Jugement abusif et grave pour presumption de consommation. / PsychoACTIF

Jugement abusif et grave pour presumption de consommation.

Publié par ,
1920 vues, 13 réponses
Mekilechiant 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 29 Apr 2020
4 messages
Bonjour,

J’écris ce petit mot ici car j'estime que j'ai le droit à la transparence et surtout à la parole.

Je me livre à vous aujourd'hui pour vous faire prendre connaissance d'une bien triste nouvelle.

J'ai beaucoup hésité avant d'écrire ces quelques mots.
Aujourd'hui avoir un mode de vie un peu different du tout venant est plutôt mal venu.
En tant que consommateur occasionnel, 'avais imaginé plein de chose mais jamais ce qui nous est arrivé à moi et ma compagne.

Suite au signalement d'un membre de ma famille pour consommation occasionnelle de kétamine auprès du 119, ligne enfance maltraité,nous avons perdu la garde de notre fille Juliette.

Je passe les details mais sachez que je n'ai jamais fait le moindre mal à ma fille et que je n'ai jamais mis ma vie ni la sienne en danger. Par ailleurs c'est une petite fille très épanouie et sensible.

Pour planter le decor suite à notre visite aux services sociaux où nous étions convoqués et où tout semblait s'être bien passé, ma fille de 8 ans  a été retiré de son école du jour au lendemain sans nous consulter et placé en famille d’accueil sous bonne garde policière.

Je suis allé voir psychologue et psychiatre et tous ne comprennent pas comment on peut retirer un enfant à ces parents sur simple témoignage, et surtout sans preuve ni flagrant délit.

Aucune analyse ne nous a été demandé ou exigé que ce soit d'un point de vue toxicologique que psychiatrique.

Juliette a été retiré de son école du jour au lendemain sur decision immediate du procureur sans meme avoir l'avis d'un expert ou d'un médecin. (titre préventif qu'ils appellent ca)

Pour information Juliette est une petite fille qui travaille très bien à l’école et meme eux sont en plein désarroi.

Aujourd'hui nous nous retrouvons démuni , seuls avec notre peine.

Nous allons évidemment tout faire pour retrouver Juliette au plus vite.

Nous avons déjà eu des rendez vous avec des psychologues et psychiatres et nous faisons des analyses d"urine régulières

Au jour d'aujourd'hui nous n'avons aucune drogue présente dans notre organisme, certifié par un laboratoire.
j’espère que cette masquerade va trouver sa finalité au plus vite et que Juliette pourra reprendre sa scolarité en septembre au sein de son vrai foyer.

le placement a été ordonné sur une période d'un an mais nous ferons tous pour faire reviser le jugement au plus vite quand notre dossier sera complet.

Nous avons pris un avocat qui nous a été d'aucune aide à part nous délesté d'une somme d'argent importante et nous considérer comme des gens irresponsables. On notera le soutien alors que nous étions devastatés.

Cela fait maintenant plus de 8 semaine que je ne vois plus ma fille à cause du corona virus.

Après demande aucune derogation nous a été accordé.

Avant  le confinement nous avions droit à une journée de visite tous les 15 jours dans un autre department.
Je suis peiné de vivre dans un pays ou aucun débat n'est possible et ou seule la répression est envisagé.

Moi et ma compagne avons un travail, des revenus , nous payons des impôts, nous ne touchons aucune aide sociale, nous n'avons jamais sollicité ou eu affaire aux services de l’état que ce soit les pompiers, la police, l’hôpital, l'ecole, les services sociaux à cause de cette consommation.

De plus aucune perquisition n'a jamais été réalisé chez moi , je n'ai jamais été contrôlé positif à qq drogues que ce soit durant toute ma vie (j'ai 47 ans) et aucun policier douanier n'a jamais trouvé aucune trace de stupefaction sur moi.

Nos casiers judiciaires sont vierges.

Nos analyses sanguine sont parfaite, nous sommes en pleine santé.

J'aimerais avoir des renseignement s'il existe des associations qui pourraient nous aider.
Peut être avez vous connaissance d'un avocat compétent, même si mon pseudo avocat m'a complement ruiné.

Pour info nous sommes aller à l’hôpital Marmottan qui devait nous rappeler mais toujours rien. Pour eux la ketamine n'est pas un produit addictif  ne nécessitant aucune une prise en charge dans la mesure ou cette consommation est contrôlé.

