PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Escape » La fin (probable) de L'ACTIFED RHINITE ALLERGIE » 16 octobre 2019 à  12:53

Chêne
Replies: 17

Aller au message

[quote]C'est dingue, les gens tapent tellement tout le temps les mêmes produits depuis 30 ans que dès que quelqu'un prend autre chose que des médicaments sédatifs ou des stimulants RC les gens trouvent ça "drôle" (j'dis "drôle" pour ne pas dire "se moquent complétement de lui" voir même "manquent de respect envers ces gens" aves des messages en mode "arret lé truc comme ça, fo pluto prendre dé vrai drog, genre 2 la coke ou 2 l'héro ou 2 la weed, tes truc la c pa dé vré drog, parce que moi j'tape 2 la vré drog mdr chui un ouf"
C'est pas en ayant ce genre de réactions qu'on fait avancer la vision sur la consommation de drogues, d'autant plus que ça provoque des tensions et des divisions entre usagers causées uniquement par les usagers, on a déjà assez de mal à avoir une bonne image par rapport aux gens non-usagers qui parlent des usagers comme ça, on va pas s'la ternir nous même par dessus le marché non plus wink
Je sais que ton commentaire est tout ce qu'il y a de plus innocent, mais sur les threeads qui parlent de prods en vente libre t'as souvent un abruti qui s'ramène au bout d'un moment et qui sort un connerie genre "gnnéééééé les médoc c pa 2 la vré drog, si vou voulé vou drogué prenez au moins de la vrai drogue genre la coke ou lero, ça cé 2 la vrai drug 2 bonomme !"

Donc j'fais d'la prévention^^[/quote]
Ah non mais je trouve très bien qu'il y ait quelqu'un sur le forum qui fasse des expériences plutôt poussées avec diverses plantes, médocs... y compris les haricots verts (ok stop j'arrête). Et tu sais que j'apprécie tes interventions.

C'est juste qu'étant formaté par les discours sur la drogue, j'ai du mal à accoler certaines plantes, mettons la camomille, avec le terme "psychoactif". Alors que pourtant, y a un effet psychoactif.

J'ai eu peur que tu te méprennes sur l'intention de mon commentaire ; cool tu l'as pas fait ;)

[quote]En même temps si dans ton passé t'as ingeré de milliers de cachets de benzos et de verres d'alcool c'est normal que tu ressentes rien avec un GABA très faible comme la valériane, c'est juste de la logique, c'est comme si t'es habitué à taper de la methadone tous les jours, bah prendre du kratom ça va pas casser des briques...
Ou si tu fumes de la weed tous les jours bah de la weed au CBD ça va rien te faire ou presque, alors que chez un mec qui fume pas de weed tous les jours ça peut suffire, c'est pareil avec les recepteurs gaba et la valériane

Faut estimer le potentiel récréatif d'un produit du point de vue d'un individu qui n'as pas les recepteurs completement "modifiés" par la prise masssive et/ou régulière d'autres drogues du même type, sinon l'estimation du potentiel n'a aucun sens.

Et même des gens avec des tolérances légendaires aux GABA ont pu tirer de nombreux benefices anxiolytiques comme euphorisants de la valériane, notamment PSYCHOCRACK du forum si je ne me trompe pas, il me semble qu'il a a tourné à hautes doses de teinture de valériane un certain temps en remplacement des benzos je crois bien, et que c'était efficace, alors que pourtant les sédatifs PSYCHOCRACK il en a essayé et consommé un certain nombre

Question de goût quoi, en revanche, un truc qui est pas subjectif, c'est l'addiction physiques que ça peut provoquer, et le sevrage qui va avec, qui est un sevrage de GABA quoi, avec tous les symptomes que ça inclue, en plus ou moins puissant[/quote]
Ben je fais de grosses pauses de benzos, ma tolérance a largement le temps de redescendre à chaque fois et je t'avoue que je ressens clairement pas les mêmes effets que toi. Je crois même avoir testé la valériane avant même de gober mon premier benzo. Et pourtant j'ai jamais réussi à avoir l'impression d'ingérer une faible quantité d'alcool. Bon après je t'avoue aussi des fois j'ai du mal avec les formulations "tel prod ça fait comme [mets ici ta quantité] de telle drogue". Okay ça permet de donner une vague idée mais souvent ça induit plus en erreur qu'autre chose. Mais ça c'est limite un autre débat. (En attendant on va voir arriver des djeunz qui cherchent des plans safran pour s'essayer à ce fameux speedball végétal :D )

