PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Fin de la RDR à distance : Signer la petition et témoigner ! » 27 octobre 2018 à  12:35

Bonjour,

SAFE m'a permis de [b]ne plus m'associer avec d'autres toxicos[/b] croisés dans les endroits de distribution de matériel RDR. Rien contre ce public dont je fais partie bien sur mais par contre, tous les toxicos le savent : quand tu cherches à fuir le produit, ça n'est jamais bon de croiser d'autres tox qui ont des plans...

Le [b]filtre toupie[/b] a amélioré radicalement mon filtrage (sken, sub, etc.). La diminution des risques est donc très importante !!

Autre point, [b]j'ai totalement arrêté le tabac[/b] depuis que je fume beuh ou shit avec les pipes en verre. Ne fumant que très peu, ça me permet de me faire des hits efficaces et sans tabac donc.
[b]
SAFE EST UTILE À TOUS LES CITOYENS[/b] qu'ils soient des consommateurs ou pas.

Skenman

Le blog de Sw4gcodé » Codé en Angleterre » 13 décembre 2016 à  18:24

Nurofen Plus, c'est de la codéine avec de l'ibuprofen 25mg/400 mg je pense. Dispo sans ordo là  bas, ça coute entre 5 et 10€ la boite.

Tu as aussi Paramol, le même genre mais paracétamol/codéine (un peu moins fort).

Y'en a d'autres. Codeine seule sur ordo.

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Reconnaissance de l'expertise des usagers » 19 novembre 2016 à  19:26

Bravo, ça fait du bien de voir que des professionnels de la santé reconnaissent l'intérêt réel de ce site et des usagés.

Le blog de KeithMe » J'arrête tout.. » 16 août 2016 à  20:27

N'oublie surtout pas de remplacer tout ça par autre chose car sinon, le vide laissé ne tardera pas à  se manifester et tu retomberas dedans à  donf.

Bon courage,

S

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 15 août 2016 à  16:19

Salut,

Voila donc maintenant 3 semaines que je suis repassé, pour la troisième fois, du Sub à  la métha.

Ces 2 dernières années, j'ai réussi a beaucoup baisser mon tso. J’étais à  8mg / jour de Sub et petit à  petit, j'ai réussi a me stabiliser à  1.6 mg / jour de Sub.

N'en pouvant plus de ne plus sentir du tout mon tso, j'ai voulu retenter la metha à  faible dosage. Mon addicto m'a donc mis à  15 mg/ jour de métha.

Apres 10 jours à  15 mg, j'ai voulu améliorer l'ordinaire avec du tramadol.

En effet, une fois de plus à  60, à  40 ou à  15 mg / jour, aucune "lune de miel" (léger plaisir procuré au début du traitement) pour moi.

J'ai donc commencé light, avec [b]50 mg de tramadol sur 15 de metha[/b].

Au bout de 45 minutes environ, légère chaleur. Cependant, le pique est arrivé mais j’étais déçu : sensation de défonce de rue genre Néocodion / 8.6
La petite chaleur était là  mais j'avais du mal à  penser, j’étais très lent. Perso j'aime les perches clean ou j'ai des sensations de plaisir physique combinées à  une bonne grosse pêche physique et mentale.

Étant très prudent avec la metha, j'ai attendu le lendemain pour reprendre 50 mg de tramadol. La journée à  été sympa mais sans plus.

Hier, je me suis dit que j’étais maintenant bien habitué à  la combinaison metha / tram et j'ai augmenté la dose : [b]15 mg de metha + 100 mg de tramadol.[/b]

2h après, j’étais bien. Rien de spécial, juste bien détendu tout en restant actif. Vers 2h (4h après la prise de tramadol), je me suis coucher (je ne bois pas d’alcool). Après 30 minutes, j'ai senti que ce mélange allait me tenir éveillé. Jusqu’à  là  pas de problème car tout ça me semblait logique.

Vers 3h, j'ai commencé à  avoir une sensation que je connais malheureusement bien : j'ai la sensation que mon cerveau déconnecte de plus en plus et mes respirations sont de plus en plus espacées (genre de symptômes qu'on retrouve en début d'OD).

Là , je me force à  rester zen en me disant qu'avec 15 mg de metha + 100 de tram, je suis très loin d'une dose à  problème.

Pourtant, vers 3h30, grosse flippe. Je me sens partir de plus en plus, je ne veux pas m'endormir flippant de faire un malaise alors que tout le monde dort profondément chez moi.
D'un coup, une sale montée chelou envahit toute ma poitrine. Impossible de mettre des mots sur cette sensation de malaise bizarre (que je n'ai jamais eu dans ma carrière de polytoxico avec 30 ans d’expérience de défonces en tout genre...).

Bref, je m’efforce de rester calme, continue de me dire qu'avec une dose aussi faible je ne peux pas risquer grand chose et fini par me lever pour boire un peu d'eau.

J'ai commencé aussi à  avoir mal au bide. 10 minutes plus tard, je me vide à  trois reprises (peut être un coup de flippe ?).

Finalement, ce malaise désagréable s'est atténué vers 4h30 et je me suis endormi.

Ce midi, ça va. J'ai balancé tout mon stock de tramadol, me disant que même avec cette expérience bizarre, je suis capable de remettre ça et j'ai juste pris ma metha. 3h plus tard tout va bien.

[i]Tout ça pour dire qu'il faut toujours être très prudent avec les mélanges, même a faibles doses.[/i] Je ne tiens pas à  rendre les lecteurs paranos mais plutôt à  les inciter à  la prudence.

Dans ma vie, j'ai fait beaucoup d’excès. [b]Mon pire trip reste le passage de la metha au sub du jour au lendemain[/b] (de 60 mg à  6 mg) sur les très mauvais conseils d'un addicto !!
J'ai eu aussi un très mauvais bad trip avec un [b]micropoint surdosé[/b] il y a une vingtaine d'année. De grosses flippes aussi avec des [b]IV de coke trop pure ou des poussières injectées avec de mauvais brown.[/b]

[i]Sinon, tous mes autres bad trip sont associés à  des mélanges. J'ai failli y passer 2 fois en mélangeant alcool et tamgesic (l’ancêtre du sub pour ceux qui connaissent pas). Si ma copine de l’époque n’était pas intervenue, je m’étouffais dans mon vomi.
[/i]
La nuit dernière, ce qui m'a étonné est d’être aussi mal avec une dose aussi faible.

Dire que j'ai failli reprendre 100 mg en fin de soirée, j'ai vraiment bien fait de m'abstenir car avec 2 fois plus, je pense que j'aurai passé une nuit horrible avec potentiellement, un tour aux urgences.

[i]Conclusion, attention à  la metha qui peut être très sournoise lorsqu'on augmente les doses ou on l'associe à  d'autres produits et en règle general, ATTENTION AUX MÉLANGES LES AMIS !![/i]

Amitié,

Skenman …

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 04 août 2016 à  17:29

Salut,

[b]Ça va un peu mieux aujourd'hui.[/b]

Pour fermer la parenthèse avec cet addicto qui avait fait cette très grosse connerie de me dire de prendre du sub du jour au lendemain sur la metha, je dirai que je lui ai pardonné. Ça n'a pas été facile -loinde là  - mais au delà  de cette connerie, ce médecin est un addicto particulièrement compétent et intéressant. J'ai eu des discussions passionnantes avec lui et je pense que c'est qq1 d'ouvert.
Depuis, d'autres circonstances ont fait que j'ai un nouvel addicto. Rien a voir avec le précédent. Très stricte. C'est pas forcement cool mais si un jour je veux arrêter les tso, je pense avoir plus de chance avec ce genre de personne.

Sinon, ça va un peu mieux. Je vais passer a 15 mg au lieu de 10 (trop juste à  mon gout), et aussi, j'ai pris un peu de tramadol sur la metha. Putain ça fait du bien LoL. Pas grand chose pour commencer, 50 mg, j'ai d'ailleurs bien fait car ça m'a fait mal à  l'estomac pendant une bonne heure. 3h après la prise de ces 50 mg, je me sens bien et je ressens une petite chaleur bienvenue. Je pense que je reprendrai 50 mg ce soir avec mon repas pour limiter le mal d'estomac.

Merci encore pour vos conseils à  tous. Je redonnerai des news bientôt.

Amicalement, Skenman …

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 03 août 2016 à  14:23

Salut bighorsse,

Merci pour ton message qui m'encourage.

La 1ere fois que j'ai essayé la metha, il m'avaient mis à  60 mg. J'ai attaqué le lendemain du sub (8mg) et ca s'est mal passé car 48h plus tard, les 2 tso se sont superposés et je faisais un malaise, genre od. Je n'arrivais pas a croire que je puisse faire un début d'od avec si peu !! Pourtant, j'ai vraiment flippé et me suis réveillé aux urgences. Retour au sub le lendemain. Pas cool.

Deux ans plus tard, 6 mg de sub, j'en ai marre. Je repasse à  la metha. 30 mg 24h après, 40 à  48h et enfin 50 mg pour les 6 mois qui suivent. A 50 mg, aucun plaisir, pas même un petit buzz le matin genre 1h après la prise... Avec ça, prise de poids (pas forcement liée a la metha, je peux pas dire). J’étais très irritable aussi. Mon addicto me rappasse à  6mg de sub...DU JOUR AU LENDEMAIN...j'avais pourtant lu sur PA des témoignages de mecs qui disaient qu'il fallait absolument attendre au moins 48h dans ce sens là  mais PA était tout nouveau pour moi et j'ai fait l'erreur d’écouter l'addicto qui m'avait dit texto : "passer de la metha au sub c'est comme passer du doliprane à  l'aspirine"... véridique. Résultat, 48h d'enfer que je n’oublierais jamais. Je pensais connaitre le manque, je l'ai découvert ce jour là  le vrai keum putain.

Aujourd'hui, ça faisait genre 1 an que j'avais réussi a baisser grave mon sub : 1,6 a 2 mg/jour. Mais de nouveau, marre de prendre un truc que je ne sentais quasiment plus du tout. Je suis donc à  10 mg de metha, dosage très faible mais je me disais que justement, 50 ou 60 mg était peut être trop pour sentir qqchose. Ça parait paradoxale mais qqfois il faut prendre moins pour avoir plus de plaisir.

Avec ça, pour être tout a fait honnête, je me disais aussi qu'en cas de possibilité d'extra, ça serait galère avec du sub. J'ai par exemple un petit stock de tramadol que je vais peut être gouter maintenant que je suis de nouveau sous metha.

Mais en résumer, à  10 ou à  60 mg, nada. Je revois mon addicto dans la semaine, je vais demander 15 ou 20 et on verra. Faut aussi que je continue mes recherches pour voir si je peux prendre un peu de tramadol sur la metha. D’après ce que j'ai lu jusqu’à  maintenant, ça semble pas poser de problème ? …

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 02 août 2016 à  14:47

Des news :

Après plus d'un mois de réflexion, j'ai décidé de repasser à  la métha, en partie suite aux conseils de babaji et aussi mon psy.

Donc, depuis 4 jours, métha. J’espérais à  fond ne serait-ce qu'une petite lune de miel mais voila, rien de chez rien. Je pense même que le sub était mieux !!

Autre chose, je crois que la métha, contrairement au sub, me rend irritable. Je sais vraiment plus quoi faire surtout que passer du sub à  la métha c'est une chose, mais l'inverse, c'est particulièrement difficile.

Fucking hell, feeling desperate :-(

Skenman

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 09 juin 2016 à  20:25

MiAnge-MiDémon, quand j'ai lu ton commentaire, j'ai eu l'impression de me lire. On ressent la même chose.

Obsessionnel, c'est exactement ça !! Une pensée qui tourne en boucle et qui revient en permanence.

Je ne sais pas comment je pourrai faire mais je dois trouver une solution. Ça me rend dingue.

Babaji, je comprends ce que tu veux dire pour la metha mais ce n'est pas comme si j'avais jamais essayé. J'en ai eu pendant plusieurs mois (5 mois de mémoire). Je n'ai senti aucune différence entre le sub et la metha.

Je sais que certains (a Paris) on réussi a se faire prescrire de la morphine. C'est vraiment ce qu'il me faut même si je me doute que ça n'est pas facile à  doser et qu'il faut résister à  la tentation d'injecter.

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 08 juin 2016 à  21:28

Merci pour tous vos messages.

Personnellement, je fais clairement partie des usagers qui ont besoin d'un pique. J'ai pas forcement besoin de beaucoup, loin de là . D'ailleurs, je bosse, j'aime mon taf et je ne souhaite pas être défoncé toute la journée. Mais I NEED Some (...) kind of KICK comme disaient les Cramps (ou Lou Reed d'ailleurs) !!

Il y a qq mois, mon addicto m'a parlé de cette nouvelle molécule à  l’étude qui donnerait du "plaisir" aux usagers qui en ont vraiment besoin. Une nouvelle sorte de méthadone apparemment ? Il est resté vague car il m'a dit qu'il n'est pas supposer en parler avec les usagers. Le problème est que les médecins "conseil" de la sécu sont particulierement opposés à  ce genre de choses (toujours selon lui. Ça m’étonne pas une seconde). En conséquence, ça traine et les gens comme moi souffrent.

Perso j'ai jamais été aussi près de replonger dans la came. J'ai pourtant un super taf, une famille, une baraque tout mais JE VEUX MON PUTAIN DE HIGH je peux pas juste vivre à  bosser comme un con, payer mes factures mes impôts sans avoir le truc qui moi, est ma came, c'est le cas de le dire !!

Bref, je suis super irritable. J'ai monté mon sub. Aucune différence. Grosse déprime. …

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 07 juin 2016 à  20:21

Je pense que tout ça est compliqué justement parce que tous les tox sont différents, dans des situations différentes, même s'il y a des similitudes bien sur.
Je veux dire par là  qu'il doit bien y avoir des gens pour qui le tso aboutira sur un sevrage total et définitif (bon même si ça doit quand même être assez rare le coté définitif !).

Donc on sait bien que l’abstinence forcé n'est pas toujours facile, loin de là , mais elle peut être utile bien sur, ne serait ce que pour la santé.

Cependant, je me pose une question : si on donnait, par exemple du skenan à  volonté aux substitués, arrêteraient-ils d'eux même après un certain temps ?

Je pense en effet que l'impossibilité d'avoir le produit crée qqfois un fantasme qui n'est pas forcement le reflet de la réalité.

Plus d'une fois personnellement, j'ai en effet été "heureux" de revenir à  mon tso après qq jours d'extra. La raison principale étant qu'il n'est pas facile de bosser par exemple quand on a les bras couvert de bleus et qu'on pique du zen.

Donc la prohibition entraine bien sur des comportements illogiques.

En tout cas moi, malgré que j'ai raugmenté mon sub, j'ai toujours une furieuse envie de m’éclater les veines !!

Sken …

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 06 juin 2016 à  18:36

22 cachets de 50 mg/j punaise tu y allais pas avec le dos de la cuillère babaji !!

As tu déjà  mélangé Subutex et tramadol ? Moi je sais pas ca me fait un effet bizarre, je be sais pas si je devrai augmenter la dose de tramadol pour le sentir.

Mais bon, tout ça ne remplace pas un bon fix...

Mon cerveau est vraiment en boucle la dessus putain.

Le blog de Skenman » Mon/mes TSO ne m'ont jamais enlevé le manque psychologique » 05 juin 2016 à  21:39

Mascarpone et Babji, merci pour vos messages.

Moi aussi j'ai fait une pause de 15 ans, enfin, 12 pour être précis. Pendant cette pause, alcool dans un 1er temps et assez rapidement, suite à  une banale grippe ou j'ai pris de la codéine, l'envie des opiacés est revenue direct. Elle m'avait jamais quitté soyons clair.

Et puis, j'ai gouté au tramadol. Ça m'a semblé être un bon compromis avec moi même. Plus de grosse défonce a la came mais la douce sensation d'une drogue de pharmacie/médecin beaucoup plus compatible avec un taf et une vie de famille.

Finalement, un "extra" m'a remis dedans. J'ai calmé le jeu en restant sur la morphine, surtout pour avoir un produit propre. Mais clairement, l'héro ou la morphine, c'est la même dépendance...

Pour le fait d'avoir une passion, j'en ai une, mais en ce moment je n'ai envie de rien, seulement le produit.

Je vois mon addicto cette semaine, on verra ce qu'elle dit. …

Le blog de MiAnge-MiDémon » Vais je un jour arrèter d'y penser ???? » 18 mars 2016 à  22:21

Salut,

Tout a fait d'accord avec Mascarpone, t'es pas un vieux con mon gars, t'es juste lucide et objectif. Je pense qu'on a un parcours similaire d'ailleurs. Moi aussi j'ai un certain age, j'ai fait une longue pause, connu la came des late 80's early 90's puis repris il y a 4/5 ans grâce/à  cause d'un docteur qui m'a donné de la morphine sans savoir à  qui il l'a donnait, alors que j’étais au tramadol (doses assez faibles) depuis des années (avec l'alcool aussi bien sur, le classique t’arrêtes la came et tu deviens alcolo vite fait).

Après, pour revenir un peu plus directement au thread, je crois qu'il ne faut pas trop s'en vouloir. Faut essayer de faire un minimum la paix avec soi et se dire que les opia, à  moins d'en prendre vraiment bcp, c'est pas non plus comme sniffer du triclo.

Moi j'ai aucun doute, surtout en vieillissant (les douleurs sont plus fréquentes et tout), j'y penserai toujours. J'ouvrirai toujours le petit meuble au dessus des chiottes qd je vais chez qq1 pour la première fois, des fois que je trouve un bon médoc... J'aurai toujours une petite pensée lorsque je presse un citron, etc C'est comme ça, une fois qu'on a gouté et aimé, la plupart des gens y reviendront, souvent pour le reste de leur vie.

Donc now j'accepte mon tso meme si ce sub m'ennuie, et je vis au jour le jour, en essayant de pas trop me prendre la tête, parce que franchement, a quoi ca sert de se prendre la tête ? …

Le blog de thierry97 » On n'a la vie qu'on mérite ,avec ou sans héro ,il faut choisir » 27 octobre 2015 à  23:26

Punaise mais pourquoi les csapa ou carud peuvent pas poser des cathéters aux tox en cdi?? Y'a peut être ca en Suisse?

Le blog de thetripreport » En irlande aussi ils ont des dérivés du fentanyl à  la place d'héroin ! » 27 octobre 2015 à  23:10

Ouai, ça serait bien cool de voir apparaitre un moyen simple et économique de tester la came. Un truc qui serait capable de détecter la présence de ce genre de molécule. Mais c'est pas demain la veille j'imagine, de plus, comme le dit l'article, les chimistes trouvent sans arrêt des nouveaux trucs qui évoluent aussi vite que le net...

Bref, au risque de me répéter, la mini ligne test avant l'IV est indispensable de nos jours...

Le blog de anto123 » Quelle chanson devrait on écouter quand on est sous effet de drogue » 16 octobre 2015 à  18:31

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=QrGrOK8oZG8[/youtube]

Pour ceux qui prennent du LSD ou qui veulent avoir une petite idée d'un trip au LSD, regarder cette video JUSQU'AU BOUT. Ca ne sera pas facile mais ça vaut le coup.

Regardez bien la video en entier sans tricher hein...

Skenman

Le blog de Skenman » China White. La came du futur? » 20 septembre 2015 à  12:07

Voir la page 9 du forum: "Achat de drogues sur le deep web"

Bcp de témoignages intéressants sur les très nombreuses héros de synthèse et autres fausses héro/vrais RC qui foisonnent sur le marché depuis qq années.

Une fois de plus, ça me fait dire que certains, comme moi, se tournent vers des produits comme le Skenan.
Certes, c'est bcp moins bien qu'une vraie bonne came, mais au moins on sait ce qu'il y a dans la cup. C'est quand même une sacrée différence puisque si je comprends bien, de nos jours la plupart des cames sont soit pourrie soit super dangereuses genre RC surpuissant avec risque de crise cardiaque/od...

Dés fois, je me dis que je devrais arrêter mon tso (ou les petits extras de sken) et me trouver un bon MDMA. C'est moins cher, apparemment la qualité est bonne sur le dw, et c'est qd même bcp moins dangereux/nocif que la came. Dans ma vie, j'ai réussi à  faire plusieurs pauses came de qq mois avec le mdma/les x.

S. …

Le blog de Skenman » Arreter le Subutex avec le Tramadol? » 16 septembre 2015 à  07:49

Merci à  tous et toutes pour vos témoignages utiles.

Je vais continuer de réfléchir et de peser le pour et le contre.

Lorsque j''étais au tramadol, je ne prenais pas des grosses doses (100/200mg/jour) et j’étais plus jeune. Je ne sais pas si maintenant, plus âgé/abimé, je pourrais prendre des doses raisonnables.

En tout cas une chose est sur, j'en ai franchement marre du sub. Après qq années, c'est vraiment dur!!

S.

Remonter

Pied de page des forums