CBD et permis de conduire...

Publié par ,
15007 vues, 9 réponses
volodim homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Nov 2018
25 messages
Bonjour à tous,

Etant gros fumeur de cannabis (THC) il y a encore quelque temps, et après avoir perdu mon permis il y a quatre ans pour cette raison, j'ai dû arrêter depuis et me limiter à une consommation ponctuelle (2 fois dans l'année si possible). Pour contrer les effets de sevrage (le cannabis m'apporte beaucoup de bienfaits dont calmer mon anxiété naturellement et d'autres choses), je me suis mis au cannabis CBD à - de 0.2% de THC.

Je consomme a peu près 1gr de fleurs de CBD par jour à des taux entre 19% et 22% de CBD, et toujours un taux de THC inférieur à 0.2%. Je consomme également 10 gouttes d'huile par jour, ce qui m'apporte une quantité journalière d'environ 200mg de CBD (et par calcul a peu près 1mg de THC malgré tout, même si l'effet psychoactif n'est pas présent).

Ma question se pose sur les tests pratiqués par les gendarmes lors des contrôles routiers. En pleine phase de repassage de permis, je me questionne sur la détectabilité de ma consommation (peur de me refaire contrôler positif et de reperdre mon permis, surtout que sur ce coup ça serait une récidive donc plus de cadeaux ...)

Je me questionne sur le test salivaire dans un premier temps : je sais que le CBD est indétectable par leurs tests, mais quand est-il du THC à ces (faibles) doses ? Ferait-il réagir le test positivement ?

Pour analyser tout cela, j'ai procédé à une prise de sang l'autre jour pour les cannabinoides dont j'attends toujours le résultat.

Je m'adresse directement aux consommateurs de CBD : qu'en est-il de votre expérience ?

Je me dis qu'en fait, même si le test salivaire réagit positif, peut-être que la prise de sang serait négative vu la durée de vie du THC dans le sang. Donc peut-être possible de faire passer ça pour un faux positif en cas de contrôle.

Le CBD m'aide beaucoup et m'apporte tout ce que le cannabis m'apportait sans effets "stone", c'est pour ça que j'aimerai pouvoir en consommer sereinement tout en pouvant conserver mon permis.

Merci d'avance pour vos réponses/témoignages.

Hors ligne

 

Anonyme3894
Invité
salut oublie ton permis y'a du thc dans la weed au cbd, donc tu seras positif!
 

volodim homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 Nov 2018
25 messages
Merci pour ta réponse,

C'est bien ce que je craignais ... Répression à la con.

Hors ligne

 

Dinguorider homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 Jan 2020
6 messages
Bonjour à tous salut

Je me permets de remonter ce topic en vue de pas mal
de recherches en vain ...

Consommateur de cannabis depuis plus de 10 ans pour
mon crohn et mon TDAH , je suis passé aux fleurs CBD
légales maintenant en France avec son taux de THC a 0.20 %
autorisé .

Depuis la perte de mon permis en décembre 2019 .
Je suis passé sur de nombreux forum sans trouver de réponses
précises , c'est pour cela que ce post me turlupine .

J'essaye de comprendre si avec leurs test urinaire ils détectent
bien les traces de THC ?? La légalité de thc comme dit est 0.20%.

Je fume 2 joint ou en vaporisation par jour , j'ai vu que le taux de la
concentration urinaire est de 25 à 50 ng/mL . Peut on donc en fumant
soit disant dans la légalité être dans la norme de cette concentration ou sera t-elle
Dépassé ?

En espérant que quelqu'un puisse m'aider et par ailleurs en aider d'autres que moi ...

Bonne soirée !

Bye

Hors ligne

 

Zorglub homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 May 2018
12 messages

Anonyme3894 a écrit

salut oublie ton permis y'a du thc dans la weed au cbd, donc tu seras positif!

Bonjour,

Le sujet m'intéresse, je trouve ta réponse, Psychocrack, un peu expédiée.

Il faudrait des témoignages concernant le teste salivaire avec le CBD.

Je n'ai trouvé aucun sujet sur le site concernant un fumeur de CBD qui ait été testé positif au test salivaire, c'est déjà peut être un début de réponse ? Ou alors, je n'ai pas bien cherché...

Je me dis quand même, que puisque les délais de détections salivaires au THC sont limités, pourquoi serait-on positif au test salivaire en ayant consommé de la weed CBD 12 ou 24h avant de prendre le volant par exemple ?

On sait que le test salivaire en France détecte très bas, mais quand même.

De nombreux automobilistes fumeurs, comme volodim (et moi) se sont tournés vers le CBD pour justement arrêter ou de baisser leur consommation de joint THC dans l'espoir de sauver leur permis, donc, ça vaudrait le coup de creuser un peu le sujet...

Je ne suis pas spécialiste, mais affirmer que fumer un joint de weed ou un joint de CBD 24h avant un test salivaire donnera le même résultat me semble peu crédible.

Evidemment, fumer un joint de CBD 2h avant de prendre le volant est sans aucun doute risqué (et stupide), mais on peut imaginer, en prenant la précaution d'espacer d'au moins 12h sa consommation de CDB avant de prendre le volant, que le test sortira négatif.

Et qu'en est-il pour les tests urinaires ? Je n'en ai aucune idée.

Le sujet est important je pense, si quelqu'un peut apporter un peu plus d'infos sur le sujet, je pense que ça sera utile à beaucoup de monde.

Hors ligne

 

avatar
Mister No homme
Pussy time
champi vert23champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Aug 2014
8579 messages
Blogs
Si tu substitutes ta conso avec du low THC au quotidien, tu risques d'être positif H 24 y compris dans les urines.
Manger de la baguette pavot démontre que les tests ne sont pas fiables ou franchement utiles.
Difficile de confirmer quoique ce soit.
Ya beuh au CBD et beuh au CBD,faut voire ce que dit le vendeur, faut voir ce qu'en dit le labo.
Pour le chanvre, 0.2 est une moyenne imposée sur 1000 individus d'un même cultivar.
Certains vont en produire plus que la moyenne. Nettement plus.

Dernière modification par Mister No (22 juin 2020 à  10:31)


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

Zorglub homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 May 2018
12 messages

Mister No a écrit

Si tu substitutes ta conso avec du low THC au quotidien, tu risques d'être positif H 24 y compris dans les urines.
Manger de la baguette pavot démontre que les tests ne sont pas fiables ou franchement utiles.
Difficile de confirmer quoique ce soit.
Ya beuh au CBD et beuh au CBD,faut voire ce que dit le vendeur, faut voir ce qu'en dit le labo.
Pour le chanvre, 0.2 est une moyenne imposée sur 1000 individus d'un même cultivar.
Certains vont en produire plus que la moyenne. Nettement plus.

C'est vrai que c'est vraiment de la merde ces tests salivaires, le taux de détection est bien trop bas pour que ça soit réellement utile. Ton exemple de baguette au pavot (je ne savais pas) le résume bien.

Me concernant, je fumes du CDB tous les soirs. Et j'évite de fumer 24h avant de prendre le volant.

Peut être que, comme tu le dis, ce n'est pas suffisant. Mais pourtant, consommer du CDB, c'est légal...

Avec les prochaines lois concernant la légalisation totale du CBD, il faudrait en toute logique, qu'ils remontent le seuil de détection du test salivaire, ou du moins prendre en compte le taux détecté dans le sang, ou tous les fumeurs pourront affirmer qu'ils n'ont consommé que du CBD 24h avant de prendre le volant.

Le CDB n'étant pas considéré comme un stup, ça peut donner de bons arguments aux avocats. N'importe quel gros fumeurs de weed pourrait (théoriquement) s'en sortir, si la dose de THC n'est pas pris en compte, non ?

Peut être que je fais fausse route en raisonnant comme ça, mais se voir condamné pour conduite après consommation de stup, sans avoir consommé de stup, ça pose un problème juridique, autant pour les juges que pour les consommateur de CBD... ou alors, il faut qu'ils interdisent aussi la weed au CBD....

Dernière modification par Zorglub (22 juin 2020 à  13:40)

Hors ligne

 

Sumens homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 31 Jan 2020
35 messages
Exact @Zurglob, la législation a (encore) un train de retard avec la pratique

J’ai moi-même expérimenté l’absurdité des tests déterminés comme positif à un seuil de 0,00 mg de THC

J’ai eu un grave accident de moto il y a quelques années, alors que je fumais quotidiennement du liquide CBD à l’époque, j’avais 17 ans.
Je n’avais pas consommé pendant ~24h avant mon accident, j’étais totalement sobre.
Mon accident engageant mon pronostic vital, j’ai été transféré d’urgence du lieu de mon accident à l’hôpital de campagne de ma ville, avant que les forces de l’ordre n’arrivent sur le lieu de l’accident pour me faire éthylotest/tests drogue
J’ai été branché directement sous morphine/scanner abdo-pelvien pour déterminer la gravité de l’accident.
Une des dernières choses dont je me rappelle (de mes propres yeux) avant d’être transféré en urgence en hélicoptère à l’hôpital nord de Marseille, c’est que les policiers devant récupérer une prise de sang pour les tests de drogue (lorsqu’il y a un accident grave, la procédure n’est plus le test salivaire mais le test sanguin) m’ont posé une batterie de question, et sont ensuite partis.
Au final je m’en suis sorti sans séquelles, et c’est 1 mois après ma sortie de l’hôpital que je me suis fait convoquer au commissariat pour enregistrer ma déclaration

Et c’est à ce moment que j’ai appris la totalité de l’histoire. En vérité, les policiers que j’avais vu à l’hôpital avaient questionné les témoins, et par chance il y avait plusieurs de mes amis qui soutenaient le fait que je sortais des cours et que je n’avais rien consommé.
Les policiers, en venant me questionner, ont su qu’il m’arrivait de consommer parfois du cannabis.
Et chose dont je ne pourrai jamais suffisamment les remercier, ils ont décidé de ne pas faire les tests sanguins qui m’auraient montré positif à 100% vu la durée de détection dans le sang.

Au final :
- Je n’étais pas fautif de l’accident (Un camion m’a tourné dessus et m’a coupé la route, il ne m’avait pas vu)
- Si la procédure avait été respectée à la lettre, j’aurais été d’office été considéré comme responsable car sous l’influence de stupéfiants
- J’aurais du payer TOUS les frais concernant mon hospitalisation/réparation du camion fautif (MDR)/et aucune indemnisation concernant la moto bien sûr. En comptant le tour d’hélico, et la prise en charge médicale (5 scanners, transfusions sanguines, pas mal de temps en salle de réanimation puis soins intensifs, etc), il s’agissait d’un nombre à 6 chiffres, se rapprochant probablement du million. Autant dire que j’aurais du payer toute ma vie quelque chose pour laquelle je n’étais pas fautif, alors même que j’étais en possession de tous mes moyens.

J’ai eu énormément de chance de m’en sortir et énormément de chance de tomber sur des policiers compréhensifs qui ont décidé de ne pas plonger ma vie dans un enfer.
Certainement que ces policiers savaient que ces tests étaient absurdes car la durée de détection est de plus ou moins 30 jours [confondu avec test urinaire, mais le résultat aurait été le même— ah beh non en fait je me suis pas trompé jdis de la merde] (pour le THC, le CBD je ne sais pas ; mais en tout cas j’avais probablement consommé du THC dans le mois, même si consommais exclusivement du liquide CBD)

Tout ça pour dire que oui, la législation concernant le cannabis c’est de la merde sur tous les plans. Pour comparer avec l’alcool, c’est comme si le seuil d’alcoolémie était de 0,00000 et qu’après avoir mangé 2 chocolats mon chéri à la cerise, vous étiez considéré comme inapte à la conduite.
C’est injuste et je suis certain que des personnes ont déjà connu ce cas de figure auquel j’ai échappé de justesse. Et nous sommes sensés être dans le pays des lumières, le pays emblématique de la liberté avec la révolution etc. Alors qu’en réalité, si la procédure est respectée à la lettre, sur certains plans nous nous rapprochons d’une sorte de dictature répressive.

Dernière modification par Sumens (23 juin 2020 à  11:50)

Hors ligne

 

Zorglub homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 11 May 2018
12 messages
En effet, c'est complètement démesuré et affligeant.

Tu as eu de la chance de tomber sur des policiers intelligents, les conséquences, s'ajoutant à l'accident, auraient été dramatiques.

Avec cette éventualité de se voir condamné, possiblement à de la prison, sans avoir consommé autre chose que du CBD, les flics et les juges (enfin, ceux qui ont encore une conscience) devraient se trouver face à un dilemme.

En effet, la seule solution, c'est de remonter le seuil de détection THC des tests, de manière à, au moins, mettre à l'abris le conducteur qui aurait consommé du CBD la veille. Compte tenu que le produit circule légalement sur le marché, ils doivent prendre ça en compte !

En attendant, comme je le mentionnais plus haut, j'ai fais quelques recherches sur le net et je n'ai trouvé aucun témoignage de consommateur de chanvre légal qui aurait été testés positif au test salivaire.

