tu pas de panique !, tu patientes et ça va le faire.

Hors ligne

#16 12 juillet 2018 à  23:21

Donzathoustra 
Psycho junior
France
800
Date d'inscription: 27 May 2017
Messages: 220
Blogs

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Palo170990 a écrit

Merci pour vos réponses... je dois être patiente.. j ai envie de retrouver ma joie de vivre...

Ta joie de vivre tu vas la retrouver petit à petit, et souvent dans des moments inopportuns.  Tu vas te dire : là je suis heureuse, si ça dure 5 minutes c'est le graal. Et tu pourras en profiter parce que tu le mérites.

Hors ligne

#17 13 juillet 2018 à  02:03

azertyuiop98765 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 18 Jun 2018
Messages: 33

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Hello !

Tu vas pas tarder de commencer à sentir les effets d’ici début de semaine pro. Il faut bien penser que tu vas avoir une grosse baisse de morale. Ne l’oublie surtout pas ! Viens sur le forum parler, je me connecte dessus même au boulot pour répondre ou lire des infos, d’autres sujet si je peux aider...

Tu es à quel dosage de seroplex ? Mon beau père en prend car dépresseur chronique depuis tout jeune, il est à 20mg/jour sachant qu’en période down il double la dose... après la mauvaise période passé tu seras habitué au médicament. Ne pas hésiter à prendre une moitié en plus tous les jours... connaissant les toubibs il a du te mettre du 10 pour commencer pour que la mauvaise périodes se passe à peu près bien. Sache que ça ne sera pas assez !!

Bises à toi !


Une bonne défonce c’est avec des amis et seulement en teuf ! Il faut que ça reste festif !

Azertyuiop98765

Hors ligne

#18 14 juillet 2018 à  16:41

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Merci à tous pour vos réponses, ça fait du bien de se sentir soutenu! J ai commencé à 5 les trois premiers jours puis la a 10 j en suis au 9 eme jours de seroplex et je me sens un peu mieux. Ps eu besoin de prendre de xanax aujourd’hui hui. Cependant les réveils sont toujours assez difficile... comme une peur de me lever. Mais il est vrai que mon état est incomparable à la semaine dernière! J ai même réussi à sortir de chez moi hier soir avec mon mari et aller dîner au restaurant avec un bon verre de vin! Je pars en vacances le 29 j espère être totalement rétabli d ici la...

Hors ligne

#19 15 juillet 2018 à  02:26

Déesse drogue 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 15 Jul 2018
Messages: 3

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Pour faciliter le sevrage coke, faut faire régulièrement l’amour pour améliorer le moral et libérer des endorphines et dopamines dans le corps. Je conseille aussi de longs préliminaires pour rendre le cerveau heureux : massage, caresses, longs baisers, sensualité.

Ensuite il est indispensable d’avoir une alimentation très saine : fruits, légumes, viande blanche et boire beaucoup d’eau. Et bien sûr beaucoup dormir, pas de nuit blanche.

C’est facile de limiter la conso de coke voire arrêter avec une bonne hygiène de vie et activité sexuelle épanouie ( j’insiste sur l’échange entre les 2 partenaires, c’est important). wink

Hors ligne

#20 15 juillet 2018 à  10:35

Palo170990 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 08 Jul 2018
Messages: 8

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

Ma libido est au plus bas depuis ma dépression je n ai ps du tout envie pour l instant ...

Hors ligne

#21 15 juillet 2018 à  13:45

Déesse drogue 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 15 Jul 2018
Messages: 3

Re: En plein sevrage de cocaine : depression, crise d'angoisse

C’est en mangeant que l appétit vient...

Fais un dîner romantique, une balade amoureuse, un massage sans forcément du sexe après... faut juste créer une ambiance erotique pour éveiller le désir et ainsi favoriser le sevrage coke !!

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
3
[ Forum ] Effets secondaires - Crise d angoisse, base, palpitation après prise de coke par Louniia
1024 26 avril 2018 à  05:03
par samy13013
5 6049 11 novembre 2017 à  19:55
par ex bakounine
22
[ Forum ] Effets secondaires - Angoisse, nausées généralisées depuis prise de cocaine par adelz
10546 19 janvier 2018 à  23:35
par mickey39
    [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
    [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
    [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction 31567 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Quand les usagers inventent leur substitution injectable
Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Rencontre Psychohead Nimes : Coke, Sken, Came et tout ce qu'on s'injec
24 juin 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Quel aiguille(s) utilisez vous, et pourquoi ?
Il y a 5jCommentaire de pierre (22 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez
Il y a 3jCommentaire de psychodi (226 réponses)
[ Forum ]
Alerte - Identification d’une poudre brune contenant de l’Ocfentanil et du...
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de groovie dans [Actualités...](9 réponses)
[ Forum ]
Après l'HP
Il y a moins d'1mnCommentaire de Myrtille93 dans [MDMA/Ecstasy...](7 réponses)
[ Forum ]
Narine / muqueuse irritée : une crème existe ?
Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de un nom d'utilisa... dans [Cocaïne-Crack...](0 réponse)
[ Forum ]
5F-ADB (5F-MDMB-PINACA) - Retour sur mon test de 5F-MDMB-PINACA
Il y a 5mn
6
Commentaire de Oncle Fétide dans [Cannabinoïdes de synt...](171 réponses)
[ Forum ]
Interaction & Mélange - Prendre de la MDMA/ecstasy quand on prend des médicaments (plaquénil)
Il y a 6mnCommentaire de Bulle2 dans [MDMA/Ecstasy...](8 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Conseil pour utilisation d'une pipe
Il y a 17mnCommentaire de belhaire dans [Cannabis...](2 réponses)
[ Forum ]
Besoin d'aide et de conseils, je ne sais plus quoi faire..
Il y a 33mnCommentaire de Pomminic dans [Cannabis...](3 réponses)
[ Forum ]
Le temps passe vite, les effets aussi
Il y a 37mnNouvelle discussion de Massa dans [Conseils généraux de...](0 réponse)
[ Blog ]
Mon coeur bat encore
Il y a 5mnCommentaire de groovie dans le blog de Dextro (10 commentaires)
[ Blog ]
If .... Hope :) .
Il y a 6mnCommentaire de Pomminic dans le blog de Zazou2A (9 commentaires)
[ Blog ]
Gérer les relations de couple quand l'un-e se dope et pas l'autre
Il y a 9mnCommentaire de janis dans le blog de Ratounette (2 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
Dernier quizzZ à 20:54
  [ PsychoWIKI ]
LSD, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Politique de confidentialité
[ Nouveaux membres ]
Tchern0_bill, growbienf, angenoir75, jason13thh, Siska, Tête de crêpe, TonyEtCha nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première exprérience d'Ecstasy en festival
par ThibaultF, le 18 Jul 2018
Bonsoir à tous! Voilà je rentre de 5 jours de festival et j'avais envie de partager ma première expérience avec vous. Je suis allé au Dour festival pendant les 5 jours complets, c'était mon premier Dour et jamais j'aurai pensé m'amuser autant jusqu’à tôt le matin. Premier soir mes amis...[Lire la suite]
 Sevrage morphine
par filousky, le 19 Jul 2018
Bonjour Golgoth, J'ai relu quelques uns de tes pots de 2016 et sais que tu sais déjà pas mal de choses. Pour le sevrage physique, j'ai vécu un sevrage de l'héroïne par la méthadone en dégressif sur 4 semaines + une semaine placebo sans ressentir le moindre inconvénient physique. La dépri...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] La Cité Nocturne
(Il y a 55mn)
Exxxxact !!! B.a.péoc'h... dans [forum] Identification d’une poudre brune contenant de l’Ocfentanil et du W-18
(Il y a 60mn)
Très bon résumé dans [forum] Sevrage morphine
(Il y a 3h)
Pas de liens commerciaux pour d'la drogue, c'est illégal de faire ça / L'Apo dans [forum] Maeng da red
(Il y a 3h)
Ca fait plaisir, prends soin de toi - Dextro dans [forum] Lexomil - Mon enfer
(Il y a 3h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0