PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Préjugés contre les PUDs: la chasse est ouverte ! » 12 décembre 2022 à  14:51

Gastox
Replies: 40

Aller au message

[quote=Morning Glory]Ha oui je trouve que perso c'est biaisé : pourquoi toujours apposer une valeur morale à ce comportement ? Moi je mange très sucré. Est-ce bon et juste, ou mal et malhonnête ? Ba ni l'un ni l'autre ?^^[/quote]
C'est exactement ce qui me travaillait au fond. On peut amener ça dans tous les sens... Alors oui je me drogue beaucoup, mais ça m'aide et je tire des enseignements. (je fais version hyper courte)
Je me drogue beaucoup, et je détruis mon corps et mes neurones..
Je me drogue beaucoup, ca apaise ma peine et ma dépression
Je me drogue beaucoup et je me rends dépendant à un produit

Et même dans ces affirmations, est-ce réellement fait en toute conscience? N'est-ce pas un mal nécessaire ?(je parle pour le cas d'une consommation excessive)
Est-ce que c'est pas la meilleure chose qui peut m'arriver d'être là où je suis ?
Si je suis là où je suis des causes internes ou externes ont été les déclencheurs et je n'ai pas forcément de pouvoir sur elles...
Et puis on parle de quel plan, physique, psychique, émotionnel, spirituel ... ce qui est malsain pour l'un peut être bon pour l'autre etc...

Et encore c'est une très pauvre analyse juste de ma compréhension et perception des choses, surtout par rapport à mon expérience...
Pas évident à mettre en mot tout ça ^^

Je me dis pour avoir une justesse de la "réalité" des choses il faudrait presque parlé uniquement au cas par cas mais bon c'est pas possible.

Encore une fois c'est pas vraiment le sujet du thread je suis désolé je savais pas si je devrais répondre ici ou pas


[quote=Morning Glory]Autre exemple assez violent qui me vient à l'esprit : en fin de fac, je suis sortie (très peu de temps vous allez comprendre) avec un gars qui, sans savoir du tout que je consommais alors que le sujet arrivait sur la table s'est tout de suite exclamé :
"Ha mais les drogués ce sont juste des gros CONNARDS (en appuyant bieeen sur le mot), qui se détruisent sciemment juste pour du plaisir, ils pensent pas à leurs proches et tout ils sont tellement égoïstes".
A côté de ça il était doux, super attentionné, ouvert d'esprit sur d'autres sujets.[/quote]
Je me dis que pour la plupart des gens c'est comme ça. Je compare ça à du racisme. Tu condamne ce que tu connais pas, ce qui te fait peur. Parce que la plupart des gens sont matrixés par leurs parents, la société etc.
Si on ouvrait les yeux et qu'on voyait la richesse qu'il peut y avoir derrière les consommations de drogue et la palette d'expérience qui peut être touchée je dirais infinie. Les gens fermés d'esprit passent à côté de merveilles je me suis toujours dit ça. Sans forcément parler de se droguer mais être en contact avec des gens ouverts à ça. Pour moi ça fait écho à une profondeur dans l'âme. Pas tout le temps mais souvent. C'est pour ça que j'aime autant être ici :)


Et merci pour ton apport Mychkine qui m'ouvre encore un peu plus les yeux sur la compréhension de tout ça …

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Préjugés contre les PUDs: la chasse est ouverte ! » 11 décembre 2022 à  16:37

Gastox
Replies: 40

Aller au message

[quote=Morning Glory]Ok donc, si je reprends

Les "drogués" tombent systématiquement malades à cause des drogues.

Le moindre de leurs problèmes est forcément lié à leur conso (lol, celle-là c'est vraiment flagrant c'est pire qu'un moustique). Ça rejoint vraiment la vielle rhétorique de merde "tu as tes règles ou quoi?!" bien mysogine je trouve, mais transposée aux PUDs. Pour moi c'est de l'erreur fondamentale d'attribution pure et dure, un biais décrit en psychologie sociale et cognitive sur lequel je reviendrai dans un prochain article (restez branchés ;) ). Édifiant.

Le "drogué" est irresponsable et incapable de se rendre compte de la portée de ses actes, seuls les autres autour de lui peuvent s'en apercevoir et se font donc un devoir de lui faire la morale et décider de ce qui est le mieux pour lui à sa place (infantilisation).

Je note aussi que même au sein de sa propre famille, il semble parfois normal de faire honte à son proche "drogué" car vraisemblablement il devrait avoir honte, n'est-ce pas?...


Ça devient intéressant tout ça, merci de votre participation ^_^/[/quote]
J'aime bien ta façon d'analyser et j'ai vraiment hâte d'en lire plus c'est le genre de lecture qui me plaît.

J'espère que je ne fais pas hors sujet car je ne réponds pas à l intitulé du poste.

En même temps je ressens qu'il y a énormément de nuances et fait appel à beaucoup de choses pour chaque cas. Certains proches peuvent projeter des peurs, des inquiétudes parfois de manière maladroite, parfois volontairement blessant. Parfois derrière certaines réactions il y a de la bienveillance, parfois c'est du mépris.

Je veux pas donner raison à une vision plus qu'une autre mais par exemple dans mon cas j'ai eu des fois où clairement je m auto detruisais avec la défonce et les mains qu'on m'a tendue ont été un support et à ce moment là je ne savais plus ce qui était vraiment bon pour moi.

Bref je sais pas trop comment bien expliquer le fond de ce que je veux dire mais parfois notre vision peut être biaisé aussi. J'ai eu une période où je pensais que me droguer en permanence était bon et juste.

Bref j'ai l'impression d'ouvrir un tout autre sujet il y aurait beaucoup à dire par rapport à tout ça ^^ plus dans le thème psychologie ahah
Je m'arrête ici c'était surtout pour mettre en avant le fait qu'il y a énormément de nuances dans nos interactions humaines et sociales. Elles sont infinies.

En dehors de cet aparté je suis bien conscient que les UD sont énormément stigmatisés. Jamais par exemple j'ai parlé de mes pratiques justement pour me protéger de ça. Seulement à ceux qui peuvent l'entendre ou qui le vivent aussi. Donc j'ai assez peu ressenti ou vécu ce que d'autres partagent au dessus.

J'espère ne pas perturber le bon déroulement de ce blog que je trouve super intéressant. Merci a tous pour vos réponses :) Je suis :) …

Le blog de OfficialBg » blue line » 11 décembre 2022 à  14:15

Hello..

J'ai pas lu énormément de blog sur PA et ça me fait du bien de te lire. Quelque part ça me fait réaliser que certains vivent ou ont vécu cet enfer. Des millions de pensées noires. L'impression de plus avoir de contrôle sur rien, victime de cet épais brouillard quasi permanent.
Je suis totalement sevré depuis plus d'un an maintenant. Je consomme plus rien à part de l'alcool parfois et je commence seulement à revoir la lumière. Dans le sens où tous ces démons s'apaisent. La voie de la raison est plus claire. Celle qui sait calmer le jeu. "Non mais ça c'est pas réel" , "Je sais que c'est pas vrai ça" "Tais-toi" ahah c'est très bizarre d'écrire ça comme ça.
Mais bon le sentiment d'être global est beaucoup plus apaisé. Même s'il y a encore du boulot et notamment avec les autres, socialement.

Je crois que ce qui m'a vraiment aidé c'est de prendre des distances avec toute sorte de produit psychoactif, en même temps j'ai pas trop eu le choix vers la fin je croyais perdre les pédales. Et la méditation. Prendre des temps de calme où je porte plus mon attention sur ces pensées mais plutôt sur le silence. Ca s'est pas fait en un jour mais aujourd'hui je sens que ça m'a beaucoup apporté sur le long terme.

Je te souhaite de trouver le chemin de la lumière, la paix mentale, la paix du coeur.

De tout coeur avec toi.

Belle plume au passage, c'est vrai que ton partage est immersif et poignant …

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Vos bénéfices liés à l'usage des drogues » 03 décembre 2022 à  04:39

Gastox
Replies: 30

Aller au message

Bonsoir :)

Sujet très intéressant. Et je pense que chaque utilisateur peu citer des bienfaits uniques tellement c'est propre à chacun !!

Pour ma part c'est les difficultés que j'ai vécu à travers mon addiction aux opiacés qui m'a permis de tiré aujourd'hui une grande force intérieure et aussi une certaine sagesse et un recul sur la vie.
Après c'est difficile de parler uniquement que du côté positif quand on sait ce qu'on a vécu derrière mais bon :)

C'est sur que aujourd'hui je mesure vraiment la richesse de toute cette expérience et en même temps ça m'a bien ternis l'esprit le coeur et l'âme.
Je recommande pas vraiment ;)
Et puis ça m'a aussi permis de devenir fidèle à moi même pour mes choix de vie. De me choisir avant tout le reste. Avoir foi en moi, mes choix. Un beau cadeau aussi ça

Il y aurait beaucoup de choses à exprimer si j'entre vraiment dans les détails.

La drogue aujourd'hui je vois vraiment ça comme un deal avec le produit. Il te fait tripper et en échange tu donnes quelque chose. Il y a toujours un prix à payer. C'est pour ça que j'ai fais le choix de ne plus rien prendre :)
Mais je ne regrette absolument rien …

Le blog de Gorille » Dessiner sous MDMA » 23 décembre 2014 à  21:10

Si tu n'as jamais appris a dessiné, saches que c'est très impressionnant !
Vraiment jolie coup de crayon :super:

Remonter

Pied de page des forums