PsychoACTIF / Rechercher
Recherche dans les commentaires de blogs

Le blog de choupinete » Aidez Moi, addiction cocaine » 09 juillet 2015 à  09:46

Choupinette,

Pour répondre à  ta question, après 18mois de sevrage, j'ai retapé..
Mais si tu savais à  quel point j'étais enfoncée dans la coke, puis la coke en IV... Notre record avec mon copain c'était 17g à  2 en une séance de 2_3 jours... Je ne te souhaite pas d'en arriver là . C'est juste pour dire que si MOI j'ai pu arrêter 18mois, c'est à  ta portée, avec du soutien.

Présentement, je n'ai rien touché depuis 11 jours et avant ce craquage, j avais tenu 13jours. J'ai fait des progrès. Mais je n'ai pas le désir d'arrêter complètement "la drogue" non plus.

Sinon en effet si tu es en Espagne, en été de surcroît, ça n'arrange pas les choses. J'ai passé mon adolescence à  la frontière espagnole, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ne sont pas tristes! Et le Brésil.. No comment... Vois le bon côté des choses, pars avec l'idée que tu vas visiter, ouvrir tes horizons, te confronter à  une nouvelle culture, faire des rencontres. Il n'y a pas que la vie nocturne. En tous cas ça te fait sortir de ton environnement, et tu pourras être occupée par toutes ces nouveautés plutôt que penser au craving.
J'aimerais bien que mon problème soit de devoir passer l'été au Brésil!

Une dernière chose, la prise de cocaïne avec de l'alcool crée une nouvelle molécule dans ton organisme, la cokeffedrine, si je ne m'abuse, et les effets durent plus longtemps que la c sans alcool, et cela te permet de boire plus. Si ton cerveau associe la coke à  l'alcool, ou que la prise d'alcool te donne envie de coke, tu peux peut être commencer par boire moins, puisque tu es à  l'étranger et ne peux pas consulter en CSAPA. …

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 08 juillet 2015 à  21:30

Lol, moi aussi j'ai toujours été considérée comme "bizarre, spéciale, cachetonnée à  l'état naturel", bref un OVNI. Je vient aussi de découvrir le DW, ça ne me rendra pas plus sociable la semaine prochaine d ailleurs..

On doit en être au même point en effet, autant je suis capable d'avoir des dizaines et dizaines de potes autant je m'enferme pendant des mois ces temps ci..

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 07 juillet 2015 à  22:07

@Exterminaleurre,

Merci de ton intérêt à  mon égard.Ton analyse est pertinente et je suis encroe en train d'y réfléchir.Surtout sur la bipolarité...

J'ai encore autant de potes issus de mon cursus scolaire jusqu'au MBA, et des potes dans la défonce. J'ai toujours eu le cul entre deux univers.
En ce moment j ai une raison de ne fréquenter ni les uns ni les autres. D'où le coup de blues pour la famille. Mes vrais potes sont ma vraie famille et je me cache pour pas être plus tentée par les uns et décevoir les autres.

Le blog de Popee » envie de passer à  autre chose » 07 juillet 2015 à  09:27

On est quand même mieux lotis qu'en Russie, où le krokodil a fait 1million d'accros suite à  une absence de substitution. Aux US ça coute la peau des fesses d'être sous méthadone, et les prisons sont remplies de consommateurs.

Y a mieux, Y a pire.

Je n'attends pas de miracle non plus, la métha n'est pas l'idéal, loin de là , mais je préfère gober une gélule le matin et ne plus y penser jusqu'au lendemain que repasser ma vie à  courir après soit un plan soit du blé et passer des heures à  attendre.

Je ne crache pas sur la France, j'ai choisi d'y vivre, si j'étais dans le pays où je suis née, je serais dans une merde pharaonique, car il n'y a pas de substitution et une législation drastique sur l'usage de drogues, douces ou dures.

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 07 juillet 2015 à  09:11

C'est clair, depuis je pense sérieusement à  me porter bénévole, si on veut bien de moi quelque part. Vu le quartier où je vis, ce ne sont pas les gens à  aider qui manquent.

Le blog de choupinete » Aidez Moi, addiction cocaine » 06 juillet 2015 à  20:38

N'aies pas honte, on est des centaines, milliers, millions à  avoir dit oui. La culpabilité ça n'aide pas.

A ma premiere trace mon pote ( tjs mon meilleur ami, même s'il a du m'interner un jour..) m'avait prévenue " T'y penseras tous les jours jusqu'à  la fin de ta vie, T'es sûre" Et putain que j'étais sûre. "Va te faire foutre, y en a pour toi : y en a pour moi, ". J'avais 16 ans, j'en ai 33. J'aime la coke et j'ai bien été obligée de l'accepter pour m'accepter.

Maintenant, lis le forum sur "les cravings de coke" par exemple. Ce que tu vis n'est pas de ta faute, la coke est plus forte que beaucoup " Cocaïne is for horses, not for men" (K Richards). Tu me diras pour la keta c'est encore plus vrai...
Faut en parler, commencer par le CSAPA ou une structure spécialisée, apprendre à  vivre avec ... Dans l'abstinence ou l'occasionnel récréatif ( mais si t es comme moi c'est juste pas possible).

J'aimerais être plus optimiste, malheureusement j'ai vu les ravages de la coke, sur moi, sur d'autres.
Y a malheureusement pas de solution miracle, peut être espacer au maxmum pour commencer.

Courage, au moins tu comprends tôt qu'il y a un truc à  essayer de faire.

C'est pas facile d'être un UD heureux un lendemain de coke... Plus t'arrête longtemps moins t'y pense, je ne croyais jamais pouvoir me réveiller sans penser coke, ce jour est arrivé sans que je m'en rende compte. Jour d'abstinence après jour d'abstinence. Un jour après l'autre... Et le jour où tu retapes bah tu sais que tu es capable de le refaire ( arrêter une longue période). …

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » La communauté Psychoactif : Qui sommes nous ? Résultats de l'enquete » 05 juillet 2015 à  21:25

Je suis sur le forum depuis peu mais vous souhaite la prospérité que vous méritez.

Je ne trouverais pas autre que des éloges pour décrire votre implication et la qualité des moyens mis en oeuvre pour raie du forum ce qu'il est, un endroit où on se sent enfin bien.

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 05 juillet 2015 à  21:10

Je précise que je conseille à  PERSONNE de s'auto médicamenter. En plus le personnel des CAARUD est génial de ce que j'en ai vu. Si je pouvais je serais heureuse de donner(j'ai ds fringuerais je suis pas sûre qu'ils soient d'un grand secours), même si le mien est spécialisé en crackheads... Je veux me renseigner sur le bénévolat en RDR depuis. Je sais eu moins écouter, en 2passages au CAARUD je connais la vie de 3 des UD. Je suis formée pour le monde de la finance, et tout ce que je voudrais c'est un taff où je sois utile. Un peu de sens, quoi. J'ai quelques compétences et aucune empathie pour les causes qu'elles ont servi.

Mais c'est aussi mon enfance, et bien plus, les conversations entre docs à  table, les différents diagnostics inventoriés, les réactions secondaires, les gens qui font chier pour un bobo, le cabinet de mon grand pere, sa clinique, les notices de médocs qui pullulent partout, les seringues à  dispo, Le Vidal et la bibliothèque familiale. J'avais pas le droit d'être malade et de louper l'école alors j'avais créé un stock sous mon lit. Ma dépendance a commencé comme ça avec des trucs de plus en plus strong.
J'étais précoce, on voulait faire de moi un médecin, j'aurais du reprendre le flambeau en premier...première révolte. Psychiatre ou rien. Tu feras pas médecin pour les fous. Ok j'ai fait un MBA.

Je ne suis toujours pas un médecin, j'ai la possibilité de passer un SOS Facebook à  mon père (il a pas fini sa médecine mais il reste de bon conseil sanitaire), en général en mettant mon état sur le compte d'autre chose et quelque oncle me dit quoi faire, m'envoie une ordo etc. C'est pas donné à  tout le monde non plus. Et ma coke est le véhicule du germe ( j'en suis sûre, je voudrais l'analyser), j'étais sure que c'était infectieux, pas un corps étranger (pas la boule dure qui fait mal à  cause d'un corps étranger), par expérience et recherches.

Je déconseille à  quiconque de m'imiter, mon rapport aux médecins est difficile, c'est ça où j'avouerais rien avant qu'il ne soit trop tard.

Si je n'étais pas allée au CAARUD ( qui a qd même approuvé mes choix de médocs), et sans l'acte du médecin, ça aurait mal tourné. …

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 05 juillet 2015 à  20:12

@ Majama
merci pour ton soutien, mon gros problème c'est en effet la culpabilisation. Je me came entre autres pour avoir la paix avec moi-même.

