Vitamines et compléments contre la neurotoxicité et la toxicité et maladies causées par les drogues / PsychoACTIF

Vitamines et compléments contre la neurotoxicité et la toxicité et maladies causées par les drogues

Publié par ,
1663 vues, 28 réponses
Smoock10 
Testeur de bonheur
France
500
Date d'inscription: 26 Jul 2018
Messages: 57
Salut les psychos wink

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui devrait en intéresser quelques-uns d’entre vous, les vitamines et les compléments contre la neurotoxicité et la toxicité en général des drogues. Et ensuite certaines maladies/problèmes causés par certaines drogues comme l’alcool avec le syndrome de Korsakoff.

Sur ce forum je ne trouve quasiment aucun topic véridique sur ça à part quelques conversations sur certains topics qui parle de certaines molécules comme le 5-HTP, les tryptophanes etc…

Donc je vais vous donner le plus d’informations sur tout ce que j’ai trouvé que ça soit sur internet, sur ce forum, par des médecins et par le CAARUD de ma ville ! Attendez-vous à un pavé car il y a beaucoup d’informations et de molécules.

PS : Avant que je commence, quelques informations sont peut-être obsolètes malgré que j’ai bien cherché, donc si quelque chose est faux ou a changé, merci de me le dire et je changerais ça. Pareil si vous avez de nouvelles vitamines et compléments ou des maladies venant des consommations que je n’ai pas marquées, merci de le partager dans cette conversation pour que tout le monde puisse en profiter. Donc merci d’avance et bonne lecture !

Voici le sommaire de toutes les molécules que je fais évoquer :
-    Acide alpha-lipoïque
-    Magnésium
-    Quercétine
-    Vitamine C
-    Extrait de pépins de raisin
-    Jus de pamplemousse
-    Extrait de thé vert
-    5-HTP
-    Acétyl-L-carnitine
-    Mélatonine
-    CoQ10
-    Vitamine E
-    Nicotinamide
-    Gingembre
-    Vitamine B1
-    Vitamine B6
-    Vitamine B12

Acide Alpha-lipoïque :
Pour minimiser les risques liés à la MDMA, il est recommandé de consommer de l’acide alpha-lipoïque qui est un antioxydant. Une étude a montré que l’acide alpha-lipoïque empêche la neurotoxicité de la MDMA, même si la température du corps augmente. C’est un antioxydant puissant qui récupère les espèces de nitrogène et d’oxygène réactif. Il a aussi l’avantage de régénérer d’autres vitamines, comme la C, avec le cycle d’oxydo-réduction. L’acide Alpha-Lipoïque est présent dans certains aliments comme le brocoli et la viande de bœuf.

Magnésium :
Le magnésium nourrit et protège le système nerveux et aide à régulariser la réponse au stress et notre humeur. Des carences en magnésium sont reliées à presque toutes les conditions cognitives comme l’anxiété, la dépression, les troubles bipolaires, les problèmes de mémoire, les migraines, l’irritabilité, la confusion, l’hyperactivité, les dépressions post-partum, l’insomnie et même l’abus de drogue ou d’alcool. Le magnésium est reconnu pour être le minéral antistress. Il aide la production de sérotonine qui améliore notre humeur, notre joie de vivre. Plusieurs études démontrent que 300 mg de magnésium par jour diminue les symptômes de dépression après seulement une semaine. Le magnésium relaxe les nerfs, il relâche les tensions musculaires et est nécessaire pour un bon flux nerveux. Un mauvais flux nerveux dans l’hippocampe peut causer des symptômes de peur et d’anxiété, c’est pourquoi le magnésium est essentiel si vous souffrez d’anxiété. Certains produits comme la MDMA induit une libération de glutamate extracellulaire dans l’hippocampe. Le glutamate est le principal neurotransmetteur excitateur du corps. Il se lie aux sites récepteurs NMDA, avec la glycine, ouvrant les canaux ioniques et permettant au calcium d’entrer dans le neurone. Quand les canaux ioniques s’ouvrent trop longtemps ou trop fréquemment, les concentrations de calcium peuvent devenir trop importantes dans le neurone. Cela peut diminuer l’efficacité de vos canaux ioniques, et peut même provoquer la mort du neurone. Le magnésium est la substance utilisée par votre corps pour bloquer le canal d’une manière dépendante de la tension (voltage). Cependant, une fois que le potentiel électrique de la membrane neuronale monte dans un état excité, la molécule de magnésium va nettoyer le canal et permettre une opération normale. Le magnésium est présent dans plusieurs aliments et même dans certaines eaux comme les légumes verts, les céréales complètes, les fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes…), les légumes secs (haricots blancs, lentilles, pois cassés), le chocolat, certaines eaux minérales, etc…

Quercétine :
De nombreuses études in vitro ont montré que le quercétol était un excellent antioxydant. De tous les flavonoïdes, c’est même le plus puissant capteur d’espèces réactives oxygénées ERO (ou radicaux oxygénés libres). Le quercétol inhibe la production de TNF? (cytokine impliquée dans l’inflammation) dans les macrophages, de IL8 dans les cellules pulmonaires, et de deux cytokines (TNF? et IL-1a) dans les neurones. Ce processus passe par l’inhibition du facteur de transcription NF-kB jouant un rôle essentiel dans la régulation du système immunitaire. Le piégeage des ERO évite le stress oxydant et atténue les inflammations. La Quercétine est présente dans plusieurs aliments comme la câpre, les piments forts crus, le chocolat noir, l’oignon rouge, le brocoli cru, le thé vert et noir, le vin rouge, etc…

Vitamine C :
La vitamine C joue un rôle dans les défenses naturelles de l’organisme. Le système immunitaire est un système de protection interne qui permet d’assurer la défense de l’organisme contre les agents extérieurs ayant réussi à pénétrer à l’intérieur du corps. Ce système ainsi activé conduit au recrutement des cellules de l’immunité (les lymphocytes) et à la production d’anticorps, nécessaires à l’élimination de l’agent étranger. La vitamine C joue un rôle favorable sur l’activation des défenses naturelles de l’organisme en favorisant la production d’anticorps et l’activation des lymphocytes. La vitamine C participe à la synthèse des neurotransmetteurs. Les neurotransmetteurs (adrénaline, sérotonine, dopamine...) sont des molécules libérées par les neurones qui assurent la transmission de l’influx nerveux. Les neurotransmetteurs sont indispensables au fonctionnement du cerveau. La vitamine C participe à la synthèse de ces molécules, aidant à améliorer la cognition (attention et faculté de concentration) et contribuant à lutter contre le stress et la fatigue. Le pouvoir antioxydant de la vitamine C est indispensable à la protection des cellules. En effet, lors des réactions biochimiques ou par action d’agents extérieurs (infections, exposition solaire intensive, stress, alcool, drogue), il y a production de radicaux libres. Ces agents oxydants toxiques vont altérer les cellules saines et créer des dysfonctionnements qui aboutiront au vieillissement prématuré de ces cellules. Pour faire face à ces attaques radicalaires, l’organisme est doté d’un système de défense. La vitamine C en fait partie. De plus, elle est capable de régénérer d’autres antioxydants comme la vitamine E. La vitamine C intervient dans le mécanisme de détoxification. Ce processus est indispensable à l’élimination, hors de l’organisme, des métaux lourds tels que le plomb (peintures) et le cadmium (cigarettes), et des polluants comme les pesticides. L’organisme, ainsi débarrassé de « ces agresseurs », sera renforcé. La vitamine C est présente dans de plusieurs aliments comme les légumes, comme les brocolis ou les poivrons rouges, et dans les fruits, en particulier les fruits rouges (cassis, fraise), le kiwi et les agrumes (oranges, citron).

