Psychoactif
Aide sevrage Tramadol / PsychoACTIF

[ Arrêt & Sevrage ]
Aide sevrage Tramadol

Bonjour à tous,

J'ai commencé à prendre du tramadol il y a plus d'un an.
Je prenais 450mg de tramadol par jour puis, je suis descendue à 100mg en L.P à l'heure où je vous parle il me reste un comprimé de 50mg et c'est l'angoisse... mon médecin m'a prescrit de l'Alprazolam pour ma calmer et refuse une nouvelle prescription pour lui c'est dans la tête et donc je dois me contenter de lAlprazolam le problème est que je suis toujours fatiguée en prenant l L'Alprazolam je n'ai envie de rien je suis très énervée je reste assise sur le canapé.. j'ai deux enfants en bas âge dont je m'occupe seule et depuis avant hier ma dernière prise c'est vraiment très très dur psycologiquement... 
Mon médecin a t-il le droit de me couper la prescription comme ça alors que j'ai déjà bien diminuer?  Ai-je le droit de voir un autre médecin ? Par exemple sos médecin?
Les syndromes de servage me rendent folle...
Je suis par ailleurs dans une phase de ma vie hyper compliquée et je me sens seule.. Y'a t-il des personnes de tours ou des personnes qui souhaiteraient échanger avec moi ?

Bonne journée à tous.

Dernière modification par pierre (02 mars 2020 à  17:49)

Hors ligne

 

Salut cousine37

Alors je sais pas si ça peut t'aider car je ne my connais pas en tramadol plutôt en metha came mais c'est un opiode donc ça doit fonctionner pareil !!
Il faut baisser par palier car le sevrage est difficile si ton médecin te donne du xanax pour contrer le manque je pense pas que cela fonctionne à part te laisser en keukeu. Tu devrais contacter un autre médecin ou carrément un centre cspa avec addicto et psychologue, ils s'y connaissent mieux que les généralistes et ils peuvent t'aider à trouver des solutions.

Bon courage à toi,drogue-peace

Hors ligne

 

Bonjour Cousine37,

Le moins que l'on puisse dire est que ton médecin n'a aucune connaissance des phénomènes des dépendance aux opiacés et particulièrement sur le tramadol  qui ajoute un effet anti-dépresseur à l'effet opioïde.

Dans ce domaine, les diminutions de dosages se doivent d'être peu sensibles (pas plus de 10% par tranche de 10 ou 15 jours) de façon à tromper le cerveau et à diminuer sans souffrir.
Là, tu es passée de 450 mg à 100 mg et puis à 50 mg et en cadeau final, il t'impose un sevrage sec de 50 mg à zéro.

Cela tient d'une pratique hors du temps , teintée d'idées stupides sur la supériorité du savoir médical par rapport à celui du malade. Heureusement, certains se sont spécialisé et pensent autrement, avec pragmatisme et sans jugement moraliste.

Le meilleur conseil est d'aller consulter des spécialistes dans un Csapa. Il sauront t'écouter et prendre en compte les paramètres qui sont les tiens. Le premier ne sera peut-être pas le bon mais dans l'ensemble, les Csapas rassemblent les professionnels nécessaires au suivi de personnes dépendantes, le tout sans préjugés.

Voire d'autres médecins n'est pas la meilleure idée si ce ne sont pas des spécialistes.
Le pire dans les cas de sevrage est SOS médecins.
Dans le temps, il traitaient ce type de symptôme par une injection de Viscéralgine forte et un Valium 5 mg et basta ...c'est 243 fracs, vous poayez en liquide ou en chèque ?
J'ai le souvenir d'un médecin de SOS médecin qui refusait de me donner un Temgesic alors que je pissais des calculs rénaux. J'ai  du le menacer en le prenant en otage tant que je sentirai la douleur.

Amicalement

Fil

Dernière modification par filousky (24 septembre 2019 à  16:02)


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

C.naya123 a écrit

Salut cousine37

Alors je sais pas si ça peut t'aider car je ne my connais pas en tramadol plutôt en metha came mais c'est un opiode donc ça doit fonctionner pareil !!
Il faut baisser par palier car le sevrage est difficile si ton médecin te donne du xanax pour contrer le manque je pense pas que cela fonctionne à part te laisser en keukeu. Tu devrais contacter un autre médecin ou carrément un centre cspa avec addicto et psychologue, ils s'y connaissent mieux que les généralistes et ils peuvent t'aider à trouver des solutions.

Bon courage à toi,drogue-peace

Bonjour,

Du coup j'ai bien vu un autre médecin et obtenu une prescription effectivement on doit baisser par palier et pas de xanax pour moi. Le médecin que j'ai vu était assez surpris pour la prescription du xanax pour "calmer" ça ne fonctionne pas du tout comme ça tu as raison.
Et je voulais savoir la metha à quels effet sur toi sans indiscrétions ?

Hors ligne

 

filousky a écrit

Bonjour Cousine37,

Le moins que l'on puisse dire est que ton médecin n'a aucune connaissance des phénomènes des dépendance aux opiacés et particulièrement sur le tramadol  qui ajoute un effet anti-dépresseur à l'effet opioïde.

Dans ce domaine, les diminutions de dosages se doivent d'être peu sensibles (pas plus de 10% par tranche de 10 ou 15 jours) de façon à tromper le cerveau et à diminuer sans souffrir.
Là, tu es passée de 450 mg à 100 mg et puis à 50 mg et en cadeau final, il t'impose un sevrage sec de 50 mg à zéro.

Cela tient d'une pratique hors du temps , teintée d'idées stupides sur la supériorité du savoir médical par rapport à celui du malade. Heureusement, certains se sont spécialisé et pensent autrement, avec pragmatisme et sans jugement moraliste.

Le meilleur conseil est d'aller consulter des spécialistes dans un Csapa. Il sauront t'écouter et prendre en compte les paramètres qui sont les tiens. Le premier ne sera peut-être pas le bon mais dans l'ensemble, les Csapas rassemblent les professionnels nécessaires au suivi de personnes dépendantes, le tout sans préjugés.

Voire d'autres médecins n'est pas la meilleure idée si ce ne sont pas des spécialistes.
Le pire dans les cas de sevrage est SOS médecins.
Dans le temps, il traitaient ce type de symptôme par une injection de Viscéralgine forte et un Valium 5 mg et basta ...c'est 243 fracs, vous poayez en liquide ou en chèque ?
J'ai le souvenir d'un médecin de SOS médecin qui refusait de me donner un Temgesic alors que je pissais des calculs rénaux. J'ai  du le menacer en le prenant en otage tant que je sentirai la douleur.

Amicalement

Fil

Bonjour,

Merci pour ton message qui m'a beaucoup aidé psychologiquement.
Comme je le disais précédemment,  j'ai vu un autre médecin qui m'a prescrit une injection directe de 100mg de tramadol pour me soulager tout s'est bien passé.
Je voulais savoir si tu t'y connais en csapa?  Car comme je disais, j'ai 2 enfants en bas âge qui ne vont pas encore à l'école pas de famille et j'ai personne pour les garder donc je sais pas si j'ai le droit d'y aller ? Et si ils m'internent mes enfants seront placé?

Hors ligne

 

J'ai fréquenté un csapa en région parisienne qui s'appelle la "Clinique de la Liberté" et maintenant je consulte une fois par an un professeur en addictologie à l'hôpital en Province.

Les avantages du Csapa que j'ai connu étaient :
- L'anonymat : pas de pièces justificatives ni de carte vitale à fournir. Quand tu es pris en mains, tu l'es de façon anonyme et inconditionnelle.
- L'aide d'un addictologue, de psychologues, d'une assistante sociale et d'un généraliste qui consultait bénévolement
- la prescription de soins, voire la délivrance en ce qui concerne la méthadone sirop 
- une équipe de gens spécialisés dans ce domaine et la prise en charge globale de ma santé (quand j'ai poussé la porte du csapa, il sont de suite mis en place un traitement méthadone et organisé un parcours de soins allant de la détection du VHC au rendez-vous avec l'hépatologue à l'hôpital). Aujourd'hui, je suis guéri.

Pour tes deux enfants en bas âge, mon souvenir est qu'il y avait un espace pour jeunes enfants aménagé au premier étage de l'établissement pour les mamans comme toi qui ne pouvaient pas laisser leurs enfants à la maison pour une consultation. Si tout se passe bien, leurs principes interdisent de pratiquer toute forme de chantage affectif sur la garde des enfants. Leur mission est d'aider, pas de faire flipper.

J'ai trouvé, peut être avec pas mal de chance, un équipe assez formidable, au milieu de laquelle je ne me sentais jamais jugé ni espionné sur ma conduite en dehors du lieu.

Amicalement

Fil

Ps : mes mots ne s'appliquent certainement pas à tous les csapas de France  et j'ai lu des témoignages de personnes très mécontente du traitement qu'elles avaient reçu dans un csapa.

Dernière modification par filousky (26 septembre 2019 à  14:31)


Analyse de drogues anonyme et gratuite
Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

Salut cousine37

Je suis contente que tu ai trouvé une solution rapidement et oui le xanax ne peut pas te soulager au niveau du manque car vu comme ton médecin t'a baisser de plus de la moitié ton traitement tu devais pas être bien du tout. En plus c'est pas facile avec 2 enfants de gérer tout ça surtout si t'as personne à côté de toi sans indiscrétion le papa des enfants t'aide ou peut-être  de la famille?? je suis passer par là moi aussi j'ai deux enfants mais je vis avec mon conjoint donc jai quand même du soutien.

Alors moi la méthadone on me la prescrit il y a 4 ans pour arrêter le subutex, j'étais suivi par un centre avec une addictologue super ! Quand tu prend un traitement méthadone il y a un protocole tu es obligé dy aller tous les matins au départ et c'est en sirop pendant quelques mois voir 1 an. La méthadone ma stabilisé au niveau des consommations j'étais juste normale car ça ne défonce pas la méthadone à part un peu au début du traitement mais au bout d un mois tu ne sens plus d'effet en tout cas pour moi !!  par contre jai décidé de faire un sevrage car je ne supportais plus de me réveiller en manque et j'avais beaucoup de nausées et vomissements au réveil pas tous les jours non plus!!  mais voilà je voulais avancer donc j'ai fait le sevrage au mois de janvier ça va faire 10 mois maintenant avec une rechute en mars du coup je suis retourné en cure et maintenant je ne prend ni héroïne ni metha. C'est quand même compliqué depuis l'arrêt de la metha beaucoup d'envie de consommer (cocaïne, alcool) alors que ça faisait des années que je ne prennais pratiquement plus rien !!

Je me laisse du temps pour retrouver un équilibre car ça prend du temps tout ça je continue à aller voir l'addicto je lui explique mes pulsions et elle me conseille ça m'aide à résisté aux tentations lol.

Pourquoi cette question tu comptes basculé sur ce traitement ?? En tout cas je te souhaite pleins de courage et donne des nouvelles.

super

Dernière modification par C.naya123 (28 septembre 2019 à  13:37)

Hors ligne

 

Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

En ce moment sur PsychoACTIF

Appel à témoignages
81
Prod (seul) pendant le confinement ?
Il y a 3j - Syam
16
Etude Psychoactif/Psychonaut/Université de Paris sur l'expérience...
Il y a 9j - pierre
22
Appel à témoignages : amende forfaitaire
Il y a 3j - Junon
Forums
[ Hallucination ]
Hallus/illusions sous MDMA
Il y a moins d'1mn - Manci dans [MDMA/Ecstasy...]
[ Expériences ]
[Trip-Report] Mon premier trip sous MDMA
 1, Il y a 40mn - Peau Lac dans [MDMA/Ecstasy...]
10
[ Culture ]
Box S***G** white lightning
Il y a 2h - LordMF dans [Psilocybe - Champigno...]
[ Après le sevrage ]
Après combien de temps retrouve ton un sommeil normal ?
Subutex prescrit pour problèmes d'humeur ?
[ Vaporiser ]
Mighty + Dmt
[ Culture ]
Temperature au dessus de 25° pendant 2-3h
[ Craving ]
Combien de jours de pause pour éviter des dégâts irréversibles?
Blogs
3
Expérimental
Papillon
Il y a 1h - Commentaire de Adalana dans le blog de Dragonflyy
6
Tranche de vie
Tiraillée
Il y a 1h - Commentaire de Adalana dans le blog de Adalana
3
En passant
Vivre
 2, Il y a 6h - Commentaire de Hassipee dans le blog de kris68
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Neurchi de Psychoactif
Il y a 6j - Spacebiscuit dans Au coin du comptoir....
Les derniers champis
Merci pour ta réponse , rapide efficace ;)
dans [forum] demie du valium avec la cocaine , Il y a 8h
+1! Zaz
dans [commentaire de blog] Arrêter l'IV de C et tout le reste aussi!, Il y a 8h
Bien joué ! Fil
dans [forum] Recette, Il y a 9h
Si seulement les mentalités pouvait changer... Mais tu as raison mon ami / Yoran
dans [blog] Vivre, Il y a 12h
Nouveaux membres
MementoMori, Wohak, Alouqa, diphylleia nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS