TR: LSD, entre visuels et démontage mental, la grande baffe. / PsychoACTIF

TR: LSD, entre visuels et démontage mental, la grande baffe.

Publié par ,
10129 vues, 2 réponses
Paz 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 30 Dec 2013
Messages: 103
Blogs
fPrésentation :
Sexe : homme
à‚ge : 24 ans
Produits déjà  testés : mdma/ecstasy, champignons, lsa, 5-apb, speed, coke, LSD

Contexte :
Après un passage un peu difficile avec ma copine, on se retrouve, puis décidons le samedi d'aller en teuf avec des amis.
Après quelques tours et demi-tours pour trouver le fameux chemin blanc puis le champs, nous arrivons sur les coups de 2h, où 30 bons kilo crachent comme il faut.
Deux bières fortes descendues et une trace de speed pour se mettre en jambe (speed qui m'a d'ailleurs bien démonté pour une fois...), je pars à  la chasse au trip, pour me servir auprès d'un mec de confiance dont la réputation le fait tenir des prod assez fort.


Chapitre 1  : la longue montée vers la claque visuelle



Je commence par me prendre la moitié du carton vers 4h, qui me semble bien imbibé. L'alcool et le speed me rendent un peu confus les souvenirs jusqu'à  6h30environ. (Absence de rdr de ma part...)
A vrai dire, je suis en grand kiff devant le son, mais je ne me rappelle pas sentir le trip en moi encore (ou alors très peu).

Au petit matin, nous nous retrouvons à  la voiture. J'ai encore un léger trou de mémoire/confusion, mais après avoir passé un quart de mon carton à  ma copine, je ne sais ni pourquoi ni exactement quand, mais j'ai pris le quart du buvard qui me restait.

Je me sens assez bizarre, un petit je ne sais quoi auquel je ne suis pas trop habitué (je n'ai que rarement pris de lsd, et rarement sobre, pour résumer.) s'infiltre en moi. Je n'y prête pas trop attention mais je sens que je commence un peu à  phaser et que les couleurs gagnent en intensité.
Je fini par regarder le sol, et la...surprise, c'est un sol kaléidoscopé qui s'étend devant moi  ! Les brins d'herbes forment des motifs de kaléidoscopes qui se reproduisent à  l'infini sur le sol. En plus de ça, ma vision est carrément passé en full HD, comme dans un film Blu-ray dont la qualité serait tiré au top. Aucun défaut n’apparaît, et je peux apercevoir les moindres détails qui entrent dans ma vision.
De plus, la plupart des objets devant moi s'agrandissent et diminuent à  la fois, un peu comme si je passais une loupe devant, mais en continu...

A ce moment là , aucun effet mental ne se fait encore ressentir, mes pensées sont claires mais ne se bousculent pas dans une tempête mentale, je n'ai plus du tout l'esprit embrouillé par l'alcool ou autre.

N'ayant jamais eu de si forts visuels, je m'en prends vraiment pleins les yeux, et j'adore  !


Chapitre 2  : La plongée vers le mental



En me promenant devant le son, j'ai l’impression de ressentir les émotions de chacun. Tout le monde me semble heureux, heureux d'être porté par le son, heureux de danser et de profiter de l'instant présent. Tout cela me semble tellement beau que je me sens emporté par toutes ces émotions que je trouve magnifique, presque en ayant les larmes aux yeux. En plus de ça, je ressens une véritable présence physique du son, qui rode autours de nous, sans que ça en soit déplaisant...

De retour à  la voiture et après une légère prise de tête et des mots qui m'ont touché, je commence par me sentir emporté par une tempête mental qui apporte le désordre dans mon esprit. J'ai l'impression de m'enfermer dans une prison mentale et que chacune de mes pensées me torturent et m'enfoncent au plus bas, vers un gouffre de terreur psychologique interne.
Je suis incapable de bouger et subis cette tempête dans mon esprit. J'entends qu'on parle autours de moi, mais je n'arrive pas à  comprendre, trop absorbé par mes pensées qui défilent... Je remet tout en question dans ma façon de vivre, et ne vois que du négatif.
J'essaie d'affronter ce bad trip, de laisser cette tempête mentale faire son chemin sans essayer de résister, de briser le cycle négatif pour aller vers du positif, mais rien à  faire, je me sens véritablement emporté et dépassé par le produit.

En plein état de panique, ma copine m'isole pour essayer de me calmer. Je ne comprend plus rien à  tout ce qui se passe. J'ai la sensation qu'en fait je suis tripé depuis toujours. Et puis ensuite qu'en fait tout ce que je vis n'est pas réel, qu'au fond je n'existe pas, ni cette teuf, ni l'instant présent. Je suis en pleine confusion mentale, je ne sais plus qui je suis, ce que j'ai fait, où je suis... Impossible de me rappeler des instants de ma vie.
Ma copine essaie alors de me forcer à  me rappeler la journée avant de partir en teuf. Tout cela me semble si loin...Je fais d'énorme effort pour tout remettre dans l'ordre, mais c'est difficile, je ne sais plus si je dois la croire, si elle a raison en me racontant tout ce qu'on a fait, qui je suis, etc...

J'ai sur moi un cachet de bromazepam de 6mg (anxyolitique générique du lexomil). Ma copine me conseille de le prendre pour me calmer, mais je veux affronter le produit et dépasser le bad, gagner la bataille qui se passe dans mon esprit.
Finalement, tout le monde veut rentrer chez soi, il est environ midi. Je décide alors de prendre un premier quart du lexo pour essayer d'assurer les 45min de voiture qui m'attendent.


Chapitre 3  : le retour au monde réel, encore tripé.



Le trajet en voiture est assez dur à  encaisser en étant tripé. Je me sens oppressé, ne reconnaît pas du tout la route, je vois encore des formes bouger, des hallu visuelles... On me parle, mais j'ai l'impression que c'est parfois moi qui me parle tout seul, je suis alors obligé de demander « Ah mais attend, c'est toi qui vient de me parler là   ?  ». Je ne sais plus trop quand je parle ou pense. Je subis le voyage en m'enfonçant dans mes pensées.
Finalement, à  5min de l'arrivée, je subis une montée d'angoisse terrible, obligé de faire arrêter la voiture pour sortir tellement j'étouffe et me sens mal.
Tant bien que mal, je fais tout pour me calmer et remonte dans le véhicule.

Arrivé chez ma copine, je me sens encore totalement tripé. Les angoisses se sont un peu apaisées, mais les hallu visuelles sont toujours là .
Le mental, lui, travaille toujours. Je me perds dans mes pensées, incapable de vraiment les contrôler, à  toujours me poser des questions, à  être dans la confusion mentale et quasi incapable de m'en tenir à  une tâche du genre aller chercher un objet (je vais partir à  la recherche de cet objet, mais en même temps je vais me dire qu'il faudrait que je fasse ça, puis ça, puis ça...et au final je m'éparpille en ne faisant pas grand chose.Même aller au toilette me prends du temps car je m'arrête devant tout ce que je vois en me posant des questions.)

Discuter avec ma copine m'aide à  me reprendre. Elle sait se montrer rassurante et j'arrive peu à  peu à  calmer ce brouhaha mental dans ma tête.
Je m'amuse à  écrire ce qui se passe dans mon esprit. En voici quelques exemples  :
« -Plus tu penses...et plus tu penses encore.
-Toutes ces questions sous trips, ont-elles une réponse sous trip? Le trip peut-il nous faire partir plus loin  ?
-Il faut ouvrir les bonnes portes. Pour la suite, c'est dans son état normal qu'on aura les vraies réponses, parce-que sous trip, on remet tout en cause. A commencer par soi même.  »

Finalement, j'ai repris un quart de lexo car je me sentais fatigué mentalement et physiquement, et n'en pouvais plus d'encaisser le trip.


Chapitre 4  : Le trip sans fin  ?



Le lexo calme peut-être le mental, mais je sais que je suis toujours perché. Visuellement, tout bouge, rétrécit, s'agrandit, se déforme, s'avance vers moi ou recule...
Un coup d'oeil dans le miroir, et à  21h mes pupilles sont encore dilatées...
Je mange un peu, je discute, j'essaie de dormir, rien à  faire, impossible de dormir, toujours cette sensation d'être tripé.

23h  : ça va faire presque 20h que j'ai pris le carton, les pupilles sont toujours dilatées. Mes jambes tremblent et se contractent. Est-ce à  cause du speed, de la fatigue, du lsd  ?
N'en pouvant plus d'encaisser et voulant vraiment dormir maintenant, je me prend la moitié du lexo qui me restait.
L'endormissement est difficile. En fermant les yeux j'ai l'impression de partir dans une autre dimension, de ne plus savoir ce qui est réel ou ce qui est le rêve. Mais je m'endors.



Conclusion  :


La question a fini par se poser vu l'ampleur et la durée du trip de savoir s'il s'agissait bien d'un carton de lsd25...
Cependant, avec mon état de fatigue de la veille, de la trace de speed qui m'a démonté (alors qu'en principe je ne ressens d'effet qu'au bout de 3 ou 4 traces), et de deux bières qui m'ont bien arraché (2 bières de 10 degré, alors que je peux encaisser plus d'habitude...), ce coktail pas très RDR a peut-être prolongé le trip plus qu'à  la normal.

Finalement, malgré un bad bien hard au niveau mental, je garde un excellent souvenir de ce trip. Le visuel m'a tout simplement été extatique, et le combat mental renforce et apprends à  nous connaître un peu plus, ou sous d'autres aspects, en apprenant à  se poser de nouvelles questions, ou à  remettre en questions ce qu'on croit savoir en ouvrant son esprit à  une autre vision de la vie.

Se prendre une perche au lsd n'est pas quelque chose que je recommanderai à  tout le monde. Je pense qu'il faut se sentir capable d'encaisser une telle perche, et de subir du mental comme d'autres drogues n'apportent pas, même si cela reste une expérience unique, à  consommer avec prudence et respect pour le produit. La présence de quelqu'un de confiance est aussi une nécessité : ma copine a su avoir les mots rassurants pour me tirer vers le haut lors du bad. Sans ça, j'aurai peut-être pu faire n'importe quoi.

Ressenti et comparaison avec d'autres drogues :

En discutant avec des gens, ou même en trainant sur le net, je me rend compte que certaines personnes cherchent à  savoir les différences entre lsd et champi, ou autre drogue/hallucinogène. Moi-même le premier, avant d'essayer le lsd, j'ai voulu d'abord découvrir des produits plus "soft" pour m'initier aux produits psychotropes.
Je vais donc faire part de mon ressenti personnel, qui n'est ni une vérité absolue, ou autre, mais qui pourra peut-être éclairer ceux en recherche d'informations pour se préparer à  leur trip.

LSD / Champi
: j'ai l'impression pour ma part (chaque trip est unique d'une personne à  une autre, et d'un trip à  l'autre selon le set&setting) que les champis offrent plus une "interprétation" nouvelle de la vie, de ce qu'on voit. Les visuels que j'ai eu sous champottes ont toujours été des ombres, des formes, ou autre, que mon esprit a interprété comme des hallucinations visuelles.
Sous lsd par contre, les visuels se sont imposés dans mon esprit. J'avais conscience de vivre des hallu, mais ce n'était pas une questions d'interprétations par mon esprit, mais vraiment la mise en place d'hallu "non provoquées".

LSD/MD : malgré des petits malins qui te proposent de la d quand tu cherches du lsd en te disant "mais si, c'est presque pareil"...RIEN A VOIR.
La MD reste une défonce relativement "physique", sans trop de perche mental (même si pour certains ça semble arriver), où le cerveau baigne dans la sérotonine et le bien-être. Une espèce de perche "passive" contrairement à  la perche "active" du lsd ou champis.

LSD/ LSA : J'ai trouvé ici un état de trip assez proche. Cependant le LSA m'a semblé moins visuel et très poussé sur le mental, avec un aspect très enthéogène voir chamanique. De plus le LSA ne m'a vraiment pas "poussé" physiquement, au contraire, j'avais les jambes coupées, et en ayant plutôt besoin de me poser au fond d'un canapé...



Merci pour votre lecture,

Reputation de ce post
 
Super TR ! -Amaranthe
 
Très bien décrit INB
 
Tu as une copine formidable! Belle expérience avec toi.

La nature humaine est insaisissable, tout comme sa capacité à  créer ou à  détruire.

"L'espoir fou."

Hors ligne


Juriste 
Nouveau Psycho
France
000
Date d'inscription: 22 Sep 2014
Messages: 86
Blogs
Très bon TR super bien écrit, tu as eu de la chance de gérer ton bad (si on peut appeler ça un bad)
mais est-ce que cette expérience t'a dégouté ou justement tu est tenté d'en reprendre?

Tu pense positif ce sera positif

Hors ligne


Laura Zerty 
Banni
100
Date d'inscription: 02 Feb 2014
Messages: 1262
Blogs
Ah ouaille ça c'est du trip !!! enfin ce que j'appelle un vrai Trip, t'es dans un autre monde et tu ne peux pas en ressortir ! L'exacerbation émotionnelle est plaisante pendante la montée quand elle se fait progressivement ou sans que l'on s'en rende compte, mais lorsque l'on s'extasie devant les visuels de plus en plus prenant, c'est là  qu'on rentre dans son délire en le conscientisant et la prise de conscience se fait souvent après qu'on se soit laissé immergé dans le trip...bref on perd ses repères et quand l'esprit vrille trop la pensée essaye de recoller les morceaux, mais quand on est parti trop loin, ya plus qu'à  s'accrocher et encaisser arf.

En fait je comprends mieux pourquoi tu as trippé aussi longtemps, déjà  tu as gobé en deux temps donc c'est sur que ça prolonge ton trip d'un point de vue physiologique (plus le litre d'alcool à  10° et le Speed), et psychologiquement tu étais dans une phase de doute ou d'instabilité puisque tu dis t'être embrouillé avec ta copine au paravant, donc même si vous vous êtes remis ensemble, ça laisse des marques dans l'esprit et on ne peut se sentir vraiment bien. Enfin si on lit partout qu'il vaut mieux éviter les psychés quand on ne va pas bien c'est parce dans des états de doute et de questionnement notre sensibilité est accrue et on prend d'autant plus cher avec la drogue puisque ça renforce le doute et les remises en cause. En plus du fait que lorsqu'on est sensible, on réagit plus fortement à  la drogue, donc si en plus on part en bad, l'esprit est d'autant plus choqué et reste plus longtemps défoncé (le temps de revenir à  la normale émotionnellement mais si on a récupéré sa raison entre temps).
En gros au lieu de passer un trip festif comme lorsque l'on va bien, on se pose mille et une question, on perd la réalité et on baigne dans un trip mental qui peut nous dépasser si la dose est conséquente et durer super longtemps.

A petite dose ça peut être intéressant de se droguer pour prendre du recul sur les questions que l'on se pose quand on doute par exemple, mais à  haute dose c'est un carnage psychologique avec des rafales d'idées éparses et incohérentes (ou pas) balayant le champ de notre pensée.

En tout cas c'est cool que tu es fais le choix d'accepter ton trip plutôt que de vouloir le calmer avec un anxiolytique quand ça poussait vraiment trop, perso je pense que c'est bon pour la confiance en soi.

"Alors vous c'était pas mieux avant, ça sera mieux plus tard !"

Hors ligne


  • Psychoactif
  •  » Forums 
  •  » LSD 25
  •  » TR: LSD, entre visuels et démontage mental, la grande baffe.

Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] HPPD - Residus visuels sur la vision après le LSD
par Gremlin-sous-Acides, dernier post 30 septembre 2019 à  18:52 par Nylz
  7
[ Forum ] Effets - Différents types de LSD ? mental et visuel ?
par Amaranthe, dernier post 29 octobre 2015 à  17:57 par BedBug
  42
[ Forum ] Bad trip - Mes prises de lsd à grande dose sur un cours moment !
par Zotoffe, dernier post 03 août 2017 à  01:05 par Zotoffe
  5
  [ PsychoWIKI ] Les Lysergamides
  [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages



    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Participation des usagers dans les structures addicto
    19 novembre 2019Commentaire de ismael77 (13 réponses)
     Appel à témoignage 
    La déréalisation et la dépersonnalisation
    Il y a 6jCommentaire de elossh (23 réponses)
     Appel à témoignage 
    TSO et douleur et anesthésie
    06 novembre 2019Commentaire de Meumeuh (19 réponses)
     Forum UP ! 
    Arrêt & Sevrage - Mon expérience du cannabis
    Il y a 1jDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Venlafaxine - Insomnies sévères : l'Effexor en cause ?
    Il y a 4mnCommentaire de Edwards dans [Antidepresseurs...]
    (2 réponses)
     Forum 
    MDMA/Ecstasy - Antidépresseurs(ISRS)
    Il y a 4mnNouvelle discussion de Stefane_59 dans [MDMA/Ecstasy...]
     Forum 
    Première fois - Dmt, première expérience
    Il y a 8mnCommentaire de Teona Nacatl dans [DMT, changa et ayahua...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - GHB, mélange et dosage...
    Il y a 15mn
    2
    Commentaire de Byoko dans [GBL, GHB, 1.4-BD...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Diminution de la posologie Skénan
    Il y a 28mnCommentaire de Sum en voyage dans [Opiacés et opioïdes...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - LSD et dents.
    Il y a 28mnCommentaire de Grp dans [LSD 25...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Effets - Boire Du Cannabis
    Il y a 2hCommentaire de Mister No dans [Cannabis...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Nouvelles toupies
    Il y a 2h
    1
    Commentaire de Zazou2A dans [Conseils généraux de...]
    (5 réponses)
     Blog 
    Trou noir
    Il y a 46mnCommentaire de Hilde dans le blog de Isoretemple
    (5 commentaires)
     Blog 
    Mon Love complexe de junky
    Il y a 2h
    3
    Commentaire de janis dans le blog de Rick
    (12 commentaires)
     Blog 
    Kratom reçu
    Il y a 5h
    1
    Commentaire de Rick dans le blog de hyrda
    (1 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone)
    Dernier quizzZ à 21:27
     PsychoWIKI 
    Méphédrone (4-MMC), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c ...
     Nouveaux membres 
    Stefane_59, Edwards, Jeannyferre6, ZeroAxion, Bobmapy nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Fabriquer flacon benzo en goutte
    par Nemesia, le 06 Dec 2019
    Salut, Je vais vous donner ma méthode pour fabriquer de l'Etizolam (ou autre benzo, tant qu'il est pur, vérifier la solubilité possible dans le diluant) en gouttes, pour ne pas avoir à le doser à la pipette. Le matériel : - Etizolam en poudre - Un diluant, je conseille le propylène glycol...[Lire la suite]
     Retour d'XP --- 20 ans apres --- !!
    par xinxio, le 29 Nov 2019
    salut à tous, je voudrai vous faire part de mon retour d'experience 20 ans apres ma derniere prise Aujourd'hui je ne prends plus rien, je suis comme qui dirait tombé dans la marmitte comme Obelix Je peux produire sur demande avec mon cerveau ce que je shouaite ( c'est pas de la VOD mais de la D...[Lire la suite]
     Trip report 4HO-MIPT
    par Kattio, le 26 Nov 2019
    Bonjour, voici mon premier trip report, j'en posterai de temps en temps sur psychoactif :) Âge: 20 ans. poids: 60kg. Taille: 1,75m. Bonne santé physique et psychique. But de la consommation: aborder des problèmes que je peux rencontrer différemment, réfléchir sur moi-même, le côté découv...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    J'aime / Blast dans [forum] L'influence de l'observation (physique quantique)
    (Il y a 36mn)
    Des photos ! Et des belles !! Sinon regarde leur nom et google puis upload :) dans [forum] Nouvelles toupies
    (Il y a 4h)
    Les opposés s attirent. Ce fut mon cas. +1000 Cusco dans [commentaire de blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 5h)
    J en ai eu, très plaisant mais addictif Cusco dans [commentaire de blog] Kratom reçu
    (Il y a 5h)
    J'adore ta réflexion du lundi ! Bettina dans [blog] Mon Love complexe de junky
    (Il y a 5h)

    Pied de page des forums