PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de hyrda » La stigmatisation : un effet indésirable » 19 avril 2019 à  14:47

Bonjour, la video est assez ancienne (affsaps, codeine sans ordonnance à moins de 30 mg etc..).
J'espère que d'ici là l'idée que, si la personne va mieux sous 2 prises quotidiennes de Méthadone ce n'est pas au médecin de lui dire qu'il a tort, a progressé. ça m'a toujours semblé insensé.
C'est comme dire au patient douloureux qu'on connait sa douleur mieux que lui et que si sa douleur est bien calmée par 20 mg de morphine c'est une illusion et que 4 paracetamol sont plus efficaces.
Amicalement

Le blog de CoachMigui » retour sur un festival psychédélique contemporain » 16 avril 2019 à  17:08

Bonjour, sur la Changa

https://www.psychoactif.org/forum/t20340-p1-Dosage-changa.html

En anglais

https://www.erowid.org/chemicals/dmt/dmt.shtml
https://erowid.org/chemicals/dmt/dmt_article1.shtml
https://www.reddit.com/r/Drugs/comments/267ldz/trip_report_dmt_changa/

Amicalement

Le blog de hyrda » encore le fentanyl au Canada » 04 avril 2019 à  16:35

A écouter !
Quelques données = 50% des OD mortelles au Canada sont en Colombie Britannique (et 85% liées au fentanyl !!). Un rapport évident avec les mafias chinoises et comme il y a des conflits actuels entre le Canada et la Chine ça risque de perdurer, sans aide de la Chine.

Beaucoup des addictions aux opioides sont consécutives à un traitement médicale et le rôle de l'Oxycontin est évidemment très présent.

A Vancouver à côté de la salle d'injection, expérimentation de mise à disposition de sophidone injectable.
A signaler que dans la salle d'injection le nombre d'OD est passé de 10 à 100 par an [b]mais qu'il n'y a eu aucun décès[/b], grâce à la présence d'infirmières.

Amicalement

Le blog de hyrda » Sous pression américaine, Pékin met le fentanyl à l'index » 02 avril 2019 à  16:14

Bonjour RSA c'est revenu de solidarité active

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/N19775

Je croyais que BS était Bien être Social .
Amicalement

Le blog de hyrda » Sous pression américaine, Pékin met le fentanyl à l'index » 02 avril 2019 à  08:18

C'est une action qui peut amener un sursis mais qui ne sera efficace que si le problème de fond est pris en charge aux USA. Et pour le moment, à part la diabolisation qui, on le sait, ne marche pas, on ne voit pas vraiment venir de projets intelligents.
Je pense que l'absence de prise en charge sociale des classes pauvres a un rôle majeur. Comme dit dans l'article l'individualité et la liberté sont des cadeaux empoisonnés. Ils peuvent mener au succès mais aussi à l'échec. Le Quebec avec le BS (equivalent du RSA) a une politique plus "social-démocrate" comme la France et beaucoup de pays d'Europe.
Aux USA la "solution" du problème posé par l'echec social est la prison (taux par million d'habitants 10 fois plus qu'en Europe et au Canada) et l'OD (et peut etre même y a t il une certaine indifférence des politiques tant que ça ne touche que les classes les plus pauvres et les plus "colorées").

Bref, un plaidoyer pour plus de justice sociale d'abord et aussi de tolérance et de RdR. Mais je pense que le Quebec est plutot à la pointe en Amérique du Nord.
Amicalement …

Le blog de hyrda » Forcer les conducteurs ivres à dégriser en cellule, un abus de pouvoir » 29 mars 2019 à  10:06

[quote]Les agents sont venus expliquer au tribunal que le service de police de Granby avait pour politique de ne pas laisser partir seul des gens trop intoxiqués, « pour éviter d'engager leur responsabilité si cette personne était victime d'un accident en sortant à l'extérieur ». Une personne qui serait partie à pied ou en taxi aurait pu « tomber » ou « se fendre la tête » une fois rendue chez elle, a expliqué un agent.[/quote]
Ils n'ont pas tort, à mon avis. Imaginons qu'il ait eu un accident en rentrant ([b]surtout que je crois qu'il fait encore très froid la nuit chez vous[/b]) la Presse s'en serait emparé et [b]le même juge[/b] aurait probablement accablé les policiers.
Je me souviens d'une fois aux Urgences (j'étais de garde) une personne qui avait déssaoulé vers 2 heures du matin et voulait rentrer chez lui (c'était pas loin mais il faisait froid). Il ne voulait pas prendre un taxi et il n'y avait plus de VSL (taxi sanitaire) après minuit. J'ai fait un bon d'ambulance "abusif" selon la Caisse mais que ce serait il passé s'il était mort de froid ?
Amicalement …

Le blog de hyrda » Les coûts humains et sociaux de l'usage excessif d'alcool » 27 mars 2019 à  13:49

Bonjour, en fait les derniers développements de la recherche seraient plutot pour pas plus d'un verre par jour. Mais attention il s'agit d'une mise en garde pas d'une "interdiction", comme c'est souvent présenté. Au dela d'un verre par jour, le risque sanitaire semble augmenter en effet.

https://www.psychoactif.org/forum/t37241-p1-Une-etude-sur-mortalite-attribuee-alcool.html#divx

Et il ne faut pas oublier les mises en garde sur le binge drinking (7 verres en un WE c'est pire que 1 verre par jour). Enfin le conseil de faire un break de temps en temps est de bon sens, comme aussi le conseil d'éviter totalement avant 17/18 ans.

Mais, ceci dit, il faut savoir qu'en France 20% des consommateurs consomment 80% de l'alcool. Donc les risques sanitaires sont pas mal concentrés sur cette population !!

Amicalement

Le blog de hyrda » Les opioïdes d'ordonnance : à utiliser avec précaution » 26 mars 2019 à  23:04

Oui il faut vouloir quitter une consommation d'oxycontin problématique, par risque de tolérance et de dérapage des consommations, par recours au deal etc..
Si elle n'est pas problématique ça peut se discuter , donc le point central est "est ce que la consommation est ou risque de devenir problématique ?". Si c'est le cas, le TSO est probablement la meilleure solution.
Amicalement

Le blog de hyrda » Les opioïdes d'ordonnance : à utiliser avec précaution » 26 mars 2019 à  21:48

[quote]Si quelqu'un sait, peut on décrocher de l'oxy avec les TSO ? Merci[/quote]
Oui, bien sûr !! C''est d'abord une substitution qui peut mener ou non au sevrage. C'est indispensable quand le consommateur ne peut pas diminuer progressivement son oxyccontin, alors qu'il veut le faire. Amicalement

Le blog de Core a Corps » Réflexion sur le mouvement de la reconnaissance » 25 mars 2019 à  10:47

Bonjour, ton texte m'interpelle car j'ai écrit sur le deuil que le deuil est surtout le deuil de l'autre, mais tel qu'il existe en soi plus que dans sa réalité extérieure. C'est ainsi que certains font un deuil difficile de conjoints violents, de chiens de compagnie, voire d'objets, car ceux ci prennent une réalité interne.

http://classiques.uqac.ca/contemporains/millet_pascal/deuil/deuil.html

C'est la différence jungienne entre le Moi et le Soi où celui ci incorpore non seulement le Moi mais aussi tout l'environnement humain et matériel qui fait notre personne. Mais le Moi peut il exister hors de tout contexte ou est ce juste une fiction ? Les expériences de privation sensorielle (chambre noire et sourde) montrent que le Moi au lieu de se renforcer a plutot tendance à se dissoudre.

Mais évidemment l'Autre existe aussi en réalité extérieure et il y a donc un conflit entre l'autre intériorisé et l'Autre réel. Le plus souvent le conflit est bénin mais il peut parfois etre un lieu de violence et de confusion.
Ainsi lorsqu'on voudrait que l'Autre corresponde à l'Autre en moi et qu'il n'en fait qu'à sa tête. On l'accuse ainsi de perversité alors que parfois c'est l'Autre en moi qui est totalement factice.

Ainsi l'immigré, l'étranger, le "toxicomane" et bien d'autres...qui ont une "réalité" en soi qui, évidemment, ne répond pas du tout au réel et, dans le meilleur des cas, confronté à ce réel, la personne intolérante peut surprendre par le retour d'une "humanité" qui était pervertie par les fausses informations et les idées toutes faites. Et,sur ce point, la lecture de PA peut aider !!

Je tiens à signaler tout de même l'abord bouddhiste, assez contraire à la philosophie occidentale cartésienne (je pense donc je suis) qui prône l'abandon de la notion de Moi pour se dissoudre dans un Soi "cosmique" qui est une compréhension "non rationnelle" de tout l'univers. Dans cette optique le Soi peut s'élargir du Soi restreint (ma famille, mon chien, ma crême à raser) au Soi universel. Et le Moi n'est juste qu'un bavard incorrigible.
L'image de la vague est souvent citée. La vague peut paraitre UNE vague individuelle à un moment mais en fait elle disparait bientôt car elle n'était jamais qu'un avatar de l'Océan.
Amicalement …

Le blog de Fluche » Un regard scientifique sur les médecines alternatives » 18 mars 2019 à  16:52

Super video et je partage tout ce qui est dit.
Mais j'aurais plus développé que dans la plupart des essais cliniques l'effet placebo atteint 20 à 30% d'effets positifs (et l'effet thérapeutique est mesuré à partir de là et non de zero. Evidemment cela ne concerne que les symptomes et pas les maladies. Le placebo ne guérit, malheureusement pas 20% des cancers) et pour l'obtenir il faut, quand même, donner le placebo. Le tort de la Sécurité Sociale, notamment, est de déclarer inefficace tous les placebos non homeopathiques et donc de n'en mettre aucun à la disposition du public. Ce qui renvoie "logiquement" à l'homeopathie.

Mais comme le dit le Professeur il ne faut pas que le placebo ne remplace ou empêche un traitement reellement efficace. A ce moment le placebo devient dangereux, même s'il n'est pas toxique.

Amicalement

Le blog de Porygon » Pourquoi est-ce que je me drogue ?? » 17 mars 2019 à  18:02

Excuse moi Boots [quote]Bon ça devient scientifique...[/quote]
mais je complète un peu.

Je pense que la difference que je constate vient du fait que pour les scientifiques et médecins l'addiction est une maladie et ils en cherchent les causes.

Alors que pour les consommateurs c'est... une consommation.

Si on demande à quelqu'un "pourquoi aimez vous le jus d'orange ou le vin rouge ou la viande bleue..." , on ne s'attend pas à ce qu'il réponde "parce que mon père me giflait quand j'étais gamin" mais "parce que j'aime ça (c'est bon) ".

Mais la notion d'addiction montre que, pour certains consommateurs, la consommation devient "non souhaitée" par les consommateurs eux même.
Donc si la question est "pourquoi aimez vous le Gevrey Chambertin jusqu'à vous ruiner littéralement en achat ?" , on peut attendre une "explication" et pas seulement "parce que j'aime ça".

Donc, ma question est je pense un peu déplacée et devient "pourquoi ceux qui deviennent addicts [b]et le déplorent[/b] restent ils basiquement, dans leur tête, des "consommateurs et non des "malades" ?" SVP ne le prenez pas mal, ce n'est pas un classement depréciateur mais une explication (ou non) d'une attente d'actions "de soins".

Amicalement …

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Nouveau fanzine Psychoactif : un article ou un dessin ? » 17 mars 2019 à  16:50

Un article un peu plus développé (en fonction de l'actualité)

[url=https://www.psychoactif.org/forum/uploads/documents/155/correlation2.pdf]correlation2.pdf[/url]

Amicalement

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Nouveau fanzine Psychoactif : un article ou un dessin ? » 17 mars 2019 à  11:56

Bonjour,
voici une proposition d'article. avez vous des avis, corrections etc.. ?

[url=https://www.psychoactif.org/forum/uploads/documents/155/correlation.pdf]correlation.pdf[/url]

Amicalement

Le blog de Porygon » Pourquoi est-ce que je me drogue ?? » 16 mars 2019 à  18:16

[quote]Par curiosité, si les "personnes concernées" n'en ont pas souvenir et s'ils n'en parlent pas, comment peut-on le prouver ?
A moins que les “personnes concernées “ soient toutes dans ce cas des personnes abusėes ?[/quote]
C'est vrai que c'est assez difficile mais des chercheurs qui ont étudié des groupes de consommateurs ont trouvé, après entretien, des taux élevés d'abus (sexuels et non sexuels) dans l'enfance.
C'est vrai que le problème est complexe , s'associe aussi à des profils enzymatiques , dépend du soutien familial et de la honte ressentie etc..
Enfin la relation de causalité n'est pas forcément directe. L'abus entraine dépression, anxiété etc.. qui sont associés, ou non, à des abus de substances (alcool evidemment le plus souvent mais aussi substances illégales).
Donc, il faut surtout retenir que la relation est complexe.

Mais ce qui me frappe surtout c'est que les chercheurs ont beaucoup d'hypothèses différentes sur les "causes" de l'addiction alors que les personnes concernées ne s'intéressent pas du tout à ces hypothèses et ne retiennent que "je me drogue parce que c'est bon".

A tout le moins il serait intéressant qu'un dialogue fasse émerger des interrogations partagées, dans l'interêt des consommateurs !!

Amicalement

https://www.sciencedirect.com/science/article/abs/pii/0145213482900813
https://journals.plos.org/plosone/article/file?id=10.1371/journal.pone.0177252&type=printable
http://www.ccdus.ca/Resource%20Library/CCSA-Child-Adolescent-Substance-Use-Disorders-Report-in-Short-2014-en.pdf
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11825135
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2964936/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5851473/

https://archives.drugabuse.gov/news-events/nida-notes/1998/07/exploring-role-child-abuse-in-later-drug-abuse

[quote]Another NIDA-funded study, which documents that women rape victims are dramatically more likely to abuse drugs than are women who are not victims, also directly implicates child abuse. Dr. Dean G. Kilpatrick at the Medical University of South Carolina found that more than 61 percent of rapes of the 4,008 women in his study occurred by age 17. About half of those occurred by age 11; these obviously were cases of child abuse. The rape victims, compared to others who were not raped, were:

more than three times as likely to have used marijuana;
six times more likely to have used cocaine; and
more than 10 times as likely to have used drugs other than cocaine, including heroin and amphetamines.

One recent study illustrates both progress in studying the relationship of child abuse to subsequent drug abuse and the difficulty in gathering data that specifically address that relationship. The 1997 NIDA-funded study examined data from previous ethnographic studies of drug-abusing adults in New York City. The study found a significant statistical association between inhalant abuse and the abusers' reports that they were abused as children. However, the data do not demonstrate a causal relationship between the two, says Dr. Michael Fendrich of the University of Illinois at Chicago, the study's principal author. Evidence of a causal role for child abuse would require more data to substantiate that the onset of child abuse occurred before the onset of inhalant abuse, he points out.[/quote] …

Le blog de hyrda » info test d'urine » 16 mars 2019 à  11:54

Voir (centré sur le dépistage au travail mais est pertinent pour la conduite aussi)

https://www.zamnesia.fr/blog-le-cbd-peut-il-vous-faire-echouer-un-test-de-depistage-de-drogues--n513

A ces doses de THC il n'y a en principe pas de probleme mais cela dépend de la quantité fumée. Si elle est importante il y a quand même un risque.

Amicalement

Le blog de Porygon » Pourquoi est-ce que je me drogue ?? » 16 mars 2019 à  11:04

Bonjour, je viens de faire un post sur la démonstration que les opiacés ont un rôle contre la douleur psychique par des recepteurs (kappa) différents des recepteurs contre la douleur physique (mu).

https://www.psychoactif.org/forum/2019/03/15/lutter-contre-depression-douleur-chronique_42668_1.html#divx

L'article n'avait comme sujet que la depression chez les douloureux chroniques mais on peut facilement penser que certaines personnes n'ont pas besoin de douleur chronique pour etre depressifs et/ou anxieux par les mêmes mécanismes.
Ce qui expliquerait l'effet positif des opiacés sur la sensation de bien être et le fait que chacun la ressente à sa manière et certains (la plupart même) pas du tout.
C'est une explication, au moins pour les opiacés.

J'avais posé la question il y a 10 ans et la seule réponse a été "je me drogue parce que c'est bon". Et quand la question est ressorti c'était toujours cette réponse. Y compris dans ce blog, jusqu'ici.

Il semble y avoir un déni généralisé sur les "causes" de la toxicomanie chez les consommateurs. En effet, il est prouvé que des abus sexuels, psychiques ou physiques pendant l'enfance sont étroitement associés à différents troubles et à la consommation de psychotropes mais ce n'est jamais ou presque mis en avant par les personnes concernées
nb= Attention je ne veux pas dire que les toxicomanes le sont parce qu'ils ont été abusés. La plupart ne l'ont pas été mais on peut dire que la plupart de ceux qui ont été abusés utilisent les produits pour atténuer leur douleur psychique.

En consultant les "toxicomanes" ou les "alcooliques" en CSAPA j'ai par exemple été surpris de la fréquence des dialogues du type

[quote]J'ai commencé l'heroine en 2008. Je m'en souviens parce que c'était juste après la mort de mon père et le suicide de mon frère.
Est ce que ces morts sont en relation avec votre consommation d'héroine ?
Non ça n'a rien à voir !!![/quote]
Si vous avez des commentaires sur ce point, je suis preneur, d'autant que j'ai étudié les problèmes de deuil et écrit à ce sujet !!!

http://classiques.uqac.ca/contemporains/millet_pascal/millet_pascal.html

Amicalement …

Le blog de PsychéLycia » Passer de comment être heureux à être heureux » 15 mars 2019 à  12:21

ça m'évoque des idées comme celles ci

http://www.renaissance65.fr/le-bonheur.html

Amicalement

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Nouveau fanzine Psychoactif : un article ou un dessin ? » 15 mars 2019 à  08:45

[quote]Prescripteur, un article plus globalement sur ce que l’on sait du vapotage ?[/quote]
C'est vaste pour un fanzine . Peux tu préciser ? Je peux faire un résumé ultra-rapide de ce qui est dit aujourd'hui mais il faudra renvoyer à des discussions plus en profondeur.
Il est aussi possible de faire un wiki ou un post plus fourni et de renvoyer à ce post dans l'article du fanzine.
Mais au départ mon projet était plutot d'expliquer comment ne pas se faire avoir par des articles "scientifiques" (et surtout leur relais dans la Presse) et comment repondre quand on vous en parle et qu'on critique votre consommation. quelle qu'elle soit !
Amicalement

Le blog de hyrda » Pr de jeunes Canadiens le cannabis permet d'être une meilleure mère » 14 mars 2019 à  15:17

Bonjour, voila l'avis du CRAT sur grossesse et cannabis.

http://lecrat.fr/articleSearch.php?id_groupe=21

Ce qui me semble surtout important (pendant et après la grossesse) est d'éviter le tabac, donc notamment les joints, et surtout, évidemment en présence des enfants.
La tabagisme des parents a été associé à l'asthme et même à la mort subite du nourrisson.

https://www.stop-tabac.ch/fr/les-effets-du-tabagisme-sur-la-sante/bebes-et-tabagisme-passif

https://www.docbuzz.fr/2012/06/07/123-tabagisme-de-la-femme-enceinte-le-risque-dasthme-severe-de-lenfant-est-augmente-de-50-et-ce-nest-pas-tout/

D'ailleurs l'article parle d'une femme faisant son beurre de cannabis et, en général, du cannabis non fumé. La vaporisation est evidemment aussi très supérieure à la fumée.

Amicalement

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Nouveau fanzine Psychoactif : un article ou un dessin ? » 14 mars 2019 à  11:52

Bonjour, je peux faire un papier sur l'article qui donne une surmortalité pour le vapotage. La plupart des articles sur le net ne parlent pas de l'absence preuve sur un lien de causalité et ne permettent pas de réponse. Je pense donc qu'un article sur la difference entre association statistique et causalité serait utile. Il s'applique evidemment à de nombreuses études, notamment sur le cannabis. Pierre ?? et si OK quelle taille ??
Amicalement

Le blog de hyrda » info CBD je pars au magasin du pot acheter cannabis » 13 mars 2019 à  17:57

J'ai corrigé.
Sur le fond regardes peut etre le site Principes Actifs (fondé par Filousky).

https://www.principesactifs.org/

Ils sont assez opposé au CBD pur ou presque (comme en France) et pensent qu'il faut souvent un minimum de THC pour etre efficace. A priori 50/50% est pas mal.
Amicalement

Le blog de hyrda » Une aiguille intelligente créée » 07 mars 2019 à  18:36

Bonjour, c'est intéressant en effet. Voila l'article plus complet mais en anglais

https://www.nature.com/articles/s41551-019-0350-2.epdf?referrer_access_token=dXSj17nmj0BvpeNaGZ16qdRgN0jAjWel9jnR3ZoTv0NyBw9WCdez3Oz1v_nk1PljBHouBf9tmo7LrvYvlPUPmJJr4XCpfD3RyP9IjkazxVbij-eaQVpdZbBoJP9ph3Mzy9IpRRqCGys1r24HZGckeu84xxWsX8ObKuFGpOUXJTeI2CDU5MRdM-aWgIFCkdvuRKCEH0TKsSzlS9XHqNFGfsb5tfQcIrAA59KC1KPrqFOHZGQp0Nmeg2_QQHKW_gTBPUjHQRvzk6j2TvzEiGnY8TbtufuaCerMSOL0wZfCDQR4yZhBD14LD8B6cg0INOMprlN-EnVfJzG4D6WEN0ZKXQ%3D%3D&tracking_referrer=ici.radio-canada.ca

Cela permettrait peut etre aussi d'injecter en IV (perte de resistance dans la veine).

Amicalement

Le blog de Zazou2A » Mon Enfer avec la Méthadone » 07 mars 2019 à  13:06

J'ai connu un centenaire poivrot et fumeur. Cela ne veut pas dire que l'alcool et le tabac sont inoffensifs!

Il y a une différence entre partir de l'événement rare et partir de la base.
Si on regarde les infos internationales on trouve toujours un accident d'avion semi récent, parfois dans des circonstances rocambolesques (par exemple vols Malaysia Airline, l'un abattu par des nervis de P..... en Ukraine, l'autre perdu de vue) Mais, heureusement, quand des millions de personnes prennent l'avion ils ont peu de risques d'accident, bien moins qu'en voiture.
Amicalement

Le blog de hyrda » 3 cigarettières doivent payer plus de 15 milliards à 100 000 Québécois » 02 mars 2019 à  17:45

Bonjour, ça n'a probablement pas été dit dans le procès mais ça a sûrement été pris en compte c'est qu'il a été prouvé plusieurs fois que les compagnies cigarettières ont financé des "scientifiques" pour semer le doute sur les études montrant la toxicité du tabac. Et ont utilisé toutes les ressources "légales" pour promouvoir la consommation, notamment chez les jeunes.

http://www.cnct.fr/dissimulation-et-mensonges-64.html


Amicalement

Le blog de hyrda » Prostitution juvénile à Québec la demande constante, dit un organisme » 01 mars 2019 à  19:40

En France entre 3 et 8000 mineurs concernés.

http://www.droitsenfant.fr/prostitution.htm

Le client peut etre lourdement sanctionné et il y a, en principe, une obligation de dénonciation.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2532

Amicalement

Le blog de hyrda » De la MDMA thérapeutique » 01 mars 2019 à  15:43

Oui, c'est clairement intéressant et ça mérite d'être connu. Toutefois MAPS (l'Association qui promeut cette technique) ne demande pas pour le moment que la technique soit utilisée partout mais déjà le droit d'expérimenter.
Il faut donc attendre que ces expériences aient lieu (ça semble bien parti en Amérique du Nord et en Israel) et que des protocoles soient mis au point et validés.
Il faut noter que l'utilisation de la MDMA se limite à quelques sessions seulement et que d'après l'expérimentateur canadien les patients n'ont pas envie d'en prendre dans un autre contexte, selon son expérience. Et, évidemment la qualité pharmaceutique de la MDMA est bien contrôlée.

Il faut noter aussi qu'il s'agit d'une pathologie précise où les pensées envahissantes sont au premier plan. D'autres techniques ont aussi été utilisées pour pouvoir accéder à une psychothérapie au delà des paniques suscitées par les souvenirs traumatisants.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Trouble_de_stress_post-traumatique

En France, la psychiatrie est encore très régie par l'idéologie psychanalytique et, d'autre part,l'interaction entre psychiatrie "pure" et psychologie est souvent en dessous de ce qu'on constate au Canada notamment.

Je suis donc assez pessimiste pour la venue en France de ces techniques. Mais j'espère me tromper.
Amicalement …

Le blog de hyrda » info CBC » 26 février 2019 à  12:14

Il ne semble pas que des effets sur l'appétit soient notés. Mais globalement c'est un produit encore mal connu.

https://www.alchimiaweb.com/blogfr/cannabichromene-cbc/
https://www.cannabis.info/fr/blog/quest-ce-que-le-cannabichromene-cbc


Amicalement
Désolé pour les sites "pub" mais sur le cannabis ils sont assez incontournables.

Le blog de hyrda » L'antidouleur fentanyl trop prescrit par les médecins américains » 20 février 2019 à  10:36

[quote]Pour conclure sur le Fentanyl, JE trouve que sa dangerosité en IV ou en IM s'explique parce la durée des effets est moins importante que la durée de la demie-vie !!!

Au bout de 2 heures, les effets s'estompent alors qu'il reste encore 2 heures de demie-vie.
La perte d'effets va entrainer un désir d'en retrouver et risque d'engendrer une overdose vu que la de sera doublée dans l'organisme ( la durée de la demie vie est loin d'être atteinte ).

Et comme tout redrop en dessous d'une durée de 4 heures va obligatoirement augmenter la dose de Fentanyl à l'intérieur de l'organisme, la probabilité d'une survenue d'effets indésirables en relation avec la dose est très importante. Effets qui peuvent entrainer un décès de l'usager.

J'imagine qu'aucun ( ou extrêmement peu ) toubib prescrivant du Fentanyl autrement que par patch ( c'est la seule forme où la demie vie du médicament est inférieur à la durée des effets ) n'avertissent leurs patients ( clients ) de cet état de fait... Ce qui doit accentuer les probabilités d'avoir des " accidents ".[/quote]
En fait le fentanyl injectable n'est pas destiné au public

[quote]Conditions de prescription et de délivrance
prescription limitée à 7 jours
prescription réservée aux spécialistes et services ANESTHESIE-REANIMATION
réservé à l'usage en situation d'urgence selon l'article R5121-96 du code de la santé publique
réservé à l'usage HOSPITALIER
stupéfiants[/quote]
et le fentanyl transmuqueux ne doit etre renouvelé qu'après au moins 4 heures (sauf ajustement thérapeutique).
Donc le risque n'est présent que dans le cas d'une utilisation [b]hors schema therapeutique[/b]. Si le médecin n'est pas mis au courant, il n'est pas étonnant qu'il néglige cette mise en garde. Alors, heureusement qu'il y a PA !!
Amicalement


[quote]Mode d'emploi et posologie du médicament ACTIQ

Le comprimé doit être placé dans la bouche, contre la joue, où il doit fondre au contact de la muqueuse sans être ni sucé, ni mâché, ni croqué, en une quinzaine de minutes. Si un soulagement de la douleur n'est pas obtenu dans les 15 minutes suivant la dissolution d'un comprimé, un comprimé supplémentaire peut être utilisé.

Un nouveau comprimé peut être pris après un délai minimal de 4 heures pour soulager un nouvel accès douloureux. Lorsque les accès douloureux surviennent plus de 4 fois par jour, le traitement morphinique de fond peut être insuffisant : consultez votre médecin.

En savoir plus sur https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gp2171-ACTIQ.html#frw7mHwXUFvoXCAY.99[/quote] …

Le blog de holipton » J'en peux plus » 20 février 2019 à  08:18

Bonjour, si je comprends bien tu étais consommateur d'opiacés. As tu lu le wiki sur le PAWS ?

https://www.psychoactif.org/psychowiki/index.php?title=PAWS,_le_syndrome_prolong%C3%A9_de_sevrage

As tu, dans le passé, essayé un TSO (Sub ou Metha ?).
Amicalement

Remonter

Pied de page des forums