Également, je sais pas pourquoi mais me semblait avoir lu quelque part "valériane en infu" dans ton commentaire, et je voyais mal comment on pouvait avoir les effets que tu décris avec un simple infu (ou décoction), même en blindant la théière. Mais tu parles de teinture...

Sur les effets relaxants/euphorisants de la valériane en teinture, t'as un ordre d'idée de la quantité nécessaire (pour toi) ? Tu la fais toi-même ou tu la trouves dans le commerce ?

Et je sais plus si j'en avais parlé avec toi - je l'ai mentionné sur le forum en revanche, mais t'as essayé cannabis + calea zacatechichi ? C'est un mélange que j'aime bien, les effets du cannabis mais en plus lucide je dirais, et ça fout le smile. …

Le blog de Escape » La fin (probable) de L'ACTIFED RHINITE ALLERGIE » 16 octobre 2019 à  06:51

Chêne
Replies: 17

Aller au message

Rah bordel mais ils sont chiants à retirer de la circulation tous les médicaments en vente libre potentiellement détournables !

L'Actifed rhinite allergie LP j'ai découvert y a deux mois et c'est THE médoc que je garde au fond du sac en cas de journée vraiment trop rude because nuit trop courte/sommeil pourrave. Deux/trois comprimés ça fait le job ; chuis déjà monté à 8 pour tester, je me suis transformé en boule de nerf qui crache le feu, faites pas ça c'est débile.
Je crois que ma pharmacie en a encore, je vais essayer de faire du stock mais à 5€jesaispluscombien la boîte ça faire piquer au porte-monnaie. Mais faut reconnaître que ça marche là où café et vitamines échouent...

L'Apo me fait rire avec toutes ses expériences du style "j'ai essayé de fumer les haricots verts du jardin : ça déchire grave !"...
Je suis à chaque fois surpris devant le nombre d'effets qu'il parvient à trouver aux diverses plantes/molécules. La valériane j'en ai pris un paquet de fois, et hormis un léger effet anxio jvois rien d'autre. Ok ça m'a sans doute un peu aidé lors de mon dernier sevrage de benzos mais j'irais pas jusqu'à dire qu'on peut se défoncer avec.
La passiflore ça me pose, je plane pas non plus avec... Au passage, sur l'interaction passiflore + autres IMAO, j'avais demandé à mon pharmacien qui m'avait répondu que l'activité IMAO de la passiflore était tellement faible que la combo avec les autres IMAO (j'avais posé la question au sujet de la combo avec la buspirone) était globalement sans danger. Ce qui n'empêche pas bien entendu de faire gaffe et d'éviter de comboter à tout va.

Quant au safran, c'est une perche de bourgeois :P …

Le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis » Tout va bien. » 13 octobre 2019 à  14:14

Chêne
Replies: 15

Aller au message

Oh, pas longtemps, une petite heure je pense.

Mais quand je faisais ce genre de chose en général je prenais également un para pour que l'effet dure. Sinon c'était vraiment un coup à aller aux toilettes toutes les 45 minutes pour m'envoyer quelques dizaines de milligrammes dans les naseaux.

Le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis » Tout va bien. » 11 octobre 2019 à  10:50

Chêne
Replies: 15

Aller au message

[quote]Comme la MDMA finalement ![/quote]
Pas du tout.

Beaucoup de personnes se tapent de sacrées descentes avec la MD. De plus, il est à peu près impossible de vivre au quotidien en étant prodé avec cette molécule. Alors qu'avec la 3-MMC, c'est possible. Je suis déjà allé au taf après m'être pris une poutre de 3-MMC, et hormis le fait que j'étais sacrément bavard et voulait à tout prix aider les usagers, rien ne pouvait laisser supposer que j'étais prodé. Le soir, quelques milligrammes d'étizolam et le lendemain je faisais la même. Chose difficile avec la MD.