Extrait de pépins de raisin :
L’extrait de pépins de raisin est un antioxydant puissant. Les effets antioxydants de l'extrait de pépins de raisin et sa teneur en oligo-proanthocyanidines (OPC) sont près de 20 fois plus puissantes que la vitamine C. Ce mélange contient 70% d'OCP, ainsi qu'un apport supplémentaire en vitamine C. Cela soutient aussi la santé cardiovasculaire. Le système cardiovasculaire est particulièrement vulnérable aux dommages oxydatifs. L’extrait de pépins de raisin détruit les radicaux libres oxydatifs dans le sang pour le protéger contre l'inflammation et les dommages. L'extrait de pépins de raisin soutient une peau saine en combattant l'inflammation et les dommages oxydatifs causés par les toxines environnementales et l'exposition au soleil. Pour finir ça améliore la fonction cognitive en protégeant les neurones contre les dommages et favorise donc leur longévité. Ce produit comme son nom le dit est trouvable dans le raisin et dans ses pépins.

Jus de pamplemousse :
Nous avons peu d’informations sur le jus de pamplemousse mais nous savons qu’il est un grand concentré de vitamines et d’antioxydants. D’après une étude, a priori, les scientifiques pensent qu'ils neutralisent l'effet du « stress oxydatif », c'est-à-dire l'oxydation des cellules de notre cerveau. « Ce n'est pas parce qu'on est stressé que l'on fait du stress oxydatif. Cette réaction chimique est naturelle. Mais elle est aussi destructrice et participe au vieillissement des cellules ». Pamplemousses et pastèques seraient donc des composés antioxydants qui retarderaient ce processus.

Extrait de thé vert :
Le thé vert a déjà de nombreuses vertus. Cette fois, il aiderait les neurones à combattre le stress. Selon une récente étude publiée dans la revue scientifique Neural Regeneration Research, les polyphénols contenus dans le thé vert seraient grandement bénéfiques pour le cerveau. Ceux-ci pourraient réduire les dommages causés aux cellules cérébrales à cause du stress. En effet, le stress récurrent a un effet d’oxydation sur les cellules de la moelle épinière et le pouvoir antioxydant des polyphénols serait très efficace contre cette dégénérescence. Comme l’explique Science World Report, avec le temps, l’oxydation peut causer de nombreux problèmes de santé tels que la dégradation de l’ADN, la peroxydation des lipides et l’oxydation des protéines. Boire du thé vert serait donc excellent pour préserver nos cellules cérébrales, mais encore, l’extrait de thé vert utilisé lors de la recherche a également donné de nouveaux espoirs aux scientifiques.

5-HTP :
Le 5-HTP est un acide aminé que notre organisme produit à partir du tryptophane, un autre acide aminé présent dans les aliments protéinés (viande, volaille, poisson, produits laitiers, légumineuses et noix). Une fois absorbé, le 5-HTP franchit la barrière hémato-encéphalique et se transforme dans le cerveau en sérotonine, un neurotransmetteur qui remplit un rôle essentiel dans la régulation de l'humeur, de l’anxiété, de l'appétit et du sommeil. Puisqu'il augmente la production de sérotonine dans le cerveau, plusieurs chercheurs et thérapeutes considèrent que le 5-HTP peut remplacer les antidépresseurs de la famille des inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine ou ISRS (par exemple, Prozac® et Paxil®). C’est pourquoi on lui attribue les mêmes usages thérapeutiques pour traiter la dépression, la migraine et les maux de tête, l’insomnie, la fibromyalgie, l'anxiété, l'obésité ainsi que divers problèmes neurologiques. Cette molécule est recommandée dans la consommation de MDMA car cette dernière induit une libération massive de sérotonine dans le cerveau, donc le 5-HTP régénère et accélère la production de sérotonine. Ce produit se trouve dans une plante africaine nommée Griffonia simplicifolia que l’on trouve principalement au Ghana, elle peut aussi être synthétisée en laboratoire.

Acétyl-L-carnitine :
La carnitine semble posséder des propriétés antioxydants. L’acétyl L-carnitine est détectée dans le cerveau après une administration orale ou intraveineuse (IV), ce qui indique qu’elle traverse la barrière hémato-encéphalique (la barrière hémato-encéphalique, composée de cellules, sépare le sang du cerveau. Elle filtre le passage de certaines molécules provenant du sang). Elle stimule le métabolisme des neurones en agissant sur les mitochondries (petits organes présents dans les cellules subvenant à leurs besoins énergétiques). Elle stimule l’activité des neurones en produisant l’acétylcholine, le neurotransmetteur favorisant l’apprentissage et de la mémoire. Elle stimule la synthèse des lipides présents dans les membranes des neurones, ainsi que celle des facteurs neurotrophiques (molécules protégeant les neurones). L’acétyl-L-carnitine pourrait améliorer la mémoire chez des personnes souffrant de troubles de mémoire provoqués par une surconsommation d’alcool. Ce produit peut se trouver dans plusieurs aliments comme dans la viande rouge, les produits laitiers, l’avocat…

Mélatonine :
En plus de son rôle de régulateur du rythme circadien, la mélatonine assure aussi une fonction antioxydante dans l’organisme, selon diverses constatations scientifiques. Au cours d’une expérience menée sur des cellules saines, cette molécule s’est intervenue dans leur protection en détruisant et en inhibant les actions de la plupart des radicaux libres ainsi que celles des différents facteurs de stress oxydatif. Dans d’autres essais cliniques, les chercheurs ont même remarqués sa faculté à traverser les parois cellulaires et la barrière hémato-encéphalique du cerveau pour assurer ce rôle de protection. La mélatonine est disponible dans plusieurs aliments comme dans de la salade d'algues ou d'épinards, dans du foie avec persil, ou brandade de morue ou tofu, dans du riz complet, dans des noix du Brésil, dans le chocolat, etc… La mélatonine est aussi largement trouvable en gélule donc est beaucoup synthétisé en laboratoire !

CoQ10 (ubiquinone) :
L’augmentation du stress oxydatif engendre un dysfonctionnement endothélial et diminue la production d’oxyde nitrique (monoxyde d’azote). Le CoQ10, en diminuant le stress oxydatif, améliore donc la dilatation des vaisseaux et peut être conseillé à tout le monde souffrant d’hypertension artérielle. Cette molécule est un bon antioxydant qui protège les neurones en cas n’anomalie. Le CoQ10 peut être trouvé dans une grande classe d’aliments comme du poisson gras, du bœuf ou du poulet, des cacahuètes, des pistaches ou des fruits et légumes comme les oranges, le brocoli, le chou-fleur, etc…

Vitamine E :
La vitamine E a un effet protecteur particulièrement important vis-à-vis des cellules de l'organisme. Elle joue un rôle important dans les mécanismes de la procréation et intervient dans la synthèse des globules rouges. La vitamine E a une fonction antioxydante. Elle protège en particulier les lipides constitutifs des membranes cellulaires, ainsi que les lipoprotéines LDL (les lipoprotéines sont les transporteurs du cholestérol dans le sang). A ce titre, elle participe à la prévention des maladies cardio-vasculaires. Elle contribue aussi à la prévention de l’athérosclérose (altération des artères), en empêchant les plaquettes sanguines de s’agglutiner, en exerçant une action anti-inflammatoire et en stimulant la production de substances vasodilatatrices. La vitamine E est trouvable dans plusieurs aliments comme dans les huiles végétales (surtout l’huile de tournesol), dans les céréales (blé, orge…), les amandes, les noix, etc…

Nicotinamide :
Le nicotinamide a surtout eu des tests scientifiques sur les rongeurs mais quelques tests ont aussi été réalisés sur des humains et ils se résument quasiment pareil. Le Nicotinamide appartient aux inhibiteurs appelés de la famille de composés HDAC, qui a été affichés pour protéger le système nerveux central dans des modèles de rongeur de Parkinson et Maladies de Huntington et sclérose latérale amyotrophique. Les Tests cliniques sont en cours pour apprendre si les inhibiteurs de HDAC aident des ALS et des patients de Huntington. Elle protégerait donc les cellules d’une intrusion malsaine et donc aurait un effet antioxydant. 

