Les témoignages d'après :"Dernière heure de gloire pour la codéine?" / PsychoACTIF

Les témoignages d'après :"Dernière heure de gloire pour la codéine?"

Publié par Exa, 12 novembre 2017 à  09:30
6722 vues, 44 réponses
Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 183

Salut Cain,

Moi j'ai fait une double découverte quand j'ai fini mon sevrage dégressif de la codéine en décembre 2017:

- c'est vrai, je n'arrête pas d'enchainer les crèves ORL. Les 3 derniers mois, j'en ai eu une par mois, à peine fini, déjà de retour (nez, gorge, oreille et surtout la toux grasse ou pire, sèche, c'est ultra déplaisant surtout quand on ne peut pas la soulager...). Je confirme que pour les petits trucs, j'en chope bien plus et plus souvent, j'ai eu des petits staphylocoques cutanés, des orgelets, bref plein de trucs à la noix depuis 8 mois, par contre les effets secondaires de la codéine ont cessé dont ça fait une balance,

- curieux, mais j'ai l'impression que mon seuil de résistance à la douleur s'est relevé. Je prenais du codoliprane massivement le soir en me couchant (tout en 1 fois toutes les 24h donc). En journée, j'avais parfois de grosses migraines et ces dernières années j'ai eu plusieurs tendinites au coude, au tendon d'Achille et aux trapèzes et je dégustais sec en journée. Maintenant, je trouve que tout ça ne fait plus si mal.
Mes migraines me font penser à des maux de tête simples et comme je ne peux prendre que du paracétamol et qu'il ne soulage que des petites douleurs, je n'en prends pas, le mal disparait dans la nuit. Quand à mes diverses tendinites, 2 se sont réveillées et je trouve la douleur bien plus faible qu'avant. C'est très étrange, j'en ai parlé à mon addicto qui n'a pas trouvé de réponse si ce n'est peut être dans mon mode de consommation de la codéine, 1 fois par jour.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6034

Pour les migraines il faut connaitre le pb des cephalées induites par l'abus d'antalgiques. Et qui baissent avec le sevrage ou la baisse des doses, dans 70% des cas.

https://fr.medipedia.be/migraine/traite … ntalgiques

Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 183

Merci prescripteur pour ce renvoi.

Pendant toute ma dépendance à la codéine j'ai eu de terribles migraines ophtalmiques, alors qu'avant elles étaient bien plus rares.

Maintenant que je ne prends plus de codéine, j'ai eu 1 migraine ophtalmique depuis décembre dernier et elle a fini par partir toute seule après une nuit au repos. Quant au mal de tête, il me parait tellement léger qu'il finit aussi par partir tout seul en s'éloignant des sources qui le produisent (lumières, sons.)

Très intéressant.

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
1400
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1782
Blogs

Prescripteur, penses-tu que les opiacés peuvent induire une sorte d'immunité aux petits pépins du quotidien style rhumes, enrouements, léger mal de tête, comme j'ai pu l'avancer ici ?


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6034

Bonjour, en principe les opiacés diminuent l'immunité donc rendent plus sensibles aux infections

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC153143/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16764216

Mais en prise chronique (vs aigue) les opiacés ne favoriseraient pas les infections virales

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1301643

it appears that chronic opioid treatment in vivo induces a state of immune tolerance, with normal resistance to viral infections, whereas short or single administration has a detrimental effect

Effectivement d'assez nombreux témoignages affirment que sous opiacé on n'attrape presque jamais de rhume. Une des explications serait que sous opiacé on n'en sent pas les symptomes. Une remarque (voir Reddit) rappelle que l'heroine a été d'abord mise sur le marché par Bayer comme traitement symptomatique  du rhume.

I never really questioned this, seemed simple to me. Shit Bayer is the one who put diacetylmorphine in a bottle, named it Heroin, and sold it as the best damn medicine for the common cold out there. You can bet your ass it worked, too. So I figure when you're constantly with opiates in your system it's basically like you just can't stop taking way more effective versions of NyQuil and DayQuil, shit you could have a cold right now and just have no way of knowing haha

http://www.bluelight.org/vb/threads/608 … une-system
https://www.reddit.com/r/opiates/commen … h_opiates/

En conclusion je ne sais pas !!!!

Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
11600
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3736

Effectivement d'assez nombreux témoignages affirment que sous opiacé on n'attrape presque jamais de rhume. Une des explications serait que sous opiacé on n'en sent pas les symptomes. Une remarque (voir Reddit) rappelle que l'heroine a été d'abord mise sur le marché par Bayer comme traitement symptomatique  du rhume.

Je confirme que sous opiacés je n'étais jamais malade ( je parle justement de toutes ces"crèves" le plus souvent virales que sont les rhumes et cie et que quand je me sevrais le moindre petit virus me tombait sur la tronche big_smile (et toutes mes connaissances peuvent aussi témoigner dans ce sens), idem pour les trucs style pityriasis rosé de Gibert big_smile ...

J'ignore quelle en est la raison objective, mais c'est un fait.

Pour l'hypothèse des symptômes non ressentis, je ne suis pas d'accord, car quand le nez coule ou qu'on doit éternuer, avec ou sans opi, c'est pareil ! Et puis, aussi, quand j'ai de la fièvre, avec ou sans opi, je le ressent..Mais, le truc, c'est que sous opi, jamais ou presque je n'avais de fièvre...Par contre, quand un truc plus costaud, type grippe ou varicelle doit te tomber dessus, crois moi, que les symptômes tu les sens comme tous le monde!

Pour ce qui est des maux de tête (ou de dents) opiacés ou pas quand on y est sujet, ça ne change rien (ou, comme dit plus haut, ça peut même les provoquer ou les aggraver).

Mon explication la plus plausible, serait que lors d'un usage chronique d'opiacés, finalement, ton organisme retrouve un certain équilibre et que quand tu te sèvres, tu fragilises ton corps en bouleversant complètement cet équilibre. Le temps qu'un nouvel équilibre se crée, tu es beaucoup plus fragile et ça peut durer de longs mois sans doute...

Dernière modification par Mascarpone (16 septembre 2018 à  11:46)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


prescripteur 
Modérateur
8600
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 6034

ça me rappelle un peu l'image  des rites de passage de Van Gennep, notamment appliquée au  deuil.
Il y a la rupture (la mort de l'autre, le sevrage pour l'heroine) et finalement la reconstruction. mais l'état intermédiaire (la marge) est un temps de tous les dangers, car on n'est plus la personne d'avant et pas encore celle d'après. Ce qui explique que la mortalité des personnes endeuillées est environ le double de celles de personnes du même âge non endeuillée.
Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
1400
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1782
Blogs

Mon explication la plus plausible, serait que lors d'un usage chronique d'opiacés, finalement, ton organisme retrouve un certain équilibre et que quand tu te sèvres, tu fragilises ton corps en bouleversant complètement cet équilibre. Le temps qu'un nouvel équilibre se crée, tu es beaucoup plus fragile et ça peut durer de longs mois sans doute...

Oui ! Et bien d'accord aussi sur l'idée que non, on a pas de rhume, en usage d'opi chronique. Depuis 7 ans de subu, pas un rhume, pas un refroidissement... en ce qui me concerne. Et j'ai jamais eu de migraines, sauf en gueule de bois. Et là l'héro était le meilleur remède.
Et pour continuer la réflexion, je dirais que cette "meilleure santé" (globalement ça revient à ça) sous opis, on ne nous en parle surtout pas, parce que l'on (dans le "on", je vise l'ensemble des pouvoirs publics) ne veut pas associer quoi que ce soit de positif sur l'héro ou les opis. C'est un poison épissétou.


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 183

Cain, tu as raison mais je ne pense pas que cet effet psychique fonctionne sur tout le monde.

Il y a des gens réceptifs aux opiacés, comme nous, et on se rend compte qu'elle a un effet apaisant, anxiolytique, antidépresseur en plus d'agir sur la douleur (pour ceux qui la prennent avec paracétamol).

Par contre, il y a des gens qui n'ont ni plaisir ni cet effet apaisant avec des opiacés à dosage thérapeutique.

Pour certains comme moi, me tourner vers un antidépresseur pour mon anxiété a été bien plus utile que 10 ans de codéine mais pour d'autres, comme Mascarpone le rappelle souvent, la consommation de codéine permet de tenir en laisse déprime et anxiété. Il y a des gens qui ont pu trouver durablement un équilibre avec sans mettre en danger leur santé en détournant l'usage de la codéine et préfèrent 100 fois la consommer que de passer à des AD.

Je le comprends parfaitement car les AD ne marchent pas sur tout ni sur tout le monde mais pour moi c'est fini les opiacés, du moins j'espère ne plus jamais en avoir envie ni besoin.

Hors ligne


Caïn 
PsychoHead
1400
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1782
Blogs

Bien d'accord avec toi mais moi ce qui me fait flipper dans les AD (et benzos), c'est les atteintes possibles au cerveau, pertes de mémoires etc.
mais bon, c'est peut-être des conneries.


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne


Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 183

Je comprends parfaitement ta réticence car elle est souvent exprimé sur ce site par les consommateurs de codéine notamment.

Beaucoup de ceux qui en abusent ont remarqué son effet "anxiolytique" et/ou "antidépresseur" et préfèrent donc celui-ci à un AD dont l'effet peut aller du très bien au neutre ou à la calamité.

Depuis que j'ai fini mon sevrage dégressif de la codéine j'ai retrouvé une forme étonnante, je n'ai plus d'état confus, de lourde fatigue et sur le plan de la vivacité d'esprit il n'y a pas photo. Travailler sous codéine me rendait ultra lente, parfois abrutie de fatigue et confuse au point de passer un temps infini à me relire et comprendre les concepts que je devais manipuler. Ce n'est plus le cas.

Après, l'AD a changé la chimie de mon cerveau, c'est évident. Le changement est positif car mes angoisses sont sous cloche là ou avant elles étaient sous un tamis à fine grille avec la codéine, je suis dans un état de bien être que je n'avais pas connu depuis des années et j'ai une baisse du ressenti de certaines émotions dont la tristesse. Il y a un prix à payer c'est que certaines émotions positives ont aussi baissé en intensité sans disparaitre toutefois mais je ne suis plus hypersensible comme avant.

Tout ça m'a aidé pour mon sevrage dégressif dont les difficultés physique ont été aplanies par mon état mais j'admets que je ne veux pas changer fondamentalement, je veux juste apprendre à apprivoiser mes angoisses et à les relativiser, ce que je fais avec un psychologue (TCC). Quand j'aurai avancé, je réduirai l'AD pour retrouver une partie de ma sensibilité étouffée j'espère un jour m'en passer, même si mon addicto me dit que mon TAG est chronique.

C'est très perso car certains font des réactions très négatives aux AD mais ce n'est pas si différents de ceux qui ne supportent pas cette codéine que j'ai tant aimée au point que je ne dois jamais plus en reprendre, même si sa douce chaleur et le sommeil cotonneux qu'elle produisait chez moi me manque parfois quand je passe une partie de la nuit à regarder un reportage assez glauque sur la toundra sibérienne...

Reputation de ce post
 
Merci Lilas ! C.

Hors ligne


Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
11600
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3736

Depuis que j'ai fini mon sevrage dégressif de la codéine j'ai retrouvé une forme étonnante, je n'ai plus d'état confus, de lourde fatigue et sur le plan de la vivacité d'esprit il n'y a pas photo. Travailler sous codéine me rendait ultra lente, parfois abrutie de fatigue et confuse au point de passer un temps infini à me relire et comprendre les concepts que je devais manipuler. Ce n'est plus le cas.

Comme quoi, on est tous vachement différents et tous des "cas" et des individualités à part entière....

Moi, ça a toujours été exactement le contraire lol

Sans parler forcément de codéine, bosser sous opiacés m'a toujours rendu beaucoup plus efficace! Faut dire que j'ai quasiment commencé ma carrière professionnelle sous opiacés (même si je n'étais pas encore accro la 1ere année) et c'est le jour où il a fallut que j'aille bosser "clean" que ça s'est gâté...Déjà que, en bon corse big_smile , je n'ai jamais été un fanatique du boulot, me lever à heures fixes pour aller "m'emprisonner" durant des heures pour un patron, ça m'a toujours royalement fait chier (même si mes employeurs divers ont toujours été plutôt contents de mon boulot...)

Je ne comprendrai jamais les gens qui s'ennuient quand ils ne travaillent pas surpris , il y a tant d'autres choses à faire...

Bref, depuis, bosser clean, je m'y suis fait, mais entre sous opi et sans rien, pour moi, ya pas photo! Et j'ai un paquet de potes pour qui c'est pareil...Après, c'est sans doute aussi une question de dose: Je n'ai jamais pris d'opi pour piquer du zen comme une larve du début à la fin, c'est pas mon truc wink piquer du zen, pour moi, ça va bien en fin de "trip" quand je suis pas loin d'aller me pieuter, donc après 8 bonnes heures, au moins!

Quant aux benzos, j'ai déjà dit de multiples fois ce que j'en pensais et vu, qu'en plus, elles ont sur moi un effet totalement contraire, c'est réglé big_smile

Et les AD, jamais testé, mais tout ce qui est censé me modifier les boyaux de la tête lol , je m'en méfie comme de la peste! Ma cervelle et ma mémoire d'éléphant, j'y tiens (même si je suis une tête de con  parfois wink ) cool

Dernière modification par Mascarpone (18 septembre 2018 à  14:45)


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne


Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 183

J'adore toujours autant ton point de vue Mascarpone car cela nous prouve à quel point en effet nous sommes tous différents.

Je pense qu'on se rejoint sans doute sur la réceptivité aux opiacés et le doux plaisir cotonneux qu'on ressent en  prenant de la codéine le soir. Sauf que moi, je n'ai jamais pu la supporter en journée et qu'à forte dose la codéine m'a rendue confuse mentalement, crevée, alors que je la prenais uniquement la nuit (je ne parle même pas de mes pauvres intestins...).

J'ai pris le chemin sevrage, de l'abandon définitif (j'espère) de la codéine que j'aime tant et j'ai pris un AD pour soigner mon anxiété généralisée. J'ai eu très peur, mais je suis aujourd'hui heureuse comme je ne me souviens pas l'avoir jamais été. Alors c'est vrai que comme toutes les grandes anxieuses je me dis et si et si et si....et si ce bonheur était fictif car crée par la venlafaxyne et si cet AD finissait par me changer et baisser mon seuil de sensibilité aux autres et si et si et si....

J'ai donc une vrai anxiété par rapport à cet AD mais pour soigner l'anxiété je ne connais qu'un truc qui marche sur le fond (pour moi l'AD met un couvercle, rien de plus, il aide à entamer une thérapie pour apprivoiser son anxiété et je n'ai aucun doute sur le fait qu'il ne me guérira pas, surtout que je ne suis pas malade mais anxieuse) c'est de faire face à ses peurs pour les analyser, se détacher de celles qui sont irrationnelles et tenter d'apprivoiser celle qui ont un fondement mais sont ressenties de façon exagérée.

je verrai donc à moyen terme quel bilan tirer de cet état de félicité que je connais actuellement, même si je reconnais que le bonheur peut être inquiétant pour une anxieuse wink

Le fait que d'autres puissent rester en phase avec la codéine sur de très longues durée m'émerveille dans un certain sens. J'aurai tellement aimé pouvoir faire ça.

Hors ligne


guérir 
Psycho junior
200
Date d'inscription: 13 Oct 2016
Messages: 315
Blogs

Lilas24 a écrit

surtout que je ne suis pas malade mais anxieuse

L'anxiete peut devenir une maladie si elle est trop envahissante,trop forte

Moi par exemple mon hyper anxiete m'handicape plus que ma bipolarité ou mon etat depressif.

letat depressif cest horrible mais avec un bon traitement ,une bonne therapie,du temps ca finit par s'apaiser (du moins dans mon cas)...attention je ne fais pas de mon cas une généralité !je sais qu'il y a des gens qui font depression sur depression et c'est une vrai galere !je parlais juste de MON cas.

l'anxiete c'est h24 depuis ma naissance et ca me suit partout et ca se projette sur tout...un pb résolu,juste le temps de souffler à peine et hop un autre arrive et on repart dans le meme etat.....sans fin.
difficile a soigner vraiment meme avec tcc ou medocs...

vivre sans arret dans un etat anxieux c'est hyper épuisant,une vraie torture...


Je suis l'heureux gagnant du package: anxiété sociale/anxiété généralisée/ bipolarité
Je me soigne...mais le chemin est encore très long...

Hors ligne


Lilas24 
Nouveau Psycho
France
1500
Date d'inscription: 31 Jul 2017
Messages: 183

En te lisant Guérir je vois bien que j'ai encore du chemin à faire.

Mon trouble anxieux généralisé est manifestement ancien au point d'être imbriqué dans ma personnalité. Si je dis que je suis anxieuse et pas malade c'est manifestement parce que je n'ai pas encore totalement dépassé ma peur de la "folie".

Pendant des années elle m'a dévorée car l'anxiété était si forte qu'elle avait un énorme retentissement physique et psychique dont 10 ans de dépendance à la codéine pour tenter de la maitriser, ce qui n'a pas fonctionné. Je me disais donc que je perdais l'esprit avec ses peurs intenses de moins en moins rationnelles.

Lorsqu'elle est démesurée, l'anxiété rend malade, je l'ai été et si j'arrêtais mon antidépresseur, je sais que je replongerai bien vite. Merci pour cette piqure de rappel.

Je vais donc changer mes termes et dire que je compte tout faire pour guérir de mon TAG, même si mon addicto me dit qu'il est devenu chronique. Je ne changerai pas ma nature profonde qui est anxieuse, mais je peux agir pour qu'un jour je puisse faire face à mon anxiété sans antidépresseur, en partie grâce à la TCC que je fais avec un psychologue de choc.

Hors ligne



Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] Drogue info - Dernière heure de gloire pour la codéine?
par Stovo, dernier post 11 septembre 2018 à  16:06 par Caïn
  4014
[ Forum ] Témoignages effet long terme codéine et sevrage
par lilithx, dernier post 31 juillet 2016 à  02:17 par Miss P
  5
[ Forum ] Overdose - S'endormir après léger bad trip après la codé
par Nimlo, dernier post 30 août 2018 à  02:44 par Nimlo
  2
    [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à  la codéine et au tramadol
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 9890 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 7669 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
 Psychoactif 
Questionniare : votre consommation de GHB/GBL/1.4BD
17 août 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
 Appel à témoignage 
Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?
Il y a 4hCommentaire de xorxe (14 réponses)
 Appel à témoignage 
Quel est votre budget drogue mensuel?
Il y a 5jCommentaire de Psyché-D-LiK (137 réponses)
 Forum UP ! 
Mode de consommation - Se moucher entre 2 lignes de cocaïne?
Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum UP ! 
Plaisir et drogues - Champignons Hallucinogènes
Il y a 15hDiscussion sans réponse depuis 12h
 Forum 
Vaporiser - DMT et e.cig
Il y a moins d'1mn
1
Commentaire de SillyCone dans [DMT et Ayahuasca...](12 réponses)
 Forum 
Addiction - Addiction et désir de s'en sortir
Il y a 3mnCommentaire de janis dans [Codéine et dihydrocod...](23 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Sevrage buprenorphine
Il y a 7mn
2
Commentaire de Caïn dans [Buprénorphine (Subute...](20 réponses)
 Forum 
Est k c un psilo ?
Il y a 2h
4
Commentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...](12 réponses)
 Forum 
Culture - Question Growkit 1ere flush Golden Teacher
Il y a 2hCommentaire de Daane-El dans [Psilocybe - Champigno...](21 réponses)
 Forum 
Addiction - Essai
Il y a 2hCommentaire de Heautontimoroumenos dans [Cannabinoïdes de synt...](3 réponses)
 Forum 
Cyamémazine (Tercian) - Tercian (cyamémazine) - Usage récréatif
Il y a 2h
1
Commentaire de Mauddamier dans [Neuroleptiques...](7 réponses)
 Forum 
Arrêt & Sevrage - Lyrica et sevrage en pente douce aux opiacés
Il y a 2hCommentaire de Lilas24 dans [Pregabaline (lyrica)...](7 réponses)
 Blog 
Jour 8
Il y a 2hCommentaire de Sbsimon62 dans le blog de Sbsimon62 (2 commentaires)
 Blog 
Obscurité et couleurs: trip au 1P-LSD
Il y a 3hNouveau blog de janis dans [Trip Report]
 Blog 
Quelques images valent mieux que certains mots
Il y a 3hCommentaire de janis dans le blog de Persévère (1 commentaires)
 
  QuizzZ 
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 11:52
 PsychoWIKI 
Les vaporisateurs de cannabis
 Topic epinglé 
Cannabidiol (CBD) le point sur la législation
 Nouveaux membres 
Beyond the words, fumfum94, Sokan, Asvos, Keskia nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Tr Kétamine
par XtasY, le 14 Oct 2018
Je fais ce tr car j ai quelques questionnements à son sujet. Pour vous mettre dans le contexte, au début de la soirée nous étions 6 un de mes potes (A) a ramener de la ké je n avais encore jamais vraiment essayé (juste une pointe et j avais vraiment envie de tester cette drogue...[Lire la suite]
 Trip Report- Salvia Divinorum x10
par Asvos, le 13 Oct 2018
Vendredi 12 Octobre 2018 : Ps:Il s'agit de ma premiere intervention sur ce forum,jespere que je ne m'y prendrais pas avec trop de maladresse,j'ai vraiment besoin d'exterioriser cette experience,et merci à ceux qui iront jusqu'au bout. Sujet : Homme Taille : 1m83 Poids : 85 Kilos Age : 20 Ans Avant...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Trip Report- Salvia Divinorum x10
(Il y a 3h)
il date de 3 ans ce TR mais putin tu m'as tellement fait rire dans [forum] Premiere prise de MD GOOD trip mais tres mal fini ...
(Il y a 3h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Tr Kétamine
(Il y a 3h)
Attention légende urbaine !! dans [forum] drole de coupe dans la cocaine
(Il y a 4h)
Merci pour ce témoignage. Pierre dans [forum] Des reports sur des consommations moyen long terme, diverses en RC?
(Il y a 4h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0