Recherche » Forums » Auteur : morning glory

LSD 25 » Hallucinations qui Persistent des Mois Après » 12 juillet 2024 à  18:11

Ça s'appelle un HPPD, ou syndrome post-hallucinatoire persistant. Ça finit par partir à condition de ne pas réitérer la prise de psychés.

Speed-Amphétamines » Je ne ressens plus rien... » 12 juillet 2024 à  13:29

[quote=Even]Conclusion:

Antidépresseurs = plus d'effets sur les psychotropes serotonergique. (Sur moi en tout cas)[/quote]
Non sens.

L'amphetamine est surtout dopaminergique, pas serotoninergique.

Ses effets peuvent être réduits par des neuroleptiques, diazepines, ou ta tolérance.

Par contre en effet la MDMA, cathinones et autres produits serotoninergiques seront réduits voire supprimés, avec un risque de syndrome serotoninergique faible mais non nul.

Antidepresseurs » Sevrage paroxetine après 13 jours de prise ? » 12 juillet 2024 à  12:52

Attention, ce topic risque d'être fermé car les modos ne veulent pas que les PUDs soient associés à des troubles psychiatriques.

(L'automédication aux micro dosages de psychédéliques ainsi que l'effet anxiolytique et 'antidépresseur' des opioïdes, ou encore la thérapie assistée par MDMA etc devraient du coup être virés aussi si on suit ce raisonnement.)

Pourtant selon la définition aujourd'hui même de la MILDECA (! Même elle quoi, vous avez pas l'impression d'être un peu en retard ?) :

Une drogue est :

[quote]toute substance psychotrope ou psychoactive qui perturbe le fonctionnement du système nerveux central (sensations, perceptions, humeurs, sentiments, motricité) ou qui modifie les états de conscience.[/quote]
https://www.drogues.gouv.fr/quest-ce-quune-drogue

Un xenobiotique psychoactif, quoi.

DONC LES MÉDICAMENTS PSYCHIATRIQUES SONT DES DROGUES [u]EUX AUSSI[/u] !

Ça m'a toujours vénère qu'on en discrimine et que de fait il n'y ait aucun lieu où parler traitements.

Ne sera …

Kétamine et PCP » Diluer de la kétamine déjà cuisiner? » 10 juillet 2024 à  13:02

Tu peux théoriquement la diluer dans de l'eau puis la refaire précipiter en l'évaporant autant de fois que tu le souhaites, avec le risque quand même de l'abîmer un peu à l'usure à cause principalement de l'enthalpie / la chaleur

Médicaments psychotropes » Quel antidépresseur prenez vous? » 10 juillet 2024 à  12:58

Le tramadol t'aidera sûrement de façon temporaire mais en tant que SNRI et libérateur potentiel de la sérotonine, il risque de perpétuer les effets de la venlafaxine à terme, en plus d'être addictif. Fais attention avec ça amha, c'est du vécu.

J'ai repris de petites doses (12.5mg, que je porterai peut être à 25) de sertraline récemment malheureusement car je me trouve dans une impasse. Pour l'instant le seul effet relativement... positif en quelque sorte, est de me rendre très apathique mais au moins du coup bah ça baisse les cravings, j'espère que ça va durer du coup. Par contre c'est un tue l'amour j'ai plus de libido ni de plaisir et comme ça va durer avec le PSSD, je suis littéralement en train de sacrifier ma sexualité à vie pour ça. J'espère au moins que les effets antidépresseurs et entactogènes pointeront le bout de leur nez et surtout dureront dans le temps contrairement à avant, que tout ça ne soit pas vain.....

Research Chemicals (RC) » Gros binge 5MAPB-6APB- Culpabilité » 10 juillet 2024 à  12:25

Coucou, les benzofurans (APB / MAPB) sont réputés plus dopaminergiques que la MDMA, surtout le 6-APB. Donc plus addictifs.

Il te faut de grosses pauses entre chaque session pour limiter la (perma)tolérance et les risques de crash dépressif, ainsi que cardio-vasculaires.

En revanche avoir honte et t'en vouloir ne t'aidera malheureusement pas. Au contraire ça peut te conduire à reconsommer encore plus pour "oublier". Donc il faut si possible être ton propre meilleur ami: te dire que oui c'est beaucoup, ne pas fermer les yeux dessus et sur les risques mais te dire que tu peux t'entraîner à résister et à augmenter progressivement les durées de pauses entre chaque prise.

D'ailleurs ce sentiment que tu as est peut être déjà la résultante d'un crash dépressif par manque de sérotonine, qui s'emplifira et durera de plus en plus longtemps à chaque prise trop rapprochée.

Mais tu peux réussir.

Attention, le 6-APB en sa qualité de psychostimulant très puissant combiné à son agosnisme complet …

Méthadone » Premier jour et nausées » 10 juillet 2024 à  10:28

Salut Unposcaille <3

Mes nausées à la méthadone étaient horribles au début au point que après une semaine sans manger je faisais des malaises hypoglycémiques et j'ai lâché. Puis j'ai repris, re une semaine de nausées que j'ai cette fois calmées à grands coups de dissociatif (DCK), au prix d'en être aujourd'hui encore très très accro.

Mais les nausées ont toujours continué, principalement chaque matin. C'est pourquoi je compte bien me seuvrer en dégressif, c'est en cours.

Tout le monde ne réagit pas comme ça cela dit.

Aussi, attention aux fécalomes, monitore bien les fois où tu vas à la selle c'est con à dire mais j'ai fini à l'hosto une fois à cause de ça. Si nécessaire fais toi prescrire lactulose, macrogol 4000 (et jongle entre les deux pour éviter la tolérance), et éventuellement du spagulax en complément, qui est prébiotique.

Bon courage

Au coin du comptoir.... » Quand les drogues cessent d’être fun. (sevrage en clinique; méthadone, DCK…) » 30 mars 2024 à  15:14

Bon beiiiin. Je viens de recevoir un MP. L'équipe qui a vu mon récit, n'est pas d'accord pour que je prenne ma décision plus tard, on me pousse maintenant absolument à une réponse rapide... Je trouve ça un peu abrupte mais bon, vu ce que j'ai dit, je ne suis plus suffisamment assidûment leur idéologie il faut croire. Je m'en doutais un peu.
Après, j'ai aussi reçu des messages sympas de trois modos dont Prescripteur ici même, donc peut-être pas TOUTE l'équipe...

Mais toujours est-il que bref voilà : je "démissionne" (lol) ce jour, je ne suis plus modo.

Voilààà, ça, c'est fait..... -_-'


[quote=Pesteux][/quote]
Ouai encore j'ai eu de la chance car en privé et hospitalisation 'libre', ils ont fini par être moins tyranniques. Et je crois que finalement, après moultes difficultés la seconde mutuelle, payée quand même 100€/mois, va enfin payer. Du coup ça va j'ai fait un choix correct disons.


[quote=Mister No][/quote]
C'est marrant moi j'ai été la meuf la plus taciturne de tout l'établ …

Au coin du comptoir.... » Quand les drogues cessent d’être fun. (sevrage en clinique; méthadone, DCK…) » 27 mars 2024 à  15:12

Merci beaucoup tout le monde, pour vos retours et réponses si bienveillants et constructifs ^.^


[quote=DopelsBeautiful]Je suis tres triste de voir ce qui t'arrive MG. La methadone marche peut etre pas comme pour d'autres personnes a cause de ta tolerance petee aux dissociatifs. Le cote antagonisme NMDA de la metha appuie donc peut etre sur une "plaie" a vif du fait des dissos, niquant le potentiel curatif venant de cette voie (hypothese...).[/quote]
Je suis d'accord. L'effet légèrement antagoniste NMDA doit sûrement jouer un rôle dans la jugulation de la tolérance à la metha.
Et moi j'en suis privée.

Cela dit, même quand je monte légèrement les doses ça va moyen. Donc il n'y a peut être pas que ça. Je sais pas...

[quote=prescripteur]Bonjour, en tant qu'ex anesthesiste je pense que je peux te rassurer si tu dialogues bien avec ton futur anesthesiste. Notamment, pour moi, il est important de negocier une surveillance post op (scope, surveillance de la respisration PCA= Patient cont …

Echanges entre professionnels et usagers » Pourquoi parlez-vous (ou pas) à votre médecin traitant de vos consommations ? » 26 mars 2024 à  11:28

Mon médecin traitant actuel est clairement ouvert aux drogues et en a même consommé par le passé apparemment. Il est hyper bienveillant et vu le traitement de ouf que j'ai en psychiatrie je le préfère au courant. C'est même lui qui m'a donné des tips pour le nettoyage du nez au rinohorn par exemple.
Et comme je me sens comprise par lui, ça me réconforte de lui en parler parfois.

Mais c'est vraiment le seul, enfin j'en ai aussi parlé à d'autres dans le même cabinet. Mais tous mes généralistes précédents, je le leur ai caché. Le courant passait pas assez, pu j'avais peur qu'ils dévoilent le truc malgré le secret médical à des proches. Bref c'est vraiment une exception, et je compte bien garder ce médecin le plus longtemps possible.

Cathinones et RC stimulants » 3MMC et Ecstasy » 26 mars 2024 à  10:37

My... "Exactement" ? Où ais-je dit exactement ?

En sa qualité de cathinone n'ayant ni tertbutyl, ni pyrrolidine ni piperidine, elle peut parfaitement entrer dans la synapse c'est juste du bon sens.

Le methylphenidate ou la coke inhibent seulement la recapture (et non pas "inhibent" tout court lol, tu imagines la 3 inhiber la sérotonine ?)
Mais là je joue sur les mots.

Bref, je vais m'arrêter sur ce point : ta propre étude que tu as citée dit, et ce dès les points clés:

[url=https://www.psychoactif.org/forum/image-reelle.php?code=1711/screenshot-1.jpg][img width=800 height=1582]/forum/uploads/images/1711/screenshot-1.webp[/img][/url]


"3-MMC is a substrate-type monoamine releaser."

Même si ce n'était pas le cas et qu'elle se contentait UNIQUEMENT d'inhiber la recapture (car un mécanisme d'action ne s'oppose pas FORCÉMENT à l'autre, au contraire, le passage dans le SERT, NET et DAT peut les inhiber ET potentiellement les inverser, ce qui fait qu'au lieu de recapturer les monoami …

Au coin du comptoir.... » Quand les drogues cessent d’être fun. (sevrage en clinique; méthadone, DCK…) » 25 mars 2024 à  14:55

[b]0) Intro
1) L’HP et le sevrage
2) Mon point de vue actuel sur les drogues
3) Conclusion et outro[/b]



[u][b]0) Intro[/b][/u]


Prendre plaisir à se droguer, tout en ayant (appelons un chat un chat) un trouble mental, est loin d’être aisé. D’une part de nombreuses drogues psychiatriques font obstacle aux récréatives, qu’il s’agisse d’ISRS, d’anti-dopaminergiques, d’antagonistes 5-HT2x, ou encore de régulateurs glutamatergiques... Tout ce beau monde, qui plus est cumulé, annule l’effet de nombreuses drogues dites récréatives, voire en accentue les risques.

Et puis vous avez l’addiction. Ce seul fait, en mon cas, de faire des drogues addictogènes des médicaments, pensant ainsi échapper durablement à toute forme de douleur tout en boostant le plaisir de soirées bien méritées suite à une dure semaine de travail… Dans mon cas, et sûrement pour d’autres connaissant une quelconque souffrance chronique, ce tableau mena lentement mais inexorablement à une surconsommation, en difficultés cr …

Cathinones et RC stimulants » 3MMC et Ecstasy » 25 mars 2024 à  14:36

[quote=Kannabis]Tu es au courant qu’un taz par exemple contient souvent un mélange de MDMA et de Speed, enfin même volontaire c’est genre ULTRA répandue, je sais pas genre qui n’as pas fumé un joint sous LSD ou qui n’a jamais bu un verre d’alcool sous prod (bon alcool j’avoue pire truc mais bon ça se fais souvent malheureusement).[/quote]
C'est faux, même si ça a été vrai par le passé. Les analyses de MDMA et de tazs montrent au contraire aujourd'hui une grande majorité de MDMA seule.

[quote]Je vais essayer de m’expliquer de manière concise, la MDMA est un libérateur au niveau de la sérotonine, sa principale action est de relâcher/décharger la totalité de ton stock de sérotonine dans ton cerveau, d’où la pause nécessaire pour se ravitailler en sérotonine, non nécessaire avec la 3M car elle n’agis pas du tout de la même manière.[/quote]
*Soupire* Je te demande pardon? Pas du tout de la même manière, tu as une source? Pas aux mêmes degrés dopamine/sérotonine oui, mais c'est, même si du …

Drogues et travail » Qui comme moi consomme et arrive à bosser en même temps ? » 14 février 2024 à  18:53

La DCK (oui oui, ce dérivé de ketamine beaucoup plus puissant et long^^) le soir m'a fortement aidée à vaincre mes troubles psys au travail durant toute une année (rebond glutamatergique). Bon, suite à addiction à en prendre absolument tous les soirs il a quand même fallu que je me seuvre... Je posterai un joyeux repport à ce sujet d'ailleurs, clinique privée qui laisse à désirer (écriture en cours).

Mais ouai, sur le coup ça m'a bien aidée, au départ pour vaincre les nausées implacables de la methadone, puis en remplacement de la morphine et du coup haem vouala. Mais j'ai passé une année plutôt douce avec ça.

Maintenant va falloir que je réfléchisse à quoi utiliser comme anti douleur en cas d'accident ou opérations, ça par contre c'est con, parce que la prise en charge hospitalière de la douleur est réputée catastrophique pour les personnes sous TSO, et du coup les morphiniques ne fonctionnant plus sur moi à 30mg/jour de metha, les dissociatifs étaient ma dernière carte. J'ai tout …

GBL, GHB, 1.4-BD » GHB - Drogue du viol ? Vraiment ? » 14 février 2024 à  18:41

Coucou,

Je pense qu'une proportion de violeurs sans cervelle doivent essayer avec le boucant médiatique à son sujet. Cependant ils risquent de trouver une victime à la fois violée et... Morte (avec la combinaison à l'alcool). Ou sans même parler de combinaison: une victime qui se souvient de tout et qui porte plainte, ou une victime qui gerbe partout, ça donne envie. De vraies lumières.....

Codéine et dihydrocodéine » Peur de ne plus être "comme avant" » 12 février 2024 à  20:00

Pas du tout... Ce n'est pas la sérotonine qui provoque le "boost" de moral, mais le déterrage progressif des rafts lipidiques amenant in fine à l'augmentation du BDNF dans certains régions précises du cerveau, donc l'hypocampe par exemple. En clair, les antidépresseurs sont des agents neurotrophiques. Mais ça ne les dénue pas de dangers comme la perte parfois irréversible de libido et de plaisir sexuel, mais aussi de l'apathie généralisée. Bref pas y prendre à la légère non plus.

Je doute assez fortement que les opioïdes soient neurotrophiques, mais en leur qualité d'antidouleurS ils sont en fait des "anti-mal-êtres", et donc la privatisation de ceux cis peut amener un sevrage puis un post sevrage (PAWS). Je pense que c'est de ça dont parle l'OP.

Et si, normalement au bout d'un temps c'est sensé passer, encore que pas pour tout le monde. Mais normalement tu devrais revenir à la normale d'ici quelques mois de sevrage...

C'est pourquoi on pense ici avant tout aux sevrage dégressifs, p …

LSA - Morning Glory - Liane d'argent » LSA en cours et concert » 22 décembre 2023 à  19:16

[quote=Doromo][quote=Morning Glory]j'avais vraiment failli me faire cramer par à peu près tout le monde y a dix ans, et même cramée tout court par pas mal de personnes, haaa les souvenirs... XD[/quote]
@_@

Tu t'étais égarée dans l'arène de Vermilava ou quoi ?[/quote]
Non juste grandit dans un patelin gouverné par des voyous de la pire espèce^^

Antidepresseurs » Avis sur cette merveille » 05 novembre 2023 à  22:57

C'est celle qui est réputée avoir le pire sevrage et le plus long, les effets les plus désastreux sur la libido et le plaisir en général... Mais bon tant mieux si toi ça te correspond, il faut de tout pour faire un monde. Mais entre la paroxetine et la sertraline qui m'a fait tant de mal en déclenchant le PSSD, perso je crois que je préfère encore la sertraline pour avoir tenté les deux ^^

Merci pour ton témoignage néanmoins, j'espère que les effets positifs perdureront et les négatifs ne se montreront pas trop

Par contre un passage de ton texte sortait de la simple expérience vers une généralisation tournant à l'apologie et ce n'est pas permis. J'ai donc effacé ce passage.

Interaction drogues et neuroleptiques » Vos reports personnels sur les interactions antipsychotiques/drogues? » 05 novembre 2023 à  22:41

Bonjour,

Je me disais ce soir même que j'allais tenter de cesser les neuros (aripiprazole puis quetiapine) car ni les psychés ni les stimulants (coke 85% IV 90mg!!!) ni les empathogènes ne fonctionnent. Même les dissos sont affectés par l'aripirazole spécifiquement.

Du coup oui en effet ça me donne envie de tout foutre en l'air, malgré les risques. Le pire c'est qu'apparemment les récepteurs seraient degommés / altérés après un traitement prolongé, donc malgré l'attente des demi-vies d'élimination ça marche toujours pas yeaaaah.... Y a vraiment intérêt à ce que ce soit provisoire parce que déjà les SSRIs pour le plaisir sexuel, maintenant ça pour le plaisir des drogues... Heu. J'en peux plus des traitements psys.

Psychotiques, borderlines, bipolaires ou plus simplement dépressifs chroniques, nous sommes des personnes qui souffrons clairement plus que la population générale, et EN PLUS les traitements nous privent des plus importants plaisirs de la vie. Je n'accepte pas cette vie. …

Psilocybe - Champignon magique - Truffe » Les ISRS n'empêchent pas la psilocybine d'agir ? » 05 novembre 2023 à  22:25

Salut, non en effet dénaturer un peu l'effet et l'adoucir peut être mais pas l'arrêter d'après mon expérience avec divers psychés proches. Ce ne sont pas des empathogènes^^

Cathinones et RC stimulants » 3,4-Dimethylmethcathinone » 31 octobre 2023 à  00:05

Je n'ai pas de tr à te mettre sous la dent mais il m'avait semblé après recherches que c'était pas hyper concluant au niveau des effets attendus... Je peux me gourer. Mais un double methyl qu'importe la position je pense que ça devrait pas être hyper potent à vue de nez. Si tu décides de tester fais nous un retour rapide s'il te plaît ce serait intéressant :)

Méthadone » J'arrête là gélule je reprends le sirop  » 05 octobre 2023 à  15:48

[quote=L\'Apoticaire]Merci de ton témoignage, mais en quoi ça a un rapport avec tout le reste du topic ? Ou en quoi c'est une réponse à, entre autres, mon post ? (c'est pas de la provoc, desolé si c'est pris comme ça c'est pas le but, j'ai juste pas compris en quoi raconter ton expérience ici et en réponse à mon post était particulièrement approprié, désolé si dit comme ça ça "paraît pas gentil" de dire que je comprends pas pourquoi tu donnes ton témoignage, mais j'ai juste du mal à comprendre pourquoi tu viens raconter ça ici.)

Après j'imagine que si t'avais pu quote certaines parties de mon message t'aurais pu mieux "cibler" ta réponse, avec tant de mots ça peut devenir dur de quote facilement, je comprends.

Mais c'est sûr que d'être accroc à un opioïde sans ressentir d'effets intéressants tout en se tapant un max d'effets secondaires avec c'est effectivement complètement déprimant et je comprends que tu aies cet avis si effectivement la metha ne te fait pas d'effets sympas peu imp …

Utilisation du site Psychoactif » Création de site web d'entraide » 29 septembre 2023 à  13:34

Salut, tout ce qui tient des médocs psychiatriques, pharmacologie effets risques dont les médecins ne parlent presque jamais etc .

Tout ce qui est maladies telles que bien sûr troubles anxio-depressifs, mais aussi troubles de la personnalité y compris les moins connus quiet borderline obsessionnel evitante etc, TDI, PTSD y compris complexe, hikikomori, troubles psychotiques, bipolarité, affections consécutives à des traitements, gommer le flou qui existe entre les "drogues" et les "médicaments psychiatriques", troubles sexuels, TSAs, TDA(H), bien entendu la psychophobie et l'isolement, les thérapies TCC/TCD, le remboursement de certaines séances par certaines mutuelles... bref la liste est longue c'est ce qui me vient comme ça quoi.

Un grand merci pour ton travail !

LSD 25 » Peut ont tester le lsd en étant sous antidépresseurs ? » 21 septembre 2023 à  15:35

[quote=joel92]Salut,

Les ISRS réduisent les effets des psychédéliques et avec certains il y a un risque de syndrome sérotoninergique.

Mauvaise idée donc.[/quote]
Salut, lesquels?

Il est vrai que sans préciser quel type d'antideps c'est, c'est compliqué. Les tricycliques pour la plupart, sont effectivement d'après mes connaissances un risque. Les ISRS avec les psychés classiques tels que le LSD (si s'en est bien!), non pas tant que ça. J'en ai pris maintes fois sans problème et n'ai jamais vu de rapport de SS avec LSD / SSRI. Ou alors il faudrait vraiment y aller fort sur les deux. Ce parce que le LSD est un simple agoniste :)
Par contre le trip peut être altéré, dénaturé parfois.

Le vrai risque d'après mon expérience personnelle est une hausse de probabilité de développer un HPPD ou un retour d'acide.

Kétamine et PCP » ketamine avant opération c’est dangereux ou pas » 21 septembre 2023 à  10:21

Le combo K opé ne me choque pas plus que ça perso, c'est pas un truc à dépé respiratoire contrairement aux idées reçues. Informer les médecins du gramme littéral de tolérance ça c'aurait été une bonne idée amha, mais je suis moins souvent sur le fofo en ce moment. Quelqu'un d'appeuré-e m'a alertée par MP mais en lisant en diagonale, perso pour être dans le même cas ma plus grosse crainte serait de me réveiller pendant l'opé... Mais si comme je le pense ils utilisent souvent à priori le fentanyl voire sufentanyl (il me semble hein?), ba ça interagira peu avec la K. Surtout compte tenu de sa tolérance.

Je pense que ça ira :)

Méthadone » Sevrage à la dure étrange » 13 septembre 2023 à  11:13

[quote=Mathio]Toi aussi stop la metha à la du durosse ? Grosse force et motivation à toi.[/quote]
Non non, je parlais juste de la terreur qu'il y ai pénurie, oubli, perte, etc qui mènerait à un sevrage non voulu. C'est pourquoi je parle de substance aujourd'hui plus précieuse pour moi que l'eau. En tant que borderline je peux avoir des épisodes de pensées suicidaires même quand "tout va bien", alors un manque pourrait m'être fatal. C'est à ça que je fais allusion.
Mais contrairement à l'alcool, la prise de metha au long cours est très peu toxique (si on fait attention aux fécalithes, et oui il y a une légère neurotoxicité apparemment mais les antideps et neuroleptiques aussi, c'est pas aussi significatif que l'alcool du tout).

Cathinones et RC stimulants » 3-MMC et 3-CMC = BAN EU » 13 septembre 2023 à  11:06

[quote=Tantine][quote=Morning Glory]Ha bon? Source?

Si c'est le cas...

Restera la 2MMC... Puis la 3MMC la vraie, devrait pouvoir faire son come back[/quote]
Deux des sites où j’avais l’habitude de vendre l’ont annoncé par mail et il n’y en a plus en vente sur leur site. Mais le 3e par contre continue de vendre comme d’habitude…[/quote]
Méfie toi si tu rachètes, fais analyser. M'enfin la 2M m'inquiète de toute façon moins que la 3C, bien que ses effets sont pour beaucoup de monde insatisfaisants par rapport aux 3x

Mais si c'est d'autres trucs non identifiés... on sait jamais

Cathinones et RC stimulants » 3-MMC et 3-CMC = BAN EU » 12 septembre 2023 à  16:54

Ha bon? Source?

Si c'est le cas...

Restera la 2MMC... Puis la 3MMC la vraie, devrait pouvoir faire son come back

Codéine et dihydrocodéine » tolérance codéine » 07 septembre 2023 à  19:05

Mais d'où le tussidane serait composé d'opioides ?...
Et je ne comprends pas c'est pour éviter le sevrage opi que tu cherches un substitut codéine ou pour prendre une dose d'une personne naïve ? Pourquoi comparer codéine et DXM?
Je ne comprends pas ce que tu dis.

Codéine et dihydrocodéine » tolérance codéine » 06 septembre 2023 à  15:50

On ne conseille pas de produits ici.

Le tussidane c'est du DXM donc dissociatif.

Pour éviter le manque perso ce que j'ai trouvé de mieux c'est d'aller en CSAPA et demander un traitement de substitution aux opiacés (methadone / buprenorphine).

Le tramadol à hautes doses peut être épileptogène.

Remonter

Pied de page des forums