PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : lycanthropunk

Speed-Amphétamines » Speed liquide orange » 17 juin 2021 à  17:35

Rassure toi, j' ai pas envie de me suicider. ;)

C'est plus par curiosité que je pose toutes ces questiond et surtout parce que mon mec me harcèle avec ça et que ça calme mes chiffonades de couple quand je lui dit de lâcher l'affaire avec ce douteux liquide.

Du coup quand il ne restera quasi plus que ces solvants, je laisserai à l'air libre et si ya qqch qui reste tant mieux, sinon tant pis.

Merci pour tous ces éclaircissements.

Speed-Amphétamines » Speed liquide orange » 16 juin 2021 à  18:39

[quote=Snap2]Ouais mais c'est ultra chaud de trouver de l'acétone qui est pas frelaté aux produits toxiques, en tout cas légalement c'est compliqué
Et je déconseillerais de mélanger de l'acétone pas pure à 100% avec son speed, y a déjà bien assez de trucs sales dans son speed, on va éviter de rajouter les produits de frelatage de l'acétone, bien que l'acétone purifie aussi, certes, mais au final avec les produits de frelatage de l'acétone je sais pas trop si on y gagne


Après l'amphétamine liquide ça existe, mais je doute très fort que ça soit ce que tu aies, je pense que c'est juste les solvants tout simplement, et donc les solvants faut les évaporer pas les avaler[/quote]
Du coup, ca sert à que dalle de tremper une feuille dans le liquide et de l'avaler et c'est dangereux. C'est bien ca ?
C'est sûr que c'est pas du speed liquide mais bien des solvants. J'ai deja pécho du speed liquide et ça ressemble pas du tout à ca.
Du coup, c'est foutu ce liquide? Ya rien à en tirer de correct …

Speed-Amphétamines » Speed liquide orange » 16 juin 2021 à  02:39

[quote=Snap2]Évapore le maximum du liquide. Et si il est orange c'est probablement des produits de dégradation/condensation du benzaldehyde. Purifie le à l'acétone si tu veux vraiment consommer ce truc ^^"
Tu peux aussi demander à ton contact ce qu'il s'est passé, il devrait t'expliquer ce que c'est.[/quote]
Ok. Merci. La prochaine fois que je vois mon pote je lui demande.
Une méthode pour purifier ce liquide à l'acétone ?
Merci

Speed-Amphétamines » Speed liquide orange » 15 juin 2021 à  01:46

Merci beaucoup pour ta réponse l'Apothicaire.
Oui oui, je le sèche correctement avant de consommer. Je laisse bien tout s'évaporer. J'ai deja vu du speed tres humide mais celui là bas les records. Du coup, merci de confirmer mes inquiétudes concernant ce liquide qui ne congèle pas. Ca fait des 20 ans que je consomme et j'avais jamais vu ça.

Une fois toute la pasta finie, le liquide serait consommable en mode parachute ?

Speed-Amphétamines » Speed liquide orange » 14 juin 2021 à  19:49

Coucou !
J'viens de pécho du speed. Quand je l'ai eu, il y avait du liquide orangé au fond du paquet. Je l'ai mis au congélateur pour le conserver mais le liquide orange reste en dessous de la pasta et ne congèle pas. Depuis 15 jours dt rien n'a bougé. C'est la première fois que j'vois ça. Je précise que ça ne vient pas du net mais de notre pote habituel.
Le speed est bon et il se shoote normalement sans problème particulier. Je n'ai cependant pas encore attaqué le liquide et je ne veux surtout pas me l'envoyer en IV sans avoir plus d'infos.

Quelqu'un saurait me renseigner ? Ca peut se shooter? C'est quoi ? C'est normal que ca reste liquide à-18°

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Biodisponibilité de la buprénorphine (Subutex, génériques et Suboxone) » 28 février 2021 à  00:58

Coucou ! Ce thread est vieux mais j'en profite pour le remonter et faire profiter de mon expérience toute récente... Si il se trouve à la mauvaise place, veuillez m'en excuser.

Donc, étant très gros injecteur de bupré depuis pas mal de temps à haute dose (minimum 16mg/j), j'me suis retrouvé sans plus aucune veine et un syndrome de Popeye carabiné... Un retour au sublingual etant impossible vu la quantité, j'me suis tourné vers la voie rectale vu que les doses à prendre en sniff devenaient ingérables. Ça m'a permis aussi de garder "la moitié" du rituel, à savoir la préparation...

Après avoir filtrer à la toupie mon mélange, je l'introduis donc dans mon anus et l'absorbe via le rectum. Jusque là rien de nouveau.. Ensuite j'attends 20 minutes environ puis je lave mon rectum correctement... J'ai commencé il y a 2 semaines et outre l'efficacité due à la bonne biodispo, je pense que le lavage me permet d'éviter pas mal de désagréments du type constipation plus importante qu'à l'accoutumé …

Benzodiazépines » Seresta en plug ? » 31 décembre 2020 à  15:22

Je sais que la tolérance augmente en flèche en injectant les BZD... J'vais y aller mollo du coup... Question de pas rajouter une substance à celles dont je suis déjà accro...
Pas encore reçu le PG... J'attends..

Et merci encore une fois à tous. Ce forum est une mine d'infos qui m'a évité de faire pas mal de conneries..

Benzodiazépines » Seresta en plug ? » 30 décembre 2020 à  19:39

Donc je résume :

11 gouttes de PG pour 2 ml d'eau préalablement tiédis à laquelle j'ajoute 50mg d'oxazépam.

Je touille correctement comme pour n'importe quelle préparation, sans chauffer. Ensuite je filtre à la toupie et je m'injecte la solution avec le maximum de gestes rdr, mais ça c'est habituel..

Je reçois le propylène glycol bio demain.. Je vous ferais un ptit rapport de mon expérience pour qui ça intéresse..

Merci pour touy

Benzodiazépines » Seresta en plug ? » 29 décembre 2020 à  20:48

[quote=Zazou2A]Yop,

Le seresta n’est pas hydrosolubles, alors à moins de passer par un autre solvant que l’Eau PPI, tu n’pourras pas le plugger
De l’alcool ou du PG éventuellement, mais pour la muqueuse c’est loin d’être le top

Et quand bien même, tu gagneras peut être en terme de vitesse d’action, mais la biodispo sera sans doute moins bonne que pour une prise orale, alors franchement, je n’pense pas que ce soit vraiment intéressant de toute façon

:peace:

Zaz[/quote]
C'est soluble dans l'alcool ? Si oui, quel type d'alcool utiliser ? 90 pur j'imagine ?
Merci... Du coup, combien d'alcool faudrait-il mettre pour dissoudre correctement le cacheton à ton avis ? Du coup, on pourrait l'injecter sans risque ? L'alcool te mettrais pas une cuite ? Je bois pas, c'est pour ça que je demande..
Merci

Benzodiazépines » Seresta en plug ? » 29 décembre 2020 à  20:43

PG c'est bien propylène glycol? Que je fasse pas de conneries quoi ?

Benzodiazépines » Seresta en plug ? » 29 décembre 2020 à  20:28

[quote=L'Apoticaire]Je connais pas la solubilité de l'oxazépam dans le porpylène glycol, mais j'avais injecté du seresta en IV avec du PG, j'avais mis 11 gouttes de pg avec un flacon compte gouttes de cig electronique pour 40mg d'oxazépam et à peu près 2ml d'eau, et waw, c'était carrément puissant, certainement plus qu'en oral d'après les souvenirs que j'en ai en oral, je sais plus trop ça fait longtemps le seresta oral, mais IV ça l'air plus efficace, et le rush est sympa en vrai, alors qu'en oral j'y ai jamais vraiment trouvé d'interêt trop visible il me semble bien.

Et le PG en quantités aussi minime et filtré à la toupie y a pas grand chose de dangereux pour les muqueuses à mon avis, dans les crèmes pour la peau, les cosmétiques, les lubrifiants même y a du propylène glycol parfois en importante quantité, donc si y en a même dans les lube ça veut dire que s'en plugger quelques gouttes ça doit vraiment pas être bien dangereux.[/quote]
Merci beaucoup pour l'info... Donc tu me dis qu …

Benzodiazépines » Seresta en plug ? » 29 décembre 2020 à  18:23

Salut à tous... Voilà , tout est dit dans le titre... Sachant que les BZD ont besoin d'être metabolisés par le foie pour avoir une bonne biodisponibilté et ne sont pas hydrosoluble à quelques exceptions près , est-ce que malgré tout un plug de seresta 50 serait efficace pour avoir une montée rapide et qu'en serait-il de la biodisponibilté, donc de son effet ?

À savoir que j'en ai pas mal et que je peux me permettre de faire le test sans risquer de me retrouver sans rien au cas où ça ne serait qu'en partie efficace.... J'ai aussi des seringues d'une marque pas fantastique que j'avais garder de côté au cas où puisqu'elle sont relou à utiliser en IV..
Merci pour vos conseils.... J'aimerais tester ce soir..
J'pourrais partager l'expérience sur ce forum une fois le produit administré d'ailleurs..

Morphine (Skenan, Moscontin) » Skenan Lp sous TSO subutex » 17 septembre 2020 à  20:26

Merci pour ces précieux et précis conseils... Je pensais commencer bas et ajuster la quantité et le nombre d'IV mais j'étais pas vraiment sûr de équivalence.... Pour la reprise du sub, je vais y aller avec prudence selon tes conseils, car avec la métha je peux retourner au sub sans trop attendre les symptômes mais le sken c'est un tout autre produit et ayant été spectateur du manque précipité, je vais attendre que mon nez coule pour reprendre mon sub en sublingual.. Pas question que je demande à qqun de m'assomer à cause des douleurs causées par le manque précipité.... Merci en tout cas.

Morphine (Skenan, Moscontin) » Skenan Lp sous TSO subutex » 17 septembre 2020 à  19:18

Bonjour à tous. Voilà mon souci. J'vais plus avoir de sub pour qq jours en attendant mon rdv chez mon doc mais on va me dépanner du sken parce que mes filières au black habituelles en sub sont à sec. A savoir que je suis injecteur et que je prend entre 16 et 20mg de sub par jour en 4 injections, ça correspond à quoi en sken grosso modo?..J'vais attendre 24 à 36 heures entre sub et sken... Combien de temps par contre entre sken et sub à savoir que quand j'ai plus de sub en fin de mois il m'arrive 2 à 3 fois par an de prendre de la métha pendant 2 ou 3 jours et que 24h me suffise pour reprendre mon traitement habituel en sub sans avoir de problème? Merci pour vos réponses

Conseils généraux de réduction des risques » Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)confinement ? » 24 mars 2020 à  03:08

J'ai fait un petit tour d'horizon de mes connaissances en Rhône alpes et pour l'instant les points de vente en técis sont encore à peu près OK.... Pour combien de temps encore? Par contre pour les filiéres plus "familiales", moins organisées on va dire et pour les prods moins conventionnels en vente de rue, c'est problématique.... Fallait faire des bunkers perso dès qu'on a entrevu ce qui se passait chez nos voisins européens.... Mais ça a été tellement rapide que pas mal de gens ont pas pu prévoir.
D'après un ami facteur même si beaucoup de Postes sont fermées, l'essentiel des facteurs taffent encore et les courriers arrivent. Je pense que le plus dur arrive. A mon Caarud, ils ont filé un mois voir un mois et demi de matos aux usagers. Ça n'augure rien de bon. Par contre, pour nos amis ruraux ça doit être ou ça va être une galère sans nom j'imagine... Courage à tous, en espérant que ça passe vite et que les divers gouvernements ne profiterons pas de la situation pour réduire nos liber …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » arrêter l'injection de sub en utilisant un spray nasal? » 14 juillet 2019 à  23:09

Je répartis en deux prises sublinguales.. J'vais essayer une prise en sublingual de 8 et une trace de 8 ... Ça:me parait la meilleure solution. Ou opter pour un mix sublingual, nasal en trace et plug.... Le truc c'est au y'a pas des masses de témoignages sur le plug en usage quotiden... Alors j vais varier les différentes façons de le prendre pour pas trop insister sur une en particulier... Même en utilisant le bon matos en iv, au bout d'un certain temps, les mains gonflent un peu surtout quand les veines principales sont inutilisables et qu'il faut se rabattre sur les petites.... Du coup j'essaie de diminuer voir de stopper l'IV..

Buprénorphine (Subutex et génériques) » arrêter l'injection de sub en utilisant un spray nasal? » 13 juillet 2019 à  20:28

Salut. J'aimerais arrêter de m'injecter mon sub, j'ai pas méga envie de passer à la métha qui me réussi pas trop J'ai lu pas mal de sujets sur ce forum concernant l l'administration de bupré en spray nasal mais uniquement pour des dosages assez bas... C'est possible d'utiliser cette méthode avec 16\24 mg par jour sans pulvériser 10000 fois? Je pose la question par rapport à la concentration de produit dans un spray...En sublingual, j' ai la nausée et 16 mg en trace, mon tarin risque de prendre sévère. Ma question est tout simplement celle-ci en fait : c'est possible de diluer 16 mg de sub dans un spray 30 ml et de répartir mes pulvérisations comme ça me chante pour ne pas me flinguer le pif en tapant des poutraces? Merci.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Besoin de plus d information sur orobupre svp » 12 juillet 2019 à  19:15

Merci à tous... Au vu de ce qui s'est dit je vais donc rester sur mon bon vieux bubu avec mon filtre toupie. J'ai déjà un tout petit syndrome de Popeye.... J'avais pas en plus y foutre du menthol pour me cramer ce qui me reste de fonctionnel. J'ai rdv lundi, j' vais faire comme d'hab.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Besoin de plus d information sur orobupre svp » 03 juillet 2019 à  16:27

OK... Merci pour l'info... J'vais checker les pharmas par chez pour voir si y'a de la dispos et en parler à mon docteur.

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Besoin de plus d information sur orobupre svp » 19 juin 2019 à  16:51

Salut. Est-ce que quelqu'un a déjà utilisé l'orobupré en IV? Est-ce possible? Je prend mon sub en IV avec toutes les précautions et Filtres adéquats et j'aimerais juste savoir si cette nouvelle formule de bupré contient moins d'excipients merdiques? Et si oui, les effets sont ils les mêmes ou plus forts, genre montée, temps et durée d'action.... Merci... En attendant la forme injectable?!

Speed-Amphétamines » Speedball du "pauvre" » 27 mai 2019 à  20:34

Après tout ce temps et ayant carrément oublier d'avoir poster, j je dois dire qu'en prenant mes 4 fois4 injection de sub par jour et que quand j fais une soirée speed, ce ptit mélange m' expédie assez loin (avec au moins un tiers de g de bon speed.... Le premier taquet est top vu que chuis qu' occasionnel en speed mais les autres me laissent sur ma fain, si bien que j' en fais qu' un seul en IV et le reste en classique trace ou para..... Voilà ... Pour ceux que ça intéresse. Salut!

Speed-Amphétamines » Speedball du "pauvre" » 08 octobre 2017 à  01:39

Salut à tous.

Etant déjà tombé sur un sujet similaire mais concernant bupré et coke, je voulais juste savoir si quelqu'un avait déjà essayé de se faire un speedball "discount" en mélangeant de la buprénorphine et du speed dans la même seringue...Est-ce que ça a un intérêt réel? Une interaction pas "cool"? Tout en utilisant évidemment les mêmes doses que pris séparément.
Merci.

Remonter

Pied de page des forums