Le crack / PsychoACTIF

Le crack

Publié par ,
10878 vues, 16 réponses
Eric23 
Nouveau membre
000
Inscrit le 31 Oct 2017
2 messages
Bonjour je suis addick au crack depuis casiment 2 ans et je me ruine completement a chaque paye que me conseillerais vous comme substitut car je suis carrement entrain de scrapper ma vie je nai que 20 an

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
000
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

C'est compliqué de te donner le nom d'un stimulant comme palliatif à la cocaine basée...

Il existe le Mucomyst, mais c'est plus lors du sevrage, il atténue le craving chez certains utilisateurs.

Si tu souhaites stopper ta consommation, il est préférable dans un premier temps de supprimer tout contact de personnes en relation avec le crack.

Et de prendre rendez vous dans un CSAPA pour être suivi par des professionnels de santé spécialisé dans les addictions.

Tu pourrais donner plus de détails sur les dosages que tu consommes ? Tes achats sont plus importants en debut qu'en fin de mois ?

@ +


Reck.

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Tox 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 19 Nov 2017
1 message
Hello. Ca fait quelques annees que je consomme cette merde de crack. J ai perdu beaucoup de choses. Voitures apparts des amis la confiance des gens job et j en passe. Deja 5 cures a mon actif et je rechute chaque fois. Bien que connaisseur du produit. Je voulais savoir si qqun connait un substitut a 5-10g de crack par jour.malgre toute la bonne volonte du monde une femme qui essaie de me sortir d la les psy le peu d famille qui m soutient, je retombe. Les dettes on en parle meme pas. Et une seule idee pour calmer tout ca: le suicide. Donc au plus bas moralement tjs les memes discours k j vais m en sortir et au final c est pire. Tout le temps emvie de tout peter angoisse parano je suis fatigue  de tout ca,mais ma tete demande cette merde. Je vis un enfer. Qqun s est deja retrouve dans cette situation et a reussi a s en sortir?

Hors ligne

 

La tongue 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 13 Oct 2017
2 messages
Salut tox, c’est la première fois que je  poste une réponse sur le forum, et si j’en le fais c’est que ton message m’as touché.

Étant novice en la matière , je ne pourrais malheureusement pas d’aider, mais mes lectures sur psychoactif m’ont appris que pour la coke, c’est la seule merde pour laquelle il n’existe pas de substitut. Pour le crack c’est peut être différent, j’espere Que quelqu’un pourra t’éclairer.

En ce qui concerne ton envie d’arrêter, t’as déjà fais pas mal de chemin !
En parler à sa famille, à ses amis, c’est prendre conscience du problème et voir qu’on est incapable de gérer seul.

Et même si tu as des proches qui se sont éloignés de toi par rapport à ça, pense à ceux qui sont restés pour te soutenir !

Pour les cures, tu dis que tu en as déjà fais 5 et toujours une rechute derrière, essaye peut être de changer de CSAPA, des fois il faut en faire deux-trois avant de trouver le bon avec les bonnes personnes.

Et niveau budget, si tu pouvais donner un chiffre approximatif pour ce qui passe dans ta conso, si tu as un travail ou non, enfin voilà..

Je comprends vraiment que ce soit extrêmement difficile et dur, mais rien n’est perdu, la terre n’en s’est pas faite en un jour. Pas d’idées noires, pense que si tu veux t’en sortir vraiment, t’en sortira

Peace ??

( désolé si j’ai dis des choses déplacés ou autres, c’est mon premier message et c’est pas facile en fait ^^, corrigez moi si il faut )

Dernière modification par La tongue (19 novembre 2017 à  08:16)

Hors ligne

 

OrgaWZ 
hédoniste extrémiste
France
1200
Inscrit le 01 Mar 2018
407 messages
Blogs

Tox a écrit

Et une seule idee pour calmer tout ca: le suicide.

NON !!!!!! Jamais. Déjà tu sais absolument pas ce qu'il y a après. Essaie de te trouver un truc qui te passionne et de t'y accrocher si tu veux vraiment arrêter, parce que malheureusement il n'y a ni substitut ni médication réellement efficace. Le mucomyst peut éventuellement atténuer les cravings, et certains benzos peuvent aussi aider, même si pour les benzos c'est à double tranchant. Perso, comme ça atténuait mes descentes et les rendait supportables, ça m'a juste incité à consommer plus, en me disant qu'il suffisait de gober un noctamide ou deux lexo pour redescendre et être prêt à recommencer. Un ou deux... C'est au début.
Perso, le truc qui m'a le plus aidé c'est de me dire que c'était chimique, que c'était un produit qui jouait sur ma physiologie. Ca et de me remémorer mes pires descentes, en comparant les quelques heures agréables avec les deux jours de descente vertigineuse et interminable d'après.
Dans tous les cas, tu as d'autres solutions, l'addiction n'est pas une fin en soi, très loin de là, et ton vécu difficile pourrait te servir ultérieurement. Pose toi, vois des amis proches ou de la famille, écoute de la musique, change toi les idées.
Quelque chose qui marche très bien si c'est ton truc, c'est de te casser le ventre. Prépare toi un méga bon repas avec tout ce que t'aimes le plus au monde, y'a rien de mieux pour le moral wink !

Hors ligne

 

Jon62 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Mar 2020
1 message
Bonjour je voudrai savoir est ce que on peut fumer  de la freebase avec une pipe en métal ?

Dernière modification par Jon62 (02 mars 2020 à  12:42)

Hors ligne

 

Meumeuh 
Story O' My LF / Adhérent PA
Jolly Roger
4400
Inscrit le 21 Nov 2017
1470 messages
Blogs

Jon62 a écrit

Bonjour je voudrai savoir est ce que on peut fumer  de la freebase avec une pipe en métal ?

Yep dans l'absolue oui bien sur (mais avc des grilles ), mais moi perso je préfère soit le Kit base pipe droite ou coudée en pyrex avec filtre ou avec tamis trouer

check-out :
https://www.psychoactif.org/forum/viewt … 63#p478463


MM

Hors ligne

 

Alan09 
Nouveau membre
000
Inscrit le 17 Dec 2018
11 messages
J'ai tout pris dans ma vie mais le crack reste une drogue vraiment compliqué a gérer comparer a presque tout... Je sais que c'est le consommateur qui doit gérer ca conso mais la base est dangereuse.... Même l'iv (pas de C) m'aura pas accrocher autant.

Hors ligne

 

Faust08 
Nouveau Psycho
Belgique
100
Inscrit le 28 Jul 2017
70 messages
Blogs
témoignages très rapide pendant que ma douce moitiée mange,



Moi, c'est les downers, les downers et les downers. pas du tout de psychédélique, un peu délio et j'aime plutôt bien les dissos. J'ai testé la coke basé "pour faire plaisir" a une ex qui en etait dépendant plusieurs années (mais qui ne replongerais clairement pas et ce ne fut pas le cas sinon je ne l'aurais pas fait).
depuis j'ai consommer plusieurs fois chez des gens le crack. puis seul chez moi.

Quand je consomme du crack, j'achète environs 150, je fais ma session casi non stop et puis je m'arrete net (un peu dur mais ça passe avec du trama, des benzos et tout mon atirail) et je me refais ce plaisir la environs 2 a 4 mois.

Donc dans mon cas une consommation RéCRéATIVE et OCCASIONNEL de coke basé est possible ! Mais j'ai beaucoup de produits sur le coté.

Bon courage,

Faust

"J'ai des coups d'chaud, des sueurs froides comme un alcoolique
Quand j'vois les humains, j'perds la foi comme un catholique"

Hors ligne

 

YHWH 
Banni
040
Inscrit le 16 Dec 2019
59 messages
Ne te suicide pas
Ne prends rien fais du sport mange bien, fais que des trucs naturels, si tu tiens quelques jours tu seras lancé vers ta renaissance

Hors ligne

 

youpi 
Nouveau membre
France
030
Inscrit le 06 Jan 2019
11 messages
Comment avoir suffisamment envie de lâcher crack, free, coke? Jamais su. Même pas imaginable de vivre sans, tellement les sensations sont devenues, au fil des décennies, part de l'identité. Le produit et ses effets font partie de l'être, maintenant. La psycho-action a des conséquences physiques aussi quand tu gères plus ta conso. Quand c'est Crack qui te "gère". Ouais, ça dégénère. Le fric il en faut toujours plus. Pour les produits et pour financer les liens avec tes semblables, tu te débrouilles par tous les moyens. Mais pour manger... t'as rien alors tu pilles tes propres gosses. Ta femme, elle se doute de rien mais ses thunes, les courses qu'elle fait, ses objets de valeur, tous les appareils, les cuillères de la maison qui disparaissent, elle t'en parle, elle comprend pas. Elle t'emmerde à chercher à ce que tu l'aides à comprendre. Le relationnel domestique fout l'camp. Femme, enfants de 5 et 6 ans qui te font une confiance aveugle parce que t'es le père , qu'ils t'aiment et qu'au fil des années tu les a convaincus que tu les aimes... Tu les pilles. Jour après jour. Pour ton plaisir perso et des jouissances avec tous les consommateurs du quartier, de la ville tous produits confondus. Ça t'fait chier tes gosses, leur amour, leur sourire, leur putain de joie à te vouloir des bisous, des calins, des balades en forêt, des réjouissances d'anniversaires, de noel, de nouvel an, de fêtes, ça t'emmerde. Ils voient pas que t'en as rien à battre de leurs besoins. Leur bouffe, leurs habits, l'?cole, les soins médicaux, leurs opérations dentaires alors que t'as même plus de dents toi-même à 50 ans. Tes gosses tu les emmerdes. Les pochons que tu laisses à leur portée, les ordis en mode dark permanent, affichant des images choquantes, tout ça. De les entuber, de les mettre en danger, de détruire tes gosses ça te rajoute un supplément jouissif à ta défonce. Le relationnel au taf c'est tu jongles avec les gens pour t'amuser, tu leur sers des facettes très variées de ta réalité, ça les rend dingues, tu voles sur les chantiers, tu les accuses les uns les autres de tous les torts et ça marche à tous les coups. Trop facile. Au bout d'un moment ça fait Crack, tu changes de taf, de gens et rebelote. Pourquoi envisager de vivre sans produit désinhibant qui t'offre ces sensations vertigineuses, ce pouvoir sur tous les entourages? Quand t'as maintenant partout des quantités de potes de défonce, c'est bien grâce aux produits alors pourquoi quitter ton vecteur de réalité augmentée? Qu'est-ce-que des mioches même si tu les as reconnus, qu'est-ce-que ça peut foutre qu'ils te voient étrangler leur mère, la traîner dans les escaliers, la cogner, le massacre de leurs esprits tu le vois dans leur terreur, c'est des gosses déglingués par l'horreur et ça te plaît trop! Et Ce Super-Pouvoir il te vient du Crack!!! Là, sous ce toit, tu fais régner la terreur et tu démolis ceux qui continuent connement à t'aimer et pendant ce temps, en parallèle, tu cumules un relationnel du soir et de nuit, dans les lieux artistiques, vernissages, théâtres, bars, soirées privées, tu brilles, tu fais le beau, sapé, tu offres des tournées et fournis des produits. Toi-même cracké. Double-vie trop bien. Super pouvoirs. Et tu disparais, ils te veulent tous. Et tu apparais et disparais des jours. Des semaines. Réapparais tout sourire comme si de rien n'était. Sans explication. Jamais. Tes mioches ça les trouble, ils sont perdus. Leur mère elle aussi. T'es en transe quand elle flippe, ça lui donne l'air merdique. Ça te donne l'envie furieuse de la buter. Alors tu fais semblant que tout va bien. Pour pas consommer ce plaisir tout de suite. Faut lui faire baisser la garde. Les gosses c'est un bon outil pour ça. Et puis dans le huis clos,  entre les 4 murs du p'tit appart de la grande ville bling bling où tout l'monde s'en fout de tout l'monde, tu montes la sauce. Tu t'installes. Tu cuisines à l'ammoniaque histoire que ça pue bien pour les faire rougnier et puis, en restant bien flou tu débites tout ce que tu peux sur tous ces gens géniaux que t'as rencontré ces derniers temps etc etc. Faut les agacer, gosses et mère. Cons! Tu tapes dans le frigo comme si t'avais rien avalé depuis des mois, salis bien casseroles, vaisselle, table, sols, salle de bains, prends tout ce que tu peux, ordis, appareils photo, disques durs, bijoux, perceuse, outils, bouquins de collection, boîtes d'aquarelles, piceaux chinois hors de prix et puis merde quoi, tu prépares tout dans des sacs caché dans l'entresol de l'immeuble pendant qu'elle couche les gosses, puis tu la butes bien comme il faut et le lendemain sans un mot tu fous l'camp. Sur Compostelle pendant des mois, des années tu entubes des dizaines de bons chrétiens qui en plus te remercieront. Celle à qui t'avais promis mariage etc débordée avec les gosses, sa merde tu lui laisses c'est trop bon. T'as pris soin de faire croire à tout l'quartier que c'est elle qui te maltraitait, les gens ils gobent tout, ils en redemandent même quand tu sais les convaincre avec bla bla bla. Crack gère tout ça, ce monde de cons. Et elle restera comme une conne avec des mioches détruits et tu te referas une conscience et de nouveaux amis du monde entier tout le long du chemin jusqu'en Espagne. La neige t'en trouves partout. Même au fin fond des campagnes. Et tu entretiens tes contacts pour savoir tout ce qui se trame dans le quartier que t'as quitté (histoire de t'assurer qu'ils continuent de bien morfler les 3 là...) et tu t'affiches sur les réseaux sociaux, fort de tes centaines de nouveaux amis de partout, histoire d'asseoir ta domination.... Le scénario n'est que suspendu avec le virus de merde qui fait méditer quand même.
Si ça peut aider ou informer, c'est mon témoignage de ce que le crack (+alcool, joints etc) peut te faire jaillir de toi quand tu te laisses guider par son pouvoir. C'est vrai.
Tu peux vérifier. La mère et les gosses sont toujours bien dans la merde et pour longtemps. Le Père suit le Diable et tous ses sbires. Avec CRACK tatoué en haut du bras et rose grise sur le sein.
Reputation de ce post
 
