Teinture au cannabis ! / PsychoACTIF

Teinture au cannabis !

Publié par ,
15924 vues, 28 réponses
Terry59 
Weedman
France
000
Date d'inscription: 07 Dec 2015
Messages: 112
Salut à  tous,

Voulant me lancer dans la fabrication de teinture, je voulais vous demandez quelque chose,

J'ai choisi d'utiliser la glycérine comme solvant, mais après avoir vu les avantages de l'alcool (en quantité de cannabinoides par extractions) je suis dubitatif, puis j'ai eu une idée qui n'est peut être pas si idiote que ça, un mélange 50% Glycérine végétale + 50% éthanol + eau rhum ou vodka très fort(e)

A votre avis est ce une bonne idée ? Cela permettra peut être de mieux contrôler la concentration en évaporant de l'alcool et en en remettant dans la solution pour rééquilibrer ? J'ai des connaissances en chimie mais j'avoue que c'est assez flou et je prefere me fier aux expérience des autres !

Merci d'avance passez une bonne soirée

Terry

#TousLesProduitsSontServis

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885
Salut, je vais essayer de te faire profiter de mon expérience et de mes travaux pratiques. fume_une_joint
La teinture est une formidable option pour la réduction des risques pour la conso du récréatif, mais aussi la possibilité d'utiliser la teinture en LI en sublingual ou bien de l'ingérer pour un effet LP.
L'alcool est mieux pour l'extraction, par contre la glycérine est mieux pour un usage sublingual. L'alcool pique trop la muqueuse car il faut laisser le temps que ça diffuse via les capillaires de la muqueuse. La glycérine végétale a un léger gout sucré, et surtout, ça ne pique pas.
Donc il faut utiliser l'alcool et la glycérine pour profiter juste des avantages.
J'ai une procédure qui me permet d'obtenir une teinture dans de la glycérine à  partir d'un extrait dans l'alcool.

L'extraction dans de l'alcool non dénaturé à  90 degrés par exemple :

Je congèle l'herbe bien bien sèche et l'alcool à  part quelques heures avant de laisser infuser l'herbe dans l'alcool au congélateur pendant deux à  trois semaines, en secouant le bocal de temps en temps.
Au bout de trois semaines, je filtre ma solution d'alcool, mais je ne l'utilise pas comme teinture mère.

La réduction pour décarboxyler pour ingérer ou un usage sublingual : l'huile base de tous les projets

Le but est d'obtenir une huile après réduction. Pour bien faire durer cette étape, j'ajoute de l'eau dans l'alcool.
Attention aux vapeurs d'alcool dans un lieu fermé ou mal ventilé. Risques d'incendie ou d'explosion, mieux vaut le faire dans le jardin ou en extérieur sur une terrasse. Certains utilisent un autocuiseur, rice cooker pour calibrer durée et températures, perso, je fais à  l'ancienne, à  la marmite, faut juste être présent pour couper au bon moment où l'huile sera bien réduite et assez visqueuse,ce qu'il faut pour pouvoir la conditionner en seringues. C'est super chiant, ça colle tant que c'est pas dans une seringue. Après, ça reste pratique pour appréhender les quantités utilisées pour la teinture ou autres puisqu'à  partir de cette recette d'huile, tous les modes de conso sont envisageables. Du plus crade tartiné sur une clope avec des trous recouvert par une feuille à  rouler, à  la teinture mère de qualité pharma et utilisable en sublinguale en LI ou en ingestion en LP sur n'importe quel aliment chaud ou froid, voire telle quelle.
En fin de réduction, tu obtiens une huile visqueuse et très collante que tu conditionnes dans une seringue.
Cette huile est bien concentrée et de plus bien décarboxylée.

Cette huile, ensuite, tu peux en faire ce que tu veux :

Tu la dissous en chauffant légèrement ta glycérine végétale et tu obtiens une teinture mère à  la glycérine avec une forte concentration de cannabinos afin de profiter de l'effet sublingual où il faut peu de teinture sous la langue pour éviter d'en ingérer une trop grande quantité. wink

Tu peux la fumer bien entendu ou mieux la vaporiser, l'ingérer dans n'importe quel plat sans cuisson préalable ou même la gober tout rond. wink

Tu peux en ajouter la quantité que tu veux dans un aliment, du muffin au milk shake ou tout autre choix. Plus besoin de cuire ou de cuisiner, c'est déjà  fait pendant la réduction. wink

C'est le meilleur compromis que j'ai trouvé pour réaliser une teinture bien concentrée dans de la glycérine. Bien concentrée et surtout décarboxylée afin de rendre le THC ingéré ou sublingual actif. Le fait de réaliser l'extraction au congélateur minimise la quantité de chlorophylle extraite. wink
Le top pour moi, facilement réalisable à  la maison.  wink

Si tu as des questions sur une étape, n'hésite pas.

Tu peux bien entendu faire simple et extraire directement dans la glycérine, mais tu n'auras pas une teinture aussi concentrée et avec autant de cannabinoides actifs pour l'ingestion. De plus tu auras extrait pas mal de chlorophylle, de goudrons ou tanins qui colorent inutilement ta teinture. De plus, il en faudra un nombre de gouttes élevé et seul l'ingestion sera possible en pratique.
Pour être efficace en sublingual, faut un peu compliquer la recette, profiter des avantage de l'alcool et des avantages de la glycérine.
Tu peux même titrer ton huile et ensuite titrer ta ou tes dilutions avec des petits tests sur couche mince calibrés à  cet effet pour ceux qui en ont un usage médicinal.
C'est préférable en ce qui me concerne d'utiliser cette huile pour les teintures ou les prépas. Cette huile sera mieux assimilée par notre organisme en sublingual ou en ingestion qu'une prépa à  base de BHO.
Pareil pour les bricoleurs d'E-cig, cette huile donne un concentré qui sera mieux assimilé par l'organisme car une e-cig ne chauffe pas assez pour un extrait type BHO. C'est vraiment une base standard passe partout, du récréatif au médicinal. Plus polyvalente qu'un BHO.

Dernière modification par Mister No (13 juillet 2016 à  10:10)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (filousky)

Just say no prohibition !

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11600
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 8935
Blogs
Merci Mister No !
C'est pratiquement un beau travail que t-on dernier post. Après ça, les nouveaux venus qui créent un sujet teinture pourront être envoyé  direct ici.

Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885

C'est pratiquement un beau travail

Comment ça pratiquement ?  big_smile
Tu dis ça pasque tu n'as jamais testé une teinture à  la glycérine végétale et à  l'herbe bio. cool
Elle laisse un arôme de hasch et bing, 10/15 minutes après, tu prends un kick, comme celui d'une montée sur une vap, discret mais kick comme quand tu es à  jeun et que tu sens le pic plasmatique débouler. cool
Tu mets ta glycérine dans un compte goutte et hop, c'est pratique, discret efficace.
Les effets dureront comme une vape et seront de l'intensité d'une vape, pas de l'ingestion.
Bien laisser la glycérine sous la langue, sans parler et sans saliver ou alors attendre le plus longtemps possible avant d'avaler pour privilégier le mode sublingual. Il faut limiter la quantité de glycérine et qu'elle soit bien concentrée en cannabinos pour avoir l'effet sublingual.
Avec l'alcool, j'ai l'impression que la muqueuse s'imprègne un peu mieux, mais même avec un alcool à  45, cela reste désagréable pour envisager un usage régulier. Je préfère largement la glycérine végétale bio.
Une alternative de plus pour arrêter les joints et/ou le tabac, sans vaporisateur et/ou avec des e-cig.
Le plaisir des effets du cannabis restent intactes et c'est ultra hyper méga discret. C'est assez surprenant, je consomme moins de cannabis et ça tient à  distance le craving des joints cradings.

Dernière modification par Mister No (13 juillet 2016 à  12:30)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Terry59 
Weedman
France
000
Date d'inscription: 07 Dec 2015
Messages: 112
Merci Mister No !

Écoute je vais essayer ça bientot!

Mais une petite question me tracasse :

J'ai fais une extraction avec de l'alcool il y'a mois d'un mois (sur 5g, juste pour voir ce que ça donnais) mais je me suis retrouvé avec un truc qui ressemblait plus à  du shit très mou qu'à  de l'huile et qui n'a pas dutout l'air d'avoir la possibilité d'être dissolu car trop collant et trop dense hmm

Les effets étaient là  par contre !

Mais je voudrais savoir si c'était à  cause de la chlorophylle et si laver la weed 24h ou 48h dans l'eau avant extravtion pouvais être utile ?

Ensuite pour la décarb' que tu fais en même temps que l'evaporation de l'alcool à  la marmite tu n'as pas peur d'en faire trop ou pas assez ? Vu que tu ne connais ni température ni durée car ça dépend de la quantité d'alcool

En tout cas ça fait plaisir d'avoir dès renseignement aussi précis !

ÉDIT : L'alcool modifié à  90 degrés (pas 70 qui contient du camphre) est il utilisable ? Il contient de l'éthanol de l'isopropanol et un petit peu d'acétone? Tout s'évapore facilement et je pense que rien ne dégrade les cannbinoides..
Votre avis ?

