PsychoACTIF / Résultats de la recherche
Recherche » Forums » Auteur : wastedreamor2

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Première fois au sub = AFFREUX. » 30 mai 2015 à  12:01

A travers mes posts, j'xplique un peu, voire beaucoup mon parcours,
Je suis polytoxicomane, et surtout cocaïnomane en IV. Ma dépendance à  la coke en sniff, et mes experiences de drogues en tt genre, a précédé mes prises de sub.

Je ne savais même pas que c'était du subu ce qu on me donnait, c'était "prend ça t'iras mieux"( ou je t entendrais moins chouiner).
Puis à  force quand j'en prenais pas je m'endormais, j'étais mal, j'ai appris le manque, un an plus tard j'avais mes propres ordos. En essayant d'arrêter, vu l'échec au bout de 4jours, je tenais plus, on m'a laissé le choix entre re subu, doliprane, ou métha.
J ai diabolisé le sub et j'ai signé pour la métha. J'ai des menottes liquides depuis (quoiqu en gelules maintenant) et je réalise que je n'arrêterais jamais, parce que 2ans de sevrage j'y arriverais jamais, et que je devrais faire un bébé methadone.
Avant je me disais "touche à  de l'hero ou colle toi un flingue sur la tampe c'est pareil".
Bah je me sens enchaînée, comme bcp …

Buprénorphine (Subutex et génériques) » Première fois au sub = AFFREUX. » 30 mai 2015 à  09:49

C'est très normal mon addiction à  commencé avec le subu, aussi, mon mec, qui à  l'epoque n'etait qu'un pote, me filait des micro-traces, un jour une correcte,
j'étais en coloc avec deux autres personnes qui n'ont rien compris, le chat non plus, j'ai gerbé mes tripes et boyeaux tte la nuit 24h comme un cleps. Et le futur mec il est parti quand j'étais encore bien. J'ai même cassé du mobilier en courant aux chiottes, j'ai fini par gerber par la fenetre. J'etais au premier, c'était signé le gardien était ravi. Crampe sur crampe, gerbe sur gerbe qund mon mec du moment est arrivé, un cocaïnomane irrécupérable, qui me faisait la morale comme pas possible.

Parce que le sub c est moche c est pour les pauvres, je vous jure....Il a des narines en titane et il parle de moi!

Ca va passer t inquiète.
Les opiacés (ou antagonistes ds ce cas) font cet effet. Mon mec a pris de l hero pdt 20 ans, si c est de la bonne il sera tjs foutu de gerber. Certains sont moins vomisseurs que d autres, mais ave …

Paroles de femmes » Jamais cru pouvoir avoir un enfant sous métha.Déprime de mes 30's » 30 mai 2015 à  07:19

Merci pour vos réponses nombreuses,
Je ne manquerais pas de lire ce que je peux du forum, je suis nouvele et j'en capte encore les subtilités.
Llanath ta réponse me réconforte énormément, oui, je sens que je suis encore capable de proter un enfant(j ai 34ans bien que pas épaisse), je suis pleine d'amour(c'est comme ca j ai sorti deux chats des poubelles tunisiennes pour les ramener en fraude à  Paris où ils sont tjs, en bons clandos sous la couette, je veux pas m'auréoler d'or, mais j'ai bon coeur, je donne ma hemise facilement, les gens me doivents des sommes enormes et je sors à  peine du RSA) , dc je ressens un trop plein d'amour, que j'arrive à  distribuer à  pas grand monde vu que la came m a beausoup isolée.

Ce que j'ai subi gamine était si cruel que je me suis longtemps dit que je ferais naître prsonne dans ce monde pourri. Je voulais pas être responsable de ça, comme mes parents m'ont condamnée, à  8 ans, sans le réaliser, ni d'abord ni pendant et en me faisant des cadeaux a …

Psilocybe - Champignon magique - Truffe » Conservation de truffes livrées sous vide, vos conseils ? » 29 mai 2015 à  09:49

Je crois qu'on a commandé sur le même site, Z** ils t'offrent 15 g de Mexicana, et les frais de port sont de seulement 4,95e.

Je me retrouve avec 45g, moi aussi... J'avais cru que sous-vide ça risquait pas grand chose. Je vais les sécher ce week-end donc.

Psilocybe - Champignon magique - Truffe » Conseils pour consommer mes truffes:atlantis mexicana ou tampanensis » 29 mai 2015 à  09:47

Justement Fil, ce qui me terrorise maintenant c'est que je me dis que malgré tout le taff que j'ai essayé de faire sur moi, cet instinct de mort est toujours là . Le début de mon trip je m'en rappelle même pas, j'ai trouvé tout cassé, c'est tout ce que je sais, moi en sang, la vitre pétée de l'exterieur et grande ouverte.

Enfin, c'est pas le but de ce fil ( et oui un autre), je voudrais vraiment consommer mes truffes ce week end sans risquer trop gros, si ça a du sens.

Mon mec a 16.11 de tension depuis trois jours, ça serait criminel de me tourner vers la cc, faut penser à  mon découvert aussi.

Salvia Divinorum » Tentative de défenestration sous salvia *20 » 29 mai 2015 à  09:26

C'est bien le mot "terreur intense".
Je vois pas l'intêtéret d'une drogue s'il n'y a aucune notion de plaisir associé, de libérations d'endorphines, sérotonine et autre dopamine.

Psilocybe - Champignon magique - Truffe » Conseils pour consommer mes truffes:atlantis mexicana ou tampanensis » 29 mai 2015 à  09:22

Bonjour,

Je viens de me taper un very bad trip sous salvia, et ce coup ci je prefere demander des conseils que de surdoser bêtement comme j'ai fait avec 1/2 g de salvia*20 où j'ai littéralement failli me tuer en me prenant pour un store.

Je ne veux pas rester la-dessus...
En fait j'ai fait une commande sur un smart shop pour essayer de réduire ma conso de coke en prenant d'autres trucs quand l'envie d'appeler mon dealer qui habite à  300m me prend. Comme là .

Je cherche un trip coloré, des révélations, pas une dissociation violente, pas une angoisse exponentionnelle.

Sous la main j'ai 15g d'atlantis, de mexicana et autant de tampanensis.

Que me conseilleriez vous pour un premier trip ( avec des truffes, j'ai fait le tour des drogues illégales sinon)?

Bien sur je compte être "surveillée".
Comment les consommer ( j'ai déjà  mâchouillé 3g de mexicana ça m'a rien fait, sauf la gerbe)? En infu faut faire comment? Les passer au blender et mélanger le mix dans un liquide au gôut prononc …

Codéine et dihydrocodéine » White Drank » 29 mai 2015 à  08:28

J'aimerais demander à  quel dosage d'opiacés vous êtes habitués, ou c'est juste pur un trip, one shot, parce qu'en ce qui me concernent, à  part les symptomes de démengeaisons et autres décrits plus haut, ça m'a jamais fait grand chose. Même la boîte entière, ça me débarrasse pas du manque.

Je suis à  60 mg de méthadone par jour.

Par contre j'avoue que quand j'étais sous sub, j'ai décroché une fois à  la barbare à  l'étranger, avec juste du sirop à  la codéine

J'y étais arrivée, mais à  l'époque j'étais pas imbibée comme maintenant. Et ça m'a jamais défoncé une seule fois, pourtant je ne prenais que 3 ou 4 mg de sub par jour avant d'essayer la décro.

Salvia Divinorum » Tentative de défenestration sous salvia *20 » 29 mai 2015 à  07:59

Je crois franchement que je risque pas de retententer de sitôt, pas dans mon état psychique actuel.

Le plus flippant c'est que j'ai déjà  envisagé plusieurs fois de me jeter par cette fenêtre ( pulsion suicidaire quand tu nous tiens) et je la trouve pétée et grande ouverte. Je me suis déjà  demandé si la hauteur suffirait à  me tuer, mon copain m'a plusieurs fois "écartée" de la fenêtre parce que j'avais déjà  une jambe par dessus bord. Je veux pas pointer le doigt sur ma santé mentale, ça va beaucoup mieux, enfin je croyais, mais j'ai vraiment eu une sorte de fantasme de mourir par cette fenêtre.

Là  je pense au magma informe de mon cerveau et de mes souvenirs qui au lieu de tripper gentiment préfère me ramener aux pires sensations que j'ai vécues.

Et oui, c'était purement infame ce que j'ai réussi à  m'envoyer, si je devais retenter le gôut me poserait probleme quand même. A une époque je sniffais de la métha en gélule40 ou 60, je crois qu'apres ça ( et c'était plusieurs fois par …

Paroles de femmes » Jamais cru pouvoir avoir un enfant sous métha.Déprime de mes 30's » 28 mai 2015 à  19:26

En lisant ces commetaires, j'ai été fort rasurée.
J'aimerais vous exposer au cas, Je suis sous TSO depuis 9ans, atuellement je prends 60mg de méthadone.
Je viens d'apprendre que mon hépatite c est guérie ( trop de la balle mon fois, il s est meme aussi remis de deux hépatites fulmnantes (10% de survie normalement) un vrai warrior, si je pouvais je distribuerais des greffons autour de moi).

Pour en revenir au sujet, ma grand mère, femme de médecin, m'a envoyé faire le tour de tous les gynecos qu'elle connait depuis mes 24ans à  son décès, cet été, mes 33ans, le même jour en plus. God has a sick sense of humour.. Tout est donc normal à  l'echographie "voire beau", pourtant j'ai des règles douloureuses et rapprochées.
Je vis avec un ancien heroinomane(20 ans de conso, 17ans de plus que moi). On ne se protège j'ai déjà  avorté avant lui, j'avais vraiment pas d'autre choix. Et depuiq Zero protection avec mon copain et RIEN.

Mon toubib me conseille de reprendre la pilule, pour gérer mes sa …

Kratom » Pour décrocher...Le Kratom ? » 28 mai 2015 à  10:04

Je viens de me rouler mon premier joint de kratom, si on peut appeler ça comme ça.

J'essaye de diminuer la métha, parce que je crois que mon corps est en train de péter les plombs.

Bref, c'est de la poudre, je me lèche les doigts une fois mon truc roulé ( j'ai pas fini de lire, je sais même pas si ça se fume comme ça)....
Et un gôut de mon enfance, presque magique pour moi, celui de la poudre de corhete...
Qui rentre dans la composition du plat national tunisien ( de couleur kaki, ça baigne dans l'huile, c'est un plat de jarret de boeuf qui doit mijoter 48h au minimum, connais pas un européen qui ait apprécié, mais moi J ADORE).
Ce plat c'est la mloukhia (prononcer mloghia). Je crois qu'y a une variante égyptienne sous forme de soupe.
Quelqu'un d'autre a fait la comparaison?

Je m'en servirais pas en cuisine, mais c'est la premiere fois que je trouve un truc au goût comparable.

Enthéogènes » A partir de quelle dose pour un bon trip a la muscade ? » 28 mai 2015 à  08:52

Un jour de désespoir, en manque je crois, de dealer de coke ou d'opiacés je ne sais plus.
J'ai lu quelque part que ça défonçait.
Je me suis cassé les doigts à  râper une noix et demie, j'ai avalé ça dans un peu d'eau et à  part une franche envie de gerber et mon mec qui se foutait de ma gueule, RAS.

Ou elles étaient sèches? Ou faut pas les avaler? Ou c'était pas assez ( je suis pas un gros gabarit pourtant, 50 kg pour 1m69)

Moi non plus aucune idée de la ROA appropriée... Ni des effets à  escompter au final si utilisé correctement ( en tous cas pas comme j'ai fait si ça peut éviter à  quelqu'un de se râper le bout des doigts).

Mais je pense pas que ce puisse être terrible. Je réessaieras pas.

Salvia Divinorum » Tentative de défenestration sous salvia *20 » 28 mai 2015 à  08:33

J'ai tenté de me défenestrer sous salvia *20, un demi gramme d'un coup parce que j avais déjà  essayé mais à  dose moindre, ou je sais pas ce que j'ai fait de pas catholique avec mon bang, ou plutôt mal du boucher l'appel d'air, mais rien ressenti , alors, pour voir, vu que j'y croyais plus, mon copain venait de partir, je me faisais chier et venais de recevoir une livraison de smart shop Z****a. Coupure d'electricité et donc d'internet, pas trop lu de TR.

Je m'injecte des taquets pas possibles, alors j'ai pas peur du tout. Erreur monumentale, j'ai failli crever pour de bon, et ces temps ci c'est pas un désir de suicide volontaire. Et j'en reste choquée. La mort con par excellence.

Je passe le délire, pareil que tout le monde, surtout que je m'attendais à  RIEN. Je ne pensais plus, souffrance intense, je me suis prise pour un persienne que ma mere deroulait sans comprendre que c'etait moi le persienne, avec les mêmes couleurs que le rebord de ma fenêtre, mais toute plate et en forme …

Injection et réduction des risques » Votre première injection » 28 mai 2015 à  06:33

A mon tour donc, je suis injectrice de cocaïne depuis dix ans.
Désolée par avance pour la longueur mais j'ai du mal à  condenser tout ce que m'inspire le sujet.
Je reviendais le retoucher histoire qu'il colle mieux au topic..

Au bout de dix ans, avec quelques interruptions dans ma consommation, voilà  à  quoi va ressembler la séance à  laquelle je vais me prêter d'ici quelques heures...
Je voudrais mettre en parallele les plaisirs des débuts, face çà  la galère d'aujourd'hui, histoire que les néophytes réalisent de quoi il s'agit. C'est une autre histoire mais j'ai tout perdu avec les shoots, surtout moi-même.

Je pense à  cette violence qu’on s’inflige quand on se drogue, tous les jours et le lendemain plutôt deux fois qu'une…
Mon attitude envers moi-même est violence, la putréfaction que je laisse courir , le mal qui grandit, le besoin de plus dose après dose, on crée sa tolérance, elle devient le gouffre de nos finances et de notre mémoire.
Ma tolérance est à  l’image de ma vio …

Actualités » Evaluation de la consommation de drogue à  Paris et sa périphérie par » 28 mai 2015 à  04:58

Je savais bien que j'avais raison de n'avoir jamais adhéré à  l'eau en bouteille. Et Milan, c'était la ville fétiche de mon enfance. Tout s'éclaire.
Quoique faudrat sacrément forcer sur la dose de H20.

Méthadone » methadone depuis 5 semaines » 27 mai 2015 à  14:05

Aussi,
plus maintenant mais à  mes débuts sous métha il me fallait fractionner le traitement en deux.
Ca ne me tenait pas 24h sinon, je me réveillais immanquablement en manque.
Donc j'avais deux fois 40 par jour en sirop puis en gélule.
La psy me disait qu'il fallait tout prendre en une fois, tjs sans enir compte de mes réveils trempée de sueur,
Le généralist que ça dépend des gens, certains métabolisent plus vite, ou il faut le temps que le corps s'imbibe. Ca je ne sais pas, mais ce médecin qui a quand même été représentant des généralistes en idf et l'un des premiers à  introduire le subu en France, et il revient d'avoir fondé des centres métha outre-mer ( pour dire qu'il est impliqué et connait sa partie), donc mon fameux doc prescrit selon les gens prise en une fois ou pusieurs.

Pour mon copain, c'est toujours en plusieurs fois, il sait pas faire autrement toutes façons.

Méthadone » methadone depuis 5 semaines » 27 mai 2015 à  13:54

Mon parcours avec la métha a été long est sinueux.
Pour ce que tu décris, c'est clairement pour moi du sous-dosage.
Fatigue, envie de crever, sentiment d'etre une sous-merde... Cela m'est si familier, pas de famille(ou tellement toxique qu'il vaut mieux couper les ponts, malgré la pdouleur) et une belle famille qui vous rejette aussi.

En ce qui me concerne, par tatonnements, praticiens peu concernés ou incompétents ( ça existe, et pourtant je suis d'une famille de médecins donc indulgente à  leur égard), j'ai fini par essayer tous les anti-D et neuroleptiques et seresta, 50 pour moi, et Lexos, et Théralene, et immovane, et Loxapac et autres Xeroquel, Zyprexa, Depakote et la liste est encore longue.

Mauvaise psy, aucune écoute, déni de diagnostic(il paraît que ça arriva souvent avec les bipolaires), j'ai souffert 3 ans avec elle. La pharmacienne est témoin de tous mes déboires et c'est sur ses conseils que j'ai changé de medecin, même si je suis sous métha et que ce sont de vraies men …

Actualités » La future « salle de shoot » parisienne à  Lariboisière » 27 mai 2015 à  11:32

J'habite pas loin, quand j'ai besoin de skenan ou de je ne sais quoi que je ne prends pas ts les jours, je vais devant Lariboisière. J appelle ca la cour des miracles.
Depuis environ2 mois il y a eu le grand menage, un flic sur chaque trottoir et des contrôles par grappes de képis au facies ( moi je suis une nana objectivement pas mal ni pas trop mal sapée, ils pensent jamais à  me fouiller, mon mec c'est une autre histoire, il se fait contrôler parfois plusieurs fois par semaine.)
Le nettoyage de mon quartier prend tout son sens depuis l'annonce de la salle de shoot.

Morphine (Skenan, Moscontin) » Meilleur mode de consommation du skenan hors IV et plug? » 01 mai 2015 à  11:40

Pour ma part j'ai été décue du shoot, je précise qu il était réussi, sensation étrange de picotement dans la main ( seulement le premier shoot), ensuite pas de montée, j'avais plus de métra donc oui ça m'acalmée mais rien de particulier à  signaler.

J'en achète parfois pour le sniffer, je trouve aussi que c'est le plus efficace. Je pile bien évidemment.

Cocaïne-Crack » injection de coke » 01 mai 2015 à  11:19

Addict aux IV de coke depuis 10 ans,
à  terme j y ai perdu mon taff, j'ai quand même réussi à  resister au craving pendant 18 mois, j ai rechuté depuis, et c est compliqué de passer outre.

Juste pour te dire, si j ai pu arrêter pendant 18 mois ( alors que j y pensais/pense 24/24h) c'est que c'est possible.

Je me souviens que plus j avançais dans la detox plus je reprenais goût à  la vie et les craving ont fin par s espacer puis disparaître, ou presque puisque j'ai replongé. J ai pris plaisir à  des petites joies, ce qui n était plus possible depuis que je connaissais le flash ( comme toi, j aime être à  la limite avoir les jambes coupées et trembler, me faire un bon truc quoi, et j y passe des nuits entiers suret que ce que je touche en ce moment c est pas top)

Et j'ai récupéré mes bras en un an.

Cocaïne-Crack » Plug cocaine, en solution ou en para ? » 01 mai 2015 à  11:10

AU niveau du dosse , je parle en tant qu usagers d iv de cocaine depuis 10 ans, un post au debut du thread parle de doser 1/3 d une trace pour un shoot. 2/3 pour un plug

Là  je comprends pas du tout... Le plug pas encore essayé mais pour la CC j'ai plutôt tendance à  mettre l'équivalent de 3 traces dans un shoot, voire 2 si j en ai pas des masses.
Je le fais pour le flash sinon je snifferais, je comprends pas pourquoi diluer autant soit l auteur n est pas usager soit je ne comprends pas. D ailleurs si l on devait autant diluer pour s administrer le gramme en IV il faudrait un nombre hallucinant de shoots....

Alors que quand on est usager de longue date, et bien on n a plus de veines, donc pour moi si je devais respecter le dosage décrit précédemment il me faudrait un charcutage de 24h voire plus si j essayais de m envoyer si peu à  chaque fois.

Cocaïne-Crack » coke injecter=enfer » 01 mai 2015 à  10:04

[quote=budbuddy911]D'autant plus que s'injecter un produit qui ne contient pas plus de 10% de coke... c'est un peu la roulette russe, ça fait 10 ans que j'ai pas trouvé de la coke correcte à  Paris, que du speed et des produits stimulants indéterminés..... la misère...[/quote]
C est bien ce que je dis de toutes façons maintenant le "flash" avec les iv de coke n existe presque plus...
Ca m'empêche pas de charcuter mes veines, hélas. J epere toujours ressentir, comme avant, mais à  moins d aller en Colombie je vois pas comment.

Cocaïne-Crack » coke injecter=enfer » 01 mai 2015 à  09:57

Même histoire, même si je tapais de la coke tous les jours j arrivais encore à  gérer et en vendre, dès qu'on me l a shootée ca a été le debut de la fin.

Je refusais de vivre dans mon appart parce que je croyais qu il était infecté de puces, j en voyais partout et meme sur/sous moi. On est donc devenus sdf avec mon copain vu que j avais démoli l appart pour tuer les puces j ai du acheter pour 1000 euros d antipuces et autres traitements pour poux, huiles essentielles de pin et c en trois mois. On a vécu de canapé en hôtel minables.
Je faisais des hallus visuelles et auditives de dingue.
J ai meme vu mon copain baiser une autre meuf, sous mes yeux, dans la cave, Elle s appelait Barbara. Elle était blonde et avait un scooter noir. Je l ai cherchée et poursuive pieds nus dans le quartier.. le jeans plein de sang. J'ai fini par me casser les deux dents de devant en tombant dans les escaliers quand mon mec m'avait repoussée pour que j arrête de le suivre. Ma bouche pissait le sang, j ai …

Remonter

Pied de page des forums