cultivé sont sa drogue qui est dure pour certain tré dure voir imposible de surporté le sevrage / PsychoACTIF

cultivé sont sa drogue qui est dure pour certain tré dure voir imposible de surporté le sevrage

Publié par ,
1037 vues, 9 réponses
the real big smoke is me! 
Nouveau membre
042
Inscrit le 05 Mar 2021
10 messages
voila je cherche de l'aide jai depuis mes 13 ans une dépendence aux cannabis tré forte  et sevrage tous est complétement imposible faim qui lence et haut de coeur en a peine une bouché blocage des intestin constipé  des cailloux  envie de pissé toute les 2 minutes  a en etre douloureux insomni qui dure  jusque a 4 jours sans pouvoir dormir  hyper sencible  aux température  humidité au matin qui me glasse  le sang qui me pique la peau comme ci on me griffais la peau   sueur froide  et température qui peut etre verié  de 1.5 degre en 1-2 minute tous simplement  le fait de vivre le sevrage jai ete loin cultive en interieur  depuis mes 17 ans  pour extraire toute la recolte 400g tous les 2 mmois 1/2... extraction dry  ice o lator dans des fitre qui récupaire que les glandule des tricomme   acros  aux indica  pure race souvent qui ateint des % de plus de 20 voir certaine indica croisée pour obtenir des plante pouvent ateindre 29-33% je cultive que pour les extraction huile ou hach dépassen 40 voir 60 % de thc le fait de pas fumé au bout de des fois 3-4 heure je trouve  le moyen d'avoir des début de sevrage  c'est a dire début des transpiration incontrolable sa coule sans s'arréte puis au bou de plus de 6 heure les frisson  et les bouffé de chaleur sueur froide qui si jai pas au moin 23degré dans la piéce je chope a coup sur la créve  le lendemain  je rique  de tombé malade rhumes tré puissant qui est causé du au sueur froide  imposible de pouvoir travaillé  le patron me regarderais travaillé dans un piéce climatisé   en mode transpi du mec qui tape un maraton  poche sous les yeux  yeux rouge iritation  fraanchement  et c'est limite le coté psycologique le plus facile  de pensé a autre  et oublié  mes les face de sevrage sont physique chez moi et c'est rare  mes d'apres les 8 addictologue  spécialiste que jai consulté a mes frais mon dit quil y a toujour un cas sur 10000 consomateur le cas cera comparé au manque d'alcool mélangé  a un sevrage tre soft les méme douleur mes en moin fort  comme un sale marque mal copier de luxe  qui est le manque d'heroine  et jai a cause d'une tentive de sevrage fait un afartus   et grise dénervement du a sur tension   qui peut monté a 18.7   et imposible de controlé comme un début  OD  A LA COKE TU CONTROLE PLUS RIEN  et du  a ses pb que le manque  prolongé pourais me tuer ci j'étais pas suivi et sous surveillence  durent toutes la duré du sevrage et   niveau psycologique je pret a prendre nimportequoi pour aidé la suporté le sevrage du stile  une plaque de séresta 50mg en une journée  ou prendre méme de la cam pour  etre enestésier et plus pouvoir  ouvrire les yeux  jvous dit  chez moi c'est mon hameçon a triple  ardillion et je me suis intéressé a sa culture depuis deja gamin  cultivé a deja 13 ans .... en plus  devoir sa en passion  le truc qui aide pas  jai plus de plaisir a cultivé que a fumé mtn  tellemnt ma comsomation me  paralise dans la vie il y a quelle q'un dans mon cas ou bien il ce cache ??? histoire de pas avoir l'impresion d'etre seul dans cette galére  incurable pour moi ..

Hors ligne

 

Psyborg 
Animateur - Dxmator
France
1110
Inscrit le 22 Jul 2015
565 messages
Blogs
Salut smile salut
Désolé, mais je ne comprends pas vraiment ce que tu essayes de nous dire en fait...

J'ai préféré fermer le bouquin plutôt que de tourner la page

Hors ligne

 

Doo-J 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 24 Feb 2018
28 messages
Si l'arrêt brutal de cannabis est impossible tu peux déjà commencer par réduire la quantité que tu fumes et/ou la qualité, si tu fumes 400g tous les 2 mois et demi puis que tu passes à 0 d'un coup, ton corps ne comprends pas et il lui manque quelque chose, alors il te le fait comprendre avec tous les symptômes que tu décris.
Je n'ai pas connaissance de symptômes de manque physique pour le cannabis mais cela ne veut pas dire qu'ils n'existent pas, je pense simplement que le stress engendrée par cette situation accentue fortement tes symptômes de manque physique.
Commence par peser ce que tu consommes chaque jour pour en avoir une idée précise, fait la moyenne sur une semaine et puis la semaine d'après essaye de diminuer par exemple de 10%-20%. tu peux moins doser tes joints ou alors n'en fumer qu'un seul quand tu en fumait 2 auparavant.
Vas-y petit à petit, tu le lance pas dans un sprint mais d'un un marathon, diminue petit à petit, consultes des addictologue, fait toi aider, il existe des traitements qui pourront te convenir mais surtout ne te lances pas dans l'automédication parce qu'un pote t'as dis que ça marchais.
T'inquiètes pas tu vas voir le bout du tunnel, il est pas loin, tu es déterminé a arrêter et c'est déjà 50% du boulot.
Cordialement et bonne chance

PS: essaye de faire un effort sur l'orthographe, les fautes on s'en fout mais des fois on ne comprends pas tes phrases, respectueusement.

Dernière modification par Doo-J (06 mars 2021 à  11:26)

Hors ligne

 

frankie 
Nouveau Psycho
France
600
Inscrit le 29 Oct 2020
92 messages
désolé j'ai pas eu le courage de déchiffrer ce pavé...

Hors ligne

 

Psyborg 
Animateur - Dxmator
France
1110
Inscrit le 22 Jul 2015
565 messages
Blogs
Hey smile
J'ai remanié son texte de manière à ce que ce soit plus simple à comprendre ( Mode Grammar nazi activé ).

Début Voilà je cherche de l'aide car depuis mes 13 ans j'ai une dépendance au cannabis très forte, et le sevrage est complétement impossible.
La faim qui lance et des hauts le coeur en à peine une bouchée. Blocage des intestins, constipé comme si c'était des cailloux, envie de pisser toutes les 2 minutes, à en être douloureux.
Insomnies qui dure jusqu'à 4 jours sans pouvoir dormir. Hyper sensible aux températures,  humidité au matin qui me glace  le sang et qui me pique la peau comme si on me griffais la peau. Des sueurs froides  et ma température qui peut être variée de 1.5 degrés en 1-2 minutes. Tous simplement le fait de vivre le sevrage j'ai été loin.
Je cultive en intérieur depuis mes 17 ans. Pour extraire toute la récolte, 400g tous les 2 mois et demi... Extraction dry  ice o lator dans des fitres qui récupèrent que les glandule des trichromes. Accros aux indicas pure race souvent qui atteint des % de plus de 20 voire certaines indica croisée pour obtenir des plantes pouvant atteindre 29-33%. Je cultive que pour les extraction huile ou hach dépassant 40 voir 60 % de thc.
Le fait de pas fumer au bout de des fois 3-4 heures, je trouve  le moyen d'avoir des débuts de sevrage. C'est à dire début des transpirations incontrôlables. Ça coule sans arrêt, puis au bout de plus de 6 heures, les frissons et les bouffées de chaleur, sueurs froides quand j'ai pas au moins 23 degrés dans la pièce, je chope a coup sur la crève  le lendemain. Je risque de tomber malade (rhume très puissant qui est dû aux sueurs froides, impossible de pouvoir travailler, le patron me regarderais travailler dans un pièce climatisée en mode transpi' du mec qui tape un marathon. Poches sous les yeux, yeux rouges, irritation, franchement et c'est limite le coté psychologique le plus facile de penser à autre chose et oublier, mais les phases de sevrage sont physiques chez moi, et c'est rare.
Mais d'après les 8 addictologues spécialistes que jai consulté à mes frais m'ont dit qu'il y à toujours un cas sur 10000 consommateurs, le cas sera comparé au manque d'alcool mélangé à un sevrage très soft. Les mêmes douleures mais en moins fort, comme une sale marque mal copiée de luxe qui est le manque d'héroïne et j'ai ,à cause d'une tentive de sevrage, fait un infarctus et crise d'énervement dû à une sur-tension qui peut monter à 18.7, et impossible de contrôler comme un début d'OD à la coke, TU CONTROLE PLUS RIEN.
Et du à ces pb que le manque prolongé pourrais me tuer si j'étais pas suivi et sous surveillance durent toute la durée du sevrage et niveau psychologique, je suis prêt à prendre n'importe quoi pour m'aider à supporter le sevrage du style une plaquette de Seresta 50mg en une journée ou prendre même de la came pour etre anesthésié et ne plus pouvoir ouvrir les yeux. J'vous dit chez moi c'est mon hameçon a triple  ardillion et je me suis intéressé à sa culture depuis déjà gamin. Cultivé à déjà 13 ans... En plus d'avoir ça en passion, le truc qui aide pas, j'ai plus de plaisir à cultiver qu'a fumer maintenant tellement ma consommation me paralyse dans la vie. Il y a quelqu'un dans mon cas ou bien il se cache ??? Histoire de pas avoir l'impression d'être seul dans cette galère incurable pour moi... Fin

the real big smoke is me!:
Je compatis avec toi. J'ai échoué plusieurs fois des sevrages, et quand je n'avais plus rien, je ressentais une énorme souffrance psychologique.
Chaud l'infarctus...
En plus, tu subis des symptômes physiques, ça doit être vraiment pénible, courage tu vas y arriver! super

Je ne connais pas de remède pour tes maux... Vivement que ton calvaire soit fini.
Force!

Dernière modification par Psyborg (06 mars 2021 à  17:43)


J'ai préféré fermer le bouquin plutôt que de tourner la page

Hors ligne

 

ji air
mutafukaz
500
Inscrit le 10 Jan 2010
572 messages
salut,

moi qui n'ai jamais ressenti de syndrome de sevrage avec le cannabis (avec une conso moins hardcore que la tienne c'est sur) j'en reviens pas de lire ton témoignage.

C'est pas possible que ça te mettes dans un tel état, il doit certainement y avoir un explication pour que ça te rendes ainsi malade. T'es sur que tu prend pas d'autres trucs en plus de ton cana?

Peut-être devrais-tu dans un premier temps à réduire ta conso, non? Et éviter de faire des extractions parce que par exemple le dab c'est vraiment une tuerie ce truc, c'est le crack du cannabis.

Cultive des variétés moins chargées en THC , évite les extractions, calme le bazar quoi. Baisse les doses progressivement au lieu de te sevrer direct à fond
(En plus vu ce que tu fumes tu as du développer une tolérance de la mort)

pasque prendre du cana pour se retrouver dans cet état, c'est pas bon du tout.

Ou envisage un sevrage en milieu hospitalier histoire de pas trop morfler et si tu dois t'y remettre change tes modes de conso, et cultives des variétés moins chargées (ça ne changera en rien ton plaisir de les cultiver)

pasque c'est presque comme si t'étais perfusé au THC

bonne chance à toi
Reputation de ce post
 
Bien trouvé, bien axé RdR | Psyborg

j'ai trouvé la vérité, et elle est simple: la vie est étonnante.

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6700
Inscrit le 28 Sep 2014
2434 messages
J'étais extremement accro au cannabis , ayant fumé pendant 29 ans et j'avais des symptomes vraiment forts aussi, par contre si je me souviens bien , j'avais plutot la diarrhée plutot que d'etre constipé !
Des grosses sueurs , insomnies , nervosité...etc
Donc c'est pas si étonnant que ça sauf la constipation .
Mais bon , je m'arrangeais pour ne pas etre en manque ! Lol
Quand  j'ai arreté , j'ai eu des symptomes pendant un mois et plus du tout apres .
Et pourtant quand j'ai arreté , j'étais dépendant  à la morphine ( enfin aux opis en génerale mais j'avais  un TSO  morphine ) mais je ressentais quand meme les effets du sevrage de cannabis bien que c'était supportable .

Ceci dit , meme si j'étais la personne la plus accro au cannabis parmi les fumeurs que je connaissais , ces symptomes étaient quand meme sans comparaison à ceux du manque d'heroine , qui est vraiment insupportable .
Je ne connais pas ceux de l'alcool alors je ne peux pas juger mais je connais ceux du sevrage de cannabis et ceux des opiacés .

Dernière modification par Acid Test (07 mars 2021 à  01:38)

Hors ligne

 

Psyborg 
Animateur - Dxmator
France
1110
Inscrit le 22 Jul 2015
565 messages
Blogs
Salut smile salut
Le sevrage de l'alcool, si les doses et la fréquence de prise étaient élevées, une coupure net du jour au lendemain peut mener au décès.
En général ça commence par un délirium trémens, des spasmes, des crises d'épilepsie, convulsion, voire coma et mort.
J'ai fait mon sevrage au baclofène, en diminuant beaucoup les doses d"alcool ( passé de 2 bouteilles de whisky à 3 bières du jour au lendemain ), et arrêter totalement assez rapidement, ou faire un sevrage, avec ou non, cure et post-cure.
Il m'a bien fallu 4 sevrages.
En mai: 4 ans sans alcool smile

J'ai préféré fermer le bouquin plutôt que de tourner la page

Hors ligne

 

Malaparte 
Nouveau Psycho
Italy
800
Inscrit le 05 Dec 2020
109 messages
Blogs
Quand-même, j'aimerais que quelqu'un qui s'y connaît puisse m'expliquer quel peut être le mécanisme qui déclenche ces symptômes vraiment inquiétants; je fume quotidiennement du haschisch depuis des années désormais mais hormis une forme légère de dépendance psychologique (pas insurmontable non plus, je dirais au même niveau que l'envie d'une bière fraîche après une longue journée de travail) les seules effets négatifs du point de vue physique que j'ai constaté lors de mes arrêts (qui pouvaient aller de deux semaines à six mois, selon les circonstances) dans ma consommation étaient pendant quelque jour une légère difficulté à m'endormir et des réveils assez fréquents la nuit causés souvent par des rêves très intenses...mais rien de vaguement comparable à tout cela.
C'est chaud, prend soin de toi et courage pour tout.

Bien à toi,

Malaparte

« Ne pas prendre le présent trop au sérieux, c'est pour moi un besoin existentiel. »

[ Ernst Jünger ]

Hors ligne

 

Acid Test 
PsychoAddict
6700
Inscrit le 28 Sep 2014
2434 messages
Encore une fois , ce n'est pas forcément étonnant ce aûil vit , pour deux raisons !
La premiere est que chez certaines personnes qui sont gros fumeurs quotidiens de cannabis , il y a une sensibilité ou un risque plus important de développer une addiction et des symptomes de manque plus importants que chez pas mal d'autres personnes .
De plus , du fait de la haute teneur en THC des produits qu'il fume , au meme titre qu'il va etre plus difficile de décrocher ( du fait de la puissance du symptome de sevrage / manque ressenti ) lorsqu'on prend de l'heroine pure à 90%,  que de décrocher de l'heroine à 10% de pureté  ou de la codeine beaucoup moins forte , il peut etre pkus difficile de subir les symptomes de manque d'un cannabis à de telles teneurs en THC et ça c'est le piege !

Perso , je ne suis pas fan du cannabis avec un trop fort taux de THC !
J'ai fumé pendant 30 ans et je ne ressentais plus l'effet du THC depuis tres longtemps quand j'ai arreté ( à part dans de tres rares occasions )  , je fumais pour le gout et l'odeur des excellents marocains que je touchais et à la fin j'en étais à 5g par jour .
J'ai fait analyser deux marocains que j'avais à cette periode et ils ont été analysés par Sintes tous les deux à 30% de THC et autant ça ne me donnait pas de bad trip, autant ça me filait de la tachycardie et vers la fin je sentais que j'étais un peu stressé .
Je pensais que je n'arriverais jamais à arreter de fumer du cannabis tellement j'étais accro mais quand j'ai arreté , je me suis aperçu que c'était ce cannabis vraiment puissant qui me stressait !
Pourtant j'avais fumé pendant 30 ans , sans que ça ne me dérange pour faire quoi que ce soit , contrairement à pas mal de gens qui ne peuvent plus bosser ou faire quoi que ce soit apres avoir fumé .   
Mais c'est à double tranchant car on devient accro beaucoup plus que d'autres gens et les symptomes de manque sont plus fort.

Sachant en plus que la biodisponibilité du THC peut varier pas mal d'une personne à l'autre et il est possible que chez des personnes qui fument beaucoup depuis longtemps et qui ont une tolérance importante  au THC , la biodispo soit plus importante que chez d'autres personnes , au meme titre que c'est le cas pour des personnes accros aux opiacés par rapport à des personnes naives aux opiacés , où la biodisponibilité à la morphine orale , peut varier du simple au double par exemple .

Dernière modification par Acid Test (07 avril 2021 à  14:32)

Hors ligne

 

  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » Cannabis
  •  » cultivé sont sa drogue qui est dure pour certain tré dure voir imposible de surporté le sevrage

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    De nouveaux animateurs-trices sur Psychoactif
    Il y a 8jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Psychoactif 
    Enquete : la communauté Psychoactif, qui sommes nous en 2021 ?
    31 mars 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Etude sur les problèmes liés à la consommation et au basage du cr...
    Il y a 3jCommentaire de pierre (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Montrez votre matos de vape!
    07 avril 2021Commentaire de NiVuNiConnu (7 réponses)
     Appel à témoignage 
    Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    Il y a 12hCommentaire de Jerem563 (34 réponses)
     Forum UP ! 
    Expériences - Retour sur mon expérience avec des cubensis
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Usage Recreatif Fervex
    Il y a 18mnCommentaire de anonymo95 dans [Médicaments psychotro...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Légalité - Growkit Psilocybe Cubensis Z..........A
    Il y a 25mnCommentaire de MikeO'ryize dans [Psilocybe - Champigno...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage - 3 fma et mephedrene
    Il y a 49mnCommentaire de Nomad Soul dans [Cathinones et RC stim...]
    (1 réponse)
     Forum 
    630 mg dxm pour 63 kilos Plateau 3?
    Il y a 1hCommentaire de BOLOT dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Havlane et opioïdes
    Il y a 1hNouvelle discussion de BOLOT dans [Opiacés et opioïdes...]
     Forum 
    Tramadol, l'opioïde le plus mystérieux !
    Il y a 1hCommentaire de BOLOT dans [Tramadol...]
    (9 réponses)
     Forum 
    [Sondage] Quel médicament/produit vous aide à dormir?
    Il y a 1h
    1
    Commentaire de BOLOT dans [Médicaments psychotro...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Macron veut lancer un grand débat sur la consommation de drogue
    Il y a 1h
    5
    Commentaire de Acid Test dans [Actualités...]
    (15 réponses)
     Blog 
    La Condition Pavillonnaire
    Il y a 4h
    7
    Commentaire de Lise-Ergique dans le blog de Morning Glory
    (28 commentaires)
     Blog 
    Compilation PDF de mes recherches en chimie des psychotropes
    Il y a 5h
    2
    Commentaire de HUMA_NOlDS dans le blog de Terson
    (11 commentaires)
     Blog 
    157 jours pour 36 RC
    Il y a 8hCommentaire de HUMA_NOlDS dans le blog de ectatrip
    (17 commentaires)
     
      QuizzZ 
    La communauté Psychoactif : qui sommes nous en 2021
    Dernier quizzZ à 00:24
     PsychoWIKI 
    Usage, abus et addiction à la codéine et au tramadol
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Melby, Ailyna, Sinow, ixel, Malikate nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Le reconstructible
    par Psyborg, le 18 Apr 2021
    Bonjour à tous :) Beaucoup d'entre vous utilisent surement des atos ou drippers avec plateau reconstructible. C'est quoi le reconstructible? C'est le fait de faire soi-même ses résistances et cotons, pour avoir la vape que vous souhaitez. Cela vous reviens à beaucoup moins cher, car vous avez s...[Lire la suite]
     TR, une pluie de synesthésie et une explosion de perception
    par fougère, le 30 Mar 2021
    hello, voici le tr de mon premier trip au 1cp-LSD, j’espère qu’il vous plaira S&S : chez mon copain, un peu d’appréhension mais je me sens enfin prête à tester la molécule 19:15 -> prise de 50ug avec mon copain 20:15 -> début de léger effets, pupilles dilatées, chaleur, tremblement,...[Lire la suite]
     Témoignez de votre utilisation du CBD ?
    par Lise-Ergique, le 07 Apr 2021
    Hola, Moi qui détestais fumer de la weed classique, je me suis découvert une vraie affinité pour le CBD il y a de cela quelques mois. J'en pouvais plus de gober des benzos par poignée et d'être malgré tout confrontée à des insomnies carabinées et des crises d'angoisse paralysantes. Fermer l...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Joli! La legende des terrains du 93 est donc vrai ! dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    (Il y a 3h)
    Stimulant + psyché = risques de paranoïa, suggérer ça n'est pas rdr dans [forum] Avis sur 4f-mph
    (Il y a 7h)
    Conversation passionnante! (bis) ~MG dans [forum] craving et plaisir = 2 mécanismes différents
    (Il y a 7h)

    Pied de page des forums