Sevrage brutal, besoin de conseil / PsychoACTIF

Sevrage brutal, besoin de conseil

Publié par ,
1069 vues, 3 réponses
Mimioua 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 25 Apr 2019
2 messages
Bonjour à tous je me présente je me surnomme mimioua j'ai 30 ans. Je viens sur un forum pour la premiere fois de ma vie pour je ne sais quelle raison, apporter mon temoignagne, trouvé de l aide.. je ne sais pas mais je suis la... 
Voilà mon histoire Il y a de ça 5 ans on m'a prescrit du Dafalgan codéiné parce que je m'étais déboîter l'épaule, c'est à cette période que j'ai pris conscience que le Dafalgan codéiné été puissant pour les douleurs. Après 1 mois de traitement j'ai stoppé cette prise régulière de 4 comprimés par jour. J'ai continué mon train de vie jusqu'à il y a 2 ans où j'ai déclenché des crises d'épilepsie sans qu'on puisse trouver la raison, à raison d'une fois par mois mon corps se mettait à convulser, après ses crises forcément mon corps est en souffrance, mes muscles me font souffrir énormément, mais le plus dur et le plus ingérable c'est cette douleur atroce qui envahit mon crâne cette migraine invalidante qui fait que tu ne supporte même pas le son du vibreur de ton téléphone..
Après avoir mis en place un traitement pour stopper mes crises le neurologue me remets sous Dafalgan codéiné afin de soulager ses maux de tête qui deviennent incessant  même en dehors des crises.. après 3 ans sans avoir pris de la codéine, me revoilà à 4 comprimés par jour et waouh quel bonheur les maux de tête disparaissent mais  après 1 mois de traitement j'ai peur d'avoir mal à nouveau alors j'anticipe et dès le matin j'avale 2 comprimé avant d'aller travailler histoire de me rassurer (bah oui en prenant deux comprimés quand on a pas mal la douleur ne pourra pas s'installer..). Et puis finalement 3h après je me rends compte que j'ai une petite douleur alors j'en Reprends 2, etc pendant une durée que je n ai pas calculé. Tout ça pour arriver à 6 comprimés par jour.. jusqu'à la rien de bien dramatique bien et que je ne respecte pas la prescription je ne me sens pas pour autant drogué.. et puis un jour je vais chercher mon ordonnance à la pharmacie et je me rends compte que j'avais initialement 8 boîtes pour un mois mais ces 8 boîtes ne me font que 10 jours.. oui parce que mon quotidien jusqu'à il y a quelques jours c'était d'avaler ce médicament comme on mangera un bonbon parce que si tu ne le prends pas tu es mal.. j'ai eu conscience de cette dépendance il y a bien longtemps mais j'ai jamais eu le courage et la force d'affronter l arret définitif, alors j'ai commencé par diminuer les doses pour me rassurer et me dire que je n'étais pas droguer, prendre seulement 4 comprimés de codéine été pour moi une victoire mais malheureusement à court terme parce que tu as cette petite voix dans la tête qui te dit un de plus ça te fera pas de mal où ça ne peut pas être pire que avant.. et quand tu es addict 4 comprimés ça ne te fait malheureusement pas cette sensation de bien-être tu ne ressens pas ces petits gargouillis au niveau du ventre qui te prouve que la codéine est en train d'agir. Moi quand je prends de la codéine je vis dans un monde de bisounours j'aime le monde je veux faire plaisir à tout le monde, et ces 4 comprimés ne me procurer rien alors j'ai remonté les doses... et je suis vite passé à 10 comprimés par jour.. mais cette plaquette de comprimés après 2 ans de prises journalière, habitue ton corps et ton cerveau.. et c'est là que tu dis : j augmente pour ressentir la sensation du début, ou bien j arrête !? Moi j'ai pris la décision d'arrêter d'une façon brutale sans diminution palliatif parce que je sais que si une boîte de codéine traîne sous mes yeux je vais jamais réussir à arrêter.
Aujourd'hui j'en suis à mon 4e jour de sevrage et je souffre terriblement j'ai les jambes tellement lourde j'ai tellement mal à la tête que je n'ai qu'une envie c'est de courir à la pharmacie pour acheter une boîte.. alors pour m'éviter de le faire je suis là pour vous raconter le calvaire qu' est cette merde.. je suis d'une humeur exécrable mélanger à des larmes de tristesse. Je sais que je ne dois pas craquer que c'est la codéine ou plutôt le manque cette substance qui m'appelle. Mais c'est tellement dur je vous jure.. j'aimerais tellement vous dire que c'est facile d'arrêter mais ce serait vous mentir sans volonté on arrive à rien et je ne suis pas sûr d'avoir la volonté d'y arriver, j'ai l'impression de revenir en arrière et de retrouver toutes ces douleurs qui me bouffé la vie quand mon epilespie et migraine ce sont déclenché pour la première fois.. la facilité serait de craquer de cette manière je sais que je serai soulagé mais il y a quand même cette petite voix qui me dit accroche-toi 4 jours c'est une réelle victoire pour toi.. le sevrage du temps, mais combien de temps ?  En tout cas cela m'a fait du bien de mettre des mots sur mes maux.. alors si comme moi vous êtes en plein sevrage et que vous avez envie de craquer vous pouvez me répondre on pourra peut-être s aider mutuellement

Hors ligne

 

Brooky 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 09 Mar 2019
24 messages

Mimioua a écrit

Bonjour à tous je me présente je me surnomme mimioua j'ai 30 ans. Je viens sur un forum pour la premiere fois de ma vie pour je ne sais quelle raison, apporter mon temoignagne, trouvé de l aide.. je ne sais pas mais je suis la... 
Voilà mon histoire Il y a de ça 5 ans on m'a prescrit du Dafalgan codéiné parce que je m'étais déboîter l'épaule, c'est à cette période que j'ai pris conscience que le Dafalgan codéiné été puissant pour les douleurs. Après 1 mois de traitement j'ai stoppé cette prise régulière de 4 comprimés par jour. J'ai continué mon train de vie jusqu'à il y a 2 ans où j'ai déclenché des crises d'épilepsie sans qu'on puisse trouver la raison, à raison d'une fois par mois mon corps se mettait à convulser, après ses crises forcément mon corps est en souffrance, mes muscles me font souffrir énormément, mais le plus dur et le plus ingérable c'est cette douleur atroce qui envahit mon crâne cette migraine invalidante qui fait que tu ne supporte même pas le son du vibreur de ton téléphone..
Après avoir mis en place un traitement pour stopper mes crises le neurologue me remets sous Dafalgan codéiné afin de soulager ses maux de tête qui deviennent incessant  même en dehors des crises.. après 3 ans sans avoir pris de la codéine, me revoilà à 4 comprimés par jour et waouh quel bonheur les maux de tête disparaissent mais  après 1 mois de traitement j'ai peur d'avoir mal à nouveau alors j'anticipe et dès le matin j'avale 2 comprimé avant d'aller travailler histoire de me rassurer (bah oui en prenant deux comprimés quand on a pas mal la douleur ne pourra pas s'installer..). Et puis finalement 3h après je me rends compte que j'ai une petite douleur alors j'en Reprends 2, etc pendant une durée que je n ai pas calculé. Tout ça pour arriver à 6 comprimés par jour.. jusqu'à la rien de bien dramatique bien et que je ne respecte pas la prescription je ne me sens pas pour autant drogué.. et puis un jour je vais chercher mon ordonnance à la pharmacie et je me rends compte que j'avais initialement 8 boîtes pour un mois mais ces 8 boîtes ne me font que 10 jours.. oui parce que mon quotidien jusqu'à il y a quelques jours c'était d'avaler ce médicament comme on mangera un bonbon parce que si tu ne le prends pas tu es mal.. j'ai eu conscience de cette dépendance il y a bien longtemps mais j'ai jamais eu le courage et la force d'affronter l arret définitif, alors j'ai commencé par diminuer les doses pour me rassurer et me dire que je n'étais pas droguer, prendre seulement 4 comprimés de codéine été pour moi une victoire mais malheureusement à court terme parce que tu as cette petite voix dans la tête qui te dit un de plus ça te fera pas de mal où ça ne peut pas être pire que avant.. et quand tu es addict 4 comprimés ça ne te fait malheureusement pas cette sensation de bien-être tu ne ressens pas ces petits gargouillis au niveau du ventre qui te prouve que la codéine est en train d'agir. Moi quand je prends de la codéine je vis dans un monde de bisounours j'aime le monde je veux faire plaisir à tout le monde, et ces 4 comprimés ne me procurer rien alors j'ai remonté les doses... et je suis vite passé à 10 comprimés par jour.. mais cette plaquette de comprimés après 2 ans de prises journalière, habitue ton corps et ton cerveau.. et c'est là que tu dis : j augmente pour ressentir la sensation du début, ou bien j arrête !? Moi j'ai pris la décision d'arrêter d'une façon brutale sans diminution palliatif parce que je sais que si une boîte de codéine traîne sous mes yeux je vais jamais réussir à arrêter.
Aujourd'hui j'en suis à mon 4e jour de sevrage et je souffre terriblement j'ai les jambes tellement lourde j'ai tellement mal à la tête que je n'ai qu'une envie c'est de courir à la pharmacie pour acheter une boîte.. alors pour m'éviter de le faire je suis là pour vous raconter le calvaire qu' est cette merde.. je suis d'une humeur exécrable mélanger à des larmes de tristesse. Je sais que je ne dois pas craquer que c'est la codéine ou plutôt le manque cette substance qui m'appelle. Mais c'est tellement dur je vous jure.. j'aimerais tellement vous dire que c'est facile d'arrêter mais ce serait vous mentir sans volonté on arrive à rien et je ne suis pas sûr d'avoir la volonté d'y arriver, j'ai l'impression de revenir en arrière et de retrouver toutes ces douleurs qui me bouffé la vie quand mon epilespie et migraine ce sont déclenché pour la première fois.. la facilité serait de craquer de cette manière je sais que je serai soulagé mais il y a quand même cette petite voix qui me dit accroche-toi 4 jours c'est une réelle victoire pour toi.. le sevrage du temps, mais combien de temps ?  En tout cas cela m'a fait du bien de mettre des mots sur mes maux.. alors si comme moi vous êtes en plein sevrage et que vous avez envie de craquer vous pouvez me répondre on pourra peut-être s aider mutuellement

Comme tu l'as dit toi même tu as prit des doses importantes et même si tu ne te l'avoues pas ton corps et ton cerveau si dont très bien habitué (les benzos...) un arrêt brutal peut être assez dangereux essaies de diminuer les doses si tu souffres vraiment ou alors parles en a un spécialiste ça ne fait de mal à personne est sa n'est pas que pour les drogués t'en sortir comme ça par magie va être relativement improbable
J'espère t'avoir aidé dis moi ce qu'il en est drogue-peace

Hors ligne

 

LuneXx 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 11 Apr 2019
22 messages
Hello Mimioua !
Tout ce que je peux te dire c'est tiens le coup !

C'est déjà un grand pas de se rendre compte du problème et d'avoir décidé d'arrêter ! Le sevrage à la dur c'est possible mais...dur ? Le principale est de t'occuper l'esprit pour essayer de ne pas y penser trop : sors, vois du monde, fait des activités simples pour ne pas t'enfermer dans un mal être. Garde aussi une bonne hygiène de vie ... même si tu as surement du mal à dormir garde un rythme de vie etc...

C'est con mais tu peux remplacer les habitudes de codeines par d'autres choses (vitamines, spiruline etc...) qui ne vont absolument pas soulager ton manque physique mais qui pourraient t'aider (perso c'est le cas)

Si tu sens que tu vas craquer tu peux toujours demander de l'aide à un médecin ou spécialiste (les csapa c'est pas que pour "les gros toxico'' haha on est tous dans le même bateau) c'est le genre de période où rester seul avec ses problèmes n'est pas une bonne idée smile

Bref, tiens le coup et donne nous de tes nouvelles !
Peace

Hors ligne

 

Mimioua 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 25 Apr 2019
2 messages
Coucou ! Merci d avoir pris le temps de me répondre..  je viens vous dire que malgré l envie qui me rongé j ai tenu bon et je n ai pas craqué !  Après avoir poster mon message jai pleuré toutes les larmes de mon corps, et puis je suis partie prendre une bonne douche qui M a remis les idées en place. Je ne veut plus dépendre de cet merde et ma volonté a été plus forte que le manque. Ce jour là j ai vraiment fait ce que jappel une crise de manque..  mon corps tremblé, j arriver plus a rien contrôler et au final je me suis fais peur à moi même et ca m a encore plus aidé à me dire STOP. Aujourd'hui 7eme jours ! Je suis en excellente forme moral, je rigole et ca bien plus que sous emprise de la codéine !  Bon mes nuit sont courtes.. Jai du mal a trouvé le sommeil et j'ai toujours cette sensation de jambe énervée. C est comme si elles étaient fatiguées symptôme un peu difficile à expliqué.  Mes maux de tête sont moins fort Mais toujours présent. J arrive à les supporter avec un ibuprophene. Je suis toujours aussi motivé et déterminé à ne jamais retoucher a la codeine même si parfois j y pense et la sensation qu elle le procurait me manque aussi (surtout le soir) mais je m occupe l esprit et ca passe. Le plus dur était vraiment les 4 premiers jours, mais quand on veut a ce qui paraît on peut ! Merci en tout cas pour vos réponses ca me fais vraiment plaisir et du bien de pouvoir partager mon expérience !

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Prod (seul) pendant le confinement ?
    Il y a 4jCommentaire de Akaion (80 réponses)
     Appel à témoignage 
    Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
    Il y a 2jCommentaire de pierre (16 réponses)
     Appel à témoignage 
    Appel à témoignages : amende forfaitaire
    Il y a 2jCommentaire de Onegaishi4 (15 réponses)
     Forum UP ! 
    Documentaire - The psychedelic library
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Expériences - Le seuil de tolérance ?
    Il y a moins d'1mn
    1
    Commentaire de Terson dans [Tramadol...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Première fois - Première fois Oxy, quelques questions
    Il y a moins d'1mnCommentaire de mojorisin75 dans [Oxycodone (Oxycontin)...]
    (3 réponses)
     Forum 
    1P-LSD - Tr 300ug 1p lsd pas super detailler mais peut être utile voir inté...
    Il y a 12mnCommentaire de Bkk2012 dans [RC Psychédéliques...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Bad trip - Trouvez-vous le bad trip toujours négatif?
    Il y a 31mn
    4
    Commentaire de Bkk2012 dans [LSD 25...]
    (12 réponses)
     Forum 
    Rupture d'approvisonnement Tramadol
    Il y a 41mnCommentaire de illiko dans [Tramadol...]
    (13 réponses)
     Forum 
    Lors d'un trip au gaz ET cigarettes , elles explosent leur bagnole.
    Il y a 1hCommentaire de Acid Test dans [Actualités...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Lorazépam - Aide, reconfort..
    Il y a 1hCommentaire de OctoBak dans [Benzodiazépines...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Ingérer - Decarboxylation besoin d’aide x)
    Il y a 2hCommentaire de Todash dans [Cannabis...]
    (2 réponses)
     Blog 
    Je vous montre ma gueule de sociopathe.
    Il y a 10h
    1
    Nouveau blog de Sixteensix dans [En passant]
     Blog 
    Première rave de rêve qui aurait pu finir en cauchemar
    Il y a 19h
    2
    Commentaire de Justadreamer dans le blog de GinGon
    (3 commentaires)
     Blog 
    Site utile
    Il y a 1jNouveau blog de kris68 dans [Actualités]
     
      QuizzZ 
    Tester vos connaissances sur la vape
    Dernier quizzZ à 17:16
     PsychoWIKI 
    Fentanyl, effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Petra, Dragonflyy, Shin Obi, nicoco973, Tsukimoon, Le J, Gueule 59 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Recuisiner sa 2fdck
    par JellyFish's Dream, le 04 Nov 2020
    Petit suivi de consommation pour ceux que ça peux intéresser. En bas, les cristaux d'origine. En haut, la neige recuisinée. La différence visuelle est vraiment flagrante une fois la trace travaillée. Après une bonne semaine de cons' quotidienne, sur le même batch de pas cuisiné/recuisin...[Lire la suite]
     TR : « Un voyage à s’en perdre dans la forêt »
    par unknown29, le 09 Nov 2020
    « Un voyage à s’en perdre dans la forêt » Substance : 100ug LSD25 + 20mg 2C-B Lieu : Grande forêt en automne Fraichement décidé à faire notre petite balade en forêt, en couple, après une bonne nuit de sommeil, bon petit déjeuné, de quoi manger et boire le midi. Il faisait bon pour u...[Lire la suite]
     1P-LSD, la grosse discussion
    par Mauricelasaucisse, le 04 Nov 2020
    Bonjour tous le monde j'ai pris 4 fois du 1P LSD cet été, je vais vous dire ce que j'en pense :) poids et sexe : 78 kg, en très bonne santé physique et 30 ans dosage : 1x100 ug et 3x200 ug le mode de consommation : oral Contexte : dans la forêt un jour de grand soleil avec mon sac à dos...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Un gros +1 pour le mix tramadol à haut dosage+Effexor=> /!\ danger /!\ /MT dans [forum] Le seuil de tolérance ?
    (Il y a 4h)
    Merci pour ton retour ^_^ ~MG dans [blog] Première rave de rêve qui aurait pu finir en cauchemar
    (Il y a 6h)
    Visage sombre et mystérieux comme tes poèmes dans [blog] Je vous montre ma gueule de sociopathe.
    (Il y a 9h)
    T'as encore du sang dans les veines ou seulement de l'oxy ?? dans [forum] Préparation Sken " à la russe "
    (Il y a 15h)
    Pour les précisions - MM dans [forum] Présentation 2020
    (Il y a 18h)

    Pied de page des forums