PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : bicicle

Cannabis thérapeutique » Comment se procurer du cannabis thérapeutique » 10 août 2011 à  11:09

[quote=filousky]Des idées, en vrac,venant de potes dînant à  la maison :
- 1 Malade = une génétique personnalisée + une surface dédiée.
- Réservation d'une surface chez chaque planteur individuel pour un malade invalide dans le souci de lui assurer une partie de son bien être et ce dans un esprit d'entraide non mercantile.
- L'idée du champ communautaire est chouette mais le risque est que si le champ tombe, on a dix malades en plan.
- Ne pas créer de lieux attirant la répression par des quantités produites trop importantes.
- Inspirer l'autonomie de tous.[/quote]
Sinon, pour répondre à  ce post (que j'ai lu après coup)

Evidement, il ne faudrait -si c'était fait- pas que les cultures soient excessives : maximum 2 ou 3 petits plans pour 1 personne. Si la culture est bien faîte, il y a moyen de minimiser au maximum le nombre pour être le plus efficace possible pour la personne concernée.


Mais je me permet de rajouter une précision sur le cannabis thérapeutique tel qu'il est légali …

Cannabis thérapeutique » Comment se procurer du cannabis thérapeutique » 10 août 2011 à  10:38

Bonjour Filousky,

Je trouve que ton idée est bonne, mais elle est flippante au regard de la loi.. Moi qui suis en droit, j'avoue que ça ne me dit strictement rien d'un point de vue pénal.. Mais d'un point de vue personnel, je suis à  100% avec ce genre d'idée.

Par contre reggaeblues : 16 plants, il me semble que c'est plus pour le trafic que pour la consommation personnelle... En principe, si tu consommes pour toi dans ton coin, personne n'est supposé savoir ce qui se passe chez toi. Je ne sais pas comment tu t'es mis dans ces soucis, malgré tout je te souhaite bon courage.
Et je n'aurais que tendance à  te recommander de te tenir clean au regard des flics dans les 5 prochaines années pour pas empirer tes embrouilles.

Sinon, bonne initiative Filousky, mais risqué franchement, il faudrait voir un peu la jurisprudence sur la question du cannabis thérapeutique : j'ai en tête une histoire où les juges avaient été clément car c'était une culture pour la consommation purement personnel …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 10 août 2011 à  02:18

Je vois qu'il y a eu du mouvement entre temps : merci pour vos réponses

Oui, pour les symptômes du manque physique, qui commencent déjà  à  faire leur apparition, en même temps c'est cohérent car ça fait 24h, je pensais prendre mon mal en patience : et oui prendre quelques trucs si besoin pour atténuer un peu les effets "indésirables". Et si ça me déprime trop, même si je sais que c'est une fausse déprime due au manque, je pensais à  fumer quelques bons joints de temps (modérément, j'ai donné là  dedans aussi) histoire de pas passer par la case antidépresseurs (ça, franchement, j'espère ne jamais devoir en prendre, même si je sais qu'il ne faut jamais dire jamais).

Sinon, pour ma mauvaise expérience en Espagne, encore bon, je peux comprendre (même si cette conasse de "docteur" devrait se faire virer), mais le coup des copines qui avaient demandé pour moi, c'était en France, et dans ma ville qui plus est...

Et si ça me fait peur, non seulement parce que niveau fierté c'est quand même …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 10 août 2011 à  01:04

Pardon, j'ai aussi écrit pendant que vous écriviez :

Minette : Oui, mais c'est stressant. J'avais fais la démarche en Espagne, j'ai mis ma fierté de côté et je me suis faite jeter salement. Des copines aussi y étaient allées pour moi, le médecin leur a dit que ça l'intéressait pas ces histoires là , et bye bye. Bref, j'ai vraiment pas du tout envie de me prendre un "sale tox tu l'a bien cherché" en pleine gueule non plus.
Et les tons mielleux des centres en tout genre, me soulent aussi.

Même si c'est vrai qu'à  Paris c'est plus facile de ce point de vue là  qu'en campagne, mais bon.

Je me foutrais peut-être un coup de pied aux fesses si j'y arrive pas, et on verra..

LasVegas : merci, c'est sympa, ça me motive, d'autant que les crampes commencent à  faire leur apparition...

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 10 août 2011 à  00:59

Bon, je vais quand même essayer d'arrêter seule, on verra bien si ça marche.

Si ça ne marche pas, ben, peut-être que j'irai voir quelqu'un, mais franchement, je préfère presque arrêter seule que d'"affronter" la démarche d'aller poser mes fesses dans un centre ou autre. Et puis je ne sais même pas à  quoi ça va servir, j'ai pas envie de prendre de méthadone : d'y aller tous les jours la chercher, d'être accro à  autre chose. Autre chose qui me rappelle chaque jour que je prend plus rien.

Je sais pas si c'est illusoire de penser ça, mais j'aimerais bien essayer d'arrêter tout ça, juste pour voir ce que ça fait d'avoir une vie saine.. C'est peut-être con, mais je trouve que se foutre une seringue dans les bras, ça rend pas plus heureux, quelle que soit la substance, donc je me dis que y'a sûrement moyen d'être plus heureuse sans rien du tout.

Et faire des trucs qui me plaisent, m'efforcer de ne faire que ça. Aller au restau sans passer par la case 30 minutes aux chiottes, etc. …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 10 août 2011 à  00:22

Et vraiment, je ne me vois pas consulter, ça m'emmerderait trop : je vois vraiment pas ce que j'aurais à  dire à  un médecin. Ça va être le gros blanc gênant qui sert à  rien pendant une demi heure...

C'est vraiment contre nature pour moi d'aller poser mon derrière dans une salle d'attente : et comme tu le dis très bien, l'angoisse. Non, vraiment, c'est pas pour moi les médecins...

Et puis j'aurais vraiment pas envie, si je faisais l'effort de faire le pas d'y aller, de me prendre des regards de travers, réprobateurs, etc. Ça me foutrait mal franchement.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 10 août 2011 à  00:05

Oui, là  à  l'heure actuelle, je ne peux pas te dire que j'ai envie d'arrêter, je le fais par "obligation" physique. Je pourrais très bien continuer, et me retrouver avec des mains énormes, gonflées, des veines sclérosées, des thromboses, des doigts ou une main coupée, une embolie pulmonaire, etc.

Donc on va dire que ma motivation, c'est plus de penser à  me préserver un minimum physiquement. Et j'aimerais bien essayer au moins de vivre sans avoir à  penser à  me faire un fix dans les chiottes du restau où je mange, de la soirée où je vais, quand je me regarde un film, etc.

Bref, je pense que je serai plus heureuse sans seringue dans le bras.

Ce qui me fait plus peur, c'est le manque psychologique, car c'est facile de se dire, quand on est vraiment pas bien, qu'un petit fix nous ferait du bien, et c'est reparti pour un tour. C'est vraiment ça que je redoute le plus...

Mais j'aimerais bien essayer de me "reprogrammer" le cerveau à  me dire que si je me sens pas hyper bien, que je …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 09 août 2011 à  22:01

Merci, c'est sympa,

Oui, c'est clair que y'a rien de mieux sur cette planète que de se fumer un bon joint de weed de super qualité hollandaise ! Il faut en profiter avant que ça ne devienne interdit aux étrangers le 31 décembre 2011 !! J'y suis allée 3 fois cette année, je vais essayer d'en profiter à  fond avant décembre où on pourra plus mettre un pied dans un coffee !

Cocaïne-Crack » Du tout premier shoot de cocaïne et du désespoir... » 09 août 2011 à  21:57

Bigghorse : je pense que c'est un peu comme tout le monde ici : on en prend mais on sait que c'est mal, donc ça n'empêche pas de le dire que c'est mal.

Moi j'en ai trop pris du sub, j'ai fais mon (supposé) dernier fix hier soir, mais ça ne m'empêche pas de penser que c'est de la grosse merde le sub. Avant, je n'en aurais pas dit autant, mais là  je m´aperçois de plus en plus que c'est hyper destructeur pour les veines, et le syndrome de popeye me fait flipper.

Enthéogènes » Nouvelles recommendation » 09 août 2011 à  21:41

[quote=Lilili][quote=filousky]Ceci-dit (qui n'est pas un arabe), cela ne m'émeut que très peu car celui qui veut trouver ces plantes les trouvera toujours quelque part, malgré les lois liberticides qui couvrent nos têtes.
Fil ............... just do it ![/quote]
Seulement se pose là  encore une fois le problème de savoir exactement ce qu'on prend et comment le prendre correctement et sans danger... on peut trouver bien sur -et encore, nous on connaît parce qu'on "baigne" là  dedans si on peut dire ça, mais je doute qu'une personne atteinte de T.O.C. par ex se lance à  la recherche d'Ibogaine.. déjà  faudrait qu'elle connaisse le produit, puis qu'elle trouve où s'en procurer... et après comment savoir comment prendre ça pour soigner ses T.O.C. ??

Berf, de toutes façons les intérêts économiques de quelques uns passeront toujours avant l'intérêt général et c'est bien dommage (pi c'est pas de l'écrire qui changera quoi que ce soit vous allez me dire...)[/quote]
C'est clair que le lobby d …

Culture drogues » "Life", mémoires de Keith Richards » 09 août 2011 à  20:50

Moi je ne l'ai pas acheté, pour la même raison invoquée par Bighorse, mais je l'ai tout de même emprunté à  la médiathèque (ils sont cool ils ont tous les derniers livres qui m'intéressent, et c'est gratuit :) ). Je l'ai lu en une quinzaine de jours, et j'ai vraiment bien aimé.

Il est plutôt sincère à  mon sens : il décrit sa vie telle quelle s'est passée. Après, il ne dit pas tout non plus, mais si vraiment vous vouliez en savoir plus sur ce qu'il oublie d'évoquer, il y a des biographies des Rolling Stones qui combleront les trous..

Disons que l'ouvrage est axé sur la musique, sa passion pour le blues et le rock (j'ai trouvé ça très agréable à  lire, il a une culture du blues et du rock absolument immense, qu'il a acquise sur le tas en écoutant et en jouant), et aussi bien sûr, sur ce qui a fait partie de sa vie : la drogue.

Mais ce n'était pas la même drogue que la merde qu'on trouve dans nos rues, et à  laquelle il vaut mieux ne pas toucher : c'était de la came pure fournie par …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 09 août 2011 à  20:24

Merci pour ta réponse,

Les symptomes du manque physique, j'en ai déjà  expérimenté, mais jamais bien longtemps car je craquais toujours pour reprendre du sub. Mais je sais que j'avais arrêté à  une période : pendant 3 semaines environ et j'ai eu très froid, plus aucune motivation à  rien, des crampes dans le cou, et la sensation d'être hyper déprimée genre au fond du trou (sans raisons particulières).

Mais après cette phase passée, c'était le contraire : un excès de motivation, et tout allait bien. J'ai recraqué psychologiquement car ça me manquait trop.

Là , je vais tenter la chose : on verra bien ce que ça donne. Si c'est comme la dernière fois, ça devrait être supportable (physiquement parlant).

Je me dis que j'ai commencé seule, autant en finir seule aussi. J'ai vraiment un gros blocage à  l'idée d'aller dans un CSST, Caarud ou autre : rien que d'aller chercher le matos dans un Caarud, à  chaque fois ça me met mal à  l'aise.

Peut-être qu'en allant quelques jours en Hollande l …

Cocaïne-Crack » Horrible redescente ! » 09 août 2011 à  17:48

Quand je prenais de la coke en Espagne, je sais qu'ils la coupaient beaucoup avec du speed. Donc, ça aurait très bien pu être des amphétamines mélangées à  un peu de coke (ou même pas).

Moi, ça me fait penser à  du speed : genre la pèche artificielle ressentie, puis la descente solitaire et angoissée.

Il n'y a pas forcément de contraction des mâchoires avec les amphétamines, tout du moins au début. Et moi, je me rappelle que je pouvais rester 2 ou 3 jours éveillée après en avoir pris. Surtout 10 traces, c'est quand même pas mal (après je ne sais pas si tu fais des tous petits rails ou des poutres).

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 09 août 2011 à  17:25

Moi je suis en région parisienne, je crois que tu es en Picardie (d'après ce qui est marqué sous ton avatar) ?

Mais j'ai peur d'aller voir un médecin, addicto ou autre en la matière, ça ne me tente pas du tout. Les regards réprobateurs ou autres, ça ne me dit rien. J'ai vraiment aucune envie de me sentir jugée. Enfin, j'aime pas ça quoi.

Je pense que le plus dur sera le manque psychologique. Pour le moment ça va, mais ça fait moins de 24h donc ça ne compte pas vraiment.

Et puis ma seule motivation c'est de ne pas avoir de syndrôme de Popeye ni de complications veineuses ou de santé. Parce que ma main gauche n'est vraiment plus comme avant : l'index est gonflé, ça me fait mal quand je tire, bref, je vais essayer de voir si ça se "résorbe" en arrêtant. Si oui, ça me fera peut-être une motivation : préserver mes mains/bras pendant qu'il en est encore temps.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 09 août 2011 à  00:49

Ah ben, pour une fois que ça a été rapide : j'ai trouvé une veine miraculeusement "désclérosée" dans le creux du bras.. Même avec 8mg, l'effet était "bien" (peut-être du fait que j'en ai pas pris pendant 2 jours).
Là , je me suis levée très tard car je suis en vacances, donc pour moi c'est "l'après-midi" à  cette heure ci. :)

Dans le nez c'est encore pire : je peux ni l'avaler ni le sniffer (je le faisais un temps, mais j'ai arrêté, ça me faisait trop vomir).

Le mieux, je crois que c'est d'arrêter une bonne fois pour toute, en tout cas essayer.

Mais tout paraît si fade sans drogue. En même temps, je me dis que l'énergie que je passe à  me détruire pourrait quand même être plus utile pour autre chose : reste à  trouver quoi et comment.

Sinon, j'avais remarqué que fumer des joints m'aidait à  ne pas avoir envie d'un fix. Je parle bien sûr d'herbe de bonne qualité (achetée en Hollande moi même dans les coffee, et non ces shit ou beuh immonde de nos cités).

Personnellement, je tro …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 08 août 2011 à  23:54

Merci de ta réponse,

Ouai, le goût du Sub est répugnant, ça me fait vomir automatiquement, et comme l'injection c'est de la connerie, et que je ne vois pas d'autres solutions, il me reste qu'à  essayer d'arrêter.

Je suis vraiment pas convaincue : je le fait pas la force des choses et parce que mon corps ne va pas suivre longtemps.

Mais j'ai aucune volonté en la matière : j'avais arrêté la coke et je m'étais mise loin de tout ça, et au premier mec venu qui m'en repropose par hasard dans un endroit qui n'était pas du tout "à  risque pour une rechute", moi comme une conne j'accepte. En plus elle était naze sa coke.

Mais à  quoi ça rime tout ça, de se pourrir pour de la came ou des médocs pourris.

On serait en Afghanistan ou en Iran, au royaume de l'opium je comprendrais qu'on puisse être tenté par la qualité des produits, mais ici.. Il y a vraiment un truc qui tourne pas rond chez nous.

Bon, je me fais ce dernier fix (rendez vous dans 3 heures pour trouver la veine), et on verra …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 08 août 2011 à  23:31

Bon, j'ai rien pris depuis presque 2 jours, et j'ai bien envie de me faire ce dernier fix, parce que je crois que je commence à  comprendre que le Sub c'était un jeu auquel il fallait pas jouer.

Il me reste 1 cacheton de 8mg, et plus de veines pour l'injecter. Je commence à  avoir froid et à  me sentir mal, j'ai rien bouffé, et ça me fait chier d'être comme ça, je ressemble à  rien.

Je crois que je vais me faire ce dernier "demi fix", et m'en prendre plein la tronche en manque pendant X temps. On verra bien où ça me mène. Toujours ailleurs qu'à  l'hosto avec les veines sclérosées, des thromboses, des embolies et je ne sais quoi encore qui fait flipper.

Franchement, même si je me trouve un peu naze avec ma main gauche bizarre, même en sachant ce que je sais maintenant, si on me faisait revenir 4 ans en arrière, je ferais la même connerie. Ce doit être psychologique, c'est pas possible.

Je suis vraiment conne parfois, quel intérêt de se foutre de la merde dans les veines ? A 20 pig …

Injection et réduction des risques » Stérifilt® et toupie » 08 août 2011 à  22:41

Salut,

C'est "loulou", je me suis réinscrite car j'avais oublié que j'étais inscrite ici...

Pour donner un complément d'information sur les toupies : il en existe donc pour 1cc et pour 2cc.

Et le mode d'emploi, j'ai vraiment mis du temps à  le trouver moi même : au début, je mettais peut-être bien 1h pour réussir à  filtrer mes cachetons de sub, maintenant je met 5 min...

La méthode que j'utilise, et que je vais essayer de décrire au mieux:

- Remplir la seringue vide (sans aiguille évidement) avec de l'eau : 0,3cc d'eau pour une 1cc, et 0,6cc pour une 2cc et +, et fixer le filtre toupie à  la seringue.
- Appuyer sur le piston pour que l'eau rentre dans le filtre et l'humidifie. Si vous respectez les dosages ci-dessus, aucunes goutte ne s'échappera de la toupie et elle sera parfaitement remplie et humide à  l'intérieur.
- Puis préparer votre solution...
- Et aspirer doucement.

Quand ça se bloque et que de l'air rentre dans la seringue, que ça n'aspire plus rien, c'est qu'il …

Morphine (Skenan, Moscontin) » Skenan et remboursement sécu » 08 août 2011 à  20:48

Juste pour te répondre juridiquement parlant : si tu fais appel de la décision rendue par le tribunal administratif, ton dossier sera alors renvoyé devant la Cour administrative d'appel (CAA) territorialement compétente, et si tu veux encore remettre en cause la décision de la CAA, il faudra te pourvoir devant le Conseil d'Etat.

Après, je ne sais pas si la décision administrative est rendue en premier ou dernier ressort dans ton cas, mais si elle est rendue en premier et dernier ressort (c'est le cas des "petites"affaires), alors, il faudra former un pourvoi devant le Conseil d'Etat.

Donc, cela n'a rien à  voir avec le pénal : ceci est du domaine des juridictions administratives, et non des juridictions judiciaires (civil et pénal par exemple). Donc, tu ne risques pas de voir la décision rendue se retourner en ta défaveur en "risquant plus" si tu interjette appel.

Si la décision du TA ne te convient pas, tu as même tout intérêt à  consulter une permanence juridique gratuite et à  …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dernier shoot de sub » 08 août 2011 à  20:33

Bonjour,

Je ne suis pas très convaincue par ce concept du dernier shoot de Sub... Mais j'aimerais essayer. J'en ai pris pendant maintenant 4 ans et demi en shoot : la première année et 2ème année sans filtrer du tout (je suis franchement tarée d'avoir été aussi inconsciente), et ensuite je suis passée aux stérifilts (déjà  un peu plus clean), et il y a 1 an aux toupies (le top du top à  l'heure actuelle, quand on sait les utiliser).

Je shoote 16mg de sub par jour en 1 fois en principe. Avant le sub, j'avais pris un peu d'héro pendant 1 an, mais j'ai vite arrêté pour le sub car cela coûtait trop cher, trop de contraintes pour une qualité de produit merdique (en France en tout cas : payer cher un gramme pour seulement 10% de produit pourrave, non merci).

Mais là  je redoute [b]vraiment[/b] le syndrome de Popeye. Cela fait 1 ou 2 mois que je flippe vraiment pour cela : un matin je me suis réveillée avec la main gauche toute "enfourmillée" et gonflée !
Heureusement, cela a dégonflé qu …

Remonter

Pied de page des forums