Essai / PsychoACTIF

Essai

Publié par ,
2096 vues, 33 réponses
curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
A savoir que je n'ai jamais, jusqu'à présent fait usage de quelque drogue, mis à part alcool, modérément et tabac arrêté depuis 15 ans.
Depuis quelques temps, l'envie me taraudait d'essayer la cocaine.
J'ai pu me fournir 1gr de cocaïne il y a 3 jours.
Premier essai, très peu de cocaïne, sniffée : aucun effet.
Une heure plus tard, un petit rail, à peine plus grand, toujours rien.
Plus tyard dans la soirée, un rail de 3cm sur 2mm. Un leger ressenti, mais rien de terrible. Re-belote, en plus important dans la soirée, mais sans vraiment d'effet.
Le lendemain matin, envie d'essayer à nouveau. rail plus consistant, mais pas un effet du diable. Dans la journée, plusieurs essais, sans avoir de ressenti quelconque.
Ce matin, grosse envie de réessayer, mais là, rail plus important et enfin un ressenti d’anesthésie dans la bouche. Dans la journée,  en deux fois, je fini ce qui me reste et là, vraiment montée comme je l’imaginais. Je suis ce soir à me dire que j'ai gaspillé ma cocaïne et j'ai une furieuse envie de recontacter mon contact pour en reprendre demain, mais en faisant ça, est-ce-que je ne mets pas le doigt dans un engrenage et mes essais de ces trois deniers ne sont-ils pas déjà l'introduction à bun non retour ?

Dernière modification par curieux30400 (14 janvier 2019 à  22:28)

Hors ligne


Papyrus844 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 01 May 2018
Messages: 26
Un conseil ne rappelle pas ce fournisseur si sa aurait été de la vrai coke pour la première fois tu aurais senti quelque chose.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonjour,
Je pense que mes premières prises étaient ridiculement petites, par peur d'en prendre trop. Les deux dernières prises, elles, bien plus consistantes, 6cmx2mm, m'ont fait ressentir une montée et une euphorie pendant plus d'une heure. Pas de problèmes de descente, comme j'ai pu le lire sur les forums, par contre, depuis hier soir une envie de tirer une ligne qui me tient la cervelle en ébulition. Ca vient brutalement, peut durer une ou deux heures, puis se calme et reprend alors que je n'y pensait plus du tout, comme ce matin au réveil.
Je me dis qu'il ne faut pas que j'en reprenne, pas envie d'en devenir addict, mais en même temps, je dois me faire violence pour ne pas contacter mon vendeur.

Papyrus844
Hier à  02:56
Un conseil ne rappelle pas ce fournisseur si sa aurait été de la vrai coke pour la première fois tu aurais senti quelque chose.


Je ne connais que ce vendeur, connu par hasard. Ce craving est-il normal avec à peine 1g sur 2 jours et demi ?

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonsoir,
Depuis lundi, je résiste à l'envie d'aller en rechercher.
Je ne comprend pas pourquoi avec juste 1 gr de coke répartie sur deux jours et demi, je peux avoir cette envie qui me poursuit.
Sur le forum, il est fait mention de ne pas faire une utilisation régulière, ni journalière, pour éviter le piège.
Je me sent ridicule.

Hors ligne


Antoinedar 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 19 Apr 2018
Messages: 15
Si tu es deja sujet au craving après qq traces, je ne peux que te conseiller de ne pas en racheter comme te l'a conseillé papyrus. En ce qui concerne les effets, c'est sûr que tu n'as pas du tracer assez pour vraiment sentir ton prod meme si il etait de mauvaise qualité (et c'est tant mieux). Supprime le num de ton gars et tu ne sera plus tenté (a condition que ton entourage ne trace pas non plus) drogue-peace

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Craving, oui, pourquoi après si peu de consommation ?? Je ne comprend pas.
J'ai remarqué que quand ça arrive, si je prend de l'alcool, ça à tendance à me calmer, pourtant je n'ai jamais été addict à l'alcool et je ne voudrais pas le devenir.
Supprimer le n° de mon gars ne servirait à pas grand chose, vu que je sais où aller le contacter sur Internet.
Je tiens en ce moment parce que j'ai de la famille à la maison, qu'ils ne savent pas et que je ne voudrais pas qu'ils sachent.

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
10100
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2226
Blogs
Yop ! Aaaaah la Coke au debut ....

Vu la faible quantité consommé, mais Surtout La faible fréquence ; je pense que la puissance de ce craving est principalement la resultante d'un conditionnement psychologique.

Selon Toi, quest ce qui te pousse à consommer ? Ou en tout cas d'où vienne ces envies ?

Apres il faut pas que tu commences à psychoter; genre cravings intenable et peur de devenir accro à l'alcool pour compenser; Alors qu'en fait tu as sniffer 1g Sur 2 jours, une fois 
La Coke c kiffant, tu y penses, cetait cool; Ca arrive à bcp.
Si tu te sens "fragile" par rapport à ces envies; il vaut mieux te tenir loin du produit, un temps au moins.

Mais ne te torture pas Avec Ca, Ca ne fait qu'entretenir cette parano sur une potentielle dépendance car tu focalise sur le prod; un cercle vicieux quoi !

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Je ne connaissait pas la coke. Pourquoi envie d'essayer ? Je dirais, pourquoi pas, des moments où tu as envie de sortir d'une certaine morosité quotidienne, peut-être même pas, je n'ai pas à me plaindre de ma vie de tous les jours, mais j'ai toujours eu le goût de la découverte.

J'ai commencé à fumer, le tabac, par opposition, en solitaire, puis avec les copains de lycée, je n'ai jamais touché à la weed, j'avais des copains qui en fumaient.
Les années ont passé, j'ai essayé d’arrêter la cigarette, multiples essais, multiples échecs avant d'y arriver, il y a 15 ans.

Pourquoi, ayant feuilleté pas mal de sites internet sur la question, avoir essayé la coke ?
Je ne saurais pas le dire, il y a une forme d'attirance vers une sensation inconnue.
Le fait est que je me suis retrouvé sur un forum où un gars en proposait. Il m'a laissé ses coordonnées tél. J'ai mis au moins un bon mois avant de le contacter pour en avoir un gr, le mini qu'il vendait.

Depuis, la consommation de ce gr, j'ai envie de réessayer, c'est un peu comme ce besoin que je ressentais, quand je n'avais plus de cigarettes, que j'essayais d'arrêter de fumer. Une impression, je n'ai jamais su la décrire, c'est un ressenti, comme si un abîme s'ouvrait sous moi, si je n'avais pas la possibilité d'avoir cette cigarette qui me permettait de vivre normalement.

Sur que pour la coke, très peu consommé, ce ressenti n'est forcément que mental, mais il est ressenti avec la force qui avait été celle de mon divorce avec le tabac et le mental n'est pas anodin dans le vécu de tous les jours.

Je connais parfaitement cette situation où tu te dis il ne faut surtout pas, mais au fond de toi, une force te pousse à y aller quand même. Tu vas le chercher en te disant, non, fais demi-tour, mais tu y vas quand même et après, la consommation est compulsive, puis le regret t'envahi, mais tu le calme par la consommation.

Zazou2A : Mais ne te torture pas Avec Ca, Ca ne fait qu'entretenir cette parano sur une potentielle dépendance car tu focalise sur le prod; un cercle vicieux quoi !


C'est vrai que c'est le cercle vicieux, mais le mental est le conducteur de tout ce que nous faisons, manger, fumer, baiser, dormir et forcément tout ce qui nous domine, alors que nous avons le sentiment d'être le patron du navire.
Merci pour tous ces conseils, je viendrai dire ce que j'ai pu faire ou ne pas faire.

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
10100
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2226
Blogs
Re !

Pour avoir ete tres dépendant à la Coke, l'étant au tabac, et aux opi Avec un Tso depuis deja plusieurs années; je sais que le mental à un poids énorme, et Que certaine pulsion ne sont pas contrôlable !

Si jamais le mucomyst à haute dose semblerait avoir un effet Sur le cravings; Moi Ca n'a jamais été probant Sur Moi, mais Ca peut l'être
En cure on m'en donnait

Apres perso la weed m'aidait bcp à ce niveau la, mais tu ne fumes pas ! Et les benzos qui pourraient avoir un effet, ne semblerais pas être un choix productif, bien au contraire; Pour calmer un cravings Apres un G, c un coup à passer au benzo.

Non je pense que t'occuper l'esprit, c tout con mais Tout ce qui sera sport, médit, yoga pourra faire du bien ! Pour le cravings ce sont les TCC qui marchent le mieux je dirais

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonsoir,
Deux choses auxquelles je ne voudrais pas toucher : les benzo et la weed, pour ne pas créer une dépendance en remplacement d'une autre qui en fait n'est pas physique mais seulement mentale, bien que l'emprise mentale, par expérience, ce n'est pas rien.

Question m'occuper l'esprit, oui, c'est une solution à exploiter. Je fais déjà beaucoup de marches, randos, ce sont des moments où l'on peut diminuer les pensées liées au produit. Le travail que je fais en ligne devrait me faire penser à autre chose, mais, souvent me pousse à explorer ce qui se rapporte à la coke et y penser, c'est activer l'envie.

Ce que je crains le plus, c'est ce milieu de semaine, où je vais me retrouver avec plus de liberté, donc ....
Il suffit d'un petit, tout petit moment où l'envie occupe la place pour appeler et commander et par expérience, si j'ai appelé, je vais me dire, non, n'y va pas, tout en y allant et dès que j'aurai le produit, il me faudra l'essayer en me disant, juste un peu, c'est tout, mais peine perdue, juste un autre tout peu y peu, ....

Merci pour tes réponses,
je vais essentiellement essayer de m’occuper l'esprit, suivre la méthode qui m'a permis de laisser le tabac de côté.
Je reste étonné du fait que, avec si peu de produit, je puisse avoir cette réaction.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonjour, me revoilà avec mon problème.
Hier j'ai racheté 2 gr de coke, depuis le 20 janvier je n'avais plus rien pris, par contre, plusieurs fois, j'étais parti pour en chercher, mais fait demi tour.
J'en ai pris hier après-midi, puis hier soir ce matin, j'ai pas pu résister à en reprendre deux fois, juste un petit rail à chaque fois et encore cet après-midi.
J'ai la gorge comme anesthésiée, mais ce qui me fait peur, c'est que je me sent bien, je ne voudrais pas que ça dérape sur une consommation non maîtrisée.
Mais vu comme j'ai craqué, est-elle maîtrisée ?
Ca me fait tout à fait penser, quand j'arrêtais de fumer et que l'envie me poussait vers le bureau de tabac, je disais non, mais j'y allais quand même.
Côté tabac, c'est terminé maintenant.

Hors ligne


Alfiero75 
Nouveau membre
France
000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 04 Feb 2019
Messages: 20
Fait toi plaisir, avec modération. Faut pas que ça devienne une habitude

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonsoir,
Hier, je me suis fait 5 lignes, pas trop grosses, en prenant soin de bien me laver les narines entre chaque prise.
Ca me met dans une forme super, mais ce matin au réveil, j'ai le nez qui s'est mis à saigner et ça a repris plusieurs fois dans la journée, alors que vu ce saignement, je n'ai pas repris de ligne aujourd'hui. Ce n'est pas l'envie qui manquait.
Que faut-il faire pour éviter ces saignements ?
Cette cocaine me semble beaucoup plus forte que la première que j'avais acheté la première fois, quand je sniffe, j'ai le nez, la gorge et la langue comme anesthésiés et je ne sais pas comment dire, j'ai l'impression que tout est facile.
J'ai une envie d'en reprendre après 2 à 3 heures, mais pas de ressenti de descente dure comme je le lit dans certains blogs, il y a pourtant maintenant 24 heures que j'ai pas repris de rail.

Hors ligne


OrgaWZ 
hédoniste extrémiste
France
600
Date d'inscription: 01 Mar 2018
Messages: 127
Désolé pour la réponse succincte, mais un seul truc : ne te laisse pas avoir à consommer autre chose pour faire passer le craving. Souvent dans ces moments là on compense avec tout ce qu'on a sous la main, et ça peut mener à des situations pires que celle de base.
Perso j'ai fini alcoolique et dépendant à mort aux benzos, juste à cause des cravings et des descentes. Stp, n'en arrive pas là.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonjour,
Ce matin, toujours saignement du nez, moins fort qu'hier. Je n'ai pas repris de coke depuis avant hier soir.
J'ai envie de me faire une ligne, mais peur de voir ces saignements reprendre très fort.
Le craving n'est pas trop fort, mais peut-être comme quand je fumais et que j'avais une forte angine, ça calmait aussi l'envie de fumer.
Je compare toujours avec le tabac, c'est la seule addiction que j'ai vécu.
OrgaWZ, je ne veux pas me servir de produits tel que les anti deppresseurs ou l'alcool, pour atténuer la descente.
Pour le moment, le craving, pour moi, est une forte envie de me faire des lignes pour être bien. Si je résiste, cette envie squatte ma tête, j'y pense très souvent, mais je n'ai pas de symptômes physiques.
J'ai par contre eu ces derniers jours des douleurs de dos et du cou, comme quand on a fait de mauvais mouvements et muscles froissés, je ne sais pas s'il y a une relation avec la prise de coke.
J'attend de voir si le craving, tel que j'ai pu le lire sur certains forums, arrive avec force dans les jours qui viennent, ce que je ne souhaite pas.
Pour moi, pour le moment, c'est cette envie qui m'habite de sniffer un rail, envie lancinante qui use l'esprit, qui revient par vagues. Pas facile de la définir.

Hors ligne


azertyuiop98765 
Santoryu Oni Giri (adhérent PA)
France
700
Lieu: Franche-Comté
Date d'inscription: 18 Jun 2018
Messages: 118
Hello !

C’est le problème de la C, c’est le craving qui est plutôt intense... pour éviter d’y penser il faut se trouver une activité, du sport, regarder un film, lire, ménage...

Tu viens à peine de commencer le craving disparaîtra assez vite, mais il faut un petit peu de volonté sinon ça va être compliqué de passer à autre chose, on tombe vite dans l’engrenage... déjà pas de manque physique comparé aux opiacés, c’est psychologique, je ne pense pas que ça soit plus facile à combattre, j’en ai chié pour arrêter la C, n’hésite pas à consulter un psy ou un addicto.

Courage à toi

Une bonne défonce c’est avec des amis et seulement en teuf ! Il faut que ça reste festif !

Azertyuiop98765

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Ce soir, j'ai toujours pas repris de rail, mais ça trotte dans la tête et je viens de me rendre compte que la moindre contrariété me met hors de moi.
Je viens de m'énerver et je ne voudrais pas que les autres prennent des claques de ma part pour des broutilles.
Encore une fois, ça me fait penser à mon sale caractère quand j’arrêtais de fumer.
Le problème, c'est qu'il me reste encore un peu plus d'un gramme et que je n'arrive pas à me décider à le jeter dans les toilettes.
Ce soir je vais être occupé, ça me fera, j'espère penser à autre chose et demain, je serai avec un groupe pour des activités sportives.
Je reviendrai sur le site demain soir, j'espère, pour dire que je n'ai pas repris de coke.

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
010
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 63
Bonjour, alors conseil tout con, mais tu as pensé à faire un tour dans un CSAPA? c'est un centre d'addictologie, il pourraient t'aider, te dire quoi faire, et ne te sens surtout pas honteux de devoir te tourner vers ça. 
À+ smile

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonsoir,
J'ai été très occupé pendant ces deux derniers jour et l'envie de coke ne m'a pas beaucoup occupé l'esprit.
Je rentre chez moi, ce soir et là, tout à coup, un furieux besoin arrive sans prévenir.
J'ai pris mon souper, pour essayer de le laisser passer, mais rien à faire.
Difficile pour moi d'exprimer le ressenti, je ne sais pas comment dire, mais j'ai sorti ma coke et pris un rail, c'est presque tout de suite cette tension qui est tombée, puis au bout d'un moment, comme dans du coton, de la douceur, du bien être.
Depuis, j'en ai repris 4 lignes, pourquoi, je n'en sait rien, je n'avais pas d'effet de descente comme j'ai pu le lire sur les blogs, mais envie de sniffer.
Il me reste encore 1 gr et difficile, quand il y en a de ne pas en reprendre.
neocomolly, j'espère que j'arriverai à arrêter sans avoir besoin de l'aide d'un CSAPA. Ca ne fait tout de même que deux mois que j'y ai goûté pour la première fois et ces organisme, dans ce que j'ai pu lire sur les forums, font prendre des AD, ce que je ne veux absolument pas.
Mon idée est de ne plus en acheter, quand je n'en aurai plus et de faire comme pour mon sevrage du tabac pour lequel l'addiction était installée depuis l'âge de 12 ans.
Merci des conseils.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonjour,
Ce matin j'ai le nez complètement bouché, malgré hier soir nettoyage du nez au sérum phy environ 10 minutes après chaque prise et un autre nettoyage ce matin.
Tout ce que je constate, c'est que j'ai eu beaucoup de mal à trouver le sommeil.
Mal dormi, mais mis à part l'impression du coeur qui bat fort, pas de sentiment de déprime durant la nuit et ce matin une impression de grande fatigue, mais pas étonnant après une nuit presque blanche.
Une petite voix qui me dit qu'un petit rail me remettrait en forme, mais facile de résister pour le moment avec le nez bouché. Je me suis tout de même posé la question de savoir si en plug, ce serait plus dangereux, j'ai surtout peur que ce soit plus addictif et que toutes mes bonnes résolutions de sevrage volent en éclat. 
Je ne sais pas si ce que j'écrit intéresse quiconque, mais l'important pour moi, ça me fait du bien.

Hors ligne


azertyuiop98765 
Santoryu Oni Giri (adhérent PA)
France
700
Lieu: Franche-Comté
Date d'inscription: 18 Jun 2018
Messages: 118
Alors si ça t’evites d’y retourner c’est pas plus mal ! Le nez qui se bouche c’est la rançon de la gloire ! Quand on a un peu abusé même en rinçant le lendemain c’est pas terrible en général... mieux que si tu ne l’as pas fait ça c’est sur ! Demain ça ira mieux !

Pour le plug, il faut peser ce que tu mets dedans, c’est plus fort, petite montée type flash si c’est bien fait. Je t’invite à regarder les topics qui en parle si tu veux tester... Perso je préfère au snif tu n’as pas de perte comme ça et ça dure plus longtemps aussi. Après c’est addictif aussi, si au bout de 2 mois tu as déjà du mal de t’en passer je te déconseille d’essayer...

Une bonne défonce c’est avec des amis et seulement en teuf ! Il faut que ça reste festif !

Azertyuiop98765

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Et voilà, sitôt le nez débouché la tentation a été la plus forte, je me suis fait une ligne.
C'est fou ce que dans les minutes qui suivent, je me sens bien dans ma peau, je réalise toute la tension que j'avais depuis ce matin.
Je me dis que cette envie de me refaire un rail, c'est ce besoin de ressentir ce flottement, mais qui permet en même temps de faire tout le travail que je dois faire et l'impression de le faire mieux.
Je compare toujours au tabac, qui au début te donne du tonus, enfin, je l'ai ressenti comme ça, et qui par la suite te pousse à en reprendre pour ne pas être mal dans ta peau.
Le problème, c'est que je fais ça tout seul dans mon coin, que je ne veux pas que les autres autours de moi le sachent.
Je voulais juste savoir quel était le goût, les ressentis. Je me rend compte qu'en en ayant à portée de main, tu as envie d'en reprendre, oh! juste une fois, mais ça se pépètes et le gramme s'envole. Pour moi, ça a été en trois jours, puis une longue pause de trois semaines et une envie lancinante qui m'a fait racheter deux grammes.
Depuis 10 jours, je ne me fais pas de gros rails, mais un peu chaque jour, ou presque et hier soir 5 ou 6 rails, aujourd'hui, grâce à mon nez bouché, mon premier, il y a un quart d'heure et comme je dis au début de mon mot, ça te met dans un état de bien être qui est peut-être ce qui fait la puissance du j'en veux à nouveau.
Question descente, jusqu'à présent, je n'ai pas le sentiment d'une dureté telle que celle décrite par certains, mis à part la difficulté à trouver le sommeil et il est vrai cette petite voix dans ta tête qui te pousse à en reprendre, juste une dernière fois.

Hors ligne


Wonderland 
Borderline & beyond
France
1610
Date d'inscription: 19 Dec 2017
Messages: 393
Blogs
Salut à toi

Je ne sais pas si mon témoignage te sera utile car il est récent mais bon

Je suis plus ou moins dans la même situation que toi, à quelques semaines près. Moi j'ai essayé pour la première fois il y a deux semaines, et j'ai tapé deux jours ou 3 de suite. Ensuite, rien si je me souviens bien et puis depuis jeudi, c'est tous les soirs.

Je n'ai pas des quantités énormes j'avais en tout un gramme que j'ai eu en deux fois. Samedi, j'ai tapé pas mal de traces, environ 0.4g ou un peu moins. Hier je me sentais sacrément en manque j'avais terriblement envie d'en reprendre car il en restait encore un peu. Bien que m'étant levée avec l'idée de ne pas en prendre, j'ai commencé par me dire "juste une trace" et puis après une deuxième, et une troisième avant que X n'arrive, et puis une autre quand X s'est absenté quelques minutes et il m'en restait encore.
Je voulais tout finir ce soir pour ne plus être tentée mais finalement je ne pourrais pas car je travaille demain et je ne peux pas veiller. Déjà que là je viens de prendre une dernière trace, le sommeil n'est pas près de venir.

Je pense déjà à demain, au fait que je vais attendre le soir pour taper ce qui reste, tout en ayant peur de vouloir en racheter. J'ai très peu de pouvoir sur moi meme lorsqu'il s'agit de ces substances. Pourtant il n'y a pas d'effet de dingue, je n'arrive même pas à le retrouver ce soir depuis que j'ai retapé pour la première fois de la journée.

Je pense à compenser avec la weed que je fume déjà quotidiennement mais le problème est que j'ai pris l'habitude ces derniers jours d'avoir les deux. Le plus important est de s'occuper, et surtout de se dire qu'occasionnellement consommée, ça peut être très bien.

J'espère que tu réussiras à te retenir. Je connais beaucoup de gens qui arrivent très bien à maîtriser leur consommation, espérons que ce soit le cas ici aussi.

Fais attention à toi
Wonderland

"I've never had problems with drugs. I've had problems with the police." Keith Richards

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Wonderland, Bonjour,
Je me retrouve aussi dans ce que tu dis, je ne me suis pas fait de grosses traces et l'effet est agréable, met en forme, mais ne produit pas de flash qui te transporte dans un autre univers (bien que je n'ai jamais vécu ce flash d'aucune manière, je ne le connais que par ce que j'ai pu en lire), par contre, tout au moins pour moi, dès les premières traces, j'ai eu, je ne sais pas trop comment l'exprimer, ce petit quelque chose, qui te donne envie d'en reprendre.
Je sais très bien, avec mon expérience du tabac, ce qu'est une dépendance, mais aussi que la dépendance, tu ne la ressent pas tant que tu n'essaie pas de stopper.
Depuis début janvier, avec mon premier contact avec la coke, j'ai justement pris avec beaucoup de précaution mes premières prises, en petites quantité, pour ne pas risquer une OD, mais plusieurs fois par jour, puis en soirée, puis le matin au réveil, pour avoir cette impression de "flottement", puis, au bout de quelques jours, marchandise épuisée, j'ai dit, j'arrête, je sais maintenant ce que c'est.
C'était sans compter sur cette petite voix qui te pousse, qui te travaille, oh!! bien sur pas très violemment, mais avec persévérance. Elle te lâche, puis revient, te harcèle et début février, j'ai couru me fournir à nouveau.
Depuis, pas beaucoup à la fois, mais tous les jours, plusieurs fois par jour.
Avec nez bouché, saignements du nez.
Hier soir, j'ai préparé un flacon de spray nasal de 10ml et 1/2gr de coke.
Depuis, je l'utilise et ça calme, mais anesthésie tout le nez et surtout vu la disponibilité et la discrétion du système, j'ai tendance à pulvériser peut-être trop souvent.
Par contre, pour le moment, je n'ai pas de nouveau saignement du nez et il est moins congestionné.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Depuis ce matin, pas pris de trace, mais inhalation avec mon spray.
Je confirme que je n'ai plus de saignement du nez, ni nez bouché, par contre, vu la disponibilité du produit et la facilité de prise, c'est quasiment 4 pulvérisations dans chaque narine en moyenne tous les 1/4 d'heure. En une demi-journée, c'est la moitié de mon spray que j'ai consommé et sans perte dans la gorge, ni écoulement par le nez.
Ca me met dans le même état qu'en sniffant la poudre, mais vu le rythme des inhalations, le niveau de bien-être est presque linéaire.
A voir maintenant ce qui se passera ce soir, pour dormir. Si je risque une descente difficile, ce que je n'ai pas ressenti jusqu'à maintenant et quel sera demain matin la densité du craving.
Il serait bien, pour moi, de faire une pause pour ne pas enclencher un mécanisme non maîtrisable, s'il est encore temps, vu la cadence à laquelle ma consommation progresse.

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
010
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 63
Le spray est une bonne solution pour ton nez, mais il y a un gros soucis, il suffit de sortir ton spray et de pulvériser, ça aide pas du tout ta tentation. Est ce que de ton point de vue tu trouve ta consommation modérée ou difficile à contrôler? Essaye de résister à la tentation de vaporiser quelques temps pour le savoir, et tiens nous au courant.
À+ smile

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonsoir neocomolly,
De toute la journée d'hier, je n'ai utilisé que le spray et pas de nez bouché dans la journée, mais je pulvérisais d'une façon très compulsive, toute la journée et ce, jusqu'à tard cette nuit et n'ai pas fait, comme avec la poudre, de nettoyage au sérum phy.
Résultat, ce matin nez complètement bouché, ce qui, en fait, m'a aidé à ne pas en reprendre de la journée, même si j'ai eu de nombreuses pulsions tout au long de la journée.
J'ai compensé en mangeant un peu tout le temps, ce que je ne fais jamais d'ordinaire.
Question sommeil, je me suis couché à presque 2h du matin et très peu dormi. Peut-être une paire d'heures en tout.
Cet après-midi, gros coup de blues, suivi de deux heures de sommeil.
Ce soir, je vais aller me coucher tôt et essayer de dormir. En fait, c'est maintenant que le besoin du produit se fait sentir le plus fort et aller dormir ou tout au moins essayer me permettra, je l'espère, de ne pas en reprendre.
Question descente, mis à part le nez bouché et l'envie de reprendre du produit, je n'ai toujours pas vécu de descente dure, comme celles si souvent décrites. Je ne vais pas m'en plaindre !!!
Demain est un autre jour.

Hors ligne


neocomolly 
Apprenti pharmacien
France
010
Date d'inscription: 23 Apr 2018
Messages: 63
Haha le sommeil un jour après avoir pris de la CC, je vois très bien de quoi tu parle.
Tu compte entammer un sevrage à la dure?
Bon courage en tout cas.
smile

En perpetuelle quête de connaissances.

Hors ligne


Feusté
Nouveau Psycho
France
100
Lieu: Paris
Date d'inscription: 28 Feb 2017
Messages: 56
Salut !

Je me retrouve dans ton discours mais après des mois et des mois de consommations .. Je ne sais pas ce que mes psycho en pensent mais j'ai l'impression que le craving et que cette envie irrépressible vient assez tard dans la consommation non ? C'est assez inquiétant de savoir qu'après une seule prise tu as cette envie comme quelqu'un qui consomme de manière régulière depuis un certain temps (c'est sûrement quelque chose de personnel et qui est propre à chacun et à sa sensibilité j'en doute pas hein).

Essaie de faire attention car c'est un vice dans lequel tu t'engouffre et ce n'est pas joli tous les jours surtout si c'est quelque chose qui est disponible à souhait. Essaie peut-être de t'allouer un budget de consommation par mois et de ne pas le dépasser ? Car à ce rythme la je peux te dire que ça aura beaucoup d'impact sans vouloir te juger ou critiquer, on a juste pas envie que des gens tombent dans la même galère que nous lol

Si tu comptes entamer un sevrage sache qu'il est encore temps et que c'est une période propice, tout dépend de ta motivation bien entendu. Dieu merci tu n'est pas tombé dans l'enfer des benzo ou l'alcool qui poussent le vice un peu plus loin chaque jour ..

Prend soin de toi salut

Peace

Hors ligne


curieux30400 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 14 Jan 2019
Messages: 20
Bonsoir neocomolly,
Hier soir, je me suis couché très tôt, j'étais vraiment sur les rotules.
L'envie de prendre un peu de produit était là, mais le nez bouché et une fatigue généralisée m'ont aidé à résister.
J'ai dormi, mais réveillé très tôt, avec toujours ce nez bouché et en plus une espèce de mal de gorge, avec difficulté à déglutir. Est-ce un coup de froid, ou une conséquence de mes prises compulsives de l'avant veille !!! Toujours est-il que, côté positif, ça m'a aidé à tenir toute la journée d'aujourd'hui.
Tu parles d'un sevrage à la dure : oui, c'est un peu ça. Lundi, je dois partir à la montagne 5 jours, dans un coin paumé où impossible de ravitailler si le besoin venait à me dominer. Mon but, c'est de tenir, ici, jusqu'à mon départ sans y toucher et sans faire de réserves pour le séjour.
En attendant, au lieu de taper de la coke, depuis deux jours, je grignote et vide frigo et placards. Ce soir, pas bien du tout, je me suis servi un gros verre de vodka, alors que l'alcool, je me l'interdisais.
J'en viens à me dire qu'il serait souhaitable que mon nez bouché et mal de gorge ne me quittent pas avant lundi, ils sont finalement un des remparts contre cette petite voix qui me dit que juste un petit rail, tout petit me ferait le plus grand bien.
Ce soir, je m'occupe l'esprit avec du travail que j'avais laissé de côté et j'ai pris le temps de venir sur le site écrire mon vécu de la journée, ça me fait du bien et m'aide, même si ce que je dis est mal exprimé.
Pas facile de coucher sur le papier des ressentis intérieurs, il n'existe pas toujours de mots pour décrire ce genre de choses.
Chacun possède sa propre échelle de ressenti. Quand on me demande, sur le plan douleur, sur une échelle de 10, à quel niveau je suis : comment répondre ? pour chacun, le niveau 10 est celui du ressenti le plus fort de son vécu. Si je dis 5, pour celui en face de moi, sur son échelle de valeur ce sera peu-être trois ou huit.
Merci à ceux qui me lisent et m'apportent un peu d'eux même.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Première fois - Cocaïne : Premier essai en semaine ?
par Wonderland, dernier post 31 janvier 2019 à  09:30 par Wonderland
  7
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - Qui peut m’eclairer après essai sevrage cocaine crack
par Dolcevita, dernier post 18 décembre 2017 à  10:53 par Dolcevita
  19
[ Forum ] Fumer - Premier essai, loupé
par Chouchou, dernier post 22 mars 2018 à  23:34 par Chouchou
  4
  [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
  [ PsychoWIKI ] Cocaine, effets, risques, témoignages
  [ QuizzZ ] Evaluer la gravité de votre addiction
40384 personnes ont déja passé ce quizzz !
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Kétamine + truffes
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Fabrication - Recolte opium et acetylation
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Mon cailloux crame
    Il y a moins d'1mnCommentaire de LLoigor dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Arrêter de fumer pour récupérer son permis
    Il y a 17mnCommentaire de Doomsdaybis dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Documentaire - Vitamines et compléments contre la neurotoxicité et la toxicité et...
    Il y a 17mn
    2
    Commentaire de Ocram dans [Culture drogues...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Effets - Pourquoi je pète les plombs sous ké ?
    Il y a 25mnCommentaire de Témoin unique dans [Kétamine et PCP...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Conduite et cannabis - Suspension permis : la procédure complète pour le récupérer.
    Il y a 44mn
    4
    Commentaire de Doomsdaybis dans [Cannabis...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Comment fumer du shit sans prendre les boules de feu ?
    Il y a 46mn
    1
    Commentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Effets - Skenan contre patch de fentanyl
    Il y a 51mnCommentaire de Mister No dans [Fentanyl et dérivés...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Gérer sa consommation - Les cheat codes pour gérer
    Il y a 1hCommentaire de Pancoast dans [Alcool...]
    (4 réponses)
     Blog 
    Yummy : Space Cookies au pépite de chocolat (faible teneur en sucre)
    Il y a 3hNouveau blog de Sarcastrophe dans [En passant]
     Blog 
    Revue de presse Cannabis thérapeutique du 27 janvier 2019 (en retard)
    Il y a 19hCommentaire de Cris dans le blog de filousky
    (1 commentaires)
     Blog 
    Bonjour 2019 - Un mois de rechute après 8 mois sans coke
    Il y a 1jCommentaire de hyrda dans le blog de EmmaMerlin
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 16:45
     PsychoWIKI 
    Etizolam, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Azyl, Anubis, haru, AngDaem, Haupayy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Trip report à L'amanite Tue mouche
    par Mrafton, le 15 Feb 2019
    Ceci est un trip repport sur un champignon la mama comme je l’appelle. C'était à un charmant festival de stooner qui se nomme Up in smoke. Le premier jour ,je rencontre des gens bien sympathiques ,vers la fin de la première nuit je rencontre un punk que je nommerai Jack pour son bien .Jack je l...[Lire la suite]
     6-APB, Amour souverain dans parure de Diable
    par Morning Glory, le 14 Feb 2019
    APOTHEOSE : L'expérience initiale Dosages : 30mg de 6-APB avec 1L de jus de pamplemousse rose ; + 40mg à T+ 1h45 ; + 20mg à T+2h15. Total=90mg Suite à une micro-aventure d’une semaine avec une très belle personne pendant laquelle je fis le plein d’affection, le jour de son départ sur...[Lire la suite]
     Syndrome post-hallucinatoire (HPPD)
    par Psychomaladif68, le 13 Feb 2019
    Bonjour tout le monde, J'ouvre cette conversation puisqu'il me semble que je vis depuis 4 mois avec le syndrome HPPD, Je vous mets au courant de la situation; Il y a 1 an, j'étais grand consommateur d'extasy (6 à 8 pills/Week-end durant 6 mois) En poursuivant sur mon abu de cartons (lsd), qui...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Merci pour ce Tr intéressant. Par contre je rejoins CàC sur la RdR ~MG dans [forum] Ca s’est plus ou moins bien passé !
    (Il y a 3h)
    C'est ce que j'ai imaginé en premier lieu aussi ^^ /core à corps dans [forum] Comment fumer du shit sans prendre les boules de feu ?
    (Il y a 4h)
    Super TR ! CUSCO dans [forum] Trip report à L'amanite Tue mouche
    (Il y a 15h)
    Exactement on appelle même sa le. Caviar de l'herbe dans [forum] TR : Trip Hash AK-47
    (Il y a 15h)
    merci pour le partage, c'est très intéressant! L'lyr dans [forum] arrêter la métha à moindre frais?.. le manque, ça pue la M...!!!
    (Il y a 17h)

    Pied de page des forums