PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : wastedreamor2

Poppers, solvants et gaz » Aérosols : Nouvelle dépendante » 03 mai 2016 à  23:57

Je n'ai pas de grande expérience avec les solvants (poppers, eau écarlate, essence, diluant mais ça reste anecdotique et vieux).

J'essaye de retrouver un lien sur youtube qui documente la vie d'enfants abandonnés dans je ne sais plus quel pays d'Europe de l'Est. Ils sont tous aux solvants avant l'aiguille.

Une des gamines de 13/14 ans qui vit dehors depuis longtemps, à  sniffer de la colle (ou c'était celui avec la peinture argent dont je ne me rappelle pas le nom) du matin au soir.

Elle se fait appeler "Macarena" car c'est sa chanson préférée. Elle ne se rappelle pas de son prénom, pas de ses parents, ni si elle en a eus, ni quel âge elle peut avoir. Elle a Tout oublié.C'était assez poignant, j'ai étrangement ressenti "leur vide" pendant une session de Salvia(la seule, mais elle fut longue), où je e voyais dans leur station de metro à  déambuler. J'ai été en bad comme jamais en me prenant pour elle.

Si c'est l'effet sur la mémoire des consommations assidues de solvant... c'est vra …

Paroles de femmes » ADDICTION AU TRAMADOL » 01 mai 2016 à  20:12

[quote=dav70][quote=Shaolin][quote=dav70]Je ne l avais pas compris comme ça puisque ma femme n a pas été sevree pendant ses grossesses.[/quote]
Tu ne l'avais pas compris comme ça parce que tu n'avais pas pris le temps de lire correctement, ni même de regarder le lien que j'avais mis, ou celui de Prescripteur.
Alors merci de bien [b]tout[/b] lire avant de mettre des étoiles oranges et de balancer des "Du grand n'importe quoi!", surtout pour dire ensuite:
[quote]Toutes les femmes enceintes ne subissent pas forcément le même traitement selon leurs accoutumances. Certaines faut les sevrer et d autres non.[/quote]
Là , c'est moi qui vais te dire "Non, non et non".
Que les femmes soient traitées par tramadol, métha, subutex, skenan...., [b]AUCUNE NE DOIT SE SEVRER pendant la grossesse[/b]. Y a pas de "certaines doivent se sevrer et d'autres non", elles doivent toutes maintenir leur traitement, voire augmenter quand c'est nécessaire.[/quote]
Donc ta parole est indiscutable Shaolin :rolleyes:: …

Salvia Divinorum » dosage extrait 5x salvia » 01 mai 2016 à  08:15

Il y a un moment j avais failli me défenestrer en me tapant un demi gramme de salvia *20.

Définitivement too much. Premiere et derniere experience.

Injection et réduction des risques » HELP Aiguille cassée coincée dans le poignet... » 29 janvier 2016 à  13:29

Mille mercis prescripteur!!!

Je dois aller au CSAPA ds la journée, j'y montrerais l objet du drame aux soignants. Je pense que si c'est mal en point ils m'aideront à  me faire admettre aux satanees urgences, ou programmer une intervention.

Je suis donc vos conseils. L aiguille est en effet trop gênante pour être conservée. Je crois qu'elle touche un nerf en outre, j ai mal jusqu'au début du coude. Stop on n est pas en consult. faudrait aussi que le forum reste pour vous un plaisir, en un certain sens, mm si aider les autres est votre vocation par définition du serment d'hypocrate.

Encore merci de votre attentive écoute

Injection et réduction des risques » HELP Aiguille cassée coincée dans le poignet... » 29 janvier 2016 à  09:10

Je vois que notre [b]irremplaçable prescripteur[/b] est en ligne..


S'il peut m'accorder quelques minutes de son temps pour me dire si c'est une opération qu'il peuvent me faire "tout de suite" ou si ... Je suis partie pour une traversée du désert...

EDIT je ne compte plus aller nulle part. c'est peut-être débile, mais j'ai plus le courage de subir le milieu hôspitalier à  jeun. Pas envie de me faire charcuter à  vif ou presque non plus. Je devais avoir de la dope, je n'en ai pas, et ça me démotive totalement.

