Cocaine et GBL : vivre avec les deux et comment s'en débarrasser ?

Publié par ,
1213 vues, 5 réponses
colorlife69 femme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Apr 2021
18 messages
J’ai 45 ans et je suis indépendant et gérant de société.
Avec mon épouse (10 ans que nous sommes ensemble), nous avons une vie plus ou moins stable et classique.

J’ai toujours utiliser les drogues à titre récréatif, je ne crachais jamais sur une ligne de cocaïne, et ce depuis mes 20 ans.
Ma femme, elle n’avait jamais essayé de drogues avant de me connaitre, un jour lors d’un festival elle a essayé une exta et quelques lignes, elle a appréciée mais sans plus ! Elle a juste remarqué que ce que nos parents nous disent n’est pas spécialement vrai ! On ne tombe pas dans la drogue parce qu’on a essayé une fois, elle a remarqué par contre que si on est faible, et qu’on a pas de plan de vie solide et des envies d’avancer il est très facile de vouloir y rester et ne plus en revenir ! Mais ce n’est pas notre cas !
Et donc depuis quelques années nous faisons des fêtes une fois ou deux par mois, on se fait quelques lignes, au max 1gr de cocaine pour nous deux et nous prenons 2ml de GBL chacun apres le gr de cocaïne… Et c’est là que le fait de faire l’amour avec une envie tellement puissante prend tout son sens !

Il est impossible de faire l’amour avec un telle envie sans rien prendre ou sans rien boire ! ou alors c’est votre première semaine avec cette personne et vous avez juste envie de vous bouffer ! Mais quand ça fait presque 10 ans, il est impossible d’avoir encore la fougue comme si c’était la première semaine ! Du moins sans rien prendre ou sans rien boire.
Ici avec quelques lignes de cocaïne et quelques gouttes de GBL vous avez juste envie d’embrasser l’autre, de la serrer dans vos bras !!! en gros de la manger…
Et bon la suite est juste à la hauteur de vos envies sexuelles… Il n’y a plus de barrières et vous et votre partenaires êtes totalement désinhibé, vous faites des choses que vous ne feriez pas étant sobre… Mais si vous n’exagéré pas dans la prise de cocaine et de GBL et que vous restez dans ces proportions, vous vous souvenez de tout et vous dormez comme un bébé après… C’est orgasmique ?

Mais bon…ce n’est pas ici que ça s’arrête car ce n’est pas le but de ce texte.

Il y a 3 ans lors du premier confinement, nous devions rester chez nous !
Nous avons fait comme tout le monde, nous sommes restés chez nous et nous avons prit beaucoup d’apéro, et nous avons fait la fête un peu plus que d’habitude.

J’ai eu un énorme problème avec ma société dû au COVID et du jour au lendemain, j’ai tout perdu !
Même si d’ordinaire je suis quelqu’un qui se relève, là la chute fut terrible ! et j’ai quelque peu sombré dans une dépression.
Alors, pour me lever et essayer d’avancer j’ai commencé à prendre un peu de cocaine tous les jours, durant la journée et le soir, mais j’avais du mal à dormir et à avoir un sommeil réparateur.
J’ai donc commencé prendre quelques gouttes de GBL au moment de faire le diner ! je trouvais ca amusant ! j’étais un peu pêté pour faire le repas…
Puis j’ai commencé à en prendre aussi la journée, accompagné de cocaine !
Car le GBL sans cocaïne vous fait somnoler.
Mais ce que je ne savais pas c’est que le GBL a prise régulière provoque une addiction sur votre mental, mais surtout sur votre corps, a contrario de la cocaine, qui elle n’a qu’un addiction sur votre mental ! Vous pouvez arrêter la cocaine en snif du jour au lendemain sans que votre corps en réclame, pas le GBL !

Je suis passé par des phase de fou !
Je ne vais pas rentrer dans les détails mais, la prise de GBL, quand elle devient H24 et 7/7 a certains effets positif, mais bcp d’effets négatifs ! Surtout quand personne de votre entourage n’est au courant.
Vous avez des crises de folie ou personnes ne comprends pourquoi vous etes comme ca, vous pouvez etre heureux et lors d’une trop grosse prise de GBL, vous etes malheureux !
Vous pouvez vite vriller et vous faire avoir et sombrer dans une folie et vous faire enfermer ! et la c’est la fin de votre vie.
Mais j’ai un mental très fort et nous sommes en décembre 2024, J’ai réouvert une société depuis fin 2020 et je peux le dire : « Oui la drogue m’a sauvé de la d »pression et sans aucun doute d’une mort certaines) mais, la drogue m’a enfermé dasn une addiction de merde ou je suis bloqué… mais…. !!!! et donc ça fait un peu plus de 4 ans que je prends de la cocaine et du GBL tous les jours. La première année je prenais 0,5 par jour, puis l’année d’après je suis monté à 1gr pour arriver à 2gr par jour en 2023, mais depuis le début d’année 2024 je prends 0,2gr par jour (je vais vous expliquer plus loin comment j’ai fait) ! Pour le GBL, je n’ai jamais augmenté, ni diminué ma consommation. Je prends +/- 25ml de GBL par jour à hauteur de 1ml toutes les heures, pour le dodo, depuis 2 ans c’est machinal, je mets l’équivalent de +/- 8 pipettes de 1ml dans une bouteille de jus de fruit de 500ml, j’arrête de prendre de la cocaine à 19h, je continue à prendre du GBL toutes les heures, je suis super fatigué à 23h, je vais dormir à 23h je bois 3 grosses gorgées de jus de fruit, ce qui fait a peu près 2ml de GBL, je dors 2h, puis instinctivement, je me réveille 2h après, je rebois 3 grosses gorgées, je redors 2h, ainsi de suite jusque 7h du mat ou je me lève ! ca peut paraitre dingue, mais je me suis habitué à ce rythme et je ne me sens pas fatigué et je passe mes journées sans être fatiguée (il arrive de temps en temps que je fasse des excès les week-end ou quand avec ma compagne nous refaisons nos soirées coquines !

J’ai été passé des test chez le cardiologue en lui expliquant absolument tout !
Il est évident qu’elle m’a pris pour un fou et que pour elle je dois tout stopper et entrer en cure, mais mon cœur n’a rien. Je vais passer une gastroscopie sous peu, je vous communiquerai les résultats.
En gros, a part les problème financier du COVID qui ont fait que j’ai du changer d’orientation professionnel et qui laisse des traces derrière moi, je ne m’en sors pas si mal !
Au niveau du corps, je vais bien ! Ma compagne me trouve tjs aussi beau, je ne ressemble pas a un junkie qui n’a plus de dents, au niveau mental je vais bien, même si la drogue m’a fait bcp réfléchir sur bcp de choses et sur bcp de monde, c’est hyper bizarre de dire ca ! mais le covid, le cofinement et la drogue m’ont fait prendre conscience que la famille était plus important que tout !
Avant je vivais pour les amis, les restos, les fetes avec pleins de monde !
Maintenant, je ne vais plus au resto, je bosses comme un fou, je reste avec ma femme et ma fille et je ne vois plus que les vrais amis ! ceux qui sont restés quand j’ai eu mes problèmes.
En gros, je penses réellement que la drogue m’a ouvert les yeux d’une certaines manière, mais tout n’est pas rose.
Avant de vous dire ce qui n’est pas rose et de vous poser quelques questions, je vais vous expliquer comment j’ai fait pour passer de 2gr de cocaine par jour à 0,2gr.

J’ai du partir en voyage d’affaire 3 jours en finlande, je n’avais pas le choix !
Quel stress de savoir qu’on doit partir et qu’il faut trouver un moyen de prendre dans un avion de ryanair 6gr de cocaine et 60ml de GBL ? Deux produits stupéfiants complètement interdits !
Pour le GBL ce ne fut pas trop difficile, une petite bouteille de shampoing et c’est passé comme rien, mais le problème fut la cocaine !
Je n’achète pas ma cocaine au coin de la rue, je tiens à prendre le moins de merde possible, j’essaie d’avoir un produit avec une qualité constante, je l’achète exclusivement à un dealer sur le darknet, je la paie en bitcoin et 2 jours plus tard, c’est mon facteur qui me la dépose dans la boite aux lettre ! C’est plus simple, moins cher et vu que je prends +/- 6gr par mois, je risque pas grand-chose.
J’ai donc demandé à mon dealer s’il n’avait pas une idée de comment faire pour faire le voyage avec 6rg de cocaine dans l’avion !
Il m’a répondu d’acheter un spray pour le nez type Otrivine, de jetter le liquide qu’il y a dedans et de mettre de l’eau distillée et de la cocaine ! et…. Et c’est TOUT ?
Oui c’est tout !!!
Je me suis dit : Il est fou ce gars, il raconte n’importe quoi ! Ce serait si facile que ça ???
Mais alors en quelle quantité ??? il m’a dit de trouver moi-même ma quantité !
Dans un petit flacon d’Otrivine on met 10ml de liquide, j’ai d’abord essayé pendant quelques mois : 1gr de C pour 100ml d’eau, ce qui fait 0,1gr de C dans un petit flacon d’Otrivine !
J’ai toujours mis 1 flacon d’Otrivine « pure » dans la bouteille de 100ml de mélange cocaine/eau afin de continuer à avoir ce gout menthol assez agréable de l’Otrivine (et puis si qqun essaie votre spray sans que vous le sachiez, il va capter de suite que c’est un spray de cocaine grâce à ce petit gout menthol ?).
Il suffit juste de mettre 100ml d’eau distillée (eau pour fer à repasser) avec 1gr de cocaine, même pas écrasée, un flacon d’otrivine menthole !
Vous mettez le tout dans une bouteille, vous mélangez, vous ouvrez le spray d’Otrivine, vous mettez 10ml de votre mixture dans le spray, vous mettez quelques pshittt de spray dans vos narine et c’est fait !.
Au début, vous allez vous dire que ca ne fait rien, mais attendez 10 petites minutes et vous verrez que ca ne fait pas rien.

Grâce à ca, j’ai réduit ma consommation de 2gr par jour à 0,2gr par jour ! Et ce n’est pas tout.
Au niveau budget ! Vous économisez énormément d’argent, vous ne gaspillez pas la C, car rien ne ressort, et la plus-value énorme c’est que vous n’avez pas le nez explosé !
Pendant 3 ans, j’ai mis de la C dans mon nez, je peux vous assurer que la dernière année, après 3 lignes, je devenais fou car mon nez me faisait horriblement mal.

Je ne prends plus du tout de C en snif (poudre), sauf lors de fête avec ma femme.

Ici j’en suis depuis 1 mois à 0,2gr de cocaine par jour et je descends de puis 1 mois ma consommation de GBL à 20ml de GBL.

Voici mes questions :

-    Est-ce que je peux arriver à descendre ma consommation encore et encore jusqu’à arriver à avoir un très, très, très légère consommation ?
-    Je ne pense pas que je saurais arrêter, car d’ailleurs je n’en ai pas envie pour l’instant. Mais estce qu’on peut vivre une vie normal sans pour autant en mourir plus que autre chose (maladie, cancer,…) et vivre une vie normal et continuer en prenant ces drogues dans des doses très minime ?
-    Qu’est ce que ces deux produits, utilisés à très petites quantité peuvent faire à mon corps comme dégats ?
-    Peut-on vivre normalement avec ces deux produits toute la vie ?
-    Y a-t-il un substitut pour le GBL ?
-    Est-ce que qqun dans mon cas ?

vivre avec les deux et comment s'en débarrasser ?

Dernière modification par colorlife69 (02 décembre 2023 à  03:49)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert99champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11900 messages
Blogs
Bonjour, je ne peux pas te dire où tu vas au bout du voyage (je ne suis pas devin) mais je peux te dire que tu es sur le bon chemin. C'est deja pas mal ! Amicalement

Dernière modification par prescripteur (03 décembre 2023 à  09:07)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
Ozora homme
psycho.curieux
champi vert7champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 19 Aug 2022
101 messages
Salut à toi !

-Est-ce que tu as déjà essayé de transformer ton GBL en GHB? Il y a un tuto ici, cela aura plusieurs bénéfices en terme de RdR pour toi...
-Oui tu peux baisser ta conso de C sans trop de risque de manque physique, c'est plutôt ta capacité a gérer tes craving psycho, par contre pour le GBL attention à la réduction brutale, il y a des risques. Mais déjà en la transformant tu seras un peu plus safe...
- Nous ne pouvons pas prédire les dommages futurs de tes conso, c'est impossible, mais plus tu seras RdR, mieux ce sera. Effectivement baisser les dosages, si tu ne peux pas réduire les fréquences est déjà un certain pas en avant, c'est à encourager l'ami !
-Vivre normalement? Kézako? Si tu parles d'avoir un équilibre et du positif dans toutes tes sphères privées: professionnelles, amicales, psy, spirituelles, physiques, amoureuses, familiales, oui c'est possible, chez certains usagers.
- En tout cas je te conseille, en plus de venir ici, d'en parler avec un addictologue, en CSAPA et avec ton médecin traitant, pour avoir un suivi régulier et être aidé dans cette démarche.
-Niveau substitut, je ne pense pas, mais il existe des aides médicamenteuses pour t'aider à réduire, gérer certaines humeurs et problématiques, ce n'est pas une solution mais une béquille qui peut t'être utile dans cette dynamique de réduction.

Prends soin de toi.
Amicalement.

Ce n'est pas réel mais qu'est ce que c'est beau !

Hors ligne

 

AlifLam homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Aug 2020
29 messages
-    Est-ce que je peux arriver à descendre ma consommation encore et encore jusqu’à arriver à avoir un très, très, très légère consommation ?

Certains, y arrivent, d'autres pour stopper c'est abstinence totale ou la rechute


-    Je ne pense pas que je saurais arrêter, car d’ailleurs je n’en ai pas envie pour l’instant. Mais estce qu’on peut vivre une vie normal sans pour autant en mourir plus que autre chose (maladie, cancer,…) et vivre une vie normal et continuer en prenant ces drogues dans des doses très minime ?

Comme dit précédemment, personne n'est devin ici. Ce qui est certain  c'est que le corps humain n'est pas fait pour ingurgiter ces substances de manière aussi répétée.


-    Qu’est ce que ces deux produits, utilisés à très petites quantité peuvent faire à mon corps comme dégats ?

Beaucoup de dégâts, suffit de lire la fiche de chaque drogue ici


-    Peut-on vivre normalement avec ces deux produits toute la vie ?

Je ne pense pas personnellement , j'ai consommé du GHB pendant 2 ans avec des pauses d'une semaine tous les 2 mois, après mon arrêt ( depuis maintenant 4 mois ) j'ai retrouvé ma joie de vivre, je ne me rendais pas compte que j'étais devenu un robot  cause de cette drogue presque sans sentiments.
Faire l'amour à sa femme est magique sous GHB mais le revers de la médaille c'est que sans, le sexe devient fade presque sans gout, tu perds l’intérêt  pour la sexualité. 
Depuis mon mon arrêt, j'ai retrouvé mes petits moments d'extase que je pouvais ressentir devant un couché de soleil ou en écoutant une bonne musique. je ne m'étais pas rendu compte la GHB me privait de ma joie de vivre !


-    Y a-t-il un substitut pour le GBL ?
L'alcool peut être mais ca a le désavantage de la gueule de bois et les calories


vivre avec les deux et comment s'en débarrasser ?

On ne tombe pas dans les  multi-addictions par hasard, faut se poser les bonnes questions, se faire accompagner, écrire, méditer sur sa trajectoire de vie, je suis personnellement en plein dedans.

Enfin un dernier conseil, transforme ta GBL en GHB et mélange la avec du charbon actif pour capter toutes les merdes de métaux lourds dedans

Dernière modification par AlifLam (26 décembre 2023 à  20:33)

Hors ligne

 

colorlife69 femme
Nouveau membre
Belgique
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Apr 2021
18 messages

AlifLam a écrit

-Enfin un dernier conseil, transforme ta GBL en GHB et mélange la avec du charbon actif pour capter toutes les merdes de métaux lourds dedans

Merci pour ta réponse !
C'est super intéressant d'avoir l'avis d'autres personne ! MERCI à vous tous !
J'aimerais en avoir +, mais mon texte est super long ! Je me doute que ca doit etre embetant de lire autant :)

Pour la transformation du GBL en GHB, en fait je ne sais pas comment on fait !J'ai vu des tutos et j'ai acheté tout pour le faire ! Mais j'avoue que j'ai peur de me planter :)

J'aimerais vraiment le faire en Pilule ! Est ce possible ?
Sinon Comment faire avec le charbon actif ?
As tu un tuto ? Est ce que les effets sont les mêmes que le GBL ?

J'ai été faire une gastroscopie !
Je redoutais ce moment, et je m'attendais à voir la tete du docteur changé quand elle voyait mon estomac !:)

Je dois dire que je me souviens pas de beaucoup car il m'ont mis du temesta en seringue et j'ai fait un trip de fou !!!! wowwwwww que c'était bon :)

J'ai une ébauche d’Ernie hiatale et 3 ulcères ! Mais je les avait déja avant d'être consommateur de GBL ! Donc je me dis que ca ne fait pas énormement de dégat sur l'estomac !
Est ce que cela fait des dégats autre part ???

Merci pour vos réponses

Hors ligne

 

AlifLam homme
Nouveau membre
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Aug 2020
29 messages

colorlife69 a écrit

AlifLam a écrit

-Enfin un dernier conseil, transforme ta GBL en GHB et mélange la avec du charbon actif pour capter toutes les merdes de métaux lourds dedans

Merci pour ta réponse !
C'est super intéressant d'avoir l'avis d'autres personne ! MERCI à vous tous !
J'aimerais en avoir +, mais mon texte est super long ! Je me doute que ca doit etre embetant de lire autant :)

Pour la transformation du GBL en GHB, en fait je ne sais pas comment on fait !J'ai vu des tutos et j'ai acheté tout pour le faire ! Mais j'avoue que j'ai peur de me planter :)

J'aimerais vraiment le faire en Pilule ! Est ce possible ?
Sinon Comment faire avec le charbon actif ?
As tu un tuto ? Est ce que les effets sont les mêmes que le GBL ?

J'ai été faire une gastroscopie !
Je redoutais ce moment, et je m'attendais à voir la tete du docteur changé quand elle voyait mon estomac !:)

Je dois dire que je me souviens pas de beaucoup car il m'ont mis du temesta en seringue et j'ai fait un trip de fou !!!! wowwwwww que c'était bon :)

J'ai une ébauche d’Ernie hiatale et 3 ulcères ! Mais je les avait déja avant d'être consommateur de GBL ! Donc je me dis que ca ne fait pas énormement de dégat sur l'estomac !
Est ce que cela fait des dégats autre part ???

Merci pour vos réponses

Si tu ne vois pas les dégâts maintenant, cela ne veut pas dire que  ça ne va jamais se produire. Prudence.
Nous consommateurs on sous-estime beaucoup les effets psychiques de cette drogue. Ma dernière prise n'était pas joyeuse,  j'avais un rhume quand j'ai pris ma dose habituelle le soir  quand tout a coup je fonds en larmes, la raison ? Je trouvais injuste que nous sortions du néant  à l'existence, cette simple idée m'a mit dans une déprime que j'ai jamais connue alors que je suis quelqu'un de positif,  heureusement que ça n'a durée qu'une heure !! Je ne pense pas toucher à nouveau à cette drogue car j'ai détesté cet état.

Pour ma part le GBL m'a causé beaucoup de problèmes d'estomac, c'est d'ailleurs pour cette raison que j'ai commencé sa transformation en GHB, tu vas te planter les 1eres fois,  c'est normal mais tu vas vite maîtriser le procédé, le tuto est sur le site. l'effet est le même que le GBL, une fois ta solution prête du prends du charbon actif de bonne qualité acheté en pharmacie, tu vides dans tes 250 ml de ghb 4 ou 5 pilules, tu laisses deux heures et  tu filtres  avec un filtre à café. Ta GHB doit être stockée dans ton frigo par la suite, c'est important.

Bon courage à toi !

Dernière modification par AlifLam (28 décembre 2023 à  17:56)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Expériences - Ma vie avec le GBL et la cocaine. Suis-je en danger ? ou est-ce que ça va ?
par colorlife69, dernier post 02 décembre 2023 par colorlife69
  38
logo Psychoactif
[ Forum ] Interaction & Mélange - Sous méthadone & Lyrica voulant tester la GBL/GHB
par Echo, dernier post 08 janvier 2022 par Morning Glory
  1
logo Psychoactif
[ Forum ] Méthode de sevrage "douce" d'une addiction au GHB/GBL
par Pierre.lutec, dernier post 21 août 2023 par noobtropic
  3
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] GBL, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne

Pied de page des forums