PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : pierre

Au coin du comptoir.... » Tu ne fais rien d'autre, hein ? » 07 décembre 2006 à  16:22

pierre
Replies: 43

Aller au message

Salut Stelli,
en relisant ton texte, finalement, je trouve que peut etre qu'il a eu raison de te poser la question de la prostitution, si derrière il y a l'idée de la réduction des risques, voire de t'aider. Il lui a meme fallu surement du cran pour oser la poser, meme si elle est mal posée, en négatif, et indélicatement.
Corrige moi si je n'ai pas compris, mais est ce que tu sous-entend dans ton texte que tu te prostiturais pour la came mais pas pour manger ? et si oui, pourquoi ?
Bizzz
Pierre

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 07 décembre 2006 à  14:03

pierre
Replies: 58

Aller au message

Finalement, nous sommes persuadés tous les trois d'avoir raisons et d'"etre dans notre bon droit". Et en y réfléchissant, c'est des visions différents tirés de parcours différents, et c'est pas trés étonnant et c'est même trés enrichissant en tant que personne ressource du forum. Et puis, je ne vais pas aller plus loin, parce que finalement ce n'est pas ça qui m'interesse. ce qui m'interesse, c'est que les personnes usagères (avec ou sans substitution) (ou ex-usagères) puissent trouver des ressources pour se sentir bien avec leurs consommations et/ou leurs substitutions ou leur abstinence.

Et pour aller droit au but, ce qui me questionne en fin de compte, c'est la place laissée aux personnes sur le forum. il y a plusieurs personnes qui ne vont plus sur le forum parce qu'elles n'ont plus envie de se faire "charger" (dans tous les sens du terme)à  chaque message.
Et d'ailleurs, plutot que de donner des réponses aux questionnements, il est souvent préférable que les personnes trouvent le …

Au coin du comptoir.... » ou etes vous tous ? » 07 décembre 2006 à  12:59

pierre
Replies: 10

Aller au message

ça fait du bien du te relire Kanar ! Je me demandais ou tu étais passé. Mais ton texte, ausi long que passionnant me rassure.
Content aussi que tu ne culpabilises plus, et je me dis que si le forum peut servir à  çace que les personnes se sentent mieux avec leurs consommations, leurs substitutions, ou leur abstinence, c'est déja pas mal, et c'est le but !
Pierre

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 05 décembre 2006 à  12:20

pierre
Replies: 58

Aller au message

Si je réagis comme ça, c'est que je pense que certaines phrases peuvent etre contre productives pour nous, usagers de drogues. Finalement, si nous nous autoflagellons et si nous reproduisons la stigmatisation de notre socièté sur ce forum, (si tu te drogues, c'est que tu souffres, c'est que tu ne vas pas bien, c'est que tu te leures) alors à  quoi bon...
Car ce forum est fait pour libérer notre parole et pour nous apprendre à  bien vivre et à  sortir de l'enfermement dans lequel la socièté nous à  confinée. Ce qui ne veut absolument pas dire sortir des produits ou y rentrer ! Moi, ce que je vois autour de moi, c'est des usagers dont la culpabilisation (de prendre des prods, d'etre dépendant) est le frein premier à  leur bonheur et à  leur réalisation. ça donne des "demain j'arrete" à  répétition, des "je suis une merde parce que je n'arrive pas à  arreter" qui empeche de vivre, de prendre du recul, et interdit de prendre du plaisir.
Dans ce cadre, simplement dire que l'UD souffre, c'e …

Au coin du comptoir.... » Tu ne fais rien d'autre, hein ? » 02 décembre 2006 à  20:57

pierre
Replies: 43

Aller au message

Si tu n'y vois pas d'inconvénient, je vais mettre ton texte dans le best-of, tellement il m'a ému ?

Est ce que tu connais toute les ficelles du systeme, tel les assistantes sociales (qui peuvent te payer les factures), les conseils de quartier... pour essayer de sortir la tete un peu hors de l'eau ? Je sais, il faut encore pleurer, mais en France, si on ne gueule pas ou si on ne pleure pas, on est moins sur d'etre entendu...
Bizzz et bon courage.
Pierre

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 30 novembre 2006 à  18:00

pierre
Replies: 58

Aller au message

Il ne faut pas s'emballer quand nous confrontons nos idées, nos vécus, nos ressentis...
Nous avons tout interet à  les amener et à  les confronter. C'est la que nous avançerons et ferons de ce forum un outil intéressant.

Cette discution sur les drogués heureux ou non, me tient à  coeur, parce qu'aussi sincèrement je pense que l'on peut être drogué récréatif ou dépendant, et heureux, contrairement à  ce qu'on arrete pas de nous seriner. Même si la dépendance est un pansement une béquille, un tampax ou ce que tu veux, pour moi, ça n'empêche pas le bonheur et même ça permet souvent d'atteindre un équilibre. Et je ne crois pas les puristes qui brandissent l'abstinence ou la non-dépendance comme le seul chemin vers le bonheur, car qui n'est pas dépendant ???

En tout cas, mon intention n'était pas de te blesser, et je suis désolé si tu l'a pris comme ça, d'autant plus que je sais que tu mets du coeur et du sang dans tes écrits !
J'espère te revoir trés bientot et je t'embrasse trés fort.
P …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » sub -> sken ? » 30 novembre 2006 à  17:33

pierre
Replies: 27

Aller au message

Normalement, à  dijon, il y avait un petit programme d'echange de seringue tenu par la SEDAP. Mais il se peut qu'ils n'aient plus d'argent pour ça...
Si tu veux des pompes gratos, je croix que tu peux toujours aller à  la SEDAP : aux dernières nouvelles, ils en distribuaient encore...
Pour la methadone, tu évoque là  un problème crucial : la plupart des centres methadone sont à  haut seuil, c'est à  dire que si tu veux de la métha, "il te faut avoir un logement, et etre à  peut pres stable". ça va à  l'encontre de ce pourquoi il sont censé faire : prendre les personnes qui ont le plus de difficulté et laisser les autres à  la médecine de ville. Tout ça pour surtout rester dans leur petit cocon, avec des usagers (toujours les memes depuis dix ans) qui ne les dérange pas trop. C'est lamentable

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 28 novembre 2006 à  20:32

pierre
Replies: 58

Aller au message

Là , il faut que j'apporte des précisions. Parce que quand tu dis 'le mythe du drogué heureux, est un voilage de face complet", ça fait mal, à  nous qui combattons cette stigmatisation au jour le jour. Attention, il ne s'agit pas de dire que tout les drogués sont heureux ni même que la drogue rend heureux, mais bien de dire que nous pouvons être heureux avec ou sans les drogues.

La phrase d'Olivenstein "Il n'y a pas de drogués heureux" est le dogme qui nous a fait certainement le plus de mal en France. Et elle est complètement absurde : est ce que les 99% de la population française qui boit de l'alcool est malheureuse ?
Peut etre que tu a voulu provoquer des réactions, mais ce dogme d'Olivenstein est pour moi tout aussi dangereux que "le bonheur à  un euro l'acide" de T. Leary. Car, les deux font croire que les drogues sont responsables de notre bonheur ou de notre malheur : or, c'est bien nous qui tenons notre destin entre les main ! Les drogues ne sont qu'un média, qui nous permet …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » sub -> sken ? » 28 novembre 2006 à  16:40

pierre
Replies: 27

Aller au message

Tu as raison, le sub ne convient pas a certaine personne, et il me semble que tu en fait parti.
Je pense qu'effectivement, il pourra de stabiliser, mais pour une décroche plus rapide...ça reste à  voir. Si toi et ton médecin etes désireux de tenter l'expérience, alors il faut y aller, mais il ne faut pas qu'il croit que tu va décrocher dans les mois a venir, c'est un processus au long cours...

Peux tu me donner un précision : j'ai une idée de la réponse, mais en quoi tu ne peux pas prendre de la métha parce que tu es instable domiciliment ?
Au plaisir de te lire, et si tu tentes le sulphate, n'hésite pas à  nous racontre ton expérience sur ce forum !
Pierre

Buprénorphine (Subutex et génériques) » sub -> sken ? » 27 novembre 2006 à  23:30

pierre
Replies: 27

Aller au message

Pourquoi le sulfate et pas la metha ? Est ce que c'est parce que tu veux continuer à  shooter ?

Il faut savoir que le sulfate de morphine n'a pas l'autorisation de mise sur le marché pour la substitution, mais que ton médecin peut te le prescrire si il juge que ça a une valeur thérapeutique pour toi. Mais il peut être en contradiction avec le conseil de l'ordre local...

D'un point de vue thérapeutique, le sulfate est beaucoup plus contenant, euphorisant et proche de l'heroine que la metha ou le subu, il convient donc mieux à  ceux qui sont dépendant depuis longtemps aux opiacées. Par contre, contrairement à  la métha ou au sub, tu devra faire plusieurs prises par jour, puisque la morphine reste environ 6 heures dans l'organisme.

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 27 novembre 2006 à  23:20

pierre
Replies: 58

Aller au message

Je parlais du point de vue du forum, puisque nous nous sommes souvent posé la question(et nous nous la posons toujours), est-ce que, ethiquement, nous (association d'auto-support d'usager de drogue) pouvons dire que les prods c'est bon ? (la j'ecarte la loi de 70, qui ne donne qu'une réponse pénal à  l'incitation à  consommer). Notre réponse pourrait être oui, mais pas toujours, (ou non mais pas toujours pour les pessimiste)(c'est l'histoire de la bouteille à  moitié pleine ou à  moitié vide) ! ça dépend de la personne, du produit, du contexte. Et il y a des personnes a qui ça ne va pas du tout !
A partir de la, je pense que Timoty Leary, qui pronait le bonheur à  1 dollar la dose d'acide pour tout le monde, s'est trompé. Car comme dirait Coluche, "tout le monde est égaux, mais il y en a qui le sont plus que d'autre". Et je rajouterais y compris face aux produits ! Nous ne pouvons raisonablement pas dire que ça convient à  tout le monde, et vouloir mettre tout le monde sous héro !
Et …

Au coin du comptoir.... » inné ou acquis ? » 25 novembre 2006 à  18:41

pierre
Replies: 10

Aller au message

Je suis extremement surpris par la qualité et l'humanité des textes de ce "faux rhum" (de substitution ?). ça me conforte dans mon idée que c'est un espace qui manquait !
J'aimerais aussi que nous puissions avoir des conversations plus directe, et je soumet l'idée ici de fair un tchat, tout les 15 jours, sur ce site, ou nous pourrions échanger sur des thèmes diverses. Qu'en pensez vous ?
Vous êtes tous géniaux !
Bizzz et bravo à  tou-te-s !
Pierre

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 25 novembre 2006 à  18:28

pierre
Replies: 58

Aller au message

Je ne trouve pas tes paroles polémique. Par exemple, le mode de vie "Drogues, sexes et Rock'n roll" a fait aussi beaucoup de ravage parmis les plus faible d'entre nous. Ces maximes ne sont viable que pour une certaine élite qui a les moyen de sa défonse, et capable de gérer les prods un minimum (je rappelle les OD a répétition chez certaine rock star). Ceux qui trinquent, comme d'habitude, ce sont les pauvres, les faibles...Ici, nous en sommes terriblement conscient aux vues des morts que nous comptons dans nos rangs. C'est pourquoi, il me semble extrement délicat de revendiquer un mode de vie "pro-drogues". Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas parler du plaisir de prendre des prods, mais il faut être bien conscient que cela ne peut pas convenir à  tout le monde et que c'est juste une des voies possibles...

Decro - Sevrages... et après ? » conseil pour après le sevrage » 21 novembre 2006 à  17:32

Il me semble que tu peux l'accompagner, mais pas te "substituer" à  lui. Il n'y a rien de pire que de vouloir pour l'autre, lui aspirant toute ses envies, ses pensées... Ainsi tu peux chercher les meilleurs cures ou post-cure pour lui, mais ça serait bien qu'il fasse la démarche aussi !

TSO - maintenance aux opiacés » AVIS A TOUT LE MONDE!!!!!!! » 21 novembre 2006 à  15:55

Merci pour l'info. je la diffuse dans mon réseau et vais peut etre la mettre en gros sur la page d'accueil.

Méthadone » Décrocher de la méthadone, par Joker » 20 novembre 2006 à  17:13

« La méthode chinoise »

La méthadone n'accroche pas plus que l'héroïne, elle accroche différemment. Avec une méthode et de la discipline il est tout à  fait possible d'arrêter.
Putain ! Qu'est-ce que ça accroche la métha ? Voilà  une phrase qu'on entend de temps en temps.
La méthadone est un morphinique très puissant. Voyez les dosages : 80mg à  100mg de métha suffisent en moyenne pour remplacer 400-500 mg de Sulfate de morphine (Moscontin ou Skénan). Et ceux qui se sont retrouvés en manque à  de telles doses de morphine savent que ce n'est pas une partie de plaisir. Il y en a même qui affirment que le Moscontin accroche plus que l'héro. Ces deux drogues accrochent exactement de la même façon.
Cinq cent mg de Moscontin correspondent à  1/2 gramme de morphine pure. Mais rares sont ceux qui actuellement peuvent prétendre s'envoyer un demi-gramme d'héroïne pure surtout s'ils achètent la poudre dans la rue. Avec une drogue à  10% (ce qui n'est pas si mal) il faut consommer 5 grammes par j …

TSO - maintenance aux opiacés » Substitution ...quand tu nous tient » 14 novembre 2006 à  16:47

pierre
Replies: 58

Aller au message

Quest ce que tu veux dire par "Après plus d'un quart de siècle de pratique, je me demande parfois si la seule chose intéressante dans l'héro ce n'était pas la dépendance et le mode de vie induit" ?

Et est ce que retourner dans la couleur, c'est arreter les prods ou ne prendre que de l'héroine ?

Au coin du comptoir.... » TOXICOMANIE ET HYPOCONDRIE » 08 novembre 2006 à  17:38

pierre
Replies: 10

Aller au message

C'est tellement plus facile de nous catégoriser comme malade. Au moins, le corps médical peut soigner une maladie. ça lui évite toute refexions sur ce la dépendance, sur les addictions, sur l'usage de drogues.
Personnellement, je pense qu'il a des tox malades et dans ce cas, ils souffrent d'addiction (c'est a dire etre esclave) : toute ta vie est organisée autour du produit, ça t'écarte de toute vie sociale, tu ne penses qu'a ça.
Mais la plupart de nous, nous ne sommes que des personnes dépendantes, qui ont trouvé dans la consommation journalière de prods (substitution ou pas), un équilibre. Et je me vois trés bien aller chercher ma substitution dans les bureau de tabac, sans avoir à  faire le toxico repenti chez mon médecin. Ma dépendance n'est pas du ressort du médical, du domaine de la maladie, comme voudrait nous le faire croire les médecins...
Mais, là  ça demande de faire la différence entre adddiction et dépendance, ce qui me parait completemnet évident, mais ce qui ne l'est pas …

Decro - Sevrages... et après ? » L'’HEROINE ET LA FIOLE, par Catherine » 08 novembre 2006 à  16:49

Si tout le monde devrait avoir le droit imprescriptible, de se défoncer ou non, comme il l´entend, chacun devrait avoir de la même façon, le droit de décrocher ou se soigner, comme il le souhaite. Seulement, le berceau de l´égalité des chances et des droits de l´homme est bercé si près du mur par la nounou sociale, que l´usager de drogues se retrouve régulièrement assommé ou menotté dans des programmes substitutifs qui ne lui conviennent absolument pas, aggravant ainsi la fracture et la facture de son futur qui mettront des lustres à  se réduire…
C´est lors d´une consultation vih à  l´autre, ou au détour d´un couloir d´hôpital que devant moi se sont échangés en chuchotant, des adresses de réseaux substitutifs à  éviter, ceux pratiquant le terrorisme médical.
Pas la peine d´être un observateur pointu, pour la décroche comme pour la défonce c´est la guerre ! Un vrai parcours du combattant ! D´ailleurs, ne dit on pas arme ou arsenal thérapeutique et frappes chirurgicales ?
Très rapidemen …

Au coin du comptoir.... » Demain j'arrete !? » 08 novembre 2006 à  16:46

pierre
Replies: 32

Aller au message

J'ai mis ton texte dans le best of du forum. Je l'ai intitulé "Histoire d'un shoot", mais si tu as envie de mettre un autre titre, dis le moi et je le changerais.
Pierre

Au coin du comptoir.... » Demain j'arrete !? » 08 novembre 2006 à  16:35

pierre
Replies: 32

Aller au message

Je trouve ton texte trés beau. ca sent le vécu, et les tripes. Il est digne de figuré dans le journal d'Asud... En le lisant avec Fabrice, l'idée nous est venue qu'il fallait faire un forum spécial "Best of" qui regrouperait les textes du forum qui nous ont plus... Il y quelques passage dans lesquelles je me suis reconnu... Et je me disais que tu as des dealers cools, qui ne te font pas trop poireauter... Parce ce que ce qui est usant, c'est aussi d'attendre des heures dans les cages d'esacaliers, d'attendre et de bousiller des soirées à  attendre qu'ils te passent un coup de fil...

Pour ton (ex?)sevrage, je ne peux que te dire qu'il faut que tu te sentes bien avec ce que tu fais. Si tu reprends, ce n'est pas la fin du monde, et c'est peut etre que ce n'était pas le moment d'arreter complètement. Et si tu ne tiens pas parole, c'est que la barre que tu t'es fixé (ou le lapsus !) était trop haute, et alors il faut la réévaluer et travailler par rapport à  tes envies.

Quand je te lis, …

Au coin du comptoir.... » Un beau matin... » 02 novembre 2006 à  12:05

pierre
Replies: 13

Aller au message

Il faut savoir que la métha comme la buprénorphine (Subutex) sont des molécules inventées par les chimistes, et qu'elle ne sont en aucun cas des substances "naturelles". De plus les gens ne meurrent pas des effets memes du subu ! Mais c'est vrai que des personnes qui s'injectent des cachetons entiers sans filtrer risquent des oedemes ou dans le pire des cas de perdre leur bras : il faut vraiment dire que le subu n'est pas fait pour etre injecté, mais que si il est injecté, il faut le filter avec un sterifilt !

Aprés, que tu es choisi la métha parcque le subu avais des effets secondaires lourds, c'est autre chose : c'est vrai que j'ai déja entendus parler de ces effets secondaires, et que j'ai meme une copine qui est passé à  la metha parce que le subu lui faisait trop mal à  la tete.
Peux tu nous en dire plus sur ces "troubles etranges" du au subutex et sur cette période ou tu te l'injectais?

Au coin du comptoir.... » Demain j'arrete !? » 02 novembre 2006 à  11:29

pierre
Replies: 32

Aller au message

Coucou Kanar,

alors tu en es ou dans ton sevrage ? Tu tiens le coup ?

Je pense que l'addiction à  la pompe est une addiction en soit, qui est presque détachée de la dépendance aux prods : par exemple, plusieurs potes m'on dit que, pendant des sevrages, ils s'injectaient de l'eau pour se calmer !
Courage
Pierre

TSO - maintenance aux opiacés » rohypnol et substitution: avantages et dangers » 23 octobre 2006 à  20:51

pierre
Replies: 26

Aller au message

Evidement qu'il devrait y avoir une réponse au cas par cas, prise en consertation avec le médecin avant le sevrage. Et c'est comme ça que cela se passe dans certain centres. Mais dans d'autre cas, et particulièrement ceux qui font avant tout des sevrages alcool, c'est tout juste si on nous donne pas le meme traitement que pour soigner le sevrage alcoolique... ce qui est complètement inappropriée...
Pour continuer avec le sevrage aux opiacées, il existe un médicaments miracle, employé dans les sevrages hospitaliers, qui s'appelle le Catapressan ! C'est un médicament habituellement utilisé pour faire diminuer le tension, qui supprime la plupart des symptomes de sevrage (mal de dos, chaud et froid...). Ce qui veut dire que vous ne souffrer plus le martyr lors d'un sevrage ! Evidement, beaucoup de centre de sevrage n'en connaisse meme pas l'existence, et ne veulent surtout pas en entendre parler : "parce que le toxico, il faut qu'il expie sa faute, il faut qu'il souffre pour bien qu'il com …

TSO - maintenance aux opiacés » rohypnol et substitution: avantages et dangers » 23 octobre 2006 à  02:18

pierre
Replies: 26

Aller au message

Le rohypnol fait parti de la classe des benzodiazépines (comme le xanax, le lexomil, le valium, le tranxène...) qui ont des effets calmants, anxiolitiques ou miorelaxants immédiats et sont donc fortement addictif (contrairement au Buspar ou à  l'atarax, par exemple).
Ce qui a pour conséquence que les médecins n'en precrivent que trés rarement aux personnes toxicomanes : il y a un risque d'accroche trés grand. Par exemple, lors d'un sevrage, les médecins évitent de préscrire des benzodiazépines, pour ne pas remplacer la dépendance aux opiacés par la dépendance aux benzodiazépines...
De plus, il faut savoir que le rohypnol a une particularité : il a un effet paradoxal. En effet, tu en prends un peu, il te calme ou t'endors, tu en prends beaucoup, il te met en black-out, c'est à  dire que tu perds le controle sur ce que tu fais...
C'est donc un médicament prescrit avec parcimonie par les médecins, il me semble, avec raison. Mais peut etre peux tu détailler en quoi le rohypnol te semble ad …

Au coin du comptoir.... » Demain j'arrete !? » 23 octobre 2006 à  01:53

pierre
Replies: 32

Aller au message

Tout d'abord, il faut arreter de penser que le toxico est "une merde qui n'arrive pas à  tenir parole..." C'est vraiment une stigmatisation qui nous colle à  la peau et avec laquelle nous nous autoflagellons. Commençons par nous rendre notre dignité, et accordons nous le droit d'etre des gens bien : c'est d'abord comme ça que nous pourrons faire bouger les mentalités !

Ceci étant dit, le fait que tu te reshootes n'est pas une fin en soit. Le processus d'arret des opiacées est un long va et vient qui n'est jamais un long fleuve tranquille...
L'important est que tu ne te sentes pas coupable par rapport à  ça : la culpabilité empeche de vivre et ne te fera pas avancer.

Pierre

Méthadone » La méthadone en gélule. » 23 octobre 2006 à  01:13

pierre
Replies: 19

Aller au message

Il y a plusieurs avantage à  avoir de la metha en gélulle :
- pour ne pas avalez tout les jours le sirop franchement pas bon et plein de sucre (pas franchement bon pour la santé non plus) !
- c'est quand meme beaucoup plus facile à  transporter : par exemple, quand tu pars en vacances, il faut prévoir un sac entier dédié aux flacons de métha, ce qui est trés emcombrant et pas trés discret...
- et puis il ya ceux qui sont à  des trés gros dosages (200 mg et plus) pour diverses raisons (par exemple parce qu'ils sont sous traitement VIH) : tu imagines boire 5 flacons ou plus de sirop par jour ! Ceux que je connais et qui sont dans ce cas en France, vont ce fournir en Belgigue ou les gellules sont faites sur mesure par le pharmacien !

Pierre

Au coin du comptoir.... » TOXICOMANIE ET HYPOCONDRIE » 21 octobre 2006 à  21:27

pierre
Replies: 10

Aller au message

On dit toujours que le sevrage est une fin en soit, alors que je trouve que c'est apres que tout commence : il faut réapprendre à  vivre... C'est pour ça que je trouve ton expérience intéressante et riche. Accepterais tu de partager et de raconter quotidiennement ou hebdomadairement cette expérience dans ce forum ? En tout cas, bon courage
Pierre

Remonter

Pied de page des forums