Injection et réduction des risques » HELP Aiguille cassée coincée dans le poignet... » 29 janvier 2016 à  08:47

Merci pr ta réponse Big.
Sans dope je vais avoir du mal à  me motiver... Mais je peux rien faire, je viens même de casser une tasse.

J'ai reçu un courrier de safe m indiquant qu ils ne me prenaient plus en charge ( j ai eu qu un seul colis en mme tps). Je suis à  Paris mais ds un coin de crackers, dur de trouver des caarud avec matos d injection..Au CSAPA ils ont rien. J'y ai rdv avec ma psychologue à  16h30, y a des infirmiers, peut être qu'ils pourraient déjà  me dire ce qu'ils en pensent

Les distribox (4) de mon quartier ne délivrent plus de pompes propres ctre des sales. A l hosto du coin ils t en donnent 2ou3maxi... Et j ai pété ma cb, perdu ma carte d identité et ma carte vitale, et aussi mon sac géant, pourtant, de médocs .. Plus le demi g. Faut que j arrête de fumer je perds TOUT.

Ce qui annonce une visite épique aux urgences avec mon livret de famille et mes papiers écrits en arabe...

Injection et réduction des risques » HELP Aiguille cassée coincée dans le poignet... » 29 janvier 2016 à  08:07

Bonjour les psychose,

Dsl pr avance g du mal a taper. Ptt c le matin!

J'ai bien lu le fil
https://www.psychoactif.org/forum/t4820-p1-aiguilles-cassees-coincee-dans-les-bras-c-est-grave.html

mais ça ne m eclaire pas trop. Stt le passage sur les chats.

J'ai compris qu on peut vivre avec des aiguilles ds la corps, ça m arrangerait bien suite a des précédents en chirurgie étant tox , je sais que je vais douiller. Et devoir sourire, déjà  heureuse qu on veuille bien soigner la lépreuse hepateuse, j'ai pas envie là , faudrait que j y aille seule et ça me gonfle déjà  de les entendre se plaindre que je suis impiquable.

Hier grosse journée de cafard entre autres suite à  2g de brown pas arrivés, sachant que j'ai perdu jeudi dernier un demi g ds mon appart; mais ou?

En revenant voir un pote, il a été payé et ramène un g de coke ( laope il y touche plus). Lui sniffe, je tanke .
Evidemment y'a la seule pharma du quartier à  vendre des steris sur la route, mais il ne s y arrête jms pr pas …

Heroïne » est ce une poussiere ou une surdose » 30 décembre 2015 à  12:18

Bah déjà  c'est clairement pas une od,

Et je pense qu'il peut y avoir plusieurs réactions du corps humain à  l'introduction d'une bactérie dans son système. C est pas la scepicemie a tous les coups, non?


on a eu des expériences de poussières différentes No Punish & moi, mais je ne doute pas que c'était bien des poussières. Comme je ne doute pas que j'en ai fait, et que j'ai vu mon copain en faire. Chez mou sça arrive plus ire, mais les symptômes sont ressemblants?

Conseils généraux de réduction des risques » Mes symptomes de convulsions... qui ne sont pas de l'épilepsie. » 30 décembre 2015 à  12:10

@ MD,
C'est Marrant on a les mm initiales de pseudo si tu lis en retournant (M=W)

Non, jamais rien eu comme examen.
A part mon tso je ne consulte jamais.

Famille de toubibs, les enfants du cordonnier sont les plus mal chaussés. Chez moi on t'apprend à  pas faire chier pour un rhume.

"Tu sais où ils sont les médocs?
Fais pas chier j'ai des patient, déjà  que ça me gonfle, après c'est le bridge. Faut pas être en retard, y a tata X et Y, et Z, je peux pas...Tu le sais que j'ai jamais le temps"

Au pire ils m'envoient dans le cabinet d'un confrère, au mieux m'auscultent vite fait en rendant visite à  ma grand mère (elle est morte, maintenant ça va être plus compliqué de les croiser.)

Conseils généraux de réduction des risques » Mes symptomes de convulsions... qui ne sont pas de l'épilepsie. » 30 décembre 2015 à  12:02

Merci aussi @Babaji & @Mental Distortion.

Je ne supporte pas de m'avouer que mon corps me lâche. Pas l'habitude, 20ans à  me foutre ce que je voulais dans le sang ou le nez (au final c est pareil), ok, j'ai un trouble de la personnalité, mais ça n'a rien à  voir avec la drogue ( l un amplifie l autre, mais je serai bipolaire, came, cc ou pas); mais mon corps je suis habituée à  lui en faire voir de toutes les couleurs et il ne se plaint pas trop en général.

Ce qui m'intrigue, c'est qu'une fois la crise passée, je suis normale. Je me relève comme si de rien n'était. Mon cerveau, ma mémoire , à  part immédiate, je me rappelle plus où je mets les clés, ou ma came parfois... comme je planque haut pour le chat... Parfois je retrouve pas, là  j ai du Md et du 3MMC qui se baladent. <En attendant je refuse de passer l'aspirateur.

Ca me rassure que d'autres aient vécu des crises convulsives apparemment, moi j'ai peur de tomber sur la tête et de me la fracasser, ou de perdre conscience et p …

Conseils généraux de réduction des risques » Mes symptomes de convulsions... qui ne sont pas de l'épilepsie. » 30 décembre 2015 à  11:43

[quote=no punish]Mon avis : ne cache pas aux docs que tu shootes de la C[/quote]
Tous mes docs savent que je tape de la c, sont bien placés pour savoir les médocs que je prends, et ttes façons j ai Junkie tatoué au pli du coude. Une cicatrice de 8cm bien placée quoi, c'est pas le genre de trucs que tu peux cacher quand on prend ta tension, et pour les prises de sang, je tends l'autre bras. Tous mes psys sont des addictos.

Si je voulais socialiser avec du toubib, j'irais sur la tombe de mon grand pere ou rendre une visite à  mes oncles et tantes. Du toubib, y a que ça dans ma famille, c'est juste ceux là  à  qui je ne peux pas parler de ça...

Conseils généraux de réduction des risques » Mes symptomes de convulsions... qui ne sont pas de l'épilepsie. » 30 décembre 2015 à  01:39

Pour situer le tableau :

J'ai shooté beaucoup de coke pendant 6/7 ans, avant je buvais pas mal et md en mode festif, un peu de c aussi puis je suis passée au shoots de coke.

Les convulsions?
C'etait à  chaque shoot. sinon c'était pas un bon.J'ai appris ici que c'étaient des od non mortelles.

Le pire c'est que j ai fait des tests d'aptitude y a quelques mois et que j ai eu le maximum partout, dans la classe de ceux qui ont mon niveau d'études. Mes neurones ça va, je fume comme une tarée aussi, mais je fme presque plus de clopes.
pas génial pour la mémoire immédiate.

Je suis sous tso depuis 10 ans sub, puis metha, puis dope et metha (c'est la derniere option ici). Par contre j'ai pris tous les traitement anti D , anti psychotiques, neuroleptiques, et j'ai tout arrêté depuis 2ans1/2. J'ai besoin de ma tête si je veux faire quelque chose de ma vie, non?

Je prends en ce moment 150mg de lamictal 1/2 voire 1 lexo, un bout d'imo et de theralene de temps en temps.
J'ai perdu du poids ce m …

Tramadol » Conseil pour arrêt tramadol second sevrage (+-1G/jour) » 30 décembre 2015 à  01:12

Suite à  une mauvaise expérience avec l'ECIMUD du coin, j'ai mis quelques années à  me diriger vers un CSAPA, surtout que la moitié des adresses que j ai trouvé sur internet étaient obsolètes.

Le CSAPA m'a offert une aide, un cadre, et une empathie, dont je n'aurais rêvé ...

ALors, oui, c'est une très bonne idée. Je n'ai jamais pris de tramadol mais suis sous TSO. Et ils m'aident vraiment, mon psy m'a même mis un rdv le 24 de peur que je ne fasse une connerie à  cause de mes problèmes familiaux.

Heroïne » est ce une poussiere ou une surdose » 30 décembre 2015 à  00:56

[quote=no punish]Je ne pense pas à  une poussière, une poussière met un certain temps a se manifester.[/quote]
Moi je connais plutôt la poussière immédiate(quand tu t envoies une merde, comme la fois où j ai chopé de la merde à  Barbes (je sais toujours pas pourquoi j'ai fait confiance à  quelqu'un là  bas)et que je l ai shootée en cachant que c'était pas de la c) ou dans les dix minutes qui suivent.

O Prescripteur, quand tu te réveilleras...

2 invocations valent mieux qu'une!

Heroïne » est ce une poussiere ou une surdose » 30 décembre 2015 à  00:45

Je te copie colle ce que je t'ai envoyé en mp, parce que ça peut peut être servir à  d'autre..

Bras brulants, pratiquement aveugle, mort de chaud sous 15degres puis gelé, claquer des dents, mal à  la nuque, à  la tête????Nuque raide. c'est une poussiere
Il pensait s'etre touché le cerveau et avoir un début de méningite mon copain.
ll dit que le problème,
t affole pas c'est une éventualité très minime,
C'est que ça peut passer la barrière encéphalique et là  tu meurs en qqs jours.

S'il s'est trompé de coupe? Un cathinone, c'est possible (tu sais, Mephedrone, 3MMC, 4MEC)mais ça fait surtout des nécroses et brûle les veines. En plus c'est ta came fait des cristaux qui ressemblent bien à  du verre quand tu les broies. Dis à  ton contact que t as gardé une partie à  analyser parce que sinon faut que tu fasses un check up médical complet...Tu verras bien s'il se sent vraiment con

Genre la 3MMC t as pas de flash, et c est assez énergisant

le 4MEC t as un bon flash( ethylphenidate aussi, m …

Familles, amoureux(euse), collègue : je t'aime moi non plus ? » Je l'ai encore perdu, C'était moi ou sa défonce » 29 décembre 2015 à  16:25

Ca y est, je t'ai dégoutée de moi...suite à  mon état larvaire consécutif à  mes excès d'hier avec mes trois stéris défectueux..

Mais ça peut t aider à  comprendre un truc.

A moins de vivre sous le même toît, ou d'être son boss, y a des périodes où tu es obligé de ne plus arriver a rien, avec la c, avec la dope, avec tt ce que tu voudras. Ton être aimé et qui se défonce alors que toi non, il a plus vraiment de raisons de rentrer. Y a pas de coke che toi, et le rets du temps il le passe avec son dealer, tu le sais.

En retapant sa premiere trace il a foutu en l air ses mois d'abstinence. J'ai fait la mm connerie en mars dernier, j ai fini par m inscrire sur pa

Tu vois, moi, je tape plus tous les jours, là  j ai passé dix jours ss rien (si un peu de md et ma metha, et mes lexos et mes somnifère, et mon teush, d'ailleurs notre plan devient relou).

Bref, c'est mon copain qui a pris un g en allant régler nos dettes chez le dealer. Lui ou moi, on en avait autant envie au final.

Donc, t …

Au coin du comptoir.... » Des "surdoués" par ici ? Simple curiosité. » 26 décembre 2015 à  14:04

Hello,

J'ai été "précoce", à  12ans j'ai été testée, j'avais 157 de QI. A 34 ans, ça ne change plus grand chose. Je connais une autre personne sur le site qui l'était également, elle témoignera si elle le veut.

Ma mère avait refusé de me mettre dans une institution spécialisée à  l'époque, à  Nice, elle ne pouvait pas se résoudre à  me laisser en internat. Je pense que ma vie aurait été différente si j'y avais été. Je me serai moins embêtée à  l'école, aurait cherché moins de dérivatifs à  mon ennui, j'aurais eu plus de motivations si on avait satisfait ma curiosité et mon avidité de savoir. Mais avec des si on referait le monde.. Et je ne doute pas que j'aurais quand même testé la drogue même si..

Sinon j'ai le cerveau qui tourne sans cesse... La drogue m'aide à  créer du vide entre mes oreilles. J'ai considéré l'hero comme un médicament, la seule chose qui m'apaise dans mon éternel questionnement métaphysique.

La coke me permettait de me sentir toute puissante, et me permet de m …

Heroïne » Appel à  témoignages : rester occasionnel avec l'Héroïne » 25 décembre 2015 à  22:16

[quote=guygeorges]En plus quand on a déjà  consommé, on risque fort de se retrouver même 15 ans plus tard à  reprendre une relation le jour où elle s'est arrêtée, sans aucun frein.[/quote]
Je n'ai pas de contre exemple personnel, mais mon copain oui.

Il a arrêté l'hero avec le subutex. Il se shootait à  la came tous les jours de 18 à  36 ans. Il n'a donc rien pris depuis 16ans.

Il n'en a jamais repris. Une fois il a tapé une trace (plutôt poutre) avec moi, 3jours pour se remettre, puis non merci.. Je tanke de l'hero devant lui (il prefere au cas où je fasse une OD, soit) et ça ne lui fait ni chaud ni froid.

Lui a trop de mauvais souvenirs avec l'héro. Il a également les veines foutues, ce qui rendait l'iv moins pratique et a tourné le dos à  l'héro du jour au lendemain. Il n'en veut plus, je ne comprends pas spécial comment il fait, mais je n'ai pas non plus vécu la prohibition des seringues, ni eu un parcours aussi long avec la dope.

Je précise qu'il n'est pas abstinent, ça ne l'i …

Antidepresseurs » Prozac (fluoxetine) et aggravation des symptômes » 25 décembre 2015 à  21:27

Je suis bipolaire, en 10 ans on m'a fait tester toute la pharmacopée antiD, neuroleptiques thimo régulateurs..
C'est l'époque qui a suivi mon "burn out"... Au siège d'un groupe bancaire bien connu. J'étais en stage, pas de dédommagement maladie.

La derniere molécule prescrite par mon psy était la fluoxetine (juste avant c'était la paroxetine), quand j'ai changé de médecin, il m'a dit d'arrêter d'urgence dans mon cas.

La prise de médocs m'a rendue épileptique.

J'ai été traitée pour les médocs agissant comme thimo régulateurs
au tegretol & actuellement au Lamictal (médicament qui selon les dires de ma cousine également bipolaire lui a sauvé la vie). C'est le seul truc que je prends, en dehors des benzol et d un somnifère et/ou de théralene.
J'ai voulu arrêter tout traitement trop "cassant" depuis 2ans. J'ai besoin de ma tête, je ne peux pas me permettre d'être amorphe.

J'ai également été traitée au Zyprexa, Abilify (que je ne supportais pas trop mal au final), Depakote, valium, loxa …

Familles, amoureux(euse), collègue : je t'aime moi non plus ? » Je l'ai encore perdu, C'était moi ou sa défonce » 24 décembre 2015 à  00:46

[quote=pulp]merci de m'avoir répondu,je me sens seule face à  ça,[/quote]
Au moins on sera 2 demain...

Pardon, dès aujourd'hui vu l'heure tardive.

VIH et hépatites » recalé pour le traitement de l'hepatite c. » 23 décembre 2015 à  17:31

Je n'ai pas besoin du traitement (ma charge virale est nulle sans traitement).

Mon copain c'est une autre histoire. Je ne comprends pas trop les F# et ne suis pas une pro de l hépatite, mais il est sensé être en stade 3 et pareil refus de traitement parce qu'il n'est pas à  l'agonie.
On a notre généraliste en commun, et alors que mon mec est franchement dans un état de fatigue, au moins, il me dit qu'il va bien, de ne pas m'inquiéter, sue c'est psychologique. C est pourtant un toubib qu'on voit à  la TV et qui est reconnu dans la profession, et qui a été précurseur pour l introduction du sub en France).

Soit, pas de traitement avec le généraliste, les rdv à  l'hosto pas avant des mois, las galère, mais comme il ne boit pas le foie n'est pas si atteint, donc il peut attendre.

Finalement, je suis allée dans un CSAPA, j'ai réussi à  l'y amener aussi. Ils lui ont proposé le traitement au premier rdv avec la doc. Il a une prise de sang à  faire et doit revenir voir l'hépatologie du cent …

Alcool » 1 bouteille de pastis tous les deux jours,voila mon quotidien » 23 décembre 2015 à  14:44

Si je peux donner mon avis "d'enfant" de pere accro au pastis ,
Premierement il a eu beaucoup de problèmes de santé en passant de la vodka au pastis, après c'est peut être une accumulation.

Tout ce que je connais de mon pere sobre c'est ses lendemains de "binge drinking" avant qu'il ne reboive,
et il est d'une humeur d'ours, alors que la veille, on était hilares quand il était high. Si je devais perdre le pere qui me met des etoiles dans les yeux avec des discours emportés, ça me ferait flipper, c'est certain.

Ma gd mere c'était le whisky, Johnny W, tous les jours à  l'apéro, une bouteille tous les 3jours. Tant qu'elle avait pas son verre, elle était franchement casse pieds. Le soir elle était extra..

Ca peut peut être expliquer en partie les réticences de tes enfants.

Injection et réduction des risques » Comment vous vous shootez ? » 22 décembre 2015 à  12:32

J'injecte coke et dope. Si skenan, toupie, plus coton, vu que je sais pas me servir des non serties...
Sterifilts... si j'en ai pour le quotidien. Les non serties, je n'y arrive vraiment pas, c'est insuline de steribox.. et bon vieux coton de demak'up. Avec mon copain au début, en solo depuis 4/5ans. Je n ai partagé de pompes qu'avec lui. J'ai tendance à  garder la même stericup pour une session de coke, et à  en changer pour de la dope.
Et je fais l'erreur de shooter dans les mêmes points d'injection, mais ils me servent de "repères", mes veines sont quasi invisibles, ou profondes.

Safe m'a envoyé plein de non serties, et je mets une heure à  faire un shoot et 10 aiguilles...donc j'ai abandonné.

En plus il y a l'espace mort...

Y a toujours la solution de rincer la pompe au sang et de réinjecter, mais ça me rappelle des images de potes qui "rinçaient "la pompe comme ça dans leur bras jusqu'à  trois fois, et l'idée de perde un demi cc m'est inconfortable..

Et là  j'aimerais pousse …

Heroïne » Ah cette saleté d'héroïne » 07 décembre 2015 à  12:39

Tu le dis toi-même,
Seul tu replonges.

On est beaucoup à  avoir accepté d'être des drogués d'état contre un peu de sérénité. Rien ne t'empêche d'arrêter ton TSO quand tu te sentiras prêt, et à  moins d'être dans un état délirant, aucun psy n'a le pouvoir de t'obliger à  prendre un traitement.

Parler, Comprendre, comme une béquille, pour te guérir sur le long cours, la drogue c'est une auto médication, il y a des causes profondes. Heureusement qu'il n'y a pas que les médocs... Une thérapie ne prend pas 15 jours

Des médocs qui font voir des éléphants roses, c'est ce que je demande souvent, mais ça n'existe pas...
Ou alors ça s'appelle une drogue

Heroïne » Ah cette saleté d'héroïne » 06 décembre 2015 à  20:32

J'ai 34ans, "génération ordonnance"...

Mon copain en a 51 et lui a souffert 1000 fois plus que moi de l'hero dans la vie à  passer la moitié de ses mois à  survivre avec des néo.

Il comprend pas que je m'envoie des taquets pour repasser sans problème à  ma métha quelques jours plus tard. Pour lui Héro = souffrance.

Refuse pas le progrès, c'est con de souffrir pour rien. C'est mon avis.

Speed-Amphétamines » Tramadol + Speed » 05 décembre 2015 à  20:34

Peu importe de quel stimulant il s'agisse, je préfère prendre des médicaments ou des opiacés pour redescendre que passer des heures avec les yeux comme des soucoupes et le coeur qui tape, et la journée d'après foutue en l'air par définition, puisque celle de la veille ne s'est jamais finie.

J'ai connu des gens qui tapaient énormément de coke (sans savoir à  quoi c'est coupé) mais refusaient tout benzo en descente "Ah, non, moi les médocs j'y touche pas". 2h plus tard, il faisaient franchement plus pitié que moi.

De mon point de vue si on est capables de se griller des neurones à  sniffer on ne sait trop quoi, pour atteindre un effet dont on ne sera pas forcément sûr à  l'avance, c'est prendre plus de risques qu'avaler des cachets dont on connait la composition et la vocation.

Après aucune idée sur les risques d'intéraction entre les amputes et le tramadol.

Répression - Victimes de la guerre à  la drogue » Voyage en train et contrôles? » 05 décembre 2015 à  19:45

Une fois un gentil labrador même pas adulte m'a sauté dessus dans le train à  la frontière franco suisse.
Ils ont pas trouvé, le bout, vu la taille, j'ai avoué que je l'avais laissé sous le siège. Je l'ai ramené. Il y avait 3malheureux grammes, j'ai du payer 25€ d'amende, la douanière était dégoûtée de mon expression de soulagement à  l'annonce du tarif.

Pour le franchissement de frontières en mode vaginal, j'opte pour l'emballage dans un préservatif. Je plussoie Bicicle, jamais eu de problème comme ça. Ni pour mes muqueuses ni pour la came ni pour mon casier.

Ne sachant pas comme Bicicle si le chien peut sentir quand même, j'ai plusieurs fois enrobé de capote, page de curry madras, re capote. Et si tu as tes règles ça ne peut pas expliquer que le chien ait une réaction bizarre?

Dans des prisons aux states sur un reportage j'ai vu des "chaises scanner d'orifices corporel", ils assoient le détenu dessus, et par je ne sais quelle technologie ils analysent le contenu de son anus. On …

MDMA/Ecstasy » Accro a la D, besoin d'en parler » 04 décembre 2015 à  18:19

Je plussoie Nokklom, tu as eu des réponses pertinentes. Il y a peu à  ajouter je pense.

On s'en fout de s'appeler toxico ou souris verte.

C'est la société qui nous colle des étiquettes et veut à  tout prix faire rentrer les ronds dans les ronds et les carrés dans les carrés, exactement comme les joujoux des enfants pour faire patienter chez le médecin. On nous conditionne très tôt.

C'est toi qui vit ta vie, tes émotions et ta sensibilités, après je suis d'avis que chacun fait ce qu'il peut avec ce qu'il a. Ca ne sert à  rien de s'auto stigmatiser.

J'ai commencé à  me considérer comme toxicomane quand il me fallait une trace pour sortir de mon lit, tous les jours. Tant que ça restait festif, je ne me suis pas posé tant de dilemmes que ça. Tant que ça allait en cours...

Pour moi, oui, tu es sur une pente glissante, et tu as raison de te poser de (bonnes) questions. Tu es aussi jeune, tu as le droit de vouloir faire des expériences et de t'éclater en soirée. Chacun sa définition de …

Benzodiazépines » 3 boites de seresta 50 en 3 jours » 04 décembre 2015 à  17:42

[quote=luna31]j'ai pris 3 boite sur 3 jours mais pas 3 semaine[/quote]
Quand même, tu as mis la dose. Je pense que c'est comme pour tout, si tu t'étais pris pour comparer des grosses cuites trois jours d'affilée, ça ne fera pas de toi un alcoolique qui tremble au petit dej sans sa gorgée, pour schématiser. Tu aurais une gueule de bois puis ça passerait, ça n'a pas le temps de changer les mécanismes de ton cerveau, de tes récepteurs, de ta sérotonine etc.

On s'y habitue vite à  ces trucs, et forcément tu développes une tolérance. Donc ça devient difficile de se mettre une mine tout en conservant de quoi avoir sa dose tous les jours.

Ce que je n'ai pas compris c'est ton rapport à  la codéine. C'est bien pour ça que tu as consulté, pour t'aider dans ton sevrage des opiacés Tu as arrêté d'en prendre depuis quand? Et tu en prenais à  quelle dose?

Remonter

Pied de page des forums