Info corroboré par mon psychiatre, qui par ailleurs semblait très intéressé par le traitement de la depression par la Kétamine comme cela se fait dans d'autres pays, suisse , USA..

Pour planter le décor j'ai été dj pendant 20, j'ai meme eu cette activité en parallèle avec mon metier dans l'informatique et j'ai toujours assuré mes fonctions.

j'ai toujours appliqué au sens strict tout les pratiques de Rdr

Tout me porte à croire que nous sommes en pleine "guerre ideologique"

Pour info , ni je juge, ni le procureur , ni mon avocat, ni les travailleurs sociaux connaissaient la kétamine, j'ai beau avoir fourni des etudes sérieuses de l'Inserm, nous avons encore du supporter les poncifs comme quoi ce produit était utilisé comme tranquillisant pour chevaux, je vous laisse imaginer le niveau!

Cela fait maintenant 8 semaines que je n'ai pas vu physiquement ma fille. (vive le telephone , whatspp et autre)

Et je le redis, elle n'a subit aucune maltraitance, ni été témoin d'aucune prise de produit.

Un jour j'ai cru bon me confier à mon beau frère qui est par ailleurs aide soignant en psychiatrie alors que j'avais des problèmes de couple. Bien mal m'en a pris, en guise de recon-fort j'ai eu droit à ce coup de poignard dans le dos et ceci 3 semaines aprés fêté Noël ensemble ou bien sur il ne m'a parlé de rien.


En Novembre j'ai fait un burn out, ce qui m'a placé sous anxyo et benzo, que je supportait pas bien et ce qui a pu déclencher certain inquietude de mon entourage. Et au final ils ont cru que ce n’était pas les médocs mais la drogue comme ils disent, le responsable alors que j'avais arrêté cette consommation pendant la durée du traitement sur 3 mois. Traitement que j'ai stoppé brutalement pour retrouver mon humanité et je n'ai aucune séquelle étant moi même hermétique à ce genre de traitement par conviction.

A titre personnel je me défini comme psychonaute et non comme toxicomane sans vouloir blesser personne.

La drogue chez moi n'a jamais été une fin en soi mais plutôt un outil pour m'aider à me comprendre moi même avant tout!

Merci pour votre comprehension et pour tous conseils éventuels.

Désolé pour le pavé et portez vous bien
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
Ce pavé me touche bcp, il faut absolument mettre en lumière ces injustices

Hors ligne

 

pierre
Web-Administrateur
6500
Inscrit le 15 Sep 2006
14545 messages
Blogs
Bonjour,

effectivement l'usage de drogue peut être retenu contre toi quand tu es parent ! C'est l'un des pires effets de la stigmatisation et de la répression sur l'usage...

Juste un truc, toxicomane, ca ne veux pas dire faire n'importe quoi avec les drogues, ca veut dire juste être dépendant. Et on peut etre "toxicomane" et très bien traité ses enfants aussi.

As tu essayé d'aller voir un CSAPA pour qu'il puisse t'aider ?

Bon courage
Pierre

Hors ligne

 

subumetha255 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 17 Feb 2020
101 messages
Ca fait mal au cœur cette histoire, j'espère pour toi et pour ta petite que ca sera vite réglé.

Hors ligne

 

Jeanmalik 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 23 Apr 2020
11 messages
Blogs
Bonsoir Mekilechiant  ,
Ce petit message pour te dire ma compassion et ma peine , mais aussi ma stupéfaction et mon dégoût devant une telle injustice .
Mais qu’est ce que ça veut dire ? À t’on pensé à cette pauvre petite Juliette , lui a t’on demande son avis , pensent t’ils faire ça pour son bien ou par pur idéologie répressive au mépris des conséquences néfastes pouvant en résulter pour cet enfant et ses parents ? Horrible que de tels agissements .... j'espère de tout cœur que ta famille soit de nouveau réunie et que réparation vous soit accordé , avec les excuses de ces gens irresponsables.
As tu pensé à l’aide juridictionnelle ou à saisir le médiateur de la république ? Ne lâchez rien toi et ta compagne écrivez des courriers à tous les acteurs de cette injustice , peut être comprendront ils leurs erreurs .
Toutes mes pensées à vous et à votre fille  , dans l’espoir que cesse au plus vite cette ignominie .
Police ... partout ... justice ... nulle part !
Bon courage et force à vous ,
Avec toute ma sympathie et mon amitié .
Tristement ...

Hors ligne

 

Oaxaca-na 
• Carbon Based Lifeforms •
France
310
Inscrit le 13 Jun 2018
177 messages
Un tel jugement... sur simple témoignage ? avec zéro "preuve" ? et où sont les faits ? c'est pas croyable surpris

Pauvre humanité, pauvre pays... thinking

Et dire qu'en France on nous prescrit des médoc à tout va (parfois bien costauds), que l'alcool coule à flot... Mais ça c'est pas grave bien-sûr, c'est légal et ça rapporte de l'argent ! Aucun problème mur

Il serait temps de revoir la définition de JUSTICE !

Ce qu'il vous arrive est un scandale et j'en suis sincèrement désolé, je vous envoie tout mon soutien, à défaut de ne pouvoir faire plus. Courage.

→ The only good nation is IMAGINATION ☼

Hors ligne

 

James Cole 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 04 Jan 2020
23 messages
Le personnel soignant en psychiatrie est malheureusement et souvent majoritairement anti drogue

J ai entendu des choses horribles de la part de ce milieu sur les consommateurs de drogues

Ils ont une image baisée par le fait qu'ils ne voient que les cas des personnes qu'ils ont dans leurs services et ne voient pas tous les usagers qui mènent leur vie sans qu on fasse attention à eux etc

Je suis désolé que tout ça ai mené à la perte de la garde de ta fille
A la lecture de tout ce que vous avez fait et de quel parents vous êtes
J'imagine et j espère que tout rentrera dans l ordre rapidement
Évidemment le covid n accélère pas les choses mais il n y a absolument aucune raison que l on vous retire la garde de votre enfant

Voilà désolé pour ce post qui n'amène rien de plus
J voulais seulement dire mon avis sur une partie du monde de la santé vis à vis des UD


Force à vous 
Take care
James

Dernière modification par James Cole (01 mai 2020 à  11:30)


-L espèce humaine mérite peut être d être exterminée
-Exterminer l'espèce humaine c'est une idée géniale ça

Jim et Jeffrey L armée des 12 singes

Hors ligne

 

LoveUDude 
Autodestructeur en puissance
France
000
Inscrit le 22 May 2019
47 messages
Blogs
Je rejoins l'avis de tout le monde ici, c'est atroce et tellement injuste..

Enlever un enfant à sa famille alors qu'il est heureux, aimé et bien traité, dans quel monde vit-on..?
Sans preuve qui plus est, je ne pensais même pas ça possible..

Surtout qu'étant consommateur de Kétamine, je confirme que cela (si prises contrôlées, ce qui est votre cas d'après ce que tu dis) n'impact pas du tout sur la vie familiale ou professionnelle et n'entraine aucune violence ou dépendance...

Je n'ai pas tellement de solution mais je compatis complètement, je deviendrais totalement fou si cela m'arrivait. Vous avez tout mon soutien !

Tenez nous au courant de la suite svp

Bon courage et j'espère que ça s'arrangera au plus vite !

Dernière modification par LoveUDude (01 mai 2020 à  21:37)


“Imaginez l'émerveillement de l'homme s'il voyait aujourd'hui la première rose !
Il ne saurait quel nom extraordinaire lui donner. "
-Jules Renard

Hors ligne

 

JellyFish's Dream 
Psycho junior
France
500
Inscrit le 22 Mar 2020
207 messages
Woaw.
Je compatis de tout mon coeur, et souhaite de manière personnelle la mort des responsables de cette injustice complètement gratuite. Pardon pour la violence des mots, mais je le pense un peu.
J'espère que vous retrouverez votre fille, très sincèrement.

Courage

JFD

La plupart du temps, j'ai pas les yeux blancs, mais je broie du noir,
La plupart du temps, jsuis comme tout ces gens, mais jpeux pas les voir.

Hors ligne

 

Mekilechiant 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 29 Apr 2020
4 messages

pierre a écrit

Bonjour,

effectivement l'usage de drogue peut être retenu contre toi quand tu es parent ! C'est l'un des pires effets de la stigmatisation et de la répression sur l'usage...

Juste un truc, toxicomane, ca ne veux pas dire faire n'importe quoi avec les drogues, ca veut dire juste être dépendant. Et on peut etre "toxicomane" et très bien traité ses enfants aussi.

As tu essayé d'aller voir un CSAPA pour qu'il puisse t'aider ?

Bon courage
Pierre

Bonjour Pierre,

Loin de moi de parler de toxicomanie en terme perjoratif mais comme je le dis, je ne suis pas dependent de toute substance, je suis non fumeur, la ketamine était un remède pour moi pour me donner du baume au coeur et aller de l'avant pour faire face à mon travail dans l'informatique qui me donnait trop de pression. J'avais une vie normale  avant qu'on me dénonce. Quand au CSAPA ils veulent pas me recevoir car je suis pas dépendant. Je depends des affaires sociales et du juge pour enfant et non du penal. Covid 19 oblige toute les procedures sont bloqués et impossible de voir ma fille.. heureusement mon rayon de soleil est que j'ai pu envoyé une tablette à ma fille et on communique par mail et elle m'envois tout son amour jour aprés jour!

Bref ce que je voulais dire c'est n'importe qui peut dire n'importe quoi et une fois la broyeuse judiciaire en route c'est difficile de lutter sans moyen financier pour avoir les bon avocats, je n'ai plus qu'a prendre mon mal en patience.

Dernière modification par Mekilechiant (02 mai 2020 à  14:01)

Hors ligne

 

Mekilechiant 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 29 Apr 2020
4 messages
Merci pour tous vos messages de soutien qui me font chaud au coeur!!

Je vous embrasse. A bientôt!

Hors ligne

 

Badoner74 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 21 Apr 2020
11 messages
Courage, courage, courage, je suis effondré de lire ton histoire, qui sont ces gens qui se permettent de juger quelqu un sur sa conso et l éducation d un enfant  il faut que la société change. As tu essayé les médias ?
.

Hors ligne

 

Mekilechiant 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 29 Apr 2020
4 messages

Badoner74 a écrit

Courage, courage, courage, je suis effondré de lire ton histoire, qui sont ces gens qui se permettent de juger quelqu'un sur sa conso et l éducation d un enfant  il faut que la société change. As tu essayé les médias ?
.

Merci pour ton soutien

faire changer la société est un bien grand travail, rien qu'à regarder la diabolisation encore présente du cannabis medical dans notre pays alors que les etudes pleuvent quand au bienfait de cette plante et que le savoir est tel que nous avons toute les ressources nécessaire pour produire du cannabis équilibré en ratio CBD:THC.

Bref ce n'est pas le sujet mais ca montre la consideration que ce pays à pour faire évoluer le débat sur les stupéfiants.. quand au media je ne sais pas trop comment faire.. et je ne sais pas si ca peut pas me desservir. la justice est aveugle et surtout ne cherche pas à comprendre.. nous avons bien du mal à prouver notre bonne foi. et les services sociaux en charge de notre dossier ne se sont toujours pas manifesté malgré nos relances.. bref pour le moment le cauchemar continue.. la bonne nouvelle c'est que nous allons revoir notre fille avec la fin du confinement..(droit de visite d'une journée tous les 15 jours)

Dernière modification par Mekilechiant (13 mai 2020 à  11:48)

Hors ligne

 

TipiakPirate 
Nouveau membre
000
Inscrit le 14 Dec 2019
12 messages
Courage a vous c'est horrible ce qui vous arrive

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
400
Inscrit le 27 Jul 2017
444 messages
Si vous étiez juge et que vous lisiez ceci, vous feriez quoi , dans un premier temps ?





DÉPISTAGE
La kétamine est dépistée dans les urines jusqu’à un jour après la prise.


EFFETS RECHERCHÉS
L’intensité des effets varie selon chaque personne, le contexte dans lequel elle consomme, la quantité et la qualité de produit consommé, le mode de consommation.

Les premiers effets ressentis sont généralement un apaisement, lié à l’effet anesthésique, et une euphorie.

La kétamine modifie et/ou intensifie les perceptions sensorielles : elle provoque des troubles de la vision et des sensations hallucinatoires qui peuvent varier considérablement d’une fois à l’autre et selon la dose absorbée.

A faible dose, les effets prennent la forme d’une sensation de flottement, d’impression que les mouvements se ralentissent dans un état de rêve éveillé coloré et cotonneux.

A forte dose, les effets peuvent prendre la forme d’impressions délirantes (visions déformées des personnes et des objets, sentiment que le temps s’arrête, perte de la sensation physique de son corps) ou d’hallucinations, notamment celle de sortir de son propre corps. Dans ce dernier cas, les effets décrits par les usagers s’apparentent aux expériences de mort imminente rapportées par certaines personnes atteintes de coma.

Durée des effets : L’apparition et la durée des effets dépendent du mode de consommation. En sniff, la kétamine agit en 5 à 10 minutes et ses effets durent entre 1 et 2 heures. Ingérée, elle met 20 à 30 minutes pour agir pour une durée d’environ 4 heures. Par injection intraveineuse, les effets surviennent au bout de quelques secondes et durent une dizaine de minutes. Par injection intramusculaire, ils mettent entre 2 à 4 minutes pour se faire sentir et durent environ 1 heure.

EFFETS SECONDAIRES
Les manifestations les plus fréquentes et les premières observées sont :

des troubles de la vision et de l’élocution,
une réduction du rythme respiratoire,
des nausées et des vomissements.
D’autres troubles peuvent également apparaître :

élévation de la fréquence cardiaque et de la tension artérielle,
confusion et propos incohérents,
perte de la coordination motrice et rigidité musculaire (sensations d’engourdissement et de crampes).
RISQUES ET COMPLICATIONS
Le principal risque auquel expose l’usage de kétamine est ce que les usagers décrivent sous le terme de "K-hole" et qui est à rapprocher de la notion de "bad trip". Le K-hole se caractérise par des troubles de l’humeur et du comportement, une perte d’identité et du contact à la réalité, des visions effrayantes, cauchemardesques qui peuvent conduire à un état de panique. Ces épisodes peuvent être suivis de phases d’anxiété et/ou de dépression ; ils peuvent aussi occasionner des troubles psychiatriques graves nécessitant une prise en charge hospitalière et un traitement.

L’usager de kétamine est plus vulnérable aux accidents (chutes, brûlures accidentelles, etc.) du fait des caractéristiques anesthésiantes de cette drogue qui entraînent une insensibilité à la douleur, une baisse des perceptions sensorielles et une incapacité à se déplacer normalement.

Chez les usagers réguliers, la kétamine peut entraîner une inflammation sévère des voies urinaires. Les dommages peuvent être irréversibles.

Risques de surdosage : La surdose de kétamine est rare (mais c’est une urgence médicale mettant en cause le pronostic vital.

Il y a surdose lorsque la quantité injectée ou sniffée dépasse la limite tolérée par l’organisme ; cette limite varie considérablement d’un usager à l’autre selon les habitudes de consommation.

Elle peut entraîner une dépression respiratoire et des pertes de connaissance mais elle peut aussi provoquer un coma ou une défaillance cardiaque voire un accident vasculaire cérébral.

DÉPENDANCE
En général, l’usage de kétamine n’est ni régulier ni chronique, car il correspond à une recherche d’expérience ponctuelle.

Toutefois, l’usage chronique et prolongé de la kétamine est susceptible de devenir compulsif et ainsi de créer une dépendance.

De la même manière, l’usage chronique et prolongé de kétamine entraîne une tolérance, c’est-à-dire que l’usager a besoin d’augmenter les doses ou la fréquence d’usage pour obtenir l’effet désiré.


CONSEILS DE RÉDUCTION DES RISQUES
Toute consommation expose à des risques. Il est toujours préférable de s’abstenir et en tout cas de reporter la consommation quand on se sent fatigué, stressé, mal ou qu’on éprouve de l’appréhension.

La consommation d’un hallucinogène comme la kétamine ne doit jamais être envisagée quand on est seul, il est important d’être entouré de personnes de confiance, averties et n’ayant pas consommé.
Afin de limiter les risques de blessures et d’accidents liés à l’effet anesthésiant et à l’incapacité de se déplacer normalement, il est important de consommer dans un endroit calme, confortable et ne nécessitant pas de se déplacer.
La prise d’un repas est déconseillée à cause des risques de nausées.
Ne pas mélanger plusieurs produits ensemble.
Limiter la fréquence de la consommation.
Eviter de conduire un véhicule ou d’entreprendre une activité « à risques ».
En cas de « bad trip », proposer à l’usager un lieu calme et propice à la détente, lui rappeler qu’il se trouve sous les effets de la drogue et qu’ils vont se dissiper.

L’injection est à éviter en raison des risques supplémentaires liés à ce mode d’usage (infections de la peau, du sang ou réaction allergique face à une substance étrangère introduite dans l’organisme), il est de ce point de vue moins dangereux de sniffer. En outre, l’usage en sniff et par petites doses peut permettre de mieux contrôler les effets et de s’arrêter une fois ceux-ci obtenus ; toutefois ce mode d’usage n’empêche pas l’apparition d’effets secondaires et notamment de "bad trip".

L’injection représente un risque de transmission du VIH et des hépatites B et C, le sniff expose à un risque de contamination à l’hépatite C : il est donc impératif d’avoir son propre matériel, de refuser de le partager et d’utiliser des seringues ou des pailles à usage unique.

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en lig...
    Il y a 1jCommentaire de sud 2 france (10 réponses)
     Appel à témoignage 
    Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    Il y a 8jCommentaire de jegthegui (20 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    12 juillet 2020Commentaire de Mith (42 réponses)
     Forum 
    Médecin - Vos retours d'expérience avec les médecins
    Il y a 2mnCommentaire de Reah dans [Echanges entre profes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Actualité - Peut-on espérer une légalisation du cannabis prochainement ?
    Il y a 5mnCommentaire de Reah dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - Aide pour identifiation moisisure ..
    Il y a 10mnNouvelle discussion de ThisIsAFRICA dans [Psilocybe - Champigno...]
     Forum 
    Dosage - Tete de mort gris MB
    Il y a 11mnCommentaire de dikkenek dans [MDMA/Ecstasy...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Tramadol LP molécule forte ou non ??? Q elle dosage ??? Avis ??? A...
    Il y a 14mnCommentaire de ostronoto dans [Médicaments psychotro...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Actualité - OnionStrooper - Wiki et conseils
    Il y a 50mn
    3
    Commentaire de Golem dans [Anonymat et sécurité...]
    (29 réponses)
     Forum 
    Cannabis et schizophrénie
    Il y a 1h
    2
    Commentaire de Bozel dans [Cannabis...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Je n’aime pas fumer une alternative ?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de L'Apoticaire dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Blog 
    Je fume les pti cailloux cock mais pas la péche !
    Il y a moins d'1mnNouveau blog de arlonne dans [Photos-Dessins]
     Blog 
    Juste envie de partager.
    Il y a 5h
    17
    Commentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul
    (271 commentaires)
     Blog 
    Du rêve au cauchemar, l'éternel retour
    Il y a 1j
    6
    Commentaire de guygeorges dans le blog de Ygrek
    (19 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 19:05
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    SherlockSousMD44, Synapse-XII, lilbosleep, heyholetsgo, AugustusHill, C3RBERE nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par psychodi, le 28 Jul 2020
    je copie-colle le texte j'avais pas vu qu'il n'est pas accessible à tout le monde, désolé : 28 | Le Courrier des Addictions • Vol. XXII – n° 2 - avril-mai-juin 2020 FOCUS La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l’inhalation de produits psychoactif...[Lire la suite]
     Suite de l'enquete : Qu’est-ce que la possibilité d’achats en ligne a modifié pour vous ?
    par Nitupzar, le 05 Aug 2020
    Bonjour, Perso j'ai essayé les produits catégorisés en tant que drogues et illégaux assez tard, qu'une fois adulte (vite fait essayé shit et weed ado mais de manière très limitée). Du coup quand je me suis intéressé à ça je ne connaissais pas les circuits, je n'avais pas de numéros de...[Lire la suite]
     le fait de sniffer au chiotte vous trouver sa dégradant ?
    par Zazou2A, le 03 Aug 2020
    Yop ! Pour PsychoActif j’ai bossé avec Safe sur le développement d’un outils qui est utilisé aux USA « MAD » un atomyzer; et un kit de RDR qui le compléterait Alors déjà un Atomizer, c’est un embout qui se fixe sur un contenant pour le transformer en spray nasale; Dans ce cas c...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très interessant / L'Apoticaire dans [forum] Cannabis et schizophrénie
    (Il y a 13mn)
    Sympa moi pour une IV je met 100mg de came ça fait beaucoup? dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 15h)
    Beau résumé, on rentabilise vite l'achat d'une balance et du produit pur.Nemesia dans [forum] 3-MMC la grosse discussion
    (Il y a 18h)
    Je plussoie ++, meilleure alternative - Sociop dans [forum] Je n’aime pas fumer une alternative ?
    (Il y a 23h)
    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (LLoigor) dans [forum] La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums