Passage du subutex à  la métha / PsychoACTIF

Passage du subutex à  la métha

Publié par ,
52168 vues, 49 réponses
xetubus 
PsychoHead
France
000
Inscrit le 15 Nov 2007
1828 messages
je me suis payé une crise de manque terrible en prenant du sub sur de la métha, je referais plus jamais ça. pour ça que je flippe un peu pour acheter de la came dans la rue, si elle est coupée au sub ...? comme je suis sous métha ...!

"Le monde ne sera pas detruit par ceux
qui font le mal, mais par ceux qui les
regardent sans rien faire" - Albert Einstein.

Hors ligne

 

behrthram
.
000
Inscrit le 21 Nov 2007
5989 messages
salut michel, je prenais de la came justement parce que le sub ne tenait pas son rôle, je ne me suis jamais retrouvé en manque à  cause d'une injection après subu, mais la plupart des Usagers n'ont pas du tout intérêt à  essayer, sauf après développer une tolérance qui rend le subu complètement inefficace........

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11000
Inscrit le 22 Feb 2008
8561 messages
Blogs
Pour le subutex il faut en général distinguer Subutex sur methadone, heroine etc.. et le contraire heroine ou méthadone sur Subutex.

Dans le premier cas si on prend du Subutex sur une saturation méthadone ou héroine (voire je pense codeine), l'effet antagoniste du Subutex déclenche un etat de manque aigu. Nous avons quelques patients de notre centre méthadone  qui ont essayé = il a fallu presque à  chaque fois un passage aux urgences. Pour la méthadone il faudrait attendre plusieurs jours apres l'arret pour prendre du sub mais pour l'heroine, meme si le délai est plus court il n'est pas nul. Il faut attendre l'apparition d'au moins un certain etat de manque. Prendre du sub sur un effet persistant de l'heroine "par précaution pour ne pas etre en manque" declenche une crise de manque,  (j'ai vu le cas recemment) .

Par contre si on prend de l'heroine sur une saturation Subutex l'effet le plus courant est qu'on ne sente rien (y compris l'effet attendu de l'heroine) mais sans etat de manque aigu. Mais l'effet varie selon les personnes et il n'y a pas de regle absolue.
Notamment à  l'hôpital on peut faire une analgésie à  la Morphine (ou une anesthésie générale)  sur un blessé qui prend du Subutex , à  condition de controler les doses (en général augmenter assez fortement les doses de morphine mais la encore il n' ya pas de regle absolue et il faut adapter la dose selon l'etat du patient). En g"naral il vaut meiux rester à  la morphine (et arretr le subutex) pendant la période douloureuse et ensuite reprendre le subutex mais en attendant que le manque de morphine commence à  se faire sentir (en général environ 24h après l'arret de la morphine).
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
salut à  tous ;

Du Sub à  la Métha nouveau programme de mon centre d'addicto avec mon accord bien-sur..
Pour des raisons simple je tape mon Sub en sniff ..
J'ai un peu peur de le faire mais j'ai lu beaucoup de fil de discutions ou la Métha atténuai l'appétence pour l'alcool?d'ou mon envie d'essayer Je me le suis aussi entendu dire par un proche sous Méta aillant eu le même parcours avec sa substitution et qui à  réussi à  arrêter de boire sans trop de difficultés..
2 ième raisons je souffre des articulations depuis que je prend du Sub,alors est-ce que ça serai mieux avec la Méta j'en sais rien..
Je rencontre l'addicto le psychiatre et la psychologue bientôt pour en parler,mais ça me fout la trouille..Surement une idée reçu mais j'ai l’impression que c'est un traitement plus balaise que le Sub..
J'ai encore deux semaines pour y réfléchir ..
J'entame en parallèle une thérapie EMDR et un suivi un psychiatre spécialisé en addicto puis l'ide de mon centre qui est vraiment cool/gentil et au top niveau addicto..
Ils ont bien insisté sur le fait d'attendre 48 heures voir 72 heures entre les deux molécules pour éviter la crise de manque précipité.
Ils m'ont aussi parlé du Sélincro mais je trouve que ça fait beaucoup à  la fois  ..
Des avis sur la question..
Merci et bonne journée .

Dernière modification par majama (11 septembre 2015 à  05:25)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3200
Inscrit le 15 Sep 2006
14965 messages
Blogs
Juste une précision technique, quand tu passes du sub à  la métha, il n'y a pas de crise de manque possible et tu n'as pas besoin d'attendre d'etre en manque. C'est le contraire qui est chaud.

Si la metha est bien dosée, elle permet de moins s'injecter d'opiacés et surement de moins sniffer mais je n'ai jamais entendu dire que la métha permettait de baisser les consos d'alcool (par rapport au sub).


De meme, attention, le selincro est un traitement antagoniste par rapport aux opiacés, il va te mettre en manque. Il ne faut surtout pas en prendre quand on est sous TSO. Là  ils sont carrément à  la rue les soignants qui t'ont conseillé cela !

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
1900
Inscrit le 08 Aug 2008
9497 messages
En ce qui me concerne, pour avoir fait un passage sub > métha, a cause du fait que je le sniffé.

"Pour peu qu'on te mette vite au bon dosage" (certains centre sont encore réticents ou trop "protoculeux", et même devant le manque mettent du temps a augmenter la personne, c'est surement une minorité mais cela existe).

Bref, si on te met au bon dosage assez vite, que tu ressent en plus la "lune de miel", moi perso cela m'avais sacrément calmé toute envie de sniff (geste) et d'extra (came).

Et je peux le dire, ma vie ne s'en est que mieux porté. La ou avec le sub "je" pataugé, avec la métha j'ai vraiment repris les rennes de ma vie.

PS : idem que Pierre pour l'alcool je ne vois pas bien le rapport, peut être que si tu traverse une grosse lune de miel, a piquer un peu du zen etc, j'imagine que l'envie de boire deviens secondaire.

Mais en théorie, j'ai jamais vu que la méthadone couperai l'envie de boire.

Ceci dit, la encore je parle pour "moi" depuis que je suis sous méthadone, je n'ai plus réussi a boire et surtout me bourrer la gueule.

Au contraire, quand je bois, l'alcool me met en quelques sorte en "manque", comme il avais une action sur l'effet de la méthadone.
Mais bon c'est valable pour "moi" je le répète, et quelque part c'est pas plus mal vu mes problèmes d'alcoolémie avant la métha smile

En tout cas, c'est clair que je pense que pour arrêter de sniffer le sub, la métha me semble la meilleure méthode. merci-1

LLoigor

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
3200
Inscrit le 15 Sep 2006
14965 messages
Blogs
l'alccool à  une action sur la méthadone :  boire de l'alcool potentialise la méthadone, mais la fait durer moins longtemps donc provoque un baisse du dosage dans le sang (etre en manque)

Hors ligne

 

'Nrockandrolls 
Psycho junior
France
000
Inscrit le 04 Oct 2014
449 messages
salut maj salut

La métha a été un des facteurs qui m'a mené vers l'arrêt de l'alcool et tu sais comme je buvais comme un trou avant eek
Mais pas que, c'est un ensemble de facteurs , un cheminement de plusieurs années: la grossesse a été le déclencheur mais toutes les conneries liées à  l'alcool avant et ce que j'ai pu faire subir à  mon chéri.... Ca faisait un bout de temps que ca me trottait dans la tête. Tu vois c'est au cas par cas, c'est personnel.

La métha m'a aidé dans le sens où quand je buvais juste quelques  bières j'étais HS, 2 de tension, envie de dormir. Les potes me croyaient pas quand je leur disais que j'avais bu que 3/4 bières.
Alors que sans alcool j'étais nickel et supportait très bien le traitement

Pour moi, la métha c'est quand même un cran au niveau du sub (je pense à  la dépendance physique en particulier), ca m'a permis de me détacher de la came réellement et d'enfin construire ma vie (j'ai enfin accepté le faite que je serai en traitement encore longtemps voire à  vie) , puis de foutre la paix à  mon mec aussi. L'addiction a l'héro était tel à  ce moment de ma vie que je n'avais plus de solutions. Et je crois que la métha sert avant tout à  cela, pour les fortes dépendances aux opiacés, bien réfléchir avant d'entamer ce traitement et les raisons pour lesquelles tu souhaites te diriger vers ce traitement.

Je t'embrasse tout plein smile

Dernière modification par 'Nrockandrolls (11 septembre 2015 à  18:52)

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
1900
Inscrit le 08 Aug 2008
9497 messages

pierre a écrit

l'alccool à  une action sur la méthadone :  boire de l'alcool potentialise la méthadone, mais la fait durer moins longtemps donc provoque un baisse du dosage dans le sang (etre en manque)

Il me semblais bien qu'on en avais déjà  parlé.

Mais apparemment cela ne le fait pas pour tous le monde (cf le nombre de gars sous métha qui arrive encore a prendre des cuites et ne ressentent rien).

Moi je ne peux plus boire du tout.

'Nrockandrolls a écrit

Pour moi, la métha c'est quand même un cran au niveau du sub (je pense à  la dépendance physique en particulier)

Légende urbaine que nous essayons du mieux qu'on peux combattre ... roll

Le subutex et la méthadone sont 2 TSO, aucun des deux n'est plus facile a arrêter, ils sont 2 réponses adaptés en fonction de l'usager.

LLoigor


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

majama 
Adhérent PsychoACTIF
000
Inscrit le 12 Nov 2014
635 messages
Blogs
Alors plusieurs points intéressant qui vont me faire réfléchir ..
Déjà  merci Pierre pour la précision importante de ne pas mélanger Selincro et Méthadone !! super
J'ai eu un entretien avec L'IDE du CSAPA avec qui on à  élaboré plusieurs plans,celui-ci en faisant partie surpris..
Bref,c'est malgré tout un gars super cool ,je tiens à  le preciser,pas jugeant agréable qui dé-diabolise les toxs avec un sens de l'écoute,digne d'un bon soignant(je sais de quoi je parle) qui en plus traite ma pharmacienne de conne psycho-rigide quand elle fait la pantomime parfois pour me délivrer mon sub quand y manque une virgule sur l'ordo big_smile ..
Je vois le médecin que le 28 la psy le 30 et vous êtes là  aussi pour m'éclairer sur l'éventuelle swicth ou pas à  venir..
J'ai eu plusieurs discutions,en vrai,en virtuelle sur le fait que la métha apporte un confort"autre"(pas mieux pas pire) que celui du Sub,plusieurs témoignages de prêt comme de plus loin me rapporte que la stabilité procuré par la Métha et plus bénéfique que celle apporté par le Sub.Sur que c'est encore une fois très personnel et propre à  chacun,j'en ai conscience ..
Du coup toute toute la dynamique change,mon état d'esprit,la prise en charge et le TTT pourquoi pas ? Finalement c'est peut-être juste le fait de me mettre dans les rouages de cette nouvelle dynamique qui va  peser dans la balance pourquoi pas ? thinking..
On me l'a conseillé plusieurs fois et du coup l'infirmier aussi peut-être à  tord ,? j'en sais rien pour être honnête..
C'est que les suppositions de Ma réflexion et je le concède volontiers..
Pour ce qui est du degré de dépendance c'est sur que c'est peut-être pas très logique d'en arriver à  la Métha..
Pas de dépendance particulière à  l'héro mais une polytoxicomanie sévère depuis 25 ans arrivé bêtement au sub juste pour digérer le gros rush d'une méchante session IV de coke,résultat des courses même si j'en suis pas fière du tout.Un fait avéré c'est que je prends au jour d'aujourd'hui 12 mg de Subutex en sniff ou pas,selon.J''ai commencé ce traitement il y a plus d'un an je suis donc bien dépendante (pour avoir déjà  essayé de m'en passer je px le dire j'ai cru devenir folle)..
En tout cas un grand merci pour vos avis et vos réponses à  méditer pour moi maintenant ..

Salut à  vous merci-1

Dernière modification par majama (11 septembre 2015 à  20:06)


Peu importe le flacon pourvu qu'on aie l'ivresse..

Hors ligne

 

polytox 
dinosaure
France
000
Inscrit le 05 Dec 2017
211 messages
Blogs
Je remets ce post car j'ai besoin d'un avis ou retour d'expérience enfin besoin d'un regard extérieur...
J’écris car j’aimerai votre avis sur mon choix, ou savoir si certains d’entre vous ont vécu ma situation et veulent bien me révéler leur ressenti
Retour de mon csapa après entretien avec la doc au sujet de mon désir de repasser sous méthadone. Effectivement je dois passer par l’initialisation, ma dernière prescription étant trop vieille (7 ans). Ma démarche peut paraitre étrange pour certains, je m’en suis expliqué plus haut mais je vais préciser.
Voila donc 5 ans que je suis passé sous Budé, d’abord 8mg/jour pour finir depuis 2 ans à 2mg/jour en sublingual prescris. Je précise « prescris » car je dépasse régulièrement ma prescription et monte jusqu’à 8mg/jour, mes débordements se faisant en sniff ou iv. Je déborde pour le côté festif parfois mais le plus souvent par anxiété ou angoisse. Il faut savoir que j’use du sub pour combattre ma dépression avec accord de mon doc, la budé étant la seule molécule que j’ai trouvé qui me convient à peu près. Le sub m’a permis de prendre mes distances avec les benzo que je n’utilise que rarement. Par ailleurs je bois et fume du shit tous les jours.
Je souhaite revenir à la méthadone pour différentes raisons, la première étant que depuis 2 mois je déborde complètement et surtout en iv(j’aime ça), grosse envie d’injecter alors qu’elle avait quasi disparue cette envie(quasi hein…), donc j’accepte cet état de fait et préfère passer sous metha que de « taper » n’importe quoi pour sentir quelques petits effets, je compte sur les sensations de la métha pour pallier à cette envie(je ressens davantage le coté chaleureux avec la metha). Deuxième raison, si j’accepte de me laisser porter ainsi par mes besoins de défonce je ne veux pas y retomber complètement ; j’espère rapidement reprendre le dessus et maitriser ma conso. Je ne sais pas mais je pense avoir plus de facilité à décrocher la métha que le sub j’ai trouvé le sub tellement addictif !! Décrocher la métha m’a été plus aisé que de freiner le sub…j’espère donc à terme d’ici quelques mois arrêter la métha si j’en ai la force toutefois. Enfin c’est pour plus tard hein, plus tard…

Voilà pour mes motivations. Reste donc le problème de l’initialisation en milieu rural. Je réside à 40km de mon csapa où la doc ne fait pas d’initialisation car trop peu présente, je dois donc me rendre chez leurs confrères 20km plus loin soit 120km/jour. Pas du tout pratique pour une ini !! D’où la proposition de ma doc de passer par une hospitalisation le temps de l’ini, hospitalisation qui me permettrai de me mettre un peu en retrait du monde rapport à ma crise dépressive, et aussi pour faire un break avec alcool et shit….Ca aussi ça m’intéresse, même si je ne bois pas énormément (3 whisky, 6 unités de vin et 5 joints par jour) je n’ai jamais réussi à faire un « vrai » break avec ces produits et j’aimerai bien…au moins voir si je ressens un changement en moi ou voir si ça me convient. Je fais en effet partie de ceux qui pensent que mes consommations ne sont pas pour rien à cet état dépressif qui me caractérise. Reste la question de l’hospi, qui se fera soit en HP soit en général je saurai ça Mardi mais grande chance en HP faute de places…suis pas emballé par ça…

Merci de me faire connaitre votre opinion ou retour d’expérience je me sens perdu là. Même si le choix m’appartient, j’hésite encore beaucoup et j’aimerai user de vos lumières.
Merci

Prends soin de toi et ne lâche rien

Hors ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11000
Inscrit le 22 Feb 2008
8561 messages
Blogs
Politox,
Je pense que l'hospitalisation (courte) est une bonne solution. Quelques jours, essentiellement de repos, te permettront de repartir du bon pied.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

aperikub 
Nouveau membre
000
Inscrit le 27 Jan 2020
1 message
Bonjour à tous.
ce matin, j'ai pris un sub car j'avais un peu grapillé sur ma prescription de skenan. malheureusement je n'avais pas attendu assez longtemps depuis ma dernière prise (17h quand même!); du coup manque immédiat. j'ai donc cherché sans succès sur ce forum le délai à attendre avant que le skenan ne soit de nouveau efficace. après appel à mon medecin c'est apparemment 8h. est-ce que quelqu'un pourrait me confirmer ça?

de plus je pense qu'il pourrait etre utile de donner cette information dans la fac.
merci!

Hors ligne

 

subumetha255 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 17 Feb 2020
164 messages
Bonjour, je viens juste de m'inscrire sur ce site.
Je suis passé à la méthadone aujourd'hui, j'ai eu ma 1ere prise ce matin de 40mg.
Je viens de passer 11 années à m'injecter du subu.

En ce moment j'ai peur car c'est ma 1ère journée sans injection.
Je suis sujet aux crise d'angoisse alors je vous dit pas dans quel état je suis en ce moment.

Edit: j'ai peur de vivre sans rien ressentir, même après 11 années la petite montée après l'injection de subu me "satisfaisait".
La après 40mg de métha même si je me sens bien et pas en manque, je ne suis pas "satisfait".

Dernière modification par subumetha255 (17 février 2020 à  12:22)

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
8800
Inscrit le 14 Dec 2008
10337 messages
Blogs

subumetha255 a écrit

je vous dit pas dans quel état je suis en ce moment, je flippe.

Pas de quoi, je te le jure. La méthadone une fois montée ne peut pas provoquer quoi que ce soit d'autre qu'une sédation de ce qui ne va pas. La dose de 40 mg est la dose qui permet de n'avoir aucun symptôme de manque, mais n'est pas la dose avec laquelle tu peux vivre la "lune de miel" décrite par Lloigor un peu au dessus.

Détends toi, d'ici quelques jours, tu vas avoir la patate.

Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

subumetha255 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 17 Feb 2020
164 messages
Merci pour ta réponse, en fait je me suis mal exprimé.
Je flippe car j'ai besoin de ressentir quelque chose, depuis l'âge de 15 ans j'ai toujours vécu avec des "montées".
Je n'ai jamais passé de journées sans avoir un effet de quelque chose.

Lorsque ce matin après ma prise de métha je n'ai pas eu cette petite montée, j'ai flippé, je me suis dit comment je vais faire pour vivre sans.
La je pensais même à aller chercher du shit, pourtant ca fait au moins 10 ans que j'ai arrêté, mais je vais essayer de tenir la journée.

Dernière modification par subumetha255 (17 février 2020 à  12:24)

Hors ligne

 

subumetha255 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 17 Feb 2020
164 messages
Hier le centre où je vais m'avait donner 10mg de plus pour le soir à prendre au cas où.
Bien entendu j'ai bu le flacon, ca m'a fait un peu de bien.
J'étais surprit car avec les 40mg du matin j'avais pas ressenti grand chose.

Ce matin je suis retourné au centre pour prendre mes 40mg et voir ma psy.
J'ai mieux ressenti la métha cette fois.
J'ai demandé 10mg de + j'aurais donc 20mg pour tenir la soirée.

On m'a un peu rassuré sur l'état de mes bras, je n'ai jamais fait d'abcès ou autres, mais ils sont bien marqués.
Pour 11 années d'injection de subu je m'en tire pas trop mal je pense.

C'est ma 2ème journée sans shoot, je me sens 1 peu mieux que hier.
Je parcours le forum, ca fait du bien de pas se sentir seul smile

Hors ligne

 

filousky 
Modérateur
France
8800
Inscrit le 14 Dec 2008
10337 messages
Blogs

subumetha255 a écrit

Je parcours le forum, ca fait du bien de pas se sentir seul

Et comment ! C'est un des aspects les plus importants de l'utilité de ce forum. Les usages problématiques de produits génèrent bien une tendance au renfermement sur soi-même et à l'isolement.
Communiquer, même de façon virtuelle fait énormément de bien. Se sentir lu, compris et éventuellement conseillé par des gens qui ont un vécu similaire n'a pas de prix !

Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

subumetha255 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 17 Feb 2020
164 messages
Oui c'est exactement ca, après mon passage au subu je me suis totalement isolé.
Alors qu'avant c'était le contraire, je voyais énormément de monde, je faisais tout le temps la fête.

Le subu m'a quand même permit d'arrêter les autres drogues, alcool, extasy, cocaine basée/injectée et un peu d'héro.

Maintenant que j'ai arrêté l'injection je vais essayer doucement de reprendre contact socialement.

Hors ligne

 

subumetha255 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 17 Feb 2020
164 messages
3ème jour sous métha, la dose du matin (40mg) me suffit bien pour la journée, je reprends 20mg vers 19h et je tiens tranquille jusqu'au matin.

Je ne sens pas de montée comme après une injection de Subutex mais je me sens beaucoup plus rempli même un peu stone donc c'est déjà ca.
C'était ma hantise de ne rien ressentir.

Les journées sont longues sans injections, faut dire que ca me prenait du temps.
C'était une vraie galère ces derniers temps, j'ai pensé à injecter dans les pieds mais je n'ai jamais osé.

C'est une vrai satisfaction de ne plus me charcuter les bras smile

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    23 avril 2021Commentaire de pierre (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    Il y a 2jCommentaire de Psyborg (29 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 12hCommentaire de joel92 (40 réponses)
     Forum UP ! 
    Culture - Champignons tres petits
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Perte de poids possible après gros gain de poids sous Xeroquel ? (...
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Diazépam - Alcoolisme et valium en goutte
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Azerbarit dans [Benzodiazépines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Retour sur le kit MAD : génial
    Il y a 6mn
    1
    Commentaire de Psyborg dans [Sniff et réduction de...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Odeur de la DMT ; et vous, que sentez vous ?
    Il y a 10mnCommentaire de Psilosophia dans [DMT, changa et ayahua...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Drogue info - MDMA en ligne
    Il y a 43mnCommentaire de axone dans [MDMA/Ecstasy...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Problèmes liés à  l'injection - DOuleur dans la jamabe gauche après injection
    Il y a 50mnCommentaire de Reibox Steremption dans [Injection et réductio...]
    (15 réponses)
     Forum 
    Etazene: opioïde éphémère
    Il y a 3h
    2
    Commentaire de L'Apoticaire dans [RC Opioïdes...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Qu’est-ce que le « shit filtre x3 »
    Il y a 4hCommentaire de Doo-J dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Initiation - Premier jour avec la méthadone
    Il y a 5h
    4
    Commentaire de Cris dans [Méthadone...]
    (66 réponses)
     Blog 
    Sex addict
    Il y a 34mnCommentaire de Edennnnn dans le blog de Edennnnn
    (2 commentaires)
     Blog 
    3 ans
    Il y a 1hCommentaire de Psyborg dans le blog de janis
    (1 commentaires)
     Blog 
    Euphon
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de Psyborg dans le blog de Binks____
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Etes-vous dépendant aux benzodiazépines ?
    Dernier quizzZ à 02:01
     PsychoWIKI 
    Research Chemicals, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Modjop, EuphorieAddict, drunkensnake420, ChicheKebab, Vend des tas nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     MPH ou la molécule qui vaut de l'or
    par Azerbarit, le 02 May 2021
    Bonjour à tous, En ce dimanche 02 mai 2021, j'ai pris un sacré coup avec le méthylphénidate. Voici, un trip report de la molécule qui valait de l'or... : Le méthylphénidate, abrégé MPH, est une amine sympathicomimétique de la famille des phényléthylamines substituées, utilisée dans...[Lire la suite]
     Retour sur le kit MAD : génial
    par ectatrip, le 01 May 2021
    Bonjour, Retour après consommation de produits en utilisant le kit MAD. La préparation est extrêmement simple, la notice est clair. Peut-être rajouter des coordonnées utiles (urgences exemple) ? Idée. Rappeler que l'OD est possible avec ce mode de conso. J'ai débuté avec la cocaïne....[Lire la suite]
     Hello les gars jsuis nouveau
    par baputesuto, le 27 Apr 2021
    J'ai eu la chance d'essayer l'ayahuasca traditionnel (un ami revenait d'amazonie et en avait préparé là-bas dans les règles et ramené quelques bouteilles pour nous faire partager son expérience), aucun recul comparatif avec le DMT que je n'ai jamais essayé. Mais l'experience est plus longue (...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Tout à fait (Prescripteur) dans [commentaire de blog] Euphon
    (Il y a 1h)
    Wouaouw, génialissime ! / SC dans [forum] Confection d'un vapo style GVG
    (Il y a 8h)
    Super TR ! merci pour ce retour, supermario64 dans [forum] Etazene: opioïde éphémère
    (Il y a 9h)
    Ca c'est de la réponse claire, merci beaucoup. J'ai plus qu'à tout jeter ^^" ~MG dans [forum] Etazene: opioïde éphémère
    (Il y a 9h)
    Enfin un GVG à prix honnête!!! Génial ~(>_>) ~ MG dans [forum] Confection d'un vapo style GVG
    (Il y a 11h)

    Pied de page des forums