Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine / PsychoACTIF

Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine


#1 04 juillet 2018 à  21:30

Ratatat
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 30 Jun 2018
Messages: 4

Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Mots-clés: [cocaïne, base, héroïne, fumer]

Bonjour à tous!

Ca fait un moment que je lit différents forum sur ce site et aujourd'hui je saute le pas et décide de m'inscrire pour parler de ma reprise de conso en solo...

Voila j'ai personne à qui en parler et c'est pourquoi auj je post ca : je consommait il y a longtemps et j'ai arréter depuis environ 5-6 ans (j'en ai 30 auj) et j'ai repris "en cachette" et de maniere espacé depuis 6 mois, mais je commence sérieusement à me poser des questions.

pour etre honnete je profite de ce petite xetra que je me suis autorisé cette aprem (cocaine sniff+base et heroine) pour prendre mon courage à deux main et écrire ca.

Pour commencer j'a débuté avec les droges "dures" à 17 ans avec les ecstas. Ces premieres experiences ont été très marquantes. J'était très reservé et mal dans ma peau. j'ai immédiatement adoré ca! les effets et probablement l'image que je me donnait de consommaeur de drogues dure (bien que je ne le crait pas sur les toits loin de la).

Puis le reste à suivit : speed, coke, keta, champi, trip... tous ce qui se présentait. C'est vers 22-24 ans ou j'ai commencé à en prendre le plus avec conso 2, 3 4 fois par semaine pendant 1.5ans, principalement du speed (j'avais pas ytrop de sous et on en touchait du très très bon à l'époque). Et finalement, avec notre bande de potes consomateurs on est arrivé à un stade on se foutait tous les uns les autres sur la gueule (à cause du produit), mon ex qui fait une tentative de suicide puis prise en charge addicto, les descentes de plus en plus hard et les situations glauques qui vont avec. Et finalement jai finit par lever le pied, puis rencontrer ma femme qui m'a permis de passer à autre chose. Elle avait deja consommé pas mal de chose quelques années avant notre rencontre mais ne prennait plus rien. On a prise 2 ou 3 fois de la coke à nos début et rapidelment elle m'a dit que pour elle c'etait vraiment definitivement finit, ca ne lui plaisait plus.
A ce moment la on a changé de ville, commencé notre vie à deux, débuté un nouveau taf et j'en ai profiter pour arreté moi aussi. J'ai juste continuer à fumer un peu de cannabis de temps en temps sans que ca soit un pb pour moi.
La drogue ne m'a pas vraiment manqué pedant 5 ans, mais je continuais d'y penser tres regulierement sans vraiment en avoir envie mais plutot comme si ca continuait de faire parti de moi.
Malgré ma conso à l'époque j'ai toujours reussit à rester sérieux dans mes etudes, et auj j'ai un tres bon poste dans lequel je m'épanouit, beaucoup de responsabilités et beaucup d'heures de travail (ce qui m'a aidé aussi à passer à autre chose).

Mais voila, j'achetait de temps en temps de l'herbe à des gens qui consommait de tout et que j'ai rencntré par hasard(coke, hero IV...) et un jour une idée récurrente que j'avais depuis des années vint à nouveau : j'ai adoré la droue et y a passer pas mal de temps dedans. Auj meme si j'y a perdu beaucou de temps je ne regrette rien car je suis passé à autre. J'ai gouté à tout sauf à une chose, l'héro, une drogue que je voyait un peu comme la reine des reine... et comme je savais que les gens à qui j'achetait de l'herbe en avait surement et ben je me suis pris en gramme sur un coup de tete! (oui je sais c'est débile mais c'est vraiment venu comme ca du jour au lendemain) Je voulais pouvoir me dire juste à quoi ressemble ses effets et pouvoir aussi me dire j'ai tout pris, meme l'héro (pas de jugement merci, je sais que c'est vraiment nul)

N'epeche que je suis rentré chez moi l'aprem, ma femme et notre fille de 2 ans(toujours pas de jugement merci) étaient pas la pour quelques jours. Et je me suis envoyé le g en tapant et fumant tout seul, en me disant c'est le premeiere et derniere fois juste pour savoir ce que c'est et pouvoir me dire que j'y ai gouté.

J'ai trouvé ca bien mais pas ouf non plus, moment très agreable mais je dois dire que je m'attendait à partir vraiment plus loin (après elle etait surement pas de bonne qualité). Par contre j'ai gerbé ma race +++ et le lendemain a été compliqué (je bossait...).

Je pensais ne plus jamais en racheté mais voila que juste après cette soirée, mon cousin que je vois rarement car habite à l'autre bout de la france m'invite à son anniv (repas avec toutes la famille) et après il me propose de le suivre à une grosse soirée electro techno comme j'avais l'habitude de faire lors de consmmation. Je resiste pas, je dis oui mais sachant que lui consomme depuis peu (il a découvert la mdma),  je retourne voir mon contact et prend 2g de coke, 1 pour moi et 1 pour mon cousin (qui s'avere etre pour le coup excellente) et 1g de rabla pour la descente.

Au final, soirée géniale et surtout descente au top (contraireent a ce que je vivait autrefois). et il me reste en fin de soirée 1g de coke et 1/2 de rabla car finalement mon cousin ne veut pas toucher à la coke (et je lui ai pas parle de la came car c aurait ete tres mal vu).
Du cou je fnis ce qui me reste tranquillement lorsque ma femme n'ai pas la à la maison(elle rentre regulierement chez ses parents car on a des emplois de temps assez différents).

Et finalement... et bah j'en rachete, coke plus hero. Autant l'hero j'aime bcp sans que ca me transcende, autant le speed ball je trouve ca vraiment excellent, et la descente est telement plus gerable!

Au final j'ai consmmé sur 6 mois egulierementu, de maniere raisonné si je puis dire (env 1 fois tous les15j, et j'arrive à m'y tenir, de toute facon j'ai pas trop le choix, je consome que quand ma femme n'est pas la avec notre fille), mais par contre ca m'occupe l'esprit en permanence et des qu ' elle me dit qu'elle sera pas la tel jour et bah j'attends plus que ca!
Aujourd'hui il me restait de la rabla, après deux traces je suis retourné acheter 1g de coke et 1g de came. Et le type m'a montré comment baser à l'ammoniac(ce que je navais jamais reussi a faire, avec le bicar c'est vraiment chaud et j'en a deja perdu plein comme ca!).
Du coup j'ai passe une après midi tout la haut  et la je commence à me poser avec l'hero et un petit petard.

J'arrive à gerer mon taf et ma vie de famille; mais je commence à flipper car  j'ai sais pas trop ou ca va me mener (nul part c'est sur) mais meme si je dis que pour le moment je gere et que retrospectivemen ca a été globalement le cas, j'ai conscience qu'on gere jamais vraiment à 100% loin de la. En plus je connaissait pas l'hero et ce qui me fait peur c'est deja que j'aimais la coke, la c'est 2 fois mieus et la descente 3 fois plus facile.

Ce qui me m'embete aussi, c'est que j'en ai pas parleé à ma femme qui est enceinte de 6 mois (toujours pas de jugement merci), et à personne d'aurtre en fait.
J'ai honte de ma conso, car on a construit une famille formidable qui me comble, j'aime ma femme et ma fille est tout pour mois, professionnelement j'ai atteint tous mes objectifs, et malgré cela j'ai l'impression de me retrouver 10 ans en arrière à penser à la prochaine fois ou je vais pouvoir taper et à rien d'autre...

Je pense arreter avant la naissance de notre deuxieme enfant en sepembre car aprs je sais que ca va etre impossible à gérer avec les nuits et un poste avec plus de respinsabilité que je prend en fin d'année. Ca devrait etre des raisons suffisantes pour me l'interdir au moins pour un moment (mais jusqu'à quand??); et en attendant j'ai pas reussit à me décider à arreter (putain c'est vraiment trop bon) mais on arrive toujours à se donner de bonnes excuses hein?

Je pense aller voir un psy pour en parler, je veux surtout pas que ma femme le sache meme si ca me rend mal de lui cacher ca. Je pense lui en parler uniquement une fois que j'aurais arreté et que je serais sur de pas reprendre.

Voila désolé pour le roman. Je me sens pas encore en "grand danger" (mais je sais aussi qu'on se sent en danger quand c'est deja trop tard) et je flippe quand meme quand je me dis 'j'ai 30 ans, bientot 2 enfants, une femme au top et un super job et je fume de la coke et de l'hero", mais putain qu'est ce que je fout!

Je sais pas trop ce que je recherche en postant ça, peut être simplement être écouté (mon entourage est tres loin de tout ça), des conseils...

Merci

Reputation de ce post
 
Je me suis reconnu a travers ton roman.. Je t'encourage vrmt! - c0ka

Hors ligne

#2 05 juillet 2018 à  08:40

Drim 
Serendipity !
France
1500
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 174

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Salut, tu as mis t'es idées au clair c'est cool, c'est ça que tu cherchais en postant ici.
Mon unique conseil c'est d'arrêter le plus vite possible.

T'as fait le tour du bocal c'est plutôt cool par rapport a ce que tu voulais. Mais sors de l'eau avant de savoir ce qu'est la dépendance physique a l'héro.

Ça va pas te mener nul part le speed ball. Ce serait cool que ca mène nul part.

[...] et 1g de rabla pour la descente.

Tout est dans ma phrase en signature. Tu est officielement accroché par la reine, prend en conscience avant de tester la dépendance physique. On ne peu pas subsituer les drogues au fonctionnement a jeun du cerveau sans y laisser quelque chose. C'est un choix, vu ta situation et tes responsabilités fait le tien en toute conscience. Glisse pas lentement la dedant sans y réfléchir.

Prend soins des tiens, j'ai ton âge et si sur le plan pro je me plains pas je n'ai pas ta chance côté perso. J'ai pas une femme que j'aime et qui m'aime et qui a choisit de faire sa vie avec moi. Ca dépasse toutes les cames du monde.


Quand on prend des drogues faut s'attendre à prendre la descente.

Hors ligne

#3 05 juillet 2018 à  10:15

Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
8000
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 1890
Blogs

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Salut smile

En tout cas, ce « roman » il est intéressant à lire ! Il semblerait que tu aies conscience de pas mal de choses; et j’aurais tendance à penser que c’est encourageant.

Mais ça ne suffit pas forcément, la preuve en est que tu n’arrives pas à stopper, même si rationnellement tu penses que ce serait mieux pour toi.
Et je dirais que La est toute la définition de l’addiction
« vouloir arrêter/diminuer et ne pas réussir »

Pour l’instant, il semblerait que tu ais mis en place quelques règles, qui te permettent de te tenir loin de la dépendance physique. C est une bonne chose, mais jusqu a quand ?

Et à vrai dire; la dépendance psychologique, est à mon avis, le côté le plus compliqué à gérer de l’addiction. Le fait que tu y penses sans cesse est assez parlant à ce niveaux.

Comme tu l’as dis; tu as des responsabilités et une vie de famille épanouie, ce qui n’est pas incompatible avec la drogue, ce serait faux de dire ça, mais ça ne facilite pas tjr les choses.
Le plus compliqué dans cette histoire est peut être le poids du secret! Mais toute les vérités n’sont pas bonnes à dire, et tu es le seul à savoir s’il vaut mieux en parler à ta femme ou garder ça dans ton jardin secret, au moins le temps de l’arret.

J’ai environ ton âge moi aussi; et bien que nos parcours soit très différents, j’essaye de m’imaginer à ta place.

D’abord, si écrire ici te fait du bien, c est une très bonne chose, et ne t’inquiète pas du jugement, ce n’est pas vmt le style de la maison ! Ici tu as trouvé un coin où tu peux parler, t’exprimer librement; si tu t’y sens bien, ce forum peut s’avérer une aide précieuse !

Ça l’a été pour moi, que ce soit pendant mes années oxy IV ou mtn avec le sub et les extras ! J’ai tjr trouve énormément de réponse et de soutiens sur PA. Ça me permet aussi de n pas me couper d’un monde’ qui est essentiel pour moi, quand bien même je suis mtn « moins dedans » que ça a pu l’etre Il y a quelques temps encore ! Fin bref, je n vais pas te raconter ma Life.

Je pense que tu devrais te tourner vers un csapa, tu peux y consulter anonymement, gratuitement aussi , et tu y trouveras une équipe pluridisciplinaire, spécialisée dans l’addiction, et sûrement a même de t’aider! Les délais pour un premier rdv, surtout en période estivale peuvent être un peu long. Mais je pense, que cela pourrait t’apporter Bcp.

Tu peux trouver l’annuaire en page d’accueil, en bas.

Tu y trouveras addicto, psychologue et psychiatre notamment !

En attendant n’hesites Pas à écrire sur le forum si cela te fais du bien !

drogue-peace

Zaz


Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne

#4 05 juillet 2018 à  10:26

Macroscopie 
Nouveau Psycho
200
Date d'inscription: 26 Apr 2018
Messages: 111

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Ouai attend pas septembre pour stopper!! C’est la phrase de ceux qui veulent pas devenir accro mais qui le sont déjà un peu!!

Comme l’a dit Drim stop au plus vite! Aime ta femme et tes enfants, oublie tes envies de coke et d’héro.

Au pire fait toi déjà aider pour ne pas tomber dans le manque physique..

A plus

Dernière modification par Macroscopie (05 juillet 2018 à  10:27)

Hors ligne

#5 05 juillet 2018 à  10:56

Italia1 
Nouveau Psycho
Italy
111
Lieu: Pisa
Date d'inscription: 17 Jun 2018
Messages: 50

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Je me vois un peu en ton histoire...moi j'étais clean trois ans sur trente et je sais par expérience que la vie de couple est puissance dix sans drogues. Pardon la franchise mais je pense tu n'as rien à foutre de ta femme et ta fille sinon tu n'aura pas repris la poudre.... pour moi c'est ainsi,la dope est égoïsme puissance dix, je me desintox un peu et après je reprends... j'étais je suis je serai toujours un toxico disait Maradona... c'est ma devise.

Reputation de ce post
 
Rien à foutre de ma famille.C'est moi tyran la sous merde le méchant.Je suis UD Torkem
 
Encore un qui s'est trompé de site...

Hors ligne

#6 05 juillet 2018 à  20:42

Ratatat
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 30 Jun 2018
Messages: 4

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Merci pour vos réponses,

Ça m'a fait du bien de mettre tout à plat et de savoir que quelque personnes m'ont écouté (et ce sont accroché à lire mon roman:))

Je crois que je continuerais à "aimer ca" probablement toute ma vie même en arrêtant toute conso... mais comme vous dites, j ai fait le tour (Il y a même déjà longtemps) et je sais que ça ne mènera à rien et ça peut que dégrader la qualité des moments en famille que j'ai et le reste...
Quelque part, vos réponses je les connaissait déjà, mais ça fait du bien de les entendre.

Merci de me donner ton avis italia 1, mais je ne suis pas d'accord avec toi. J'en ai absolument pas rien à foutre de ma famille, bien au contraire. Je crois que je voulais le beurre et l'argent du beurre. Et ce qui fait peur c'est que ça paraît pas toujours incompatible (à court terme bien sur).

J'ai plus aucunes excuses. J'ai arrête tout ça il y a des années et aujourd'hui j'ai encore plus de bonnes raisons de le faire, donc j'y crois.

Je posterais un petit mot dans quelques mois pour donner des nouvelles, pas sur que ça intéresse quelqu'un mais ça me fera probablement du bien d'écrire sur ce forum.

Portez vous bien tous

Hors ligne

#7 05 juillet 2018 à  21:35

ILE 
Méthylée mais brute de décoffrage
France
2000
Date d'inscription: 11 Mar 2018
Messages: 293

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Ratatat a écrit

Je posterais un petit mot dans quelques mois pour donner des nouvelles, pas sur que ça intéresse quelqu'un mais ça me fera probablement du bien d'écrire sur ce forum.

Portez vous bien tous

Cela fait toujours plaisir d'avoir des nouvelles... Take care. smile

Hors ligne

#8 05 juillet 2018 à  22:14

jason13thh 
Newbie
Belgique
310
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 21 May 2018
Messages: 133

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Prends soin de toi et félicitation :-)


Carpe Diem

Hors ligne

#9 06 juillet 2018 à  09:19

pierre
Administrateur
8000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 12345
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Tout le monde lui suggère d’arreter Mais pourquoi ?

Je ne vois pas le problème si tu arrives à gérer ton boulot et ta vie de famille et je rajouterais comme la majorité des usagers de drogues !.

Tu ne gère pas à 100% mais personne ne gère sa vie à 100% et c’est tant mieux.

Peut être qu’il faudrait plutôt travailler sur ta honte, car c’est elle qui Fait que tu ne te sens pas bien.

C’est la honte et la culpabilité le premier ennemi des usagers.

En ligne

#10 08 juillet 2018 à  12:19

jason13thh 
Newbie
Belgique
310
Lieu: Bruxelles
Date d'inscription: 21 May 2018
Messages: 133

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Bien posté Pierre, pas forcement arrêter mais moderer sa consommation, prendre dans de bonne condition et être sûr de la qualité et de ce qu'on fait.

Si tu sais gérer ta conso tout en travailler et en étant un père et un mari responsable tant mieux :-)

Reputation de ce post
 
Yes la base mais pas mal y arrivent suf
 
d'accord aussi mais il faut déjà stabiliser avant ici c'est pas ça... drim

Carpe Diem

Hors ligne

#11 08 juillet 2018 à  17:55

prescripteur 
Modérateur
10000
Date d'inscription: 22 Feb 2008
Messages: 5806

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Si tu sais gérer ta conso tout en travailler et en étant un père et un mari responsable tant mieux :-)

Si.....  Amicalement


Quand on voit ce qu'on voit et qu'on sait ce qu'on sait, on a bien raison de penser ce qu'on pense. Pierre Dac

Hors ligne

#12 08 juillet 2018 à  19:40

groovie
Modérateur
17700
Date d'inscription: 13 Feb 2016
Messages: 5028
Blogs
fb

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Pas de réglement de compte, hors mp
merci de mp si possible.

italia1 a écrit

Pardon la franchise mais je pense tu n'as rien à foutre de ta femme et ta fille sinon tu n'aura pas repris la poudre

Salut
Désolé amigo mais ce genre de propos est ultra jugeant et discourtois, d'où les champis wink


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

En ligne

#13 08 juillet 2018 à  20:47

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
13601
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3485
Site web
fb

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Salut,

Autant je suis tout à fait d'accord avec Pierre en ce qui concerne la honte et la culpabilité : Selon moi, il n'y a aucune honte à avoir d'aimer se faire du bien (tant qu'on ne fait de mal à personne), autant, je note, moi aussi, le "SI" de Prescripteur... wink

En effet, notre ami me parait bien lucide sur son ressenti et sa situation...

Le simple fait de penser sans cesse à la prochaine fois où sa famille sera absente et où il pourra se la donner est déjà un signe d'addiction psychologique...Et ce qui est positif, c'est qu'il ne se leurre pas là-dessus.

Pour l'avoir vécu quand j'ai commencé la came, et pour avoir vécu des années d'addictions physiques derrière, je trouve, moi, qu'il est plutôt parti pour ne plus gérer grand chose dans un délai plus ou moins proche et ce qui est positif, je le répète, c'est qu'il le ressent et qu'il le sent venir...Aussi, le conseil de tout stopper tant qu'il en est encore temps, est sans doute le meilleur conseil à lui donner. Avis perso

Déjà, gérer son rapport à la drogue n'est pas donné à tout le monde, mais quand en plus on part sur les bases d'un mensonge dans le couple, ça sent la merde à plein nez pour le futur...A ta place, je mettrais le oh là tout de suite, en me réservant, éventuellement, la possibilité de retaper, mais seulement quand l'occasion se présentera, sans jamais chercher à provoquer cette occasion, et surtout, pas avant des mois, voire des années, le temps que mes envies et mes pulsions se tassent...Avis perso

Bonne chance et bonne vie à toi, tu es au moment où tu peux encore décider sereinement de ce que tu veux comme avenir, passé la dépendance physique, tu auras beaucoup moins le choix... drogue-peace


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

#14 09 juillet 2018 à  19:16

pierre
Administrateur
8000
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 12345
Blogs
Site web
fb  twt   Google+ 

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Mais beaucoup des usagers en couple sont obligés de mentir parce que leur compagne ou compagnon ne supporte pas qu’il se drogue.  Ça n’empêche pas de pouvoir concilier les deux même si c’est de fait plus difficile que quand il y a partage de la situation

Ensuite le « si » je le trouve facile et faux. Il n’y pas d’un côté ceux qui savent gerer et de l’autre ceux qui ne savent pas.  Ça dépend beaucoup du contexte de vie, du moment de la vie, et ça peut changer assez vite d’un côté comme de l’autre.

Et puis Même avec une addiction sévère il y a toujours la possibilité d’avoir ou de regagner du pouvoir sur soi sans arrêter les drogues. Il faut essayer d’identifier quels sont les mécanismes qui aident à ce contrôle et les renforcer ou trouver d’autres mécanismes en partageant son expérience avec d’autres usagers.

Et puis je rappelle que Le travail de Psychoactif c’est d’abord d’aider les usagers à vivre avec les drogues ET avec leurs addictions.

Reputation de ce post
 
sujet délicat, si j'avais des ailes je pourrai voler / drim

En ligne

#15 09 juillet 2018 à  20:07

edgardo 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 09 Jul 2018
Messages: 2

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

quand tu vera arriver la reine blanche tu prendera peur, tu partira avec elle !

Hors ligne

#16 09 juillet 2018 à  20:24

sky56253 
Nouveau membre
Belgique
000
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 12

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Bonsoir,

Je précise comme d'hab que ce qui suit n'est que mon avis...

J'ai plus ou moins commencé comme ça, coke basée pour ma part. Dans mon esprit c'était "juste pour voir". Première expérience géniale...

Des mois plus tard, conso tous les week-ends, baser seul en tremblant chez moi. La maison transformée en squat à dealers. Beaucoup d'argent dépensé et une santé dégradée.

Que faire ? Je pense que tu le sais. Tu as le choix : une route super, ou une vers l'enfer....

A toi de voir.

Sky.

Hors ligne

#17 09 juillet 2018 à  22:42

Biyach 
Psycho junior
1100
Date d'inscription: 02 Mar 2018
Messages: 294

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Salut,
Je repasse sur ton post, je pense que c'est parfois très long à décanter avec ces substances. J'ai pas testé le speedball mais je comprends l'attrait (attirance, désolé pour l'orthographe), même si je connais les prods.
Fais attention à toi, l'accoutumance n'est jamais loin.

Aucun jugement. Au plaisir de te lire !


Des singes de l'espace.

Hors ligne

#18 10 juillet 2018 à  09:17

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
13601
Date d'inscription: 19 Sep 2015
Messages: 3485
Site web
fb

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Et puis je rappelle que Le travail de Psychoactif c’est d’abord d’aider les usagers à vivre avec les drogues ET avec leurs addictions.

Si je prends juste mon cas personnel, je suis loin d'être le mec hygièniste qui fustige la prise de drogues et même l'addiction wink

Cependant, toujours mon cas personnel wink , si je suis sorti de l'addiction aux opiacés, c'est, je ne dirais même pas surtout, mais, UNIQUEMENT, parce que cette addiction dans le contexte de prohibition perpétuelle et universelle qui est le nôtre, me devenait de plus en plus invivable et c'est uniquement en cela que j'avais besoin de liberté...Si demain, il n'y avait plus aucune prohibition et la possibilité de se procurer un produit de qualité pharmaceutique, je serais le 1er à accueillir à bras ouverts une vie sous addiction smiley-gen013

Tout ce que j'ai voulu dire,et toujours dans ce contexte de prohibition wink c'est qu'une vie où l'on peut se lever le matin et vaquer à ses occupations, faire éventuellement le tour du monde, sans avoir d'abord à se préoccuper du produit qui va vous faire tenir debout, est quand même bien plus simple qu'une vie d'addict...Et comme on prend souvent cet exemple, je pense que, de même, un diabétique, préfèrerait, sans doute, ne pas avoir à se préoccuper de sa dose d'insuline pour commencer sa journée...

Bref, dans mon cas, aucune question de morale ou même d'hygiènisme et de bonne figure vis à vis du monde qui m'entoure, juste une question de pratique et de facilité de vie. Certes, tu vas me dire que quelque part je me prive aussi du bien être et du confort que me procuraient les opiacés et tu auras raison wink sauf que, pesant le pour et le contre, je trouve qu'il y a plus d'inconvénients actuellement, que d'avantages à poursuivre une addiction aux opis que j'aime.

Pour revenir au cas de notre ami, je me dis que vu les questions qu'ils se pose , il y a des chances que sa balance bénéfice risques penche du mauvais côté (et surtout, du côté dont il ne voudrait pas) c'est pourquoi, je lui ai plutôt conseillé de vraiment se calmer pendant quelques temps.

Pour les autres, ceux qui sont déjà dedans jusqu'au cou, bien sûr qu'il est possible de vivre bien avec une addiction et heureusement! Mais, quand on a le choix, je pense que beaucoup préfèreraient ne vraiment se faire plaisir que dans les meilleures conditions et sans y être obligés par un corps qui réclame sa pitance, et, je le répète, surtout dans un monde où se procurer des drogues n'est pas aussi simple et dépourvu de risques d'emmerde, que de se procurer du pain ou de l'eau . Avis perso

Bon, et pour ce qui est du mensonge dans le couple, de toute façon, on ne sera jamais d'accord là-dessus (on en a déjà parlé wink ) Perso je ne concevrai jamais qu'une histoire d'amour puisse se poursuivre sereinement de part et d'autre quand on se ment (avoir un jardin secret, oui, mais là, pour moi, ça n'a rien avoir! Comme pour le diabétique, c'est comme si je cachais à ma femme que j'ai besoin de mon insuline pour vivre! Pour moi, c'est inconcevable!)

Bonne journée

Reputation de ce post
 
Non, le deuxième. Karpai

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

#19 11 juillet 2018 à  05:26

Cusco 2017 
Psycho sénior
France
1711
Lieu: Ouest
Date d'inscription: 15 Sep 2015
Messages: 704
Blogs

Re: Reprise de consommation de cocaïne et découverte de l'heroine

Pour ma part j arrive à gérer drogue et éducation de mon ado. Ce n'est pas une consommation journalière juste des extras les jours de paie.
J avoue préférer être seul quand ma gosse n'est pas là mais dans le cas contraire je diminue la dose et je prend en sniff (je suis injecteur sinon)
A ce sujet je me suis fait insulter de sale tox de merde par un forumer bien connu ici. Je comprend sa frustration car il galère pour la garde de son enfant. Du coup il ne consomme plus d après ses dires mais il a oublié qu'il était pareil que moi il y a peu de temps... je lui en ai voulu sur le coup car ça fait plusieurs années qu'on correspond, maintenant je préfère laisser couler. On pense toujours à avoir quelqu un de sincère puis d un coup plus rien ne va. J espère juste que ses problèmes vont finir par s arranger. Et je pense qu il reconsommera.
Tout ça pour dire que ce soit en couple ou au travail, si on sait maîtriser son produit, je ne vois pas où est le problème.
En couple c'est moins évident je pense si l autre ne consomme pas et ne cherche pas à comprendre.
Le reste du temps je suis sous methadone à 25/30mg par jour + valium 10 je n en prend qu un le soir si le besoin se fait ressentir.
Après un passé de polytox et alcoolique j estime que je m en sors bien. Il m arrive de boire raisonnablement mais plus au quotidien non plus.
Quant aux extras (coke et héro) ça ne dure jamais plus de 3 jours et ma vie se déroule normalement et ma gosse ne manque de rien.
Mais il m a fallu du temps pour me stabiliser, surtout pour l alcool.
N en déplaise à certain je suis plutôt fier de moi au niveau consommation.


La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
1
[ Forum ] Interaction & Mélange - Cocaïne après héroïne ? par Anusirrité
536 28 avril 2018 à  19:59
par Sufenta
24
[ Forum ] J'adore la cocaine et héroïne. par Youbi
10602 25 août 2015 à  21:59
par Youbi
12 43716 29 août 2015 à  16:29
par Youbi
    [ PsychoWIKI ] Comment chasser le dragon avec du papier aluminium
    [ PsychoWIKI ] Complications aiguës de l'usage de cocaïne
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 9106 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 6777 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Quand les usagers inventent leur substitution injectable
Il y a 5jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Rencontre Psychohead Nimes : Coke, Sken, Came et tout ce qu'on s'injec
24 juin 2018Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Quel aiguille(s) utilisez vous, et pourquoi ?
Il y a 5jCommentaire de pierre (22 réponses)
[ Appel à témoignage ]
Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez
Il y a 3jCommentaire de psychodi (226 réponses)
[ Forum UP ! ]
2 mois de tramadol comment arreter ( severage )
Il y a 12hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Expériences - Ma première fois sous LSD
Il y a moins d'1mn
2
Commentaire de Tioblon dans [LSD 25...](7 réponses)
[ Forum ]
Besoin d'aide et de conseils, je ne sais plus quoi faire..
Il y a moins d'1mnCommentaire de Pomminic dans [Cannabis...](1 réponse)
[ Forum ]
Limite de dosage MDMA
Il y a 3mnCommentaire de iodasx dans [MDMA/Ecstasy...](6 réponses)
[ Forum ]
Injecter - Ma premiere injection de coke
Il y a 4mn
3
Commentaire de Dextro dans [Cocaïne-Crack...](28 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Biodisponibilité de la buprénorphine (Subutex, génériques et Subox...
Il y a 4mn
2
Commentaire de Caïn dans [Buprénorphine (Subute...](22 réponses)
[ Forum ]
C-liquide - Mon histoire et pourquoi j'ai voulu arrêter .
Il y a 5mn
1
Commentaire de leodric dans [Cannabinoïdes de synt...](1 réponse)
[ Forum ]
Switch - Switch tso: Du suboxone a la méthadone...
Il y a 6mnCommentaire de BREIZH AR PEOC'H dans [TSO - maintenance au...](20 réponses)
[ Forum ]
Fluclotizolam infos ?
Il y a 6mnCommentaire de Tioblon dans [RC Benzodiazépines...](11 réponses)
[ Blog ]
Mon coeur bat encore
Il y a 40mnCommentaire de Dextro dans le blog de Dextro (5 commentaires)
[ Blog ]
Insomnies
Il y a 45mnCommentaire de Pomminic dans le blog de janis (9 commentaires)
[ Blog ]
Quand les usagers inventent leur substitution injectable
Il y a 3hCommentaire de Sufenta dans le blog de Equipe de PsychoACTIF (3 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer votre dépendance au cannabis
Dernier quizzZ à 15:38
  [ PsychoWIKI ]
LSD, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Politique de confidentialité
[ Nouveaux membres ]
Tchern0_bill, growbienf, angenoir75, jason13thh, Siska, Tête de crêpe, TonyEtCha, Latentek nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Connaissez vous le terme de "réduction des risques" liés à l'usage de drogues ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Première exprérience d'Ecstasy en festival
par ThibaultF, le 18 Jul 2018
Bonsoir à tous! Voilà je rentre de 5 jours de festival et j'avais envie de partager ma première expérience avec vous. Je suis allé au Dour festival pendant les 5 jours complets, c'était mon premier Dour et jamais j'aurai pensé m'amuser autant jusqu’à tôt le matin. Premier soir mes amis...[Lire la suite]
 Sevrage morphine
par filousky, le 19 Jul 2018
Bonjour Golgoth, J'ai relu quelques uns de tes pots de 2016 et sais que tu sais déjà pas mal de choses. Pour le sevrage physique, j'ai vécu un sevrage de l'héroïne par la méthadone en dégressif sur 4 semaines + une semaine placebo sans ressentir le moindre inconvénient physique. La dépri...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre) dans [forum] Mon histoire et pourquoi j'ai voulu arrêter .
(Il y a moins d'1mn)
Enfin du bon sens merci groovie (leodric) dans [forum] Alprazolam illimité ?
(Il y a 14mn)
Wah ! Tu viens de sauver mes neurones dans [forum] Vos technique pour attendre les 6 semaine entre deux prises de MD
(Il y a 1h)
tellement vraie...ce n est pas le produit qui fait le poison mais son dosage dans [forum] Les drogues les plus dangereuses? Votre Top
(Il y a 3h)
T’as tout dit R.a.A biz à MT au passage dans [commentaire de blog] Quand les usagers inventent leur substitution injectable
(Il y a 3h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0