Si quelqu'un avait été condamné pour conduite après conso de stup avec du CBD, on en aurait forcément entendu parler quelque part !

Si quelqu'un a vu passer un témoignage, moi je n'en ai pas trouvé...

En revanche, le sujet du CBD au volant est évoqué sur le site de cet avocat :

https://www.avocat-spira.fr/cdb-usage-de-stupefiants/

En résumé, ce qu'il dit, c'est que même avec du CBD, si le test est positif, on peut être condamné pour conduite après usage de stupéfiants. En revanche, il conseille d'avoir la facture d'achat du chanvre sous la main, ça n'empêchera pas la procédure, mais ça peut témoigner de ta bonne foi...

J'ai déjà été condamné pour conduite après conso de cannabis, il y a deux ans.

Le point positif, c'est que ça m'a obligé a arrêter 25 ans de consommation quotidienne de cannabis.

Aujourd'hui, si je n'ai pas repris, c'est parce que j'aime conduire et aussi grâce au chanvre CBD.

Si je me fait tester positif au THC à cause du CBD (prescription au bout de 5 ans) je suis considéré comme récidiviste, et les conséquences pourraient être très lourdes pour moi.

En effet, la solution 100% safe, serait de ne plus fumer de chanvre CBD non plus, mais me concernant, ça me fait tellement de bien que ce n'est pas encore à l'ordre du jour.

Du coup, dans le doute, je vais éviter au max de conduire, même en ne consommant juste que du chanvre 0.2. et quand je serai obligé, j'essaierai de le prévoir à l'avance et de prendre les précautions qui s'imposent...

Un peu comme si je fumais encore de la weed finalement...

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert102champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11905 messages
Blogs
Bonjour, zamnesia a fait un article intéressant sur le sujet

https://www.zamnesia.fr/blog-le-cbd-peu … gues--n513

Passons au cœur du sujet. En théorie des tests d'urines ne devraient pas détecter le CBD, mais ils le peuvent. Le principal composés psychoactif du cannabis est le THC et c'est cette substance qui est cherchée dans les tests. En fait, pour être plus précis, c'est en réalité le principal métabolite du THC, le THC-COOH, que les tests urinaires recherchent, à travers un processus de dosage immunologique. Ces tests ont un seuil de 50 ng/mL et tout ce qui dépasse ce seuil donnera un test positif. Une fois ce seuil dépassé, il est souvent réalisé un test de vérification avec un test GC/MS bien plus sensible, qui sera positif pour tout ce qui dépasse un seuil de 15 ng/mL.

Heureusement, ce métabolite a très peu de croisements avec les autres cannabinoïdes, comme le CBG et le CBD et ces cannabinoïdes ne devraient pas être détectés. Cependant, dans le cas d'une consommation excessive de CBD (environ 1000-2000mg d'huile de chanvre par jour), le test initial peut avoir un résultat faussement positif. C'est parce que, consommés en grandes quantités, les autres métabolites non-THC peuvent déclencher une réponse immunologique. Quand le test plus spécifique GC/MS est réalisé, il devrait cependant être négatif car c'est un test bien plus spécifique et précis. Cependant, l'employeur doit avoir fait appel à un service de tests d'un niveau élevé pour que ce test faussement positif soit identifié en tant que tel. Si l'employeur se contente du simple test urinaire de base, alors une forte consommation de CBD peut entraîner des problèmes.

Il est également important de comprendre que les produits au CBD produits à partir du chanvre contiennent souvent une quantité infime de THC. Quand vous consommez 1000-2000mg d'huile de chanvre tous les jours, vous pouvez consommer par la même occasion jusqu'à 2-5mg de THC et même si ce n'est pas suffisant pour avoir un effet planant si les doses sont espacées, c'est suffisant pour que l'accumulation dans l'organisme entraîne un test positif.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (23 juin 2020 à  16:18)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Conduite et cannabis - Récupération permis de conduire
par Aurel68, dernier post 03 janvier 2023 par Aurel68
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Conduite et cannabis - Permis de conduire, test salivaire
par maxence, dernier post 16 octobre 2017 par Anonymousse au chocolat
  10
logo Psychoactif
[ Forum ] Conduite et cannabis - Permis de conduire et cannabis
par Alexpunkette, dernier post 13 septembre 2017 par Mister No
  7
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages

Pied de page des forums