Que faire le soir, pour ne pas y penser ? / PsychoACTIF

Que faire le soir, pour ne pas y penser ?

Publié par ,
2059 vues, 5 réponses
Arseniik 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Jul 2017
38 messages
Bonjour, voilà des années que je prend différentes substances, principalement des médicaments. Une longue période d'alcoolisation, enfin bref. Il se trouve que j'ai pratiquement arrêté, mais le soir, comme ici, quand je me sens seul et que je ne sais pas quoi faire, et qu'il s'agit des moments où j'avais l'habitude de consommer, ça me rend un peu dépressif. Donc j'aimerais savoir ce que je pourrais faire, ou ce que vous faites pour passer ces moments, ces soirées seuls sans pouvoir se déchirer pour se changer les idées ?

Hors ligne

 

jason13thh 
Newbie
Belgique
000
Inscrit le 21 May 2018
510 messages
Salut, si tu en as la possibilité voir des amis ou pratiquer une activité sportive ou un hobby, bref quelque chose qui va te détourner de cette envie.

Carpe Diem

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
900
Inscrit le 27 Nov 2017
487 messages
Je plussoie l’idée du sport. Ça va te casser, libérer des endorphines et t’aider à dormir. Piscine c’est le mieux. Ça peut ouvrir l’appétit (au cas où tu jeunes en ce moment). Mais surtout ça te rendra assez cool et relax.
De la marche, un club de gym.

Un marathon d’une série quel tu aimes ? Chaque soir tu aurais plaisir à découvrir un épisode.

Hors ligne

 

Lilas24 
Bavarde
France
600
Inscrit le 31 Jul 2017
327 messages
Quand j'ai fait mon sevrage dégressif de la codéine, il y a eu un moment où ça a été de plus en plus dur à chaque retrait. J'ai fini par avoir l'idée de ressortir ma PS4 de la cave où elle dormait depuis plusieurs années.

Quand on joue on est actif et pas passif comme devant la télé. Alors je ne sais pas si tu aimes le jeu vidéo, moi c'est une passion d'enfance que j'avais un peu abandonné et que j'ai repris avec un énorme plaisir. A petites doses, environ 1 heure 2 ou 3 fois dans la semaine le soir (tous les soirs à la fin de mon sevrage car c'était dur, trop) et je zappe envie, douleurs, tension et tout ce qui est pénible. Tous ces mois difficiles, j'ai joué dans un décor sublime de l'ouest américain redevenu sauvage, à me faufiler dans les herbes, gravir des montages, franchir des rivières ou des lacs, combattre des machines avec ma lance ou mes arcs. C'est un peu régressif mais que c'est bon d'oublier pendant quelques heures.

Pour ce qui concerne l'envie que j'ai la chance d'avoir laissé derrière moi, j'ai constaté qu'à l'époque où je la ressentais encore, elle durait une heure environ, soit une bonne session. Ah, j'oubliais, bien sur jamais de jeu en ligne...Addiction oblige !

Sinon, j'avais une seconde technique : manger des trucs que j'adore mais le problème c'est la prise de poids. Un bon chocolat noir ou une glace au café d'artisan me mettent les papilles en folie et ça m'a aidée à oublier l'envie. Ce foutu nutella, ignoble produit industriel plein d'huile de palme marche aussi très bien à coup de cuillère à soupe direct dans le pot.

Bon, c'est vraiment une mauvaise idée de bouffer contrairement au sport. Le souci c'est qu'il faut aimer ce qui n'est pas mon cas. Je sais que c'est mal de dire ça dans notre start up nation mais je déteste le sport pour le sport ou la performance. Rien qu'à l'idée de courir sur un tapis devant un miroir ou dans une rue pleine de pollution me file des boutons. A toi de réfléchir à une activité qui mobiliserai bien tes pensées au point de te faire oublier l'envie (le sport, la broderie, le jardinage, les puzzles, la danse, une bonne série TV en VO non sous titrée pour te creuser les méninges, les soirées entre amis, les pyramides d'allumettes, observer les oiseaux, bref ce qui toi te fais du bien sans risque d'addiction).

Hors ligne

 

Sokan 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 10 Oct 2018
70 messages
arrêter le médocs et l'alcool en même temps ça doit pas être facile car il existe des médoc pas mal pour l'alcool (genre serestat ou valium) mais si tu es déjà dépendant à ces médocs c'est tendu, dans tous les cas, tu en a parlé à ton médecin? tu as été voir de centre d'addictologie? ( souvent c'est gratuit et le personnel est spécialisé. chez nous on a l'ALIA mais c'est local)

EDIT: les jeux vidéo il faut faire attention à la lumière bleue des écrans qui rend l'endormissement plus difficile. en gros ça va occuper l'esprit, on est bien quand on joue, mais quand on se couche on dort pas forcement mieux. mais bon je dis ça et à 2h30 je suis devant mon pc sur ce forum. Le mieux c'est la lecture mais perso j'ai jamais trop aimé depuis mon enfance.

Dernière modification par Sokan (11 octobre 2018 à  02:30)

Hors ligne

 

Lilas24 
Bavarde
France
600
Inscrit le 31 Jul 2017
327 messages
Je peux me tromper mais je pense que l'envie c'est une partie de notre cerveau qui hurle qu'il veut sa dose de ce qu'on prend d'habitude. On peut avoir cette envie alors même qu'on est motivé pour un sevrage et qu'on ne craquera pas.

Mon addicto me dit souvent qu'il faut distinguer ces 2 parts de nous même, notre volonté, notre personnalité qui nous conduit à faire des choix en pleine conscience et une part de notre cerveau plus enfouie qui contient des instincts plus basiques dont le goût pour les opiacés et le désir de ne jamais en finir avec.

J'ai ressenti ce conflit pendant tout mon sevrage et dans une certaine mesure il est toujours là car j'ai fini mon sevrage dégressif de la codéine, je n'ai pas de craving mais pourtant j'ai encore, 9 mois après, des manifestations physiques qui seraient intenses sans les 10mg de valium que je prends le soir (énorme tension physique, nerveuse et donc méga insomnie). C'est une part de mon foutu cerveau qui refuse de lâcher prise et qui m'a conduit il y a moins de 10 jours à disjoncter de plaisir en buvant un malheureux cocktail, c'était délirant.

C'est pour ça que je crois beaucoup aux activités capables de provoquer du plaisir chez nous en mobilisant totalement notre attention, nos pensées et/ou notre corps. Dans une mesure, on nourrit la partie de nous qui attend sa dose et on oublie son envie ou pour moi ses désagréments physiques.

J'ai cité le jeu vidéo car je reconnais que ça marche incroyablement bien pour moi même si ça peut paraitre puéril comme activité quand on est adulte. Il ne s'agit pas d'y passer la nuit mais d'y passer 1H/1H30 quand ça tangue, en bannissant les jeux en ligne qui sont addictifs.

Il faut juste trouver quelque chose qu'on aime qui nous fasse du bien et qui nous mobilise assez pour que la machine à mouliner des pensées cesse sa ronde. La lecture, un bon film, série ou documentaire, ce n'est pas assez pour moi car je reste en partie passive.

Je crois que les plus raisonnables ont raison d'évoquer le sport et je reconnais que je pratique un peu d'activité quand même. Je vais marcher dans un lieu où je vais mobiliser mon côté contemplatif de la nature, un parc, une forêt. Je me suis payée un abonnement au muséum d'histoire naturelle que je visite et revisite, je vais au jardin des plantes, au parc zoologique de Vincennes et je passe des heures à m'émerveiller sur les plantes, les animaux, leur comportement (depuis qu'il a été refait, le parc n'est plus une horreur avec des lions en cage qui tournent en se bouffant les poils de la queue).

Bref, je pense que chacun peut trouver en soi une ou plusieurs activités qui vont être assez mobilisatrices pour oublier un temps ses misères...

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 14hCommentaire de prescripteur (66 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 2jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Prise en charge par les professionel?
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dépistage - Cannabinoïdes de synthèse et test urinaire
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Sniffer - Flash possible en sniffant ?
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Chemi971 dans [Cocaïne-Crack...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Buprenorphine
    Il y a 15mnNouvelle discussion de Crépuscule dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    Dosage - TUSSIPAX SIROP, CONSEIL POUR ÉVITER LES PROBLÈMES
    Il y a 3hCommentaire de Mammon Tobin dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - C'est quoi ça ?
    Il y a 3hCommentaire de kinoacid dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Overdose - Première presque overdose
    Il y a 3hCommentaire de Zamlolo dans [Heroïne...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Tramadoll plus dafalgan codéiné
    Il y a 4hCommentaire de Crépuscule dans [Opiacés et opioïdes...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Retour du gabon :)
    Il y a 4h
    4
    Commentaire de Mammon Tobin dans [Iboga...]
    (14 réponses)
     Forum 
    Le xanax me fait aucun effet
    Il y a 6hNouvelle discussion de Yung JIM dans [Benzodiazépines...]
     Blog 
    Ces nuits blanches qui éclairent ce qu'on cache dans le noir
    Il y a 20hNouveau blog de EmmaMerlin dans [Carnet de bord]
     Blog 
    "Lettre intime aux toxicomanes"
    Il y a 22hNouveau blog de Ecume dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Méthadone
    Il y a 1jNouveau blog de Cris dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 23:52
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    naastha, Pheny, canaha, Calypso5, LaPotion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    w0w merci ! Johan dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 8h)
    +1 dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 12h)
    Compte rendu très documenté (Prescripteur) dans [forum] Zolpidem et croisement
    (Il y a 17h)
    Merci prescripteur pour ce rappel important. Stelli dans [forum] Le manque de cannabis
    (Il y a 18h)
    Conseils judicieux et réponse intelligente - Toto dans [forum] Mary Kate Codéine
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums