PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : dr doom

LSD 25 » LSD microdosé ? » 21 mars 2016 à  16:35

Bonjour, je m'interrogeais sur la fréquence de prise de LSD microdosé dans la population française.

Environ 1/10ème de dose normale, répartie en une prise par 48h, serait stimulante et aurait un effet comparable au court à  moyen terme à  celui d'un anti-dépresseur. Notamment concernant les dépressions résistantes et la "dépressivité chronique".

Le darknet s'interesse notamment à  cette distribution.

Qu'en pensez-vous ? Livrez-nous votre expérience ?

Alcool » debut du selincro » 21 mars 2016 à  16:16

[quote=Mikas]Bonjour à  tous je viens de me faire prescrire le Selincro me voici au deuxième jour avec je le prends le matin après le petit déjeuner pour l'instant aucun effets secondaire mis à  part un peu de fatigue il faut dire que j'ai pris une alcoolisation massive il y a deux jours sinon aujourdh'ui étant en repos j'ai quand même était très actif ( ménage repassage cuisine pour ce soir avec manipulation de vin blanc mais pas envie de le goûter et ce soir peut être un peu de sport en salle on verra selon l''état de fatigue voilà  après une tentative baclofene je teste ce nouveau médicament par contre au niveau posologie est il mieux de le prendre le matin ou avant de commencer à  consommer de l'alcool?? Sachant que je n'ai pas d'heure spécifique de craving.... Bonne journée à  tous!!![/quote]
Bonjour,

La prise d'1 cp de 18mg de Nalméfène (SELINCRO) se fait soit le matin soit une heure en moyenne avant le moment de craving habituel (certains usagers consomment par exemple juste l …

Antidepresseurs » Paroxetyne et insomnie » 16 mars 2016 à  19:00

Au choix du thérapeute, on peut prendre la paroxétine indifféremment le matin ou le soir 1fois/24h. -))

Cannabis » Sevrage cannabis :deux semaines après , toujours pas le top » 16 mars 2016 à  16:47

Bonjour

L'arrêt dun jour au lendemain, ou "sevrage sec" est une thérapeutique quasi abandonnée (respectée cependant si c'est le choix de l'usager).

Il vaut mieux dans ce cas établir un agenda initial des consommations et diminuer de manière progressive voire très progressive. Le risque, en effet, c'est le syndrome dépressif (anxiété, irritabilité, labilité émotionnelle, troubles du sommeil, anorexie, craving) peut durer quelques semaines. Par la suite, augmentation monstre des consommations lors de la reprise, découragement etc.

Je considère qu'un sevrage cannabis est total au bout de 3 mois sans consommation (puisque le THC peut rester stocké jusqu'à  3 mois dans les graisses après la dernière consommation, et se relarguer en petites quantités de temps en temps dans le sang).

La rémission, c'est un an après la dernière consommation.

Il n'y a pas de sevrage physique, par contre dans la tête c'est autre chose.

Cordialement …

Médicaments psychotropes » Concernant mon traitement » 16 mars 2016 à  16:38

Bonjour,

Vous verrez à  la fois avec votre psychiatre, qui sera à  même d'évaluer l'imprégnation et l'utilité du maintien des traitements neuroleptiques, et avec votre addictologue pour le switch buprénorphine -> méthadone.

C'est essentiel que vous exposiez ces difficultés.

Par ailleurs notons bien que l'association Méthadone + Cyamémazine (TERCIAN) ne se fait plus en raison de risques d'allongement de l'intervalle QT (sur un électrocardiogramme) et donc de torsades de pointes avec arrêt cardiaque.

Cordialement

Nootropiques ou nootropes » Modafinil pour étudier ? » 16 mars 2016 à  16:35

Bonjour,

Le Modafinil (PROVIGIL) est un traitement initialement expérimental pour l'armée, conçu pour augmenter la vigilance et donc moins ressentir les effets physiques du manque de sommeil.

Il peut virtuellement être efficace en période de lourds apprentissages (examens notamment) mais son utilisation se paie largement derrière : anxiété, troubles de l'humeur aigus et transitoires à  l'arrêt avec forte labilité émotionnelle. Parfois idéation noire à  suicidaire ictale, alors qu'il n'existe par ailleurs aucun ATCD de ce genre.

Prudence ! Notamment sur la qualité des composants (produits de coupe) lorsque ce comprimé est commandé sur le ternet.

Cordialement

Zolpidem (Stilnox) et zopiclone » Zolpidem, plus d'effet » 16 mars 2016 à  16:31

Bonjour,

Tout traitement benzodiazépinique hypnotique ne doit pas voir dépasser une durée de prescription d'1 mois (soit en pratique 28j sur une ordonnance).

Tu décris bien l'effet de tolérance de ce traitement (effet moindre avec le temps, besoin d'en prendre plus pour obtenir le même effet).

Les BZD sont prescrites à  tort et à  travers, c'est en effet une jolie solution de facilité, qui doit toujours rester temporaire.

Parmi les plus couramment prescrits : le Zolpidem (STILNOX) 10 mg, le Zopiclone (IMOVANE) 3.75 ou 7.5mg.

Cordialement

Interaction drogues et neuroleptiques » attention- abilify, il existe un génnérique! » 16 mars 2016 à  16:26

Bonjour,

La version générique prend progressivement le pas sur l'ensemble du marché thérapeutique ; il s'agit de l'Aripiprazole qui contient le même principe actif et des excipients différents pour en assurer la galénique, comme tout générique.

Cordialement

Benzodiazépines » Peur de devenir dependant, help » 16 mars 2016 à  16:24

Je précise en plus que le délais d'efficacité d'un AD peut prendre jusqu'à  6 semaines.

Benzodiazépines » Peur de devenir dependant, help » 16 mars 2016 à  16:23

Bonjour,

Notons tout d'abord que la Paroxétine (DEROXAT) a une indication privilégiée dans le traitement de la dépression avec anxiété prédominante, mais également dans les formes plus diffuses ou chroniques comme le trouble panique - agoraphobie, l'anxiété sociale, le syndrome de stress post-traumatique.

La prescription de BZD type Alprazolam (XANAX) est mise en place au début lors de l'introduction du ttt AD pour limiter la charge anxieuse des premiers jours de ce traitement (plus de sérotonine dans les synapses).
Les dernières recommandations indiquent que sa prescription ne doit pas dépasser 3 mois.

En effet, la Paroxétine traite à  la fois la dépression et l'anxiété. Si ce n'est pas le cas tu devrais en parler à  ton médecin psychiatre au plus vite afin de ne pas tomber dans la surconsommation de BZD.
Note qu'à  l'arrêt brutal d'une BZD, qui n'est absolument pas recommandé, tu pourras avoir des symptômes de sevrage avec un rebond anxieux. Par ailleurs lorsque tu prends des BZ …

Antidepresseurs » Paroxetyne et insomnie » 16 mars 2016 à  16:17

Bonjour,

Il vous suffit de prendre le cp de Paroxétine ce soir.
Puis un autre demain matin, puis ensuite tous les matins.

Il n y aura aucune incidence négative.

Cordialement

Remonter

Pied de page des forums