Gingembre :
Le gingembre est connu depuis des décennies pour ses propriétés médicales et donc bonne pour le corps. Le gingembre bio possède des vertus neuro-protectrices et anti-inflammatoires au niveau du cerveau, le composant 6-Shogaol, présent dans la racine de gingembre, lutte contre les substances causant des dommages aux neurones et le composant 10-gingerol permet d’augmenter la production d’oxyde nitrique, un anti-inflammatoire naturel de notre cerveau. Le gingembre est un incroyable antioxydant puisqu’il possède non moins d’une quarantaine de substances anti-oxydantes pouvant résister à la chaleur et même certaines étant déclenchées lors de la cuisson, il est donc idéal de le consommer sous forme de thé, tisane ou quelque autre recette chaude. Les antioxydants contenus dans le gingembre permettent de protéger les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Les radicaux libres étant responsables du développement de maladies cardiovasculaire et de cancer, on peut donc dire que le gingembre est un protecteur de qualité contre ses maladies.

Vitamine B1 :
Cette vitamine est beaucoup utilisée pour les cures de désintoxications alcooliques car ces derniers manquent cruellement de cette dernière et sont donc sujets à plusieurs maladies dont le syndrome de Korsakoff (Nous allons en parler ensuite). La vitamine B1 ou thiamine intervient dans la conversion des glucides en énergie, et est nécessaire au fonctionnement normal des muscles, y compris le muscle cardiaque. Elle contribue à un métabolisme énergétique normal et à la bonne fonction du système nerveux. Elle est trouvable dans de nombreux aliments mais surtout compris dans la levure de bière et dans le blé.

Vitamine B6 :
La vitamine B6 joue un rôle de cofacteur dans un grand nombre de processus reliés au métabolisme des acides aminés et des protéines. Elle joue un rôle crucial dans la synthèse de certains anticorps, de l'hémoglobine et de certains neurotransmetteurs comme la sérotonine, la mélatonine, la dopamine et l'acide gamma-aminobutyrique. Elle joue, à ce titre, un rôle important dans le maintien de l’équilibre psychique. Les avantages de la vitamine B6 incluent l’aide au bon développement du cerveau et à la fonction du cerveau. Des études ont montré qu’une déficience en vitamine B6 pourrait influer sur la fonction de la mémoire et contribuer à la déficience cognitive, à la maladie d’Alzheimer et à la démence à mesure que quelqu’un vieillit. D’autres études associent également une carence en vitamine B6 à une cause éventuelle de la maladie d’Alzheimer. La vitamine B6 affecte la fonction cérébrale en contrôlant les taux d’homocystéine, qui ne sont pas seulement un facteur de risque de maladie cardiaque, mais sont également des dommages aux neurones du système nerveux central. Elle peut être trouvée dans beaucoup de classes comme dans quasiment tout ce qui est poisson et viande et comme dans certains légumes comme les patates et les pois chiches.

Vitamine B12 :
La vitamine B12 joue un rôle essentiel dans le fonctionnement du système nerveux (synthèse de neurotransmetteurs et de myéline 1), dans le métabolisme énergétique (synthèse du succinyl-CoA), dans la synthèse d’hémoglobine et d’ADN. En tant que cofacteur de la méthionine synthétase, elle est essentielle, avec la vitamine B6 et l’acide folique, à la conversion de l’homocystéine en méthionine. De plus, elle est essentielle a la maturation des globules rouges, a la fonction neuronale et a la synthèse de l’ADN. Cette vitamine peut être trouvée surtout dans tout ce qui est d’origine animale comme les abats, les fruits de mer, la viande, les poissons, les œufs et les produits laitiers, néanmoins, beaucoup de céréales de petit-déjeuner en sont enrichies et certaines algues aussi.


Voilà pour tout ce que j’ai trouvé sur les vitamines et les compléments pour se protéger les neurones durant, avant et après une consommation de n’importe quelle drogue. Je vais désormais passer à la phase des maladies déclenchées après une consommation trop régulière ou non RDR de drogues :

Voici le sommaire des principales maladies :
-    Syndrome de Korsakoff
-    Schizophrénie
-    Problème aux valves cardiaques
-    VIH, Hépatites
-    Atrophie du cerveau
-    Stéatose, fibrose, cirrhose du foie

Syndrome de Korsakoff :
Le syndrome de Korsakoff est un trouble neurologique d'origine multifactorielle dont une carence en thiamine (vitamine B1) au niveau du cerveau. Il se manifeste par des troubles neurologiques notamment de la cognition (oublis). Sa survenue est souvent liée à l'alcoolisme chronique. Les symptômes majeurs sont une amnésie antérograde (l'incapacité à se souvenir d'événements qui suivent le début de l'amnésie), une désorientation temporo-spatiale c'est-à-dire une incapacité de se repérer par rapport au temps et à l’espace. En général, la désorientation temporelle précède la désorientation spatiale, une difficulté à la restructuration perceptive, une anosognosie (incapacité à prendre conscience de la pathologie), une amnésie rétrograde des dernières années de sa vie (l'individu ne se souvient plus de son passé mais a tendance à se souvenir de son passé lointain et ne peut plus acquérir de nouvelles informations en mémoire à long terme), la répétition immédiate est conservée, la fabulations et fausses reconnaissances, des persévérations (radotage), une apathie et un émoussement émotionnel…

Schizophrénie :
Plusieurs facteurs socio-environnementaux seraient susceptibles d'augmenter le risque de développer la maladie : les bouleversements dans la vie affective, la pression de performance au travail ou dans les études, le soutien social insuffisant, certaines émotions exprimées de la part de l’entourage (hostilité, attitude envahissante, agressivité), les problématiques d’alcool et de drogue. La consommation de drogue ne cause pas la schizophrénie, mais peut être un facteur prédisposant à la maladie. En effet, les effets hallucinogènes des drogues peuvent agir comme éléments déclencheurs de l’apparition d’un premier épisode psychotique ou d’une rechute chez une personne prédisposée à la schizophrénie. Parmi ces drogues, on remarque les suivantes: cannabis, PCP, ecstasy, LSD, champignons, amphétamines, etc…

Problèmes aux valves cardiaques :
Certaines drogues agissent sur le cœur et sur ses valves assez fortement comme la MDMA, la 3-MMC, etc… Certaines personnes se retrouvent après une forte consommation, avec un cœur et ses valves endommagés et ont plus de chances de se voir prédisposé à avoir des arrêts cardiaques et des complications. Le cœur pompe le sang et le sang se retrouve donc contaminé, et donc les neurones prennent un coup, c’est pour ça qu’il faut avoir une consommation la plus RDR possible et non régulière.

VIH, Hépatites :
En France, la contamination par le VIH chez les usagers de drogues a considérablement diminué  au cours des 20 dernières années depuis la mise en place des politiques de réduction des risques. En revanche, l’hépatite virale, et plus particulièrement l’infection par le virus de l’hépatite C (VHC), est beaucoup plus répandue chez les usagers de drogue par voie intraveineuse. Dans ces dispositifs, l’usager de drogues se définit sur la base d’une notion de mode de contamination ou d’exposition à risque. Cette population comprend donc à la fois des usagers de drogues actifs et des personnes qui ont consommé mais ne consomment plus de drogues. Les contaminations de ces maladies infectieuses et virus sont pour la plupart survenues au partage de matériel d’utilisation de drogues comme les pailles (Mucus et sang) et les seringues (Sang). Si une personne a été contaminée par le VIH, il est possible que certains symptômes apparaissent entre 5 et 30 jours après la contamination. Dans la grande majorité des cas, il s’agit d’une fièvre supérieure à 38° souvent accompagnée d’une angine et de ganglions. C’est ce que l’on appelle un syndrome "pseudo grippal", donc qui ressemble à une grippe. Parfois il peut y avoir un rash cutané (des plaques rouges sur le corps, comme une allergie), des maux de tête, maux de ventre, des diarrhées et beaucoup plus rarement des problèmes neurologiques telle qu’une paralysie faciale. Si une personne a été contaminée par l’hépatite, il est possible d’avoir certains symptômes comme de la fièvre ou des sueurs en fin de journée, une perte d’appétit et un amaigrissement, des nausées, des malaises abdominaux (surtout du côté droit), Une jaunisse (peau et cornée jaunies), une urine foncée (de la couleur du thé), des taches rouges sur la peau, signes d’hémorragies, et des saignements de nez et une confusion mentale allant parfois jusqu’au coma.

Atrophie du cerveau :
Les consommateurs chroniques de cocaïne perdent deux fois plus rapidement leurs cellules nerveuses au cours du vieillissement que les personnes non exposées à cette drogue, révèle une étude. Nous avons une nouvelle preuve physiologique que la cocaïne peut induire une véritable maladie du cerveau. Les régions préfrontales et temporales du cerveau apparaissent particulièrement touchées, or elles sont importantes pour la mémoire, l'attention et la prise de décision, des fonctions justement très perturbées chez les consommateurs réguliers de cocaïne. L'origine de ce nouvel effet délétère de la drogue n'est pas encore connue, mais pourrait découler, d'une augmentation du stress oxydant au niveau des cellules nerveuses qui a déjà été observé chez l'animal. Cette toxicité vient s'ajouter aux nombreuses complications, notamment cardio-vasculaires, pulmonaires et psychiatriques, liées à la consommation de cocaïne. Celle-ci, en induisant une décharge massive de dopamine, de noradrénaline et de sérotonine dans le système nerveux, provoque euphorie et sentiment de puissance mais aussi de l'hypertension, une vasoconstriction de tous les vaisseaux qui bloque l'oxygénation des tissus et des douleurs thoraciques, pour ne citer que les symptômes les plus courants.

Stéatose, fibrose, cirrhose du foie :
Les personnes ayant une consommation excessive d’alcool endommagent plusieurs systèmes au sein de leur organisme. Parmi les complications de l'abus d'alcool, les maladies du foie sont les plus fréquentes car le foie est le principal organe assurant la transformation de l'éthanol contenu dans les boissons alcoolisées. L'éthanol est presque entièrement absorbé par le tube digestif. Une très faible partie (moins de 10%) est éliminée directement par le rein (dans les urines) et les poumons (dans l'air expiré); la plus grande partie est conduite au foie, où la molécule est oxydée. L'hépatocyte - cellule du foie - contient les principales voies métaboliques de l'éthanol. L'éthanol y est transformé en acétaldéhyde, un métabolite hautement toxique. L’acétaldéhyde se fixe ensuite aux protéines, aux lipides et a? l’ADN, et forme ainsi des produits qui vont altérer le fonctionnement des cellules. L’acétaldéhyde peut ainsi affecter les fonctions de nombreux tissus mais ses effets sont plus marqués au niveau hépatique. Au niveau du foie, la première conséquence de la consommation chronique d'alcool est la stéatose, dépôt de graisses à l'intérieur des cellules hépatiques. Ces graisses sont des triglycérides, qui circulent dans le sang à des taux anormalement élevés chez les consommateurs excessifs d'alcool en raison de l'altération des processus métaboliques des acides gras. Le foie stéatosique augmente de volume : on parle alors d'hépatomégalie. La stéatose régresse en principe à l'arrêt de la consommation d'alcool. Si la consommation d’alcool se poursuit, une inflammation peut apparaître, liée à la réaction du système immunitaire, et une nécrose (destruction) des cellules du foie. Ce processus aboutit à la formation d'un tissu cicatriciel appelé fibrose. En s'aggravant, la fibrose modifie totalement le tissus hépatique, le foie devient dur, pierreux : c'est la cirrhose. C’est au stade de cirrhose qu’apparaissent en général les complications sévères de la maladie alcoolique du foie. La circulation du sang dans le foie, qui doit pouvoir se faire à un débit élevé, est entravée par la cirrhose : cela peut entraîner une hypertension portale et l'apparition de varices dans l'œsophage, qui peuvent se rompre en entraînant une hémorragie digestive. La cirrhose et l'hypertension portale sont souvent associées à une ascite (accumulation de liquide dans l'abdomen).  En outre, le tissu hépatique étant déstructuré, le foie ne peut plus assurer normalement ses fonctions, notamment son rôle d'épuration du sang: un ictère (jaunisse) peut apparaitre. Enfin, la cirrhose peut évoluer vers une complication redoutable: le cancer du foie.

Voilà tout pour cet article, j’espère que tout ceci vous aidera, j’espère ne pas avoir dit trop de conneries et donc comme dit au début, si vous avez un changement et/ou une suggestion à faire, n’hésitez surtout pas !

Bonne continuation à tous et à bientôt ! wink

Dernière modification par Smoock10 (04 février 2019 à  22:52)

Reputation de ce post
 
Merci ! Très bon à savoir :)

Hors ligne


Agartha 
Modérateur
France
8600
Date d'inscription: 27 Oct 2016
Messages: 939
Blogs
Hello,

Merci pour ton travail.

Mais aurais-tu des sources? Et as-tu toi-même testé ces molécules?

In my head, I feel like I'm a guest, so I'ma throw it all away,
I'm matter, but I don't matter
I can feel my skull shatter from the dull chatter

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
9400
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6623
Smoock , travail complet mais je ferai une critique. Ce n'est pas parce qu'une molécule a potentiellement des effets positifs dans le tube à essai ou chez le rat qu'elle tiendra ses promesses chez l'homme.
En fait il faudrait tester la prise régulière chez l'homme de façon scientifique et pour une période "pertinente" (pas seulement 1 mois) . ça a rarement été fait et quand ça l'a été (par exemple sur la vitamine C où il y a eu plusieurs études de grande ampleur) les résultats sont plutot minimes ou absents. Actuellement la supplémentation en vitamine C n'est pas scientifiquement recommandée en dehors du scorbut ni celle de vitamine B1 en dehors de l'alcoolisme, des neuropathies  et du beri-beri.(mais leur toxicité est très faible à moins de doses massives).

Autre exemple le 5-HTP

Il y a eu au début de la commercialisation des cas de myosite à eosinophiles probablement liés à une contamination (non prouvée) ce qui a entravé son développement commercial. Pour lutter contre la dépression post MDMA il y a en effet un bénéfice potentiel mais il faudrait le prendre après MDMA et pas avant et, à ma connaissance, il n'y a pas de protocole reconnu ayant montré son efficacité.
D'autant plus qu'après arret du MDMA les choses s'arrangent le plus souvent,même sans traitement. Il est vrai que la toxicité du MDMA, à long terme,  et son traitement sont mal connus.

Je dirais donc que ce que tu cites est bon à savoir mais qu'il faut etre très prudent sur leur mise en oeuvre.
Il pourrait être amusant de soumettre des cobayes à un régime comprenant  TOUTES ces molécules mais il vaudrait mieux que ce soit de vrais cobayes (des cochons d'Inde) plutot que des humains volontaires car il ne serait pas impossible que la combinaison ne s'avère toxique.
Mais je retiens l'utilité de la consommation de brocoli qui figure dans de nombreuses rubriques.

A ce propos voici une étude deja ancienne qui montre un effet de la consommation de cruciferes (toutes les sortes de choux) qui montre un effet protecteur sur l'intellect equivalent à 1 à 2 années d'âge.

Fruit and vegetable consumption and cognitive decline in aging women.
Kang JH1, Ascherio A, Grodstein F.
Author information
Abstract

We prospectively examined fruit and vegetable intake in relation to cognitive function and decline among aging women. Participants were followed from in 1976 with biennial questionnaires, and food frequency questionnaires were administered in 1984, 1986, and every 4 years thereafter. From 1995 to 2001, we administered, by telephone, six cognitive tests measuring general cognition, verbal memory, category fluency, and working memory. We repeated assessments two years later for 13,388 women (>90% follow-up). We averaged dietary intakes from 1984 through the first cognitive assessment, and used linear regression to obtain multivariable-adjusted mean differences in performance and decline in performance across intake levels. Fruits were not associated with cognition or cognitive decline. However, total vegetable intake was significantly associated with less decline. Specifically, on a global score combining all tests, women in the highest quintile of cruciferous vegetables declined slower (by 0.04 unit; 95% confidence interval, 0.003, 0.07; p trend = 0.1) compared with the lowest quintile. Women consuming the most green leafy vegetables also experienced slower decline than women consuming the least amount (by 0.05 unit; 95% confidence interval, 0.02, 0.09; p trend < 0.001). These mean differences were equivalent to those observed for women about 1 to 2 years apart in age.

PMID:
    15852398
DOI:
    10.1002/ana.20476

Mais rappelons que le tabac fait perdre en moyenne 7 années de vie. Alors je dirais qu'il est vraiment difficile de faire des choix de vie mais que l'important est surtout de ne pas les regretter, du moins dans la plupart des cas.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (05 février 2019 à  11:30)

Reputation de ce post
 
attention aux dérives sectaires multivitaminées Mr No

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Smoock10 
Testeur de bonheur
France
500
Date d'inscription: 26 Jul 2018
Messages: 57
Salut,

Agartha a écrit

Hello,

Merci pour ton travail.

Mais aurais-tu des sources? Et as-tu toi-même testé ces molécules?

Alors la plupart de ces informations (80-90%) sont de sources scientifiques mondiales, le reste vient quasiment tous d'usagers ! Si vous voulez un condensé de tout le sites que j'ai trouvé tout ça (Cinquantaine de sites, CAARUD, usagers), dites moi et je balancerais un lien avec TOUT les sites internet que contient ce sujet.

Sinon pour pas mal d'entre-elles, nous les consommons souvent au quotidien ou hebdomadairement comme les vitamines B1, B6, B12, C, etc... Mais il y en a qui ne sont pas produites par le système humain comme le 5-HTP, qui régénère et accélère la production de sérotonine, recommandé pour une consommation de MDMA qui comme marqué, induit une libération massive de sérotonine.

Donc si nous avons une consommation normale de ces vitamines et compléments avec la drogue, l'impact de la drogue sur le corps humain sera moins fort que si nous avions rien de tout ça !


prescripteur a écrit

Smoock , travail complet mais je ferai une critique. Ce n'est pas parce qu'une molécule a potentiellement des effets positifs dans le tube à essai ou chez le rat qu'elle tiendra ses promesses chez l'homme.
En fait il faudrait tester la prise régulière chez l'homme de façon scientifique et pour une période "pertinente" (pas seulement 1 mois) . ça a rarement été fait et quand ça l'a été (par exemple sur la vitamine C où il y a eu plusieurs études de grande ampleur) les résultats sont plutot minimes ou absents. Actuellement la supplémentation en vitamine C n'est pas scientifiquement recommandée en dehors du scorbut ni celle de vitamine B1 en dehors de l'alcoolisme, des neuropathies  et du beri-beri.(mais leur toxicité est très faible à moins de doses massives).

Autre exemple le 5-HTP

Il y a eu au début de la commercialisation des cas de myosite à eosinophiles probablement liés à une contamination (non prouvée) ce qui a entravé son développement commercial. Pour lutter contre la dépression post MDMA il y a en effet un bénéfice potentiel mais il faudrait le prendre après MDMA et pas avant et, à ma connaissance, il n'y a pas de protocole reconnu ayant montré son efficacité.
D'autant plus qu'après arret du MDMA les choses s'arrangent le plus souvent,même sans traitement. Il est vrai que la toxicité du MDMA, à long terme,  et son traitement sont mal connus.

Je dirais donc que ce que tu cites est bon à savoir mais qu'il faut etre très prudent sur leur mise en oeuvre.
Il pourrait être amusant de soumettre des cobayes à un régime comprenant  TOUTES ces molécules mais il vaudrait mieux que ce soit de vrais cobayes (des cochons d'Inde) plutot que des humains volontaires car il ne serait pas impossible que la combinaison ne s'avère toxique.
Mais je retiens l'utilité de la consommation de brocoli qui figure dans de nombreuses rubriques.

Amicalement

Alors oui, c'est pour ça que j'ai mis que sur certains trucs comme le nicotinamide a surtout été testé sur des rongeurs et peu sur des humains, et comme tu dis, sur un court laps de temps ! Donc nous avons peu d'informations et peu d'impact mais je les proposes quand même dans cet article pour une possible utilisation de protection.

Pour les vitamines B1, C... Oui une supplémentation de ces molécules est surtout recommandé pour certains besoin comme l'alcoolisme pour la B1, car oui, trop peut ne pas être bon, c'est pour ça que j'ai inclus les aliments dans lequel on peut la trouver facilement et donc il est conseillé de juste consommer ces aliments assez régulièrement, c'est le mieux pour le corps.

Le 5-HTP, même si aucun protocole n'a montré son efficacité car peu utilisé médicalement avec la MDMA (En tout cas j'ai pas trouvé grand chose la dessus), elle est quand même conseillé pour régénérer un peu plus rapidement son stock de sérotonine et donc avoir une descente possiblement moins longue !

Et oui, le brocolis contient énormément d'antioxydants et de vitamines et compléments donc très bon pour le corps et protège très bien les neurones en cas de conso de substances. Je ne savais pas avant de faire cet article, comme quoi ça m'apprends aussi pleins de chose smile

Fin voila.. Merci de vos retours ça fait plaisir et à bientôt wink

Hors ligne


Nemesia 
Magicien d'Oz
France
1700
Lieu: Valence
Date d'inscription: 21 May 2017
Messages: 215
Travail complet et intéressant, mais je rejoins Prescripteur.
Ça fait un bon paquet de molécules, dont on ne sait pas si la combinaison ne serait pas contre-productive, voir même dangereuse.

Si tu as des sources sur un usage chez l'homme, cela m'intéresse.

Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne


Smoock10 
Testeur de bonheur
France
500
Date d'inscription: 26 Jul 2018
Messages: 57

Nemesia a écrit

Si tu as des sources sur un usage chez l'homme, cela m'intéresse.

Pas de soucis, je refais des recherches aujourd'hui sur tout ça et je le partagerais, c'est vraie que c'est mieux d'avoir des tests humains. wink

Hors ligne


cependant
sans remède
5910
Date d'inscription: 25 Mar 2018
Messages: 421
Blogs
Salut,

en effet c'est un gros travail que t'as fait...mais quelques sources seraient les bienvenues, car il y a quand même des molécules un peu controversées, même dans leur utilisation rdr (comme le 5-HTP, par exemple). De l'expérience directe (et un ton un peu moins généralisant) ça pourrait être bien cool aussi wink

Moi j'ai trouvé ça, ce n'est pas à visée rdr, mais il y a pleins d'informations avec les sources correspondantes pour chaque fiche :

https://eurekasante.vidal.fr/parapharma … aires.html

Continues bien tes recherches

Hors ligne


Scantloz 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 19 Sep 2016
Messages: 51
Huile de tournesol : pas trop recommandée, les proportions omega 3 et omega 6 ne sont pas bonnes :
L’expert est clair : « l’huile de tournesol ne contient pas du tout d’ oméga 3 qui sont également des acides gras essentiels, indispensables ».
http://www.elle.fr/Elle-a-Table/Les-dos … ol-3415355

Préférer colza (de plus, bon marché), olive, noix, il y a mal de tableaux sur internet avec les compositions.


Stéatose : on peut l'avoir sans boire d'alcool, mais en prenant trop de sucres et d'aliments sucrés (boissons, pâtisseries, bonbons), il y a une véritable épidémie aux USA.
Toujours préférer fruits naturels aux jus de fruits, mieux assimilés, plus lentement,  moins de sucres absorbés, plus riches en fibres.

Boissons sucrées :


https://www.e-sante.fr/faut-il-interdir … breve/1414

Dernière modification par Scantloz (08 février 2019 à  10:05)

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5703

Préférer colza (de plus, bon marché), olive, noix, il y a mal de tableaux sur internet avec les compositions.

Zit zitoun powa !

Après, pour l'huile, tout dépend ce que tu comptes en faire et en particulier si tu vas la chauffer ou pas, certaines se dégradent mieux que d'autres.


Just say no prohibition !

Hors ligne


Fluche 
Psycho junior
France
4601
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 318
Blogs
Une bonne solution pour l'huile c'est de tourner régulièrement ou de partir sur des mélanges type "4 huiles".

Hors ligne


Hilde.0 
La 17, la Tempête
France
1635
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 112

Fluche a écrit

Une bonne solution pour l'huile c'est de tourner régulièrement ou de partir sur des mélanges type "4 huiles".

J'avais pris la bonne résolution de tourner, moyennant quoi il n'y a qu'une seule bouteille qui tourne... tandis que les autres périment... sad

Alors finalement céder à un craving de chips une fois de temps en temps permet de pallier à l'absence de roulement. big_smile

Quant aux micronutriments, parfois je me demande si nous nous sommes vraiment programmés pour boire de l'eau. Certainement à en croire notre système de thermorégulation qui en exige beaucoup, mais ne serait-il pas beaucoup plus sain d'essayer d'obtenir l'essentiel de l'eau dont nous avons besoin via la consommation de végétaux? Et alors, bye bye les carences... A quand remontent notre potomanie et nos carences nutritionnelles? Quelqu'un le saurait-il?


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5703

Et alors, bye bye les carences

Carences supposées, normalement, de nos jours en France et ailleurs, c'est plus l'excès qui nuit et même si l'alimentation est déséquilibrée, il y a souvent tout mais pas tout en bonnes proportions et rarement de carences surtout pour la vitamine C par exemple...
Je trouve qu'il y a tout un marketoche qui nous conduit à croire à des carences éventuelles.
Ya des sectes aussi qui vendent la purification via une détox qui s'appuie sur un argumentaire pseudoscientifique, comme narconon ou la scientologie.
A part pour le sevrage d'alcool, l'excès de vitamines ou de compléments est plus à craindre et à part des circonstances particulières, je trouve cela commercial et marketoche...

mais ne serait-il pas beaucoup plus sain d'essayer d'obtenir l'essentiel de l'eau dont nous avons besoin via la consommation de végétaux?

Il nous faudrait un tube digestif adapté et bonjour la production de méthane !^^
C'est un choix d'évolution peut être ? boulet

Dernière modification par Mister No (08 février 2019 à  10:48)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Fluche 
Psycho junior
France
4601
Date d'inscription: 28 Nov 2017
Messages: 318
Blogs
C'est surtout que les carences alimentaires, on n'en découvre les méfaits que maintenant, mais à l'échelle de l'historie de l'humanité nous sommes certainement ceux qui en souffrons le moins. Nous avons accès à une variété d'aliments qui n'a jamais été aussi grande. Il n'y a de ça pas si longtemps, on mangeait de la viande peut être une fois par mois, puis des céréales, des raves et un peu de verdure... et c'est tout. Pas d’oranges, de kiwis, de tomates, de pommes de terre, de poisson si on habitait loin de la mer. Et on ne tournait certainement pas sur les huiles. Ici c'était le lard gras, là bas le beurre, encore plus loin l’huile d'olive...
@Hilde : l'huile, si tu la gardes bien à l'abri de la lumière, ça ne se périme pas. Il ne faut pas se fier aux "à consommer de préférence avant" wink

Dernière modification par Fluche (15 février 2019 à  15:17)

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296

Hilde.0 a écrit

Certainement à en croire notre système de thermorégulation qui en exige beaucoup, mais ne serait-il pas beaucoup plus sain d'essayer d'obtenir l'essentiel de l'eau dont nous avons besoin via la consommation de végétaux?

Salut, alors me concernant depuis plusieurs années, env. 5ans, je ne bois quasiment pas d'eau. L essentiel de me besoin hydrique sont comblé par des jus de légumes et de jus de fruits que je fais en utilisant un extracteur.

Je tiens à signaler que j ai une pratique sportive exigeante et que je ne semble pas souffrir de ce "manque " d eau pure.

C est que mon histoire, je n 'incite personne à le faire, mais je vous fais parvenir mes recettes préférées avec plaisir... Pour une fois que c est pas hors charte... big_smile

Ocram

Dernière modification par Ocram (15 février 2019 à  18:24)

Hors ligne


Hilde.0 
La 17, la Tempête
France
1635
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 112

Ocram a écrit

Salut, alors me concernant depuis plusieurs années, env. 5ans, je ne bois quasiment pas d'eau. L essentiel de me besoin hydrique sont comblé par des jus de légumes et de jus de fruits que je fais en utilisant un extracteur.

Je tiens à signaler que j ai une pratique sportive exigeante et que je ne semble pas souffrir de ce "manque " d eau pure.

C est que mon histoire, je n 'incite personne à le faire, mais je vous fais parvenir mes recettes préférées avec plaisir... Pour une fois que c est pas hors charte... big_smile

Ocram

Génial, ça existe!!

J'ai du mal à imaginer que ce soit pratique dans la vie de tous les jours, à moins de te promener avec ton extracteur ou de toujours avoir des fruits à disposition pour te rafraîchir. Comment gères-tu cela?

Et aussi, ne presque pas boire d'eau, est-ce un choix délibéré de ta part, ou la conséquence de la volonté de consommer beaucoup de fruits et légumes?

Enfin, as-tu observé des changements positifs par rapport à avant?


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296

Hilde.0 a écrit

Et aussi, ne presque pas boire d'eau, est-ce un choix délibéré de ta part, ou la conséquence de la volonté de consommer beaucoup de fruits et légumes?

Salut, c est forcément multifactorielles, j ai toujours manger enormément de fruits. Et il y a quelques années j ai reçu un extracteur pour mon anniversaire et c est sans m en rendre compte que j ai commencé à me passer de l'eau.

C est juste une habitude à prendre (lutter contre la flemme lol ). Et c est clair que j ai vu des améliorations, notamment au niveau course à pied.

Je tiens à signaler que je n'ai rien contre l'eau contrairement à des espèces de gourou totalement cintré qui sévices sur le net... fache-non-non

Je bois surtout des jus le matin et en fin de journées et c est rare que j aille soif pendant la journée, les fruits suffisent bien souvent. Je mange rarement à midi...

Hilde.0 a écrit

Génial, ça existe!!

C est pas du tout un truc héroïque, j en fais pas du prosélytisme hein? big_smile

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5703

Ocram a écrit

Hilde.0 a écrit

Et aussi, ne presque pas boire d'eau, est-ce un choix délibéré de ta part, ou la conséquence de la volonté de consommer beaucoup de fruits et légumes?

Salut, c est forcément multifactorielles, j ai toujours manger enormément de fruits. Et il y a quelques années j ai reçu un extracteur pour mon anniversaire et c est sans m en rendre compte que j ai commencé à me passer de l'eau.

C est juste une habitude à prendre (lutter contre la flemme lol ). Et c est clair que j ai vu des améliorations, notamment au niveau course à pied.

Je tiens à signaler que je n'ai rien contre l'eau contrairement à des espèces de gourou totalement cintré qui sévices sur le net... fache-non-non

Je bois surtout des jus le matin et en fin de journées et c est rare que j aille soif pendant la journée, les fruits suffisent bien souvent. Je mange rarement à midi...

Hilde.0 a écrit

Génial, ça existe!!

C est pas du tout un truc héroïque, j en fais pas du prosélytisme hein? big_smile

Faudrait pas en faire du prosélytisme, c'est très dangereux, antiécologique comme pas possible.
Si un sportif tentait de ne s'hydrater que par l'ingestion de jus de fruits, plantes, légumes, il oublie que l'eau contient juste ce qu'il faut de sels minéraux et il prend ses reins pour des esclaves dont il se fout de l'espérance de vie.
L'eau, c'est ce que l'on perd le plus facilement, si vous compensez cette perte systématiquement avec des jus, entre les minéraux, les sucres, les vitamines, vous allez faire tourner le digestif et les reins pour rien car le seul besoin était de s'hydrater.
Sans compter que d'un point de vue écologique, quand on regarde la quantité d'eau nécessaire à la production de fruits et légumes, s'hydrater revient à faire souffrir encore plus la planète.

Même pour l'eau, c'est l'exagération qui tue.

C est juste une habitude à prendre (lutter contre la flemme lol ). Et c est clair que j ai vu des améliorations, notamment au niveau course à pied.

C'est clair que pour certains sports, en particuliers ceux d’endurance, il faut veiller à refaire le plein, mais pas surcharger l'organisme de sels minéraux ce qui serait inutile et contreproductif surtout quand il fait bien chaud et que le corps perd beaucoup d'eau.

Dernière modification par Mister No (18 février 2019 à  08:26)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296

Mister No a écrit

Si un sportif tentait de ne s'hydrater que par l'ingestion de jus de fruits, plantes, légumes, il oublie que l'eau contient juste ce qu'il faut de sels minéraux et il prend ses reins pour des esclaves dont il se fout de l'espérance de vie.

Salut Mister No,

Généralement je suis "très" d'accord avec toi mais cette fois je suis obligé de m'inscrire en faux. Dire que l'eau contient "juste ce qu'il faut de mineraux" ne veut rien dire d'un point de ve nutritionnel car il y a une multitude d'eau différentes avec des apports complétement différents, plus ou moins de sodium, potassium etc.

Concernant ma pratique sportive, sans te donner mon curriculum vitæ, je cours des longues distances depuis une quinzaine d'année. Sans avoir des résultats de dingue j ai la distance marathon qui approche les 3h et plusieurs 100kilomètres sur route en dessous de 10h et mes meilleurs resultats je les ai courus en buvant deux jus différents qui sont: carotte, pomme betterave pour le premiers et branches de céleri, fenouil, pommes pour le second.

Je suis obligé de me faire un certificat médical chaque année pour la pratique de la course à pied en compétition et chaque fois mon toubib me dit que si tout les gens avaient ma santé il serait au chômage technique. Bref à nouveau ce que je dis n'engage que moi et j encourage personne à rien... Mais j'ai trouvé ton intervention un peu raide, voilà.

Bien à toi.

Ocram

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296
Ha oui et puis concernant le côté écologie, je suis presque végétarien, donc mon kilo de carotte le matin... Essaye de le comparer avec la quantité de terrain et d'eau et de transport que demande 100grammes de viande...

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5703
Salut.

Dire que l'eau contient "juste ce qu'il faut de mineraux" ne veut rien dire d'un point de ve nutritionnel

Tu superposes "nutrition" et "hydratation". Je ne parlais que d'hydratation en dehors de la pratique de l'endurance.
Je ne dis pas que le bilan éco est meilleure avec une côte de bœuf, ni même que cette dernière hydrate correctement. drogue-peace
De la même manière, il faut s'hydrater avec une eau pas trop chargée en sels minéraux et éviter bien entendu l'eau déminéralisée.
Recourir systématiquement à une boisson tirée d'un jus de fruits/légumes au lieu de l'eau est très dangereux pour l'organisme, tout comme ne boire que de l'hépar par exemple ou de l'alcool.

Dernière modification par Mister No (18 février 2019 à  14:32)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296

Mister No a écrit

Recourir systématiquement à une boisson tirée d'un jus de fruits/légumes au lieu de l'eau est très dangereux pour l'organisme

A nouveau, je regrette je ne peux être d'accord avec ce que tu avances. Ce que ton corps va chercher dans "l'eau pure" c est exactement ce que ton corps va chercher dans l eau tiré des légumes et/ou fruits mais avec une plus grande biodisponibilité.

Je m'arrête là et je n étaye pas plus car on va vraiment penser que j ai quelque chose à vendre big_smile

Je conçois sans problèmes que mon mode de vie puisse paraître étonnant et je ne veux convaincre personne de faire comme moi. drogue-peace

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
9400
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6623
Bonjour, En effet il y a une ethnie malgache qui vit "sans eau".

http://horizon.documentation.ird.fr/exl … /11547.pdf

Mais je ne savais pas qu'il y en avait en Suisse.lollollol

Amicalement

Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296

prescripteur a écrit

Bonjour, En effet il y a une ethnie malgache qui vit "sans eau".

Hahahah c est incroyable ce que tu nous a déniché là.

#jesuisunmikea

Merci du partage, c est une perle ce truc.

Ocram big_smile

Hors ligne


Kevix2399 
Nouveau Psycho
France
300
Date d'inscription: 19 May 2018
Messages: 60
Bonsoir,

Bon travail d'avoir essayé de décrire les vitamines et leur effets.
Tu parle beaucoup d'antioxydants et d'autre compléments pour lutter contre la neurotoxicite des drogues.
Mais tu n'a pas parler du N-acetylcysteine ?
C'est un complément qui permet d'augmenter les réserves de glutathion et ansi est l'un des meilleurs antioxydant.
Il a aussi un effet qui protège le foie, on s'en sert d'ailleurs dans les hôpitaux lors d'intoxication à l'acetaminorphen (en clair trop grosse prise de doliprane)
Après je dit pas que ce produit soit un produit miracle ou quoi que ce soit, il a aussi quelques inconvénients.
Mais en tout cas bon nombre de recherches médicales ont été réalisé sur le N-acetylcysteine et il pourrait être utilisé pour atténuer la neurotoxicite de certaine drogue.

Dernière modification par Kevix2399 (18 février 2019 à  23:50)


Pourquoi est ce que un corbeau ressemble à un bureau ?

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5703

prescripteur a écrit

Bonjour, En effet il y a une ethnie malgache qui vit "sans eau".

http://horizon.documentation.ird.fr/exl … /11547.pdf

Mais je ne savais pas qu'il y en avait en Suisse.lollollol

Amicalement

Ils trouvent leur eau dans une racine qui en est gorgée, et tout comme dans la jungle, certaines lianes contiennent beaucoup d'eau, un peu comme une pastèque.
En prime, cette eau est filtrée par la racine, et en cas de besoin, dans la jungle, utiliser certaines lianes évite de boire une eau fortement présente mais susceptible d'être souillée.
En aucun cas, ils utilisent des aliments pour s'hydrater ou disons compenser les pertes sous leur climat chaud.
Après, restera toujours l'alternative de distiller notre urine, façon Dune. super

Dernière modification par Mister No (19 février 2019 à  07:51)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296

Mister No a écrit

Après, restera toujours l'alternative de distiller notre urine, façon Dune.

Mais tellement big_smile y a aussi Kevin kosner dans waterworld.

Hors ligne


Hilde.0 
La 17, la Tempête
France
1635
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 112

Ocram a écrit

Je tiens à signaler que je n'ai rien contre l'eau contrairement à des espèces de gourou totalement cintré qui sévices sur le net... fache-non-non

Je bois surtout des jus le matin et en fin de journées et c est rare que j aille soif pendant la journée, les fruits suffisent bien souvent. Je mange rarement à midi...

Merci de ta réponse. Je le voyais bien comme cela: si tous les apports nécessaires en eau sont assurés par la consommation de fruits et légumes, nul besoin d'en boire de façon isolée.

De mon point de vue cela ne reste pas simple à envisager dans notre civilisation et suppose une excellente hygiène de vie pour s'assurer des apports hydriques et de la bonne gestion de l'eau par l'organisme.

Au départ ma question partait de l'idée, me semble-t-il, qu'uriner trop entraîne une perte d'électrolytes (la sueur aussi d'ailleurs, il suffit de se lécher la peau pour en percevoir le goût salé) et fatigue les reins, et qu'il y avait peut-être moyen d'optimiser la ROA, si on peut dire, des apports hydriques.

Ocram a écrit

C est pas du tout un truc héroïque, j en fais pas du prosélytisme hein? big_smile

Quand même un peu héroïque de mon point de vue, même si tu te facilites énormément la tâche d'ingestion/ digestion en extrayant /mixant tes aliments. Si tu les faisais cuire (une bonne soupe de légumes) ce serait encore davantage de la triche. big_smile
Mais dommage à la limite pour l'absence de prosélytisme. wink

prescripteur a écrit

Bonjour, En effet il y a une ethnie malgache qui vit "sans eau".

http://horizon.documentation.ird.fr/exl … /11547.pdf

Excellent cet exemple, même s'il date de 50 ans, et même si c'est sous la contrainte de l'absence d'accès à l'eau apparemment qu'ils consomm(ai)ent autant de tubercules. Dans le bon environnement ce n'est donc pas indispensable de boire de l'eau pure pour survivre.


Ils manquent seulement d'imagination

Hors ligne


Mister No 
Pussy time
10900
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 5703
Justement, ces tubercules ne font que filtrer et stocker l'eau qui en est extraite, tout comme certaines lianes utilisées dans la jungle alors que l'eau est dispo.
Il ne s'agit pas vraiment d'extraire l'eau des aliments car cela ne suffirait pas dans certains contextes.
Certaines ethnies pressent les bouses de gros mammifères pour survivre de la déshydratation quand ils partent chasser. drogue-peace



Distiller son urine est possible avec peu de matos, mais attention, l'eau obtenue est déminéralisée et il faudra compenser en sels minéraux.

Dernière modification par Mister No (21 février 2019 à  13:48)


Just say no prohibition !

Hors ligne


Ocram 
Psycho junior
Suisse
2310
Date d'inscription: 25 Jan 2019
Messages: 296
Oui c est vrai cette histoire d'eau dans les bouses, mais faut vraiment avoir l'estomac solide lol

Concernant Bear grills je tiens à souligner que c est un véritable imposteur, à plusieurs reprises il c est fait griller, je vous laisse regarder sur le net c est hilarant. big_smile une espèce de Mike Horn au rabais...

Je retourne à mon litre de jus de carotte.

Ocram fume_une_joint

Dernière modification par Ocram (21 février 2019 à  15:13)

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Culture drogues
  •  » Vitamines et compléments contre la neurotoxicité et la toxicité et maladies causées par les drogues

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Documentaire - "RDR, La Réduction des Risques liés à  l'usage de drogues en France"
par Tomboy, dernier post 19 mai 2014 à  03:57 par Tomboy
  0
[ Forum ] Actualité - [UK] Une oeuvre faite de 7000 taz... pour la cause RDR
par Gilda, dernier post 28 septembre 2017 à  14:23 par Gilda
  5
  6
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Assemblée générale de Psychoactif 2018 : un moment fondateur
    Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Participer à l'enquete Eurotox
    08 avril 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    [SONDAGE] A refaire, quel hallucinogène pour ton 1er Trip?
    Il y a 6jCommentaire de Rick (35 réponses)
     Appel à témoignage 
    Professionnels des addictions, que venez vous chercher sur Psycho...
    13 avril 2019Commentaire de sud 2 france (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Zoopiclone à la place de valium ?
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Visibilité de la prise de tramadol
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets secondaires - Effet secondaire après une grosse prise
    Il y a 19mnNouvelle discussion de Meryl dans [Speed-Amphétamines...]
     Forum 
    Mode de consommation - Consommer sa coke de façon liquide?
    Il y a 21mnCommentaire de VIsioman dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première expérience Tramadol + effet secondaire
    Il y a 39mnCommentaire de xxspaso dans [Tramadol...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Addiction - Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
    Il y a 41mn
    7
    Commentaire de OrgaWZ dans [Cocaïne-Crack...]
    (28 réponses)
     Forum 
    Des news - Et une interrogation
    Il y a 56mnCommentaire de Faust08 dans [Tramadol...]
    (4 réponses)
     Forum 
    J'ai reçu des taz.... en poudre ?
    Il y a 1hCommentaire de VIsioman dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Descente - 6j sans m'endormir naturellement
    Il y a 1hCommentaire de Mafrowa dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Culture - Quelques questions avant la fructification
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Lucskd dans [Psilocybe - Champigno...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Contrôler et non être dirigé par le produit ( 1)
    Il y a 4h
    1
    Nouveau blog de Asrid dans [Opinion]
     Blog 
    Désolé je ne fais que passer
    Il y a 4hCommentaire de morphe07120 dans le blog de Rick
    (7 commentaires)
     Blog 
    [Hors Récit] Tout écrivain est un écrivain raté.
    Il y a 17h
    1
    Commentaire de similana dans le blog de Finn Easter
    (19 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 17:06
     PsychoWIKI 
    Nootropes
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Ernekar, jolaffreux, Dioptre, La Chouette Rieuse, Mario10, Djez, Movara nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Trip Report - Comment la Salvia à changée ma vie
    par La Chouette Rieuse, le 18 Apr 2019
    Bonjour bonjour ^^ Cette expérience remonte à quelques temps aujourd'hui (il y a 2 ans maintenant)mais son souvenir est encore gravé au plus profond de mon être. Set : 16 ans, 57kg(à peu prés), en forme mais un peu bourré/défoncé Setting : Dans une soirée en camping sauvage avec une 40ain...[Lire la suite]
     I Have America Surrounded - The Life of Timothy Leary - John Higgs
    par Cub3000, le 19 Apr 2019
    Etait-il raisonnable, quelques semaines après avoir terminé l'autobiographie de Timothy Leary, de m'attaquer à une autre biographie de Timothy Leary, et en anglais s'il vous plaît ? Pas sûr. Mais ça en dit long sur le degré de fascination exercé par le personnage sur l'auteur de ces ligne...[Lire la suite]
     retour sur un festival psychédélique contemporain
    par CoachMigui, le 16 Apr 2019
    Je veux me mettre à écrire ce report, mais j'écoute un set d'un des artistes que j'ai écouté dans le festival dont je veux parler et je ne peux m'empêcher de rentrer en transe... C'est le genre de chose qui arrive après une expérience marquante comme celle là. Dans le rythme de la musique,...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Cool de penser au autres .... dans [blog] contrôler et non être dirigé par le produit ( 1)
    (Il y a 1h)
    Merci pour ce retour, je suis justement sur le point d'essayer dans [forum] TR: première fois à la GBL
    (Il y a 4h)
    Très jolie première culture !!! Ça mérite un joli champignon vert ;) / SC dans [forum] Quelques questions avant la fructification
    (Il y a 9h)

    Pied de page des forums