Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ? / PsychoACTIF

Clonazolam - Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?


#31 13 févier 2018 à  16:26

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je confirme...

Je viens de raccrocher le téléphone et mon pote policier vient de me sortir le Best-Of de mon week end...

Heureusement chez moi ce sont surtout des paroles, mais j'avais moyennement envie de rire. "ah ouais, j'ai dit ça...?"

T'es obligé de croire les gens sur paroles.


Powered by Me®

Hors ligne

#32 13 févier 2018 à  17:53

splinK 
Psycho sénior
France
400
Date d'inscription: 31 Oct 2014
Messages: 742

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

FunkyHunk a écrit

Toujours pas dormi,

Je suis obligé de réfléchir ou de regarder sur l'ordi pour savoir quel jour on est. Je suis littéralement coincé à Samedi.

Contrairement à ce que je disais plus haut, le blackout est énorme. J'ai eu plusieurs coups de fils, vu plusieurs photos dans mon téléphone... perturbant.

Le pire c'est que c'est antérograde, je peine à me souvenir ou j'étais Vendredi et même la semaine passée. J'avais d'ailleurs vécu la même chose lors de ma période d'addiction au Xanax mi-2017.

Expérience traumatisante pour ma part, sûrement parce que ce BZD n'est pas adapté aux redroppeurs comme moi (mais y a t'il un BZD adapté à ça ?).
Je dirai que le plus risqué, c'est d'avoir ce comportement quand on est "comme moi", c'est à dire sur un terrain psycho pentu.

J'ai pris des risques, mais quand je déconne, ça n'arrive qu'une fois. Maintenant je sais, et ce produit sera une substance de secours.
(Je reste en revanche très perturbé par le ressenti, totalement anxiogène ! Je le suis d'autant plus que dans l'article Wiki dédié https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_ … C3%A9pines , le Clonazolam est défini comme "anxiogène" ! Un anxiolytique qui fait angoisser ?! )

Je suppose l'Etizolam plus adapté à mon cas,

haha le fait de pas se souvenir des jours avant la prise ça m'étais arrivé avec une bonne surdose d'etizolam des familles big_smile
Ca doit quand même être vachement mauvais pour le cerveau les benzos pour provoquer des pertes de mémoire pareilles thinking

Dernière modification par splinK (13 févier 2018 à  17:53)

Hors ligne

#33 13 févier 2018 à  18:05

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je pense que les BZD ont avantageusement remplacés les barbituriques,

C'est probablement la meilleure "invention" pharma de ce siècle. Mais comme les opiacés c'est le mésusage qui pose problème...

Chez un usager serieux, qui suit sa prescription le bénéfice est à mon avis non négligeable. (bien plus important que la souffrance sans conso)


Powered by Me®

Hors ligne

#34 13 févier 2018 à  18:33

Sufenta
Modérateur
12600
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 4104

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Les bzd sont plus maniables que les barbi (moins de risque d’od) mais le côté amnésie antérograde est terrible lors d’abus .. ça te rend complètement Korki (un enfant pas comme les autres ^^) ..

Et le pire c’est que toi tu penses assurer ...
mais non et le plus beau c’est si l’on te filme là tu voies que tu gères rien ..

Effectivement les gros abus sont pas géniaux pour le cerveau, il y a des études sur la précocité d’Alzheimer chez les gros consommateurs et ça arrive jeune vers les 40 ans ...


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#35 13 févier 2018 à  20:25

Noyer 
Jeune pousse
3200
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 645

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je pense que les BZD ont avantageusement remplacés les barbituriques,

C'est probablement la meilleure "invention" pharma de ce siècle.

Lolilol... La meilleure invention pharma de ce siècle je dirais au pif la pénicilline, bref les trucs qui empêchent qu'une infection à la con vienne pourrir en 3 jours une personne saine.

Les bzd ont l'avantage par rapport aux barbituriques d'avoir une dose récréative qui sera toujours inférieure - même de façon minimale - à la dose létale, ce qui n'était pas le cas des barbituriques qui envoyaient les gens à la morgue parce qu'ils augmentaient sans cesse leur dosage et qu'arrivé un stade... bim t'es mort.

Je suppose l'Etizolam plus adapté à mon cas,

Mec, tu ressors d'une belle merde causée par ton irresponsabilité vis-à-vis d'une benzo certes puissante, mais à demi-vie assez longue, et là t'as à peine atterri que tu songes te lancer vers l'étizolam ?!

Navré pour le langage mais elle va jusqu'où ta connerie là ?

T'as connu l'addiction au xanax, ben dis toi que l'étizolam c'est à peu près pareil, mais en plus fort.
Sauf que le xanax t'avais quand même un garde-fou, des prescriptions... Alors que si t'accroches à l'étizolam ta seule limite sera celle de ton compte en banque. Et quand je vois les prix pratiqués, y a moyen de se foutre dans la merde très, très vite, pour très, très longtemps.

J'ai connu l'addiction à l'étizolam pendant quelques mois. Arrivé au CSAPA on me croyait pas quand je disais que j'étais dépendant à cette molécule, parce que les tests employés ne repèrent pas les thiénodiazépines. Finalement, grâce à quelques recherches et l'aide de Prescripteur, j'ai été pris en charge. Et le sevrage a été douloureux. Pourtant c'était pas mon premier avec les benzos, mais c'est le seul où j'ai du combiner benzos à demi-vie longue + neuroleptiques (tercian). Et malgré le traitement j'ai morflé niveau moral (parce que l'étizolam procure une certaine euphorie), niveau musculaire (courbatures de fou)...

C'est la seule molécule qui m'a fait faire refaire le devant de ma bagnole sans que je sache comment c'est arrivé. C'est la seule benzo que je trimbalais toujours avec moi, dans une fiole ; la seule qui me faisait trembler si je ratais une prise comme seuls les prods bien GABAergiques savent le faire. T'aimes redropper ? L'étiz est faite pour toi, mais faut être prêt à assumer les black-outs derrière, les crises de nerfs si t'as pas ta dose, tout ça...

Alors désolé pour le ton très cru de ma réponse, mais vu la merde que t'as fait dernièrement avec le clonazolam et ton passif avec les bzd, fais une pause avec cette classe de produits. Laisse retomber la tolérance, contente toi d'un dosage qui t'évitera un quelconque syndrome de sevrage si t'as trop poussé sur la durée, confie ton étizolam à un pote quelques temps...

Navré pour ce déversement de rage mais j'ai vraiment merdé et morflé avec l'étizolam, et là je te vois, même situation que moi il y a quelques années maintenant...

Je m'inquiète pour toi, vraiment.

Quelle que soit ta décision, sois prudent.

Reputation de ce post
 
J'suis 100% d'accord avec toi, je n'ai pas osé être assez cru. Boris Vian

Hors ligne

#36 13 févier 2018 à  20:35

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je prends en compte ton message,

Le ton un peu cru ne me choque pas.

Dévoré par les angoisses, que j'attribue à l'effet rebond après une telle conso, j'ai décidé d'en reprendre un.

C'était il y a plus d'une heure, je n'en ai pas pris plus et je ne pense pas que ça arrivera ce soir. J'ai des rendez-vous demain.

Derrière cette déchéance, je suis contradictoirement quelqu'un de "raisonnable". Quand ça part en vrille, je freine des 4 fers (CF mon arrêt de Codéine du jour au lendemain)

L'Etizolam, trop tard, il a été commandé sous influence. (je me suis mis à découvert en plus...).

Qui vivra verra,

Merci de tes précieux conseils,


Powered by Me®

Hors ligne

#37 13 févier 2018 à  21:33

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Bon,

Redrop d'un second cachet à 20H56, et je songe déjà au 3ème.

Y a vraiment un "reviens-y" de fou.

Mais j'ai des impératifs demain aprem', et je suis carré là dessus. Là, je sens enfin le potentiel, je suis gentiment sédaté, sans angoisses, ce qui est le but. Mais il y a cet effet curieux que je reconnais pas, tête qui tourne, état grippal.

Il y a de grandes chances que je reste à 2 de 0,50.

Mais je dois reconnaitre, que tout le côté "mystique" des BZD c'est cette annulation de conscience, qui te laisse penser que chaque comprimé est le premier.

Pire encore, j'ai jamais fait parti de ces gens qui nient quand ils sont bourrés, j'annonce direct quand j'ai "un coup de chauffe".
Mais là c'est dingue, comment je peux affirmer être en pleine possession de mes moyens, avec 10 cachetons, avec un aplomb en plus... roll

Dernière modification par FunkyHunk (14 févier 2018 à  20:12)


Powered by Me®

Hors ligne

#38 14 févier 2018 à  00:28

Porygon 
Animateur PsychoACTIF
France
2600
Lieu: Avec un doge inna di pink city
Date d'inscription: 20 Jan 2015
Messages: 1137
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Moi aussi le clonazolam m'avait rien fait.
Juste quelque trous de mémoire et ça m'avait calmé ma "jambe sans repos"

Sinon je te mets en garde contre l'etiz aussi, j'ai un pote qui c'est bien foutu dans la merde avec.


Sound System owner,
Member of La Résistance.

Hors ligne

#39 15 févier 2018 à  22:50

Yellowtree 
Nouveau Psycho
France
700
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 93

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Hello,

J'ai pris durant un an et demi du phénobarbital, tantôt à doses thérapeutiques tantôt à doses plus élevées... J'avais expérimenté le clonazolam durant cette période, ça me sédatait beaucoup, je me sentais léger et bien, une perche de benzo quoi, sans amnésies ni myorelaxation notables. Quand je vois comment cette molécule envoie certaines personnes sur Uranus sans se rappeler de l'aller-retour qui dure 15 ans...
Édit : C'est le brotizolam (le fameux Sintonal espagnol) et le nimetazepam pour ma part qui pouvaient me faire oublier un week-end entier, sans atteindre des doses énormes. Je parle au passé, j'ai cessé tout abus.

Toujours étonnant de constater ces différences interindividuelles.

Dernière modification par Yellowtree (15 févier 2018 à  23:09)


- Cymbalta 60 mg stable
- Subutex 2.8 mg (2 x 1.4mg)
- Rivotril 1.5 mg (3 x 0.5mg)

Hors ligne

#40 17 févier 2018 à  19:34

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

'lu,

Bon bah je ne sais pas trop quoi penser.

Après l'expérience du Clona' peu concluante (le produit m'a semble anxiogène et amnésiant, rien d'autre), l'Etizolam me laisse sur ma faim.

Ayant reçu ce nouveau BZD, je pars sur attitude safe, que je pense avoir tenue.

J'en prends 1 (1mg), puis rapidement un deuxième.
Effets à peine perceptibles. Quoi que, j'étais en proie à une très (très) forte angoisse, suite à un déboire personnel intervenu dans la nuit de Jeudi à Vendredi, angoisse qui a quasi disparue 1H après la prise.

Hier, j'étais donc dans la démarche d'utiliser ce produit pour ce qu'il est: une béquille lors d'attaques de panique.

Je l'ai trouvé un peu sédatif, j'ai eu l'impression d'être relaxé musculairement (style une superbe nana t'offre un massage... miam).

Ces 2 comprimés se sont vite transformés en 7, au cours de la soirée. Le hic, il y avait un peu d'alcool (j'ai du boire 5 ou 6 verres de blanc).

J'avais pas un pet' de jeu, je me sentais parfaitement normal, comme si le produit était un placébo.

J'ai l'impression d'être dans une quête permanente du "bonheur" procuré par ma folle descente aux enfers Xanaxienne en 2017...
Je cours après des effets que je ne retrouve pas.
J'arrive pas à comprendre, j'ai l'impression d'être insensible à la molécule. Ou alors je reçois des produits de piêtre qualité.

J'en sais rien.

Et comme je mets un point d'honneur à ne jamais faire consommer personne, je ne peux pas voir l'effet sur quelqu'un d'autre.

Si je calcule bien, un sachet de 25 me fait 2 jours...

En revanche j'ai cette sensation d'être très mal moralement, mon état psycho se dégrade. Et ça coincide bien avec ces abus,

Alors à l'heure actuelle, je stoppe les commandes, et pense me tenir un minimum ou un certain temps, éloigné des produits.

Take Care,


Powered by Me®

Hors ligne

#41 18 févier 2018 à  22:26

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je vais retourner à mes chers opiacés je crois,

Quelle soirée mes amis...

Enfin je parle de la nuit de Samedi à Dimanche.

Je gobe ça comme des smarties, ça recommence comme l'année dernière, style pourrissage de la soirée pour tout le monde, à cause de mes délires.

Après une conversation téléphonique pas fameuse avec une inconnue, l'idée lumineuse de vouloir rentrer avec une voiture que je restaure (qui est chez un ami depuis longtemps) et dont je ne sais pas si elle peut parcourir quelques mètres (heureusement, j'ai rapidement écarté cette solution), je me suis retrouvé au milieu d'une départementale avec un bouquet de jonquilles à la main (???). Loin, vraiment loin de la soirée.
Il pleuvait à torrent, manteau, chaussures, veste, chemise, téléphone... tout était inondé. Y a que moi qui était heureux, au contact de la nature grisâtre.

Mais inévitablement, avec 25 kms à parcourir... c'était perdu d'avance. Au bout de 2H, j'avais fait 25% de la route. Alors j'ai eu envie d'aller dormir dans un mélange de boue et de ronces.

Un appel salvateur m'a amené un chauffeur, qui lui même m'a ramené dans mon lit.

PS: La première chose que j'ai fait en arrivant méconnaissable, couvert de terre ? Planter les jonquilles dans le jardin ! wink

Risible, surprenant, inquiétant, je ne pense pas m'être mis en danger en tout cas.


Powered by Me®

Hors ligne

#42 19 févier 2018 à  10:39

Gaeshea 
45kg d'anxiété
France
2100
Date d'inscription: 24 Nov 2015
Messages: 349

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Tu t'es mis en danger, mais les personnes présentes à la soirée n'ont pas fait mieux, quelle idée de te laisser reprendre le volant dans cet état ! Paye tes amis ...

Hors ligne

#43 19 févier 2018 à  10:51

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je me suis peut-être mal exprimé,

Je suis parti à pieds.


Quand je suis parti, les 2 potes s'étaient endormis il y a plus d'une heure.


Powered by Me®

Hors ligne

#44 19 févier 2018 à  14:10

Sufenta
Modérateur
12600
Date d'inscription: 11 Apr 2015
Messages: 4104

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Bien sûr que tu aurais plus te retrouver en danger même à pieds au milieu de nul part sous la pluie, la nuit en hiver et chiredé ..

Bon tkt je connais ce type de conneries j’ai déjà donné ..
Mais stp soit prudent à l’avenir, c’est un coup à s’en vouloir toute sa vie si par malheurs tu avais un accident en voiture, ou une bagarre qui fini mal, ou une chute car ds ces état je me suis déjà retrouvé à escalader une façade pour rentrer (je trouvais plus mes clefs) ...

Bref c’est dangereux et ça n’en vaut pas la peine


SINTES: Analyse de produits :
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

#45 19 févier 2018 à  14:41

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

'lu Suf',

Hier soir, j'avais du mal à dormir, j'ai été très raisonnable sur les doses, et c'était au top.

J'ai presque plus rien, et pas de quoi recommander, et surtout...

C'est un grand jour pour moi.

Je sors du tribunal, avec en main mon permis, qui avait été retenu le 18 Aout...

Et ça, c'est pas anodin, et ça va avoir une influence très positive sur mon état d'esprit/moral.


Powered by Me®

Hors ligne

#46 19 févier 2018 à  18:21

Agartha 
Adhérent PsychoACTIF
France
6900
Date d'inscription: 27 Oct 2016
Messages: 446
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je gobe ça comme des smarties

je me suis retrouvé au milieu d'une départementale avec un bouquet de jonquilles à la main (???). Loin, vraiment loin de la soirée.
Il pleuvait à torrent, manteau, chaussures, veste, chemise, téléphone... tout était inondé.

. Alors j'ai eu envie d'aller dormir dans un mélange de boue et de ronces.

Risible, surprenant, inquiétant, je ne pense pas m'être mis en danger en tout cas.

Euh??? Tu te mentirais pas un peu? sad
Stay safe (ou "stay sage" comme corrigerait mon T9)  poto

Dernière modification par Agartha (19 févier 2018 à  18:23)


Empty streets, cold weather, all alone
Blackness, grey hair, just snow,
feelings lows being followed by crows

Hors ligne

#47 19 févier 2018 à  18:46

Cobe 
Braindead
5077
Date d'inscription: 03 Feb 2014
Messages: 565

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Si, totalement.

Depuis le début du topic funky tu alternes entre "ça va je gère et connais les benzo, là ça me fait pas grand chose", "putain j'ai la tête dans le cul j'ai fait n'importe quoi j’arrête ces merdes", "bon j'ai quand même pris un peu d'etiz au cas où" et "putain j'ai déconné avec l'etizolam mais ça va ça m'a pas fait grand chose" etc...

C'est pas pour être méchant mais depuis le début topic on est plusieurs à te répéter que finalement tu gères et connais pas si bien les benzo que ça vu comment tu les consommes. Vu de l'extérieur ça fait un peu peur parce que t'as pas l'air de te rendre compte à quel point tu te mets en danger (les grosses conso de benzo de ces derniers jours doivent pas aider), prendre des doses de cheval de clonazolam pour ensuite arrêter et te rendant compte des dégâts après coup et quelques jours plus tard refaire exactement la même erreur avec 7mg d'etizolam dans la soirée c'est totalement inconscient. Tu sais très bien qu'avec une dose pareille c'est soit gros dodo soit tu fais absolument n'importe quoi pendant des heures et le lendemain t'as l'air bien con généralement...

Bref c'est pas pour te faire la morale parce que je suis aussi un gros amateur de benzo mais j'essaie au moins de gérer un minium ma conso et faire en sorte de pas me mettre en danger moi ou les autres ou ne pas finir dans un état lamentable alors qu'il y a du monde avec moi...

Tu dis que tu recherches les effets du xanax en grande consommation comme avant mais :

1) chaque benzo est unique et agit différemment selon les personnes, donc ça sert à rien d'aller piocher dans les RC benzo bien harcore et surtout en grosse quantité, parce que tu vas en tirer aucun plaisir, juste te ravager la tête.

2) si tu as connu une grosse période de prise de xanax c'est pas impossible que ta tolérance soit en quelques sortes niquée pour un bon bout de temps, les gros consommateurs sur de longue période peuvent mettre des mois voir des années à retrouver leur tolérance de base, ce qui expliquerait peut être tes doses énormes.

Bon courage pour la suite apparemment ça va un peu mieux, mais si tu veux juste calmer tes angoisses une dose normal de benzo fait largement l'affaire, et ça ton médecin peut t'en prescrire, c'est moins dangereux que de tester des RC un peu n'importe comment wink

Dernière modification par Cobe (19 févier 2018 à  18:50)

Reputation de ce post
 
J'approuve. Fallait que quelqu'un le dise imo, sans jugements en + /Agartha
 
Ce que j'avais la flemme de dire en mieux. Gae
 
+1 sur la tolérance niquée pour quelques mois/années, j'y ai eu droit / Noyer

Hors ligne

#48 23 févier 2018 à  07:50

Noyer 
Jeune pousse
3200
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 645

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Bon, voilà, on est plusieurs à avoir mis en garde, mais tant qu'on n'a pas fait la connerie soi-même hein...

Heureusement que t'avais que 25 cachets et que l'état de tes finances te permet plus de faire des commandes sur un coup de tête.

Maintenant, faut savoir ce que tu recherches : une bonne grosse défonce aux BZD "xanaxienne" ou juste un anxiolytique qui te servirait de béquille quand ça va pas, mais qui ne te pousse pas vers l'abus ?

Si t'es dans le premier cas, alors mieux vaut oublier les benzos et éviter de replonger dans la foulée dans les opiacés, ton compte en banque va morfler encore un coup et l'addiction aux opis c'est clairement pas ce qu'il y a de mieux pour l'estime de soi et pour régler les problèmes...

Si t'es dans le deuxième cas tu vas voir n'importe quel médecin, t'expliques ton passif avec les benzos et tu demandes du Prazépam (Lysanxia). En général on arrive à se le faire prescrire sans trop de souci dans la mesure où ça monte de manière presque imperceptible (quelque chose comme 3h), et que du coup ça limite quand même pas mal le potentiel d'abus.

J'ai passé plus d'une année à switcher de benzos à demi-vie courte légales à benzos RC bien puissantes, et au final c'est vraiment ce médoc là qui m'a permis de me stabiliser. Sans black-out, sans envie de fou d'avaler toute la boîte (de 40 cachetons tout de même), pas de redrop compulsif...

Bref, je me fais un peu le prosélyte de cette molécule mais je trouve que pour les accros aux benzos elle convient bien : elle fait le taf niveau anxiolyse et les abus sont assez compliqués, sinon inutiles.

Porte toi bien, évite les conneries à l'avenir et prends soin de tes jonquilles.

Dernière modification par Noyer (23 févier 2018 à  07:52)

Hors ligne

#49 23 févier 2018 à  15:33

Mecrupulent 
Nouveau Psycho
France
100
Lieu: BZH
Date d'inscription: 28 Oct 2017
Messages: 70

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

Je plussoie tout ce qui a été dit, spécialement le passage au Lysanxia qui est aussi ma BZD de sevrage et qui fonctionne très bien pour cet usage.

Je prends du clonazolam en extra très régulièrement depuis plus d'un an, à voir la photo de ton sachet je suis presque sûr de savoir de quel fournisseur il provient. Les comprimés ne sont pas sous-dosés, ou en tout cas ils restent très puissants ; on s'en rend compte quand des personnes naïves aux BZDs en prennent.

Après, le clonazolam a un profil très particulier :
- Très amnésiant
- Extrêmement débilitant (équilibre, coordination, langage, jugement)
- Extrêmement anxiolytique, c'est bizarre que tu l'aies trouvé anxiogène, c'est peut-être plus l'expérience dans sa globalité qui ne t'a pas plu ?
- Et enfin, relativement peu sédatif/hypnotique par rapport à ses autres propriétés.

Et c'est ce dernier point qui permet, lorsqu'on a une bonne tolérance comme toi et moi, de les bouffer "comme des smarties". Il m'arrive régulièrement de prendre 6 à 8 mg sans me sentir trop défoncé, et quand quelque chose fait que je dois être opérationnel (quelqu'un qui passe chez moi, un coup de fil, faire la cuisine, etc.) je me rends compte que je suis ravagé.
Pas comme le flubromazolam ou le nitrazépam par exemple qui t'expédient ad patres si tu en prends trop, avec le clonazolam tu restes éveillé.

Fais attention à toi, essaie de stabiliser ta consommation à travers un suivi médical...

Mecru


... mais ce n'est que mon avis, on peut en discuter ! :-)

"As Dethroned, So, Enthroned ! Attracted... Rejected...
So Intoxicate Me, As I Intoxicateth Thee, Slay Me... As I Createth Thee !"

Hors ligne

#50 23 févier 2018 à  16:39

FunkyHunk 
Seigneur des Majuscules
France
2646
Date d'inscription: 28 Sep 2017
Messages: 804
Blogs

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

J'étais pas passé "finir" mon topic (parce que je me suis un peu fait éclaté aussi je l'avoue),

Donc comme prévu:

Grosse diminution Dimanche, et puis seulement 2 usages très light sur la semaine, simplement pour dormir: Top, j'étais vraiment bien !

Plus rien depuis avant hier je crois, je n'y pense pas.

J'ai bien aimé l'Etizolam, mais l'évidence c'est que je ne sais pas m'arrêter. Alors je crois que les BZD et moi... ça va être compliqué.


Powered by Me®

Hors ligne

#51 23 févier 2018 à  21:57

Mecrupulent 
Nouveau Psycho
France
100
Lieu: BZH
Date d'inscription: 28 Oct 2017
Messages: 70

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

... Sauf si tu suis les conseils de Noyer, le prazépam m'a permis de "réguler" ma conso de benzos, même si je fais encore de nombreux extras il permet de se prémunir des rebonds d'anxiété / d'insomnie. Tant que tu n'arrives pas à gérer ta conso, la meilleure chose à faire est de prendre le problème sous un angle médical, même si tu consommes toujours à côté les choses seront beaucoup plus simples.
Déjà, tu peux dire adieu aux sevrages/rebonds et c'est déjà une grande chose IME. Et tu peux même arrêter complètement les benzos avec des programme du type Dr. Ashton, ce qui doit t'intéresser si tu connais le merdier qu'engendre ces fantastiques mais démoniaques substances.

Mecru

Dernière modification par Mecrupulent (23 févier 2018 à  21:57)


... mais ce n'est que mon avis, on peut en discuter ! :-)

"As Dethroned, So, Enthroned ! Attracted... Rejected...
So Intoxicate Me, As I Intoxicateth Thee, Slay Me... As I Createth Thee !"

Hors ligne

#52 24 févier 2018 à  00:08

Noyer 
Jeune pousse
3200
Date d'inscription: 26 Apr 2015
Messages: 645

Re: Le Clonazolam, un Must Have silencieux... ?

J'ai bien aimé l'Etizolam, mais l'évidence c'est que je ne sais pas m'arrêter. Alors je crois que les BZD et moi... ça va être compliqué.

Comme je disais, et comme le plussoie Mecrupulent, si t'as des problèmes d'anxiété/insomnie/effet rebond relatif à tes consos précédentes, le prazépam est ton ami.

J'ai vraiment fait de la merde avec les benzos pendant deux ans, et j'ai réussi (comme pas mal j'ai l'impression) à me stabiliser avec cette molécule, en laquelle je ne vois que des avantages :

- demi-vie très longue, donc pas d'effet rebond ou presque ; parmi les benzos c'est clairement une des moins addictogènes ;

- effet qui monte lentement, donc assez peu de craving, contrairement à l'étizolam qu'on peut gober comme des smarties (et je parle même pas de quand t'achètes 1 gramme en poudre et que tu te fais une dilution avec du PG ou de l'alcool, là ça devient n'importe quoi) ;

- facile à se faire prescrire quand on a un passif assez lourd avec les benzos ;

- comme c'est light et que la conso compulsive est "difficile" avec cette molécule, les risques de faire des conneries et de se taper des black-outs sont vraiment limités. Pour avoir perdu quelques mois de mémoire à cause de consommations de BZD bien badass je peux t'assurer que ça fait du bien de retrouver la mémoire, de pas avoir à remonter trois chapitres en arrière quand tu lis le soir parce que t'étais complètement perché la veille...

- des boîtes de 40 comprimés de 10mg, donc mettons que tu te fasses prescrire 4 cachets/jour pour une durée de 21 jours, ça fait 84 comprimés, et comme les pharmaciens ont l'obligation de délivrer au moins la quantité prescrite et qu'ils ne veulent pas s'emmerder à ouvrir une boîte pour te filer 4  pauvres comprimés, tu te retrouves avec trois boîtes, donc 120 comprimés (36 de plus que prescrit), ce qui permet d'augmenter ponctuellement le dosage au besoin sans avoir besoin de retourner voir le toubib. C'est pas du pousse à la consommation, juste un moyen pratique de passer une sale période sans avoir à harceler le prescripteur ;

- un effet pas du tout euphorisant, plutôt sédatif même, donc avec une prise à 20h tu sais qu'à 23h tu seras relaxé, ça évitera les angoisses/insomnies...

Après c'est sûr le prazépam c'est pas l'éclate niveau effets, mais quand tu veux continuer à consommer des benzos pour des raisons médicales et t'éloigner petit à petit des grosses défonces aux BZD à demi-vie courtes ou aux benzos RC qui te niquent la mémoire ça reste IMHO la meilleure solution. Rien n’empêche comme le fait Mecrupulent de faire des extras, mais au moins avec le prazépam t'as un filet de sécurité. Et ça c'est important.

Tant que tu n'arrives pas à gérer ta conso

Autre avantage des benzos prescrites, c'est que si tu te sens "faible" vis-à-vis d'une molécule tu peux demander à la pharmacie (ou au prescripteur mais je trouve ça plus chiant) de faire une délivrance fractionnée. Dans un premier temps et si tu te sens pas à l'aise avec le changement de molécule c'est pratique.

C'est ce que je fais avec le subutex quand je sens que je suis dans une période de mal-être où je risque de surconsommer (des fois je demande carrément la délivrance à la journée). Ça évite les conneries et ça montre qu'on arrive à ne pas "craquer", à repérer ses faiblesses et à se responsabiliser.

Voili voilou, j'ai encore fait le prosélyte pour le prazépam, mais quand je lis que tu comptes lâcher les benzos pour retourner vers les opiacés... ben je me permets d'insister. Lourdement mais j'assume.

Porte toi bien

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
2
[ Forum ] Clonazolam - Clonazolam par Noyer
4914 16 décembre 2015 à  11:09
par Noyer
8
[ Forum ] Clonazolam - Clonazolam par IcreamBoy80
1099 19 janvier 2018 à  15:42
par Cobe
5
[ Forum ] Clonazolam - Le Clonazolam dissolution dans de l'eau ? par LeChatGizmo
720 17 décembre 2017 à  00:03
par LeChatGizmo
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
La fanzine Psychoactif N°2 est arrivé !
27 mai 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Mieux faire connaitre les valeurs de Psychoactif à nos membres
20 mai 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Comment avez vous réussi à arrêter ou baisser la coke ?
Il y a 23hCommentaire de azertyuiop98765 (9 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Avez vous expérimenté la GBL (ou GHB) ?
Il y a 21hCommentaire de babaji (31 réponses)
[ Forum UP ! ]
Opium
Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum UP ! ]
Traitement de la douleur avec le Kratom conseils dosage
Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Effets - Effets de la codéine et moment de la prise
Il y a moins d'1mnCommentaire de Bootspoppers dans [Codéine et dihydrocod...](2 réponses)
[ Forum ]
Sniffer - Consommation nouvelle et effets secondaires envie d’arreter
Il y a moins d'1mnCommentaire de Drim dans [Cocaïne-Crack...](1 réponse)
[ Forum ]
Drogue info - Deschloroketamine ?
Il y a 46mnNouvelle discussion de Prophet dans [Kétamine et PCP...](0 réponse)
[ Forum ]
Cannabidiol - CBD, effets secondaires
Il y a 3h
3
Commentaire de samy13013 dans [Cannabis thérapeutiqu...](18 réponses)
[ Forum ]
Règle des 6 semaines : c'est dur
Il y a 3h
2
Commentaire de Aarkan dans [MDMA/Ecstasy...](8 réponses)
[ Forum ]
Contexte - Besoin d'arrêter où aller, que faire ?
Il y a 4hCommentaire de JigSaw dans [Decro - Sevrages... e...](1 réponse)
[ Forum ]
Culture - Premier growkit fresh mushroom McKennaïi contaminé? AVIS SVP
Il y a 5hCommentaire de androgynous dans [Psilocybe - Champigno...](9 réponses)
[ Forum ]
Protocole d’induction d'un traitement de substitution par méthadone
Il y a 5hCommentaire de momon dans [Méthadone...](17 réponses)
[ Blog ]
Gravé en moi.
Il y a 5mnCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Luci0le (8 commentaires)
[ Blog ]
Angoissée
Il y a 3hCommentaire de ashsiort dans le blog de janis (6 commentaires)
[ Blog ]
3 days off
Il y a 6hCommentaire de FunkyHunk dans le blog de Zazou2A (4 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
Dernier quizzZ à 06:38
  [ PsychoWIKI ]
Muscade, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Politique de confidentialité
[ Nouveaux membres ]
Anonymefeminin, clarkent, DC22011991, LbZ, azertyuiop98765, tchen, Mariia, alicia38950, Zigoow, Lax931 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 CBD gros effets secondaires
par samy13013, le 18 Jun 2018
bonsoir Sissie Le thérapeutique avec les cannabinoïdes c'est une médecine très personnalisée . On n'en est qu'a ces balbutiements . Il y en a une 100 aines un seul et psychoactif le THC . Et encore le THC n'est activé qu'une fois décarboxylé , il n'y a pas de THC dans le cannabis ....[Lire la suite]
 Les effets du cannabis sur la croissance des ados
par Serd, le 20 May 2015
Bidonnnnnnnnnnn j'mesure 1m80...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Exact ! Luciole dans [forum] Je veux aller ds un centre
(Il y a 6h)
legalize shroom ! ecta dans [forum] Ma deuxième prise de champi, résultat inattendu
(Il y a 6h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (mikykeupon) dans [forum] Les effets du cannabis sur la croissance des ados
(Il y a 10h)
Merci pour l’article ! Zaz dans [forum] Passage du subutex vers Oxycodone
(Il y a 11h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0