PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : nick drake

Cocaïne-Crack » Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ? » 03 janvier 2021 à  17:10

Salut salut,

Je suis peut-être un peu HS mais concernant le traitement de la dépression post-conso et en même temps du craving latent, vous suggéreriez quel anxiolytique principalement ?

Je pensais me tourner vers un benzo, mais après avoir testé le xan et valium en Amérique, ça ne m'a fait beaucoup d'effet en comparaison avec le rivotril (clonazepam). Cela dit, ce dernier me parait un peu fort également. Il m'arrivait de tituber comme étant ivre mort avec 1 caps ou 2.

J'ai pas non plus envie de me charger comme une mule, donc exit les anti-dépresseurs et les listes à rallonge de médocs... Je vais bien sûr aller consulter un spécialiste mais j'aimerais avoir une idée de ce qui pourrait correspondre au mieux à mes besoins. Ce serait évidemment passager, je n'envisage pas de continuer un traitement sur plusieurs mois (d'où ma renonciation aux AD).

Cocaïne-Crack » Suis-je en manque de cocaïne ?  » 03 janvier 2021 à  16:10

Salut,

Toutes mes connaissances qui ont arrêté les prods ont définitivement arrêté d'y toucher. Je pense qu'ils peuvent en avoir envie, mais au bout d'un moment lorsque tu as repris tes habitudes "saines", l'envie se dissipe et le craving se contrôle davantage.

Pour ma part c'est plus compliqué, ayant une grande affinité avec ce prod. Mais pour le reste (meth, md, taz, weed-résine, kéta...) c'est exactement comme ça. Plus aucune envie d'en reprendre, ou vraiment à l'occasion si le contexte s'y prête et que ça fait 2 ans que j'y ai pas touché.

Cocaïne-Crack » Des mystères de la descente » 03 janvier 2021 à  15:59

[quote=cannondale]Salut et bonne année !!
Moi je la consomme qu’en sniff depuis 13 ans à basse fréquence (genre 2-3 fois par moins )
Les descentes tout dépend le produit :) généralement avec un bon produit raffiné comme il faut la descente et très soft:)
Je suis déjà allé à Marseille pr en choper et j’ai trouvé malheureusement que la qualité n’était pas vraiment au rendez-vous!(cité spécialisé ds ce produit) et c’est dommage depuis plus de 2 ans je tombe que sur de la merde et le mot et faible donc attention à ce que tu choppe moi en ce moment c’est tachycardie et coupe degueulasse:(
En espérant avoir répondu plus ou moins à ta question[/quote]
Hello merci bien ;)

Je vois exactement la cité dont tu parles. Je m'en suis procuré là-bas il y a 2 semaines et je t'avoue que j'ai été très déçu également (à la fois par la qualité et la quantité).

Je la choppe plutôt vers le centre, et c'est souvent des petits blocs en sachets. En attendant le ravitaillement j'ai d'ailleurs fait connaissance …

Cocaïne-Crack » Des mystères de la descente » 03 janvier 2021 à  15:53

[quote=meumeuh]Re,.
Ben voilà pourquoi amha ,
JE pense que tu as des descentes rudes.
Plus tu consommes rapidement et une certaine quantité , plus tu auras une descente hard.
C'est avec mon expérience de consommation en sniff , en inhalation freebase et iv que j'ai pu constater cela , depuis plus de 25ans

Par contre , de la CC à 80/98% de pureté , JE n'ai jamais taper toute les heures genre pour 5ami.es
Un seul meuge nous suffisaient pour une soirée ... après y a la tolérance qui joue un rôle.

Sinon de la frappe , les effets sont softs , pas speed , mais désinhibition ( tu parles beaucoup )
Etc....

Mais nous ne sommes pas tous égaux face à un produit.



MM[/quote]
Ne ressens-tu pas un fort craving lorsque tu commences une session ? Parce que c'est bien ça le problème pour moi, même si la coke est très bonne, j'ai très vite envie de prendre une autre trace. Mais c'est vraiment pour maximiser l'effet de mon maigre gramme, et être le plus "high" possible même pour un court instant.

Cocaïne-Crack » Des mystères de la descente » 02 janvier 2021 à  20:53

J'avoue que je consomme par meug, ou meug et demi, mais j'ai tendance à me farcir la bombonne dans les 2 heures qui suivent.

C'est une petite manie pas folle ni très rdr, je l'avoue, mais j'ai du mal à adoucir le rythme. Dès que le "rush" (pas comparable avec les IV j'imagine) s'achève, j'ai immédiatement envie d'en reprendre.

Et pour maximiser les effets du gramme, je préfère me le faire en 2h plutôt que de l'étaler sur une journée... où chaque trace aura un effet minime, sachant qu'il m'en faut pas mal avant de sentir un vrai effet (malgré la qualité du prod).

Concernant celle en Amérique du sud, je suis tombé sur certains matos avec une descente plutôt gérable comme tu l'évoques, mais c'était pas forcément la meilleure dans mon cas. En terme d'effets du moins.

Cocaïne-Crack » Des mystères de la descente » 02 janvier 2021 à  18:39

Salut à tous,

J'ai enfin franchi le pas et décidé de m'inscrire afin de parler de l'une de mes drogues tristement favorites : la pasta, ou cocaïne.

Je suis consommateur depuis environ 5 ans, à des fréquences plus/moins régulières, mais j'ai récemment augmenté largement cette fréquence, en consommant plusieurs fois par semaine et généralement en solitaire.

J'ai souvent entendu que le bon matériel ne provoquait pas de grosse descente, or j'ai actuellement de la (très) bonne qualité et je vous avoue que la descente est assez hard. Je précise que je ne consomme qu'en sniff, n'appréciant guère les pipes et n'osant pas les IV.

Lorsque j'espace mes prises d'une semaine, les descentes sont très intenses et durent jusqu'à ce que je m'endorme. Or, quand je consomme d'un jour sur l'autre, je les ressens beaucoup moins.

Je pense notamment être en descente même le lendemain d'une prise, et ainsi, lorsque j'en reprends ce fameux lendemain, j'ai l'impression que la tolérance réduit largement ce …

Remonter

Pied de page des forums