Déni de grossesse et drogues / PsychoACTIF

Déni de grossesse et drogues

Publié par ,
2370 vues, 23 réponses
Priskii 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jan 2019
Messages: 3
Bonjour ! Je suis très confuse en ce moment et j’ai besoin d’extérioriser, j’ai fait un déni de grossesse pensant juste au départ que j’avais des problèmes digestifs ou utérins c’est en allant voir le gynécologue pour une vérification (le rdv était Jeudi dernier) qu’il m’a dit que j’étais enceinte de 5 mois. Je vous dit pas le choc j’ai éclaté en sanglots et étant une personne sensible et anxieuse plein d’emotions sont arrivés en même temps : culpabilité, honte, peur, confusion etc .. J’ai 19 ans, je sais qui est le père mais je suis en mauvais terme avec lui c’etait une aventure courte, la capote a craqué et j’avais même pris la pilule du lendemain. Pendant ces 5 mois j’ai pris quelques drogues comme des taz, de la mdma je fume régulièrement des joints et je bois rarement de l’alcool (1 ou 2 verres par mois voir pas du tout) pour les pilules je prends toujours une moitié ce qui fait que j’ai pris au moins 3 moitiés ces 5 mois à 1 ou 2 mois d’intervalles. Ce qui est pour les joints’ c’est l’équivalent d’un 10 balles par semaine soit 1 à 3 joints par jour (ou pas du tout) et je fume rarement toute seule. On m’a fait une échographie détaillée et le bébé va bien et ce qui m’étonne le plus. On m’a pas forcément dit d’arrêter de boire ou de fumer d’ailleurs mais c’est pas comme ci j’etais dans un abus. J’arrive toujours pas y croire et j’ai très peur de le dire à mes parents je ne veux pas les décevoir et je suis assez proches d’eux quand même je les aimes bcp et ça me brise le cœur de leur faire subir cette nouvelle. Je compte leur dire cette semaine mais j’essaye de gagner un’peu Plus de courage. Ma petite sœur de 16 ans et au courant et me soutient comme une poignée d’amis aussi. J’ai bu 2 verres de vin et 3 joints de beuh et 1 de shit ces derniers jours sans savoir cette grossesse et j’ai peur que l’enfAnt va mal a cause de moi, j’ai peur de bcp de choses d’ailleurs. Je voulais vous demander’ si ?etait grave et que je devais m’attendre à ce que cet enfant ait des problèmes de santé. Je compte arrêter ou diminuer considérablement ma consommation de drogue dans tous les cas. Merci bcp d’avoir eu le temps de lire mon message de détresse, bien à vous.
Priskii.

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour Priskii,


10 balles par semaine

1 ou 2 verres par mois voir pas du tout

Je n'y connais rien en matière de mdma.

Ta consommation d'alcool et de cannabis est légère donc non ce n'est pas grave même si il serait préférable que tu stoppes tout bien sûr.


On m’a fait une échographie détaillée et le bébé va bien et ce qui m’étonne le plus.

Pourquoi en douter ?



j’ai peur que l’enfAnt va mal a cause de moi, j’ai peur de bcp de choses d’ailleurs

Il y a une chose qui est beaucoup plus grave que ta consommation, c'est le stress.

Ton post sent le stress à plein nez et ça peut avoir des conséquences importantes pour ton futur bébé et plus tard pour ton enfant.

C'est, à mon avis, cela que tu dois gérer et résoudre en priorité.

amicalement,


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Fluche 
Psycho junior
France
3200
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 409
Blogs
Dans les maternités il y a toujours un référent addictions (c'est en général une sage-femme). A mon avis ce serait une bonne idée que tu demandes à la voir pour te rassurer et voir ce qu'il est possible de faire pour la suite de la grossesse.
Et surtout, ne culpabilise pas ! Prends le temps de digérer cette nouvelle, entoure-toi de gens bienveillants à ton égard, vois ce que tu fais par rapport au père. Rien ne presse, tu as encore 4 mois devant toi pour préparer l'arrivée du petit.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

J’arrive toujours pas y croire et j’ai très peur de le dire à mes parents je ne veux pas les décevoir

Jamais ma fille ne me décevra parcequ'elle attend un enfant ni même pour toute autre décision lui appartenant.
Essaie de relativiser, demande une aide pour mieux appréhender cette période qui te bouleverse, c'est normal.
Tu as notre soutien.


Just say no prohibition !

Hors ligne


Shaolin 
Modératrice
France
2400
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3338
Salut Priskii, et bienvenue sur le forum!

Comme dit plus haut, tu n'as pas à culpabiliser. Les dénis de grossesse sont plus courants qu'on ne le pense.

Pour tes consommations, en effet, tu n'as pas à inquiéter, ce n'est pas grand chose en soi. Il faut juste que tu fasses attention à vous deux maintenant wink

Fluche a raison, une rencontre avec une sage femme est une bonne idée. Et peut être qu'elle pourrait t'orienter vers un psy. Une grossesse, c'est déjà un grand chamboulement alors dans ta situation, c'est normal que tu sois déboussolée.
On ne te l'a pas proposé?

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905
Quand tu seras entourée par des pros, ça ira beaucoup mieux, tu pourras envisager l'avenir autrement que par les difficultés et le chamboulement qui t'arrive.
J'en suis persuadé.
Prends le temps d'annoncer la nouvelle à tes proches si cela t'effraie et demande conseil à l'équipe qui te prend en charge, tu pourras vite trouver le moment pour le faire dans les meilleures conditions pour toi.
Tu peux repasser donner des nouvelles ou poser des questions, il y a ici des mamans qui ont connu aussi des difficultés au début de leur grossesse et pour qui s'est finalement très bien passé et qui j'en suis certain te donneront leur soutien en MP.

Just say no prohibition !

Hors ligne


Gaeshea 
Nexus Nerd
France
811
Date d'inscription: 24 Nov 2015
Messages: 392
Salut Priskii,

Comme dit plus haut il faut absolument que tu prenne contact immédiatement avec un professionnel de santé. Il y a des référents addicton dans les services d'obstétrique, et ils pourront te rassurer quant aux effets de tes consos sur ta grossesse.

Je n'ai vu personne l'évoquer alors je le précise :

Si tu ne souhaites pas poursuivre cette grossesse il est possible d'aller avorter dans un autre pays de l'UE. Aux Pays-Bas l'IVG est légale jusqu'à 22 semaines et en Angleterre jusqu'à 24 semaines. Saches que le Planning Familial est habilité à t'aider dans tes démarches si tu choisis cette option.

Quelle que soit ta décision, force et courage !
Reputation de ce post
 
Merci pour ces précisions !! Reck.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

Priskii a écrit

J’arrive toujours pas y croire et j’ai très peur de le dire à mes parents je ne veux pas les décevoir et je suis assez proches d’eux quand même je les aimes bcp et ça me brise le cœur de leur faire subir cette nouvelle. Je compte leur dire cette semaine mais j’essaye de gagner un’peu Plus de courage. Ma petite sœur de 16 ans et au courant et me soutient comme une poignée d’amis aussi.

C'est la vie! A la façon dont tu nous en parles tu prends cette nouvelle avec responsabilité, et puisque tu es proche de tes parents et dans une famille aimante vous saurez trouver des solutions.
Dans cette situation ce sont toi et le bébé qui avez besoin de soutien pour que ta grossesse aille à son terme dans les meilleures conditions et pour préparer l'après. Alors ne t'inquiète pas de risquer les décevoir - ce n'est pas la question et ce qui est fait est fait - et assume de les inquiéter : dorénavant tu dois te préoccuper de ton bébé avant de te préoccuper de ce que pensent tes parents. wink

Pour ce qui est des consommations de produits psychoactifs, idem, ce qui est fait est fait, pas idéal mais peut-être pas dramatique.

Je ne connais pas les risques associés à la prise de taz/MDMA, ils ne sont certainement pas nuls. Peut-être si tu n'as pas vécu de lourde descente dans les jours qui ont suivi les prises est-ce meilleur signe?

En ce qui concerne l'alcool on sait que les conséquences sont aléatoires, raison pour laquelle on recommande zéro alcool pendant la grossesse. Avec un à deux verres par mois ce serait de la malchance que le bébé en subisse les conséquences même si ça peut arriver.
https://www.has-sante.fr/portail/upload … ration.pdf

Les joints ce n'est pas top non plus, en raison de la fumée/combustion et de la présence de THC. Les risques associés au fait de fumer sont comparable à ceux du tabac (en particulier retard de croissance intra-utérin) et dépendent de l'hypoxie, donc de la dose, quant au THC il peut avoir des effets sur le développement du système nerveux central.

Priskii a écrit

Je voulais vous demander’ si ?etait grave et que je devais m’attendre à ce que cet enfant ait des problèmes de santé.

On ne peut pas savoir, ce n'est pas comme si tu avais consommé des doses absolument énormes où les risques seraient très élevés.
Puisque le bébé se porte bien à l'échographie il semble bien se développer, mais ça n'exclut pas que les produits psychoactifs aient pu impacter le développement de son cerveau. Ce qui ne voudrait pas dire pour autant qu'il aura des problèmes de santé plus tard!

Priskii a écrit

Je compte arrêter ou diminuer considérablement ma consommation de drogue dans tous les cas.

Si tu peux tout arrêter, c'est à dire y compris les joints - puisqu'arrêter l'alcool et les taz/MDMA ne devrait pas te poser de problème -, ou te contenter de CBD (en vapotant par exemple) ce serait évidemment l'idéal car le plus prudent. 

Comme les autres te l'ont recommandé, surtout n'hésite pas à prendre conseil auprès de professionnels de santé.

Take care!


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour ILE et Priskii,


mais ça n'exclut pas que les produits psychoactifs aient pu impacter le développement de son cerveau

Je ne sais pas pourquoi je ne peux pas mettre un champi rouge sur ton commentaire.

Nous sommes tous des enfants ou petits-enfants de mère qui ont bu au moins 2 verres de vin par mois. Ma grand-mère en buvait peu mais tous les jours.

Le problème de Priskii est la culpabilité qui engendre un stress qui est très néfaste pour elle et son futur bébé.


Ton commentaire ne fait que rajouter de l'huile sur le feu.
mur

amicalement,

Dernière modification par Lecoq (30 janvier 2019 à  11:07)


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

Lecoq a écrit

Je ne sais pas pourquoi je ne peux pas mettre un champi rouge sur ton commentaire.

J'ai des pouvoirs spéciaux :
Spoiler
En vrai demande à la modération.

Si ce que tu dis est juste, le stress est mauvais et la culpabilité l'est également car elle engendre du stress, je pense que ce que j'avance n'est objectivement pas faux non plus. Perso j'aurai toujours d'abord en tête le bien-être du foetus, et on ne peut pas dire que les consos soient inoffensives. Priiski ne doit pas culpabiliser du passé, mais la situation étant ce qu'elle est aujourd'hui - et apparemment elle va garder le bébé vu l'avancée de la grossesse - autant recommander ce qui est le plus sain.

Lecoq a écrit

Nous sommes tous des enfants ou petits-enfants de mère qui ont bu au moins 2 verres de vin par mois. Ma grand-mère en buvait peu mais tous les jours.

Moi ça ne me fait pas trop rire. Je me suis fait un gros trip SAF il y a deux ans quand j'ai découvert mon pont nasal bas et mon épicanthus asymétrique, puis j'ai mesuré la fente  palpébrale, puis j'ai vérifié ma lèvre supérieure et mon philtrum, etc., ainsi que mes mensurations à la naissance, PC de 31cm, poids de 2,3kg... Bref j'avais toujours cru que c'était au tabagisme que je devais ce retard de développement, ma naissance un peu prématurée et mon passage en couveuse et néonatalité, mais d'un coup je me posais la question de l'alcool, avec en mémoire une photo de mes parents bien éméchés un soir de réveillon quelques mois avant ma naissance.
Je me suis pointée avec mes photos de nouveau-né chez mon généraliste qui s'est marré, m'a dit que ma mère ne semblait pas alcoolique et que tous les prématurés se ressemblaient. Cela m'a un peu (beaucoup) calmée mais le sujet ne me fait toujours pas rigoler.


Priskii 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jan 2019
Messages: 3
Bonjour le coq ! Merci bcp d'avoir répondu, j'ai eu un rendez vous à l'hopital hier matin et on m'a rassuré sur la conso des substances. Pour le THC tant que c'est pas 6 joints par jour, rien n'est grave et pour les taz vu que c'était pas énorme ça devrait aller parce qu'il pouvait avoir des pb cardiaques mais son coeur bat parfaitement bien en tout cas.
La pédopsychiatre m'a dit de ne pas m'inquiéter et que tout devrait bien se passer ! Je me sens mieux grâce à vous aussi ça m'a fait du bien smile Bonne journée

Hors ligne


Priskii 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 28 Jan 2019
Messages: 3

Fluche a écrit

Dans les maternités il y a toujours un référent addictions (c'est en général une sage-femme). A mon avis ce serait une bonne idée que tu demandes à la voir pour te rassurer et voir ce qu'il est possible de faire pour la suite de la grossesse.
Et surtout, ne culpabilise pas ! Prends le temps de digérer cette nouvelle, entoure-toi de gens bienveillants à ton égard, vois ce que tu fais par rapport au père. Rien ne presse, tu as encore 4 mois devant toi pour préparer l'arrivée du petit.

Yes, tout va bien j'étais à l'hopital hier et il y a rien d'alarmant, merci pour votre réponse smile

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341

1 ou 2 verres par mois voir pas du tout

avec en mémoire une photo de mes parents bien éméchés un soir de réveillon quelques mois avant ma naissance

Il y a une différence entre boire 1 ou 2 verres pas mois et se bourrer la gueule.

c’est l’équivalent d’un 10 balles par semaine

Il y a une énorme différence entre prendre un 10 balles, soit 2 grs par semaine et s'enfiler des douilles à longueur de journée.

Il y en a des milliers de femmes enceintes qui ont ce type de conso et heureusement ça ne débouche pas sur des enfants qui ont des cerveaux impactés.

Et bien sûr il est préférable de tout arrêter.

Par contre de nombreux troubles comme l'hyperactivité par exemple ou un système immunitaire très faible sont dus principalement au stress que ressent la mère pendant et après la grossesse.

Tu fais de bons commentaires mais tu considères généralement que l'Homme est une machine mécanique à qui il suffit de dispenser quelques réglages.


Se préserver de symptômes peut se faire de manière cartésienne.

Avoir une bonne santé durable est un problème holistique.


Pour ma part je suis persuadé que le mental est la source principale des bons et des mauvais fonctionnements du physique.

Ce n'est pas des impressions que j'ai lu dans des livres mais du vécu.

Le stress chronique est le pire ennemi.

amicalement,


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Shaolin 
Modératrice
France
2400
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3338
Je ne vois pas pourquoi un tel "procès" du commentaire d'ILE, qui n'a jamais dit le contraire de toi.
Ensuite, elle a très bien fait d'exposer les choses clairement à Priskii.

Ton commentaire est également vrai, donc pas besoin de se prendre la tête pour ça.

Priskii, contente que tu ais pu voir rapidement un professionnel et que tu ais pu être rassurée.
Maintenant, profite de ta grossesse wink
Et si tu as d'autres questions, on est là!

Dernière modification par Shaolin (30 janvier 2019 à  12:11)


Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


Anonyme1756
Invité

Lecoq a écrit

Il y a une différence entre boire 1 ou 2 verres pas mois et se bourrer la gueule.

Evidemment, mais les méfaits de l'alcool pendant la grossesse ne sont pas que dose-dépendants c'est tout le problème. Un verre au mauvais moment peut avoir un effet.

Lecoq a écrit

Il y en a des milliers de femmes enceintes qui ont ce type de conso et heureusement ça ne débouche pas sur des enfants qui ont des cerveaux impactés.

C'est facile de se rassurer avec ce genre d'arguments, sauf qu'il est évident que la plupart des cas ne sont pas flagrants, subcliniques dira-t-on, et pas diagnostiqués.

Après ma naissance j'ai été bourrée aux compléments alimentaires pendant au moins 4 mois. J'ai rapidement récupéré en taille puis poids mais suis restée relativement microcéphale.

Lecoq a écrit

Par contre de nombreux troubles comme l'hyperactivité par exemple ou un système immunitaire très faible sont dus principalement au stress que ressent la mère pendant et après la grossesse.

L'hyperactivité peut également être due à l'alcoolisation foetale, sans compter que l'alcool affaiblit le système immunitaire dès le premier verre.

Lecoq a écrit

tu considères généralement que l'Homme est une machine mécanique à qui il suffit de dispenser quelques réglages.

Pas plus ou moins que toi, nous n'avons seulement pas toujours la même idée des leviers sur lesquels il est pertinent d'appuyer...

Lecoq a écrit

Ce n'est pas des impressions que j'ai lu dans des livres mais du vécu.

Le stress chronique est le pire ennemi.

Je ne contredirai jamais cela: je l'ai à la fois vécu pleinement et lu dans plein d'ouvrages et d'articles! [Stress chronique en général, pas seulement pendant la grossesse]. Biais de confirmation pourrais-tu m'opposer...

Reputation de ce post
 
pas de rdr... que de la prévention primaire étouffante ! Mr No

Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341

La pédopsychiatre m'a dit de ne pas m'inquiéter et que tout devrait bien se passer !

N'en doute pas en tout cas moi j'en doute pas.

Pour le THC tant que c'est pas 6 joints par jour, rien n'est grave et pour les taz vu que c'était pas énorme ça devrait aller parce qu'il pouvait avoir des pb cardiaques mais son coeur bat parfaitement bien en tout cas.

Tu ne dois pas culpabiliser sur ta consommation même si tu sais que plus tu réduiras et mieux ça sera.

Je me sens mieux grâce à vous aussi ça m'a fait du bien

Ca fait plaisir. PA est aussi là pour cela.

amicalement,


La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
11800
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5905

C'est facile de se rassurer avec ce genre d'arguments

Oui, et c'est pas Lecoq qui avait besoin de soutien sur ce coup.

J'ajoute qu'il est aussi très facile de culpabiliser également...

Du coup Priskii, on ne sait pas si le fait d'avoir vu la sage femme va te permettre de reprendre confiance en toi et aussi pouvoir communiquer avec ta famille qui va t'accompagner aussi.

@+ en espérant avoir quelques nouvelles si tu trouves du temps à nous consacrer.

Dernière modification par Mister No (31 janvier 2019 à  09:09)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Recklinghausen 
Modérateur
France
4020
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 6185
Salut,

Vu que tu as décidé de devenir maman, je te souhaite que ta grossesse se passe le mieux du monde !!

Euh... Par contre, je n'ai pas lu les ressentiments du papa en apprenant la nouvelle... Est-ce à dire qu'il n'est pas encore averti ?

Si jamais ce n'était pas encore fait, il me parait urgent de le prévenir qu'il va être papa car tu as décidé de mener la grossesse à son terme, comme la morale et la Loi t'en donne le droit !!!

Que votre histoire soit terminée à l'heure actuelle et/ou que vos relations soient particulièrement compliquées, il est important qu'il sache qu'il va devenir papa.

Au sujet de tes consommations, JE pense que l'important est de ne pas consommer de produits connus comme étant tératogène !!

Ensuite, je dirais que c'est une histoire d'équilibre...

Est-ce qu'il est préférable de fumer quelques cigarettes par jour ? Ou est-il préférable de s'abstenir " à tout prix " ?

Est ce que le bébé ne va pas se sentir responsable du mal être de sa maman ?

Ecrire une telle question mérite que je détaille un peu...

Se retenir de fumer, quoi qu'il arrive va générer des situations de stress important, qui vont apparaître par pic ( l'envie d'en griller une ).
Ces sentiments négatifs vont être exacerbés par l'interdit.

Le bébé va ressentir le mal être de sa maman et... À une probabilité indéniable de penser que " c'est de sa faute ".

Au contraire, si la maman ne s'interdit pas la cigarette, mais qu'elle essaie de repousser son désir... Il sera beaucoup moins frustrant de penser qu'une cigarette sera possible... Immédiatement si la pression psychologique " est trop forte ".

La maman va certes fumer quelques cigarettes, mais en contrepartie elle sera beaucoup moins stressée par le manque et... JE pense que se sera également positif pour l'enfant.

Si la recette magique était : " Tout se passera mieux si les consommations sont absentes " est juste un dogme qui sert à culpabiliser la femme !!!

Bien évidemment, ça ne signifie pas non plus : " défonce toi à mort et chie dedans " drapeau-blanc

Il est important de savoir qu'il y a 40 ans, du vin rouge était distribué aux déjeuner ET au dîner aux femmes ayant accouchée et allaitant leur bébé pasdebol

Et cette génération fumait allègrement dans les voitures et à la maison.

Je me rappelle mon père qui disait à ses amis " Il était chiant quand il était petit... Il supportait pas la fumée de cigarette en voiture même avec la fenêtre ouverte " bleu-trompette

Tiens nous au courant de ce qui se passe, si l'envie t'en dit !!

Prends soin de toi,


Reck.
Reputation de ce post
 
Je pense exactement la même chose. RandallFlag

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne


Fluche 
Psycho junior
France
3200
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 409
Blogs
Il y a 40 ans, il y avait plus d'enfants qui étaient "neuneux", un peu "en retard", ou qui "toussaient un peu" sans qu'on sache trop pourquoi. Ça me rappelle les gens qui disent que l’abaissement du niveau de glycémie pour considérer un diabète est juste un argument pour vendre plus de médicaments. Non, c'est une évolution de l'état de la science : on connait mieux les risques d'une consommation d'alcool ou de cigarette pendant la grossesse qu'il y a 40 ans, tout comme on connait mieux l'effet d'une glycémie "moyenne haute" sur le long terme.

Ceci dit, là où je vous rejoins, c'est qu'il y a une grande différence entre fumer les fenêtres fermées en voiture avec un gamin et s'accorder quelques cigarettes par jour pendant une grossesse ou boire un verre de temps en temps. Parce qu'autant on a des études solides montrant que fumer/boire pendant la grossesse n'est pas l'idée du siècle, autant évaluer le stress est beaucoup plus dur, donc c'est quelque chose de moins documenté. Puis nous n'avons pas d'"échelle de stress" à donner pour savoir quand il est préférable de fumer une clope ou de boire un verre plutôt que de continuer à stresser.

C'est pour ça qu'à mon sens, il est très important de consulter un professionnel de l'addictologie spécialisé dans les grossesse pour évaluer avec lui quelles consommations on peut se permettre pendant la grossesse selon son propre parcours de vie, sa sensibilité au stress ... y compris quand on a une consommation non problématique de produits légaux !

Hors ligne


cependant
sans remède
4510
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 486
Blogs

Recklinghausen a écrit

Euh... Par contre, je n'ai pas lu les ressentiments du papa en apprenant la nouvelle... Est-ce à dire qu'il n'est pas encore averti ?

Si jamais ce n'était pas encore fait, il me parait urgent de le prévenir qu'il va être papa car tu as décidé de mener la grossesse à son terme, comme la morale et la Loi t'en donne le droit !!!

Salut,
je pense que Priskii a le choix (et le droit) d'en parler ou pas au père.

Ce n'est jamais simple, pour le père comme pour la mère, mais à occurrence c'était une pure surprise et si Priskii, en connaissant le géniteur biologique, préfère élever son enfant sans lui, elle a probablement des bonnes raisons qui la concernent. Il n'est pas là pour le moment et c'est compliqué, l'urgence de lui en faire part est toute relative à mes yeux.

J'ai des potes qui auraient préféré ne pas être informés, d'autres qui ont pesté à la nouvelle pour se changer en papa idéal, d'autres qui ont pris des distances et qui ne ce sont pas sentis concernés vu que la mère ne voulait pas d'eux, et d'autres encore que se sont senti affectés à toujours par la (non) nouvelle.

On ne peut pas savoir, on ne peut pas prévoir, j'estime que le choix revient à Priskii qui est quand même la plus concernée immédiatement dans l'histoire (et en jouant ma méchante féministe, je pourrais toujours dire que dans un monde idéale un mec pourrait quand même prendre des nouvelles après un craquage de capote si la chose le préoccupe, mais bon je suis parfaitement consciente que la réalité est bien différente), sans trop de pression.

En tout cas, à mon avis, c'est parfaitement légitime de ne pas informer le père si on désire/décide/accepte avoir un enfant indépendamment de lui et sans projet partagé. La loi oblige un père a assumer sa paternité, mais non pas une mère à l'informer de celle-ci...

Bref, sûrement pas simple, mais je ne crois pas c'est la peine de s'ajouter des obligations qui n'ont pas lieu...après c'est mon avis, je souhaite juste à Priskii de pouvoir s'extraire des culpabilités et de vivre le plus sereinement possible ce moment malgré les difficultés, en réalisant au possible ses souhaits.

Hors ligne


'Nrockandrolls 
Psycho junior
France
000
Lieu: où je suis en ce moment
Date d'inscription: 04 Oct 2014
Messages: 449
Salut prikkis,

Je voudrais t'apporter mon expérience et également celle d'une amie à qui il est arrivé un déni de grossesse il y a presque 10 ans.

Ma copine a cette époque a pour contraceptif un implant dans le bras, pour rappel durée de vie est de 3 ans.
Cela fait environ 2,5 ans qu'elle porte l implant, elle a pris du poids depuis un an.

Ma pote qui a 25 ans aime faire la fête surtout les teufs tekno et gros festos et les conso qui vont avec Taz, alcool, fumette.

En dehors des fêtes, des conso surtout alcool et clopes.

Un jour comme toi elle a mal au ventre, un gros mal de ventre et va aux urgences.
Paf résultats tombent vous êtes enceinte de 8 mois. Oui 8 mois, le vrai déni de grossesse.
S 'en suis bouleversements, panique sur les conso et un accouchement ds moins d'un mois.

Cela a été super dur pour elle a regardé les premiers mois de l'enfant à voir si il est normal, à guetter tous signes tels qu'ils soient.
Sans parler de l'aspect attachement, au début difficile de s'attacher à un enfant dont on à connu l'existence depuis quelques semaines.
Puis au fur et à mesure, l'enfant grandit bien, ma copine prend confiance dans son rôle de mère.

Maintenant c'est un beau garçon super sportif qui ressemble aux autres garçons de son âge.

Mon amie a d'ailleurs refait un 2eme enfant . smile


Pour en revenir à toi, chaque histoire est différente. JE pense qu'au vu des conso que je qualifierai de peu importantes en quantité. Ya pas de quoi s'inquiéter.

Le conseil que je peux te donner c'est maintenant que tu le sais plus un seul verre d'alcool, le moins de cigarettes possibles ( j'en fumais pour ma grossesse 4/5 par jour et un stick de shit le soir.

Aller courage à toi c'est une belle aventure.

J'ai également fait un topic appelé 1e bébé en cours et traitement metha. Du début à la fin de grossesse , j'ai voulu y mettre mes conso et également les doutes que toutes femmes peut avoir et encore plus qu'en on est où a été UD.

Sur ce site tu trouveras des conseils précieux et des personnes sympas et bienveillantes.

Je t'envoie pleins de good vibes à vous 2.

N rock

Hors ligne


Lecoq 
Psycho junior
France
1800
Date d'inscription: 06 Feb 2018
Messages: 341
Bonjour cependant,

En tout cas, à mon avis, c'est parfaitement légitime de ne pas informer le père si on désire/décide/accepte avoir un enfant indépendamment de lui et sans projet partagé. La loi oblige un père a assumer sa paternité, mais non pas une mère à l'informer de celle-ci...

Le sujet déborde des questionnements originaux de Priskii puisqu'ils portaient sur sa consommation.

La loi permet de faire pleins de choses, ce n'est pas pour cela que c'est bien ou acceptable.

La loi interdit plein de choses, ce n'est pas pour cela que c'est mal ou immoral.

La loi n'est pas un parent qui est là pour dicter ta conduite jusqu'à la fin de ta vie.

Ta situation et ta conscience doivent dicter ta conduite, pas la loi.


un mec pourrait quand même prendre des nouvelles après un craquage de capote

On doit pas vivre dans le même monde ou je me fais très vieux. Des capotes qui craquent ou même des relations "non protégées" sont des situations qui arrivent tous les jours. Elles n'aboutissent que très rarement à une procréation.


c'est parfaitement légitime de ne pas informer le père

Ton commentaire et surtout le mot que tu emploies (légitime) est, pour moi, hallucinant et je pèse mes mots.

Je rejoins l'avis de Reck sauf si la situation personnelle impose une conduite particulière, père violent, manipulateur ou autre, en clair des comportements qui pourraient mettre l'équilibre psychologique de la mère ou du futur enfant en péril.

Je n'ose pas imaginer la tête d'un homme à qui on vient demander d'assumer une paternité qu'il n'a pas voulu après la naissance d'un enfant alors qu'il ne connaissait rien de la situation. Et l'histoire de la capote qui craque ne risque pas de le calmer.

A tort ou à raison (ce n'est pas le problème), il verra la situation comme une trahison.
C'est du 100% certain.

Il sera alors difficile, voire impossible d'établir une relation sereine entre le père et l'enfant.

En ce qui concerne les relations entre la mère et le père, s'il le prend mal (comme cela arrive parfois), il y a des risques de voir surgir des gros problèmes, voire de la violence psychologique ou physique.

Des situations qui peuvent bouffer une existence.

De plus, il faudra expliquer un jour ou l'autre cette situation à l'enfant.

Le jour où on devra le faire, le mieux sera d'avoir été totalement honnête et "sans reproche".

Les fautes ou manquements qui peuvent paraître pas trop graves peuvent avoir des conséquences tragiques quelque temps plus tard.

Il y a parfois des choses qu'on a du mal à faire au présent mais qui permettent de préparer un avenir qu'on espère calme et serein.

Je n'ai rien à conseiller sur ce sujet ne connaissant pas le père ni la situation dans son ensemble et donc mon commentaire ne s'adresse pas à Priskii, qui d'ailleurs n'a rien demandé sur ce sujet, mais en réaction à ton commentaire.

Un comportement est jugé bon ou mauvais en fonction de la souffrance qu'il engendre chez soi et autrui, pas en fonction de la loi.

Un mauvais comportement engendre systématiquement à plus ou moins long terme des conséquences qui peuvent parfois être dramatiques.

Mais bon, chacun(e) voit midi à sa porte.


amicalement,

Reputation de ce post
 
Clair, concis, et censé. RandallFlag

La vérité est l'interprétation par l'esprit de la réalité. Par définition, elle est subjective et éphémère.

Hors ligne


cependant
sans remède
4510
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 486
Blogs
Salut Lecoq,

ma réaction était en réponse au message de Reck qui soulignait une urgence à prendre contact avec le père. En effet, Priskii n'avait rien demandé à ce niveau là, il me semblait important de souligner qu'elle était complètement libre sur cette décision, qui lui revient. Déjà il y a pas mal de pressions et de culpabilités, n'en ajoutons pas...

Je ne suis pas du tout légaliste et je te rejoins sur ce que t'as dit à propos des lois et de l'incidence sur nos vies. Juste je soulignais que l'« urgence » avancé par Reck n'était pas une si la directe intéressée ne la considérait pas primordiale.

Quant à la phrase sur la capote, je te prie de la remettre dans son contexte et la lire dans son entièreté, je sais pertinemment que les choses ne se passent pas comme ça dans le monde réel, mais c'était juste pour souligner qu'un rapport concerne deux personnes, alors qu'une seule a des conséquences immédiates dans son corps. Bref, long discours qui va au-delà du sujet et que donc je ne développerai pas ici.

La « légitimité » vient justement de tous les cas de figure qu'on ignore dans la discussion (et que l'auteur connaît), donc j'estime, à mon avis personnel, qu'elle est parfaitement légitime à prendre la décision (pas forcément facile) qu'elle considère la meilleure pour elle et le futur enfant...

Et pour revenir au sujet principal du topic, sur la notice de certaines amphetamines pharmaceutiques on lit ça :

On ne dispose d'aucune étude humaine appropriée bien contrôlée chez la femme enceinte. La dexamphétamine, le métabolite actif de la lisdexamphétamine, traverse la barrière placentaire.

Chez le rat et le lapin, la lisdexamphétamine n'a eu aucune influence sur le développement embryo-fœtal. [...]

Elvanse ne doit pas être utilisé pendant la grossesse sauf si cela s'avère absolument nécessaire.

https://compendium.ch/mpro/mnr/25332/ht … sktop#7350

Donc, malgré les mises en gardes habituelles d'une notice de médicament (et bien que de l'MD ne soit pas vraiment une amphet, même si c'est la même famille), je vois des données scientifiques plutôt rassurantes smile

Voilà, je ne sais pas si j'ai réussi à m'exprimer clairement, mais peut-être c'est moins confus et catégorique que dans mon premier post.

Hors ligne


bloodistory 
Nouveau Psycho
France
510
Lieu: Sud
Date d'inscription: 18 Nov 2016
Messages: 167
Le déni de grossesse, lorsque l’on consomme avec régularité, c’est assez courant. En tous cas, c'est pas rare.
Ta conso de prods n’a tout de même pas été monstrueuse. Ce n’était pas tous les jours.
Sinon, je ne vois pas pourquoi cet enfant aurait un grave problème de santé si la suite de la grossesse a été bien suivie, par des pros. Les affects , culpa, honte,... ça se parle si les médecins qui te suivent sont ouverts et intelligents.

Dernière modification par bloodistory (23 février 2019 à  13:49)


Plus jamais de cold turkey

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Grossesse et alcool - Alcool et Grossesse, un article à lire
par prescripteur, dernier post 13 septembre 2017 à  08:33 par Mister No
  3
[ Forum ] Alcool risques - début de grossesse ???
par sos75, dernier post 19 mai 2017 à  03:18 par JSP11
  12
[ Forum ] USAGE DE DROGUES ILLICITES PENDANT LA GROSSESSE
par Las Vegas PaRano, dernier post 18 août 2011 à  21:14 par Las Vegas PaRano
  0
  [ PsychoWIKI ] Méthadone et grossesse
  [ PsychoWIKI ] Baclofène dans le traitement de la dépendance à l'alcool
  [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
31812 personnes ont déja passé ce quizzz !
  [ QuizzZ ] Auto-évaluer votre consommation d'alcool
10835 personnes ont déja passé ce quizzz !



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Etude sur les liens entre le deep web et la consommation de drogues
    18 juillet 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Le Fanzine N°3 est sorti
    26 juin 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    05 août 2019Commentaire de Morning Glory (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    De quelle façon les psychédéliques ont-ils changé votre mode de p...
    Il y a 6hCommentaire de Sebdo (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Vos markets du DW favoris en ce mois de juin juillet 2019 ?
    04 août 2019Commentaire de Rick (142 réponses)
     Forum UP ! 
    Baclofene et Buprenorphine
    Il y a 22hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Dxm et "guaifenesin" besoin d'info
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de Arteno dans [DXM (dextrométhorphan...]
     Forum 
    Le Fentanyl comme traitement de substitution pour les anciens cons...
    Il y a 2mn
    3
    Commentaire de y091792k dans [Fentanyl et dérivés...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Culture - Avancé de mon growkit supa gro B+ 100%
    Il y a 12mnCommentaire de Vivel dans [Psilocybe - Champigno...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Sevrage psychologique: comment faire face à l'ennuie
    Il y a 18mnNouvelle discussion de Psychotropeur dans [Decro - Sevrages... e...]
     Forum 
    Interaction & Mélange - Cocaïne et Antidépresseur Prozac
    Il y a 38mnCommentaire de Crakers dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Descente - Avec quel produit gérer vous vos descente de C
    Il y a 45mnCommentaire de Crakers dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Feedbacks - RC shops
    Il y a 53mnCommentaire de Mcklz dans [Research Chemicals (R...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Dosage - Dans le placard... On trouve des choses...
    Il y a 55mnNouvelle discussion de Bambiprotecthestorm dans [Fentanyl et dérivés...]
     Blog 
    Trip report - Deuxième fois sous LSD à 105ug
    Il y a 8h
    1
    Commentaire de eliath dans le blog de eliath
    (2 commentaires)
     Blog 
    Le grand mirage
    Il y a 11h
    2
    Commentaire de Nils1984 dans le blog de Nils1984
    (8 commentaires)
     Blog 
    3mmc, les marcheurs de l'extrême !
    Il y a 1j
    9
    Commentaire de Ocram dans le blog de Ocram
    (33 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 20:05
     PsychoWIKI 
    Kétamine, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Sebdo, petero, Ice0lator, Cleminou, chmed nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Encyclopédie du PTC
    par rit, le 11 Aug 2019
    Bonsoir psychoactif, Mon premier message sur ce forum que je lis depuis +2 ans maintenant parlera du noïd qui m'a poussé à m'inscrire parmis-vous : le 5f-akb-48. Alors je vais tenter d'être le plus clair et précis possible car je sais que c'est une drogue assez méconnue et qui pourtant explo...[Lire la suite]
     CIHKAL - Le troisième livre perdu.
    par LenaÀLaRechercheDuParadis, le 29 Jul 2019
    C’est un fait peu connu, à plusieurs reprises, Alexander et Ann SCHULGIN ont eu l’opportunité de se rendre en Europe, à l’occasion de colloques et autres rencontres de sommités scientifiques. Notamment en France, où ils y avaient quelques connaissances, universitaires de toutes nationalit...[Lire la suite]
     Est ce que l’analyse de drogues a changé vos pratiques de RDR ?
    par Daane-El, le 19 Jul 2019
    Salut, Le fait de pratiquer un test est déjà un changement de comportement en lui même. Je me souviens du 1° test que j'ai acheté: un Marquis et un Ehrlich sur un site de e-commerce comme un autre. C'étais quand j'ai commencé la 3-MMC et que les questions de sa qualité revenaient souvent su...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ça se tient Aknotar, bravo. Cusco dans [forum] Cherche drogue qui boost l'intelligence !
    (Il y a 8h)
    Très très bien Hilde ! Cusco dans [forum] Arret complet de l'Esperal
    (Il y a 9h)
    :) coool !! [[A]] dans [blog] Amsterdam-Paris
    (Il y a 12h)
    Je pense avoir un système nerveux similaire ça fait du bien comme cette pensée dans [forum] Petite détresse, grande envie de m’en sortir
    (Il y a 20h)
    Quel acceuil! Merci pour cette série de posts :)/Agartha dans [forum] Un appel à l'aide pour un accros au crack en détresse
    (Il y a 23h)

    Pied de page des forums