Sevrage brutal, besoin de conseil / PsychoACTIF

Sevrage brutal, besoin de conseil

Publié par ,
886 vues, 3 réponses
Mimioua 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 25 Apr 2019
2 messages
Bonjour à tous je me présente je me surnomme mimioua j'ai 30 ans. Je viens sur un forum pour la premiere fois de ma vie pour je ne sais quelle raison, apporter mon temoignagne, trouvé de l aide.. je ne sais pas mais je suis la... 
Voilà mon histoire Il y a de ça 5 ans on m'a prescrit du Dafalgan codéiné parce que je m'étais déboîter l'épaule, c'est à cette période que j'ai pris conscience que le Dafalgan codéiné été puissant pour les douleurs. Après 1 mois de traitement j'ai stoppé cette prise régulière de 4 comprimés par jour. J'ai continué mon train de vie jusqu'à il y a 2 ans où j'ai déclenché des crises d'épilepsie sans qu'on puisse trouver la raison, à raison d'une fois par mois mon corps se mettait à convulser, après ses crises forcément mon corps est en souffrance, mes muscles me font souffrir énormément, mais le plus dur et le plus ingérable c'est cette douleur atroce qui envahit mon crâne cette migraine invalidante qui fait que tu ne supporte même pas le son du vibreur de ton téléphone..
Après avoir mis en place un traitement pour stopper mes crises le neurologue me remets sous Dafalgan codéiné afin de soulager ses maux de tête qui deviennent incessant  même en dehors des crises.. après 3 ans sans avoir pris de la codéine, me revoilà à 4 comprimés par jour et waouh quel bonheur les maux de tête disparaissent mais  après 1 mois de traitement j'ai peur d'avoir mal à nouveau alors j'anticipe et dès le matin j'avale 2 comprimé avant d'aller travailler histoire de me rassurer (bah oui en prenant deux comprimés quand on a pas mal la douleur ne pourra pas s'installer..). Et puis finalement 3h après je me rends compte que j'ai une petite douleur alors j'en Reprends 2, etc pendant une durée que je n ai pas calculé. Tout ça pour arriver à 6 comprimés par jour.. jusqu'à la rien de bien dramatique bien et que je ne respecte pas la prescription je ne me sens pas pour autant drogué.. et puis un jour je vais chercher mon ordonnance à la pharmacie et je me rends compte que j'avais initialement 8 boîtes pour un mois mais ces 8 boîtes ne me font que 10 jours.. oui parce que mon quotidien jusqu'à il y a quelques jours c'était d'avaler ce médicament comme on mangera un bonbon parce que si tu ne le prends pas tu es mal.. j'ai eu conscience de cette dépendance il y a bien longtemps mais j'ai jamais eu le courage et la force d'affronter l arret définitif, alors j'ai commencé par diminuer les doses pour me rassurer et me dire que je n'étais pas droguer, prendre seulement 4 comprimés de codéine été pour moi une victoire mais malheureusement à court terme parce que tu as cette petite voix dans la tête qui te dit un de plus ça te fera pas de mal où ça ne peut pas être pire que avant.. et quand tu es addict 4 comprimés ça ne te fait malheureusement pas cette sensation de bien-être tu ne ressens pas ces petits gargouillis au niveau du ventre qui te prouve que la codéine est en train d'agir. Moi quand je prends de la codéine je vis dans un monde de bisounours j'aime le monde je veux faire plaisir à tout le monde, et ces 4 comprimés ne me procurer rien alors j'ai remonté les doses... et je suis vite passé à 10 comprimés par jour.. mais cette plaquette de comprimés après 2 ans de prises journalière, habitue ton corps et ton cerveau.. et c'est là que tu dis : j augmente pour ressentir la sensation du début, ou bien j arrête !? Moi j'ai pris la décision d'arrêter d'une façon brutale sans diminution palliatif parce que je sais que si une boîte de codéine traîne sous mes yeux je vais jamais réussir à arrêter.
Aujourd'hui j'en suis à mon 4e jour de sevrage et je souffre terriblement j'ai les jambes tellement lourde j'ai tellement mal à la tête que je n'ai qu'une envie c'est de courir à la pharmacie pour acheter une boîte.. alors pour m'éviter de le faire je suis là pour vous raconter le calvaire qu' est cette merde.. je suis d'une humeur exécrable mélanger à des larmes de tristesse. Je sais que je ne dois pas craquer que c'est la codéine ou plutôt le manque cette substance qui m'appelle. Mais c'est tellement dur je vous jure.. j'aimerais tellement vous dire que c'est facile d'arrêter mais ce serait vous mentir sans volonté on arrive à rien et je ne suis pas sûr d'avoir la volonté d'y arriver, j'ai l'impression de revenir en arrière et de retrouver toutes ces douleurs qui me bouffé la vie quand mon epilespie et migraine ce sont déclenché pour la première fois.. la facilité serait de craquer de cette manière je sais que je serai soulagé mais il y a quand même cette petite voix qui me dit accroche-toi 4 jours c'est une réelle victoire pour toi.. le sevrage du temps, mais combien de temps ?  En tout cas cela m'a fait du bien de mettre des mots sur mes maux.. alors si comme moi vous êtes en plein sevrage et que vous avez envie de craquer vous pouvez me répondre on pourra peut-être s aider mutuellement

Hors ligne

 

Brooky 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 09 Mar 2019
24 messages

Mimioua a écrit

Bonjour à tous je me présente je me surnomme mimioua j'ai 30 ans. Je viens sur un forum pour la premiere fois de ma vie pour je ne sais quelle raison, apporter mon temoignagne, trouvé de l aide.. je ne sais pas mais je suis la... 
Voilà mon histoire Il y a de ça 5 ans on m'a prescrit du Dafalgan codéiné parce que je m'étais déboîter l'épaule, c'est à cette période que j'ai pris conscience que le Dafalgan codéiné été puissant pour les douleurs. Après 1 mois de traitement j'ai stoppé cette prise régulière de 4 comprimés par jour. J'ai continué mon train de vie jusqu'à il y a 2 ans où j'ai déclenché des crises d'épilepsie sans qu'on puisse trouver la raison, à raison d'une fois par mois mon corps se mettait à convulser, après ses crises forcément mon corps est en souffrance, mes muscles me font souffrir énormément, mais le plus dur et le plus ingérable c'est cette douleur atroce qui envahit mon crâne cette migraine invalidante qui fait que tu ne supporte même pas le son du vibreur de ton téléphone..
Après avoir mis en place un traitement pour stopper mes crises le neurologue me remets sous Dafalgan codéiné afin de soulager ses maux de tête qui deviennent incessant  même en dehors des crises.. après 3 ans sans avoir pris de la codéine, me revoilà à 4 comprimés par jour et waouh quel bonheur les maux de tête disparaissent mais  après 1 mois de traitement j'ai peur d'avoir mal à nouveau alors j'anticipe et dès le matin j'avale 2 comprimé avant d'aller travailler histoire de me rassurer (bah oui en prenant deux comprimés quand on a pas mal la douleur ne pourra pas s'installer..). Et puis finalement 3h après je me rends compte que j'ai une petite douleur alors j'en Reprends 2, etc pendant une durée que je n ai pas calculé. Tout ça pour arriver à 6 comprimés par jour.. jusqu'à la rien de bien dramatique bien et que je ne respecte pas la prescription je ne me sens pas pour autant drogué.. et puis un jour je vais chercher mon ordonnance à la pharmacie et je me rends compte que j'avais initialement 8 boîtes pour un mois mais ces 8 boîtes ne me font que 10 jours.. oui parce que mon quotidien jusqu'à il y a quelques jours c'était d'avaler ce médicament comme on mangera un bonbon parce que si tu ne le prends pas tu es mal.. j'ai eu conscience de cette dépendance il y a bien longtemps mais j'ai jamais eu le courage et la force d'affronter l arret définitif, alors j'ai commencé par diminuer les doses pour me rassurer et me dire que je n'étais pas droguer, prendre seulement 4 comprimés de codéine été pour moi une victoire mais malheureusement à court terme parce que tu as cette petite voix dans la tête qui te dit un de plus ça te fera pas de mal où ça ne peut pas être pire que avant.. et quand tu es addict 4 comprimés ça ne te fait malheureusement pas cette sensation de bien-être tu ne ressens pas ces petits gargouillis au niveau du ventre qui te prouve que la codéine est en train d'agir. Moi quand je prends de la codéine je vis dans un monde de bisounours j'aime le monde je veux faire plaisir à tout le monde, et ces 4 comprimés ne me procurer rien alors j'ai remonté les doses... et je suis vite passé à 10 comprimés par jour.. mais cette plaquette de comprimés après 2 ans de prises journalière, habitue ton corps et ton cerveau.. et c'est là que tu dis : j augmente pour ressentir la sensation du début, ou bien j arrête !? Moi j'ai pris la décision d'arrêter d'une façon brutale sans diminution palliatif parce que je sais que si une boîte de codéine traîne sous mes yeux je vais jamais réussir à arrêter.
Aujourd'hui j'en suis à mon 4e jour de sevrage et je souffre terriblement j'ai les jambes tellement lourde j'ai tellement mal à la tête que je n'ai qu'une envie c'est de courir à la pharmacie pour acheter une boîte.. alors pour m'éviter de le faire je suis là pour vous raconter le calvaire qu' est cette merde.. je suis d'une humeur exécrable mélanger à des larmes de tristesse. Je sais que je ne dois pas craquer que c'est la codéine ou plutôt le manque cette substance qui m'appelle. Mais c'est tellement dur je vous jure.. j'aimerais tellement vous dire que c'est facile d'arrêter mais ce serait vous mentir sans volonté on arrive à rien et je ne suis pas sûr d'avoir la volonté d'y arriver, j'ai l'impression de revenir en arrière et de retrouver toutes ces douleurs qui me bouffé la vie quand mon epilespie et migraine ce sont déclenché pour la première fois.. la facilité serait de craquer de cette manière je sais que je serai soulagé mais il y a quand même cette petite voix qui me dit accroche-toi 4 jours c'est une réelle victoire pour toi.. le sevrage du temps, mais combien de temps ?  En tout cas cela m'a fait du bien de mettre des mots sur mes maux.. alors si comme moi vous êtes en plein sevrage et que vous avez envie de craquer vous pouvez me répondre on pourra peut-être s aider mutuellement

Comme tu l'as dit toi même tu as prit des doses importantes et même si tu ne te l'avoues pas ton corps et ton cerveau si dont très bien habitué (les benzos...) un arrêt brutal peut être assez dangereux essaies de diminuer les doses si tu souffres vraiment ou alors parles en a un spécialiste ça ne fait de mal à personne est sa n'est pas que pour les drogués t'en sortir comme ça par magie va être relativement improbable
J'espère t'avoir aidé dis moi ce qu'il en est drogue-peace

Hors ligne

 

LuneXx 
Nouveau membre
France
100
Inscrit le 11 Apr 2019
22 messages
Hello Mimioua !
Tout ce que je peux te dire c'est tiens le coup !

C'est déjà un grand pas de se rendre compte du problème et d'avoir décidé d'arrêter ! Le sevrage à la dur c'est possible mais...dur ? Le principale est de t'occuper l'esprit pour essayer de ne pas y penser trop : sors, vois du monde, fait des activités simples pour ne pas t'enfermer dans un mal être. Garde aussi une bonne hygiène de vie ... même si tu as surement du mal à dormir garde un rythme de vie etc...

C'est con mais tu peux remplacer les habitudes de codeines par d'autres choses (vitamines, spiruline etc...) qui ne vont absolument pas soulager ton manque physique mais qui pourraient t'aider (perso c'est le cas)

Si tu sens que tu vas craquer tu peux toujours demander de l'aide à un médecin ou spécialiste (les csapa c'est pas que pour "les gros toxico'' haha on est tous dans le même bateau) c'est le genre de période où rester seul avec ses problèmes n'est pas une bonne idée smile

Bref, tiens le coup et donne nous de tes nouvelles !
Peace

Hors ligne

 

Mimioua 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 25 Apr 2019
2 messages
Coucou ! Merci d avoir pris le temps de me répondre..  je viens vous dire que malgré l envie qui me rongé j ai tenu bon et je n ai pas craqué !  Après avoir poster mon message jai pleuré toutes les larmes de mon corps, et puis je suis partie prendre une bonne douche qui M a remis les idées en place. Je ne veut plus dépendre de cet merde et ma volonté a été plus forte que le manque. Ce jour là j ai vraiment fait ce que jappel une crise de manque..  mon corps tremblé, j arriver plus a rien contrôler et au final je me suis fais peur à moi même et ca m a encore plus aidé à me dire STOP. Aujourd'hui 7eme jours ! Je suis en excellente forme moral, je rigole et ca bien plus que sous emprise de la codéine !  Bon mes nuit sont courtes.. Jai du mal a trouvé le sommeil et j'ai toujours cette sensation de jambe énervée. C est comme si elles étaient fatiguées symptôme un peu difficile à expliqué.  Mes maux de tête sont moins fort Mais toujours présent. J arrive à les supporter avec un ibuprophene. Je suis toujours aussi motivé et déterminé à ne jamais retoucher a la codeine même si parfois j y pense et la sensation qu elle le procurait me manque aussi (surtout le soir) mais je m occupe l esprit et ca passe. Le plus dur était vraiment les 4 premiers jours, mais quand on veut a ce qui paraît on peut ! Merci en tout cas pour vos réponses ca me fais vraiment plaisir et du bien de pouvoir partager mon expérience !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 4jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 56mnCommentaire de Mister No (10 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 5jCommentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 13hCommentaire de Milesdavince (439 réponses)
     Forum UP ! 
    Skin Popping
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Question par rapport a une conso
    Il y a 20hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    [Sondage] Etes vous plus cannabis sativa ou cannabis indica.
    Il y a moins d'1mn
    4
    Commentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (86 réponses)
     Forum 
    Diazépam - Petit sevrage, oral ou sublingual ?
    Il y a 5mnCommentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Une prohibition plus directe?
    Il y a 19mn
    1
    Commentaire de prescripteur dans [Actualités...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Stockage & conservation - Congélation de pavot blanc
    Il y a 31mnCommentaire de Mister No dans [Conseils généraux de...]
    (6 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Tramadol 50mg + Pholcodine
    Il y a 40mnCommentaire de Obsession dans [Codéine et dihydrocod...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Après le sevrage - Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser vo...
    Il y a 56mn
    2
    Commentaire de Mister No dans [Decro - Sevrages... e...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Serrage de dents
    Il y a 1hCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Dosage - Conso excessive et surdosage sur peu de temps besoin de conseils
    Il y a 1hCommentaire de Gremlin-sous-Acides dans [MDMA/Ecstasy...]
    (5 réponses)
     Blog 
    Inutile de regarder en arrière
    Il y a 3hCommentaire de Velios87 dans le blog de Quiangxx
    (1 commentaires)
     Blog 
    Soirée deuxième jour
    Il y a 8hNouveau blog de VantaBlackCat dans [Carnet de bord]
     Blog 
    Business
    Il y a 10hNouveau blog de kris68 dans [No comment]
     
      QuizzZ 
    Evaluer votre dépendance au cannabis
    Dernier quizzZ à 08:04
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    G6k, hellfish, Quiangxx, Deujn, Napoléon1769 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    par Federicoloco, le 30 May 2020
    Salut, je suis lecteur de psychoactif depuis quelques années maintenant, et ta question m'a décidé à m'inscrire il y a tout juste 5 minutes afin de répondre,(édit après écriture: vu le pavé, beaucoup plus en fin de compte) ... Et bien pour ma chérie et moi, qui prenions de l 'héro depuis...[Lire la suite]
     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (plotchiplocth) dans [forum] Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    (Il y a 5h)
    Amende et inscription au casier... Ah bravo / Blast dans [forum] Une prohibition plus directe?
    (Il y a 8h)
    Je fais pareil! dans [forum] Cuisiner la ké ?
    (Il y a 20h)
    lol dans [forum] Neurchi de Psychoactif
    (Il y a 20h)

    Pied de page des forums