PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : isadorad

Au coin du comptoir.... » Drogue et poids » 29 août 2017 à  02:20

Coucou tout le monde ,
Je me demandais si vous pouviez témoigner de votre vécu vis à vis de la drogue / poids ?
Que ce soit tabac, beuh, cocaine , crack, héroïne , médicaments, alcool ...
quelles ont été les modifications sur votre poids ? Au début , évolution etc ... perte de poids , prise de poids ?

Merci d'avance pour vos conseils :)

Bonne soirée !

Alcool » csapa et alcool  » 28 août 2017 à  11:58

Oui c'est ca !
Mals c'etait un séjour résidentiel de 6 semaines
http://www.oppelia.fr/structure/kairos/

Sur le papier il fallait deja etre plus ou moins sevré mais peu de gens l'etait en réalité' , je me souviens de.un homme qui tremblait à fond les 1ers jours car il buvait encore le matin avant d'arriver .

Alcool » csapa et alcool  » 28 août 2017 à  11:38

Bonjour Coluche ,
Oui ils peuvent être compétents en matière d'alcool.
Pour ma part j'ai été dans le centre Kairos et parmi les "actients" (terme utilisé la bas au lieu de patient - pour mettre en valeur le fait qu'on est actif et acteur dans notre "guérison ") il y avait plusieurs personnes dépendantes à l'alcool.
Ils ont tres bien vécu le séjour thérapeutique et ca les a beaucoup aidé' .
D'ailleurs Kairos peut aussi prendre en charge les personnes dépendantes hors substances (il y avait quelqu'un depend au jeu , je sais aussi qu'ils peuvent accueillir des gens dépendant au sexe , au sucre etc ...)

Donc l'alcool oui bien sûr !

Cocaïne-Crack » Problème conso de coke » 27 août 2017 à  11:37

Coucou Mickey39,

Pour ma part quand j'ai commencé à espacer et réduire mes périodes de consommation , j'ai bien vu à quel point plus Les jours et semaines passent, plus tu retrouves ton "vrai" toi, un équilibre émotionnel etc ... moins de sensations fortes , mais aussi moins de mal etre .
Au bout de quelque temps tu réapprends à vivre sans produit , et la confiance revient peu à peu , tu vas te rendre compte que tu en es capable , que tu es né sans et que donc tu n'en es dépendant que dans ta tête .

C'est super si tu peux en discuter avec ta mère et que vous dialoguer là dessus !
J'avais un jour parler avec un ancien cocaïnomane et je l'avais interrogé sur les craving , car j'avais peur de passer toute ma vie à lutter contre cette envie .
Il avait fait une comparaison à laquelle je repense souvent .

"C'est un peu comme une histoire d'amour. Passionnel mais qui aurait mal fini"

Au début tu veux en finir car tu souffres trop , et puis au bout de quelques temps tu repenses qu'a …

Cocaïne-Crack » Problème conso de coke » 25 août 2017 à  23:51

Deja si tu as conscience du problème je pense que c'est deja un gros pas .
Malheureusement il faut admettre que tu ne.y arriveras pas du jour au lendemain et qu'il va falloir être patient parce que ce n'est pas qu'une histoire de volonté ... :/

Peut être que tu pourrais voir pour avoir des rendez vous plus réguliers ?
Si tu arrives à aller bosser sans consommer ca.est bien aussi , prends conscience de tout ce qui va bien ou mieux aussi .
En tout cas culpabiliser ou t'en vouloir ne t'aidera pas .
Je pense qu'il n'y a pas de solution miracle alors il faut vraiment avancer pas par pas et ne pas perdre espoir , tu y arriveras mais pas en un claquement de doigts ! Sois bienveillant envers toi même .

Bon courage !!

Cocaïne-Crack » Problème conso de coke » 24 août 2017 à  00:43

Coucou Mickey 39 ,

Peux tu en dire un peu plus sur ta conso ?
Tu consommes donc tous les jours ? Comment ? Quelle quantité ? Dans quelles "circonstances " ? Depuis combien de temps ? Qu'est ce que ça t'apporte encore de bon , qu'est ce que ca t'apporte de négatif ?
Je pense qu'il faut deja que tu sois au clair avec tout ça avant de pouvoir savoir de quelle façon prendre de la distance avec le produit .
Se faire hospitalisé pourquoi pas mals si c'est pour replonger des que tu rentres , est ce bien utile ?

Bref , dis en plus sur toi et ton rapport à la drogue , on pourra sûrement mieux tu.aider (si ton message atterris pas à la poubelle avant aha (humour !!))

À très vite et bon courage !

Cocaïne-Crack » Impossible de s'arrêter avec du matos chez soi » 21 août 2017 à  22:10

Je te comprends aussi tres bien et j'ai le même problème ...
À tel point que la dernière fois que j'en ai pris , après une semaine de conso non stop de c, j'en ai encore acheté 2g pour le dernièr jour "malgré moi" .
Je voulais le garder (en tout cas je me.en suis persuadée quand je le.ai acheté , mais deja complètement à l'ouest ) pour la semaine de vacances avec des amis qui m'attendait et impossible.
j'avais pas dormi depuis 3 jours , j' "enrhumé" , fatiguée , et j'ai pas réussi à m'arrêter
Du coup j'ai continué ... terminé les deux derniers g ... et à la fin , alors que d'habitude il y a une angoisse qui monte quand on arrive à la fin , et aux dernières lignes , cette fois ca ma presque soulagé d'en venir à bout !

Malheureusement je n'ai pas de technique à te donner.
Pour moi impossible de se raisonner ou d'économiser pour plus tard avec la c .
La seule technique : ne pas en avoir !
Alors soit tu la jettes, soit tu vas dans un autre endroit. .
Mais quand y en a chez soi , pour …

Decro - Sevrages... et après ? » Médecines alternatives / sans médicaments peuvent elles nous aider ?  » 20 août 2017 à  13:10

Merci a tous les 2 pour vos réponses.
L'article est intéressant White, mais du coup ça parle de ces médecines pour le traitement de cancers ... La c'est clair que meme si ça peut aider psychologiquement , ça ne remplacera jamais la médecine scientifique !

Je pense que pour les addictions c'est quand meme different , et comme c'est tres lié au mental , au moral , aux émotions, au fait de prendre soin ou non de son corps étc... Je pense que c'est plus approprié que pour les maladies physiques !

Pour ma part toutes ces médecines alternatives m'intéressent beaucoup , même si évidemment il faut toujours faire le tri ..

J'avais essayé l'hypnose aussi mais a l'époque je n'avais pas tout dit ...
Meme si ca ne m'a pas transformé , j'ai quand même un souvenir assez fort , et j'ai eu l'impression qu'un vrai truc se passait.

Dans le meme genre , avant de prendre des médocs quand j'ai des montées d'angoisse, lors de cravings ou de descentes, je commence par prendre des fleurs de Bach .
C …

Decro - Sevrages... et après ? » Médecines alternatives / sans médicaments peuvent elles nous aider ?  » 19 août 2017 à  23:54

Coucou à tous,

Je me demandais si certains d'entre vous avaient eu recourt à des médecines alternatives pour mieux gérer leur rapport à la drogue, le diminuer et éventuellement l'arrêter ?
(Je ne veux pas dire qu'elles auront été les seules "solutions" (en existe t-il ?) ou "traitements de substitutions", mais qui auraient éventuellement pu compléter et accompagner l'envie d'arrêter une addiction)

Je veux donc parler d'hypnose, sophrologie, reiki, lithotérapie, kinésithérapie, méditation et tout ce que vous avez bien pu tester dans ce genre !

J'aimerais vraiment connaitre vos expériences, si vous en avez, bonne ou mauvaise.
Ou bien vos avis sur tout ca !

Merci :) ;)

Benzodiazépines » Alcool+Xanax: Quels risques ? » 19 août 2017 à  10:00

[quote=Mammon Tobin][quote=babaji]Salut Mammon ,
Tu as extrapolé mon message
[...]
.tu as mal compris mon message ou je n ai pas été assez clair[/quote]
Ni l'un ni l'autre, en fait mon message devait pas être clair.
(...)
Dans l'ensemble on est sur la même longueur d'ondes, j'ai du faire du zèle de prévention et m'expliquer maladroitement :merci: sinon pas de soucis de mon côté, les malentendus ça arrive souvent surtout quand on n'a pas l'interlocuteur en face de soit...

MT[/quote]
Toute cette discussion , entre Mammon Tobin, babaji et moi me rappelle les explications de texte en cours de français du lycée !
Citation du texte - explication de texte .
Pas toujours simple de comprendre ce que l'auteur a voulu dire , en plus du sujet , cette conversation ressemble à un échange sur la linguistique et la communication ahaha !

... et tout ça commence effectivement à partir de la question posée , qui interloque un peu tout le monde .
Le fin de mot de l'histoire ? Que voulais tu dire …

Benzodiazépines » Alcool+Xanax: Quels risques ? » 18 août 2017 à  08:51

[quote=Recklinghausen]Salut,

Non pas que je veuille défendre Mister ( ou Miss ) Tobin, il est largement capable de le faire tout seul, mais je te remercie pour ta mise au point EmmaMerlin.

Effectivement, dans le post précédent, je pouvais penser que gober des Xanax comme des smarties, bien arraché à l'alcool et à balle de coke, c'était " coooool ".

Je n'irais pas jusqu'à parler d'incitation à faire de même mais il aurait été bien ( toujours sur le post précédent ) de préciser les éventuels soucis ( comme le black out par exemple, même s'il tu ne l'as pas vécu ) d'un tel mélange, hormi le fait d'être défoncé pendant 2 jours suite à cette prise.

Je te rejoins sur le fait qu'il est complètement différent de gober 1 comprimé en fin de soirée, quand les effets des autres psychotropes ne font plus effets et gober 4 smarties d'Alprazolam, complètement bourré ( après une soirée fortement alcoolisée ) sous ( les effets de la ) cocaïne.

@ +


Reck.[/quote]
Bon bah si vous êtes plusieurs à a …

Benzodiazépines » Alcool+Xanax: Quels risques ? » 18 août 2017 à  05:05

[quote=Mammon Tobin][quote=IsadoraD]Perso il m'est arrivé de prendre 4 comprimés de xanax après une soirée fortement alcoolisé sous coke
[...]
Perso j'aime pas trop mais si c'est ce que tu cherches c'est de "comater" bah ça marche très bien ! (Mais faut vraiment rien prévoir Les jours suivants quoi !!)[/quote]
C'est moi qui délire ou tu viens de recommander à quelqu'un de gober 4 Xanax après s'être fortement alcoolisé et avoir tapé de la coke? :o

Je met ça dans mon dossier "pour la poubelle" pour quand j'aurais fini mon tour de garde...

MT[/quote]
Euh excuse mais ...
soit effectivement tu délires, soit je me suis mal exprimé. Et si tout le monde à compris comme toi je tiens à eclaircir un peu mes propos .

À quel moment tu lis que j'ai conseillé de prendre 4 xanax après une soirée à boire et à prendre de la c ??

Je raconte juste un épisode personnel qui m'est arrivé une fois , certes complètement con , mais je pensais que ces forums étaient aussi un endroit où chacun peut raco …

Benzodiazépines » Alcool+Xanax: Quels risques ? » 15 août 2017 à  08:33

Salut ,

J'espere comme mes prédécesseurs que quand tu parlais de léger coma ca.etait juste une façon de parler ...
j'avoue que je peux employer le terme "comater" de façon anodine, et ce depuis le collège , juste pour illustrer un état un peu feignasse ou j'ai pas envie de faire grand chose , si ce n'est resté dans mon lit , dormir, rêvasser , et éventuellement (si j'ai assez d'energie pour ca ...) regarder un film .
Je précise que cet état de feignantise assez agréable avait lieu à la base sans drogue :) et pourtant je pouvais dire à mes proches ensuite "J'ai comaté toute la journée "

Donc j'espère que tu parles plus de cet état (même sous substance) que d'un réel coma car dans ce cas ta question est un peu hardcore ... :/

Perso il m'est arrivé de prendre 4 comprimés de xanax après une soirée fortement alcoolisé sous coke ...
donc à la base l'effet recherché etait pour dormir et atténuer les effets de la descente :/
Sous alcool uniquement ça m'est arrivé juste une fois et je …

Culture drogues » Drogues et littérature » 13 août 2017 à  06:20

IsadoraD
Replies: 140

Aller au message

Peut être que ces ouvrages ont déjà été cité sur le site mais je prends le risque de répéter , tant pis. voici quelques livres que je vous conseille ?

[b]- La face noire de la blanche, Lolita Scene [/b]
Il y aussi son blog qui est chouette à lire :
https://moijuliettef.wordpress.com
Juliette a grandit dans une famille aimante et aisée. À vingt ans, elle arrive à Paris, des rêves plein la tete, et commence à travailler dans une agence de publicité, puis dans l'evenementiel. Très vite, elle glisse dans la spirale de la cocaine.

Ce livre rend bien compte de la pervesité de la cocaine, de son pouvoir addictif qui s'installe petit à petit, des illusions de pouvoir et de confiance qu'elle donne au début pour finalement arriver à un épuisement physique et psychologique , un état dépressif , de la paranoïa etc ...
c'est un témoignage positif puisque l'auteure a finalement réussi à s'en sortir.
Personnellement , sa lecture m'avait fait beaucoup de bien . Même si chaque histoire est diffé …

Cocaïne-Crack » Envies / désirs / créations sous cocaine  » 13 août 2017 à  04:23

Salut à tous ,

Je suis curieuse de savoir ce que vous inspire la cocaine ...
perso je me suis souvent dit que c'etait une drogue du désir ... et pour plusieurs raisons :

- une ligne nous donne envie d'en prendre une autre ... puis encore une autre ... au final c'est un désir éternel parce que tant que y en a , on en veut encore ! (Non ?)

- sous coke on a en général plus de désirs ou de fantasmes sexuels ... mais est ce que c'est pas juste cérébral ? réalisez vous plus facilement vos fantasmes sous coke / êtes vous plus "actifs" concrètement , ou est ce qu'au final ça se passe surtout dans la tête ... en bref des envies qu'on concrétise finalement pas ?

- en dehors du sexe, avez vous des envies / des projets que vous mettez en place dans votre tête ?

- est ce que vous êtes plus "créatifs" / performants / efficaces sous coke ? Ou est ce que encore une fois tout ça se passe juste dans le fantasme (du genre "ah oui j'aimerai trop écrire un livre là dessus à partir de demain / ah …

Cocaïne-Crack » Avant / après - Coke excessive avant / occasionnelle après  » 07 août 2017 à  11:20

Ok merci pour vos réponses !
J'en déduis qu'il est donc compliqué de revenir à une conso occasionnelle quand on a été un grand conso ...

Finalement j'ai consommé dans la nuit de vendredi à samedi 1gr à deux avec une pote , ce qui est assez exceptionnel pour moi car en général je consommais seule 2g ...
j'ai rarement vécu une nuit à consommer avec une pote ...
et bien la j'ai vraiment kiffé' ma soirée !

La descente a été plus simple à gérer et la 2 jours après ca va j'ai pas envie d'en reprendre tout de suite . Alors qu'avant je recommandais forcément le lendemain ou le surlendemain ...

Si ça pouvait se limiter à ca de temps en temps j'aimerai bien !

Cocaïne-Crack » Avant / après - Coke excessive avant / occasionnelle après  » 05 août 2017 à  06:10

Coucou tout le monde,
Je reprends de la c ce soir après 3 semaines ...
pour en savoir plus sur moi je vous invite à revoir ma présentation , pour pas tout répéter ?
https://www.psychoactif.org/forum/t25622-p1-Presentation-Emma-Merlin.html#divx

Je voulais juste demander aux anciens gros consommateurs de coke qui ont réussi à réduire, comment ils se sentent maintenant quand ils reconsomment occasionnellement ?
Qu'est ce qui a changé dans leur conso (quantité , conditions , etc ...)

Bref comparaison entre une conso excessive "avant" / et une condition occasionnelle et davantage gérée "après " ? (Est ce possible )

Merci de.avance pour vos réponses !!

Cocaïne-Crack » "Allez c'est juste un trait" » 01 août 2017 à  17:32

Coucou MinorSwing,
Ton histoire a plusieurs points communs avec la mienne.
De mon côté avant de consommer , l'envie et le désir sont plus forts que tout le reste, mais en descente toujours beaucoup de honte et de culpabilité .
Je.essaie aujourd'hui d'accepter cet état car j'ai bien compris que la culpabilité n'aide en rien à s'en sortir.

Aujourd'hui je vais vraiment mieux pas rapport à ca, mais j'ai traversé des grosses phases de doutes et de questionnements comme toi .
Je pense que le 1er pas qui permet de modifier ta consommation et d'aller vers du mieux , c'est le fait d'en parler et d'exprimer sa volonté de s'en sortir .
En tout cas ca a été decisif comme étape pour moi .

Bon courage à toi

Cocaïne-Crack » 1er post - Point à la ligne ... pour quand ?  » 20 juillet 2017 à  11:16

Merci Juliana pour ton message tres positif et rempli d'espoir , ca fait du bien à lire .
Je n'ai pas'vraiment compris de quoi tu parles car tu restes très flou et on ne sait pas vraiment à quoi tu fais référence , mais je comprends donc que tu as réussi à surmonter ton passé pour aller de l'avant et vers des choses qui te font du bien.

C'est vrai que parfois on se demande comment on fait pour survivre aux épreuves douloureuses qu'on a pu traverser .
Ma psy m'a un jour dit "mais Emma, vous avez de la chance d'etre encore debout !"

Ca m'a un peu glacé le sang quand elle m'a dit ca et fait prendre conscience qu'en effet je ne pouvais pas minimiser les dernières années passées ...

Mais malgré tout ça je continue de croire que je vais un jour réussir à aller vers les choses dont j'ai vraiment envie , et ne plus me laisser embarquer par mes Demons en subissant le côté " noir" de ma personnalité, qui me fait souffrir toute seule et dont je.essaie de me débarrasser ...

Yes we CAN ;-) …

Tabac et cigarette electronique » Fumer des clopes me donne envie de faire caca » 20 juillet 2017 à  11:07

Il y a même un autre C qui peut se rajouter : Café, Clope, Connerie, Coke sont 4 Choses qui donnent envie de faire Caca !! :D

Donc rassure toi c'est Normal !

Benzodiazépines » Usage récréatif du Xanax » 19 juillet 2017 à  20:52

Personnellement le xanax avait plutôt un effet désagréable pour moi : envie de rien faire , sans énergie , émotion négative genre tristesse exacerbée , envie de pleurer pour rien ...
Je me sentais dans les vapes et complètement stone à chaque fois mais de façon pas agréable du tout , pas comme un joint .
Sinon il m'est arrivé' d'en prendre un peu plus avec comme seul objectif de me faire dormir .

Donc en gros perso, je ne pense pas qu'il y ait un quelconque effet récréatif ... mais ca depend sûrement des gens !

Cocaïne-Crack » un peu déçu par la coke... et vous quel effet ? » 19 juillet 2017 à  14:26

On est nombreux je pense à avoir la même problématique que toi mais en général ca vient après un certain temps de conso et pas des le début .
Pour ma part j'ai fini par me dire que la c est seulement une drogue de "désir " dont on a envie mais qui ne provoque finalement pas de plaisir ...

Je continue à en avoir envie , à vouloir en prendre , à etre excité à l'idee d'en avoir d'accessible ...
mais tout le plaisir est finalement dans le désir , un peu comme avant Noël ...

Une fois que je.en prends et que je comble ce désir, y a plus que du négatif qui arrive, quelques effets agréables mais trop infimes par rapport aux descentes horribles qui suivent .

Mais bon la je te parle des sensations faisant suite à plusieurs mois de consos quotidiennes . Au début je.aimais vraiment ca .
Peut être que ton cerveau et ton corps to.ont directement amené à cet état de frustration que les addicts peuvent vivre , sans te faire passer par la case du bonheur ressenti par un consommateur occasionne …

Tabac et cigarette electronique » Quel est votre marque de cigarettes ?  » 19 juillet 2017 à  14:08

Salut white !
Merci pour les messages que tu me.as écrit , je peux pas encore te répondre en MP car je n'ai pas encore assez posté ;-)

Sinon moi je fume des Lucky strike en général et parfois des Winston !

Voila !
À bientôt !

Cocaïne-Crack » 1er post - Point à la ligne ... pour quand ?  » 19 juillet 2017 à  10:34

Merci aux différentes personnes qui m'ont écrit en Mp .
Je suis désolée mais comme je suis nouvelle et que je n'ai pas encore suffisamment posté , je ne peux pas encore répondre par message privé.
Mais je vous répondrai des que ce sera possible !
Merci à tous et à très vite, j'espère que ça se débloquera bientôt ! :)!

Cocaïne-Crack » Snif et cloison nasale  » 18 juillet 2017 à  20:24

De rien et t'inquiete pas pour l'orthographe !
Quotidiennement cad que je snifais entre 1 et jusqu'a 3G par jour .
Je faisais quand même des pauses de temps en temps hein mais bon en tout cas dans la semaine c'etait minimum 7g.

Si si je peux toujours snifer .
Maintenant je sais pas si c'est à cause de ca , ou tout simplement parce que j'ai réduit (je me limite maintenant à 1 ou 2g mais occasionnellement) mais je ne.ai plus de problème de sinus , saignement , nez bouché etc ...

J'ai toujours pas osé voir d'ORL même si je pense que je devrai ...
mais sinon à part le coup de flipp et le choc que ça te fait quand tu réalises que ca y est t'as un trou , ca change absolument rien à ma vie ou à ma respiration . (Pour le moment !)

Bon courage pour la fin du boulot ! ;)

Cocaïne-Crack » Snif et cloison nasale  » 18 juillet 2017 à  19:25

Je pense qu'on est assez inégaux par rapport à ca ...
dans tous les cas prends soin de ton nez quand il t'arrive de consommer même ponctuellement : lave bien avec du sérum physiologique après avoir tapé , utilise de l'huile d'amande douce sur un coton pour hydrater etc ...

je connais des gros consommateurs qui ont tapé quotidiennement pendant des années et qui n'ont pas la cloison nasale endommagée.
Pour ma part , 6 mois de consos très régulière (quasi quotidienne) ont suffi à me faire un joli trou dans la cloison ...
et pourtant j'en ai toujours pris soin et je rinçais toujours bien car comme toi j'avais flippé assez tôt sur ce point et j'avais fait des recherches sur le sujet ...
Mais tout ça n'a pas suffit à préserver mon nez et je peux aujourd'hui entrer un coton tige dans la narine droite et le faire passer dans la narine gauche ! Oui, pas glamour du tout ... Désolée si c'est un peu hardcore à lire.

Donc je pense que si ta conso reste hebdomadaire ou mensuelle tu ne crains …

Cocaïne-Crack » 1er post - Point à la ligne ... pour quand ?  » 18 juillet 2017 à  13:45

Merci pour vos réponses !
Ça fait plaisi de savoir que j'ai été lu !
N'hésitez pas a m'écrire en MP si besoin :)

Cocaïne-Crack » Prevention cocaine ? Ou ca ? » 17 juillet 2017 à  15:40

Je suis tout à fait d'accord avec toi et je me suis souvent fait la même réflexion !
J'avais lu ton histoire en entier quand tu l'avais posté et ca m'a beaucoup intéressé de lire ton parcours ... et notamment pousse' à écrire la mienne que j'ai publié ce matin .
Je n'ai toujours fait que snifer la c et je ne l'ai jamais basé mais la descente en enfer est allée très vite pour moi aussi .

Le problème dans la prévention en général , je pense, c'est qu'on insiste beaucoup sur l'horreur et les dangers de la drogue ...
mais on saute souvent la 1ère étape !
En tout cas, personnellement , j'avais bien en tête que la cocaine etait une drogue dure et que donc bouh il faut pas y toucher ...
Mais la 1ère fois que j'en ai pris, et les suivantes au départ , je trouvais ça tellement cool que finalement j'avais une espèce d'idée qui s'imposait à moi "bah en fait , ou est le mal, ca fait du bien, ca me rend joyeuse , ca facilite tout , j'ai la motiv, et en plus du coup je suis jamais bourrée en s …

Cocaïne-Crack » Descente de c » 17 juillet 2017 à  09:11

Coucou gbdeparis,

J'imagine que tu as dépassé ce moment la .
24h plus tard, c'est moi qui suis en descente et je connais bien ce besoin de soutien pendant ces moments la ...

En effet l'apothicaire je te trouve un peu dure avec elle .
Je ne pense pas qu'il s'agit d'un préjugé comme quoi les drogués sont forcément des déchets et d'exprimer une séparation entre les gens "biens", "normaux " , "qui ont une vie rangée" et les gens "mauvais" , "deglingos", "jetés " ...
Ca vient plutôt d'une espèce d'idée selon laquelle la souffrance , le malheur , les traumatismes , justifient la drogue , le besoin d'évasion , de fuir son quotidien morose .

Moi meme j'ai souvent mal vécu le fait de me sentir "illégitime" à m'autodetruire .
En gros j'ai souvent senti quand je parlais de ce que j'ai traversé et de mon mal etre , qu'on me demandait de "justifier" cet etat .
Comme si le fait d'avoir subi des violences , un viol , des attouchements , un abandon étc ... Pouvait pardonner ou donner une e …

Cocaïne-Crack » 1er post - Point à la ligne ... pour quand ?  » 17 juillet 2017 à  07:18

Bonsoir ... Bonjour ...

Je suis lectrice de Psychoactif depuis environ 1 mois , et vous lire m'a beaucoup aidé .
Du moins, il a permis d'estomper mon sentiment de solitude et de rendre les descentes un peu moins difficiles à supporter ...

Aujourd'hui, je me lance, je me décide enfin à me présenter , à signaler mon existence ici.
Pourquoi ?
Peut être est ce un pas supplémentaire pour "accepter " mon problème et regarder la réalité' en face ... mais aussi un espoir de soutien , de dialogue , de conseils , "d'ecoute" ... en bref , faire exister mon histoire quelque part , et lui donner des mots .

Peut être aussi , pour occuper mon cerveau cocainé, faire passer les minutes et verser mon énergie illusoire quelque part ...

J'ai goûté à la cocaine pour la première fois le 1er janvier 2016.
J'avais 24 ans.

Pour moi, la cocaine fait suite à presque dix ans de troubles alimentaires .
Cela a commencé par des phases d'anorexie vers 16/17 ans.
En terminale, je suis passé de 58kg à 43 …

Remonter

Pied de page des forums