Dernière modification par Terry59 (13 juillet 2016 à  13:50)


#TousLesProduitsSontServis

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885

J'ai fais une extraction avec de l'alcool il y'a mois d'un mois (sur 5g, juste pour voir ce que ça donnais) mais je me suis retrouvé avec un truc qui ressemblait plus à  du shit très mou qu'à  de l'huile et qui n'a pas dutout l'air d'avoir la possibilité d'être dissolu car trop collant et trop dense

Pour dissoudre dans de la glycérine, il te suffit de chauffer légèrement, mais comme ton extrait n'a pas été chauffé, il n'est pas décarboxylé et pas idéal pour autre chose que la vape ou un joint. Tu le chauffes un peu au briquet, puis tu chauffes légèrement ta glycérine au bain marie et en touillant ça doit se dissoudre, mais encore une fois, ce n'est pas une solution pour ingérer. Il va t'en falloir beaucoup plus, tu vas gacher et pas forcément obtenir une teinture efficace en sublingual.

Mais je voudrais savoir si c'était à  cause de la chlorophylle et si laver la weed 24h ou 48h dans l'eau avant extravtion pouvais être utile ?

Ce qui est utile comme quand tu blanchis la weed dans l'eau bouillante avant de la mettre dans du lait, c'est que tu rends le cannabis actif à  l'ingestion ou en sublingual.
L'extrait que tu as obtenu devait être très bon mais à  condition de le vap ou de le fumer en joint.

Ensuite pour la décarb' que tu fais en même temps que l’évaporation de l'alcool à  la marmite tu n'as pas peur d'en faire trop ou pas assez ? Vu que tu ne connais ni température ni durée car ça dépend de la quantité d'alcool

C'est certain que je n'en prépare pas pour 5 grammes d'herbe, j'en prépare pour davantage soit avec des têtes, soit avec des feuilles de manuc, voire les deux.
C'est pour cela que tu as la possibilité de rajouter de l'eau, tu rallonges le temps de chauffe pour l'évaporation et tu optimises au passage la décarboxy.
Le mieux est de réaliser l'opération avec une bonne quantité de weed et pas avoir peur de rajouter de l'eau pour bien prendre le temps de chauffer.
Le cannabis extrait à  froid (BHO, hasch n'est que très faiblement décarboxy. Pas de soucis pour la fume ou la vape qui vont le décarboxy en chauffant. Par contre pour l'ingestion, il faut casser la structure du THCA le THC sous forme acide en lui appliquant de l'énergie (température de chauffe et durée).
La phase d'évaporation est très importante, il faut chauffer longuement.
Ensuite extraire ou pas de la chlorophylle n'est pas un soucis majeur. C'est la décarboxy des cannabinos qui est importante dans ton affaire.

L'alcool modifié à  90 degrés (pas 70 qui contient du camphre) est il utilisable ?

Surtout pas, c'est toxique et pour éviter que ce soit bu ou utilisé en préparations. Il te faut de l'alcool non modifié ni dénaturé. Tu peux en trouver en pharmacie, c'est un peu cher et tu devras y retourner car il ne vendent que des petites quantités... quoique, ça se discute, si tu leur avoues que c'est pour une teinture mère de valérianne. Si c'est pour un usage thérapeutique, je demande que mon médecin le note sur mon ordonnance, le pharmacien ne pose pas de soucis du coup.
Si tu ne comptes pas fumer ou vaporiser ton huile, tu peux te permettre d'utiliser un bon rhum blanc ou une vodka réputée pour sa pureté en éthanol comme les alcool de grains en général. ça contient plus d'eau que l'alcool à  90 mais ça marche assez bien pour une extraction à  froid au congé sur deux trois semaines.
Certains utilisent un alcool qui contient un des terpènes de l'indica, le cointreau, terpène présent dans l'orange amère comme support de teinture.

Dernière modification par Mister No (13 juillet 2016 à  14:17)

Reputation de ce post
 
car c est trés bien expliqué

Just say no prohibition !

Hors ligne


Terry59 
Weedman
France
000
Date d'inscription: 07 Dec 2015
Messages: 112
Merci beaucoup pour tes réponses !

Dernière modification par Terry59 (13 juillet 2016 à  14:14)


#TousLesProduitsSontServis

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885
Pas de quoi. La recette s'est un peu perdue vu que du côté du médical a été développée la vaporisation... vu que l'industrie pharma s'est débarrassée d'un sérieux concurrent également.

Dernière modification par Mister No (13 juillet 2016 à  15:12)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Onibak 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 01 Dec 2016
Messages: 1
Bonjour mister no. Très beau post. Je viens de réaliser une teinture avec de l'alcool alimentaire a 70°, mais je n'ai pas l'impression que ca ai fonctionné. Voici la méthode que j'ai procédé et pourrait tu identifiée mon erreur.
J'ai grinder 50g de cannabis et les ai placé sur un papier sulfurisé et mis au four a 110° pdts 45 minutes au four. J'ai ensuite mélanger l'alcool avec mon cannabis. J'ai laissé macérer pendant 1 mois au frigo en secouant tout les jours. J'ai filtré ma solution et mis dans des comptes gouttes. En mettant plus de 20 gouttes sur un morceau de pain, je n'ai quasiment pas eu d'effet... Peut tu m'éclairer ?
Merci d'avance.

Hors ligne


flash 
Nouveau membre
Suisse
000
Date d'inscription: 17 Oct 2016
Messages: 30
il ne fallait pas passer ton herbe au four les trois ennemis du thc sont la chaleur , l air et la lumière.

autre chose tu as laissé l alcool sans évaporations ce qui dilue fortement ton huile, de plus tu l as ingérées avec du pain pour un avoir un meilleur effet prend du sucre un morceau.

il ne te reste plus qu à  évaporer l alcool et tu obtiendra de l huile de cannabis produit bien plus concentré . tu peux également prendre de l éthanol et faire infuser au congélateur.

bonne pratique fume_une_joint

Hors ligne


Terry59 
Weedman
France
000
Date d'inscription: 07 Dec 2015
Messages: 112

Onibak a écrit

Bonjour mister no. Très beau post. Je viens de réaliser une teinture avec de l'alcool alimentaire a 70°, mais je n'ai pas l'impression que ca ai fonctionné. Voici la méthode que j'ai procédé et pourrait tu identifiée mon erreur.
J'ai grinder 50g de cannabis et les ai placé sur un papier sulfurisé et mis au four a 110° pdts 45 minutes au four. J'ai ensuite mélanger l'alcool avec mon cannabis. J'ai laissé macérer pendant 1 mois au frigo en secouant tout les jours. J'ai filtré ma solution et mis dans des comptes gouttes. En mettant plus de 20 gouttes sur un morceau de pain, je n'ai quasiment pas eu d'effet... Peut tu m'éclairer ?
Merci d'avance.

Tu aurais du faire la décarb dans l'eau c'est beaucoup plus sur : très peu de transformation du THC en CBN et presque aucune évaporation.


#TousLesProduitsSontServis

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11600
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 8935
Blogs

flash a écrit

il ne fallait pas passer ton herbe au four les trois ennemis du thc sont la chaleur , l air et la lumière.

Avant d'écrire ceci, tu n'as pas du lire les écrits de mister No qui parle super bien de la décarboxylation pour laquelle la chaleur est indispensable pour transformer le THCA inactif en THC actif.
Quand on extrait de l'huile avec l'alcool comme solvant, on fait évaporer l'alcool dans un autocuiseur.

Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


Terry59 
Weedman
France
000
Date d'inscription: 07 Dec 2015
Messages: 112
J'ai posté le sujet en juillet et j'ai toujours pas essayé hmm

Je promet de revenir vous racontez mon expérience dès que je l'ai fait !

#TousLesProduitsSontServis

Hors ligne


Enguerrant 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 22 Jun 2017
Messages: 2
hello,
nouveau sur le forum, je viens de m'inscrire pour ainsi dire spécifiquement pour participer à  cette discussion qui m'intéresse beaucoup.
Je vais tenter l'expérience, à  l'aide d'eau de vie de cidre (calvados) à  60° (sortie d'alambic) dont je dispose en abondance, et de glycérine végétale (achetée sur amazon).
Concernant le mode opératoire j'ai la même interrogation que Terry59 qui se demande si on ne risque pas de chauffer trop ou trop peu. J'ai bien noté la recommandation d'ajouter de l'eau (en quelle proportion/ quantité ?), et la nécessité de "être présent pour couper au bon moment où l'huile sera bien réduite et assez visqueuse,ce qu'il faut pour pouvoir la conditionner en seringues.". Pour le moment j'avoue que ça ne me parle pas trop, je suppose que c'est avec l'expérience qu'on sait quand l'huile est "bien" réduite. Et ce conditionnement en seringue, c'est dans quel but exactement ?
@ceux qui ont déjà  pratiqués : des exemples de dosage (quantité alcool, eau), de timing (durée chauffage) ou des ratios (volume obtenu comparé au volume initial) seraient utiles! 
Je ne manquerai pas de partager mon expérience à  mon tour smile

Hors ligne


puffandco
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 9
Pour ceux à  qui l'alcool en prise sublinguale piquotte un peu,
il y a une variante intéressante avec de l'huile ou graisse de coco ou en plus pointu avec de l'huile MCT..

honni soit qui mal y pense

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885

Et ce conditionnement en seringue, c'est dans quel but exactement ?

C'est super pratique, tu pousses sur le piston et tu sors une crotte de souris ou plus. Tu chauffes légèrement et tu dissous dans de la glycérine végétale. C'est un conditionnement pratique, c'est vachement visqueux ou collant.

Pour ceux à  qui l'alcool en prise sublinguale piquotte un peu,
il y a une variante intéressante avec de l'huile ou graisse de coco ou en plus pointu avec de l'huile MCT..

Quel intérêt par rapport à la glycérine végétale ?


Just say no prohibition !

Hors ligne


puffandco
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 27 Jun 2017
Messages: 9

Mister No a écrit

Quel intérêt par rapport à la glycérine végétale ?

Les triglycérides à chaîne moyenne (huile MCT ou TCM en FR) sont métabolisés différemment en raison de la longueur de leur chaîne des acides gras, les TCM sont rapidement dégradés et absorbés dans l’organisme. Contrairement à des acides gras à longue chaîne, les TCM vont directement vers le foie.

Contrairement aux acides gras habituels, les cétones peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique. Ça offre une source d’énergie alternative au le cerveau, qui utilise habituellement le glucose comme carburant.

En résumé, l'huile TCM est métabolisée beaucoup plus rapidement et efficacement que les acides gras usuels.

source: http://therapeutesmagazine.com/huile-de … -moyennes/


honni soit qui mal y pense

Hors ligne


Durdoreil 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Nov 2017
Messages: 3
Salut à tous ! J'ai effectué récemment une teinture à base d'éthanol dilué. Après extraction, j'aimerai simplement savoir s'il est possible de réduire l'eau contenue dans le mélange (sans autocuiseur), sans pour autant chercher à obtenir la consistance d'une huile mais plutôt dans l'optique de concentrer la puissance finale de ma teinture et ce, bien entendu, en évitant autant que faire ce peut de dénaturer ses molécules... Quelqu'un pourrait-il m'aider ?

Dernière modification par Durdoreil (10 novembre 2017 à  20:26)

Hors ligne


filousky 
Modérateur
France
11600
Lieu: Là-bas, là-bas dans la forêt
Date d'inscription: 14 Dec 2008
Messages: 8935
Blogs
Lis bien les post 2 et 6, la réponse y est :

A température d'ébulition de l'eau, tu ne dégraderas pas tes molécules mais au contraire il te faut chauffer ta teinture obtenue qui n'est pas active pour le moment selon le tableau de décarboxylation du cannabis qui indique par exemple que tu dois chauffer à 122°C pendant 35 minutes pour être au top de ton produit.

A température d'ébullition de l'eau, tu vas réduire le volume par évaporation de l'eau et si tu le fais assez longtemps (2 heures) tu auras décarboxylé ton cannabis.

Fil

Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne


Durdoreil 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Nov 2017
Messages: 3
Merci pour ta réponse Fil.

Même si le principe de décarboxylation m'est assez familier (bain marie en bain d'huile porté à ébulition jusqu'à disparition du Co2), je n'avais cependant pas compris qu'il était envisageable de décarboxyler son cannabis à moindre température (même si cela me semble bien plus logique à présent).

J'ai cependant quelques autres questions :

les tutos que j'ai pu lire sur le net proposent de décarboxyler sa teinture, prête et filtrée, en insistant (quelque soit la source) sur la nécessité de garder son contenant bien scellé... Dans de telles conditions, supposant que cette étape soit particulièrement importante (probablement dans le but de ne pas dénaturer le produit), comment envisager alors une évaporation de l'eau sans sauter cette dernière ?

Si il est possible de laisser le bocal ouvert afin de permettre l'évaporation de cette eau, alors pourquoi tant de sources insistent telles sur le fait de bien sceller le contenant ?

Aussi, est-il possible de laisser s'évaporer l'étanol au cours de cette même étape ?
Ou est-il préférable de laisser d'abord s'évaporer l'étanol avant de réduire la quantité d'eau de l'extraction ?

J'avoue être un peu perdu avec cette étape des plus importantes...

J'ai également une question concernant l'extraction à froid.

Je me demande, en effet, à quoi sert l'étape de la mise au congélateur pendant plusieurs semaines.

En quoi cela diffère-t'il de l'étape de macération dans un endroit frais et sombre pendant plusieurs semaines ? Comment le froid agit-il sur la préparation ?

Aussi, concernant cette étape, les sources que j'ai pu consulter recommandent de congeler alcool et herbe séparément (pendant une nuit, il me semble) avant de mélanger le tout.

Cette étape est-elle indispensable dans la réalisation d'une extraction à froid ? Quel en est l'objectif ?

J'espère que ces questions ne sont pas trop à côté de la plaque et que l'un d'entre vous saura me répondre. Il m'arrive, parfois, de m'éparpiller quelque peu... Cependant, je leur trouve un intérêt certain. Tout le moins envers ma compréhension de ces fonctionnements.

D'avance merci pour ta/vos réponses.

Dernière modification par Durdoreil (11 novembre 2017 à  18:08)

Hors ligne


Durdoreil 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 10 Nov 2017
Messages: 3
Ooouuuuuhhh... Ouaip. Pas déçu du résultat...

L'huile obtenue a même bon goût !?

Il s'agit d'un mix de plusieurs recettes, je crois, de diverses sources que j'ai pu trouver sur le net ainsi que de détails provenant de mes propres expériences :

- 100g de fleurs (Hybrides maison, 2nde génération, exterieur, pleine terre ; 3 semaines de séchage au noir + curing en bocal pendant 1 mois et demi). finement ciselées / 1L rhum blanc 55°c (on fait avec ce que l'on a) / 1c à s de miel (péï, baie rose) / 1c à s de sirop de canne (noir, la "cuite").
- Extraction "à froid" (3 semaines, dans la pénombre, à température ambiante, shake 1 fois par jour + 1 semaine au congélateur , shake 2 à 5 fois par jour).
- Filtrage (passoire + filtre à café).
- Évaporation éthanol + 9/10 de l'eau contenue dans le mélange (le reste de cette eau a été vaporisé durant les premières minutes de l'étape de décarboxylation)  à feu moyen, au bain marie (environ 90°C) pendant 4h30.
- Décarboxylation à 120°C pendant environ 30min (jusqu'à atténuation de la réaction).
- Baisse de la température aux alentours de 80°C.
- Tentative d'ajout de 50ml d'huile d'olive à l'huile épaisse et visqueuse, bien noire, obtenue. Échec total : après 1/4 d'heure, dilution à peine effective (si quelqu'un a un tuyau?).
- Pour l'instant, conditionnement en tant qu'huile et non teinture comme désiré au départ.


Et là, oh joie ! Effet high/stone, je n'arrive pas à me décider... Plusieurs heures après la première prise, je ne saurai dire de quel côté il penche. Quoi qu'il en soit, c'était l'effet recherché, je suis satisfait. Et ce petit goût sucré... Je pensais le perdre au fur et à mesure de la cuisson... Je vous le conseil !

Enfin, "petite" montée. . J'ai quelques difficultés à terminer mon message (tendance à partir dans le vague).

Merci à tous pour vos topics, vos conseils ainsi qu'au site et à ses membres pour ces échanges qui permettent au moins de différencier le vrai de l'absurde qui circule sur internet.
Ça aura fonctionné pour moi en tout cas. Heureux de pouvoir contribuer à la communauté en y ajoutant (même si il s'agit en grande partie de réchauffé) mon propre retour d'expérience.

A bientôt !

-

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885

Même si le principe de décarboxylation m'est assez familier (bain marie en bain d'huile porté à ébulition jusqu'à disparition du Co2), je n'avais cependant pas compris qu'il était envisageable de décarboxyler son cannabis à moindre température (même si cela me semble bien plus logique à présent).

disparition du CO2 ??? thinking
Tu as tous les éléments sur ce site pour comprendre et réaliser une décarbo...

Je me demande, en effet, à quoi sert l'étape de la mise au congélateur pendant plusieurs semaines.

En quoi cela diffère-t'il de l'étape de macération dans un endroit frais et sombre pendant plusieurs semaines ? Comment le froid agit-il sur la préparation ?

Le fait de congeler les feuilles et ensuite de verser de l'alcool très froid puis de laisser infuser au congélo va te permettre de bien extraire les cannabinoides sans les tanins et le gout de chlorophylle qui n'apporte rien. Tu auras une huile plus pure. A température ambiante tu vas extraire du "jus de chlorophyle", aucun intérêt, ce sont les cannabinoides et éventuellement les terpènes que tu souhaites extraire, pas du "jus d'épinard"...

Il s'agit d'un mix de plusieurs recettes

Le tout c'est de comprendre pourquoi tu fais les choses et de pas y aller au pif, cela reste de la chimie.

- 100g de fleurs (Hybrides maison, 2nde génération, exterieur, pleine terre ; 3 semaines de séchage au noir + curing en bocal pendant 1 mois et demi). finement ciselées / 1L rhum blanc 55°c (on fait avec ce que l'on a) / 1c à s de miel (péï, baie rose) / 1c à s de sirop de canne (noir, la "cuite").
- Extraction "à froid" (3 semaines, dans la pénombre, à température ambiante, shake 1 fois par jour + 1 semaine au congélateur , shake 2 à 5 fois par jour).
- Filtrage (passoire + filtre à café).
- Évaporation éthanol + 9/10 de l'eau contenue dans le mélange (le reste de cette eau a été vaporisé durant les premières minutes de l'étape de décarboxylation)  à feu moyen, au bain marie (environ 90°C) pendant 4h30.
- Décarboxylation à 120°C pendant environ 30min (jusqu'à atténuation de la réaction).
- Baisse de la température aux alentours de 80°C.
- Tentative d'ajout de 50ml d'huile d'olive à l'huile épaisse et visqueuse, bien noire, obtenue. Échec total : après 1/4 d'heure, dilution à peine effective (si quelqu'un a un tuyau?).
- Pour l'instant, conditionnement en tant qu'huile et non teinture comme désiré au départ.

Un tuyau ? Pourquoi faire ? Tout est clairement indiqué, sauf que tu as choisi de suivre ton intuition... C'est pareil en pâtisserie, si ti ne respectes pas les procédures, peu de chance que tu obtiennes le dessert que tu veux et encore moins de chance d'obtenir une création quiu tienne la route.
Pareil, c'est de la chimie, commence par respecter et comprendre les procédures et ensuite tu pourras améliorer ton process par intuition ou en t'adaptant au matos dont tu disposes.

Je ne comprends pas pourquoi tu rajoutes de l'huile d'olive. C'est du sabotage.
Pareil pour le miel ou le sucre. Ce n'est pas pendant la réalisation de l'huile que tu dois le faire.
Tu fais de l'huile avec de l'alcool comme indiqué ici ou ailleurs et ensuite, cette huile, tu peux la mélanger à ce que tu veux et lui donner le gout que tu veux.

Pour l'instant, conditionnement en tant qu'huile et non teinture comme désiré au départ.

Normal, si tu rajoutes de l'huile d'olive. smiley-gen013

Dernière modification par Mister No (04 décembre 2017 à  08:59)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885

Les triglycérides à chaîne moyenne (huile MCT ou TCM en FR) sont métabolisés différemment en raison de la longueur de leur chaîne des acides gras, les TCM sont rapidement dégradés et absorbés dans l’organisme. Contrairement à des acides gras à longue chaîne, les TCM vont directement vers le foie.

Contrairement aux acides gras habituels, les cétones peuvent traverser la barrière hémato-encéphalique. Ça offre une source d’énergie alternative au le cerveau, qui utilise habituellement le glucose comme carburant.

En résumé, l'huile TCM est métabolisée beaucoup plus rapidement et efficacement que les acides gras usuels.

1000 mercis puffandco !

Je viens de voire que j'avais oublié de te remercier pour ces précisions pointues pour aller vers la barrière hépatique.

C'est en effet un gros avantage mais est-ce seulement un avantage pour l'ingestion ? Du coup, je pense avoir compris que c'est pas pour du sublingual, contrairement à la glycérine qui est polyvalente. Je me trompe ?

Dernière modification par Mister No (05 décembre 2017 à  13:09)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Messner 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 26 Sep 2017
Messages: 35
Bonjour à tous,
désolé de ressortir ce topic mais je me suis demander pourquoi vous utilisiez cette extraction à l'alcool plutôt que directement extraire le THC déjà decarboxylé dans du Propylène glycol pour ensuite le faire réduire pour ainsi avoir un effet possible en sublinguale ?

Dernière modification par Messner (18 février 2018 à  18:24)

Hors ligne


Tenshirock 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 25 Sep 2017
Messages: 3
L'alcool est moins toxique pris sous cette forme et le propylene pg gv  est plus utiliser pour les e cig.

Dernière modification par Tenshirock (18 février 2018 à  22:22)

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
2200
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour Mister no, merci pour cette recette très intéressante.

Je souhaite réaliser une variante en utilisant de la résine et non de la weed. J'ai déjà réalisé une recette très simple qui consiste  à chauffer de l'huile d'olive avec un ou deux gr de résine pendant le temps de la décarboxylation. A prendre en ingestion avec les avantages/inconvénients de ce mode de consommation.

L'idée de la teinture mère m'intéresse notamment pour son côté sublingual et aussi pour la durée plus courte pour commencer à ressentir les effets.
A priori si on utilise de la résine, on peut s'affranchir de l'étape alcool congélateur non ?
L'idée serait tout simplement de décarboxyler au four la résine à sec (122° pendant 25mn) puis de la mélanger/dissoudre directement dans de la GV. Car je crois que l'on ne peut chauffer aussi longtemps la GV (qui devient tox1ique) Est-ce vrai ?

La GV va t'elle agir comme l'huile et "absorber" la résine ? Normalement oui.
1 gr dans 35ml de GV me paraît une proportion correcte.

D'après toi, obtient-on ainsi les mêmes effets qu'avec ta recette qui prend la weed comme élément de base?

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Zion 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2018
Messages: 2
Mr No du coup quels dosage en fleurs conseilles-tu pour faire une teinture mère avec 1l de rhum blanc 55° ? Et ensuite combien d'eau ajoutes tu pour évaporer l'alcool et decarboxyler ?

mrno

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11700
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5885
Je fais ça à la louche pour les quantités, si tu estimes que la chauffe dure pas assez, tu peux rajouter de l'eau et la seringue, c'est pour conserver l'huile à l'abri de l'air et pouvoir appuyer sir le piston pour en sortir une crotte sans en foutre partout.

Just say no prohibition !

Hors ligne


Zion 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 23 Sep 2018
Messages: 2
Merci Mr No. Pour l'eau j'ai compris qu'il faut pas hésiter à rajouter pour assurer la decarb. Combien de temps de chauffe tu conseilles ? Je pense faire un bain marie pour avoir une température pas trop élevée. Mais pour la teinture, quelle quantité de fleurs pour 1l de rhum blanc ? Tu doses ça à l'arrache aussi ?

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Teinture mère - Teinture de cannabis: soluble dans l'eau?
par Zeph, dernier post 03 mai 2018 à  23:41 par Zeph
  8
[ Forum ] Effets - Teinture cannabis quelle effets ?
par leo-1200, dernier post 22 février 2019 à  10:01 par Mister No
  3
[ Forum ] Teinture mère - Teinture de cannabis avec de l'élixir végétal de la grande chartreuse (69°)
par MobyDicky, dernier post 20 mars 2019 à  18:30 par PSYCHOCRACK
  9
  [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
  [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
45646 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    Il y a 1jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 4hCommentaire de Bootspoppers (3 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 3jCommentaire de Rick (36 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin 2019 ?
    Il y a 3jCommentaire de Djyms (114 réponses)
     Forum UP ! 
    1,4-BD effets secondaires et addiction
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Je me demande si je m'en sortirai un jour
    Il y a moins d'1mnCommentaire de dopeless dans [Opiacés et opioïdes...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Alerte - Opiacés dans certains exta a paris!
    Il y a 40mnCommentaire de Ocram dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Mélange benzo et zolpidem
    Il y a 48mnCommentaire de Ocram dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Benzo ou zolpi pour baiser
    Il y a 55mnCommentaire de Meumeuh dans [Benzodiazépines...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Livraison - Nom de famille oublié sur une commande
    Il y a 1hCommentaire de La D-éco dans [Anonymat et sécurité...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Baser - Dose exact de bicar pour 1g de cocaine
    Il y a 2hCommentaire de Meumeuh dans [Cocaïne-Crack...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Interaction xanax et zolpidem
    Il y a 3hCommentaire de AefkahJR dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Analyse de drogue - Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    Il y a 4h
    2
    Commentaire de Bootspoppers dans [Conseils généraux de...]
    (3 réponses)
     Blog 
    Bullshit
    Il y a 4hNouveau blog de Thelma dans [No comment]
     Blog 
    Médiateur de santé et pair-aidant
    Il y a 4hCommentaire de Thelma dans le blog de Initiativedharman
    (1 commentaires)
     Blog 
    Tutorial pour dilution volumétrique (avec photos)
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Ocram dans le blog de Mecrupulent
    (6 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Etizolam, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Mon "tout savoir sur l'Amanite Tue-Mouche"
     Nouveaux membres 
    Willis55, LilleSUD59, Miodvla, Margaux, Jiren, Houseparadize nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
     Tutorial pour dilution volumétrique (avec photos)
    par Mecrupulent, le 15 Jul 2019
    Avant-propos : J'ai proposé ce tuto à l'équipe de PA pour savoir s'il pouvait avoir une place dans le Psychowiki. Pierre m'a répondu que ça pouvait être intéressant, après soumission à la communauté pour corrections et améliorations. Je poste donc ceci pour avoir votre avis et vos idées...[Lire la suite]
     TR: Peganum Harmala + psylocibine
    par Gaspich, le 19 Jul 2019
    Bonjour, je viens vous faire part aujourd’hui d’un trip très particulier s’était déroulé avant hier. Le contexte global d’abord. J’ai une expérience assez importante avec les champis, j’ai du en prendre une trentaine de fois environ, jamais à forte dose. J’ai eu une expérience...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour le témoignage. Pierre dans [forum] Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    (Il y a 6h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    (Il y a 6h)
    Pour le partage des artistes. Abraca dans [forum] Lsd & trance
    (Il y a 7h)
    Sympa l'ami fongique. Abraca dans [forum] TR: Peganum Harmala + psylocibine
    (Il y a 7h)
    Très intéressant ton voyage, dans toute secousse il y’a moral. Macro dans [forum] TR: Peganum Harmala + psylocibine
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums