Bouteille lancée à la mer : début d’addiction stimulant / 3mmc

Publié par ,
977 vues, 7 réponses
ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs
Hello les amis,

Je vous écrit pour vous faire part de mon début d’addiction et peut être trouver au près de vous des solutions pour la freiner, la stopper avant qu’elle aille trop loin…

Ça a vraiment commencé il y a 1 an lorsque j’ai rencontré un groupe de pote consommateur, on a commencé à sortir assez régulièrement, et je ne consommais pas à chaque fois

Mais arrivé un moment où il m’arrivait en fin de soirée d’être un peu comme sur ma faim, et du coup je commandais de la 3m en rentrant chez moi

C’était assez occasionnel, enfin.. peut être 1x tout les deux mois ?

Depuis environ 2-3 mois ça a commencé à dérailler.


Depuis maintenant un mois c’est chaque semaine, après avoir passé une soirée alcoolisé, une fois chez moi, je suis toujours sur ma faim et je commande pour poursuivre la soirée en solo (parfois en after) durant 1 journée supplémentaire

Bizarrement la descente ne dure que 1-2 voir 3 jours puis je suis d’attaque à nouveau

Ce soir c’est la première fois que je consomme en pleine semaine.

J’étais à un after work (2e jour de descente après un weekend de 3 soirées consécutives où je n’ai consommé seul qu’à la 3e, bien que mes potes y sont allé fort)


La je suis rentré d’after work et direct la petite pensée en mode « vas-y une petite trace en rentrant » m’a légèrement obsédé, assez pour que je me dise allé let’s go

Pourtant demain je taff et je sais que ça va être néfaste…

Ce qui est sûr c’est que l’alcool m’enlève mes barrières qui me disent m’en consomme pas »

Cependant impossible pour moi de profiter d’une soirée même after work sans boire un peu d’alcool hmm


Enfin voilà j’ai l’impression de sombrer peu à peu et je ne sais pas trop comment stoppé la casse.

Est-ce que vous aurez des conseils ?…

Au plaisir de vous lire

Hors ligne

 

avatar
Sreconnor femme
Principe actif
France
champi vert17champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Apr 2024
293 messages
Blogs
Salut à toi,

L’alcool est, selon moi, un déclencheur qui donne envie de consommer tout autre substance.
Dès que je bois un verre le craving pour consommer d’autres molécules est irrésistible dans mon cerveau alors je vois ce que tu veux dire.

Déjà ça se voit dans ton message que tu as conscience qu’à cause de l’alcool ton envie de consommer apparaît, espace au mieux tes apéro je te dirai..? Mais je sais que quand le week-end pointe le bout de son nez dire non aux sorties est très difficile!

Ça va le travail ce matin suite à ta conso hier soir du coup ?

La philo c’est comme le développement personnel en beaucoup plus prétentieux.
Les plus puissantes drogues c’est toi qui les sécrète buddy

Hors ligne

 

ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs

Sreconnor a écrit

Salut à toi,

L’alcool est, selon moi, un déclencheur qui donne envie de consommer tout autre substance.
Dès que je bois un verre le craving pour consommer d’autres molécules est irrésistible dans mon cerveau alors je vois ce que tu veux dire.

Déjà ça se voit dans ton message que tu as conscience qu’à cause de l’alcool ton envie de consommer apparaît, espace au mieux tes apéro je te dirai..? Mais je sais que quand le week-end pointe le bout de son nez dire non aux sorties est très difficile!

Ça va le travail ce matin suite à ta conso hier soir du coup ?

C’est parti sur une nuit presque blanche, j’ai eu le temps de dormir 1h30, puis de me lever direction le bureau de mon studio (télé travail merci voir pas merci je ne sais pas lol)

J’ai environ réussi à ne pas faire n’imp durant la journée puis je me suis couché à 18h pour redémarrer ma journée.

Ce soir j’ai déjà envie de faire à nouveau la fête (sans pensé aux stim, mais je sais que c’est une idée qui risque de me traverser la tête)

Demain je fais une petite soirée avec un ami qui consomme R, même pas de l’alcool, je vais essayer d’y aller molo et voir comment je gère

Je sais que je pourrais remplacer ce craving par du cannabis

Mais le cannabis est une addiction que j’ai stoppé et ne souhaite pas reprendre du moins pour l’instant
—-

J’ai l’impression que c’est une certaine frustration de soirée pas assez « ouf » qui me pousse aussi à avoir envie de consommer de en rentrant chez moi

Peut être aussi que j’ai besoin de me défouler, me dépenser en dehors des soirée pour ne pas avoir un trop plein d’énergie pas tout le temps  assouvis en soirée, m’enfin je sais pas hmm


J’updaterai fin de week-end ahah

Hors ligne

 

avatar
Sreconnor femme
Principe actif
France
champi vert17champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Apr 2024
293 messages
Blogs

ancienweeder a écrit

Sreconnor a écrit

Salut à toi,

L’alcool est, selon moi, un déclencheur qui donne envie de consommer tout autre substance.
Dès que je bois un verre le craving pour consommer d’autres molécules est irrésistible dans mon cerveau alors je vois ce que tu veux dire.

Déjà ça se voit dans ton message que tu as conscience qu’à cause de l’alcool ton envie de consommer apparaît, espace au mieux tes apéro je te dirai..? Mais je sais que quand le week-end pointe le bout de son nez dire non aux sorties est très difficile!

Ça va le travail ce matin suite à ta conso hier soir du coup ?

C’est parti sur une nuit presque blanche, j’ai eu le temps de dormir 1h30, puis de me lever direction le bureau de mon studio (télé travail merci voir pas merci je ne sais pas lol)

J’ai environ réussi à ne pas faire n’imp durant la journée puis je me suis couché à 18h pour redémarrer ma journée.

Ce soir j’ai déjà envie de faire à nouveau la fête (sans pensé aux stim, mais je sais que c’est une idée qui risque de me traverser la tête)

Demain je fais une petite soirée avec un ami qui consomme R, même pas de l’alcool, je vais essayer d’y aller molo et voir comment je gère

Je sais que je pourrais remplacer ce craving par du cannabis

Mais le cannabis est une addiction que j’ai stoppé et ne souhaite pas reprendre du moins pour l’instant
—-

J’ai l’impression que c’est une certaine frustration de soirée pas assez « ouf » qui me pousse aussi à avoir envie de consommer de en rentrant chez moi

Peut être aussi que j’ai besoin de me défouler, me dépenser en dehors des soirée pour ne pas avoir un trop plein d’énergie pas tout le temps  assouvis en soirée, m’enfin je sais pas hmm


J’updaterai fin de week-end ahah

Je sais que je consommais énormément le week end pour réussir à supporter ma semaine de taf, comme une récompense finalement ( on est tellement dans ce cas..)

Je comprend quand tu dis l’envie de consommer car la soirée était pas assez ouf. Mes premières soirées sans c mais juste avec de l’alcool je les trouvais tellement nul
Mais au bout du compte plus les heures passes et plus on arrive tjr a la trace de trop, genre il fait déjà jour et nous on est là on continue de taper avec culpabilité..

J’ai arrête facilement pour ma part car je me suis rabattu sur d’autres molécules ( a ne faire pas je conseille pas..) comme la md qui m’apporte bcp plus et même permet d’aller me coucher sereinement malgré la déprime pdt 1 semaine après

Pareil pour le canna je consommais en descente de c pour supporter mieux pas une solution non plus…

Déjà je trouve très rationnel, contrairement à moi à l’époque, tu as consciences que tu développes peut être une certaine d’addiction tu en parles ici, chose que je ne faisais pas.

En tout cas, ne culpabilise de tes conso, essaie de passer des soirées sans, ce que j’ai fais aussi c’est passer une soirée avec que des gens qui ont consommait autour et moi j’ai fais exprès de pas en prendre eh bien fin de soirée j’étais fière de moi et me rendait compte que certaines conversations qu’on peut avoir sous c sont ( a mon sens) totalement nul et dénué de profond sens et qu’on regrette souvent le lendemain

Bon courage à toi et j’attends ton update fin de week end :)


La philo c’est comme le développement personnel en beaucoup plus prétentieux.
Les plus puissantes drogues c’est toi qui les sécrète buddy

Hors ligne

 

avatar
Gastox homme
Explorateur des possibles
France
champi vert3champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Dec 2014
211 messages
Blogs
Hello hello

J'ai pas de solutions pour toi mais je peux te partager ce qui m'est venu en te lisant.

Premier point par rapport à l'alcool. C'est clair comme l'a aussi dit Sreconnor que ca lève les barrière et ensuite c'est ouvert à tout. J'ai eu le même souci pendant un moment je te partage l'anecdote. A la base je suis pas du tout un consommateur de cc, j'aime ca mais sans plus c'est vraiment pas le prod qui me transcende. Mais à un moment donné dans ma vie, avec ma bande de pote, on s'est habitué à prendre de la cc. C'est venu suite à un été chargé où on a beaucoup tapé, et ensuite on a gardé cette habitude. Ca a un peu dégénéré j'avoue où desfois on faisait des weekend sans dormir et foutre pas loin de 1000 euros là dedans avec le groupe. fin bref. Du coup après cette période c'est devenu bizarre pour moi. Comme je l'ai dit la cc c'est pas un produit que j'aime plus que ca. (je dis ca parce que j'ai vraiment un gros penchant pour les opiacés). Et du coup je me suis retrouvé dans pas mal de situations sociales, comme des soirées au bar, des soirée chill canapé, ou des sorties bowling etc, enfin des contextes où y'avais pas de cc c'était juste tranquille avec de la consommation d'alcool. Et bien c'est à ce moment là, sans trop comprendre le mécanisme qui s'était installé, que j'avais besoin de "plus". L'ajout de la cc avec l'alcool ca amplifie le côté désinhibé et confiant, je trouve que ca se mélange bien. Comme tu dis d'ordinaire sans alcool je pense pas à ça ou j'ai pas envie d'en prendre "brut" comme ca. Mais l'alcool ouvre la porte et enusite c'est comme si mon cerveau me réclamait plus et cette pulsion est devenue vraiment forte. Ca m'amenait dans des situations où par exemple pendant une sortie avec une fille par exemple quand la pulsion est montée après plusieurs biere je l'ai laissé pendant que je suis parti chercher de la cock. C'était dans ma tête j'avais super envie de ca. Enfin bref. Tout ça pour dire que je me reconnais bien dans ta situation même si les produits sont différents le fond semble le même.

Du coup comme je vois des similarités je peux te parler un peu plus du "fond" et la compréhension que j'ai réussi à mettre sur tout ça. Jpense pas avoir de solution en poche mais bon un partage d'expérience peut amener à des bonnes réflexions.

J'ai eu l'impression que ce "plus" dont j'avais besoin, reflétais en fait le manque d'amusement que je pouvais avoir dans mon quotidien. Comme si ca traduisait une partie de moi qui, au moment de ressentir ce boost de dopamine et de sérotonine, voulait s'amuser, se lâcher, s'ouvrir. Du coup à cause de ce manque, dans ces moments là, c'est comme si cette part voulait compenser tu vois. C'est comme si, avec ces conditions qui lui permettent de se lâcher, alors elle veut y aller à fond. C'est un peu comme ça avec le recul que j'ai réussi à prendre que je vois les choses maintenant. C'est pas dit que ca te parle mais bon peut être.

Si je te dis tout ça aussi c'est parce que je crois que c'est bien et important de traiter les symptômes à la surface mais c'est aussi important d'apporter de la compréhension au fond pour savoir comment au mieux agir pour la situation que tu vis.

Sinon sur la marche à suivre, je saurais trop quoi te dire. Moi ce qui m'a permis de relâcher tout ça c'est de plus être en contact avec ses personnes. J'ai fais un choix radical mais il y a d'autres raisons à tout cela je vais pas entrer dans les détails.
J'ai senti quand même, que plus j'arrivais à espacer ces moments là et moins par exemple quand je buvais un verre l'envie/la pulsion pouvait être forte. Ensuite et bien si tu t'en sens capable et que tu veux être sur de pas en prendre, il y a aussi la possibilité d'arrêter de boire de l'alcool. Si la tentation vient avec le fait de boire, et bien sans alcool tu n'auras pas le déclencheur. (plus facile à dire qu'à faire ca ahah) Ou sans être trop radical de boire un peu moins. Pour ma part je sais que c'est quand j'étais à peu près à ma troisième pinte que ca se déclenchait fort, avant ca allait. Enfin bref tu vois le mécanisme. Essaye de voir, avec toi même, les leviers sur lesquels tu peux avoir du pouvoir pour t'aider. Il faut expérimenter, des fois tu auras des échecs. Mais tu vas apprendre toujours. Chaque situation peut être pris comme un apprentissage. Tu test, tu tâtonne. A la fin tu sauras la meilleure marche à suivre pour toi.

En dernier point, si tu sens que tu perds vraiment le contrôle et que tu ne te sens plus capable de gérer la situation tu peux toujours te tourner vers un centre d'aide pour les usagers de drogues, style CSAPA. Ils sont spécialisés dans les addictions alors tu auras de bons conseils et également un bon suivi. Tu pourras y trouver une aide sur le plan médical et aussi psychologique.

Bon courage pour la suite

Hors ligne

 

ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs
Merci pour vos pavés les gars qui m’inspirent beaucoup ! Je vous répondrait lorsque je serai bien disposé à y répondre.

En attendant petit debrief de mon week-end: vendredi soir concert chill avec un pote qui consomme rien, pour ma part j’ai enchaîner 3 pintes à enviro. 6-8%

Les concerts se finissent, je commande illico 3g de 3mmc en me dirigeant vers chez moi

Le livreur arrive quelques minutes après mon arrivé, je suis un peu gêné que mon pote voit ça du coup je lui dit de rester dans lappart et je lui cache vite fait ma petite consommation qui va suivre dans mes chiotes


On se dirige ensuite dans un bar, où je prends au file de la soirée 3 petites traces  puis je lui paye le Uber pour rentrer

Une fois arrivé chez moi j’ai enchaîné jusqu’au lendemain 13h aïe aïe aïe

J’ai eu la bonne idée 3jours avant d’acheter une boxe à timer pour y cloisonner ma pharmacie lol

Je mets tout dedans, je dors de 13h à 16h30 puis c’est reparti

Début de soirée avec les potot consommateurs, mais du coup mon consommation était bloqué dans ma boxe donc j’y suis allé a l’alcool

Le craving était pas insurmontable mais bien présent, la fatigue et l’alcool m’ont aidé à y faire face

Du allez y j’ai réussi à tenir jusqu’à 8h du matin en prenant / demandant rien à me potes

Une fois chez moi j’avais envie de casser ma boxe pour aller en after mais j’ai réussi à me résonner un peu puis je suis aller me pieuter

Bizarrement j’ai pas réussi à dormir plus de 4-5 heures

Aujourd’hui on est mardi, je ressens une petite descente mais je ressent surtout une gros grosse fatigue du à mon ma sur de sommeil

Je sais pas trop pourquoi encore mais j’ai du mal à dormir en ce moment
——
Bref le week-end arrive bientôt et j’ai une grosse grosse soirée de prévu, j’hésite un peu à tout laisser dans ma boxe avec timer pour que je ne puisse pas y toucher du weeeknd ou bien me dire let’s go

Je sais qu’au fond il ne faut pas que j’y touche

— fin bref idem je ferais un recap de mon week lol
—-


D’ici là je vous répondrais cher camarade du dessus

++

Hors ligne

 

ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs
Encore une fois je vais prendre le temps de vous répondre comme je le souhaite

En attendant, je réfléchis à un plan d’action… je prends des notes histoire de garder une trace et pourquoi pas avoir des avis sur celui-ci.

Idée plan d’action :
- Prendre rdv avec un adictologue
- aller un ou plusieurs jours / ou juste matinée ou après midi dans un hôpital de jour pour effectuer un vrai suivi + psychothérapie
- pour ce faire : idée d’aménagement emploi du temps du travail et passer sur du mi-temps le temps de la thérapie
- pendant ce temps là, ne plus voir mes amis consommateur

—-

Je sens que je suis a la limite de ne plus vraiment pouvoir faire retour arrière, je crois qu’il faut vraiment que je prenne les « grands moyen » avant que ce ne soit vraiment trop dure…

Bon dimanche

Dernière modification par ancienweeder (09 juin 2024 à  20:27)

Hors ligne

 

ancienweeder homme
Nouveau Psycho
France
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 20 Aug 2021
172 messages
Blogs

Sreconnor a écrit

Je sais que je consommais énormément le week end pour réussir à supporter ma semaine de taf, comme une récompense finalement ( on est tellement dans ce cas..)

Je comprend quand tu dis l’envie de consommer car la soirée était pas assez ouf. Mes premières soirées sans c mais juste avec de l’alcool je les trouvais tellement nul
Mais au bout du compte plus les heures passes et plus on arrive tjr a la trace de trop, genre il fait déjà jour et nous on est là on continue de taper avec culpabilité..

J’ai arrête facilement pour ma part car je me suis rabattu sur d’autres molécules ( a ne faire pas je conseille pas..) comme la md qui m’apporte bcp plus et même permet d’aller me coucher sereinement malgré la déprime pdt 1 semaine après

Pareil pour le canna je consommais en descente de c pour supporter mieux pas une solution non plus…

Déjà je trouve très rationnel, contrairement à moi à l’époque, tu as consciences que tu développes peut être une certaine d’addiction tu en parles ici, chose que je ne faisais pas.

En tout cas, ne culpabilise de tes conso, essaie de passer des soirées sans, ce que j’ai fais aussi c’est passer une soirée avec que des gens qui ont consommait autour et moi j’ai fais exprès de pas en prendre eh bien fin de soirée j’étais fière de moi et me rendait compte que certaines conversations qu’on peut avoir sous c sont ( a mon sens) totalement nul et dénué de profond sens et qu’on regrette souvent le lendemain

Bon courage à toi et j’attends ton update fin de week end :)

Hello, merci pour le point de vue que tu m'apportes. En effet passer une soirée sans serait un premier pas vers quelque chose de positif. C'est dingue par ce qu'il y a quoi... 3-4 mois je pouvais sans trop de problème passer une soirée même techno ou autre sans consommer. Les choses changent si vite.

J'ai fait la démarche de prendre un rendez-vous avec un psychologue orienté addictologie, je le vois la semaine qui vient, j'ai hâte de voir ce que ça va donner.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Sniffer - Début d'addiction à  l'Isopropylphenidate
par Valiummy, dernier post 09 mai 2017 par Dissociaman
  12
logo Psychoactif
[ Forum ] Gérer sa consommation - Mon expérience et début avec la 3MMC + TR 14 août 2022
par EndlessLife, dernier post 09 septembre 2022 par Tantine
  11
logo Psychoactif
[ Forum ] Arrêt & Sevrage - 3MMC Début + Effets Moyen et Long Terme + Arret = 2 Ans de Conso
par psychoactive4844, dernier post 03 août 2019 par krash
  22
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] 3-MMC, effets, risques, témoignages
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Amphétamine-Méthamphétamine, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums