Substitution au Dicodin (380mg/jour) - Bilan après un an de traitement / PsychoACTIF

Expériences - Substitution au Dicodin (380mg/jour) - Bilan après un an de traitement


#1 16 avril 2018 à  16:56

NotToTouchTheEarth 
AbsalonAbsalon
France
000
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 04 Oct 2014
Messages: 25

Substitution au Dicodin (380mg/jour) - Bilan après un an de traitement

Hello à tous,

Depuis il y a un an, en un même début d'avril, huit petit cachets blancs rythment mon existence.

En plus d'un désir de ma part exprimé plutôt clairement, l'addicto en avait marre de me voir rater les rdv un coup sur deux, toujours dans des états différents parce qu'un coup j'étais au sken, un coup à la metha et un coup à la codé, bref, il a voulu mettre un peu de stabilité dans tout ça et moi aussi au passage, je l'ai vu comme une bonne idée.

Est ce que c'en était une, je sais pas : objectivement, je suis désormais physiquement accro, et expérimente lorsque je suis en rupture de traitement des crises de manque qui n'avaient jamais atteint une telle intensité auparavant, même pas de loin.

J'ai l'impression d'avoir choisi un confortable piège, mais un piège au demeurant et ce pour plusieurs raisons. Le sub j'en voulais pas, parce que je suis "allergique". La Métha, il m'a dit "c'est un fil à la patte, le Dicodin sera plus facile a arrêter progressivement".  Alors va pour le Dicodin.  Sur le coup, l'an dernier, je suis ravi : on me prescrit en tant que TSO mon produit préféré ! Paradoxe qui montre aujourd'hui ses limites.

Je suis à 8 comprimés 60mg par jour, soit 380mg de Dihydrocodeine base. Un bon KO technique pour quiconque de non accoutumé.

Au bout d'un an, les 8 comprimés journaliers perdent un peu de leur effet, mais comparativement à la méthadone ou ce que j'a pu comprendre du subutex ? On nage en pleine euphorie. La "stabilisaton" promise par la substitution s'arrête dans la mesure ou désormais, tant que je mache un peu les cachetons pour tuer le coté LP, je prends toujours ma balle comme avant.

Vous aurez compris : quand on se retrouve pile à la dose ou l'euphorie se ressent toujours, c'est dur de prendre sur soi et de commencer la diminution.
Moi dans l'absolu, c'est arrêter que je veux. Vraiment. Pour pouvoir voyager en paix. Je suis déja asssez polytox aux drogues festives pour me trimbaler une addiction opiacée. J'en ai marre.

Alors ouais, le dicodin, c'est de la bonne came, c'est stable, mentalement c'est fonctionnel, mais son aspect extrêmement euphorisant est à double tranchant dans une démarche d'arrêt progressif, ou on a pas forcément envie de se voir rappeler tout les jours à quel point c'est bon. J'arrive pas a respecter les doses, je finis les mois d'ordo trop tot et suis obligé de ruiner mes fins de mois a finir au sken, parce que je tape le dicodin trop vite. Alors oui, ça substitue, mais ça substitue vraiment dans la persistance. Plus dur de garder du self control avec ça qu'avec un sub dégueulasse.

"Mais alors, mache pas tes cachets, laisse le LP agir, tu seras moins vite en keum".

Ben ouais copain je sais mais que veux tu, on peut tous être un peu merdique parfois, qu'en y'en a y'en a et on fais pas gaffe, et la souffrance qui va venir plus tard, on y pense pas assez.

J'en veux presque à l'addicto de m'avoir fait, en me "stabilisant", découvrir ces souffrances de l'addiction physique.
Jamais auparavant ca ne m'avait à ce point charcuté le corps, ça se limitait a des jambes sans repos que le lyrica suffisaient à calmer. Plus maintenant!

Reste que la diminution cachet par cachet est pratique et peut être entreprise n'importe quand. A moi de lancer le processus. Déjà, si je pouvais arrêter de me défoncer avec mon substitut, ce serait bien.

Je serais très curieux de savoir si il existe des retours de sevrages réussis avec ce produit. N'hésitez pas a partager votre expérience à ce sujet, je suis fort intéressé. Parfois, je me demande si ce n'est pas exactement le même "fil a la patte" que j'ai voulu éviter avec la méthadone.

Thank you for your time

P.C


"Hallucination is the truth our graves are dug with. We massacre the logical revolts. We know everything. We know one thing only : We know nothing.
Absolute existence, absolute motion, absolute direction, absolute Truth.
Now, Here, Us."

Hors ligne

#2 17 avril 2018 à  10:34

Recklinghausen 
Modérateur
France
29500
Lieu: dans ma famille. N'y. Y.
Date d'inscription: 09 Mar 2015
Messages: 5510

Re: Substitution au Dicodin (380mg/jour) - Bilan après un an de traitement

Salut,

Euh... N'en veut pas trop à ton addicto...

Il t'a permis de te stabiliser un minimum ( voir un maximum ) avec une molécule que tu apprécies ( qui apporte plus que la simple fin du manque opiacé ) et qui te permet de ne pas te ruiner en achat de produits... Juste pour ne pas subir le manque !!!

Si à chaque rendez-vous, tu étais sous l'influence d'un opiacé... La dépendance physique aurait fini par apparaître !!!

C'est bien pour ce motif que " la règle des deux semaines sans consommer deux jours de suite " fonctionne... Elle permet de ne pas développer de dépendance physique et préserve la tolérance de l'usager.

Pour ce qui est du " fil à la patte " que serait la méthadone, j'avoue que c'est discutable mais,comme je ne connais pas cette molécule, je ne m'aventurerai pas sur ce terrain.

Une chose est sûre, tu as la chance extraordinaire de pouvoir bénéficier d'un Traitement de Substitution aux Opiacés qui t'empêche de dépenser beaucoup d'argent pour te fournir au black, tout en te stabilisant pour ne pas subir la manque au quotidien et en te procurant des effets psychotropes que tu apprécies.

A titre personnel, j'ai consommé pas mal de Dicodin...

Pour " être tranquille pour la journée " ( 2-4 comprimés au lever suivant l'effet que je désirais ) ou en " récréatif " en supprimant une ( grande ? ) partie de l'effet LP de ce médicament.

C'est néanmoins loin d'être la molécule que j'ai le plus apprécié ( comme quoi, les,goûts et les couleurs wink ).

Pour ce qui est de la dépendance, il est impossible de stopper sa consommation d'opiacés... Tout en continuant à triper.

C'est certes une évidence mais c'est toi qui doit faire un choix...

Si tu décides de te mettre comme objectif de ne plus consommer d'opiacés pendant une durée certaine, le mieux à faire dans un premier temps est de " rester dans le cadre de ta prescription ".

Un peu à la maniere du discours de l'addicto... Pour te stabiliser !!!

Une fois que tu auras réussi à ne plus depasser la dose prescrite, tu pourras penser à une réduction progressive du dosage, afin de ne pas faire souffrir inutilement ton organisme.

Un ami m'a dit il y a peu de ne pas mettre la charrue avant les bœufs et... C'est un conseil que je me permets de partager.

Il n'y a aucune honte à etre dans l'obligation de consommer un traitement médicamenteux de façon quotidienne !!!

Par contre, il est inutile de rêver se passer d'opiacés à partir du moment où tu as des difficultés à respecter une prescription qui représente le triple de la dose quotidienne recommandée ( celà ne sert qu'à faire ressortir des sentiments négatifs liés à l'échec ).

Euh... A ce sujet, c'est 6 ou 8 comprimés ? Car 8 comprimés représentent 480 mg et non 380 wink

Pour baisser le dosage, il est possible de pluguer le Dicodin. La biodisponibilité ( si le plug est réussi ) est 4 fois plus importante via cette ROA ( il suffit de ne consommer que 20 mg en plug pour avoir 80 mg en équivalence à l'oral ).

Cependant, la muqueuse annale restant fragile, il est préférable de ne pas faire de ce geste un geste quotidien.

Est ce que la solution ne serait-elle pas de passer par une molécule que tu apprécies moins ?

Comme la Buprénorphine, justement !!!

Consommer une molécule sans plaisir ( vu que cette molécule semble ne pas ou peu t'en apporter ) sera surement plus facile pour ce qui est du respect du dosage puisque le goût de reviens-y sera beaucoup moins présent.

Et la baisse de dosage sera plus facile à envisager.

Mais es-tu prêt à faire le deuil des effets psychotropes du Dicodin ? La Dihydrocodeine semble être une molécule que tu affectionnes.

A titre personnel, je suis sous oxycodone et je suis dépendant physiquement à cette molécule depuis un temps certain.

Je préfère gérer avec des Libération Immédiate qu'avec des Prolongées mais c'est un choix personnel.

J'avoue apprécier particulièrement les rares jours où la douleur se fait moins prèsenter car les effets psychotropes de l'oxycodone sont beaucoups plus présent.

Mais je reconnais ne pas avoir le désir ( d'un autre côté, je n'ai guère le choix ) de cesser ma consommation d'opiacés ( rythmée avec une prise de 8 comprimés de façon quotidienne, je suis à 85 mg par jour et j'ai egalement des difficultés à faire rentrer cette prescription dans les bonnes cases et de ne pas être en rade en fin de mois ).

Si je suis amené à voyager, je serai limité à 28 jours... Ce qui est déjà une période assez longue.

Enfin, tout est question de choix ( et de possibilité ) personnel.

Prends soin de toi,


Reck.


L'amour d'une famille, le centre autour duquel tout gravite et tout brille.

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
10
[ Forum ] Maintenance - Traitement de substitution aux opiacés par Svotjue
4928 02 octobre 2016 à  19:30
par Klrd
12 3850 23 juin 2016 à  11:15
par Mister No
10 7076 13 juillet 2016 à  00:23
par ziggy
    [ PsychoWIKI ] Commencer un traitement de méthadone
    [ PsychoWIKI ] Buprénorphine (Subutex), commencer un traitement, effet, dosage, sevrage
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Appel à témoignage ]
Psychoactif pour les nuls
Il y a 1jCommentaire de sud 2 france (108 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Pourquoi voulez-vous / avez-vous arrêter le cannabis ?
Il y a 1jCommentaire de kameo (49 réponses)
[ Forum UP ! ]
Methadone : fin de traitement au soleil..
Il y a 13hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Santé - Le CBD (essai de synthèse)
Il y a moins d'1mn
3
Commentaire de prescripteur dans [Cannabis thérapeutiqu...](3 réponses)
[ Forum ]
Pureté - Hash coupé? (Blanc sur mon hash)
Il y a 8mnCommentaire de filousky dans [Cannabis...](5 réponses)
[ Forum ]
Sevrage - Hachich (début==>sevrage)..
Il y a 19mn
1
Commentaire de L'angoissé dans [Cannabis...](19 réponses)
[ Forum ]
Interaction - IXPRIM & Amphet's
Il y a 41mnNouvelle discussion de jip dans [MDMA/Ecstasy...](0 réponse)
[ Forum ]
J aime ma Soeur, j ai très peur pour elle
Il y a 53mn
1
Commentaire de Miaimaounes dans [Familles, amoureux(eu...](14 réponses)
[ Forum ]
Ma relation avec l alcool
Il y a 53mnCommentaire de Xtc420 dans [Alcool...](4 réponses)
[ Forum ]
Mise sous Seroplex : j'ai des questions
Il y a 60mnCommentaire de geosadak dans [Antidepresseurs...](5 réponses)
[ Forum ]
“Sofie va mourir sans huile de cannabis"
Il y a 1hCommentaire de Sufenta dans [Cannabis thérapeutiqu...](2 réponses)
[ Blog ]
La vie dans un mètre carré
Il y a 10hCommentaire de babaji dans le blog de babaji (24 commentaires)
[ Blog ]
Je suis perdu besoin de conseil
Il y a 10hCommentaire de funkyhunk dans le blog de Minn-y (1 commentaires)
[ Blog ]
Vers la rédemption
Il y a 14hCommentaire de Bret Waits dans le blog de Bret Waits (2 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 11:37
  [ PsychoWIKI ]
6-APB (Benzo Fury), effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Tutoriel Tor : Comment utiliser le routage en oignon correctement.
[ Nouveaux membres ]
rds06, Jupor11, NiCo_O, Le..voyageur, Billx nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Avez vous déjà analysé une drogue ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 6-APB : La grosse discussion
par ff4life, le 19 Apr 2018
Testé au Nouvel An, sous forme orale (capsule préparée par mes soins), à hauteur de 140 mg, dans un petit bar/club de Paris avec des potes. Si l'étiquette de mon produit est correcte, j'ai la forme chlorhydrate, soi-disant une des plus puissantes sur le marché. Le produit a été commandé il...[Lire la suite]
 GHB / GBL : augmentation des intoxications et banalisation de la conso
par ff4life, le 19 Apr 2018
C'est évident. Ils avaient forcément déjà bu de l'alcool avant, sinon ils se seraient contenté de s'endormir sur place, sans qu'il y ait forcément de conséquences fâcheuses du type dépression respiratoire, surtout quand on sait que le GHB est administré à une dose pouvant aller jusqu'à 9...[Lire la suite]
 Tolérance psylocibine
par babaji, le 18 Apr 2018
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] GHB / GBL : augmentation des intoxications et banalisation de la conso
(Il y a 2h)
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] 6-APB : La grosse discussion
(Il y a 3h)
Un très bon témoignage sur l'utilisation du CBD en sevrage (Lecoq) dans [forum] CBD, la grosse discussion
(Il y a 4h)
rapide et efficace. /kokie dans [forum] plug: j'y comprends que dalle (ARCHI debutant)
(Il y a 11h)
Tout à fait d'accord. C17 dans [forum] Recherche un parrain ou une marraine d’abstinence
(Il y a 11h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB - Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2018
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile - Contact


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0