Le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis » Tout va bien. » 11 octobre 2019 à  06:33

Chêne
Replies: 15

Aller au message

L'"avantage" de drogues comme la 3-MMC, c'est qu'elles viennent elles-même siffler la fin de la récré quand on a épuisé les stocks de neuromédiateurs, et on se retrouve avec une stimulation pas ouf et beaucoup, beaucoup d'effets secondaires.

C'est à ce moment-là - si on est informé de ce phénomène et qu'on ne met pas ça sur le dos du shop (qualité pourrie...) - qu'il est possible de prendre de la distance par rapport au produit et de faire un peu d'introspection.

Sinon, comme le dit Léna, on est sans cesse désinhibé par le produit (ou sa présence, la 3-MMC était une des rares drogues qui me faisait perdre les pédales avant même que j'en prenne), on peut se jurer des tas de choses, dès qu'il y a un pochon ouvert à moins de 10 mètres ça ne tient plus.

Ouf, nous sommes sauvés.

Le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis » Tout va bien. » 10 octobre 2019 à  08:54

Chêne
Replies: 15

Aller au message

Salut Léna,

C'est triste à dire, mais parfois tant qu'on n'a pas fait une énorme connerie ou vécu une expérience bien traumatisante avec une drogue, on continue... J'espère que tu vas rapidement te remettre de cette session, et qu'elle t'a apporté matière à réfléchir sur tes consos.

Le blog de akcknopol » Un adieu de plus. » 09 octobre 2019 à  16:56

Chêne
Replies: 10

Aller au message

Jsais pas si c'est une bonne chose de mettre mon com dans les morceaux choisis. Non pas que ça me déplaise, mais ça fait bizarre de voir la tronche d'Hitler sur la page d'accueil du fofo :D Demain dans les journaux on va parler du forum en le qualifiant de repère de drogays-nazis-satanistes-pédophiles et ce sera qu'en partie ma faute

Le blog de LenaÀLaRechercheDuParadis » Pas de blague, hein ? » 09 octobre 2019 à  16:55

[quote]à part d'être un beau baisodrome (tout le monde baise avec tout le monde[/quote]
On envoie où CV et lettre de motivation ?

[quote]Une petite sieste s impose[/quote]
T'es grillé, han ! Feiiiignasse !

Le blog de akcknopol » Un adieu de plus. » 09 octobre 2019 à  16:34

Chêne
Replies: 10

Aller au message

[quote]Mode chipotage ON, les psychotropes sont peut-être inertes physiquement, mais chimiquement ils sont hyper actifs!, Mode THDA Off.[/quote]
Tu m'as tué. :D

Votre discussion me fait me remémorer la période où je prenais beaucoup de stims. À chaque arrivée de RC dans ma boîte aux lettres, je me jurais des tas et des tas de choses : pas consommer tout de suite, me limiter à XXXmg par session, pas plus d'une session par semaine etc etc et à chaque fois, ça finissait pareil : un bon gros binge des familles qui démarre sitôt la lettre ouverte, en trois jours y avait plus rien et je me retrouvais comme un con, triste, la paille encore fourrée dans mon nez ensanglanté, à penser "méchant Gollum, méchant ! t'as sniffé tout le précieux !!!"...

Je sais pas trop si au cours de cette période j'ai réussi à tirer un enseignement sur mon mode de consommation, autre que "quand y en a, j'en prends". J'ai juste noté que la modération, ben c'était pas mon truc. Finalement, c'est en partie ce dégoût de mon mode de raisonnement qui a fait que j'ai arrêté, je me suis juste dit "allez, j'en achète plus" et c'est ça qui m'a fait tenir. Ça et mon passage aux opiacés. Finalement, je crois que tomber accro à la codéine, si c'est pas la chose la plus intelligente que j'ai faite de ma vie, m'a permis de retrouver un rapport apaisé avec toutes les autres drogues. …

Le blog de ismael77 » Coup de shlass dans le foie pour du taga… » 05 octobre 2019 à  07:14

Chêne
Replies: 17

Aller au message

Salut,

C'est la première fois je crois que je me retrouve, un peu par hasard, sur ton blog. Et autant je trouve tes commentaires sur le forum souvent abscons, flous, obscurs voire juste incompréhensibles, autant ici je suis bien obligé de reconnaître ton indéniable talent de conteur. Tu sais aligner les mots, les phrases, placer des références, bref ça fait sens et "on s'y croit" comme dirait l'autre. Félicitations, vraiment. Maintenant va falloir que j'aille lire les parties I et II afin d'avoir un peu de contexte.

Quant aux critiques adressées par Cusco... L'auteur dit assez tôt que c'est vieux (l'ambiance transpire les années avant 2000), donne la date, et surtout parle au présent donc il m'a semblé clair que c'est son "moi d'avant" qui s'exprime lorsqu'il parle de violence, de son attitude crâne face à la polizei. Je trouve dommage que le ton monte entre vous pour si peu. Faites vous un bisou et serrez vous la main.

@Ismael77 : C'est qui le moustachu recouvert de tatouages en photo ? Un obscur inconnu des années 20 - 30 ? …

Le blog de Cusco » De l abstinence (presque) aux idées noires, » 15 août 2019 à  08:35

Chêne
Replies: 11

Aller au message

Salut Cusco,

C'est bien que tu trouves le courage d'exprimer ton mal-être.

Je suis dans une situation analogue à la tienne. Obligé d'arrêter les prods pour éviter de faire couler mon couple et parce que je suis maintenant père, dans ma tête j'arrive pas à décrocher et ressens une profonde nostalgie de mon état général lorsque je prenais des drogues.

Très clairement, je déprime. Y a d'autres raisons que la dope, mais elle a occupé une place tellement grande dans ma vie que je continue d'y penser, beaucoup. J'en viens à vouloir arrêter la bupré et reprendre ma conso de codéine qui, si elle avait de sérieux inconvénients (sommeil, difficultés pour uriner, constipation...), avait au moins le mérite de me motiver.

J'ignore s'il s'agit d'une sorte de PAWS vu que j'ai arrêté pas mal de consos d'un coup, mais je trouve que ça commence à être long, beaucoup trop long comme mal-être.

J'espère que les choses vont finir par aller mieux pour toi.

Courage …

Le blog de Chachou » Des nouvelles. » 06 juillet 2019 à  06:35

Salut,

Félicitations et bienvenue à la petite Kamila !

[quote]Pendant tout mon séjour j'ai dit aux professionnel que j'avais ce traitement. Mais à aucun moment quelqu'un ma parler d'un éventuel sevrage. Pourtant ça a pas été à défaut d'en parler.[/quote]
Et tu l'as signalé avant, lors de tes consultations de préparation à la naissance ? lors de ton rdv avec l'anesthésiste ?
Combien prends-tu de tramadol chaque jour ?
Je trouve étrange que le personnel médical n'ait pas relevé que tu prenais du tramadol, normalement ils sont assez attentifs à ce genre de chose, préparent un passage en néo-nat si besoin etc etc

Le fait que le nouveau-né pleure beaucoup les premiers jours est assez normal, notamment après un accouchement difficile. Mon fils est né après trois jours de travail, une péridurale et une césarienne, il était cané le premier jour après tout ça mais dès qu'il a récupéré des forces il a passé un bon moment à gueuler pour dire qu'il était mieux dans le ventre de sa mère :)

Concernant ta petite, si elle n'avait pas de vomissements ni de diarrhée (miam le méconium liquide) elle devait a priori pas être en manque, ou bien quelque chose de relativement léger. De toute façon, les bébés sont tellement monitorés et auscultés à la maternité qu'au moindre signe inquiétant ta petite aurait été transférée en néonat pour des examens complémentaires et un sevrage dégressif. En maternité ils ont tendance à être trop prudents que pas assez.

