PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : fluche

Opiacés et opioïdes » Opiacés / Opioïde préfèré, votre classement » 16 février 2020 à  00:58

Fluche
Replies: 47

Aller au message

Bonjour,

Je ne pensais pas poster sur ce forum un jour ^^ Mais depuis la mise au ban de la codéine, j'en avais un peu marre d'être regardée de travers lorsque j'allais chercher mes quelques boites de Codoliprane par an qui me permettent de gérer mes migraines (qui n'en sont pas vraiment, on va dire des céphalées tenaces). Autant mon médecin me les prescrit sans sourciller, autant les préparatrices de la pharmacie étaient encore moins aimables que d'habitude ... Bref.

L'avantage d'ici c'est qu'on en apprend tous les jours. Je n'aurais probablement jamais entendu parler du kratom ailleurs. J'en ai commandé il y quelques mois sur kr***tje. com. Et pour les migraines, 5 grammes font le taff (trouvé en 3 migraines pour ajuster le dosage). Mieux, la codéine m'envoyait quasiment systématiquement faire une sieste, alors que là le côté légèrement stimulant me permet de continuer à faire ce que je faisais. Si je dépasse les 5 grammes, les nausées se font sentir, et la stimulation devient désag …

Enthéogènes » Argousier - Hippophae rhamnoides ( Sea buckthorn ) » 30 janvier 2020 à  14:51

Wow, je verrai plus jamais la confiture d'argouse de la même façon x)

Méthylphénidate (Ritaline) » mon meilleur ami commence devient paranoïaque » 28 janvier 2020 à  11:09

Bonjour Tobito,

C'est très difficile d'aider quelqu'un qui tombe dans la paranoïa. Ce que tu as fait, à savoir lui en parler, est déjà une très bonne chose.

Est-il majeur ou mineur (tu parles de cours, je suppose qu'il est jeune) ? S'il est mineur tu peux en parler à ses parents ou tuteurs, c'est à eux de veiller à sa bonne santé.

S'il est majeur tu peux éventuellement essayer d'en parler à son entourage, mais ce conseil est à double tranchant : il peut aussi le ressentir comme une trahison. Tu es probablement le mieux placer pour juger de la pertinence de cette attitude.

Je te souhaite plein de courage dans cette situation qui n'est pas facile.

Injection et réduction des risques » quétiapine en IV » 24 janvier 2020 à  12:08

Bonjour Janus,

Pour la plupart des gens, les neuroleptiques n'ont pas d'effets récréatifs. En fouillant un peu sur le forum tu verras que les gens viennent plus pour partager sur les effets secondaires (notamment la fameuse "camisole chimique" qui empêche de réfléchir et de ressentir des émotions) qu'autre chose. J'ai pris par erreur un cachet de quétiapine qui appartenait à mon ex mari il y a quelques années. J'ai mis quasiment une semaine à me remettre de cette expérience très désagréable (aucune énergie, impossibilité de ressentir une émotion négative comme positive, et un sommeil d'une lourdeur incroyable).

Il existe un effet secondaire (rare mais dangereux) à connaitre avant d'en prendre, si tu voulais quand même tenter l'aventure, c'est le syndrome malin des neuroleptiques. ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_malin_des_neuroleptiques ). En cas de fièvre et de raideurs musculaire, il faut consulter un médecin en urgence (ou aller aux Urgences).

Je ne sais pas du tout ce qu …

Tramadol » Tramadol » 21 janvier 2020 à  22:33

En complément, je te conseille vivement de commencer par un seul cachet pour voir comment tu y réagis (la dose de paracétamol dedans ne sera pas dangereuse pour un unique cachet si tu n'en as pas pris dans les 4 heures). J'ai eu le malheur de prendre un Ixprim dosé à 37,5 un jour où je n'avais pas de codoliprane pour mes migraines, j'ai passé deux heures à vomir tripes et boyaux.

Il est aussi important de ne pas mélanger le tramadol avec d'autres substances jouant sur la sérotonine (par exemple certains antidépresseurs - as-tu un traitement ?)

Ensuite, en fonction de ce que tu as ressenti avec un unique cachet, tu peux augmenter les doses progressivement. Si ça te fait prendre plus d'un gramme de paracétamol à la fois, il vaut mieux réaliser une CWE pour ton foie.

Decro - Sevrages... et après ? » Comment gérer le craving après une longue période d'abstinence ? » 13 janvier 2020 à  11:30

Fluche
Replies: 10

Aller au message

Bonjour Hero,

As-tu pensé à consulter dans un centre expert pour l'autisme ? Je te mets la carte des centres :

https://www.fondation-fondamental.org/les-soins-innovants/centres-experts-le-reseau

Le très gros avantage c'est qu'ils bossent avec des thérapies récentes, où il n’est pas uniquement question d’assommer le patient avec des médicaments. Ils pourront au moins confirmer ou pas ton diagnostic et te proposer des choses concrètes pour améliorer ton quotidien.

Pour pouvoir y avoir accès il faut que tu sois adressé par ton médecin traitant ou ton psychiatre.

Codéine et dihydrocodéine » Codéïne 30mg, quels effets ? » 01 janvier 2020 à  08:32

Cela dépend de ce qu'on appelle récréatif finalement. Je prends du Codoliprane 500 / 30 quand j'ai de gros maux de tête (je dis migraine mais ça n'en sont pas vraiment, en tout cas ça ne répond pas du tout aux AINS) et que je ne peux pas faire autrement, comme aller m'allonger dans l'obscurité le temps que ça passe. Au total peut être une dizaine de fois par an (donc quasi aucune tolérance). Hé bien on ne va pas se mentir, si je le prends à temps et que du coup la douleur n'est pas trop forte, je me sens détendue, j'ai la banane, bref, je ressens ce que j'ai déjà entendu décrit ici comme un "cocon". Certes c'est assez subtil (même si je n'ai aucun point de comparaison, n'ayant jamais pris d'opiacés plus forts) mais c'est bien présent et en tout cas c'est agréable.

Médicaments psychotropes » Nozinan » 27 décembre 2019 à  11:23

A cours terme effectivement voir un médecin pour des benzos peut être une solution. Mais à mon avis tu ferais bien de consulter un addictologue en plus d'un psychiatre parce que si tu te mets à cumuler alcool + benzos + nozinan tu vas avoir de sacrés problèmes.

Il faut bien comprendre par contre qu'à long terme les benzo tout comme l'alcool ne te seront d'aucune utilité, voire risquent de t'enfoncer encore un peu plus dans ton mal être. Il me semble urgent pour toi de te renseigner pour une psychothérapie de ton choix (renseigne toi pour voir ce qui pourrait te convenir, on n'est pas tous faits pareil, certains trucs vont t'attirer et d'autres te rebuter, en terme de psychothérapie le premier critère de réussite c'est l'adhésion du patient à la thérapie).

Tu peux aussi voir pour faire remplacer ton Nozinan par un autre neuroleptique sédatif (type Tercian), cela peut faire baisser un peu ta tolérance qui a l'air véritablement énorme. …

Médicaments psychotropes » Rdv Tendu Avec Le Psychiatre. » 21 décembre 2019 à  20:10

@Abracabrantesque

Oui, il y a des gens qui arrivent à avoir une vie normale sous neuroleptiques. Mais
1) ces gens représentent une petite minorité des gens traités
2) c’est souvent après des années de galère pour trouver le traitement qui ne les fatigue pas trop ET qui calme bien les symptômes de la maladie traitée

C’est malheureux à dire, mais avec le handicap psychique induit par les neuroleptiques, il faut prioriser et faire en fonction de ses propres capacités. Certains mettent l'accent sur la vie de famille, d'autre sur le travail (rarement plus qu'un mi temps)...

Il faut parfois aussi lutter contre l’inertie des psychiatres. Certains (beaucoup) préfèrent continuer un traitement bourrés d'effets secondaires qui calme les symptômes plutôt qu'expérimenter quelque chose d'autre. Et après ils se plaignent du manque de compliance ... Un changement de traitement dans le but d'améliorer la qualité de vie du patient ne se fait pas n'importe quand ou n'importe comment, mais ça se fait …

Neuroleptiques » Prendre du Tercian pour éviter les benzos » 17 décembre 2019 à  13:08

Hello,

Le Tercian peut effectivement calmer des angoisses, mais il y a plusieurs choses à prendre en compte :

- une haute dose de Tercian peut t'envoyer à l’hôpital, avec une chance non négligeable d'y rester (voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_malin_des_neuroleptiques )

- c'est un médicament qui a des effets secondaires beaucoup plus importants que les benzo, même si tu ne fais pas de réactions aiguës : somnolence, tremblements, camisole chimique (tourner au ralenti)...

Pour toutes ces raisons JE serais toi, je n'en prendrais pas et j’appellerai mon médecin pour gérer la situation. Même s'il pense que le Tercian est une bonne idée, au moins il te donnera un dosage safe, parce que la prise de médicaments qu'on connait mal au doigt mouillé est un sport très dangereux ...

Médicaments psychotropes » Allopurinol » 10 décembre 2019 à  00:14

Ça soigne la goutte. Ça n'a aucun effet psychoactif.
https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gf150012-ALLOPURINOL-MYLAN.html

Médicaments psychotropes » simple question de reduction de risque  » 09 décembre 2019 à  11:47

A priori pas d'interaction entre la méthadone et la pseudo-éphédrine (c'est en tout cas ce qu'en pense drugs.com : https://www.drugs.com/interactions-check.php?drug_list=82-6909,1578-0 ).


D'après tableau des interactions de Tripsit : https://www.psychoactif.org/forum/2019/06/13/Tableau-sur-les-melanges-drogues-leurs-risques-votre-avis_44917_1.html

Avec le LSD : risque faible et pas de synergie

Pour le kanna un peu plus difficile à trouver, rien d'indiquer sur la page du psychowiki :
https://www.psychoactif.org/psychowiki/index.php?title=Kanna_(Sceletium_tortuosum),_effets,_risques,_t%C3%A9moignages#Kanna_et_m.C3.A9langes_de_drogues_ou_de_m.C3.A9dicaments

Apparemment le risque le plus fort pour le kanna est avec les substances jouant sur la sérotonine, ce qui n'est pas le cas de la méthadone.

En espérant t'avoir aidé, et donné de bonnes références pour tes recherches futures,

Codéine et dihydrocodéine » jai consommer 3500mg de codeine » 04 décembre 2019 à  21:10

Pour essayer de préciser un peu :

Si là à l'heure actuelle tu vas "normalement" (mis à part les effets de la codéine bien sûr), tu viens d'abîmer ton foie, mais comme c'est un organe solide il continue à faire son travail.

Ce que tu risques, en prenant de telles doses de paracétamol (et tu le risques un peu plus à chaque fois que tu en consommes des doses excessives) c'est ceci : https://fr.wikipedia.org/wiki/Insuffisance_h%C3%A9patique_aigu%C3%AB

Neuroleptiques » Arrêt zyprexa y a t il réellement un effet de sevrage » 03 décembre 2019 à  16:05

Fluche
Replies: 13

Aller au message

Il y a des gens chez qui la fatigue diminue fortement au bout justement d'une dizaine de jours, c'est un peu dommage de ne pas avoir poussé un peu plus l'expérience.
En tout cas cool que tu trouves ton compte avec le lithium.

Neuroleptiques » Arrêt zyprexa y a t il réellement un effet de sevrage » 03 décembre 2019 à  13:41

Fluche
Replies: 13

Aller au message

C'est ton psychiatre qui t'a dit d'arrêter quand ça irait mieux ? Parce que c'est souvent plus prescrit comme traitement de fond que pour un état passager. Enfin l'essentiel est que ça aille mieux !

Neuroleptiques » Arrêt zyprexa y a t il réellement un effet de sevrage » 02 décembre 2019 à  22:51

Fluche
Replies: 13

Aller au message

Bonsoir elossh,
Oui, il y a un sevrage du Zyprexa. Cependant sur une prise de 10 jours ça semble assez improbable que ce soit ça qui t'ai mis des maux de tête. Le mieux est encore d'appeler ton médecin demain si ça ne passe pas :)
Bonne soirée,

Antidepresseurs » Mon psy me propose des anti dépresseur, mais j'ai pas trop envie » 02 décembre 2019 à  14:26

Bonjour Weed,
On n'est pas médecin, et te conseiller de prendre ou pas un médicament relève de l'exercice illégal de la médecine.
Ce qu'on peut te donner, ce sont des infos générales :
-Le premier AD testé marche chez environ 40 % des gens en soulageant leurs symptômes dépressifs. Il est possible d'en tester d'autres ensuite mais il faut quand même savoir que certaines personnes ne trouve un soulagement avec aucun AD.
-Il faut du temps pour qu'un AD donne un résultat (s'il doit en donner un) : compter entre 3 semaines et un mois minimum.
-Les AD peuvent avoir des effets secondaires gênants, mais également ne pas en avoir du tout, selon les personnes.
En te souhaitant une bonne journée,

Antidepresseurs » remplacement de la miansérine par du seroplex » 26 novembre 2019 à  21:59

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2796025
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3397273

Ce ne sont que des études de cas mais apparemment il y a bien un sevrage de la mansiérine. Le mieux serait d'appeler ton médecin pour faire le point avec lui, nous ne pouvons pas te donner de conseils médicaux ici.

Neuroleptiques » Arret neuroleptique » 26 novembre 2019 à  00:08

300mg c'est pour une indication de psychose, les doses faibles sont plus utilisées comme thymorégulateurs, voire comme somnifère (hors AMM mais très courant)

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dents de sagesse sous anesthésie générale avec de la buprénorphine » 24 novembre 2019 à  22:11

Fluche
Replies: 19

Aller au message

Non la codéine n'est pas utilisable, mais il existe des stratégies pour calmer les douleurs d'un patient sous TSO. Il y a tout un topic très complet sur ce sujet ici : https://www.psychoactif.org/forum/2019/10/23/TSO-douleur-anesthesie_47589_1.html?from=encemomentf#p460361

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Dents de sagesse sous anesthésie générale avec de la buprénorphine » 22 novembre 2019 à  18:53

Fluche
Replies: 19

Aller au message

Oui les 4 c'est forcément AG. Normalement tu as un rdv avec l'anesthésiste avant. Dis-lui bien pour le TSO !

Neuroleptiques » Aripiprazole et cannabis » 22 novembre 2019 à  10:48

Fluche
Replies: 11

Aller au message

Bonjour kiberon, ça faisait un bail :)

Dur de te répondre... Il y a effectivement une étude qui est sortie il y a quelques années qui indiquait que, peut-être, le cannabis pourrait diminuer les effets des neuroleptiques, car les schizophrènes qui fument du cannabis sont globalement moins réceptifs aux neuroleptiques. Le problème, c'est que l'explication peut être aussi que le groupe de patients qui est peu réceptif aux neuroleptiques compense / complète son traitement avec le cannabis, ou alors que les patients prédisposés à tomber plus facilement addicts au cannabis, pour une raison ou une autre, sont aussi ceux chez qui les neuroleptiques marchent moins bien. Bref c'est flou.

Pour le cannabis, tu sais certainement que le THC s'apparente, par certains côtés, à un psychédélique et que prendre un psychédélique quand on est schizophrène est une mauvaise idée. Le CBD par contre semble prometteur pour au moins compléter un traitement d'entretien par neuroleptiques pour les psychoses. Si …

Médicaments psychotropes » plein de médocs » 22 novembre 2019 à  00:57

Ta mémé a des problèmes oculaires et cardio-vasculaires, non ?

La-dedans tu as le monocrixo LP qui est du tramadol. Il s'agit du seul médicament psychoactif de la liste. Il est prescrit comme antidouleur, donc si, mettons, cette poche de médicaments n'était pas abandonnée par son propriétaire, priver ledit propriétaire de ce médicament serait une action peu charitable.

Pour plus d'informations sur le tramadol, tu peux consulter la page dédiée dans le psychowiki ainsi que toute la sous-section du forum qui lui est consacrée.

Edit : attention, je viens de voir qu'il existait en 100, 150 et 200 mg. Il s'agit dans les 3 cas de gros dosages qui peuvent faire passer un très mauvais moment à un naïf aux opiacés (me^me s'il s'agit de gellules à libération prolongée). Renseigne-toi bien sur les dosages avant de décider si tu souhaites en consommer !

Conseils généraux de réduction des risques » Cuivre Sulfate?  » 18 novembre 2019 à  00:12

Mis à part sur une vigne pour éviter le mildiou, je ne vois pas ^^

MDMA/Ecstasy » Mdma avec mon traitement » 17 novembre 2019 à  21:02

Fluche
Replies: 14

Aller au message

Tes 400 mg de Nozinan vont tout couvrir même si tu as diminué la quétiapine. Si tu veux ressentir les effets "pleins" de la MDMA il faudrait arrêter quétiapine et nozinan pendant au moins 3-4 jours.

Je t'encourage vivement à réfléchir aux avantages que tu tirerais de cette consommation face aux risques que tu prendrais si tu arrêtais ces molécules pendant quelques jours, risques que nous ne pouvons pas évaluer car nous ne te connaissons pas et nous ne connaissons pas les raisons pour lesquelles tu prends ce traitement.

Si tu prends ce traitement pour une psychose, la MDMA est connue pour déclencher / empirer les psychoses à cause de son action sur la dopamine.

Si tu le prends pour un trouble de l'humeur, je pense que tu sais qu'un descente de MDMA s'apparente à une sorte de "mini dépression" d'un point de vue chimique.

A partir de là, il ne nous appartient pas de te dire de le faire ou pas :) C'est à toi de voir. Si j'ai oublié des infos importantes je ne doute pas que d'autres f …

MDMA/Ecstasy » Mdma avec mon traitement » 16 novembre 2019 à  20:09

Fluche
Replies: 14

Aller au message

Hello Psyborg,
Rien de dangereux mais avec de telles doses de neuroleptiques tu ne sentiras probablement rien si tu prends de la MDMA (sauf peut-être un peu de stimulation), ces molécules bloquant toute drogue modifiant la sérotonine ou la dopamine.
Bonne soirée,

Alcool » Alcool + paracétamol, quelles sont les limites? » 14 novembre 2019 à  14:15

Si tu lis un peu l'anglais il y a https://www.drugs.com/drug_interactions.html
Il s'agit du site de l'équivalent du ministère de la santé américain. Ça implique que tous les médicaments ne sont pas forcément référencés (car ils le sont pas forcément tous commercialisés sur le territoire américain) et qu'il faut rechercher par nom de molécule (ortho américaine, en enlevant les accents et les "e" muets finaux) et non par marques (indiquer paracetamol plutot que doliprane par exemple). Mais c'est un outil assez fiable et assez complet.

Opiacés et opioïdes » Comment sont produits les opiacés légaux ?  » 11 novembre 2019 à  17:54

Les graines n'ont aucun effet en elles-mêmes, mais les processus industriels qui permettent de les récupérer laissent parfois des traces de capsule écrasée parmi les graines, notamment quand leur rinçage est mal réalisé. Il arrive donc de temps en temps que les graines dépassent les seuils de résidus autorisés et on assiste alors à des articles racoleurs racontant qu'on peut être "défoncé en mangeant du pain" alors qu'il faudrait s'enfiler 4 ou 5 baguettes pour atteindre les 10 mg de morphine ...

Opiacés et opioïdes » Comment sont produits les opiacés légaux ?  » 11 novembre 2019 à  17:35

Codéine, morphine, oxycodone et autres sont produits à partir de pavot à opium provenant de champs présents un peu partout dans le monde. Les fentanyls sont quant à eux synthétisés en laboratoire. Le pavot est une plante qui aime les sols pauvres et bien drainés, c'est assez facile à cultiver et ça s'adapte à de nombreux climats. Je sème les miens sur des gravats contre une grange. Mon petit massif me permet de faire quelques pains aux graines de pavot par an, par contre aucune idée de ce qu'il est possible de produire en opium étant donné que je n'ai jamais essayé.

Antidepresseurs » association antidepresseurs + luminotherapie » 10 novembre 2019 à  21:32

C'est bien la prescription qui pose problème : les AD ont été démontrés comme efficaces contre la dépression majeure, pas contre un coup de mou, un patron chiant ou un deuil "normal". Personnellement je ne comprends pas pourquoi leur prescription n'est pas réservée aux psychiatres. Enfin si, je le comprends, mais je ne l'approuve pas.

Remonter

Pied de page des forums