Arrêt "obligé " oxycontin / PsychoACTIF

Sevrage - Arrêt "obligé " oxycontin


#31 29 juin 2017 à  17:51

Baiala 
PsychoTerreHappy
France
7230
Date d'inscription: 13 Oct 2016
Messages: 598
Blogs

Re: Arrêt "obligé " oxycontin

Syam emploi le terme "traumatisme", et moi j'emploi le terme "violent" pour décrire un sevrage opiacé...
En effet, ce n'est pas deux semaines et ça va mieux, et ce n'est pas non plus un mois et ça va mieux.

En vérité, le vrai mieux-être au niveau du corps et du moral, une fois que l'organisme se remet en marche sans l'opiacé, ça commence à  arriver au bout de 3 mois si on s'accroche, et que par X méthodes propre à  chacun nous parvenons à  sortir des déprimes (ennui, manque psy, problèmes divers, crise existentielle, manque de motivation et d'enthousiasme etc..) récurrentes des 3 premiers mois....

Mais même après ces 3 mois, on peut ressentir des descentes de moral, des envies de reprendre, divers maux nous rappelant sans cesse le bien des opiacés et du confort que cela nous apportait, nous poussant à  préférer "avant", puis de la fatigue, des blocages sociales et/ou personnelles, une agitation, une nervosité qui s'amplifie, des angoisses et ceci peut nous pousser parfois à  en reprendre. Ainsi on retrouve le confort.

Souvent les gens peinent déjà  à  atteindre ces 3 mois... pour dire toute la difficulté.

Pour certaines personnes elles ont le déclic, et les choses se mettent assez facilement en place pour qu'elles réussissent à  se sevrer, soit par diminution, soit par un changement de molécule et diminution, puis d'autres ignorent à  quoi s'en tenir vraiment lorsqu'elles commencent leur sevrage, au départ elles sont super motivées, parce qu'elles pensent qu'il y a juste l'aspect physique, et psychologique, mais ceci ne sont que des mots....

Une fois sur place, elles découvrent que le physique n'était pas le plus difficile...
Qu'il faut se reconstruire... ensuite.... vivre sans un opiacé.

Parfois à  chaque rechute, on en reprendra que davantage... .
C'est un risque.. !!!

Les pièges sont nombreux.
Cela dit, je crois qu'il faut aussi l'expérimenter, pour être avertit, et mieux comprendre vers quoi on va lorsqu'on entreprend un sevrage..

Bonne courage.

Dernière modification par Baiala (29 juin 2017 à  17:53)


"J'ai découvert quelque chose de pire que le manque... J'ai découvert.. La vie normale."

Hors ligne

#32 30 juin 2017 à  20:50

ale1797 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 17 Oct 2016
Messages: 93

Re: Arrêt "obligé " oxycontin

Merci Syam pour tes conseils.

Par contre je ne suis pas contre un traitement de substitution et je ne souhaite pas arrêter l'oxy d'un seule coup je sais tres bien que se serais imposdible pour moi.
Je disais juste que contrairement a mon premier essai de sevrage qui était" forcé" là   j'ai vraiment envie. Je ne fais pas un bébé pour trouver la motivation mais j'ai la motivation d'arrêter pour par la suite envisager de faire un bébé.
Je vais également prendre rdv avec mon spychiatre afin de lui parler de tout ça et peut-être mettre une tso en place et par la suite reprendre le traitement contre les troubles de l'humeurs.

Là  j'ai déjà  bien baisser mes dosages je suis a 60 mg/ jr et aucuns problèmes de manques.

Je suis vraiment dans l'etat d'esprit de reprendre ma vie en main et aussi ma sante physique et psychologique.

Je ne crois pas a l'intervention du st esprit mais juste a une vrai volonté de passer a autre chose et je ne baisserai pas les bras je trouverais des solutions ( tso, soutien. ..)je me batterais car je sais que j'engage un combat contre moi même et mes démons.

Je ne minimise pas les choses crois moi je lis beaucoup de témoignages sur les sevrage en opiacés sur ce forum et j'ai aussi mon expérience, mais je parts avec un etat d'esprit gagnant et motivé je pense que c'est le debut, mais bien-sûr en aucun cas une fin et une victoire, juste un début et je suis contente de ressentir se réel desir d'arrêt car j'avais peur de ne jamais l'avoir.

Et concernant la tso et une grossesse et meme la prise d'opiace j'ai lu qu cela n'etait pas un obstacle pour une grossesse mais que cela posé plus problèmes la naissance chez les bébés  ( + de risques de mort subite du nourrisson en autre).
Mais si je ne parviens pas a stopper mon addiction je ne ferais pas d'enfant.

Mais tu as raison tout cela prendra du temps.

Ale.

Hors ligne

#33 30 juin 2017 à  21:04

ale1797 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 17 Oct 2016
Messages: 93

Re: Arrêt "obligé " oxycontin

Baiala,

Je suis a 100% en accord avec toi tout est dit.

Quand j'ai arrêté la première fois j'ai vraiment ressenti cet effet ou une fois l'addiction physique passée tu te retrouve envahi par toutes sortes de démons qui te font pensser sans cesse a l"oxy 24h/ 24.

Et que finalement tout est plus simple avec mais cela est faut c'est meme tout a fait le contraire car plus on consomme et plus on a besoin de consommer. Et ça j'en veux plus, j'en suis dégoutée.
Je veux autre chose, mon bonheur est ailleur, je m'en rend compte maintenant.

Je veux pouvoir faire de vrai projet d'avenir sans avoir peur du manque. Et ausi de me faire prendre.

Avant je trouvais ça cool de consommer mais plus maintenant.

Et merci pour tes encouragements

Amicalement

Ale.

Hors ligne

#34 30 juin 2017 à  21:10

ale1797 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 17 Oct 2016
Messages: 93

Re: Arrêt "obligé " oxycontin

Une dernière chose.
J'ai lu qie la dependance psychique c'etait qu'on perdait peu à  peu tout autres centre d'intérêt que toute notre vie tournée autour de la drogue.

Et ça etait  vrai pour moi,mais plus maintenant

Ale.

Dernière modification par ale1797 (30 juin 2017 à  21:15)

Hors ligne

#35 30 juin 2017 à  23:06

Lola1707 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 04 Jun 2017
Messages: 30
Blogs

Re: Arrêt "obligé " oxycontin

Bonsoir
Je m'incruste !  Je voudrai  intervenir sur 2 points :

- la grossesse sous TSO est tout à  fait possible. Je l'ai vécu.  Je suis suivie par un addictologue. C'est important d'être bien suivi car il y a des choses à  savoir. Je vais parler de mon cas : j'ai du augmente le dosage, de 45mg avant grossesse à  60 mg des le début de ma grossesse, j'avais reçu des recommandations :  il ne faut pas se trouver en manque ni baisser le traitement  pour ne pas faire souffrir le bb. A 1 mois et demi je ressentais des symptômes de manque la nuit.
Puis l'anesthésiste doit être au courant afin d'adapter les doses en cas de péridurale.
A l'accouchement bb à  des risques d'être en  manque. (Ça ne dépend pas du dosage) Ma fille a fait un symptôme de sevrage à  2 jours de vie. L'équipe médicale mesure le degré de sevrage à  l'aide d'un test : le score de Finnegan. Selon différents critères ils évaluent l'état de manque du bb. Au dessus d'un certain score répété il donne de la morphine à  bb pour le sevrer.
Pour ma fille, HEUREUSEMENT elle a échappé au traitement et n'à  été "inconfortable" (mot employé pour désigner le manque chez bb) qu'une journée. Mais ceci grâce à  une sage femme qui maitrisait le sujet, la  seule de la maternité j'ai halluciné ayant pourtant été accouché dans une plus grande ville pensant être bien prise en charge et bien j'étais bien sûr le Q.
Re augmentation du dosage à  70 mg à  la mise en place de l'allaitement , qui aide bb à  se sevrer en douceur.
Pas de problème pour arrêter l'allaitement,  que j'ai fait progressivement.
Pas la peine de vous dire la culpabilité et la colere ressentie lorsqu'on donne naissance à  un bb en manque.  Même après 2 ans j'ai du mal même si.ma fille est en pleine santé.

- 2ème point dont je souhaitais parler c'est l'après sevrage . Je suis en plein dedans. Moi c'etait la méthadone mais je suppose que c'est pareil. 1 mois et demi après mon sevrage à  l'hôpital c'est la déprime.  La vie est fade, aucunes envie ni motivations.  Le chemin est long, il faut se réapproprier ce nouveau corps ce nouveau cerveau qui fonctionne désormais sans produits, je vois qu'il lui faut une longue convalescence à  mon cerveau. .
Je vais un peu mieux dépuis qq jours mais putain que c'est violent. Je n'y étais pas préparé. J'ai l'impression que je n'en verrai jamais le bout. Quand je lis que 95% des sevrages échouent je comprends et ça m'inquiète mais ça me.motive pour faire partie des 5%.

Les écrits de Baiala m'ont bcp aidé, j'ai enfin reussi à  me mettre dans la tête que ça va être long (enfin plus long que prevu)  que c'est un état passager et normal et que je finirai par aller mieux.

Je ne connais pas l'oxy mais je lis pas de choses sur PA et j'en conclu que c'est grosso modo la même chose.

Voilà 

Prenez soin de vous tous.

Lola

Reputation de ce post
 
Merci pour avoir partagée ton expérience sur ta grossesse :) Reck.

Il y a des cons partout mais j'ai l'impression que ceux de l'année prochaine sont déjà là.

La culture c'est comme la confiture, moins tu en as plus tu l'étales

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
19 10376 27 août 2013 à  13:47
par drugstore cowboy
29
[ Forum ] Injecter - OXYCONTIN 40 mg par ziggy
11985 21 août 2014 à  14:32
par nad1603
4
[ Forum ] Injecter - Oxycontin par angedanser
2832 02 novembre 2015 à  23:51
par no punish
    [ PsychoWIKI ] PAWS, le syndrome prolongé de sevrage
    [ PsychoWIKI ] Oxycodone (Oxycontin), effets, risques, témoignages
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 6234 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 3486 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Appel à témoignage ]
Comment utilisez vous Psychoactif ?
Il y a 9hCommentaire de White (72 réponses)
[ Forum UP ! ]
Musique - Méditation, exorcisme et techno chamanique
Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Aucun effets ressentis avec le kratom... (!!!)
Il y a moins d'1mn
5
Commentaire de PSYCHOCRACK dans [Kratom...](37 réponses)
[ Forum ]
Santé - Comme quoi, ti bouffe, ti bouffe pas, ti crève quand même!
Il y a 4mnCommentaire de Mascarpone dans [Actualités...](2 réponses)
[ Forum ]
Sevrage - Sevrage physique en dent de scie..que m'arrive t'il?
Il y a 18mn
5
Commentaire de PsyAgentDouble dans [Codéine...](63 réponses)
[ Forum ]
Sevrage - Sevrage brutal
Il y a 19mn
1
Commentaire de Recklinghausen dans [Benzodiazépines...](57 réponses)
[ Forum ]
Etude - Étude sur le baclofene : pas de preuve de son efficacité
Il y a 27mn
1
Nouvelle discussion de Sufenta dans [Alcool...](0 réponse)
[ Forum ]
Dicodin et Tramadol : OD, manque, SS ou autre ?
Il y a 30mnCommentaire de Recklinghausen dans [Codéine...](3 réponses)
[ Forum ]
CBD et e-liquid
Il y a 38mnCommentaire de Recklinghausen dans [Cannabis...](5 réponses)
[ Forum ]
Problème conso de coke
Il y a 41mnCommentaire de mickey39 dans [Cocaïne-Crack...](3 réponses)
[ Blog ]
Trucs à dire pour rien.....
Il y a 6hCommentaire de Papaseul dans le blog de Papaseul (41 commentaires)
[ Blog ]
Bonne soirée à tous :)
Il y a 9hCommentaire de Papaseul dans le blog de Jacobson (89 commentaires)
[ Blog ]
Opiacés : les substitut à l'amour, interdits depuis le 12 juillet 2017
Il y a 11hCommentaire de zebra dans le blog de zebra (7 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Auto-évaluer votre consommation d'alcool
Dernier quizzZ à 07:55
  [ PsychoWIKI ]
Benzodiazépines, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Lexique "drogues" pour les débutants (et les autres)
[ Nouveaux membres ]
Kvarforth, Dubby Joe, kolloss, XMT, Kevin6720, Eirual, bscnz, Methanarchiste, PrésidentSnow, psilum nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Pour vos consommations de drogues, avez vous déjà  fréquenté :
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 aucun effets ressentis avec le kratom... (!!!)
par groovie, le 21 Aug 2017
Coucou Merci mascarpone pour la e-réputation <3 Alors oui , pendant longtemps, acheter en Asie / Usa était le seul moyen d'avoir du kratom de qualité pour un européen. Cependant, il y a depuis ces dernières années, quelques sources européennes de qualité et il n'est plus obligatoire d'ac...[Lire la suite]
 Drogue et syndrome d'Asperger
par Yog-Sothoth, le 17 Aug 2017
Bonjour. Avant d'ouvrir ce blog, je tiens à préciser que je ne suis ni médecin, ni psychologue. En revanche, je suis médicalement diagnostiqué Asperger (diagnostic reçu à l'âge adulte) et usager de substances stupéfiantes. Tout ce dont je parle ici, ce n'est ni une parole scientifique, ni...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Merci. Ça va faire jaser.... Pierre dans [forum] Étude sur le baclofene : pas de preuve de son efficacité
(Il y a 15mn)
Comme je te comprends / Away dans [forum] Seuvrage brutal pour ou contre ?
(Il y a 2h)
Plein de courage ! Bisous - Elisa dans [forum] Dernière heure de gloire pour la codéine?
(Il y a 7h)
Merci du retour pour ce prod !Je devais (normalement) en recevoir sous peu*Lalie dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
(Il y a 9h)
Bien vu le lien qui renvoi vers cette clique de fachos (c'est signalé ...)*Lalie dans [forum] Qu'est ce que le captagon ?
(Il y a 10h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0