Psychoactif
Long parcours d'une maman anciennement droguée / PsychoACTIF

[ Discrimination ]
Long parcours d'une maman anciennement droguée

#1 
meilei 
Nouveau membre
22 décembre 2018 à  01:27
Bonsoir,

J'ai fait un déni de grossesse. J'ai alors appris qu'un petit habitant se cachait sous mon nombril et qu'il avait déjà 4 mois et demi. Ça faisait seulement quelques mois que j'étais avec le père de mon fils, on continuais de sortir de temps en temps, puis bon la galère on vivait en coloc avec des personnes qui ne m'appréciait pas et pendant quelques temps on est parti vivre chez sa sœur qui elle m'a foutu dehors à 7 mois de grossesse. Bref, avant que je sache que je sois enceinte, pas mal de temps avant même je continuais de sortir en free et à prendre du lsd (j'adorais ça) et un peu de kétamine de temps en temps. J'en prenait vraiment énormément je dirait que par semaine ça tournait autour de 10 gouttes. Bizarrement j'ai commencer à vouloir diminuer la drogue en tout genre même le pillon. Et quelque mois après j'apprenais du coup que j'étais enceinte.. J'ai tout arrêter. J'ai fumer une seule clope pendant toute ma grossesse.

Mon accouchement à été super difficile mais, mon petit bout était super calme et en bonne santé et n'a pas été sevré. Par contre l'après accouchement je vous raconte pas.. J'en ai baver. Bébé raleur qui passait énormément de temps à pleurer et qui ne dormait quasiment pas de la nuit. Pendant 9 mois. Comme on dis la patience est une vertue ! J'en pouvais plus, par moment outre le fait que je rêvait de m'enfiler la première bouteille de rhum que j'aurait trouver j'en pouvait plus.. Personne ne me comprenait et ne comprenait la situation. Pour tout le monde c'était normal, "mais attend tu deviens maman bien sur qu'il faut que tu arrête de sortir et que tu ne te drogue pas !!"

Je suis retourner en teuf cinq mois après la naissance de mon fils. J'ai repris du lsd. A ma plus grande surprise, je me suis fait chier. J'en ai refait une y a quelque mois et je me suis fait chier, mon fils me manquait grandement. En octobre j'en ai refait une grosse avec mon chéri, j'ai profité mais je me suis rendu compte que plus rien n'était comme avant. Je n'en n'avais plus besoin du tout..

Bref, si je tiens à raconter mon histoire qui à mes yeux et totalement banale haha c'est pour vous dire à vous futur maman, maman, maman en devenir que tout peut arriver dans la vie, ne laisser jamais les gens vous rabaisser car ils ne connaissaient pas votre vie.

La drogue c'est quelque chose de super tabou chez la femme encore plus chez les maman, combien de fois j'ai eu besoin de me confier, je ne l'ai jamais fait par peur de me faire juger.. vous êtes fortes et vous pouvez y arriver, ça ne sera pas simple, ça fait un peu cul-cul mais si ce message peut redonner du baume aux coeurs à certaines j'en serait tellement heureuse.

Peace and love,

Mei
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (Shaolin)

Hors ligne


Merci pour ton témoignage et oui ne te laisse pas denigrer, surtout pendant cette periode delicate (hormones, deprime post partum, fatigue, vie chamboulée).

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, comme on dit.

Ici plusieurs mamans ont traversé une grossesse sous metha, par ex, et leurs enfants vont bien.
Tu semble tres attachée a ton petit bout et ce qui compte c'est avant yout l'amour qu'on leur porte.

Ta vie a radicalement changé, tes priorités aussi, donc normal que tu ne te retrouves plus forcément dans le milieu que tu fréquentais avant.

Il va falloir trouver ce qui te porte, te fait kiffer maintenant. On evolue, on grandit a tout age.

Meme si les premiers mois sont assez fusionnel avec l'enfant, essaie de te garder des bulles de liberté où tu pourras te lâcher et decompresser (avec ou sans drogues).

Tu peux d'ailleurs suggérer a tes proches pour Noel des «bon baby sitting», ça coute rien et ça fait un bien fou. Le jour / soir où t'as besoin tu brandis ton bon et tu te fais plaisir. A toi, en tant que femme, maman tu l'es tout le reste de l'année donc ZERO CULPABILITÉ, et que ceux qui critiquent aillent diffuser leurs mauvaises ondes plus loin.

Sinon (si c'est pas indiscret) tu as quel age?
Le pere est present?
Tu as du soutien dans ton couple (pour s'occuper du bébé)? Si c'est le cas, veille a lui laisser l'espace nécessaire pour qu'il investisse sa place de père).
On a suffisamment râlé, donc qd un mec veut s'y coller, il faut savoir lacher prise et se mordre la langue quand il mettra la couche a l'envers.
Faut les laisser faire, apprendre, faire des erreurs... C'est pas evident de «s'immiscer» entre la mere et le nouveau né. Mais qd on a la chance d'avoir un papa qui s'investit, il faut aussi faire en sorte de lui laisser la place de faire...

Voilà voilà, c'était des réflexions générales bien sur.

Bises et a tres vite sur le forum, il y a plusieurs mamans qui pourront échanger ou te soutenir si besoin.

(Perso je n'ai pas d'enfants, mais j'avais fait comme toi ce quon appelle un «déni» de grossesse, en fait pour moi c'est plutôt que je me suis rendue compte tardivement -11 semaines, donc j'étais vraiment limite pour l'ivg en France. Je vois pas où est le déni à 3 mois de grossesse, vu le peu de signes avant coureurs qu'il y a. Mais bon, c'est un autre debat)

Ces propos n'engagent que moi (et mes multiples personnalités) fume_une_joint

Hors ligne


Merci Mei pour ce témoignage.
Ça ne fait pas cul cul du tout, ça montre juste que même si on est pas au mieux de son existence et de sa forme quand on tombe enceinte, les choses peuvent très bien évoluer positivement, rien n'est couru d'avance.

Bravo et encore une fois, merci merci-1

Faut rien regretter... Revendique tes conneries, elles sont à  toi. Et surtout, vis à  fond! On vieillit bien trop vite. La sagesse, ça sera pour quand on sera dans le trou.        Jacques Brel

Hors ligne


#4 
janis 
Bénévole PsychoACTIF France
23 décembre 2018 à  14:46
Bonjour Mei,

J étais passée a côté de ton témoignage, tellement touchant. Tu montres bien a quel point nos vies peuvent prendre des chemins inattendus.

Je te souhaite tout le meilleur avec ton petit bout. Bisous
Janis

J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi-même

A. Artaud

Hors ligne


#5 
pierre
Web-Administrateur
23 décembre 2018 à  18:01
Je ne sais pas comment prendre ton témoignage...

Ce n'est pas forcément à cause des drogues que ton accouchement a été difficile ou que ton bébé a été raleur.

Et puis on peut etre aussi maman et "droguée", et assumer tout à fait. Ce n'est pas parce qu'on devient parent que tout s’arrête.

Hors ligne


#6 
meilei 
Nouveau membre
23 décembre 2018 à  18:36

Marla Singer a écrit

Merci pour ton témoignage et oui ne te laisse pas denigrer, surtout pendant cette periode delicate (hormones, deprime post partum, fatigue, vie chamboulée).

Les conseilleurs ne sont pas les payeurs, comme on dit.

Ici plusieurs mamans ont traversé une grossesse sous metha, par ex, et leurs enfants vont bien.
Tu semble tres attachée a ton petit bout et ce qui compte c'est avant yout l'amour qu'on leur porte.

Ta vie a radicalement changé, tes priorités aussi, donc normal que tu ne te retrouves plus forcément dans le milieu que tu fréquentais avant.

Il va falloir trouver ce qui te porte, te fait kiffer maintenant. On evolue, on grandit a tout age.

Meme si les premiers mois sont assez fusionnel avec l'enfant, essaie de te garder des bulles de liberté où tu pourras te lâcher et decompresser (avec ou sans drogues).

Tu peux d'ailleurs suggérer a tes proches pour Noel des «bon baby sitting», ça coute rien et ça fait un bien fou. Le jour / soir où t'as besoin tu brandis ton bon et tu te fais plaisir. A toi, en tant que femme, maman tu l'es tout le reste de l'année donc ZERO CULPABILITÉ, et que ceux qui critiquent aillent diffuser leurs mauvaises ondes plus loin.

Sinon (si c'est pas indiscret) tu as quel age?
Le pere est present?
Tu as du soutien dans ton couple (pour s'occuper du bébé)? Si c'est le cas, veille a lui laisser l'espace nécessaire pour qu'il investisse sa place de père).
On a suffisamment râlé, donc qd un mec veut s'y coller, il faut savoir lacher prise et se mordre la langue quand il mettra la couche a l'envers.
Faut les laisser faire, apprendre, faire des erreurs... C'est pas evident de «s'immiscer» entre la mere et le nouveau né. Mais qd on a la chance d'avoir un papa qui s'investit, il faut aussi faire en sorte de lui laisser la place de faire...

Voilà voilà, c'était des réflexions générales bien sur.

Bises et a tres vite sur le forum, il y a plusieurs mamans qui pourront échanger ou te soutenir si besoin.

(Perso je n'ai pas d'enfants, mais j'avais fait comme toi ce quon appelle un «déni» de grossesse, en fait pour moi c'est plutôt que je me suis rendue compte tardivement -11 semaines, donc j'étais vraiment limite pour l'ivg en France. Je vois pas où est le déni à 3 mois de grossesse, vu le peu de signes avant coureurs qu'il y a. Mais bon, c'est un autre debat)

Bonjour,


J'ai 20 ans (je suis encore un bébé haha) merci beaucoup des tes conseils ! En ce qui concerne le Papa c'est pas rose tout les jours mais on avance. Psychologiquement c'est pas toujours simple mais ça va.

J'ai laisser mon fils à une amie y a pas très longtemps et ça m'a fait beaucoup de bien, et je n'ai pas culpabiliser pour une fois..

J'apprends à vivre différemment !

Merci à toi et à bientôt je l'espère wink

(Je suis d'accord au niveau du déni mais c'est dingue comment le corps humain réagit, le lendemain après mon test de grossesse mon centre était énorme ! l'IVG en France c'est pas simple malheureusement et c'est dommage..)

Dernière modification par meilei (23 décembre 2018 à  18:51)

Hors ligne


#7 
meilei 
Nouveau membre
23 décembre 2018 à  18:42

pierre a écrit

Je ne sais pas comment prendre ton témoignage...

Ce n'est pas forcément à cause des drogues que ton accouchement a été difficile ou que ton bébé a été raleur.

Et puis on peut etre aussi maman et "droguée", et assumer tout à fait. Ce n'est pas parce qu'on devient parent que tout s’arrête.

Bonjour,

Chacun prendra mon témoignage comme il veut. Personne ne détient la vérité absolue wink Je ne me rappelle pas avoir dis que mon accouchement ai été difficile et mon fils aussi à cause du fait que je me sois drogué.

Je ne vois pas en quoi mon témoignage incrimine les mamans qui se drogue bien au contraire je me suis droguée et il m'arrive de reprendre de la drogue. Tout c'est arrêter pour moi parce que je l'ai décider, si j'aurais voulu continuer je l'aurais décider chacun fait ce qu'il veut.

À bon entendeur, bonne soirée !

Hors ligne


#8 
meilei 
Nouveau membre
23 décembre 2018 à  18:45

Shaolin a écrit

Merci Mei pour ce témoignage.
Ça ne fait pas cul cul du tout, ça montre juste que même si on est pas au mieux de son existence et de sa forme quand on tombe enceinte, les choses peuvent très bien évoluer positivement, rien n'est couru d'avance.

Bravo et encore une fois, merci merci-1

Bonsoir,

Merci beaucoup à toi aussi. Tant mieux mon message c'est vraiment de partager le positif que j'ai pu en tirer parce que purée que c'est pas simple des fois..

Bonne soirée et à bientôt wink

Hors ligne


#9 
meilei 
Nouveau membre
23 décembre 2018 à  18:47

janis a écrit

Bonjour Mei,

J étais passée a côté de ton témoignage, tellement touchant. Tu montres bien a quel point nos vies peuvent prendre des chemins inattendus.

Je te souhaite tout le meilleur avec ton petit bout. Bisous
Janis

Bonsoir,

Merci beaucoup ça me touche.. et oui, je ne voulais pas d'enfants à la base, aujourd'hui mon fils c'est mon pillier comme quoi !

Merci beaucoup, je te souhaite tout le meilleur aussi..

Bisous, à bientôt wink

Hors ligne


#10 
pierre
Web-Administrateur
24 décembre 2018 à  13:20

meilei a écrit

Je ne vois pas en quoi mon témoignage incrimine les mamans qui se drogue bien au contraire je me suis droguée et il m'arrive de reprendre de la drogue

C’est parce que tu mets « anciennement droguée » dans ton titre que ça m’interpelle...
Comme si maintenant que tu étais maman, tu te rejettais le terme « drogués »...
D’ou Mon message.

Hors ligne


#11 
meilei 
Nouveau membre
24 décembre 2018 à  15:22

pierre a écrit

meilei a écrit

Je ne vois pas en quoi mon témoignage incrimine les mamans qui se drogue bien au contraire je me suis droguée et il m'arrive de reprendre de la drogue

C’est parce que tu mets « anciennement droguée » dans ton titre que ça m’interpelle...
Comme si maintenant que tu étais maman, tu te rejettais le terme « drogués »...
D’ou Mon message.

Non c'est juste la réalité.. je ne me drogue plus comme avant comme je l'ai citer dans mon message c'était à de très fortes doses, je me limite beaucoup plus parce que je l'ai voulu aussi. La drogue à fait et fait partie de ma vie mais je n'en n'ai plus le besoin comme auparavant d'où le "anciennement" je ne rejette personne bien au contraire wink

Hors ligne


Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

23
Déni de grossesse et drogues
[ Dernier message : 22 février 2019 à  06:23 par bloodistory]

[ Addiction ]
Cannabis enceinte , maman
[ Dernier message : 30 décembre 2017 à  14:44 par sud 2 france]

16
Blackout total, droguée en boîte ?
[ Dernier message : 10 novembre 2018 à  15:47 par jason13thh]


En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
Témoignage : problème d'accès à la méthadone dans les CSAPA
Il y a 2j - Macama06
Questionnaire PAACX pour les chemsexeurs HSH
Forums
[ Interaction & Mélange ]
Donormyl + Euphon?
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Arrêt & Sevrage ]
Clonidine (CATAPRESSAN) pour calmer le manque
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
[ Actualité ]
Coronavirus et approvisionnement TSO
Il y a moins d'1mn - filousky dans [Méthadone...]
10
[ Première fois ]
Avis Sites
Il y a moins d'1mn - SimonB dans [Cannabis...]
[ Expériences ]
4-ACO-DMT: expérience de mort imminente
 2, Il y a 6mn - Nikka dans [RC Psychédéliques...]
44
[ Switch ]
Passage du subutex à  la métha
 3, Il y a 12mn - filousky dans [TSO - maintenance au...]
[ Moisissure/Contamination ]
Comment identifier une culture de champignon contaminée
 3, Il y a 13mn - Kírkê dans [Psilocybe - Champigno...]
Les benzo sans prescription peuvent stoppé un trip
Il y a 26mn - filousky dans [Benzodiazépines...]
[ Bad trip & Crise de panique ]
Crise d’angoisse
Il y a 52mn - filousky dans [Cannabis...]
[ Vaporiser ]
Vaporiser pour un meilleur goût ?
Il y a 59mn - filousky dans [Cannabis...]
Blogs
1
Expérimental
Combien de cachet de tussidanne pour atteindre un palier 2
Il y a 9h - Commentaire de Agartha dans le blog de Yayapoi
0
Expérimental
Pousse des champignons mexicain
Il y a 12h - Nouveau blog de L'askada
13
Témoignages
Descente en enfer avec la méthadone injectée
Il y a 13h - Commentaire de L'askada dans le blog de micahmichien
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
03 octobre 2019 - Macroscopie dans Cannabis
Les derniers champis
Un beau tissu d'ânnerie et de clichés. Dommage car 2-3 conseils sensés.- A.L.
dans [forum] Témoignages d'un alcoolique guéri par la prière intensive..., Il y a 1h
Excellent ! Cusco
dans [forum] Présentation 2020, Il y a 5h
toujours aussi créative Hyrda
dans [blog] Fucking Saint Valentin., Il y a 1j
:) plotch
dans [blog] Fucking Saint Valentin., Il y a 1j
Nouveaux membres
kilko69, M-J-s-Tarpex, Figuration nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS