J'ai...peur. Et besoin d'aide / PsychoACTIF

J'ai...peur. Et besoin d'aide

Publié par ,
2060 vues, 17 réponses
sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonsoir,

Hé bien voilà, j'ai peur. Peur de perdre tout, ma santé, ma famille, mon travail....

Après 5 mois de sevrage alcool, cannabis, et crack,dans ma famille....je suis retombé dans le crack un soir ou javais consommé de l'alcool. Depuis j'ai déjà basé plusieurs fois et dépense pas mal d'argent malgré ma précédente experience.

J'ai peur de ne plus y résister dans mes moments de solitude, de prendre ce "flash" facile pour déconnecter de ma tristesse. Mes nouveaux amis sont ravis que je paie largement évidement.

Tout conseil, pensée positive, commentaire est plus que le bienvenu car je me sens désemparé. Je ne peux pas avouer a nouveau a ma famille que j'ai rechuté.

Les sessions sont bonnes....mais plus dure la chute et ce n'est pas moi de faire ça !!!

Dans l'espoir de vous lire...Merci.

Sky.

Hors ligne


ChillVaudou 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 11 Oct 2018
Messages: 3
Hello désolé de répondre si tardivement, mais j'était occuper à conduire tout en étant évidemment sobre et en.parfaite acquisition de mes moyen de mes 5 sens bref...
Mon petit loup tes tomber sur la bonne personne à la bonne heure, enfin (question de point de vue)

J'ai subi comme toi la même passe Et il faut que tu te pose les bonne question
Si baser t'aide à oublier tes soucis, c'est que tu te défonce pour oublier or faire ça revient à de la procrastination mentale, car ces soucis d'ordre psychologique ne sont associés qu'à des action que tu devrais effectuer parceque tu t'en sent le besoin psychologique d'affronter ces choses pour passer à autre choses, et ainsi acquérir de nouveau objectif et but dans ta vie, mais si tu te défonce pour passer au dessus de ça, ca navancera à rien dans ta vie, car tu oubliera le temps d'une bonne soirée free mais quand tu redescendra seul ou avec ta femme mais que tu te sentira mal au fond de toi, tu cogitera ,

Essayant de chercher des solutions qui a ton réveil te paraîtront impossible, voir carrément surréaliste ( car évidemment tu n'est plus dans le rush, dans cette envie d'y aller franco, et de tout régler d'un coup rapido )
Tu va t'enfermer dans une spirale infernale ou tu vivra au grès de tes frustration, et de tes soirée free

Lundi / grosse soirée FREE
Retour dans le lit à penser à tes problème, mais en même temps ton.cerveau malade te dit ( JE CROIT QUE TA OUBLIER UNE PEPITASSE JUSTE À CÔTÉ DU CENDRIER CONTENANT PLUS DE 37 MEGOTS ALORS QUE TU N'EN A FUMER QUE 15
Du coup tu cogite

Mardi tu regrette ta soirée
Mais mercrzdi tu ty remet
Jeudi pareil etc

A mon avis si tu aime ce que tu fait pour le plaisir que cela procure règle tes soucie
Et tu verra queles descentes seront plus agréable
Et que les remonté te paraîtront mécanique et souple

Pense à ce qui ta fait arrêter
Et repense à ce qu'il c'est passer dans ta tête quand tu était bourré et que tu t'y et remis

La QG de la base et très fragile, car une fois les soldat de la volonté vaincu il se replie dans cette base que l'on peut croiser, a chaque route difficile et il y paraît meme que dans cette base on y retrouve une retraite paisible, et que l'ont peut y rester cloîtré des année entière, nourri par des espoir, abreuver par une soif de salut, qui n'arrivera que tardivement, et laissera les soldats mort de regret

Hors ligne


sud 2 france 
problème traitement
France
2554
Lieu: nimes
Date d'inscription: 14 Oct 2013
Messages: 1635
Blogs
Bonsoir, CHILLVAUDOU, pour toi le fait de prendre du crack n'est qu'une affaire de procrastination et de soucis à régler/buts à atteindre dans ta vie ??? C'est un peu moins simple que ça...

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonjour,

Déjà, Merci pour ces réponses rapides. Comme je le disais, la chute est dure (le lendemain). Je reviens même parfois à envisager le suicide. La source est à mon sens le sentiment de solitude, je suis suivi par une psy mais c'est long et peu utile à mon sens actuellement (20 séances deja).

On va dire que la journée de boulot ça va, mais le retour seul à la maison.....dur dur.

5 mois sans rien du tout, mais la rechute est extrêmement facile.

Sky

Hors ligne


Shaolin 
Modératrice
France
3100
Lieu: BZH
Date d'inscription: 20 Sep 2009
Messages: 3240
Si la rechute te permet de te poser les bonnes questions, ou de te conforter dans l'idée qu'en fait tu n'en veux vraiment plus, ce n'est pas une rechute pour rien.

Tu sais, certaines rechutes m'ont fait autant avancer que des mois d'abstinence. Car ça me confortait dans le fait que j'avais raison d'aller dans ce sens, vu que ma consommation n'était plus maîtrisée du tout (si elle l'a été un jour pour moi!) et que la défonce ne m'apaisait plus.

Par contre si tu as l'impression que ça n'avance pas avec ton psy, essaie avec un autre. Je sais que c'est chiant de recommencer un suivi alors qu'on avait entamé quelque chose déjà, mais c'est important de trouver LE psy qui te convient.
Ça peut faire toute la différence wink
Reputation de ce post
 
bien dit!

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Merci Shaolin pour ta réponse.

J'espère en effet que cela sera une rechute "utile".

En dehors de l'effet "defonce" je trouve également ce monde la particulièrement glauque - je ne parle que de mon cas - et les situations à problèmes sont nombreuses. Tout semble centré sur "Tu me dois x euro" et cela s'echauffe vite....pas avec moi mais j'en ai vu pas mal.

Cela ne me manquait pas pendant ces 5 mois, mais ce soir la après x verres, je me suis dit "bah...." et ne voulais pas rester encore seul avec mon verre de vin.

Dans l'idéal je devrais changer pas mal de choses dans ma vie, peut être même de maison, mais ce n'est pas si simple.

Sky.

Hors ligne


Sokan 
Nouveau Psycho
France
100
Date d'inscription: 10 Oct 2018
Messages: 70
effectivement, comme l'a bien dit shaolin, la rechute peut être utile pour te rendre encore plus compte de l'intérêt que tu as d'arrêter.

chillvaudou en a parlé vite fait, mais c'est vraiment indispensable de comprendre ce qui t'a fait rechuter et de trouver une solution/alternative pour faire face à la même situation si elle se reproduisait.

Pour ta famille, si ils ton soutenu dans ton premier arrêt, qu'il tiennent à toi. Ils t'aideront à nouveau. il faut peut être commencer par un truc du genre "j'ai vraiment besoin de vous" pour leur annoncer.

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonsoir,

Merci à tous.

Comportement identique lundi soir ; session terminée à 5h du matin le lendemain avec l'impérieuse envie de continuer. Le dealer était à sec....et moi ravagé.

Hop, au lit, lysanxia et zolpidem pour redescendre. Furieuse envie de pleurer. Prise de congé "à l'arrache ".

Le point de départ est identique : rentrer du boulot, ne pas vouloir être seul, prendre une bière avec un ami, relâchement....et appel du dealer. Pourtant avant cette bière aucune envie de prendre.

Je vois ma psy ce soir. En attendant il est 3h et je suis censé me lever à 5.....encore congé je pense.

C'est infernal ce malaise constant, comme l'impression d'être pris au piège.

Sky.

Hors ligne


Bulb 
Banni
Canada
1010
Date d'inscription: 04 Apr 2018
Messages: 110
Petite maxime datant de mon époque chez  les Franciscains:

Tomber est humain. Se relevé est divin.

Dernière modification par Bulb (17 octobre 2018 à  04:45)


On dit que la vie est une salope. Ça tombe bien. Je les aimes bien... smile

Hors ligne


Drim 
Psycho junior
France
5610
Lieu: Rhône
Date d'inscription: 27 Apr 2018
Messages: 453
Blogs
Salut,
Dans ton dernier message je pense que tu as mis le point sur un truc important : l'alcool.
Quand j'ai voulu arrêter les prods (j'ai jamais fumé de base cependant) l'alcool a été mon gros facteur de rechute pendant quelques mois.
A chaque fois que je buvais en soirée, et ça arrive souvent, je perdais le controle et un moment je me disais "nik, on verra demain, ce soir je me fais plaiz".
Petit a petit j'ai travaillé sur cet appétence aux drogues sous alcool et pendant quelque temps quand je savais que j'allai boir je me preparais bien psychologiquement pour pas retaper ou droper ou gober...
J'ai limité les situations ou je bois a outrance car
L'alcool desinhibe et enlève pas mal de selfcontrôle.

Courage, et comme dit au dessus, les rechutes c'est dans le processus normal d'arrêt, temps que tu reste dans un mood d'arrêt c'est le principal, faut pas que tu te mette trop de pression ni que tu culpabilise quand tu retape.

J'espère que tu va oublier le crack. Est ce que tu pourrais pas envisager d'arrêter de baser et de seulement t'autoriser des traces, ça permettrait déjà d'avoir un palier, genre tu arrête de la fumer, et quand tu veux conso tu te limite à des traces.

Amicalement.

On a l'âge de nos actes et la sagesse de leurs conséquences.

En ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonsoir,

Merci pour vos réponses.

Quatrième jours sans reprendre, à part 1 cloppe. Par rapport à mon premier sevrage, "l'appel" de la base est beaucoup plus présent mais se tasse d'heure en heure. J'ai aussi eu une forte envie daller boire un verre chez un ami mais trop peur des conséquences (l'alcool comme déclencheur
Effectivement ) .

J'ai aussi été manger chez mes parents qui me félicitent des progrès sur 6 mois (premier sevrage chez eux). Mais ils sentent que je suis loin d'être au top.....

Il faut vraiment se méfier des émotions ; et clairement, le cerveau n'oublie jamais la défonce !

Sky.

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonsoir,

Merci pour vos réponses.

Quatrième jours sans reprendre, à part 1 cloppe. Par rapport à mon premier sevrage, "l'appel" de la base est beaucoup plus présent mais se tasse d'heure en heure. J'ai aussi eu une forte envie daller boire un verre chez un ami mais trop peur des conséquences (l'alcool comme déclencheur
Effectivement ) .

J'ai aussi été manger chez mes parents qui me félicitent des progrès sur 6 mois (premier sevrage chez eux). Mais ils sentent que je suis loin d'être au top.....

Il faut vraiment se méfier des émotions ; et clairement, le cerveau n'oublie jamais la défonce !

Sky.

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonsoir,

Merci pour vos réponses.

Quatrième jours sans reprendre, à part 1 cloppe. Par rapport à mon premier sevrage, "l'appel" de la base est beaucoup plus présent mais se tasse d'heure en heure. J'ai aussi eu une forte envie daller boire un verre chez un ami mais trop peur des conséquences (l'alcool comme déclencheur
Effectivement ) .

J'ai aussi été manger chez mes parents qui me félicitent des progrès sur 6 mois (premier sevrage chez eux). Mais ils sentent que je suis loin d'être au top.....

Il faut vraiment se méfier des émotions ; et clairement, le cerveau n'oublie jamais la défonce !

Sky.

Hors ligne


LaetiMa 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2018
Messages: 10
Bonsoir,
Je comprends la volonté de ne pas dire à ta famille que tu as de nouveau sombré, j'étais pareil.
Mais j'en ai parlé quand même et ils ont été hyper déçus, mais est ce que c'est pire que ma propre déception d'avoir replongé? Non et ils sont toujours à mes côtés, je n'ai pas perdu ma famille, pas encore. C'est ce qui me retiens, je n'ai plus envie de les décevoir, et encore pire de me décevoir. J'en ai ras le bol de passer mes journées à ne penser qu'à ça. Bref c'est un tout qui m'a fait arrêter. Pour toi il faut trouver ce qui te retiendrait vraiment et t'y accrocher. Je revis depuis que je suis loin de ce monde.
C'est ma petite expérience, si ça peut t'aider...
Bonne soirée.

Des études ont montré que si tu manges sainement, fais du sport et ne consommes ni drogues, ni alcool.. et ben, TU MOURRAS QUAND MÊME !

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonsoir,

Merci LaetiMa pour ta réponse.

En tout cas ils voient bien que ça ne va pas...je préfère pour l'instant faire passer ça pour un "coup de mou" niveau moral. Fort heureusement ils ne m'ont jamais vu sous influence, en "live".

Effectivement je n'ai aucune envie de décevoir, et de me décevoir, plus que ce n'est déjà le cas.

Quel est ton parcours si ce n'est pas indiscret ?

Sky.

Hors ligne


LaetiMa 
Nouveau membre
France
000
Date d'inscription: 02 Jul 2018
Messages: 10
Ouh la la je pense que je me suis essayée à quasi tout depuis que j'ai 17 ans et j'en ai 39. Voilà seulement que j'ai une vraie envie peut-être un déclic d'arrêter cette merde qui au final fini tjrs par me ramener dans la merde d'une manière ou d'une autre. Mais j'aime les produits je le sais j'ai conscience d'être faible face à tout ça donc je fais tout pour ne pas être en contact avec qui ou quoi que ce soit. J'ai basé pendant 3 mois non stop, j'avais 100g, j'ai fini en hp car je suis restée collée au plafond... Ce que j'ai pris n'a rien à voir avec la coke d'il y a 20 ans c'était plutôt un mélange de nouvelles molécules (parano, délire visuels et auditifs,...). Scotchée en bad depuis la 1ère fois. J'ai recommencé derrière mais avec modération jusqu'à arrêter depuis un an. Suis motivée et j'ai envie de me faire plaisir avec l'argent ce que je n'ai jamais fait puisque tout allait dans la drogue... Voilou un peu mon parcours. Et le tien?

Dernière modification par LaetiMa (21 octobre 2018 à  02:40)


Des études ont montré que si tu manges sainement, fais du sport et ne consommes ni drogues, ni alcool.. et ben, TU MOURRAS QUAND MÊME !

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Peut on vraiment appeler ça de la faiblesse ? C'est à mon sens plus complexe...

39 ans également ; exclusivement fumeur de joint pendant 20 ans jusqu'à une rupture pénible m'ayant incité à "fuir" dans l'alcool, puis à tester la coke fumée un soir ou il fallait ce que j'appellerais "une pause"....la suite, des consommations qui se rapprochent, et un weekend ou tout part trop en vrille et j'avoue tout à ma famille, qui me recueille.

De retour chez moi des mois plus tard, j'étais à l'eau et à la cigarette électronique ; suivi par une psy. Et un gros apéro avec des amis plus tard...allo le dealer ?

C'est la version résumée smile

De ton côté, 100g c'est énorme ; ton corps a du le sentir passer. J'avais aussi pensé à l'HP. Tu es restée longtemps ?

Hors ligne


sky56253 
Nouveau membre
Belgique
201
Date d'inscription: 24 Mar 2017
Messages: 46
Bonjour,

Rien repris depuis, mais impossible de dormir la nuit. Je rentre lessivé du boulot, m'endors à 21h jusque minuit et basta. Je viens de fumer une cloppe qui m'a un peu détendu...

Ce qui est difficile en dehors du sommeil , ce sont les crises d'angoisse comme c'est le cas depuis une heure. Je me demande parfois si je n'ai pas "cassé " quelque chose au niveau du système nerveux, et que ce soit irréparable ? Pourtant ni envie de coke ni d'alcool. Juste l'angoisse.....

Merci de vos lectures !

Sky.

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Gérer la descente de MD
    06 févier 2019Commentaire de Feusté (28 réponses)
     Forum UP ! 
    Athymil + deroxat
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    CSAPA - La Kaz'Oté - La Réunion / 974
    Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Sevrage et projet grossesse : angoisses
    Il y a moins d'1mnNouvelle discussion de pizzica dans [Cannabis...]
     Forum 
    Enlever odeur sac
    Il y a moins d'1mnCommentaire de sphax dans [Cannabis...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Expériences - 3-MMC la grosse discussion
    Il y a moins d'1mn
    18
    Commentaire de Jack0069 dans [Cathinones et RC stim...]
    (259 réponses)
     Forum 
    Medicament - Reportage sur les opioides en France
    Il y a 8mn
    2
    Commentaire de Mister No dans [Actualités...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Expériences - Extraction Simplifiée de la noix de Muscade
    Il y a 17mnCommentaire de Mister No dans [Echanges entre profes...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Amisulpride (Solian) - Sevrage Solian.
    Il y a 34mnCommentaire de Rawb_Z-FixY-CrAzY☆ dans [Neuroleptiques...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Question par rapport à la cuisine de kétamine
    Il y a 35mnCommentaire de Bootspoppers dans [Kétamine et PCP...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Prazépam - Addiction?
    Il y a 44mnCommentaire de Wonderland dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Dodo à l'atarax
    Il y a 46mnCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Eau delà
    (1 commentaires)
     Blog 
    Ma décompression après le tribunal
    Il y a 3h
    1
    Commentaire de StuPanda dans le blog de Daane-El
    (2 commentaires)
     Blog 
    Droguée heureuse
    Il y a 7hCommentaire de bloodistory dans le blog de YVETTE
    (5 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Testez vos connaissances sur l'histoire de la réduction des risques
    Dernier quizzZ à 12:40
     PsychoWIKI 
    Le sevrage des produits psychoactifs
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Alice63, Hams cook, Crownorbital, bohbohboh nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens
    par SillyCone, le 17 Jan 2019
    Chalut ! Voici comment multiplier du mycélium de Psilocybe Azurescens, le psilocybe le plus puissant jamais trouvé sur la planète. C'est un champignon qui se nourrit de bois mort et qui est très facile à faire pousser à partir de bois colonisé, car à ce stade il n'a aucun besoin de stérili...[Lire la suite]
     Hallucinations : Lsd Ou Champi ?
    par Valiummy, le 20 Feb 2019
    Salut ! Pour ma part, j'ai testé 2X des psylos à des doses d'environ 50-60 champis. La première fois a été rude psychologiquement, très fort mindfuck au point où je me perdais tellement dans ma tête que je voulais juste en finir avec cet enfer quitte à courir à poil dans la rue. Cependant...[Lire la suite]
     Bupré vers Orobupré
    par neo, le 18 Feb 2019
    Hello. Petit message apres avoir essayé l orobupré. Alors heureusement qu PA existe ;) car sinon j aurais pris mes 10mg d orobupré d un coup, sauf qu en effet la biodisponibilité n est pas la meme. J ai pris 8mg, et franchement je l ai senti (je le sens encore) passé. Etant un poil anxieu ya p...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Très clair et utile sur des actes simples. Boots dans [forum] Première fois, effets dosage durée etc
    (Il y a 41mn)
    Très intéressant GinGon dans [forum] Variétés HBW
    (Il y a 2h)
    pas de diabolisation des l'usage des opis Mr No dans [forum] reportage sur les opioides en France
    (Il y a 3h)
    Merci du partage! ~MG dans [blog] Ma décompression après le tribunal
    (Il y a 3h)
    Très juste Mr No dans [forum] reportage sur les opioides en France
    (Il y a 4h)

    Pied de page des forums