Profite bien ! …

Le blog de Hilde » Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte » 14 mai 2019 à  23:24

Chêne
Replies: 55

Aller au message

Ah ouais tiens, au sujet de la gestuelle, à un moment je m'étais aidé des gommes style Nicopass & co pour arrêter de fumer et avoir ma dose de nicotine. C'était pas mal, même si j'avais pas le geste - qui me manquait pas en fait, au moins ça m'occupait la bouche (une forme de plaisir oral qui ferait jaser Freud s'il était encore de ce monde).

Au bout d'un moment j'ai remarqué que je prenais ces gommes sans forcément avoir besoin de nicotine, juste pour avoir un truc à la menthe dans la bouche. Donc j'ai fini par m'acheter des bonbons à la menthe et alterner Nicopass/bonbon à la menthe qui y ressemble au goût.

Bref, tout ça pour dire qu'on est parfois surpris par les parades qu'on trouve pour arrêter la clope, puis les substituts.

Un bouquin assez intéressant sur l'arrêt du tabac : "5, 4, 3, 2, 1 : j'arrête de fumer" de Marc Klinkhamer. C'est un programme en 5 jours pour arrêter la clope, notamment mis en place dans les entreprises. Je n'ai pas suivi le programme, mais y a toute une première partie très intéressante sur les croyances liées au tabac, sur le "je n'y arriverai pas, pas le bon moment etc etc", les parades à mettre en place quand on risque de craquer... Je l'ai trouvé bien plus utile que le livre d'Allen Carr - qui fonctionne, ou qui t'enfonce encore plus si tu n'arrives pas à arrêter - et bien plus juste niveau infos (le livre d'Allen Carr est rempli d'aberrations sur les effets du tabac et de la nicotine, sur le sevrage...).
Bref, un petit bouquin sympa édité par Jouvence, et moins cher qu'un paquet de blondes, à lire. …

Le blog de Hilde » Le premier jour sans cigarette de toute ma vie adulte » 14 mai 2019 à  22:22

Chêne
Replies: 55

Aller au message

Salut,

Félicitations pour ta décision d'arrêter.

Quand le craving se fait très fort, change d'activité ou occupe toi, pratique la respiration abdominale, bois un verre d'eau à la place... Ça ne fait pas entièrement disparaître l'envie, mais ça aide (surtout la respiration abdominale, je trouve que ça permet de se rendre compte à quel point la cigarette fait respirer "mal", de façon saccadée, peu profonde).

Bon courage

Le blog de Reez » Aidez moi svp ! La clarix toux grasse fait plané ? » 15 mars 2019 à  14:37

Le Clarix, même codéiné, était de toute façon pas top.

J'en ai descendu une bouteille il y a quelques années, avant que ça passe sur ordo. Eh bien la défonce était bien là, mais y avait un truc (excipient sans doute) qui a trop grosse dose filait une coulante digne d'un mix entre la tourista, la dysenterie et le choléra.

Le blog de Shantinoid » SGT-263/CBD en E Liquid, Effets » 01 décembre 2018 à  07:53

Salut,

Merci pour ce retour d'expérience. Bien que non-consommateur de noïds, j'apprécie la présence de messages RDR.

En revanche, "une pointe de couteau" tu peux la peser (avec une marge d'erreur certes) avec une balance précise au mg, ça coûte 10 - 15€. Si tu souhaites poursuivre avec les noïds l'investissement me paraît nécessaire, et ça te permettra d'améliorer ton travail de test et reporting en mentionnant une fourchette de dosage.

Le blog de holipton » La délivrance, retour aux instincts primaires. » 01 décembre 2018 à  07:48

Salut,

Je ne comprends pas bien le contexte dans lequel tout ça s'est déroulé.

T'es étudiant en pharmacie ? en médecine ? en psychologie ? une formation en lien avec la prise en charge des UD ? Dans quel contexte ça passe de discuter de micro-dosing de drogues avec d'autres élèves [u]et[/u] les formateurs ?

Le blog de hyrda » une profiteuse sur le dos des toxico » 29 novembre 2018 à  07:49

Les USA arrivent bien à enlever des personnes dans des pays étrangers et à les garder au frais dans des prisons secrètes de la CIA ; ils devraient réussir à mettre la main sur cette personne, à supposer qu'ils en aient l'envie...

La FDA ne s'est pas penchée sur les deux pharmacies du village, qui ont préféré ne dire dire et soigner leur CA au détriment de la santé des patients ?

Le blog de hyrda » nouveau feuillet remis par le pharmacien » 29 novembre 2018 à  07:26

[quote]Et puis, si les opioïdes en question ne sont que de la codéine ou du tramadol, je trouve que c'est plus anxiogène qu'utile (et pourtant, le risque d'od et d'addiction est là aussi), parce qu'à ce compte là, il faudrait aussi faire une fiche de mise en garde flippante (en + de la notice big_smile )pour TOUS les médicaments, paracétamol et aspirine compris...[/quote]
Ok il y a un manque flagrant d'info sur les dangers du paracétamol, mais concernant cette fiche elle est certes discutable (les hallucinations wtf) mais pas franchement inutile compte tenu de l'hécatombe (presque 50 000 en 2017) engendrée par la prescription massive d'opioïdes aux USA, et également je crois au Canada.

Et quand on dit opioïde là-bas c'est pas la codéine ou le tramadol. Autant en France il est compliqué de se faire prescrire des antalgiques paliers III, autant en Amérique du Nord il n'est pas rare de se faire prescrire de l'Oxycontin pour des douleurs dues aux règles.

Au sujet des notices, aux USA Purdue Pharma - qui a démarché son Oxycontin de façon super agressive - a fait pression sur la FDA pour qu'elle ne l'oblige pas à indiquer sur la notice que le médicament pouvait engendrer une dépendance, et ça a duré une bonne dizaine d'années.

Quand tu dis que les gens sont de base effrayés par les mots morphine ou opium, qui renvoient au moribond, je suis d'accord. Mais d'après les échos que j'ai eus, il est rare aux States que le médecin dise "tenez je vous prescris du Skenan (bref le nom équivalent aux US) attention y a de la morphine blablabla), c'est plutôt "tenez je vous prescris OxyContin™, vous vous sentirez mieux après". Souvent les gens ne savent pas ce qu'ils prennent.

Donc tant sur le plan des notices que de l'information délivrée par le médecin, y a de grosses, grosses lacunes. Il faudrait pouvoir améliorer ça, mais dans le contexte actuel je ne trouve pas choquant de pondre un flyer un peu anxiogène (mais hélas également lacunaire).

PS : L'histoire de l'Oxycontin est racontée dans le super livre [i]Big Pharma - Une industrie toute puissante qui joue avec notre santé[/i], coordonné par Mikkel Borch-Jakkobsen. On y apprend notamment que Purdue Pharma a bidonné les études sur les risques de dépendance, démarchait les autorités publiques et les médecins en comparant systématiquement l'Oxycontin (LP) aux autres opioïdes LI (plutôt que LP), que les visiteurs médicaux laissaient aux médecins des comprimés à distribuer aux patients qui en faisaient la demande pour qu'ils se fassent leur propre avis... Une histoire affolante, et le labo a au final été condamné à une amende d'environ 600 millions de dollars alors que l'Oxycontin lui rapporte des milliards. …

Le blog de hyrda » nouveau feuillet remis par le pharmacien » 23 novembre 2018 à  05:32

Les autorités canadiennes commencent à vraiment prendre peur, avec la hausse des overdoses d'opioïdes...

La situation chez vous est-elle la même qu'aux USA, ou pas encore ?

Je ne trouve pas le document particulièrement alarmant. Je trouve même qu'il met bien en garde contre quelques facteurs qui ont grandement contribué à l'essor de la crise opioïde aux States, comme les douleurs aggravées par des prises trop répétées d'antalgiques, le fait qu'on puisse tomber accro même en respectant les doses prescrites (et du coup la nécessité d'arrêter progressivement le traitement) ou encore la possibilité de faire passer de l'Oxycontin (ou Sken etc) de LP à LI en le croquant (découverte souvent faite par hasard par certains patients).

Remonter

Pied de page des forums