Psychoactif
Travailler en centre pénitentiaire / PsychoACTIF


Travailler en centre pénitentiaire

#1 
Sacha 
Nouveau Psycho
30 juin 2014 à  17:02
Bonjour tout le monde,

Est-ce qu'il y a des professionnels qui interviennent en centre pénitentiaire sur PA ? J'ai rencontré les professionnels des UCSA il y a peu de temps et j'ai du mal à  comprendre comment un éducateur peut travailler au sein de ces unités sans empiéter sur le SPIP. D'ailleurs, je ne connais pas encore vraiment le rôle du SPIP.

Alors si vous avez des expériences à  échanger, je suis tout ouïe.

Bonne soirée.

Hors ligne


#2 
mikykeupon 
Modérateur à la retraite France
30 juin 2014 à  17:11
Si je ne m'abuse, la SPIP est une sorte d’assistante social que l'on voie pour éviter la prison, donc un travailleur d'un UCSA n'aura pas les mêmes tâches que le SPIP car lui sera en milieu fermé.

Mais en gros je pense qu'ils font la même chose.

Hors ligne


#3 
TankGirl 
Membre avisée (De quoi??) France
30 juin 2014 à  17:40
Hello,

  Le SPIP est bien quelqu'un à  qui l'on doit rendre des comptes et que l'on doit voir plus ou moins régulièrement selon les "peines" lorsque l'on prends du sursis et une obligation de suivi, si ma mémoire est bonne (ce qui avait été mon cas pendant 6 mois à  l'époque).

  Du peu que je sais des UCSA ils n'auront donc pas le même rôle puisque que, comme l'as justement dit Miky, eux travailleront à  l'intérieur alors que le SPIP lui "supervise" l'insertion ou réinsertion à   l'extérieur...

  Voilà  le peu que je puisse apporter à  la discussion...

Amicalement.
T.G.

"Je suis faite de morceaux de moi-même éparpillés, puis recollés ensembles, parce qu'il faut bien avoir l'apparence d' un corps..." (C.Collard)
"I'm not totally useless... I can be used as a bad exemp

Hors ligne


J'ai été (mais je ne suis plus) médecin responsable d'UCSA. L'UCSA dépend de l'hopital voisin et n'a pas de relation hierarchique avec la prison et la penitentiaire. Les professionnels  qui travaillent à  l'UCSA  sont donc là  pour soigner (et donc dans l'interet des)  les patients (détenus), comme à  l'hopital ou en ville. Un éducateur aurait s'il travaille en UCSA,,le rôle d'aider les détenus par rapport à  la justice etc..
Le SPIP lui dépend de la penitentiaire (il intervient en milieu ouvert et/OU fermé) et il est donc au service de la penitentiaire s'occupant de ses détenus. Cela ne veut pas dire qu'il ne travaille pas dans l'interet des détenus bien sûr mais il le fait sous la direction de l'administration pénitentiaire, alors que l'UCSA le fait sous la direction de l'hopital.
Amicalement

S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne


#5 
Sacha 
Nouveau Psycho
29 juillet 2014 à  16:11
Je ne mettais pas abonné à  cette discussion alors je croyais que personne ne m'avait répondu. Bref.

Merci pour vos réponses. J'ai bien compris que les UCSA, maintenant appelés Unités Sanitaires (US) sont des services dépendant de l’hôpital contrairement au SPIP qui dépend de la pénitentiaire. Mais le problème est qu'un éducateur travaille sur la situation sociale de la personne, comme le SPIP, mais sans l'aspect de contrôle et d'obligation.

En plus le SPIP n'ont pas le temps de se plonger dans la situation sociale des personnes. Ils sont plus là  pour contrôler si la personne fait ses démarches et se réinsère. C'est assez caricaturale comme vision. 

Un éducateur aurait s'il travaille en UCSA,,le rôle d'aider les détenus par rapport à  la justice etc..

Sur ce point, je ne te comprends pas Prescripteur. C'est plus le travail du SPIP ça, non ? En tant qu’éducateur ça serait plus le logement, la formation, la recherche de travail, la continuité des soins. Je sais que cette place est ambiguà«, mais est-ce que toi (Prescripteur) tu as travaillé avec des educs au sein des UCSA ?

Hors ligne


#6 
Linska 
Educatrice Spécialisée Caarud 22 France
29 juillet 2014 à  17:03
Bonjour smile
J'interviens en tant qu'éducatrice spécialisée à  l'UCSA (qu'on nomme d'ailleurs maintenant "US": Unité Sanitaire) de la Maison d'Arrêt de Saint-Brieuc en préparation à  la sortie en lien avec l'addictologie.
Comme l'a dit justement Prescripteur: l'Unité Sanitaire dépend de l'Hôpital Général de la ville et donc pas de la Justice.
Le rôle des CPIP (Conseillers Pénitentiaires d'Insertion et de Probation) est de "participer à  l'exécution des décisions et sentences pénales et au maintien de la sécurité publique et doivent s'organiser pour lutter efficacement contre la récidive en favorisant la réinsertion des personnes" (loi pénitentiaire N° 2009-1436 du 24 Novembre 2009).
Il existe des CPIP en milieu fermé et en milieu ouvert. En milieu ouvert, c'est par exemple ceux qui assurent le placement du Bracelet Electronique et le suivi de la personne afin de favoriser sa réinsertion.
En milieu fermé, ils interviennent à  la Maison d'Arrêt ou au Centre de Détention et font en quelques sortes le lien entre le Juge et les détenus: c'est eux qui font les demandes d'aménagement de peine...

En tant qu'éducatrice en "préparation à  la sortie", je ne me substitue ni à  l'un, ni à  l'autre, mais je collabore étroitement avec les deux smile
Par exemple, quand j'organise un aménagement de peine pour que le détenu finisse sa peine en centre de post-cure, je collabore avec médecin et infirmières de l'US pour remplir le dossier d'entrée en post-cure. Je sollicite ensuite un CPIP pour transmettre la demande au Juge et mettre en place une convention entre le SPIP, la Maison d'Arrêt et le Centre de Post-cure accueillant le détenu.

Si je ne suis pas suffisamment claire, ou que vous avez d'autres questions: n'hésitez pas à  me solliciter smile

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"
Voltaire

Hors ligne


#7 
Sacha 
Nouveau Psycho
29 juillet 2014 à  17:22
Bonjour Lindska,

Ton message est top, merci de cette réponse ! C'est pile ce que j'attendais. Donc tu travailles en lien avec les deux entités (sanitaire et pénitentiaire) ce qui me parait logique.
J'ai juste une question, est-ce que ta structure (un CAARUD, non ?) est rattachée au US ou tu es indépendante dans tes interventions ?

Merci d'avance wink

Hors ligne


#8 
Linska 
Educatrice Spécialisée Caarud 22 France
29 juillet 2014 à  17:43
Salut Sacha smile

C'est vrai que j'ai oublié de préciser... En fait, je travaille à  80% en Caarud et à  20% au CSAPA, ces 20% étant affectés à  mon intervention à  la Maison d'Arrêt.
Je suis donc rattachée au Centre d'Addictologie et mes interventions sont "indépendantes" du milieu pénitentiaire comme de l'US.

Bien évidemment, travaillant en Caarud, j'ai fait le choix de faire de la RDR lors de mes entretiens et de ne pas prôner l'arrêt des consommations. Je donne systématiquement la plaquette du Caarud aux détenus lorsque leur sortie approche et bizarrement... les langues se délient pas mal sur les consos à  l'intérieur de la Maison d'Arrêt une fois que les détenus sont  au clair sur ma fonction, sur le fait que j'accompagne au quotidien des personnes qui consomment et surtout que ce qui est dit dans le bureau reste dans le bureau!

Dernière modification par Linska (29 juillet 2014 à  17:51)


"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"
Voltaire

Hors ligne


#9 
Sacha 
Nouveau Psycho
30 juillet 2014 à  09:55
Je me retrouve dans beaucoup de tes propos même s'il y a quelques différences entre ton intervention et ma future.

Juste une autre question : Quand tu as commencé tes interventions comment tu as définit ton cadre d'intervention ? Fiche de poste ?
Je te pose cette question pour comprendre qui peut t'orienter une personne et par rapport aux échanges d'informations entre professionnels (US et pénitentiaire). Je ne sais pas si tu participes à  une réunion de synthèse entre les différents pro, mais ton positionnement "d'entre deux" ne doit pas être simple.

Hors ligne


Salut!

Je suis curieux... y a t'il beaucoup de drogue qui circule en prison en France? Quelles sont les prods les plus courants? Les tarifs sont ils plus eleves que dehors...? Grosso modo quelle pourcentage des prisonnier est aussi consomateur de drogue?

Merci

Dernière modification par Gripsouleclown (30 juillet 2014 à  10:53)

Hors ligne


#11 
Linska 
Educatrice Spécialisée Caarud 22 France
30 juillet 2014 à  13:34
En fait, l'ARS a financé mon poste "d'éducatrice en addictologie intervenant en préparation à  la sortie" sans qu'un cadre d'intervention soit réellement défini par un texte réglementaire ou autre.
J'ai donc du tout créer...
J'ai commencé par rencontrer le Directeur de la Maison d'Arrêt, le médecin et les infirmières de l'US ainsi que le SPIP pour connaitre leurs attentes suite à  la création de ce poste.
J'ai ensuite contacter les autres professionnels de Bretagne (étant dans les Côtes d'Armor) pour voir comment ils intervenaient.
Ces postes ayant été financés en début d'année, beaucoup étaient dans les mêmes interrogations que moi.
J'ai pas mal vadrouillé dans les 4 départements bretons durant le 1er trimestre 2014 pour rencontrer chacun d'entre eux.
Pour te donner un exemple, à  Morlaix ou à  Rennes c'est également une éducatrice qui intervient, tandis qu'à  Lannion c'est un psychologue et une Assistante Sociale en binôme...
Nos fonctions étant différentes, nous n'avons pas tous "interprété" notre fonction de la même façon: à  Lorient ou à  St Malo (où c'est une psychologue qui intervient seule), ils ont choisi de décliner cela en groupe de parole afin d'échanger sur les difficultés que les détenus risquent de rencontrer lors de leur sortie.
Personnellement, j'organise les relais pour les traitements de substitution auprès des CSAPA (prise de rdv, fax de l'ordonnance de sortie...) et je mets en place des conventions pour les fins de peine en cure et post-cure dans le cadre d'un aménagement de peine.
Pour cela, j'ai également rencontrés  les équipes de cure et post-cure, visité leur structure et organiser une réunion entre les directions de ces établissements, la directrice du SPIP et le directeur de la Maison d'Arrêt pour échanger sur les possibilités de convention pour les fin de peine en placements extérieurs (le "Soin" et le pénitentiaire ayant chacun des "impératifs" à  respecter).
En gros, mon poste consiste à  faire en sorte qu'il n'y ait pas d'interruption dans le soin au moment de la sortie d'incarcération et de mettre en place ce qu'il faut pour que les détenus répondent à  leur obligation de soins.
Concernant les temps de réunion, je participe tous les vendredi matin à  la "CPU" (Commission Pluridisciplinaire Unique) où sont présentés les arrivants à  la Maison d'Arrêt. Cela me permet de savoir quel détenu je dois rencontrer.
Je participe également au "DPS" (Dispositif de Préparation à  la Sortie) une fois par mois: là , ceux sont tous les professionnels intervenant à  la Maison d'Arrêt (Mission Locale, Pôle Emploi, SIAO pour le logement, CPAM, AFPA et SPIP) qui se réunissent pour s'articuler et préparer au mieux la sortie des détenus en fonction des projets de chacun.
Je participe également à  des réunions trimestrielles de service avec l'US: sont présents le médecin, les infirmières, la cadre de santé de l'hôpital etc...
Les orientations peuvent être faites par les CPIP, les infirmières de l'US ou à  la demande du détenu, une affiche informant de ma présence étant mise à  l'US.

PS: j'ai créé une fiche "préparation à  la sortie" que je remplis avec les détenus que je rencontre, regroupant toutes les informations dont j'ai besoin pour organiser les relais, si cela t'intéresse, je peux te la transmettre par mail.

J'ai également prévu d'organiser une rencontre régionale entre les différents intervenants en "préparation à  la sortie" au mois de janvier 2015, afin que chacun puisse échanger sur sa pratique 1 an après la création de ces postes.

Dernière modification par Linska (30 juillet 2014 à  13:45)

Reputation de ce post
 
Merci pour cette super réponse ! Sacha

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"
Voltaire

Hors ligne


#12 
Linska 
Educatrice Spécialisée Caarud 22 France
30 juillet 2014 à  13:37
@gripsouleclown: la drogue rentre de + en + à  la Maison d'Arrêt depuis qu'il n'y a plus de fouille corporel à  la sortie des parloirs. Depuis quelques temps une loi est passée mettant fin à  cette pratique au nom du respect de la dignité humaine. Maintenant, les détenus ne passe plus que sous un portique électronique après les parloirs ce qui facilite le passage de drogue.
Il y a énormément de cannabis à  circuler et pas mal d'héro et de coc.
Évidemment les prix sont + élevés qu'à  l'extérieur, mais je ne saurais te donner les tarifs (je vais essayé de me renseigner auprès des détenus, certains me répondront très certainement!)
Pour en avoir discuté avec les surveillants pénitentiaires, ils savent (et sentent ^^) que les détenus fument des joints, mais ne disent rien là  dessus car ils savent que la détention est compliquée et que cela les apaise.
Ils préfèrent donc les laisser consommer que de créer des conflits.

Dernière modification par Linska (30 juillet 2014 à  13:40)


"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"
Voltaire

Hors ligne


#13 
Sacha 
Nouveau Psycho
30 juillet 2014 à  15:34
Mais quelle réponse ! Merci !

Si tu peux m'envoyer ta fiche par mail ça serait vraiment cool !

J'aurai peut-être d'autres questions à  l'avenir mais pour l'instant celles-ci me vont très bien, merci encore !

Hors ligne


#14 
Linska 
Educatrice Spécialisée Caarud 22 France
30 juillet 2014 à  15:40
No Problème! N'hésites pas si tu as besoin d'infos: j'ai été dans la même situation que toi en début d'année avec beaucoup d'interrogations et peu de personnes à  même de me répondre...
Quel sera ta fonction précise au sein de la Maison d'Arrêt? Tu es également sur le dispositif de préparation à  la sortie?

"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"
Voltaire

Hors ligne


#15 
Sacha 
Nouveau Psycho
30 juillet 2014 à  15:45
Je suis également sur le dispositif préparation à  la sortie et ma fonction précise est... de trouver mes fonctions big_smile

Tout comme toi, je dois préparer la sortie des personnes sachant que je suis rattaché à  mon CSAPA. la différence est que je vais travailler au sein des US et non indépendamment. Bien sur, je vais travailler en lien avec le SPIP et les autres partenaires, mais c'est encore à  construire.

Comme tu l'as signifié, ta situation se rapproche de la mienne alors si je peux trouver des pistes de réflexions.

Hors ligne


#16 
Linska 
Educatrice Spécialisée Caarud 22 France
30 juillet 2014 à  15:57
J'interviens également au sein de l'US smile
Un autre partenaire important dont je n'ai pas parlé: l'infirmière psy qui dépend chez nous de l'EMMP (intervenant extérieur) tandis que dans certains Centres de Détention il existe des SMPR (Services Médico Psychologique Régionaux) qui sont également en charge du Pôle Addictologie .
Je te conseille de te renseigner là  dessus car les fonctionnements sont différents.

Dernière modification par Linska (30 juillet 2014 à  15:59)


"J'ai décidé d'être heureux parce que c'est bon pour la santé"
Voltaire

Hors ligne


#17 
Sacha 
Nouveau Psycho
30 juillet 2014 à  16:00
D'ac merci du conseil, je me renseignerai.

Hors ligne


Remonter
Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

25
[ CAARUD ]
Travailler en CAARUD
[ Dernier message : 27 octobre 2014 à  19:45 par Gwenadu]

Les infirmiers en centre de soin...
[ Dernier message : 13 janvier 2017 à  02:50 par MoiMel21]

En ce moment sur PsychoACTIF

Annonce Psychoactif
Venez partager vos expériences de la fete !
Il y a 4j - Commentaire de Bootspoppers
Appel à témoignages
13
Participation des usagers dans les structures addicto
19 novembre 2019 - ismael77
23
La déréalisation et la dépersonnalisation
Il y a 5j - elossh
19
TSO et douleur et anesthésie
06 novembre 2019 - Meumeuh
Forums
Simple question de reduction de risque
UP ! Discussion sans réponse depuis 12h
Mon shit est coupé a quoi ?
Il y a moins d'1mn - RawBeefTeK dans [Cannabis...]
[ Expériences ]
Le TRIP QUI VIENT DE CHANGER MA VIE
[ Première fois ]
DXM Trip Report 1ère fois, plateau 1
Buprénorphine + 5-thp
13
[ Addiction ]
Début d’une addiction?
 2, Il y a 1h - Morning Glory dans [Cocaïne-Crack...]
Quel drogué a le bon choix
Il y a 2h - Abrak dans [Familles, amoureux(eu...]
59
CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom
 6, Il y a 2h - plotchiplocth dans [Kratom...]
41
[ Rester perché ? ]
[LSD][collector] : j'ai mis 20 buvards sur mes chevilles et je sui...
 7, Il y a 2h - plotchiplocth dans [LSD 25...]
Blogs
3
No comment
C'était simplement pour dire que j'ai passé une excellente journée
Il y a 2h - Commentaire de plotchiplocth dans le blog de Rick
24
Opinion
Ode à l'alcool
 6, Il y a 4h - Commentaire de Escape dans le blog de Isoretemple
22
Trip Report
Trip Lsd Seul
 3, Il y a 17h - Commentaire de Cub3000 dans le blog de Inconnitotester
Sondage
Le topic épinglé de la semaine
Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
03 octobre 2019 - Macroscopie dans Cannabis
Les derniers champis
~MG
dans [forum] Début d’une addiction?, Il y a 1h
Encore merci pour le retour en béton [rick] check mon billet de bloc page2
dans [forum] CT jour 3: 1 mois d'utilisation de kratom, Il y a 4h
oups ! / Cub3000
dans [forum] Débutant - Culture indoor baie vitrée , Il y a 8h
Une sacrée affaire, la chance ! Vivel
dans [forum] Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI, Il y a 10h
Nouveaux membres
ZeroAxion, Bobmapy, Deirdre, Ryze nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.

Psychoactif
Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.


logo Don Soutenez PsychoACTIF

Droit d'auteur : les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0 sauf mention contraire.


Affichage Bureau - A propos de Psychoactif - Politique de confidentialité - CGU - Contact - Propulsé par FluxBB - Flux RSS