Merci de parler en JE ! Zaz
 
JE dirais que TU un vendeuse de stigmatisation et le texte est imbouffable

Hors ligne

 

billytommy 
Nouveau membre
France
200
Inscrit le 15 Apr 2018
9 messages

youpi a écrit

Comment avoir suffisamment envie de lâcher crack, free, coke? Jamais su. Même pas imaginable de vivre sans, tellement les sensations sont devenues, au fil des décennies, part de l'identité. Le produit et ses effets font partie de l'être, maintenant. La psycho-action a des conséquences physiques aussi quand tu gères plus ta conso. Quand c'est Crack qui te "gère". Ouais, ça dégénère. Le fric il en faut toujours plus. Pour les produits et pour financer les liens avec tes semblables, tu te débrouilles par tous les moyens. Mais pour manger... t'as rien alors tu pilles tes propres gosses. Ta femme, elle se doute de rien mais ses thunes, les courses qu'elle fait, ses objets de valeur, tous les appareils, les cuillères de la maison qui disparaissent, elle t'en parle, elle comprend pas. Elle t'emmerde à chercher à ce que tu l'aides à comprendre. Le relationnel domestique fout l'camp. Femme, enfants de 5 et 6 ans qui te font une confiance aveugle parce que t'es le père , qu'ils t'aiment et qu'au fil des années tu les a convaincus que tu les aimes... Tu les pilles. Jour après jour. Pour ton plaisir perso et des jouissances avec tous les consommateurs du quartier, de la ville tous produits confondus. Ça t'fait chier tes gosses, leur amour, leur sourire, leur putain de joie à te vouloir des bisous, des calins, des balades en forêt, des réjouissances d'anniversaires, de noel, de nouvel an, de fêtes, ça t'emmerde. Ils voient pas que t'en as rien à battre de leurs besoins. Leur bouffe, leurs habits, l'?cole, les soins médicaux, leurs opérations dentaires alors que t'as même plus de dents toi-même à 50 ans. Tes gosses tu les emmerdes. Les pochons que tu laisses à leur portée, les ordis en mode dark permanent, affichant des images choquantes, tout ça. De les entuber, de les mettre en danger, de détruire tes gosses ça te rajoute un supplément jouissif à ta défonce. Le relationnel au taf c'est tu jongles avec les gens pour t'amuser, tu leur sers des facettes très variées de ta réalité, ça les rend dingues, tu voles sur les chantiers, tu les accuses les uns les autres de tous les torts et ça marche à tous les coups. Trop facile. Au bout d'un moment ça fait Crack, tu changes de taf, de gens et rebelote. Pourquoi envisager de vivre sans produit désinhibant qui t'offre ces sensations vertigineuses, ce pouvoir sur tous les entourages? Quand t'as maintenant partout des quantités de potes de défonce, c'est bien grâce aux produits alors pourquoi quitter ton vecteur de réalité augmentée? Qu'est-ce-que des mioches même si tu les as reconnus, qu'est-ce-que ça peut foutre qu'ils te voient étrangler leur mère, la traîner dans les escaliers, la cogner, le massacre de leurs esprits tu le vois dans leur terreur, c'est des gosses déglingués par l'horreur et ça te plaît trop! Et Ce Super-Pouvoir il te vient du Crack!!! Là, sous ce toit, tu fais régner la terreur et tu démolis ceux qui continuent connement à t'aimer et pendant ce temps, en parallèle, tu cumules un relationnel du soir et de nuit, dans les lieux artistiques, vernissages, théâtres, bars, soirées privées, tu brilles, tu fais le beau, sapé, tu offres des tournées et fournis des produits. Toi-même cracké. Double-vie trop bien. Super pouvoirs. Et tu disparais, ils te veulent tous. Et tu apparais et disparais des jours. Des semaines. Réapparais tout sourire comme si de rien n'était. Sans explication. Jamais. Tes mioches ça les trouble, ils sont perdus. Leur mère elle aussi. T'es en transe quand elle flippe, ça lui donne l'air merdique. Ça te donne l'envie furieuse de la buter. Alors tu fais semblant que tout va bien. Pour pas consommer ce plaisir tout de suite. Faut lui faire baisser la garde. Les gosses c'est un bon outil pour ça. Et puis dans le huis clos,  entre les 4 murs du p'tit appart de la grande ville bling bling où tout l'monde s'en fout de tout l'monde, tu montes la sauce. Tu t'installes. Tu cuisines à l'ammoniaque histoire que ça pue bien pour les faire rougnier et puis, en restant bien flou tu débites tout ce que tu peux sur tous ces gens géniaux que t'as rencontré ces derniers temps etc etc. Faut les agacer, gosses et mère. Cons! Tu tapes dans le frigo comme si t'avais rien avalé depuis des mois, salis bien casseroles, vaisselle, table, sols, salle de bains, prends tout ce que tu peux, ordis, appareils photo, disques durs, bijoux, perceuse, outils, bouquins de collection, boîtes d'aquarelles, piceaux chinois hors de prix et puis merde quoi, tu prépares tout dans des sacs caché dans l'entresol de l'immeuble pendant qu'elle couche les gosses, puis tu la butes bien comme il faut et le lendemain sans un mot tu fous l'camp. Sur Compostelle pendant des mois, des années tu entubes des dizaines de bons chrétiens qui en plus te remercieront. Celle à qui t'avais promis mariage etc débordée avec les gosses, sa merde tu lui laisses c'est trop bon. T'as pris soin de faire croire à tout l'quartier que c'est elle qui te maltraitait, les gens ils gobent tout, ils en redemandent même quand tu sais les convaincre avec bla bla bla. Crack gère tout ça, ce monde de cons. Et elle restera comme une conne avec des mioches détruits et tu te referas une conscience et de nouveaux amis du monde entier tout le long du chemin jusqu'en Espagne. La neige t'en trouves partout. Même au fin fond des campagnes. Et tu entretiens tes contacts pour savoir tout ce qui se trame dans le quartier que t'as quitté (histoire de t'assurer qu'ils continuent de bien morfler les 3 là...) et tu t'affiches sur les réseaux sociaux, fort de tes centaines de nouveaux amis de partout, histoire d'asseoir ta domination.... Le scénario n'est que suspendu avec le virus de merde qui fait méditer quand même.
Si ça peut aider ou informer, c'est mon témoignage de ce que le crack (+alcool, joints etc) peut te faire jaillir de toi quand tu te laisses guider par son pouvoir. C'est vrai.
Tu peux vérifier. La mère et les gosses sont toujours bien dans la merde et pour longtemps. Le Père suit le Diable et tous ses sbires. Avec CRACK tatoué en haut du bras et rose grise sur le sein.

Belle prose! Merci

Hors ligne

 

Psilosophia 
Esthète du Néant
France
2521
Inscrit le 13 Apr 2014
373 messages
Blogs
Il y en a ici que ton témoignage va agacer, mais en tout cas on sent que tu maîtrises ta prose, et ce indépendamment de personne utilisée dans la narration. Merci !

"Vieil océan, aux vagues de cristal ... tu rappelles au souvenir de tes amants, sans qu'on rende toujours compte, les rudes commencements de l'homme, où il fait connaissance avec la douleur, qui ne le quitte plus."

Les Chants de Maldoror Isidor Ducasse

Hors ligne

 

Cagalope33
Nouveau membre
France
010
Inscrit le 27 Mar 2020
4 messages

youpi a écrit

Comment avoir suffisamment envie de lâcher crack, free, coke? Jamais su. Même pas imaginable de vivre sans, tellement les sensations sont devenues, au fil des décennies, part de l'identité. Le produit et ses effets font partie de l'être, maintenant. La psycho-action a des conséquences physiques aussi quand tu gères plus ta conso. Quand c'est Crack qui te "gère". Ouais, ça dégénère. Le fric il en faut toujours plus. Pour les produits et pour financer les liens avec tes semblables, tu te débrouilles par tous les moyens. Mais pour manger... t'as rien alors tu pilles tes propres gosses. Ta femme, elle se doute de rien mais ses thunes, les courses qu'elle fait, ses objets de valeur, tous les appareils, les cuillères de la maison qui disparaissent, elle t'en parle, elle comprend pas. Elle t'emmerde à chercher à ce que tu l'aides à comprendre. Le relationnel domestique fout l'camp. Femme, enfants de 5 et 6 ans qui te font une confiance aveugle parce que t'es le père , qu'ils t'aiment et qu'au fil des années tu les a convaincus que tu les aimes... Tu les pilles. Jour après jour. Pour ton plaisir perso et des jouissances avec tous les consommateurs du quartier, de la ville tous produits confondus. Ça t'fait chier tes gosses, leur amour, leur sourire, leur putain de joie à te vouloir des bisous, des calins, des balades en forêt, des réjouissances d'anniversaires, de noel, de nouvel an, de fêtes, ça t'emmerde. Ils voient pas que t'en as rien à battre de leurs besoins. Leur bouffe, leurs habits, l'?cole, les soins médicaux, leurs opérations dentaires alors que t'as même plus de dents toi-même à 50 ans. Tes gosses tu les emmerdes. Les pochons que tu laisses à leur portée, les ordis en mode dark permanent, affichant des images choquantes, tout ça. De les entuber, de les mettre en danger, de détruire tes gosses ça te rajoute un supplément jouissif à ta défonce. Le relationnel au taf c'est tu jongles avec les gens pour t'amuser, tu leur sers des facettes très variées de ta réalité, ça les rend dingues, tu voles sur les chantiers, tu les accuses les uns les autres de tous les torts et ça marche à tous les coups. Trop facile. Au bout d'un moment ça fait Crack, tu changes de taf, de gens et rebelote. Pourquoi envisager de vivre sans produit désinhibant qui t'offre ces sensations vertigineuses, ce pouvoir sur tous les entourages? Quand t'as maintenant partout des quantités de potes de défonce, c'est bien grâce aux produits alors pourquoi quitter ton vecteur de réalité augmentée? Qu'est-ce-que des mioches même si tu les as reconnus, qu'est-ce-que ça peut foutre qu'ils te voient étrangler leur mère, la traîner dans les escaliers, la cogner, le massacre de leurs esprits tu le vois dans leur terreur, c'est des gosses déglingués par l'horreur et ça te plaît trop! Et Ce Super-Pouvoir il te vient du Crack!!! Là, sous ce toit, tu fais régner la terreur et tu démolis ceux qui continuent connement à t'aimer et pendant ce temps, en parallèle, tu cumules un relationnel du soir et de nuit, dans les lieux artistiques, vernissages, théâtres, bars, soirées privées, tu brilles, tu fais le beau, sapé, tu offres des tournées et fournis des produits. Toi-même cracké. Double-vie trop bien. Super pouvoirs. Et tu disparais, ils te veulent tous. Et tu apparais et disparais des jours. Des semaines. Réapparais tout sourire comme si de rien n'était. Sans explication. Jamais. Tes mioches ça les trouble, ils sont perdus. Leur mère elle aussi. T'es en transe quand elle flippe, ça lui donne l'air merdique. Ça te donne l'envie furieuse de la buter. Alors tu fais semblant que tout va bien. Pour pas consommer ce plaisir tout de suite. Faut lui faire baisser la garde. Les gosses c'est un bon outil pour ça. Et puis dans le huis clos,  entre les 4 murs du p'tit appart de la grande ville bling bling où tout l'monde s'en fout de tout l'monde, tu montes la sauce. Tu t'installes. Tu cuisines à l'ammoniaque histoire que ça pue bien pour les faire rougnier et puis, en restant bien flou tu débites tout ce que tu peux sur tous ces gens géniaux que t'as rencontré ces derniers temps etc etc. Faut les agacer, gosses et mère. Cons! Tu tapes dans le frigo comme si t'avais rien avalé depuis des mois, salis bien casseroles, vaisselle, table, sols, salle de bains, prends tout ce que tu peux, ordis, appareils photo, disques durs, bijoux, perceuse, outils, bouquins de collection, boîtes d'aquarelles, piceaux chinois hors de prix et puis merde quoi, tu prépares tout dans des sacs caché dans l'entresol de l'immeuble pendant qu'elle couche les gosses, puis tu la butes bien comme il faut et le lendemain sans un mot tu fous l'camp. Sur Compostelle pendant des mois, des années tu entubes des dizaines de bons chrétiens qui en plus te remercieront. Celle à qui t'avais promis mariage etc débordée avec les gosses, sa merde tu lui laisses c'est trop bon. T'as pris soin de faire croire à tout l'quartier que c'est elle qui te maltraitait, les gens ils gobent tout, ils en redemandent même quand tu sais les convaincre avec bla bla bla. Crack gère tout ça, ce monde de cons. Et elle restera comme une conne avec des mioches détruits et tu te referas une conscience et de nouveaux amis du monde entier tout le long du chemin jusqu'en Espagne. La neige t'en trouves partout. Même au fin fond des campagnes. Et tu entretiens tes contacts pour savoir tout ce qui se trame dans le quartier que t'as quitté (histoire de t'assurer qu'ils continuent de bien morfler les 3 là...) et tu t'affiches sur les réseaux sociaux, fort de tes centaines de nouveaux amis de partout, histoire d'asseoir ta domination.... Le scénario n'est que suspendu avec le virus de merde qui fait méditer quand même.
Si ça peut aider ou informer, c'est mon témoignage de ce que le crack (+alcool, joints etc) peut te faire jaillir de toi quand tu te laisses guider par son pouvoir. C'est vrai.
Tu peux vérifier. La mère et les gosses sont toujours bien dans la merde et pour longtemps. Le Père suit le Diable et tous ses sbires. Avec CRACK tatoué en haut du bras et rose grise sur le sein.

Choquant, mais je pense que ca peut éviter que pas mal de gens touche a cette merde ...

Reputation de ce post
 
Le crack n'est pas de la "merde". ! Pas sur Psychoactif

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2000
Inscrit le 08 Aug 2008
9261 messages

Cagalope33 a écrit

Choquant, mais je pense que ca peut éviter que pas mal de gens touche a cette merde ...

Sur Psychoactif on ne tolère pas le jugement que ce soit pour une personne, une pratique, un produit.

De même merci de parler en "JE" (ça evite les généralités et les gros clichés...)

ceci est dans la charte que vous avez accepté.


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

En ligne

 

Faust08 
Nouveau Psycho
Belgique
100
Inscrit le 28 Jul 2017
70 messages
Blogs
Salut !

Je me permets de reposter car ayant eu peu d'interet pour mon premier poste, et que ma maniere de gerer marche extremement bien pour moi.
Je serais assez rapide je suis consommateur de benzos et de tramadol, et de temps en temps je me fais 10jde crack (2g/jour) puis arrete une trentaine dejour le seul craving que je ressemt est a 8h quand le pochons est vide. Le jour ou je decide d'arrêter je recommence tout de suite mon traitement tramadol environ 450 mg par jour et le Bendo qui nous sert très rarement pourquoi peut-être que je peux en prendre deux trois gros après vraiment une grosse session mais je ne ressens aucun mal-être j'ai aucun problème social me rend seul j'ai l'impression que la session et déjà du passé 1 jours après. Et he ne suis paa impatiemt dy revemir. Cela parce que tramadol en plus detre un leger opiaces agits aussi plutot fortement sur la serotonine, la neuro adrenaline et encore dautre neuronnes en  commun. JE PENSE quil pourrais aider lea personne trop sensible au craving (comme  moi).

Voila mon avis et mes conseils ! Avec cette methode ca doia faire 6 moi que je consomme ainsi ef je nai jamais eu de probleme de dependance !

Prennez soin de vous bande de pirates:snort:demon1 !
(Attention quune consomation trop longue de bensoz ou de tramadol pourraia entrainer une addiction donc peut etre le utilise les 10premier j seulement ?

"J'ai des coups d'chaud, des sueurs froides comme un alcoolique
Quand j'vois les humains, j'perds la foi comme un catholique"

Hors ligne

 

Meumeuh 
Story O' My LF / Adhérent PA
Jolly Roger
4400
Inscrit le 21 Nov 2017
1470 messages
Blogs

que ma maniere de gerer marche extremement bien pour moi.

Yo !

Intéressant, après garde à l'esprit que ce qui marche sur toi , ne marche pas forcément sur moi (par ex) mais tu dois le savoir....

Moi pas de soucis non plus avc le crack / freebase.

Pas de techniques particulières sauf de ne pas consommer deux jours de suite... Et de prendre que la quantité que je vais consommer avec un.e ami.e ... Mais encore une fois j'ai fait de la grosse merdasse avec la cc en général ( iv , freebase , sniff )il y a un bonne quinzaine d'années, avant de pouvoir ne plus être dans une conso problématique...

Je suis sous TSO ( metha ) mais a vrai dire je n'inclut pas mon ttt vis à vis de mes sessions de fume ... 

Sinon il y a un topic :  le craving c'est dur  ( dsl je suis sur mon Android  mais si je me suis pas trompé il devrais être là)  https://www.psychoactif.org/forum/2020/ … .html#divx

A bientôt,
MM

Dernière modification par Meumeuh (02 juin 2020 à  08:20)

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    Il y a 2jCommentaire de jegthegui (6 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 8hCommentaire de Mith (42 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Rêves
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Expériences - Les dégâts du (faux) sucre? (TR 480mg - exp désagréable)
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Je pensais que... mais en fait non
    Il y a 2mnCommentaire de filousky dans [Alcool...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Première prise pas d'effet
    Il y a 2hNouvelle discussion de hellboy dans [Speed-Amphétamines...]
     Forum 
    Expériences - La drogue oui, mais jusqu'a quel age?
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de L'astronaute dans [Cannabis...]
    (17 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Maux de tête et canna
    Il y a 3hCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Sexualité - Problème d'éréction, et précoce
    Il y a 5hCommentaire de ChronicPain06 dans [Cocaïne-Crack...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Sniffer - Bupré : sniff plus efficace mais effets moins longs ?
    Il y a 5hCommentaire de Pantoufle dans [Buprénorphine (Subute...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Mon aventure du soir (un peu en tournante)
    Il y a 6hNouvelle discussion de Ploping dans [Chemsex, Slam, Sexe e...]
     Forum 
    Escitalopram - Triper avec du Escitalopram
    Il y a 6hCommentaire de sktroxxxX dans [Antidepresseurs...]
    (2 réponses)
     Blog 
    La société est un énorme caillou de coke
    Il y a 16hNouveau blog de Junon dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Photothèque de FDL
    Il y a 22h
    5
    Commentaire de FrenchDrugsLover dans le blog de FrenchDrugsLover
    (35 commentaires)
     Blog 
    La metha et moi
    Il y a 1jNouveau blog de Viaflie dans [Tranche de vie]
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 05:05
     PsychoWIKI 
    Cannabis, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Virani, Bruno91100 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     DMT + The machine, premières expériences
    par Janoooo, le 14 Jun 2020
    Hey ! Je viens de me lancer dans mon premier achat sur le deep, j'ai commandé la fameuse DMT qui me tentait depuis tout ce temps ! J'ai donc reçu 0.250mg de poudre '' jaune '', que j'ai partagé en doses d'environ 0.020-0.025, en partageant des 0.1 en part égale, car pas de balance au miligrame....[Lire la suite]
     Attention chantage
    par kakeop, le 07 Jul 2020
    Salut, je tiens à partager une expérience qui je l'espère permettra à certains d'éviter de se faire arnaquer. Un beau matin je reçois une lettre, la voici : Bonjour, je suis votre facteur ou votre dealer comme vous préférez. J'ai souvent remarqué dans des enveloppe bulle avec l'intérieur...[Lire la suite]
     1P-LSD 200ug, "When the Rain Begins to Fall"
    par Johan89, le 23 Jun 2020
    A la vue des événements et de ce que m’évoque ce trip, j’ai décidé de donner un titre à ce récit : « When the Rain Begins to Fall » (en référence au titre de Pia Zadora, Jermaine Jackson). A propos de moi : Homme, 1m86, environ 70kg, aucune tolérance au LSD au moment de la prise, pa...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    C'est bon à savoir dans [commentaire de blog] Photothèque de FDL
    (Il y a 6h)
    Étant accro à cette molécule, je déplore le mélange inconscient avec le seresta dans [forum] A quel dose le lyrica devient il "récréatif"
    (Il y a 7h)
    Je te relis et bim encore la banane dans [commentaire de blog] Juste envie de partager.
    (Il y a 2j)
    J'adore souvent tes interventions. M. Red dans [forum] Numérique et usage(r.e.)s de drogues, l'enquête continue ici !
    (Il y a 2j)
    Bon anniversaire poto ! M. Rouge dans [forum] La drogue oui, mais jusqu'a quel age?
    (Il y a 2j)

    Pied de page des forums