Soit, c'est pas si dramatique, ce matin j'étais au fond du trou, là  ça va à  peu près.

J'ai mis des années à  accepter que je suis bipolaire, que mon cerveau à  un sérieux problème avec la sérotonine, ou la dopamine, et que quand je choisis le dope ou la c, si c'est pas quotidien entre les prises ça me bouffe toute joie de vivre. J ai des ups très ups, des downs très downs. Avec la "drogue" mes ups naturels disparaissent. Je suis restée près de 2ans sans traitement, je savais que ça finirait comme ça.

Résilience.

J'ai connu des jours pires. J'ai toujours mes deux bras et pas fait de septicémie. Que demande le peuple? Je suis convaincue que la came m'a sauvé la vie (n'y voyez pas une incitation), je ne regrette rien. Je me serais tuée pour de bon sans le soulagement du rush, et l'anesthésie qui s en suit. La paix dans mon crâne, le jour où j'ai découvert ça j'ai cru détenir le graal...Mais quand on arrête, on se relève dans le même chaos, en un peu pire vu qu'on a passé quelque temps la tête dans le seau!
;
C'est les règles du jeu, même si j ai plus envie de jouer tous les jours …

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 05 juillet 2015 à  10:16

@ Away, merci de ton commentaire, et de m'avoir lue!

Tu vois moi je crois qu'on vit chez les Bisounours ( même si je ne connais plus que l argent sale et les moyens de la gagner depuis... trop lgtps, je garde une part de naïveté...). Je comprends pas pourquoi les gens voudraient faire du mal en pleine conscience de leurs actes. Je comprends pas la haine, la méchanceté, la jalousie, les gens qui tirent la gueule, Alors je bloque sur "Comment on a pu me faire ça?"
" Je dois vraiment le mériter, je leur ai jamais rien fait, pourquoi me faire souffrir sinon?"
Je me martyrise en me culpabilisant.

Le rejet de la famille ( pour mes oncles tantes et cousins ils croient que je me limite à  des joints et les races à  la tise que je mettais allègrement en terre de Mahomet), en effet c'est ce qui a de pire pour moi et pour tt le monde j'imagine. Mon slogan c'était "J'emmerde le peuple". Mais ils sont les seuls dont je n arrive pas à  me foutre
Je sais pas si je me ferais une raison un jour. Mais c'est tout ce qui reste à  faire.

Mes grands parents m'aimaient fort mais ils sont morts tous les 4 en très peu de temps, dont un que je n ai pas revu depuis mes 10ans. Eux ne m'ont jamais rejetée. Je rajoute ça pour leur mémoire, j'avais un refuge quand ils étaient encore là .

@'Nrock, mon mec connait ma vie à  force... Même si c'est au bout de 2ans de relation qu'il a su que j avais un père. Après 2ans sans contact avec lui suite au comportement de son pote ( en plus y en a eu 2 distincts, c'est vrai, mais comme ça s est passé deux fois, j étais pas crédible), il a rappelé. M'a envoyé ma petite soeur qqs jours faire du shopping et lui a pris un A/R pour une nuit, il voulait voir mon copain pour savoir s'il était "montrable", invitable dans la famille quoi. Il est arrivé les bras chargés de cadeaux et nous a fait passer une nuit de rêve. C'est le paradoxe avec mon père, mes pires et meilleurs souvenirs sont avec lui. C'est dur de tirer un trait parce qu'il sait te mettre des étoiles dans les yeux comme personne. Je vais pas faire ma bourgeoise à  rentrer dans les détails, mais j'ai connu des trucs avec lui dont beaucoup n'oseraient pas rêver.

Quant à  mon copain, je pense pas qu'il apprécierait que je parle de lui ici, on a eu des phases noires, en bon couple de junkies. Mais ce n'est pas celles que je veux retenir. Au final il a toujours été là  et c'est déjà  énorme. …

Le blog de wastedreamor2 » Polytoxicomane méthadonienne injectrice, abcès & famille de doc » 04 juillet 2015 à  20:50

Je fais n'importe quoi à  rien dire à  mon toubib.
Mais je n'arrive pas à  faire autrement. Je ne le revois pas avant septembre. Il est déjà  en vacances.
J'ai augmenté ma tolérance, après l'héro plusieurs mois, j'ai pris plus de métha quelques jours (jusqu'à  140 ). C est ça l'abstinence pour moi. Et je me force à  redescendre à  40 depuis 2jours parce que je suis bien obligée de tenir 3semaines avec ce qui me reste. Tu m'étonnes que j'ai pas le moral!

Alors mon choix, c'est héro ou Skenan? Vu que grâce à  la métha je n'ai jamais senti un shoot de skenan de ma vie ( même 300mg), ça sera héro. Et je me dis qu'au moins mon abstinence sera récompensée quand je choperais. C'est prévu mais c'est pas demain la veille hélas. Ca ou de la merde alors j'essaye de résister...

Le blog de koulponk » mon couple est en train de partir en c***** » 17 juin 2015 à  12:16

Je suis désolée pour toi/ton couple, et ton coeur brisé.

En effet, c'est bien analysé, je pense, si tu as besoin de te cacher pour engloutir des bières, c'est pour soulager un malaise, dont tu ne peux pas être seule responsable (on est 2 dans un couple).
Tu as l'air d'être dans l'introspection, le désir de communiquer et d'arranger les choses, mais la communication dans l'autre sens est nulle...

Je pense qu'il est important de se déculpabiliser. De regagner l'estime de soi(facile à  dire). Tu ne portes pas l'échec d'une relation sur tes propres épaules, y'en a 4 d'épaules pour le coup. Le fait qu'il y ait des enfants rend les choses sûrement plus difficiles. Pour avoir vécu le divorce de mes parents ( comme beaucoup), j'ai quand même trouvé appréciable de les voir arrêter de se déchirer sous mes yeux.

Tu as des objectifs positifs, et l'envie d'aller de l'avant, c'est le principal à  mon sens. Tiens t'en à  tes projets, garde le cap. Peut être qu'en te voyant prendre le taureau par les cornes ton compagnon changera d'attitude?

La vie est pleine de surprises... …

Le blog de baden baden » sevrage cocaine sous hypnose + rechute + nouveau sevrage » 29 mai 2015 à  09:36

Moi ça m'intéresse cette histoire d'hypnose, quand même, parce qu'il n'existe aucune substitution aux cravings de coke.
J'ai déjà  tout essayé.

Baden Baden, puisque tu as vécu une hypnose pour te sortir de la coke, pourrais tu développer un peu plus la méthode utilisée, et les conséquences sur ton ressenti par rapport à  la coke et l'évolution de ta consommation?

Merci par avance.

Le blog de ymgothic » Pour les membres qui sont au Quebec! » 28 mai 2015 à  05:32

La méthadone en gélule c'est idem, ininjectable, le contenu se gélifie au contact de l'eau.
En cherchant désespérément à  me faire des montées, j'en suis même arrivée à  sniffer cette horreur. J'ai définitivement perdu ma narine gauche.
C'est un serieux probleme, les additifs, le pire c'est qu'on trouvera toujours un moyen de détourner le produit, à  quoi bon nous empoisonner avec autre chose que ce qu on s'envoie déjà ?
Ca me dépasse.

Le blog de psychonautilus » Le cannabis en ingestion, trip et bad trip » 28 mai 2015 à  05:17

Tu me plais...
Sortir avec ta balance et optimiser le four de ton pote...
Y'a de l'idée dans l'exploitation optimales des ressources dispos. Manger ma beuh ça m'avait jamais traversé l'esprit non plus, mais je déteste rouler ( tellement que mon copain -ca fait 10 ans- croit que je ne sais pas... ça j'ai commencé à  12ans, même si je l'ai attendu pour les shoots).
Je vais y penser...

Le blog de Equipe de PsychoACTIF » Participez à  l'étude sur la buprénorphine injectable » 27 mai 2015 à  11:14

Tâche acquitée pour une fois qu'on semble dédramatiser l'usage de l'aiguille.
Dans des conditions stériles avec conditions stériles, ça n'a jamais tué personne.
Et oui, le rituel de l'injection c'est ce qui me fait replonger à  chaque à  pécho dans la rue (j'habite château rouge, pratique pour faire ses courses). Je suis sous metha ( et pour ceux qui arrivent à  l'injecter chaeau!) et je pourrais envisager de retourner à  la buprénorphine si c'était injectable.
Si mon avis et mes cicatrices peuvent pour une fois être utile.

Remonter

Pied de page des forums