Etude spray anti DrugWipe / PsychoACTIF

Etude spray anti DrugWipe

Publié par ,
2539 vues, 48 réponses
DeusVult 
Nouveau membre
France
300
Inscrit le 15 Nov 2021
2 messages
Bonjour à tous,

Comme beaucoup d'entre nous, je me suis fait suspendre mon permis en 2019 après un test salivaire positif en ayant fumé mon dernier joint environ 20h avant mon contrôle (je ne fume jamais en journée). Je l'ai finalement récupéré et je peux vous dire qu'après toutes ces amendes, ce temps perdu et une potentielle annulation de permis la prochaine fois ne m'ambiancent pas tellement surtout en sachant que je ne conduis jamais sous stups. Sans parler de Waze qui sera bientôt contraint d’arrêter les signalements de police d’ici peu. Breffff…..

Je vous réunis aujourd'hui car j’ai besoin de conseils et d’idées. Je compte acheter un assez grand nombre de test salivaires DrugWipe 5 S (qui sont normalement les modèles exacts de ceux de nos chers policiers) afin de faire une mini étude pour savoir enfin s’il y a ou non un moyen de contourner ces choses. J'attends la réponse de Securetec pour le prix et le délai mais nous serons sans doute sur une étude qui sera réalisée avec 25 tests DrugWipe 5 S.

Plusieurs liquides de type « Kleaner » seront utilisés, à savoir :
- Le Kleaner du site Kleaner Market (la marque qui a fait un coup de com’ avec PLK qui le recommande)
- Un mélange qui sera réalisé par moi-même à base de Listerine, Eludrill, bicarbonate de soude, huile de margousier, ethanol. Ce ne sont pas les ingrédients définitifs, je compte en ajouter et en supprimer.
- Un dernier dont je n’ai pas trop d’idée pour l’instant, peut être un mix acide-piquant

Je compte faire le test sur plusieurs situations en suivant un protocole le plus rigoureusement possible :

Situation 1 :
Etape 1 – Fumer quelque chose de normal niveau quantité.
Etape 2 – Attendre 20 minutes puis faire 15 sprays dans la bouche. Rinçage de la bouche pendant 1 minute 30 secondes pile.
Etape 3 – Attendre 30 minutes puis réaliser le test.

Situation 2 :
Etape 1 – Fumer en « abondance » en soirée (4-5 env).
Etape 2 – Attendre 12h00 après le dernier puis faire 15 sprays dans la bouche. Rinçage de la bouche pendant 1 minute 30 secondes pile.
Etape 3 – Attendre 30 minutes puis réaliser le test.

Notes :
- Chaque situation sera réalisée sur 3 jours différent afin de pouvoir tester chaque produit à part et ainsi éviter d'éventuels conflits d’intérêt entre les produits "kleaner".
- Pour éviter les faux positifs et les faux négatifs, chaque test sera directement suivi par un deuxième pour confirmation.
- Tous les résultats seront consignés dans un tableau Google Sheets suivant le résultat de chaque situation, le taux de faux négatif du DrugWipe 5s, la fiabilité de chaque produit, etc... Il pourra être accessible sur demande.
- Je vous transmettrais un mini compte-rendu en temps réel de ce que tout ça a donné.
- Les résultats qui seront donnés seront valables juste pour le THC, pas pour les autres substances !!!

En suivant toutes ces règles, nous pouvons faire 4 situations différentes si nous avons 3 produits différents. J’en ait trouvé deux à faire, si vous avez des idées, je suis tout ouïe ! La même concernant les produits, si vous avez des idées n’hésitez pas !

Je tiens à préciser que les temps d’attente ont été choisi d’une façon quasi arbitraire, si vous avez des suggestions je suis également à l’écoute.

Merci à vous !
Reputation de ce post
 
Joli protocole, hâte de voir les résultats lol - Ladrague
 
Cool, à suivre !
 
Belle initiative - Johan

Hors ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs
Salut DeusVult,

Intéressant tes petites études ^^ ça m’intéresse !

En revanche je recommande plutôt l’arrêt de la consommation (en tout cas si vous souhaitez garder votre permis).

J’essai moi même d’arrêter mes consommations (pas que le canna…) et pour moi il s’agit de la drogue la plus addictive avec la cigarette.

J’ai stoppé mes consos de cc (30g semaine), 3MMC, MDMA, SPEED et autres « joyeuseries ». C’est pourtant le canna et la cigarette qui me tiennent…

Fume le vendredi soir et reprend ta voiture le lundi si tu souhaites garder ton permis et continuer à fumer, au moins un peu…. Ou espace tes prises un max et soit sûr de ne pas prendre le volant avant un bon moment….

Je recommande donc, et soutien l’arrêt de la consommation plutôt que de dépenser du temps et de l’argent pour lutter contre les conséquences de sa/ses propre(s) consommation(s)…

Mais je ne suis personne pour juger, et encore moins quelqu’un pour faire la morale. Mais il me parait judicieux de recommander à ceux qui pense que leur consommation est excessive (car le fait de le penser prouve que cette consommation est excessive), une consultation, un suivi psy/consos, voir un traitement de substitution.

Voilà, mais je soutien et suivrais tout de même ton étude, car tout savoir est bon à prendre (ou pas).

drogue-peace

Dernière modification par 3MMCBro (15 novembre 2021 à  22:15)


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

filousky 
Modérateur
France
7100
Inscrit le 14 Dec 2008
10589 messages
Blogs

3MMCBro a écrit

voir un traitement de substitution.

Ça n'existe pas pour le cannabis !

Quel produit envisages-tu de mettre dans cette catégorie : substitution au Cannabis ?


Amicalement

Fil


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Pio 
Nouveau Psycho
200
Inscrit le 05 Nov 2019
52 messages

filousky a écrit

3MMCBro a écrit

voir un traitement de substitution.

Ça n'existe pas pour le cannabis !

Quel produit envisages-tu de mettre dans cette catégorie : substitution au Cannabis ?


Amicalement

Fil

Moi j'aurais bien dis le CBD, mais c'est positif au test aussi. Et les RC sont clairement pas une substitution qu'on puisse conseiller.

Hors ligne

 

DeusVult 
Nouveau membre
France
300
Inscrit le 15 Nov 2021
2 messages
Salut 3MMCBro,

Je comprends tout à fait ce que tu dis, tes arguments sont tout à fait acceptables.

Personnellement je suis commercial itinérant, je passe toutes mes journées de la semaine seul, toutes mes soirées de la semaine seul, je ne compte pas vraiment mes heures. Mon métier me plait beaucoup mais il faut bien relâcher la pression et penser à autre chose juste l'espace d'une heure avant de se coucher et j'aurais préféré 1000 fois me détendre avec un petit joint qu'avec un demi 70cl de sky ou de vodka !

Je fais environ 1500 kms par semaine donc je ne fume quasi jamais en semaine mais personne n'est à l'abris d'un test salivaire positif plus de 36 heures après le dernier joint.

J'ai l'impression que l'état fait absolument tout pour pénaliser les gens qui conduisent pour bosser (toute personne ayant besoin d'un véhicule pour aller à son lieu de travail). Tandis que celui qui se met des races à longueur de journée et qui ne bosse pas, lui ne sera jamais inquiété d'être contrôlé, de devoir payer des sommes astronomiques, de passer un temps considérable pour faire des démarches loufoques vouées à soutirer son argent.

Mon seul objectif est de pouvoir vivre tranquillement dans mon coin, faire ma vie et bosser sans avoir une peur constante de voir ma vie sociale et professionnelle réduite à néant à cause d'un bon dieu de joint fumé il y a 20 heures...

Je lance mes expériences pour début Décembre si j'ai mes colis en temps et en heure, n'hésite pas à suive la conv pour les résultats drogue-peace

Hors ligne

 

totototone 
Nouveau membre
100
Inscrit le 16 Nov 2021
1 message
Salut à tous amis psychonautes,

Perso j'ai eu + ou - les mêmes ennuis que toi. Contrôlé positif 18 heures après mon dernier joint de la veille, en ayant dormi et mangé entre temps... un vrai danger public quoi heureusement qu'ils m'ont arrêté...bref...
Je travaille depuis que j'ai fini mes études en 2014, quasi non-stop, seulement 3-4 mois de chômage. Je ne conduis jamais défoncé (je le faisais à 18-20 ans mais depuis des années j'étais devenu responsable et ne fumais que le soir, une fois bien rentré chez moi, ou je dormais sur place en soirée)

Le côté positif c'est que ça m'a fait réfléchir sur ma conso, avant je fumais tous les soirs, 1 ou 2 joints par jour, maintenant j'arrête 72h avant de conduire, je fume moins souvent, quand je peux me le permettre. Je vais au taf en vélo (habiter dans une ville moyenne aide pas mal, c'est pas possible pour tous), et j'arrête la conso à temps si j'ai prévu de conduire le week-end.

J'ai aussi réfléchi à mes sources d'approvisionnement. Les fours c'est malsain je veux pas cautionner ce trafic mortifère, et j'aime pas demander aux potes (même s'ils sont sympas) et du coup j'ai lancé un petit placard d'autoprod, 50 grammes me font largement l'année, pas besoin de grosse install.

Seulement le risque d'être positif est toujours là, même en faisant gaffe, même avec modération, même en arrêtant plusieurs jours avant, et même en vélo... et si le couperet tombe, je tombe à 0 points sur le permis, et je serai considéré par la justice comme un dangereux récidiviste...

Bref, tout ça pour dire que ton initiative me plait vraiment, j'ai hâte de voir les résultats. J'aimerais bien si possible que tu fasses aussi des tests sans produit, pour avoir une idée de la durée de positivité réelle, sans "cleaner".

Mais on a clairement besoin de ce genre de tests, de + de stats. Les études sérieuses sont rares. Même des consommateurs de CBD only se font péter le permis, avec parfois des conséquences sociales très graves (métiers peu protégés genre artisan qui nécessitent absolument le permis). Tu peux perde ton taf, avec tout ce qui en découle pour tes enfants, ta famille... en un éclair pour un joint fumé 48h avant.

Merci pour ton initiative, j'espère que tu pourrais en tirer des résultats utiles.

Dernière modification par totototone (16 novembre 2021 à  22:36)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Morning Glory)

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2838 messages
Blogs
Merci pour ton témoignage, j'approuve... Catastrophique ces tests qui détectent les traces, la sécurité routière comme écran pour en réalité faire la chasse aux UDs (qui plus est illégalement je crois, car si je dis pas d'ânerie dans la loi il doit y avoir flagrant-délit pour pouvoir condamner, ce qui n'est plus le cas ici).

Mais ça:

totototone a écrit

et même en vélo...

Hum, ils vont te retirer ton permis vélo? big_smile
Non sérieusement, les contrôles c'est sur engins motorisés non, pas pour les cyclistes?...


@DeusVult, ça ne vaudra jamais une étude sur un échantillon de population significatif, avec variables parasites contrôlées mais l'intention est bonne, hâte de lire ces résultats wink
Edit: comme le dit Totototote:

J'aimerais bien si possible que tu fasses aussi des tests sans produit, pour avoir une idée de la durée de positivité réelle, sans "cleaner".

Ce serait bien d'avoir une condition d'expérience dite "témoin", donc effectivement sans "cleaner".

Dernière modification par Morning Glory (16 novembre 2021 à  23:32)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

DeusVult a écrit

Salut 3MMCBro,

Je comprends tout à fait ce que tu dis, tes arguments sont tout à fait acceptables.

Personnellement je suis commercial itinérant, je passe toutes mes journées de la semaine seul, toutes mes soirées de la semaine seul, je ne compte pas vraiment mes heures. Mon métier me plait beaucoup mais il faut bien relâcher la pression et penser à autre chose juste l'espace d'une heure avant de se coucher et j'aurais préféré 1000 fois me détendre avec un petit joint qu'avec un demi 70cl de sky ou de vodka !

Je fais environ 1500 kms par semaine donc je ne fume quasi jamais en semaine mais personne n'est à l'abris d'un test salivaire positif plus de 36 heures après le dernier joint.

J'ai l'impression que l'état fait absolument tout pour pénaliser les gens qui conduisent pour bosser (toute personne ayant besoin d'un véhicule pour aller à son lieu de travail). Tandis que celui qui se met des races à longueur de journée et qui ne bosse pas, lui ne sera jamais inquiété d'être contrôlé, de devoir payer des sommes astronomiques, de passer un temps considérable pour faire des démarches loufoques vouées à soutirer son argent.

Mon seul objectif est de pouvoir vivre tranquillement dans mon coin, faire ma vie et bosser sans avoir une peur constante de voir ma vie sociale et professionnelle réduite à néant à cause d'un bon dieu de joint fumé il y a 20 heures...

Je lance mes expériences pour début Décembre si j'ai mes colis en temps et en heure, n'hésite pas à suive la conv pour les résultats drogue-peace

Salut tlm,

C’est drôle ce que tu dis, je suis moi-même technico-commercial itinérant wink je connais bien les risques que tu décris mais aussi le besoin de décompression exprimé.

Mon message était surtout adressé à ceux qui souhaitent s’arrêter ou qui pense avoir une conso dérangeante ou excessive.

Je suis bien d’accord sur le fait que les seuils de détection sont trop bas et couvrent une plage horaire de détection bien trop étendue…

C’est pourquoi je soutien tout de même l’étude car cette répression envers les fumeurs est, j’estime, abusive rien qu’en comparaison à l’alcool par exemple.

Quand je parle de traitement de substitution, on pense au CBD mais pas que ! Si tu consommes pour dormir, les BZD bien utilisés et suivi permettent de passer le cap des dodos difficiles plus facilement…

D’où ma recommandation d’une consultation + suivi au cas par cas… Car les BZD peuvent également mener à l’addiction, mais dans mon cas m’aide bien lorsque je ne souhaite pas consommer.

Amicalement,

Bonne journée à vous !


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

Pio 
Nouveau Psycho
200
Inscrit le 05 Nov 2019
52 messages
Si tu pouvais tester : bain de bouche huile d'olive, brossage de dent et de joue avec l'huile d'olive, rinçage avec de la listerine alcoolisée.

Huilde d'olive = graisse pour capturer le THC residuel.

Je te serais reconnaissant si tu me donnes un retour la dessus !

Hors ligne

 

splinK 
PsychoHead
France
1700
Inscrit le 31 Oct 2014
1075 messages

Pio a écrit

Si tu pouvais tester : bain de bouche huile d'olive, brossage de dent et de joue avec l'huile d'olive, rinçage avec de la listerine alcoolisée.

Huilde d'olive = graisse pour capturer le THC residuel.

Je te serais reconnaissant si tu me donnes un retour la dessus !

C'est pas idiot ça en vrai, mais ça doit être dégueulasse big_smile

En tout cas j'ai hâte de connaître les résultats smile

Hors ligne

 

Reibox Steremption 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 14 Dec 2017
133 messages
Blogs

Pio a écrit

Si tu pouvais tester : bain de bouche huile d'olive, brossage de dent et de joue avec l'huile d'olive, rinçage avec de la listerine alcoolisée.

Huilde d'olive = graisse pour capturer le THC residuel.

Je te serais reconnaissant si tu me donnes un retour la dessus !

Tu es sur de ce que tu dis avec l'huile d'olive qui capture le reste du THC ?

Pck si je dis pas de bêtises, le thc est ''soluble'' dans la matière grasse a partir de 60degres (plus sur du chiffre exact), ce qui fait que sans la chauffer, je pense qu'elle ne capture rien.


Pck lorsque je conduis, j'ai toujours une bouteille d'huile d'olive dans la portière, car je me dis que l'huile crée une pellicule sur les muqueuses, ce qui fait quen cas de test salivaire, si on ne frotte pas trop, la pellicule protège les muqueuses et de ce fait, le test sort négatif.

C'est suite à un contrôle ressorti négatif (alors sur j'ai été positif a l'urinaire juste avant, mais j'ai eu le salivaire après, longue histoire mais bien réel, a un orage) et j'avais mangé des chips ultra grasse juste avant le contrôle.

Et j'avais déjà entendu parlé de la legende du bain de bouche a l'huile pour fausser les test salivaire.
Je dirais pas de miser son permis dessus mais ducoup dès que je vois la police, hop, bain de bouche a l'huile d'olive.. et c'est dégueulasse et j'ai jamais été recontrolé quand j'étais positif, donc pas vérifié ^^

Désolé pour le pavé pas très clair >.<

Reibox smile

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1896 messages
Blogs

3MMCBro a écrit

Je recommande donc, et soutien l’arrêt de la consommation

Pfffff... Je sais pas par ou commencer

Ici, on parle en je, on livre son expérience et parfois elle rentre en miroir / écho avec celle des autres. Les recommandations... Peuvent faire sens si elles sont choisies et demandées par la personne concernée.

Hors là, je ne crois pas que ta recommandation réponde à sa demande. Alors pourquoi la faire? Parce que probablement, même a coup sûr, il y a pensé / on lui a dit / la norme et la loi lui indique / il  le sait 
Allez je te donne ma piste pour faire autrement: Pourquoi ne pas la faire plutôt?

Ta "recommandation" AMHA limite, ou plutôt rate, l échange, ne fait pas sens, et elle se fait norme, valable en tout temps, pour tout le monde... Alors que, finalement, que sais-tu de la diversité des situations rencontrées ? Des usages, et de leurs usagers, dans toutes leurs dimensions? Que vont penser les lecteurs dépendants en lisant que ta "recommandation" est juste quelque chose qu ils ne peuvent peut être pas faire, alors qu il n' y a pas d autre solution? Quels impacts supplémentaires pour eux, sur l image de soi, l amour propre, leur capacité à agir? Pas terrible...
Donc impact de ta recommandation sous cette forme AMHA = renforcer les dommages sur ceux concernés par l impossibilité d y répondre .... alors que dans l absolu, la question était claire: quid de l efficacité de ces produits?

Mon avis: ce genre de manière de se comporter avec les autres est a proscrire ici..  sauf si tu souhaites enfoncer plus encore ceux qui en ont le moins besoin. Et  je ferais des efforts pour être vigilant à ce que ça ne se produise pas tant que faire se peut


Accompagner en RdR, c est partir de là où est la personne concernée, et ses demandes/besoins, et lui permettre d augmenter son pouvoir d agir, son champ de possibles, de (re)prendre un rôle d acteur sur ses usages, son environnement, dans un soin vers lui, en s offrant une attention a soi, toute relative à ce qu il peut/veut. Du respect de l autre, de soi et une grosse grosse brouette de non-jugement...

En espérant pas avoir été trop cassant, je profitai de l occasion pour ce mot d explication à visée "plus large", c est comme ça qu on apprend ensemble smile

On aurait ptêtre pu dire "moi ce que je me recommanderai dans cette situation en écho avec mon expérience etc"?

DeusVult a écrit

Je vais personnellement suivre ton étude avec curiosité et intérêt smile je fais parti des concernés
Super initiative, au sens il n' est pas juste/normal de pouvoir être poursuivi pour des traces sans impacts/effets psychoactifs, il y a donc des raisons justes et légitimes que des usagers se protège AMHA de ces tests, sans les y encourager pour autant. Et au delà, ya plein de ressentis, mythes et légendes la dessus.... Ça fait du bien de voir la naissance d un protocole d étude pour déconstruire peut être un peu de nos représentations / notre ignorance sur ces questions
super

Dernière modification par plotchiplocth (18 novembre 2021 à  02:20)

Hors ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

plotchiplocth a écrit

3MMCBro a écrit

Je recommande donc, et soutien l’arrêt de la consommation

Pfffff... Je sais pas par ou commencer

Ici, on parle en je, on livre son expérience et parfois elle rentre en miroir / écho avec celle des autres. Les recommandations... Peuvent faire sens si elles sont choisies et demandées par la personne concernée.

Hors là, je ne crois pas que ta recommandation réponde à sa demande. Alors pourquoi la faire? Allez je te donne une piste pour faire autrement. Pourquoi ne pas la faire plutôt?

Ta "recommandation" limite, ou plutôt rate, l échange, ne fait pas sens, et elle se fait norme, valable en tout temps, pour tout le monde... Alors que, finalement, que sais-tu de la diversité des situations rencontrées ? Des usages, et de leurs usagers, dans toutes leurs dimensions? Que vont penser les lecteurs dépendants en lisant que ta "recommandation" est juste quelque chose qu ils ne peuvent peut être pas faire, alors qu il n' y a pas d autre solution? Quels impacts supplémentaires pour eux, sur l image de soi, l amour propre, leur capacité à agir? Pas terrible...
Donc impact de ta recommandation sous cette forme AMHA = renforcer les dommages sur ceux concernés par l impossibilité d y répondre .... alors que dans l absolu, la question était claire: quid de l efficacité de ces produits?

Mon avis: ce genre de manière de se comporter avec les autres est a proscrire ici..  sauf si tu souhaites enfoncer plus encore ceux qui en ont le moins besoin. Et je ferais des efforts pour être vigilant à ce que ça ne se produise pas tant que faire se peut.


Accompagner en RdR, c est partir de là où est la personne concernée, et ses demandes/besoins, et lui permettre d augmenter son pouvoir d agir, son champ de possibles, de (re)prendre un rôle d acteur sur ses usages dans un soin vers lui, en s offrant une attention a soi, toute relative à ce qu il peut/veut.

En espérant pas avoir été trop cassant, je profitai de l occasion pour ce mot d explication à visée "plus large", c est comme ça qu on apprend ensemble smile

DeusVult a écrit

Je vais personnellement suivre ton étude avec curiosité et intérêt smile

Bonjour pour commencer plotchiplocth la base,

Tu y vas fort là, je suis resté poli et courtois à ce que je sache, je n’impose strictement rien à personne. On dirait que je détiens la vérité absolue, lol, quelqu’un a posé une question sur les traitements de substitutions non ? En réponse à mon post?

Mais je parle bien de mon expérience personnelle et je parle bien en JE. Ce sont des recommandations, des conseils, j’ai donné mon avis sur le sujet de base puis j’ai glissé quelques conseils qui aideront peut-être qui sait ? depuis quand recommande on de consommer ? Rdr

Ou plutôt, depuis quand ne recommande on pas de ne pas consommer ?

Pour ma part ces méthodes m’ont aidées, alors pourquoi ne pas les partager ?

Les recommandations font sens, puisqu’elles seront lues par des consommateurs de canna.

Ma recommandation limite ? C’est le modérateur PA qui me dit ça ? Le prince du rdr qui détiens la clé des milles vérités ?

Je ne sait absolument rien de la diversité des situations rencontrées, et je ne prétends pas connaître cette diversité, à aucun moment.

Excuse moi d’avoir froissé ton amour propre, ta propre image et ton estime de toi. Ma solution est une solution qui marche pour moi, je précise, ainsi que ta capacité à agir…

Ça va loin tout ça lol, j’ai juste donné une solution qui fonctionne pour ma part, recommandations et conseils (ça sonne rdr quand même), c’est juste un post, je suis désolé mais il est rdr.

J’ai répondu au fait est que je m’intéresse à cette étude, je n’ai pas de réponses concernant l’efficacité des produits malheureusement.

La rdr c’est (entre autres) : Donner aux usagers de drogues les moyens de réduire les risques.

J’ai donné des pistes supplémentaires  pour garder son permis.

Tu dis que Accompagner en RdR, c est partir de là où est la personne concernée, et ses demandes/besoins, et lui permettre d augmenter son pouvoir d agir, son champ de possibles, de (re)prendre un rôle d acteur sur ses usages dans un soin vers lui, en s offrant une attention a soi, toute relative à ce qu il peut/veut.

C’est bien ce que j’ai fais.

Bref mon but n’était de casser ou froisser personne (moi/je), en revanche toi ton but est clairement la recherche d’un débat conflictuel.

Recommander un suivi, donner des conseils basés sur des expériences dans le but d’aider, et j’enfonce les gens?

Relis mes posts et tu verra que j’essaye vachement de les enfoncer c’est sur…(ironie)

Si mon post est si dérangeant, supprime le ?

Mais on apprend ensemble non ?

drogue-peace


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9139 messages
Blogs

Merci pour ton témoignage, j'approuve... Catastrophique ces tests qui détectent les traces, la sécurité routière comme écran pour en réalité faire la chasse aux UDs (qui plus est illégalement je crois, car si je dis pas d'ânerie dans la loi il doit y avoir flagrant-délit pour pouvoir condamner, ce qui n'est plus le cas ici).

Mais ça:

    totototone a écrit

    et même en vélo...

Hum, ils vont te retirer ton permis vélo? big_smile
Non sérieusement, les contrôles c'est sur engins motorisés non, pas pour les cyclistes?
...

Bonjour, le depistage concerne aussi les velos. Si tu as un permis voiture on peut te le retirer. Sinon il y a possibilité de sanctions judiciaires. Amicalement


https://www.securite-routiere.gouv.fr/d … a-conduite

Des contrôles plus fréquents

435 000 dépistages de stupéfiants ont été réalisés en 2019, 453 000 en 2020.
Un nombre en hausse de près de 30 % par rapport à 2018 et qui a vocation à doubler dans les années à venir.
Pour 2021, l'objectif est d'atteindre les 800 000 contrôles.

Lors d’un contrôle routier, les forces de l’ordre (police, gendarmerie) ont le droit d’effectuer un dépistage de consommation de drogues à titre préventif, même en l’absence d’accident ou d’infraction. En cas d’accident mortel ou corporel, ce dépistage est systématique et obligatoire.
Pratiqué sous la forme d’un test salivaire, il est capable de détecter les différents types de substances en quelques minutes : cannabis, cocaïne, opiacés, ecstasy et amphétamines

Le dépistage concerne tous les conducteurs, y compris les cyclistes, les trottinettistes et les accompagnateurs en conduite accompagnée.

En fonction des drogues et des modes d’usage, et grâce à une analyse salivaire ou sanguine, il est possible d’être contrôlé positif plusieurs heures, voire plusieurs jours après la prise de drogue.

Reputation de ce post
 
Omg je savais pas, mais ils sont fous xD MERCI pour l'info je ferai gaffe MG ~

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1896 messages
Blogs
Mes excuses alors, cher 3Mmcbro.... Entendu ton retour. Je me disais aussi que j avais trop chargé pour être entendu....
(Je supprime rien, je discute smile ailleurs d ailleurs pour pas pourrir plus cette discussion)

Dernière modification par plotchiplocth (18 novembre 2021 à  09:07)

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2838 messages
Blogs

3mmcbro a écrit

En revanche je recommande plutôt l’arrêt de la consommation (en tout cas si vous souhaitez garder votre permis).

Je pense personnellement que le risque en conseillant ça dans ce contexte, c'est simplement d'appuyer (sans le vouloir !) cette loi injuste et liberticide. Car comme tu le dis toi même cette répression est abusive, et c'est donc plutôt elle le problème ici, que les consommations quand on n'est pas au volant.
C'est un peu comme dire aux filles de mal s'habiller pour pas être emmerdées par des lourdauds.
C'est aussi appuyer je trouve, toujours sans le vouloir, la morale trop ancrée dans les esprits "bon drogué =  repentant et abstinent". C'est pas ta faute, c'est juste que le contexte actuel s'y prête.
Et c'est mon avis perso, ce que ça déclenche chez moi.

Honnêtement connaissant un peu plotch je doute qu'il ai voulu ouvrir un débat conflictuel. Je pense qu'on est tous un peu à cran à cause de ces lois liberticides, injustes, discriminantes et des pressions (dans le sens pas "les tiennes" hein, en général) qui pèsent sur nous.
C'est aussi pour ça que PA donne comme avis que l'abstinence n'est pas FORCÉMENT un bon remède. Dans de nombreux cas l'abstinence n'enlève pas l'addiction, elle n'enlève pas les cravings. Ça l'est pour certains comme tu dis, tant mieux si tu en fais partie, mais d'autres ne le peuvent ou veulent pas, pour tout un tas de raisons, et s'en sortent quand même bien. D'autres encore, tentent l'abstinence et ça les enfonce encore plus car ils n'y parviennent pas et leur estime d'eux, déjà pas très belle à cause de la prohibition et stigmatisation de l'usage ambiante, s'en retrouve d'autant plus malmenée.
Je pense personnellement que cesser sa consommation juste pour garder son permis, dans le contexte actuel, c'est un peu rendre les armes face à  'l'ennemi' et lui donner raison.
Bref, c'est très compliqué tout ca.

Peace and love (sincèrement)

Dernière modification par Morning Glory (18 novembre 2021 à  12:42)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9139 messages
Blogs
Bonjour, oui par exemple la Loi actuelle favorise la consommation de RC Cannabinoides, dont beaucoup sont dangereux, mais qui ne testent pas positif au bord de la route.
Nous demandons depuis longtemps que la Loi soit alignée sur celle concernant l'alcool "qui conduit sous l'emprise d'un état alcoolique"  en supprimant "qui conduit et a consommé..". Ce qui oblige à définir et tester l'emprise à risque d'une consommation.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

Pio 
Nouveau Psycho
200
Inscrit le 05 Nov 2019
52 messages

Reibox Steremption a écrit

Pio a écrit

Si tu pouvais tester : bain de bouche huile d'olive, brossage de dent et de joue avec l'huile d'olive, rinçage avec de la listerine alcoolisée.

Huilde d'olive = graisse pour capturer le THC residuel.

Je te serais reconnaissant si tu me donnes un retour la dessus !

Tu es sur de ce que tu dis avec l'huile d'olive qui capture le reste du THC ?

Pck si je dis pas de bêtises, le thc est ''soluble'' dans la matière grasse a partir de 60degres (plus sur du chiffre exact), ce qui fait que sans la chauffer, je pense qu'elle ne capture rien.


Pck lorsque je conduis, j'ai toujours une bouteille d'huile d'olive dans la portière, car je me dis que l'huile crée une pellicule sur les muqueuses, ce qui fait quen cas de test salivaire, si on ne frotte pas trop, la pellicule protège les muqueuses et de ce fait, le test sort négatif.

C'est suite à un contrôle ressorti négatif (alors sur j'ai été positif a l'urinaire juste avant, mais j'ai eu le salivaire après, longue histoire mais bien réel, a un orage) et j'avais mangé des chips ultra grasse juste avant le contrôle.

Et j'avais déjà entendu parlé de la legende du bain de bouche a l'huile pour fausser les test salivaire.
Je dirais pas de miser son permis dessus mais ducoup dès que je vois la police, hop, bain de bouche a l'huile d'olive.. et c'est dégueulasse et j'ai jamais été recontrolé quand j'étais positif, donc pas vérifié ^^

Désolé pour le pavé pas très clair >.<

Reibox smile

Alors a vrai dire je n'en ai aucune idée de si ça fonctionne ou pas.
Mais au final, est-ce que tes chips ont pas "nettoyer" tes joues avec le gras ?
Aucune idée; du coup c'est pour ça que j'aimerais bien savoir si ça fonctionne big_smile

Mais j'avais lu un jour qu'il y avait eu un leak sur la composition des fameux flacons.
Et c'etait a peu près ça de mémoire : matière grasse, citron, alcool

Hors ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

3mmcbro a écrit

En revanche je recommande plutôt l’arrêt de la consommation (en tout cas si vous souhaitez garder votre permis).

Je pense personnellement que le risque en conseillant ça dans ce contexte, c'est simplement d'appuyer (sans le vouloir !) cette loi injuste et liberticide. Car comme tu le dis toi même cette répression est abusive, et c'est donc plutôt elle le problème ici, que les consommations quand on n'est pas au volant.
C'est un peu comme dire aux filles de mal s'habiller pour pas être emmerdées par des lourdauds.
C'est aussi appuyer je trouve, toujours sans le vouloir, la morale trop ancrée dans les esprits "bon drogué =  repentant et abstinent". C'est pas ta faute, c'est juste que le contexte actuel s'y prête.
Et c'est mon avis perso, ce que ça déclenche chez moi.

Honnêtement connaissant un peu plotch je doute qu'il ai voulu ouvrir un débat conflictuel. Je pense qu'on est tous un peu à cran à cause de ces lois liberticides, injustes, discriminantes et des pressions (dans le sens pas "les tiennes" hein, en général) qui pèsent sur nous.
C'est aussi pour ça que PA donne comme avis que l'abstinence n'est pas FORCÉMENT un bon remède. Dans de nombreux cas l'abstinence n'enlève pas l'addiction, elle n'enlève pas les cravings. Ça l'est pour certains comme tu dis, tant mieux si tu en fais partie, mais d'autres ne le peuvent ou veulent pas, pour tout un tas de raisons, et s'en sortent quand même bien. D'autres encore, tentent l'abstinence et ça les enfonce encore plus car ils n'y parviennent pas et leur estime d'eux, déjà pas très belle à cause de la prohibition et stigmatisation de l'usage ambiante, s'en retrouve d'autant plus malmenée.
Je pense personnellement que cesser sa consommation juste pour garder son permis, dans le contexte actuel, c'est un peu rendre les armes face à  'l'ennemi' et lui donner raison.
Bref, c'est très compliqué tout ca.

Peace and love (sincèrement)

Salut Morning Glory (peace and love et sincèrement comme toujours, je ne cherche jamais le conflit),

Certes cette loi est injuste et liberticide, vous connaissez la réponse à ceci ? C’est à vous/nous de faire bouger tout ça !

Est-ce que vous allez voter (toi Morning, ou les personnes qui se plaignent des injustices en général) ? Cela me paraît l’élément essentiel du changement, malheureusement, coupez une tête et il en repoussera deux…

Quand tu es dans un pays où la majorité accepte le pass sanitaire bien docilement (au niveau liberticide on est pas mal là), n’espère même pas faire changer les mentalités ou la vision des gens « intégrés » et « approuvant » la situation actuelle, les lois de notre pays et ses actions…

La démocratie, c’est notre modèle, apparemment nous ne sommes pas majoritaire au niveau des votes ou pas majoritaire tout simplement ? Soit notre communauté (nous les drogués), on se réveil et on agit soit c’est foutu pas majoritaire donc on se la ferme.

Ça serait égoïste d’imposer, tolérer et accepter les consommations d’une minorité fasse à une majorité de non consommateur (si tel est le cas bien sûr je n’ai pas la réponse). Ne vous énervez pas svp, partage et discutions, politesse et courtoisie.

Moi aussi j’aimerai bien que ça soit open bar ! Mais je respect tout de même les avis divergeant, je respect la majorité et j’écrase mon ego et mon mégot (si tu captes un peu).

Rien à voir avec les filles et leur habillement, pas de lois sauf exhibition, port du voile… ça c’est dans les mentalités et c’est bien pire car tu ne le changera pas avec un vote wink En revanche là où c’est degueulasse c’est lors de la prise en charge des victimes et de l’application des peines mais bref autre sujet mais ça ça passe par le vote wink

En 2017, l'abstention lors de la présidentielle s'est élevée à 22,23 % le 23 avril (premier tour) et à 25,44 % le 7 mai (second tour) soit plus d'un électeur français sur quatre.

Mais qu’est-ce qu’on fait réellement pour que ça bouge ? Perso mon pote défoncé à côté de moi (je vais pas voter la flemme, toujours pareil de toute façon). Ah bah oui là dans ce cas c’est sur…

Nous sommes tous à crant, comme tu le dis, en même temps nous vivons dans un monde de désinformations où les gens attendent simplement qu’on leur chante une douce berceuse aux creux de leurs oreilles…

L’abstinence ne permet effectivement pas d’enlever les problèmes d’addictions, en revanche elle vous permettra d’être en pleine possession de vos moyens (c’est à dire votre cerveau n’est plus en descente perpétuelle, dérèglement du système de récompense).

Vous permettant par la suite de travailler sur le problème de fond plus sereinement, la dépression, la tristesse, les deuils, les amours bâclés, les tristesses de la vie quoi…

Je ne ferais donc plus de recommandations au vu des multiples interprétations, qui sont parfois étonnantes tout de même.

Faites comme bon vous semble droguez vous ou non, lisez ou non, continuez on non qu’est que vous voulez que je vous dises ?

C’est bien aujourd’hui t’as prit ton g, mais c’est pas grave ça va aller t’inquiète tiras mieux demain. C’est pas de ta faute tu peux pas, t’arrives pas….

Franchement chacun sa vision, je suis d’accord qu’il faut y aller molo avec les consommateurs et prendre des pincettes dans ce genre de sujet mais surtout ne pas rentrer dans les deux extrêmes, pas assez c’est pas assez, trop c’est trop… juste c’est juste…

Bon drogué = repentant et abstinent tu dis ? Peut-être aux yeux des non consommateurs, normal ils ne sont pas du milieu et ne peuvent pas comprendre ?

Pour moi je vois juste une personne qui se sent pas bien, a des consos abusives et essaye de s’en sortir ? Où est le mal, là où on le met j’ai envie de te dire.

Si tu te sent pas bien arrête, si ça va continu c’est toi qui voit. Chacun voit midi à sa porte et je ne jette la pierre à personne.

Et oui les modos et animateurs j’ai parcouru PA des heures, j’ai lu nombre de vos posts, tout est honorable dans le fond et la forme. J’adore votre site et je trouves le projet super (d’où ma demande d’intégration à l’association).

Concernant plotch, je discutes simplement, il a réagit un peu fortement à mon poste mais est resté respectueux. Ça me va, je respecte son avis et ne le juges pas.

Mais j’ai aussi le miens et je ne m’écrase pas sauf si j’ai tort ? Montre moi et apprend moi dans ce cas je t’écoute ?

Souhaitant continuer dans le partage, l’échange et l’entraide.

Amicalement et respectueusement (vraiment)

drogue-peace


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9139 messages
Blogs

Ça serait égoïste d’imposer, tolérer et accepter les consommations d’une minorité fasse à une majorité de non consommateur (si tel est le cas bien sûr je n’ai pas la réponse). Ne vous énervez pas svp, partage et discutions, politesse et courtoisie.

Bonjour, la vraie démocratie est le droit des minorités à exister et non l'ajustement à la majorité. Il fut un temps (pas si lointain) où l'homosexualité était punie. Elle est maintenant autorisée (avec même le mariage) bien qu'elle reste minoritaire. Cette tolérance n'oblige pas les hétéros à devenir homosexuels, elle protège le libre choix.
Pourquoi ? Parce que des personnes ont fait valoir que les choix personnels des citoyens doivent être respectés quand ils ne nuisent pas à autrui et qu'ils ont fini par obtenir gain de cause, malgré des partis reactionnaires.
Je pense que ça devrait être aussi le cas pour les consos de produit qui sont des choix personnels et qui ne nuisent pas aux autres.
Concernant la conduite nous n'excusons pas la conduite "sous emprise" pour l'alcool comme pour les autres produits. Mais nous dénonçons une repression visant à condamner les usagers au dela de la sécurité routière et au dela des Lois deja existantes.Et dont l'application est très ciblée au dépens des "classes dangereuses".
Amicalement

Reputation de ce post
 
++++++!!!! House

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1896 messages
Blogs

3MMCBro a écrit

Ça serait égoïste d’imposer, tolérer et accepter les consommations d’une minorité fasse à une majorité de non consommateur

Égoïste? Il ne me semble pas, mais va savoir c est peut être juste de l orgueil. Le projet ici pour résumer, c est vivre avec les drogues ensemble, c à d aussi avec ceux qui en prennent pas.... Et tiens toi bien ça va être surprenant, c'est plutôt eux qui veulent pas vivre avec nous. Je n incite personne a se droguer, pourquoi devrait on nécessairement m inciter à ne pas me droguer par des moyens disproportionnés. Ok pour m informer, m aider dans la réalisation de mes choix au besoin, mais y a t il forcément matière a me contraindre par une répression implacable mais sélective et un discours politique le plus souvent surréaliste et erroné sur les drogues et leurs usagers ? Qu est ce qui justifie un testing portant sur des metabolites inactives sur le plan psychoactif dans le cas de certains tests urinaires cannabis, donc n altérant pas la conduite, mais entrainant une suspension parfois une injonction thérapeutique voire des poursuites pénales pour des faits associés ?
En quoi demander le respect de mes droits de citoyen, dont celui de disposer des moyens nécessaires pour me saisir de mes besoins de santé, et de demander un traitement juste de ces questions te semble t il egoiste ?

Qu est ce que mes consommations t imposent? Qu imposent les consommations socialement, qui soient imputables à elles seules et non liées à un contexte prohibitif partiel et répressif juste infâme, et sont saisies pour justifier l existence du dit contexte?
Je viole personne, si ce n' est l autorité de prescription, l'autorité de délivrance, l'autorité de production et l'autorité de contrôle, que des forces de domination incarnées dans des institutions, des lois, des normes, des "bonnes pratiques", mais en rien les concitoyens, pour qui finalement on s active a ce qu il y existe un "vivre avec les drogues ensemble" qui se veut plus digne, plus respectueux, que leur "vivre séparés ou sans les drogues"
Je dis séparé car "la drogue" et certaines des pratiques d usages servent de ligne de séparation par un groupe majoritaire pour "découper" l espace social, créant un autre, déviant de la norme, et nommé stigmatisé contrôlé par les non-usagers, ou le plus souvent ceux qui croient ne pas l être ou qui ne l ont pas été désigné. Ce découpage permet au final au groupe majoritaire de traiter de façon inhumaine les "autres", tout en se sentant tout a fait humain, avec un gros bagage de justifications pour permettre ce détachement.
Le langage est le lieu où se propage de manière latente, sournoise, fourbe, invisible, ces rapports de domination. Et des fois, sans faire gaffe, nos mots portent tout cela.
D ou mon attention à cela, ma vigilance légitime sur ce point

En quoi les consommations devraient faire l oeuvre d'une tolérance? De la part de qui que l autre te gêne quelque part, tolérer c est comme faire quelque chose avec sa "gêne" . Et si on se demandait plutôt comment faire qu il n' y ait pas de "gêne"? Que y a t il a tolérer ? Qui ne tolère pas qui?
Il me semblait que, pour reprendre l'intitulé employé, psychoactif est une communauté d'usagers ou d ex-usagers de substances psychoactives licites et/ou illicites: on parle bien du groupe majoritaire dans la population ? Qui est clivé par la loi et l usage, c est sur, mais de nombreux participants n ont aucune activités criminelles ni illégales, et font partie socialement du groupe majoritaire...

Bref un peu decousu dsl j écris sur mon phone et j aime pas trop ça...

Reputation de ce post
 
Du pur bon sens. Encore faut il prendre la peine de reflechir jusque la...

Hors ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Ça serait égoïste d’imposer, tolérer et accepter les consommations d’une minorité fasse à une majorité de non consommateur (si tel est le cas bien sûr je n’ai pas la réponse). Ne vous énervez pas svp, partage et discutions, politesse et courtoisie.

Bonjour, la vraie démocratie est le droit des minorités à exister et non l'ajustement à la majorité. Il fut un temps (pas si lointain) où l'homosexualité était punie. Elle est maintenant autorisée (avec même le mariage) bien qu'elle reste minoritaire. Cette tolérance n'oblige pas les hétéros à devenir homosexuels, elle protège le libre choix.
Pourquoi ? Parce que des personnes ont fait valoir que les choix personnels des citoyens doivent être respectés quand ils ne nuisent pas à autrui et qu'ils ont fini par obtenir gain de cause, malgré des partis reactionnaires.
Je pense que ça devrait être aussi le cas pour les consos de produit qui sont des choix personnels et qui ne nuisent pas aux autres.
Concernant la conduite nous n'excusons pas la conduite "sous emprise" pour l'alcool comme pour les autres produits. Mais nous dénonçons une repression visant à condamner les usagers au dela de la sécurité routière et au dela des Lois deja existantes.Et dont l'application est très ciblée au dépens des "classes dangereuses".
Amicalement

Salut Prescripteur,

Effectivement la vraie démocratie est le droit aux minorités d’exister, en revanche il est du devoir de ces minorités d’accepter et respecter les règles communes qui passent par nos élus ou suffrage.

Le tabac dans les espaces publics par exemple… c’est un très bon exemple, minorité ou majorité en nombre réel de fumeurs, là n’est pas la question, c’est lorsqu’on demande l’avis de tout le monde qui compte (fumeurs ou non fumeurs). Un non fumeur peut accepter un fumeur dans un espace public…

Quand je dis majorité, c’est au sens du vote et des avis des gens sur des sujets de société, non pas sur la majorité numérique d’une quelconque fraterie, organisation, orientation sexuelle…

Concernant la loi du mariage pour tous, c’est l’assemblée nationale qui a fait passer cette loi, donc nos élus, que vous avez élus. C’est une minorité mais que la majorité peut accepter et pour moi c’est tout à fait normal.

Et je suis désolé mais la conso de prod n’a rien à voir avec le mariage pour tous, dans le cas présent elle nuit réellement aux autres (colline du crack, stallincrack, les fours dans les cités, les meurtres, le trafic, les coûts en soins, les accidents, drames familiaux et tellement d’autres conséquences qui peuvent êtres attribuées aux consos….)

Donc non, il faut arrêter de croire que sa petite conso perso est sans conséquences pour les autres ou pour la société… Même si tu fait pousser ton canna chez toi et le consomme seul sans nuire à personne, tu augmentes considérablement les chances d’attraper une maladie type cancer des poumons et tout cela a un coût.

En revanche je suis d’accord sur le fait est que les contrôles canna sont clairement plus injustes que les contrôles alcool par exemple… Nottament sur les seuils de détection.

Au plaisir drogue-peace


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2838 messages
Blogs
Tu reprends le discours du gouvernement. Pour moi tu es dans la pure violence symbolique...

Et je suis désolé mais la conso de prod n’a rien à voir avec le mariage pour tous, dans le cas présent elle nuit réellement aux autres (colline du crack, stallincrack, les fours dans les cités, les meurtres, le trafic, les coûts en soins, les accidents, drames familiaux et tellement d’autres conséquences qui peuvent êtres attribuées aux consos….)

Et à cause de quoi? Lorsque tout ça était légal il n'y avait pas tous ces problèmes. Et prendre la coline du carck pour une généralité ça me semble quand même un peu fort, les problèmes qu'il y a là-bas vont bien au-dela de la drogue j'ai l'impression (mais ne suis pas une experte).
C'est tellement facile pour le gouvernement de toujours rejeter la faute sur la responsabilité personnelle de chaque citoyen, que ce soit pour l'environnement, la période de crise que l'on vient de passer, ou les drogues c'est pareil, ils utilisent toujours la même manoeuvre pour nous monter les uns contre les autres au lieu de réclamer justice auprès de ceux qui ont réellement le pouvoir de changer les choses, et qui sont payés à ne pas le faire.


Tu te considères toi-même comme un nuisible, te rends-tu compte d'à quel point c'est violent pour toi-même? sad


Même si tu fait pousser ton canna chez toi et le consomme seul sans nuire à personne, tu augmentes considérablement les chances d’attraper une maladie type cancer des poumons et tout cela a un coût.

Donc tu considères les usagers d'alcool et de tabac (soit une très grande partie de la population) de la même manière?


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

plotchiplocth a écrit

3MMCBro a écrit

Ça serait égoïste d’imposer, tolérer et accepter les consommations d’une minorité fasse à une majorité de non consommateur

Égoïste? Il ne me semble pas, mais va savoir c est peut être juste de l orgueil. Le projet ici pour résumer, c est vivre avec les drogues ensemble, c à d aussi avec ceux qui en prennent pas.... Et tiens toi bien ça va être surprenant, c'est plutôt eux qui veulent pas vivre avec nous. Je n incite personne a se droguer, pourquoi devrait on nécessairement m inciter à ne pas me droguer par des moyens disproportionnés. Ok pour m informer, m aider dans la réalisation de mes choix au besoin, mais y a t il forcément matière a me contraindre par une répression implacable mais sélective et un discours politique le plus souvent surréaliste et erroné sur les drogues et leurs usagers ? Qu est ce qui justifie un testing portant sur des metabolites inactives sur le plan psychoactif dans le cas de certains tests urinaires cannabis, donc n altérant pas la conduite, mais entrainant une suspension parfois une injonction thérapeutique voire des poursuites pénales pour des faits associés ?
En quoi demander le respect de mes droits de citoyen, dont celui de disposer des moyens nécessaires pour me saisir de mes besoins de santé, et de demander un traitement juste de ces questions te semble t il egoiste ?

Qu est ce que mes consommations t imposent? Qu imposent les consommations socialement, qui soient imputables à elles seules et non liées à un contexte prohibitif partiel et répressif juste infâme, et sont saisies pour justifier l existence du dit contexte?
Je viole personne, si ce n' est l autorité de prescription, l'autorité de délivrance, l'autorité de production et l'autorité de contrôle, que des forces de domination incarnées dans des institutions, des lois, des normes, des "bonnes pratiques", mais en rien les concitoyens, pour qui finalement on s active a ce qu il y existe un "vivre avec les drogues ensemble" qui se veut plus digne, plus respectueux, que leur "vivre séparés ou sans les drogues"
Je dis séparé car "la drogue" et certaines des pratiques d usages servent de ligne de séparation par un groupe majoritaire pour "découper" l espace social, créant un autre, déviant de la norme, et nommé stigmatisé contrôlé par les non-usagers, ou le plus souvent ceux qui croient ne pas l être ou qui ne l ont pas été désigné. Ce découpage permet au final au groupe majoritaire de traiter de façon inhumaine les "autres", tout en se sentant tout a fait humain, avec un gros bagage de justifications pour permettre ce détachement.
Le langage est le lieu où se propage de manière latente, sournoise, fourbe, invisible, ces rapports de domination. Et des fois, sans faire gaffe, nos mots portent tout cela.
D ou mon attention à cela, ma vigilance légitime sur ce point

En quoi les consommations devraient faire l oeuvre d'une tolérance? De la part de qui que l autre te gêne quelque part, tolérer c est comme faire quelque chose avec sa "gêne" . Et si on se demandait plutôt comment faire qu il n' y ait pas de "gêne"? Que y a t il a tolérer ? Qui ne tolère pas qui?
Il me semblait que, pour reprendre l'intitulé employé, psychoactif est une communauté d'usagers ou d ex-usagers de substances psychoactives licites et/ou illicites: on parle bien du groupe majoritaire dans la population ? Qui est clivé par la loi et l usage, c est sur, mais de nombreux participants n ont aucune activités criminelles ni illégales, et font partie socialement du groupe majoritaire...

Bref un peu decousu dsl j écris sur mon phone et j aime pas trop ça...

Salut plotchiplocth,

Ce n’est pas de l’orgueil mais juste un devoir, ce sont eux qui ne veulent pas vivre avec nous ? Ou nous avons tout simplement décidé d’emprunter un chemin différent du leur?

Inciter quelqu’un à ne pas se droguer, ça passe notamment par la prévention et non forcément la répression.

Les discours surréalistes proviennent de la désinformation, des médias, des croyances et de la culture…

Rien ne justifie une répression aussi forte je suis d’accord, je suis plutôt pour la prévention et l’apprentissage.

La drogue est un choix et un plaisir égoïste, qui se propage de manière latente, sournoise, fourbe, invisible.

J’ai cité quelques exemples de conséquences dans mon précédent post…

Je suis moi-même consommateur et usager de bon nombre de drogues et pourtant je ne me voile pas la face sur ce genre de sujet, la drogue c’est mal, mais qu’est-ce que c’est bon….

Il faut regarder les faits réels tels qu’ils sont, ne pas se laisser emporter par ses propres croyances et opinions, ce qui implique de la tolérance, de l’ouverture d’esprit et de lampathie.

Les règles, la logique, la conscience de chacun, le respect des choix majoritaires sans pour autant considéré la minorité inexistante.

L’égalité, la justice.

Au plaisir d’échanger avec toi. Bonne soirée.

drogue-peace

Reputation de ce post
 
Il y a autant de façon de consommer que de consommateur... .

La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

Tu reprends le discours du gouvernement. Pour moi tu es dans la pure violence symbolique...

Et je suis désolé mais la conso de prod n’a rien à voir avec le mariage pour tous, dans le cas présent elle nuit réellement aux autres (colline du crack, stallincrack, les fours dans les cités, les meurtres, le trafic, les coûts en soins, les accidents, drames familiaux et tellement d’autres conséquences qui peuvent êtres attribuées aux consos….)

Et à cause de quoi? Lorsque tout ça était légal il n'y avait pas tous ces problèmes. Et prendre la coline du carck pour une généralité ça me semble quand même un peu fort, les problèmes qu'il y a là-bas vont bien au-dela de la drogue j'ai l'impression (mais ne suis pas une experte).
C'est tellement facile pour le gouvernement de toujours rejeter la faute sur la responsabilité personnelle de chaque citoyen, que ce soit pour l'environnement, la période de crise que l'on vient de passer, ou les drogues c'est pareil, ils utilisent toujours la même manoeuvre pour nous monter les uns contre les autres au lieu de réclamer justice auprès de ceux qui ont réellement le pouvoir de changer les choses, et qui sont payés à ne pas le faire.


Tu te considères toi-même comme un nuisible, te rends-tu compte d'à quel point c'est violent pour toi-même? sad


Même si tu fait pousser ton canna chez toi et le consomme seul sans nuire à personne, tu augmentes considérablement les chances d’attraper une maladie type cancer des poumons et tout cela a un coût.

Donc tu considères les usagers d'alcool et de tabac (soit une très grande partie de la population) de la même manière?

Salut Morning Glory,

Tout n’est pas à jeter dans les discours du gouvernement/des gouvernements.

Il y’a pleins d’autres exemples dans ce thème là malheureusement… La légalité des produits n’a jamais arrêter les trafics, les meurtres, les accidents et tout ce que j’ai cité… et vous le savez…

Je ne suis pas du tout pro gouvernement, je tire juste mes propres conclusions de toutes les infos à disposition. Comme dit, il ne faut pas se voiler la face, vous ne pouvez pas dire que la conso de drogues est sans conséquences…

D’un côté les complotistes et de l’autre les pro gouvernement… non regardez juste la réalité du terrain…

Oui je me considère nuisible car je fais du mal à mes proches et à ma famille surtout, c’est violent pour moi-même mais c’est comme ça, c’est en acceptant ceci et en mettant le doigt sur les problèmes qu’on arrive à les résoudre…. Mes consos ont déjà eu un coût élevé pour la société, hospitalisation, soins, futurs soins, traitement…

Je considère également, tu fais bien de me le faire remarquer, les usagers d’alcool et de tabac de la même manière.

D’ailleurs jetez un œil sur le nombre de morts et les conséquences économiques et sociales de ces consos. La question est vite répondue.

Au plaisir drogue-peace


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

plotchiplocth 
Modérateur
5600
Inscrit le 13 Mar 2019
1896 messages
Blogs

3MMCBro a écrit

La drogue est un choix et un plaisir égoïste, qui se propage de manière latente, sournoise, fourbe, invisible.

La drogue, cet espèce de monstre sournois, n existe pas. C est juste une représentation portant en elle et mettant en jeux l idée comme tu l as dit que c est mal.
Remettons un pied sur terre ensemble. La Drogue, ça n existe pas, en dehors de dans le discours médiocre, inconséquent et délétère du ministre de l intérieur. Il existe des substances psychoactives, licites ou non, dont certaines sont vaguement regroupables dans une catégorie évolutive qui serait les drogues, catégorie 'sociale' par excellence réservée à certains usages. Ces substances ne comportent pas de morale en elles-mêmes, ce sont des petits tas d'atomes 'moralement inertes', qu on chasse parfois a l aide d une paille au dessus d un miroir.

Reputation de ce post
 
Mais oui, je comprend même pas le discours de l'autre, aucun sens.

Hors ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2838 messages
Blogs
De plus que fais-tu des gens qui ont atteri dans l'usage de substances par des problèmes personnels etc? Quelqu'un qui se casse une jambe, qui entre en dépression, qui est shcizophrène etc, tout ce beau monde est une charge pour la société. Le vois-tu de la même manière que les usagers de drogues?


Je considère également, tu fais bien de me le faire remarquer, les usagers d’alcool et de tabac de la même manière.

Et les abuseurs de sucre? Diabète powa!


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

3MMCBro 
Le Calimero
France
410
Inscrit le 26 Jun 2020
71 messages
Blogs

Morning Glory a écrit

De plus que fais-tu des gens qui ont atteri dans l'usage de substances par des problèmes personnels etc? Quelqu'un qui se casse une jambe, qui entre en dépression, qui est shcizophrène etc, tout ce beau monde est une charge pour la société. Le vois-tu de la même manière que les usagers de drogues?


Je considère également, tu fais bien de me le faire remarquer, les usagers d’alcool et de tabac de la même manière.

Et les abuseurs de sucre? Diabète powa!

Ah oui les abuseurs de sucres (ou futurs diabétiques en force), c’est pareil… Ce n’est pas la molécule qui importe mais celle où celles qui nous accrochent.

Ça dépend, pour les malades, ceux-ci sont sensés êtres suivis, si tu dépasses tes prescriptions et utilise tes médicaments pour te défoncer et non plus pour te soigner ou passer une étape compliquée de ta vie, je considère que tu passes « du côté obscur ».

Dans ta tête tu sais très bien lorsque tu consommes une substance pour te soigner réellement (douleur réel), et tu sais très bien lorsque tu consommes de manière récréative (pour se defoncer quoi).

Les sevrages progressifs fonctionnent réellement, encore faut-il le vouloir, réellement…

No excuses, no pain no gain

drogue-peace


La cocaïne les amis, la cocaïne. Méfiez vous de cette garce, protégez vous, protégez votre famille.

En ligne

 

Morning Glory 
Animatrice géniale et humble ~
14930
Inscrit le 10 Oct 2017
2838 messages
Blogs
Mais même ceux qui suivent leur traitement "normalement", c'est des cancrelas, tu te rends compte de ce que j'ai coûté à ma famille et ma société moi en étant dépressive?

Et je ne dis pas par là que le simple usage de drogues est une maladie hein (l'addiction problématique pour moi en est une par contre, tout le monde n'est pas d'accord avec ça mais si une affection provoque une douleur cliniquement significative et a un vrai retentissement sur la vie de tous les jours, par définition c'est une maladie psy. D'aileurs l'addiction est une affection neurologique: elle se voit à l'IRM. Ce n'est donc pas un problème moral, mais neuronal), je fais la comparaison avec des maladies pour que tu te rendes compte, peut-être, que d'après ta logique, tout le monde est cancrelas en fait.
Tu te rends bien compte que nous sommes tous des abuseurs de sucre, genre 9 personnes sur 10?


Les sevrages progressifs fonctionnent réellement, encore faut-il le vouloir, réellement…

No excuses, no pain no gain

C'est exactement la morale ambiante de la société, noir sur blanc^^ Le bon drogué est sevré et repentant. Les autres sont bouuuuh de dangereux criminels...


si tu dépasses tes prescriptions et utilise tes médicaments pour te défoncer et non plus pour te soigner ou passer une étape compliquée de ta vie, je considère que tu passes « du côté obscur ».

Et les gens qui finissent accro en suivant leur precription à la lettre (oui oui, ça existe)?

Dernière modification par Morning Glory (27 novembre 2021 à  18:23)


"No one can make you feel inferior without your consent"

RemAIDES #116 (version papier en CAARUD)

En ligne

 

prescripteur 
Modérateur
11400
Inscrit le 22 Feb 2008
9139 messages
Blogs
Bonjour,


Je suis moi-même consommateur et usager de bon nombre de drogues et pourtant je ne me voile pas la face sur ce genre de sujet, la drogue c’est mal, mais qu’est-ce que c’est bon….

Il faut regarder les faits réels tels qu’ils sont, ne pas se laisser emporter par ses propres croyances et opinions, ce qui implique de la tolérance, de l’ouverture d’esprit et de lampathie.

Je suis entièrement d'accord mais pas sur le reste. Clairement tu reprends le discours de nombreux acteurs haineux, racistes, anti-democratiques etc.. sur "LA drogue" qui est en fait l'expression d'une haine des minorités et des "classes dangereuses".
N'oublions pas qu'il y a quelques dizaines d'années l'homosexualité était la cible des mêmes propos avant qu'on ne s'apercoive qu'elle n'était ni une anomalie ni une monstruosité, contrairement à ce que disaient les discours officiels.

Je signale que je ne suis consommateur que d'alcool et qu'il ne s'agit donc pas d'un plaidoyer pro domo. Mais en tant que citoyen je ne peux qu'etre agressé par ce déballage de haine et d'intolérance et cette atteinte à la probité de la société. On peut parler de "bourreaux".

Examinons un peu les choses avec tolérance, ouverture d'esprit et empathie, comme tu le proposes.

Bien sûr la consommation de tous les produits est associée à des effets négatifs, ainsi que celle de sucres, de calories, l'absence d'exercice physique etc..
Mais, comme tu le reconnais le tabac et l'alcool ont un impact social démesuré et pourtant ils sont toujours légaux. L'obésité le manque d'exercice sont pas mal non plus.

https://www.ofdt.fr/publications/collec … en-france/

Mais le discours officiel se cantonne aux drogues illégales car des politiciens largement psychopathes (ie quand il faut choisir entre l'humanité et la politique, ils choisissent la politique) l'ont imposé depuis les années 1940 (à la suite de la fin de la prohibition de l'alcool qui a conduit quelques personnes à chercher une autre cible (voir Anslinger par exemple)). Les relents racistes y sont largement perceptibles et permettent aux USA une veritable agression de masse sur les afroaméricains. La collusion avec les mafias est aussi frequente (voir l'importation du crack aux USA sous Reagan pour financer les contras du Nicaragua ou le financement "douteux" des campagnes de Nixon)

Le discours est largement fondé sur le fait que la plupart des aliénés mentaux graves ont une appétence pour les produits, ce qui justifie la croyance naive en une relation de causalité (ie la drogue entraine la maladie mentale).Il suffit donc de montrer quelques SDF schizo et totalement désocialisés pour "illustrer" les méfaits de la drogue. En fait, les études ont montré que pour la plupart des produits le ration dépendants/usagers est de 10 à 15% (sauf pour le tabac où il est supérieur à 30%).
Ainsi, Pour la cannabis les études modernes opposent à raison les "malades du cannabis" aux "usagers de cannabis" qui n'ont pas le même profil de consommation .

Bien sûr, meme 10% cela fait un grand nombre de personnes et cela justifie qu'on essaie de prevenir la dépendance. Les politiques essaient de faire croire que la meilleure prevention est d'interdire ou au moins de décourager  l'usage (comme tu le souhaiterait) mais l'echec est patent, notamment en France. Et la repression, en plus de s'appesantir sur une minorité d'usagers (ce qui est d'ailleurs le but reel pour de nombreux politiques) crée de toutes pièces le banditisme et la violence. L'exemple de la prohibition de l'alcool aux USA le montre evidemment.

http://www.stuartmcmillen.com/fr/comic/ … x-drogues/

PA appuie d'autres pistes que la repression comme l'information, le developpement des "habiletés sociales", la RdR et la prise en charge adaptée des dépendants. L'exemple des TSO montre que cette politique mène à une diminution majeure des OD et à une rescucitation sociale de la majorité des usagers à problèmes.
Plus généralement lutter contre la pauvreté , la violence, l'intolérance etc.. est , ça a été prouvé, le meilleur axe préventif !

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (27 novembre 2021 à  19:00)

Reputation de ce post
 
Toujours aussi bien documenté, Prescripteur. MG ~
 
Et oui, c'est ça se renseigner sur un sujet. Pas lire 2 articles du parisiens...
 
Parfait...Dans un coin d'ombre

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Cannabis : E. Dupond-Moretti veut garder son fond de commerce !
    22 novembre 2021Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Vous lisez des articles de presses qui stigmatisent les usagers :...
    Il y a 1jCommentaire de pierre (9 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquête sur la cannabis comme aide au sevrage/baisse/controle des...
    Il y a 8jCommentaire de Effy69 (14 réponses)
     Appel à témoignage 
    Avec Safe testez le nouveau spray nasal (MAD)
    Il y a 9jCommentaire de plotchiplocth (59 réponses)
     Forum 
    C'est vrai que le DXM abaisse le QI ?
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de Subohm dans [DXM (dextrométhorphan...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Drogue info - Toujours les meme experience sous DMT ?
    Il y a 14mnCommentaire de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
    (3 réponses)
     Forum 
    1cp dose 20ug
    Il y a 24mnCommentaire de SillyCone dans [RC Psychédéliques...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Cyb Hybrid atb
    Il y a 32mnCommentaire de SillyCone dans [DMT, changa et ayahua...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Expériences - Skenan oral , ma premiere fois
    Il y a 1hCommentaire de Ladrague dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Donkey kong orange
    Il y a 2hCommentaire de RandomPsycho233 dans [MDMA/Ecstasy...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Décarboxylation du shit ?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Benzoide dans [Cannabis...]
    (18 réponses)
     Forum 
    Usage thérapeutique - Traitement par psilocybine
    Il y a 2hCommentaire de Althéa Manita dans [Psilocybe - Champigno...]
    (15 réponses)
     Blog 
    Un nouveau départ de vie
    Il y a 21h
    1
    Commentaire de Clancy dans le blog de ectatrip
    (4 commentaires)
     Blog 
    Les tatouages nous bloquent-ils dans le passé ?
    Il y a 1j
    1
    Commentaire de prescripteur dans le blog de Clancy
    (9 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 22:07
     PsychoWIKI 
    Psilocybe, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    BATMANIX, Soniride nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     culture homemade de truffes psylocibe
    par JMlaverte, le 28 Nov 2021
    Bonjour a tous, Je ne sais pas trop par quoi commencer, c'est mon premier post ici, ça fait longtemps que je voulais le faire, je n'ai jamais trop pris le temps, je ne me sentais pas trop légitime a faire un journal de culture, je ne suis qu'un petit amateur de mycologie. Puis je me suis dit, apr...[Lire la suite]
     être parent et usager des drogues
    par Althéa Manita, le 27 Nov 2021
    Bonjour, J’ai une fille de 11 ans, je suis consommatrice quotidienne de cannabis, et occasionnelle d’alcool et de drogue dure, avec un passif sur les opiacés et le tramadol. Ma fille arrive à un âge où elle est confronté aux questions de drogue, et je suis tiraillée entre honnêteté e...[Lire la suite]
     Les Benzos après le ban
    par HouseMD, le 25 Nov 2021
    Recopie d'un post précédent de HouseMD Salut, bon je vais essayer de te faire une réponse complète :) Un site vend tjr les produits mais que en bitcoins… Cherche bien. Mais à tes risques et périls... Sinon moi dans un premier temps j’ai pris du fluclotizolam pour remplacer l’etizolam...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    + 1 (Prescripteur) dans [forum] C'est vrai que le DXM abaisse le QI ?
    (Il y a 5h)
    Un classique, vivement leur retour - Ladrague dans [forum] chansons sur la dope et la zone
    (Il y a 20h)
    give it away, give it away nos dans [forum] chansons sur la dope et la zone
    (Il y a 21h)
    pour le post et les affiches ;-) [MM] dans [forum] Différence entre l’addiction de la coke et celle du crack
    (Il y a 21h)
    Oui t'as raison de clarifier, me suis pas trop bien exprimé^^' /Agartha dans [forum] aucun effet récréatif avec le GBL
    (Il y a 2j)

    Pied de page des forums