Médicaments et contrôle salivaire positif opiacés / PsychoACTIF

Médicaments et contrôle salivaire positif opiacés

Publié par ,
15180 vues, 17 réponses
Klach84 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 29 Mar 2018
4 messages
Bonjour,

Je viens vous demander de l'aide car il se trouve que j'ai fait l'objet d'un contrôle salivaire positif aux opiacés hier alors que je ne consomme pas mais que j'ai pris des médicaments pour le mal de dos comme le lamaline qui m'ont été prescrits par mon médecin.

Je ne peux pas me permettre de perdre mon permis car suis pizzaiolo en camion et ma situation va être intenable si je fais l'objet de poursuites.

J'ai expliqué au gendarme que le positif venait forcément de cette prise de médicaments et il m'a dit de présenter une ordonnance au commissariat.

Pourriez-vous me dire et m'expliquer qu'est ce qu'il va se passer une fois l'ordonnance présentée à la gendarmerie ? Vais-je devoir faire l'objet d'une contre expertise sanguine ? Si oui, est ce que les gendarmes vont m'emmener directement avec eux pour faire la prise de sang ou ai-je possibilité de la faire de mon côté ?

Aussi je voudrais savoir si lors d'une prise de sang les résultats peuvent faire la différence entre de l'héroïne et du lamaline par exemple ?

Et enfin savoir si quoi qu'il en soit je n'ai aucune chance d'éviter la suspension de permis ?

J'ai vraiment besoin de votre aide car je suis au fond du trou depuis avant hier et je cherche des solutions.

Je vous en remercie mille fois par avance en espérant que vous saurez m'éclairer à ce sujet.

Cordialement.

Hors ligne

 

Zazou2A 
Psycho modo / RDR dreamer
France
11000
Inscrit le 15 Oct 2015
3360 messages
Blogs
Salut !

Je n suis pas un grand expert des procédures, mais je vais essayer de te dire ce que j’en sais.

Le lamaline contient de la poudre d opium pharmaceutique donc un peu de morphine; en effet il peut donc faire réagir un test aux opi.
Mais s’il t est prescrit en règle et que tu as les ordo, théoriquement tu ne risques absolument rien.

Ces opiacés sont prescrit sur avis médical; de façon légale, à des doses qui n’altèrent pas ta conduite, et par un médecin assermenté donc aucun risque.
Tu ne devrais absolument pas avoir de suspension de permis.

Pour ce qui est de la prise de sang et comment ça se passe je t’avoue que je n sais pas, mais peut être qu avec des ordos en règle il n yen aura même pas.

Si jamais certains tests sanguin peuvent en effet différencier les opiacés; mais l opium contentant pas mal d alcaloïdes la lamaline devrait donner positif sur plusieurs substances, mais sans que ça pose’ problème puisque prescrit dans les règles.

Si tu n consommes pas d autre prod, je pense que tu n as vraiment pas à t’inquiéter.
Si jamais par précaution, avant d aller présenter tes ordo tu peux passer un coup de fil à ton doc pour lui en parler, et ne surconsomme pas par rapport à tes prescriptions, si jamais ils poussent jusqu’au taux sanguin, tu seras parfaitement en règle une fois de plus.

Je pense que tu auras d autres réponses de gens qui s’y connaissent bien mieu que moi; mais pour l’instant, no stres !

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

À partir du moment où le stupéfiant découvert sur toi ou dans ton organisme est prescrit par un médecin, tu as tout à fait le droit de conduire un véhicule.

Le mieux, lorsque c'est le cas est de toujours avoir dans la voiture, voir sur soi, une photocopie de la dernière ordonnance en cours.

Ainsi, quoi qu'il arrive, il est possible de prèsenter ce document qui attestera la normalité de ton état physique.

Consommer des stupéfiants est interdit mais se soigner est tout à fait autorisé !!!

Les opiacés/opioides sont classés de pictogramme n°2, ils sont donc moins problématiques que les benzodiazepines, classées de pictogramme n°3 ( d'après le législateur ).

Donc, tu vas allé à la gendarmerie/commissariat pour présenter le double de ton ordonnance et...

Soit celà sera suffisant et la procédure à ton encontre sera abandonnée, soit il te sera demandé une prise de sang ( si elle n'a pas été faite ) pour confirmer que le ou les stupéfiants opiacé que tu consommes sont bien prescrits par un professionnel de santé.

Si tu as par exemple de la morphine et de l'hydromorphone dans le sang, il faut que ces produits soient notées sur l'ordonnance.
Si un des deux n'est pas prescrit, tu seras mis en examen pour conduite après avoir consommé un stupéfiant.

En ce qui me concerne, je ne sors jamais de la pharmacie sans les médicaments stupéfiant et...un double de l'ordonnance .

Comme je suis un peu paranoïaque, je me fais une deuxième photocopie pour avoir une preuve dans la voiture et une autre dans mon portefeuille.

Si pour une raison X ou Y, je venais à me retrouver en Garde À Vue, je peux prèsenter ce document au médecin pour avoir droit à mon traitement médical ( il suffit de vous couler quelqu'un dans la rue accidentellement et qu'elle se réceptionne mal pour pouvoir se retrouver en GAV pendant plusieurs heures ).

Le Lamaline contient de la poudre d'opium, il est donc possible qu'elle donne un contrôle positif au test opiacé, voir un faux positif.

Dans tous les cas, à partir du moment où il n'y a pas de traces d'un produit interdit autres que ceux prescrit par un médecin, tu ne risques absolument rien en ce qui concerne une possible répression !!!

Tout va bien se passer smile

Par contre, si tu avais consommé un produit interdit sans prescription, il est important de prendre contact avec un avocat spécialisé en délit routier.

Lui seul pourra te conseiller utilement pour tenter de conserver ton permis de conduire.

Prends soin de toi,


Reck.
Reputation de ce post
 
Pleins de bons conseils! Zaz

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Gaeshea 
Nexus Nerd
France
100
Inscrit le 24 Nov 2015
395 messages
La réponse m'intéresse aussi, bien que j'essaye d'avoir toujourss mes ordos avec moi ...

Je pense que ce qui inquiète l'auteur du sujet c'est qu'on le soumette à une prise de sang quand il ira au comico présenter son ordo.

Les poulets ont-ils le droit de lui imposer une prise de sang dans ce cas là ? Pour vérifier que l'opiacé consommé est bien celui mentionné sur l'ordonnance ?

Car pour ma part ça me ferait bien chier d'être dans cette situation vu qu'ils auraient bien d'autre chose à trouver que les médocs, pour peu que ce soit passé à la trappe au salivaire (ce qui est quand même assez fréquent).

Hors ligne

 

Recklinghausen 
Adhérent PsychoACTIF
France
100
Inscrit le 09 Mar 2015
6185 messages
Salut,

Quelle que soit l'autorité, que se soit la police, la gendarmerie ou les,services des douanes, aucun n'a la pouvoir de faire une prise de sang.

Au mieux, la personne soupçonnée sera accompagnée à l'hôpital pour y subir des examens médicaux en règle, qui seront effectués par un professionnel de santé.

Mais celà, c'était avant wink

Avec les nouvelles procédures, l'usager est présumé coupable et c'est à lui de demander une prise de sang pour prouver sa bonne foi !!!

Dans tous les cas, ne serait ce que pour ralentir les procédures, il est important d'en demander une de façon systématique.

Les autorités seront dans l'obligation d'accompagner le présumé coupable à l'hôpital et les contrôles seront surement levés.

La nouvelle procedure est créé pour faire gagner du temps, donc de la rentabilité, ce qui signifie dans les faits plus de répression.

C'est, à mon avis aux usagers de réagir et d'enrayer la machine à répression... En espérant que la Loi évolue et que seule la conduite sous l'effet d'un stupéfiant ( restera la question des personnes utilisant des psychotropes interdits à visées thérapeutique ) soit répréhensible ( et non le simple fait de conduire après avoir consommé un stupéfiant, peu importe que l'usager soit sous effet ou non du produit pour incriminé, comme à l'heure actuelle ).

Pour en revenir au concret de cette affaire, la personne est convoquée en vue d'une audition libre ( s'il est convoqué car je n'ai jamais vu de policiers téléphoner à une école pour connaître les coordonnées d'un élève, dont ils possèdent les coordonnées téléphoniques pour l'interroger sur un délit présumé ), il n'est pas question de faire une prise de sang à la demande de la police/gendarmerie.

Il sera amené à répondre à certaines questions le concernant... D'où mon conseil de se rendre à cette convocation accompagné d'un avocat, car à l'issue, suivant les réponses données, il se peut qu'une Gade À Vue soit déclenchée ou que la,personne soit déféré devant la Justice.

Ces pratiques sont plutôt rares dans le cadre d'une audition libre, cependant les textes prévoient et envisagent ces possibilités.

Pour conclure, les prises de sangs concernent souvent la recherche des 4 grandes familles de stupéfiants ( cannabis, opiacés, stimulants et psychédéliques ), même si l'usager n'est positif qu'à une seule de ces substances .

Mais ces contrôles sanguins, voir urinaire se pratiquent soit en laboratoire d'analyses médicales ( l'usager s'y rend seul ) ou à l'hôpital ( l'usager est escorté par les autorités ).
Et surtout n'y effectués par des professionnels de santé.

Au fait, tu as été contrôlé positif à quelle substance ?

Simplement aux opiacés dans leur ensemble ?

Ou à un ou plusieurs produits stupéfiants ?

Quelles sont les,chargés exactes qui sont retenues contre toi à l'heure actuelle ( alors que tu n'as pas encore prèsenter ton ordonnance justificatives au commissariat/à la gendarmerie ) ?

@ +


Reck.

@Gaeshea : J'espère avoir répondu à ton questionnement... Hésite pas à compléter si j'étais tombé à côté !!!

L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

 

Pomminic 
Plu qu'une ombre, le reflet de moi même.
France
000
Inscrit le 30 Mar 2018
331 messages
Blogs
J'ai eu un test urinaire à passer il y a de ça un an j'avais arrêté pendant 40 jours de fumer et ils n'ont pas voulu me le rendre car j'étais sous codoliprane prescrit par le médecin pourtant avec ordonnance il a fallu que je me Sèvre pendant plus d'un mois de la molécule et que je repasse des tests avant qu'il me le rende ils ont cru que je me droguer avec les cachets. Désolé du hors-sujet mais j'ai écrit pour avoir quelques conseils en matière de noids si quelqu un peu m'aider

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4100
Inscrit le 25 Mar 2018
861 messages
Blogs
Salut, la question posé m’intéresse beaucoup.
Mais je ne comprends pas parfaitement...

@ Recklinghausen
Il me semble avoir compris que, en effet, aujourd'hui avec la nouvelle procédure il n'y a plus de prises de sang (les gendarmes/flics doivent quand même signaler cette possibilité) mais un deuxième test salivaire qui va être analysé dans un laboratoire (et la chose ça peut prendre plus d'un mois selon l’expérience de certains potes), mais c'est la même chose (non pas dépistage, mais analyse).


Il ne me semble pas que soit une présomption de culpabilité (certains potes n'ont pas eu le permis suspendu jusqu'aux résultats du labo). Clach84, ils t'ont bien laissé le permis en attentant les résultats du test salivaire en labo (si tu en a fait un) ?

Et, en effet, de ce que je comprends on dirait que c'est ça:
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo … e=20180331
En plus du prélèvement sanguin ils peuvent "proposer" une prélèvement salivaire qui leur évite des frais médicaux et permet de rester sur place. Ce deuxième test n'est pas de dépistage, mais une analyse.

Par contre, il me semble qu'il y a très peu d'infos sur ces analyses salivaires en labo :
- est ce que la duré de la présence des substances est la même que dans un test salivaire de dépistage et par rapport au sang ?
- est-ce que ils analysent le dosage ? (style : j'ai une prescription de 40 mg de codéine, est-ce ce possible de voir si j'en ai pris plus ? Y-a-til des changements avec les heures qui s'écoulent ? Deux heures après la concentration sera différente de deux jours après, j'imagine, même si le test reste positif, non ?)
- avec quelle précision, avec le test salivaire en labo, est-il possible de faire la différence parmi codéine/héro/opium/GRAINES DE PAVOTS (ce n'est pas une blague, un pote espagnol il a failli se faire licencier, même si il est clean 100%, il était positif aux opiacés car pendant sa pause de midi avait mangé un gâteau aux graines de pavots. C'est le médecin du travail qui menait le dépistage urinaire qui a reconnu qu'il n'y avait aucun autre signe de prise de stupéfiants et a demandé s'il avait consommé des graines...)  ?

Voilà voilà plein de questions et un grand "Courage !"  à l'auteur du post (en espérant qu'il soit laissé tranquille au plus vite, en pouvant se soigner dignement !) et à tous les conducteurs UD qui font gaffe à ne pas conduire défoncés pour ne pas faire de connerie et ils se tapent celle d'une administration prohibitionniste et insensée (à quand le "fatigomètre" pour suspendre le permis à tous ce qui, en n'ayant pas dormi assez, mettent en danger les autres ????? mieux vaut ne pas trop blaguer sinon ils pourraient avoir des idées)

Dernière modification par cependant (31 mars 2018 à  17:56)

Hors ligne

 

Pomminic 
Plu qu'une ombre, le reflet de moi même.
France
000
Inscrit le 30 Mar 2018
331 messages
Blogs

cependant a écrit

Salut, la question posé m’intéresse beaucoup.
Mais je ne comprends pas parfaitement...

@ Recklinghausen
Il me semble avoir compris que, en effet, aujourd'hui avec la nouvelle procédure il n'y a plus de prises de sang (les gendarmes/flics doivent quand même signaler cette possibilité) mais un deuxième test salivaire qui va être analysé dans un laboratoire (et la chose ça peut prendre plus d'un mois selon l’expérience de certains potes), mais c'est la même chose (non pas dépistage, mais analyse).


Il ne me semble pas que soit une présomption de culpabilité (certains potes n'ont pas eu le permis suspendu jusqu'aux résultats du labo). Clach84, ils t'ont bien laissé le permis en attentant les résultats du test salivaire en labo (si tu en a fait un) ?

Et, en effet, de ce que je comprends on dirait que c'est ça:
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCo … e=20180331
En plus du prélèvement sanguin ils peuvent "proposer" une prélèvement salivaire qui leur évite des frais médicaux et permet de rester sur place. Ce deuxième test n'est pas de dépistage, mais une analyse.

Par contre, il me semble qu'il y a très peu d'infos sur ces analyses salivaires en labo :
- est ce que la duré de la présence des substances est la même que dans un test salivaire de dépistage et par rapport au sang ?
- est-ce que ils analysent le dosage ? (style : j'ai une prescription de 40 mg de codéine, est-ce ce possible de voir si j'en ai pris plus ? Y-a-til des changements avec les heures qui s'écoulent ? Deux heures après la concentration sera différente de deux jours après, j'imagine, même si le test reste positif, non ?)
- avec quelle précision, avec le test salivaire en labo, est-il possible de faire la différence parmi codéine/héro/opium/GRAINES DE PAVOTS (ce n'est pas une blague, un pote espagnol il a failli se faire licencier, même si il est clean 100%, il était positif aux opiacés car pendant sa pause de midi avait mangé un gâteau aux graines de pavots. C'est le médecin du travail qui menait le dépistage urinaire qui a reconnu qu'il n'y avait aucun autre signe de prise de stupéfiants et a demandé s'il avait consommé des graines...)  ?

Voilà voilà plein de questions et un grand "Courage !"  à l'auteur du post (en espérant qu'il soit laissé tranquille au plus vite, en pouvant se soigner dignement !) et à tous les conducteurs UD qui font gaffe à ne pas conduire défoncés pour ne pas faire de connerie et ils se tapent celle d'une administration prohibitionniste et insensée (à quand le "fatigomètre" pour suspendre le permis à tous ce qui, en n'ayant pas dormi assez, mettent en danger les autres ????? mieux vaut ne pas trop blaguer sinon ils pourraient avoir des idées)

Je suis tout à fait d'accord avec toi pour le fatigometre ou le inatentionmetre ou autre ji avait déjà penser et je trouve ça idiot de faire chier des gens qui on fumer la veille . Moi pour ma part je me suis fait arrêter il mon fait le salivaire après hôpital prise de sang il mon bien enlever le permis le temps des résultat et la sanction et tomber 6 mois de suspension . Ensuite test spycothechnique et au bout des 6 mois négatif a tout les cannabinoïde mais positif au opiacés du a un traitement justifier du médecins il ont dis que je me droguer avec c'est bâtard et on pas voulu me le rendre avant sevrage total de toute molécule prohibé alors que j'avais une prescription pour soucis de santé j'était obliger de prendre du tramadol et codoliprane pour pouvoir travailler bah non il mon dis mais meusieur a 20 ans on a pas besoin de ça
... J'ai cru que jaller les defoncer du coup obliger d'arrêter le traitement et d'attendre de nouveau un mois et demi pour que mon organisme soit négatif et la il me l'ont rendu . D'ici 1 mois je dois repasser un test urinaire pour le garder donc la je suis de nouveau en plein sevrage . Voilà bon week end a tous

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4100
Inscrit le 25 Mar 2018
861 messages
Blogs

Moi pour ma part je me suis fait arrêter il mon fait le salivaire après hôpital prise de sang il mon bien enlever le permis le temps des résultat et la sanction et tomber 6 mois de suspension . Ensuite test spycothechnique et au bout des 6 mois négatif a tout les cannabinoïde mais positif au opiacés du a un traitement justifier du médecins il ont dis que je me droguer avec c'est bâtard et on pas voulu me le rendre avant sevrage total de toute molécule prohibé alors que j'avais une prescription pour soucis de santé j'était obliger de prendre du tramadol et codoliprane pour pouvoir travailler bah non il mon dis mais meusieur a 20 ans on a pas besoin de ça

Désolée, j'avais complètement zappé ta réponse.

Mais, c'est complètement ABUSÉ !!
Je sais pas où est-ce que t'en es maintenant, mais il faudrait prendre contact avec un avocat !

Je sais pas moi si dans un cas comme ça t'as droit à l'aide juridictionnelle, mais au pire il y a dans toutes les villes des conseils juridiques gratuits et souvent les contrats d'assurance en comportent aussi !

Et puis peut-être dans des centres d'addicto ils ont des conseils (je sais qu'un ami avait un certificat de son addicto, car, à cause du TSO avait déjà été deux fois positif au test).

Je ne sais pas quoi, mais il faut faire quelque chose pour ne pas laisser une telle aberration !

J'en sais rien de qu'est ce qu'elle dit la lois, sauf que je ne crois pas qu'un juge puisse obliger un médecin à soigner son patient d'une telle ou telle manière ! Et si pour des raisons médicales ton médecin t'a prescrit un opiacé/opioïde ce n'est pas au juge de revenir la dessus... 

Peut-être sur le forum il y a d'autres personnes plus au courant, mais sincèrement ça me révolte.

Je te souhaite d'aller bien entre temps et que le stop c'est pas trop dur smile
du courage

Dernière modification par cependant (30 mai 2018 à  17:37)

Hors ligne

 

Pomminic 
Plu qu'une ombre, le reflet de moi même.
France
000
Inscrit le 30 Mar 2018
331 messages
Blogs
Depuis bah donc ça fait 1 ans bientôt j'ai du re arrêter tout pour repasser un test pour conserver mon permis définitivement cette fois mais tellement découragement tout ça que je ne sais même pas si je vais reprendre mon traitement car je serait positif à la pastille .

Hors ligne

 

cependant
sans remède
4100
Inscrit le 25 Mar 2018
861 messages
Blogs
Découragement, je vois, mais quand même c'est pas de ta faute et t'as droit à être soigné !

Sur les médocs il y a des pictogrammes qui préviennent des effets sur la conduite.

Sur la codéine c'est Niveau 2, pas  une interdiction à conduire !

Je sais pas après peut-être c'est question de quantités ? Les analyses montraient un taux plus élevé de celui prescrit ?

Bon, j'insiste pas si toi t'en pas envie, mais sache que c'est carrément abusé et il n'y a aucune honte à devoir suivre un traitement, quel qu'il soit !
Moi je te conseille d'en parler à ton médecin ou autre, pour ne pas laisser passer une telle énormité, mais si t'as d'autres priorités je comprends que tu sois blasé et t'en aies pas envie.

Du courage quand même

Hors ligne

 

NoodNood 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 02 Apr 2018
3 messages
ça m'est arrivé y'a 1 mois.
au moment du contrôle j'ai tenté le coup j'ai dit aux gendarmes que je suis sous traitement substitut + à ce moment j'avais du tramadol pour des douleurs post opératoires, et que c'est pour ça que le 1er test ressortait positif (je parle du test de contrôle), sauf qu'ils m'ont dit direct que le 2e test qu'ils te font (le grand coton tige sert celui là par contre à mesurer le taux de ce que tu as consommé), fait parfaitement la distinction entre methadone, subutex, divers médocs opiacés...
et c'est bien le cas j'ai pris 4 mois de suspension de permis car test salivaire positif à la C et héroïne, j'avais consommé ce week-end là oui, c'est carrément au point maintenant leur dispositifs, ça dépend peut être encore des départements mais les nouveaux tests marchent de dingue, oubliez le cleaner ça marche pas on est un paquet à s'être fait avoir ce week-end là...

donc normalement la distinction devrait être faite pour toi et tu devrais pas avoir plus de pb...
je te le souhaite car quelle merde ce retrait et ses conséquences....
bon courage

Hors ligne

 

Pomminic 
Plu qu'une ombre, le reflet de moi même.
France
000
Inscrit le 30 Mar 2018
331 messages
Blogs
Pour ceux et celle que ça intéresse l'observatoire européen des drogues et de la toxicomanies à communiquée son dernier rapport hier qui est plutôt affligeant y compris pour les cannabinoids et opioides qui font ravage aux États-Unis.
Pour ceux qui aime la lecture c'est très intéressant à lire je trouve .

Hors ligne

 

Klach84 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 29 Mar 2018
4 messages
Rebonjour je ne vous avais pas répondu mais pour être tout à fait franc j'avais consommé de l'héroïne en parallèle de mon traitement methadone lors du contrôle. Je l'ai dit aux flics sur le moment que c'était normal que le test réagisse positif car j'étais sous methadone. Ils m'ont répondu que non la methadone ne pouvait pas rendre le test positif mais que j'étais positif à l'héroïne.

Trouvant cela bizarre et tentant le tout pour le tout je suis retourné le lendemain à la gendarmerie avec une ordonnance antidatee de lamaline (contient de la poudre d'opium) et leur disant qu'il était normal que le test réagisse positif mais les gendarmes m'ont envoyé bouler sans même regarder l'ordonnance.

Il se trouve que deux ans auparavant, en 2018, j'avais été contrôle positif et leur avait dit la même chose. Il m'avait alors été demandé que j'aille voir mon médecin addicto pour qu'il m'écrive un mot comme quoi j'étais sous traitement metha donc qu'il était normal que le test soit positif aux OPIOIDES.

Donc c'est quand même bizarre, pourquoi ne m'a t il pas été demandé qu'on fournisse le même papier de mon médecin deux ans plus tard. Les tests auraient ils changé depuis et feraient qu'ils peuvent maintenant faire la diff sur un salivaire entre metha et hero, et plus surprenant encore entre médicament contenant de la poudre opium et de l'hero ?

Ou les flics ont ils essayé de me la faire à l'envers en ne prenant même pas en compte mon ordonnance lamaline puis à lancer la procédure ?

Résultat pour moi c'est la descente aux enfers. Étant à mon compte et ne pouvant pas arrêter de travailler, j'ai repris mon camion pizza deux jours plus tard pour aller travailler. Et là les flics m'attendaient ds la commune où je me rendais travailler. Résultat conduite sans permis, repositif à l'héroïne (selon eux).

J'ai pris 6 mois administratif en attendant le jugement qui n'a pas eu lieu. Je devais donc retrouver le permis ce 15 décembre 2020 en attendant jugement et là hier, 21 novembre 2020, les flics ont vu mon camion au loin alors qu'ils discutaient au bord d'une route sans être en train de faire des contrôles. Ils sont montés ds leur voiture en 4eme vitesse et m'ont rattrapé à vitesse grand v, même si la loi stipule qu'ils nlont pas le droit de harceler qqn et s'ils ne sont pas en train de contrôler une voie de circulation, il doit y avoir un motif flagrant pour courir près quelqu'un comme faire des embardees sur la route ou conduire trop vite ou dangereusement. Ce qui n'était pas le cas.

J'ai donc tout perdu. Je suis ds l'obligation de cesser mon activité, retrouver un travail en cette période plus que non propice à l'embauche et je vais probablement faire de la prison alors que, c'est vrai, j'ai fauté mais juridiquement il est tout à fait possible que la première fois que je me suis fait contrôlé positif, cela était en réalité causé par la prescription de lamaline par mon médecin. Ce qui entraîne une réaction en chaine et plusieurs conduites lors d'une suspension de permis qui peut être initialement n'avait pas lieu d'être.

Sans compter que je cherchais juste à travailler et à survivre financièrement. Désormais, je suis au fond du trou et des pensées très négatives me hantent. L'envie de faire une grosse connerie, irréversible. Car cela affecte toute ma famille, mes parents et surtout ma mère qui fait et à fait tant de sacrifices pour moi.

Ma situation est des plus tristes. Je baisse les bras. Je me suis fait agressé et volé pour 400 euros de bien sur min lieu de travail il y a trois semaines par 5 personnes. J'ai porté plainte contre ces gens bien connus de la police et formellement identifiés mais eux n'ont pas été inquiétés.

Moi je suis par contre traité pire que si j'avais agressé des gens. Bien bien pires. Triste situation. C'est un engrenage sans fin pour moi.

Je tenais juste à vous raconter mon histoire jusqu'au bout.

Hors ligne

 

Biscuit 
Psycho junior
France
1310
Inscrit le 22 Jun 2020
257 messages
Normalement les test de depistages "classiques" reagissent aux opiacés :heroine, morphine, codéine... Qui ont des structures moléculaires plutôt similaires, mais ils ne reagissent pas à la methadone qui est très différente, il faut un test spécifique qui detecte un des metabolites de la méthadone. C'est la même chose pour le fentanyl, normalement il n'est pas détecté par le test opiacé de base, il en faut un qui specifique pour les fentanyloïdes.

Au final si tu avais bien consommé de l'héroïne cette procédure n'est pas caduque en soit...

Ça reste à certifier mais avec un test labo la distinction entre prise de Lamaline donc poudre d'opium et héroïne est faisable. Et si c'est indiqué qu'il y a prise de lamaline spécifiquement et que c'est ce qui est recherché j'imagine qu'il est possible de chercher des marqueurs annexe comme la presence de paracetamol en même temps, mais ça reste à vérifier ce point.
Il me semble que l'opium et l'héroïne n'ont pas les mêmes metabolites, enfin ça semblerait logique c'est pas les même molécule même si l'heroine est metabolisée en morphine, l'opium passe (en partie!! En oubliant les voie de la codeine, thabaine....) par la morphine 6 glucuronide 
L'hero par la 6 et 3 monoacetylmorphine. Mais je ne suis pas exhaustif je ne connais pas toute la voie métabolique !

Hors ligne

 

badlieutnand
Nouveau membre
300
Inscrit le 24 Aug 2018
30 messages
salut,

vraiment dégueulasse ce qui t arrive Klach84,certains flics sont vraiment la que pour s en prendre au "petites gens"qui tente de gagner leurs vie,qui est  déjà bien compliquer.
par contre y bouge pas dans certains quartiers et reste sagement dans leurs caisse alors que des motards sans casques avec bécane de cross sur une roue les doubles...

perso dans le cadre d une demande de tso j ai fait un test sanguin et urinaire pour les stups(concernant les stups je crois que c est urine) et les opiacés c est que la morphine qui est rechercher.

courage a toi a ne te laisse pas faire.

Hors ligne

 

Mauddamier 
Au pays imaginaire
France
800
Inscrit le 27 Nov 2017
509 messages
Pour avoir été contrôlée deux fois positive, ils m’ont également pris mon permis mais rendu.
Il faut juste être honnête avec eux c’est tout.
Ton procès verbal commence à partir du moment où tu souffles dans l’éthylotest.
Désolée mais c’est bête de mentir.

Honnêtement ils ne sont pas là pour embêter qui que ç soit, ils font leur job c’est tout.
J’ai prévenu avant le test qu’il serait positif, je commence à être habituée.
Parfois je montre mon ordonnance de codoliprane et ça passe mais parfois, et c’est la procédure, le permis t’est immédiatement retiré et tu dois appeler pour qu’on vienne te chercher.

C’est sur le moment qu’il faut être transparent, dire toute la vérité. Car ensuite ton prélèvement salivaire va au labo.
Tu auras donné un dosage et l’heure de ta dernière prise. Si ça ne correspond pas aux résultats du labo, c’est clair que tu vas prendre cher...

Moi j’ai toujours été très cool et ça s’est très bien passé. Avant test salivaire j’annonce que ça sera positif aux opiacés. Comme on ne peut pas faire la différence entre héroïne et codéine, c’est au labo d’être plus précis.

Si on ment.... ok est fichu. La science aura toujours le dessus et la justice te poursuivra.
C’est clair que c’est flippant. Mais au moins en disant la vérité, tu ne passes pas pour quelqu’un qui a voulu gruger. Il y a tout à perdre.

Hors ligne

 

Psychoco92 
Nouveau Psycho
100
Inscrit le 25 Mar 2015
156 messages
Et donc si tu as consommer de l héroïne et que tu dit avoir pris de la codéine et tu montre l ordonnance sa passe tu va recup le permis ?
Par contre sa marche pas avec le subutex, le test fais la différence entre le subutex et autre opiacer non?

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 8jCommentaire de Akaion (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 6jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 2jCommentaire de Charlux (21 réponses)
     Forum UP ! 
    HPPD - Hppd
    Il y a 18hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Les fameux chien renifleur...
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de Manci dans [Cannabis...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Je suis dépendant
    Il y a moins d'1mnCommentaire de Pommecanelle dans [Cocaïne-Crack...]
    (42 réponses)
     Forum 
    Première prise Morphine
    Il y a 5mnCommentaire de Sylrina3424 dans [Morphine (Skenan, Mos...]
    (8 réponses)
     Forum 
    Besoin d'aide s'il vous plaît
    Il y a 31mnCommentaire de Acid Test dans [Opiacés et opioïdes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Market - Payement vers le darknet jamais reçu
    Il y a 35mnCommentaire de Brakasse dans [Anonymat et sécurité...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Recette - Mettre de la beuh broyé dans mon chocolat chaud
    Il y a 37mnCommentaire de Brakasse dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Cannabidiol - [CBD] - Une bien agréable surprise..!
    Il y a 40mn
    3
    Commentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (38 réponses)
     Forum 
    Premier vrai trip en Prévision : Crystal suisse 98 %
    Il y a 41mn
    1
    Commentaire de Macroscopie dans [LSD 25...]
    (14 réponses)
     Blog 
    À toi ma mère.
    Il y a 32mnCommentaire de Sixteensix dans le blog de Sixteensix
    (4 commentaires)
     Blog 
    La dictature du bonheur
    Il y a 38mn
    1
    Commentaire de Morning Glory dans le blog de Finn Easter
    (7 commentaires)
     Blog 
    [Video] Une Semaine dans l'Obscurité et le Silence, méditation
    Il y a 2hCommentaire de guygeorges dans le blog de Ledayuum
    (2 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés
    Dernier quizzZ à 17:13
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    dustypig, GrosDodoZepam, Kokro, SilverX nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Présentation, 25 ans d'alcool
    par plotchiplocth, le 24 Nov 2020
    Salut à toi et bienvenue sur PA.org. J'ai vu que tu avais aussi mis un petit mot dans la partie présentation, mais je prefere te repondre et t'accueillir ici, le contenu étant nettement plus conséquent et riche. Tout d'abord merci beaucoup pour le partage de ton témoignage détaillé, mis en...[Lire la suite]
     TripReport - Un premier voyage galactique sous Salvia
    par Globuleis, le 13 Nov 2020
    La Salvia est là, coincée et serrée dans la douille du bang. J’ai déjà la tête tournoyante de mes deux précédentes prises d’essai. Du haut de mes 18 ans, et de mon expérience encore fines des psychédéliques, la sauge divinatoire me préoccupait depuis déjà quelques temps, et me ques...[Lire la suite]
     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Ahahahha nous aussi en Italie on avait une revue pareil que 3suisses !!! dans [forum] Les fameux chien renifleur...
    (Il y a 46mn)
    J'ai beaucoup ris sur ta dernière phrase (Chest :3) dans [forum] [HELP] Identification de champi.
    (Il y a 10h)
    Beaucoup de réflexions très justes dans ton témoignage. Hilde dans [forum] Présentation, 25 ans d'alcool
    (Il y a 1j)
    Bonne nouvelle dans [forum] [CBD] - Une bien agréable surprise..!
    (Il y a 1j)
    en bas à droite , OK ! dans [forum] Besoin d'aide
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums