Ancien consommateur d'ISRS et consommation MDMA / PsychoACTIF

Ancien consommateur d'ISRS et consommation MDMA

Publié par ,
212 vues, 4 réponses
Ploping 
Nouveau Psycho
600
Inscrit le 13 Jun 2016
97 messages
Bonjour à vous,

Je souhaiterais savoir si paris vous, il y en a qui ont été sous antidépresseur de type ISRS, et qui ne le sont plus maintenant.

Si vous faites partie de cette catégorie, avec vous pris de l'MDMA avant votre traitement et après votre traitement afin de voir si vous avez perçu une différence concernant les effets ?

J'ai vu un article (en très très gros) qui expliquerai que les personnes ayant été sous ISRS antidépresseur par le passé ne serait que peu réceptif à l'MDMA : https://www.psypost.org/2021/03/previou … ptsd-59934


Du coup votre avis m'intéresse. Est-ce que les antidépresseurs de type ISRS amènerait les usagers à le plus ressentir l'MDMA comme avant ? Dans ce cas là, cela voudrait dire que les ISRS aurait un impact durable sur les récepteurs séroto


En vous remerciants pour vos retours !

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
12930
Inscrit le 10 Oct 2017
2498 messages
Blogs
Yo, on vient juste d'en parler ici justement: https://www.psychoactif.org/forum/2021/ … .html#divx

Mais en faire un topic à part entière peut effectivement être une bonne idée.


Dans ce cas là, cela voudrait dire que les ISRS aurait un impact durable sur les récepteurs séroto

Pas les récepteurs, l'élément de recapture SERT. Comme dit dans l'autre thread.

moi a écrit

Il y a plusieurs explications possibles.

1) Tu expérimentes une perte de magie (éventualité si tu as tenté de roller plusieurs fois durant ton traitement, même sans succès. Je dis bien éventualité, car j'ignore si la tolérance peut grimper alors même que la drogue n'atteint pas sa cible principale, mais ça reste une possibilité).

2) Les SSRIs administrés chroniquement ont niqué ton taux de SERT actif, hors c'est par ce biais que pénètre la MDMA dans l'élément pré-synaptique pour fonctionner.
https://www.jneurosci.org/content/19/23/10494


3) Heuuu.... Je sais pas

On observe un effet sur le SERT et le transport de la sérotonine relativement durable (mais je sais pas exactement combien de temps) et similaire à l'effet d'un... neurotoxique x___x (je sais plus lequel précisément, voir l'étude). Etrangement, cet effet est ici sans perte neuronale contrairement audit neurotoxique (ouf!), ni de dégâts sur l'ARNm apparemment. (bien que les SSRIs soient à côté de ça suspectés de modifier l'épigénétique des neurones, d'où par exemple ce fichu censoredcensoredcensored de PSSD). Maiiis on se retrouve avec un état fonctionnel similaire thinking


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 

Heiko 
Nouveau membre
France
300
Inscrit le 21 Sep 2021
6 messages
J'ai suivi le lien vers la publication originale dont il est question : https://link.springer.com/article/10.10 … 20-05710-w

J'ai pas tout compris parce que ça a été écrit par et pour des médecins, et que je n'en suis pas un, mais en gros :

L'article parle d'une comparaison sur l'efficacité d'une psychothérapie assistée par la MDMA pour traiter un trouble de stress post-traumatique (TSPT) dans 2 groupes de personnes : l'une ayant été "récemment" sous ISRS mais ayant arrêté, et l'autre n'ayant pas été traitée par ISRS. A la fin des 2 séances de psychothérapie, on réévalue le degré de gravité du TSPT et on le compare à ce qu'il était chez ces personnes avant les 2 séances et on constate qu'effectivement, les personnes qui ont été sous ISRS ont fait moins de progrès.

Plusieurs points m'interpellent :

- Premièrement, il s'agit d'une méta-étude, c'est à dire d'une étude d'études. En gros, on aggrège les données de plusieurs études (4 en l'occurence) et on regarde si on voit des tendances.

- Il faut être très prudent sur les chiffres. Le nombre de participants dans le bras ISRS est de 16 (contre 34 dans le bras non-traité), aggrégés depuis 4 études indépendantes. C'est pas statistiquement représentatif. En plus, ces 16 personnes ont été sous ISRS tous médicaments confondus. Les deux médocs les plus représentés sont le bupropion (6) et la sertraline (5), et après, ça se partage entre tous les autres ISRS. On manque trop de contrôle pour pouvoir être affirmatif.

- La durée moyenne entre la dernière prise du traitement et la première séance de psychothérapie sous MD est qualifiée de "très variable", et est en moyenne de 25 jours. Du coup, c'est un peu frustrant parce que l'article ne précise pas ce qu'il entend exactement par "récemment" et les stats sur la durée d'abstinence ne sont pas disponibles. Cependant, 25 jours, c'est quand même pas beaucoup, et une explication alternative à la perte d'efficacité de la MD soulevée par l'article est la présence d'un syndrome de sevrage chez les participants.


En gros, on manque trop de contrôle pour pouvoir être affirmatif. Voici quelques paragraphes intéressants de l'article (merci google trad) :

L'autre explication possible de la réponse réduite à la psychothérapie assistée par la MDMA dans le groupe "taper" est que les participants présentaient des symptômes de sevrage et un syndrome d'abandon après l'arrêt des médicaments. Un plus grand nombre d'individus dans le groupe "taper" ont arrêté les anxiolytiques et les psychostimulants avant la première session expérimentale, ce qui peut également avoir provoqué des effets négatifs. Cela aurait pu influencer les résultats de deux manières. Si les participants présentaient des symptômes psychologiques et somatiques gênants après l'arrêt des inhibiteurs de la recapture ou d'autres médicaments, ils n'ont peut-être pas été en mesure de s'engager pleinement dans le traitement thérapeutique des souvenirs traumatiques pendant les séances de MDMA. Par ailleurs, certains des symptômes de sevrage auraient pu se superposer à des symptômes de SSPT ou de dépression, et donc influencer les résultats du CAPS-IV ou du BDI-II. Cependant, les scores de base de la dépression et du TSPT étaient équivalents dans les groupes avec et sans traitement, ce qui suggère que la gravité des symptômes de sevrage n'est pas responsable des différences de résultats entre les groupes. En outre, les symptômes de sevrage ne seraient pas susceptibles de provoquer une différence dans l'élévation de la pression artérielle. La réponse du groupe placebo à la psychothérapie seule était similaire à celle des groupes avec et sans traitement, ce qui suggère que l'arrêt des inhibiteurs de la recapture n'a pas interféré avec le traitement psychothérapeutique.

[...]

Il convient de noter certaines limites dans l'interprétation des résultats présentés ici. Les échantillons étaient de petite taille, avec un nombre inégal de participants dans chaque groupe (groupe "taper" n = 16 contre groupe "non-taper" n = 34), et les données ont été regroupées dans quatre études similaires menées dans des sites différents. Dans le groupe avec diminution progressive de la dose, le nombre de médicaments et leur durée variaient d'un participant à l'autre, et la taille des échantillons était trop faible pour déterminer comment ces facteurs affectaient les réponses au traitement. De plus, la durée de l'arrêt progressif de chaque médicament n'était pas disponible ; nous n'avons donc pas pu inclure cette information dans les analyses. Les membres du groupe de traitement progressif ont également cessé de prendre d'autres médicaments psychiatriques, ce qui aurait pu avoir une incidence sur les résultats. Étant donné le nombre de médicaments qu'ils prenaient au moment de l'inscription à l'étude, il est possible que les membres du groupe de traitement progressif aient présenté un TSPT plus grave qui n'a pas été pris en compte dans les mesures des résultats. Les données des essais de phase 3 en cours fourniront un échantillon plus large pour caractériser davantage les effets de l'arrêt de certains médicaments.

Hors ligne

 

Heiko 
Nouveau membre
France
300
Inscrit le 21 Sep 2021
6 messages
Du coup, j'aimerais relancer ce topic parce que je suis dans la même situation. Avec mon psychiatre, on envisage un traitement au prozac. Cependant, j'ai moi aussi peur d'avoir des effets irréversibles et notamment de plus jamais pouvoir prendre de sérotos. Est ce qu'il y a des témoignages de personnes qui ont eu un traitement AD sous ISRS, qui ont arrêté, et qui on pu à nouveau reprendre des séroto ? Y a-t-il eu des modifications durables des effets ?

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
12930
Inscrit le 10 Oct 2017
2498 messages
Blogs
Oui après plus d'un an d'arrêt de sertraline.

Là après deux mois d'arrêt de vortioxétine j'avais un tout petit peu d'effets avec la 3, agréables mais rien comparé à ce que j'aurais dû sentir normalement.

"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #115 (version papier en CAARUD)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Fanzine N°4 : nous voulons connaitre le taux de pureté de nos drogues
    20 septembre 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 6jCommentaire de plotchiplocth (11 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    20 septembre 2021Commentaire de Caïn (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Quel serait le kit d'injection adapté à vos pratiques ?
    Il y a 6jCommentaire de Snakeee (43 réponses)
     Forum UP ! 
    Supeudol 20mg
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Questions teste allergie et teste de drogues
    Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Aide pour RC non identifié
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Keumart dans [Research Chemicals (R...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Zopiclone + alprazolam
    Il y a 1hCommentaire de Hardzek dans [Médicaments psychotro...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Addiction - De l’amour à la drogue, descente aux enfers
    Il y a 1h
    5
    Commentaire de 3MMCBro dans [Familles, amoureux(eu...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Hallucinations 4f-mph
    Il y a 2hCommentaire de Spirit dans [Cathinones et RC stim...]
    (16 réponses)
     Forum 
    Dosage - Cachet de Paracétamol codéine fonctionnel pour la lean ?
    Il y a 3hCommentaire de Hemoropioid dans [Codéine et dihydrocod...]
    (11 réponses)
     Forum 
    Market - Est-ce un site (darknet) sécurisé et fiable ?
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de Meumeuh dans [Anonymat et sécurité...]
    (11 réponses)
     Forum 
    O-pce
    Il y a 3hCommentaire de fafefifofu dans [Research Chemicals (R...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Benzos ou neuroleptiques pour stopper un trip ?
    Il y a 4h
    1
    Commentaire de Trippouw dans [LSD 25...]
    (10 réponses)
     Blog 
    IV J'ai testé pour vous le cathéter (la perf quoi)
    Il y a 38mnNouveau blog de Willy Nourson dans [Trip Report]
     Blog 
    Caarud' Party
    Il y a 1hCommentaire de Meumeuh dans le blog de AidesCaarud37
    (4 commentaires)
     Blog 
    Furieuse envie de grosse conso..
    Il y a 2hCommentaire de Willy Nourson dans le blog de Reibox Steremption
    (3 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 00:59
     PsychoWIKI 
    Kanna (Sceletium tortuosum), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Willy Nourson, Jonsnow46 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pathologie et les médicaments font peur?
    par Jérimadeth, le 09 Oct 2021
    Coucou ! Merci Subohm de lancer ce sujet (qui me concerne & me préoccupe aussi) ! Mon avis, ce n'est que mon avis (assez proche de celui de prescripteur, not. sur la psychiatrie); je suis ouvert aux opinions différentes/critiques. Et je ne suis pas expert en psychiatrie non plus mais UD et con...[Lire la suite]
     Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des autres drogues
    par pierre, le 15 Sep 2021
    Les associations Principes Actifs et PsychoACTIF, en lien avec l'équipe de recherche du SESSTIM, réalisent une enquête sur le cannabis comme méthode de substitution aux autres drogues. Certains consommateurs de drogues ont fait le choix d'utiliser le cannabis pour réduire leurs consommations,...[Lire la suite]
     Confection d'un vapo style GVG
    par bilon, le 06 May 2021
    Salut, je voulais apporter ma petite contribution pour celles et ceux qui souhaitent profiter d'un vaporisateur style GVG, sans trop se ruiner. même technique de vaporisation, même efficacité, mais beaucoup moins cher puisqu'il revient aux alentours de 35 euros avec les frais de port. Il faut p...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    2 Demandes de plan en meme pas 2 jours, t'as rien compris a ce site dans [forum] Possible de se faire prescrire de la morphine par de l'acting?
    (Il y a 3h)
    J allais le dire, mais déjà fait ;) dans [forum] Une nouvelle vie qui commence
    (Il y a 5h)
    Tu te fouterai pas un peu de nous entre ta demande de morphine et de codéine !!! dans [forum] Quel médicament codéiné se faire prescrire et quel motif donné?
    (Il y a 9h)
    Tu prod de temps en temps, donc le "monde des prodés" tu es dedans ~ Sub' dans [forum] De l’amour à la drogue, descente aux enfers
    (Il y a 10h)
    Condescendant. Ca donne pas envie de t'aider ! - Yotna dans [forum] Blotter art pour deco
    (Il y a 10h)

    Pied de page des forums