fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre? / PsychoACTIF

Fumer - fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?


#31 26 septembre 2015 à  13:12

similana 
Nouveau Psycho
Suisse
100
Date d'inscription: 08 Sep 2014
Messages: 139

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Je faisais mes trous avec une clope, et j'étanchéifiais la paille avec un chewing-gum.

Si tu n'as rien changé dans la préparation de ta pipe, c'est que quelque chose a changé dans la composition de ton produit. La qualité des cendres a son importance, mais pas au point de dégueulasser le goût. Tu décris une réaction bizarre lors du contact avec la flamme, j'en déduis que c'est là  qu'est l'os.

Ca peut provenir d'une infime modification des produits de coupe, qui sont présents dans toute coke qui n'est pas garantie 100% latinolabo - consommateur. Si la coke est réellement pure, ça vient forcément du bicarbonate. Mauvaises conditions de stockage, de conditionnement ou de fabrication, au niveau de l'industriel qui restera ignoré de l'acheteur final, si il n'est pas chimiste. J'ai vu, dans le cadre de mon métier, des tonnes de rebuts dûs aux causes que j'ai mentionnées. Si le problème disparaît comme in est venu, ça sera le bica.

Je te suggère de trouver quelques millilitres d'ammoniaque pour baser un peu de coke et comparer, et si c'est pareil ça vient de la coke. 5 millilitres d'ammoniaque suffiront. Ah oué, ammoniaque et pas ammoniac, il faut de l'ammo liquide. Pour s'en souvenir il suffit de penser au que de li quide et ammonia que. NH4OH, hydroxyde l'ammonium. L'ammoniac c'est NH3, c'est un gaz.

C'est une partie de mon métier que de déterminer l'origine de problèmes et les résoudre, précisément dans le domaine chimique. Et je constate que si tu condenses l'ensemble des réponses données par mes patits camarades, tu as eu droit à  des avis d'experts.

Reputation de ce post
 
Précisions utiles. Je parlais bien d'ammo liquide (Jean)

Les ténèbres n'existent pas. Nous errons dans le noir car aveuglés par trop de lumière !

Hors ligne

#32 26 septembre 2015 à  13:24

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

similana a écrit

Ah oué, ammoniaque et pas ammoniac, il faut de l'ammo liquide. Pour s'en souvenir il suffit de penser au que de li quide et ammonia que. NH4OH, hydroxyde l'ammonium. L'ammoniac c'est NH3, c'est un gaz.

Oui, personnellement je confond toujours (mon correcteur orthographique aussi je pense). Merci pour le truc mnémotechnique je le connaissais pas. smile


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#33 26 septembre 2015 à  14:51

bighorsse 
Adhérent PsychoACTIF
300
Date d'inscription: 19 Mar 2007
Messages: 8483
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Parfois j ai l impression que les gens croient que réduire les risques signifient que la défonce peut être sans conséquence si l on prend des précautions ...
C est sûrement faux pour pas mal de produits à  cause
De leur nature ( les rc par ex )
Des produits de coupe

Il restera donc tjs des impondérables dus aussi à  la personnalité , la génétique de ma personne etc..

La défonce Sans risques existe T elle ?

Reputation de ce post
 
+1 BB
 
La défonce sans risque n'existe pas; la vie sans risque non plus...

l angoisse est le vertige de la liberté

Hors ligne

#34 26 septembre 2015 à  15:33

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

bighorsse a écrit

Parfois j ai l impression que les gens croient que réduire les risques signifient que la défonce peut être sans conséquence si l on prend des précautions ...

Tout à  fait, beaucoup de gens oublient trop vite que même en étant "correctement" consommé ce sont, et ça restera toujours, des produits puissants. Sans parler de l'effet "ça n'arrive qu'aux autres" que l'on retrouve un peu trop souvent. hmm


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#35 26 septembre 2015 à  23:58

lloigor 
Modérateur
France
6400
Lieu: Bx
Date d'inscription: 08 Aug 2008
Messages: 7742
Site web
fb

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

leah2babi a écrit

Justement non parce qu'il le fait avec de la cc non coupée

Petite précision, quoi qu'en dise ton dealeur, sa coke est coupé.

Plus ou moins certes, mais en aucun cas il ne te vend de la coke aussi pure qu'après fabrication.

Ce n'est je pense pas ce qui te pose problème, mais c'est juste pour que tu en soit conscient.

lloigor


B1-66ER is the ghost inside the Deus Ex Machina

Hors ligne

#36 28 septembre 2015 à  14:59

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Ce commentaire est plutôt théorique, parce que je n'ai jamais commandé de coke sur le darknet. Néanmoins, je m'y suis promené un peu par intérêt. On peut trouver des vendeurs qui (soi-disant) vendent de la c péruvienne, non coupée.

Quand on base la c, on élimine la grande partie des impuretés, (matériaux de coupe, etc.). Ainsi, si la c est coupée, il en faudra beaucoup plus pour arriver à  un gramme de crack. Il se pourrait donc bien que ça soit une meilleure solution pour un dealer de crack de le préparer avec de la c non coupée. J'ai fait des freebase en Bolivie et j'en ai fait en Suisse. En Suisse, ce qui reste dans la cuillère après la préparation est ridicule alors qu'en Bolivie on ressort pratiquement la même quantité de cailloux que ce qu'on avait mis de c dans la cuillère. C'est le jour et la nuit.

A quelques reprises, on m'a offert un peu de c achetée en Suisse en me disant qu'elle était de très bonne qualité, mais si je la compare avec celle de Bolivie, c'est tout simplement de la merde. D'ailleurs, je n'achète plus de c en Suisse depuis que je suis allé en Bolivie... Je n'en ai tout simplement pas envie. C'est un peu comme si on offrait du vin de cuisine à  un amateur de bon vin...

Dernière modification par Jean Croisier (28 septembre 2015 à  19:08)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#37 28 septembre 2015 à  17:53

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

Quand on base la c, on élimine la grande partie des impuretés, (matériaux de coupe, etc.). Ainsi, si la c est coupée, il en faudra beaucoup plus pour arriver à  un gramme de crack.

C'est ce que la plupart du monde pense mais malheureusement c'est faux. L'action de baser ne purifie absolument pas la C, de toute façon ça n'est pas le but de l'opération. Quasiment tous, pour ne pas dire tous, les produits de coupe actifs passent dans la feeebase. Lévamisole, phénacétine, caféine, éphédrine, amphétamine, etc tout passe dans le caillou. La seule coupe que ça enlève c'est les excipients comme les sucres type mannitol, les farines, etc et encore que tout ne part pas (par ex les sels d'Epsom passent aussi dans la base). Pour purifier un tant soit peu la C il faut passer par un nettoyage/recristallisation avec des solvants, et encore que pour certaines substances comme le Lévamisol c'est assez délicat donc pas toujours possible (utilisation de Chloroforme pur).

Jean Croisier a écrit

On peut trouver des vendeurs qui (soi-disant) vendent de la c non péruvienne, non coupée.

La Péruvienne n'est pas plus coupé que les autres C ça dépend où/à  qui tu l'achète, c'est pas les sources qui coupent le produit ce sont les grossistes qui l'exportent. Les pires étant les Cartel Mexicains qui semblent être responsable, entre autre, de l'ajout d'une grosse partie du Lévamisole que l'on retrouve dans les C vendues dans le monde.

En sortie de source la Péruvienne n'est ni plus ni moins pure qu'une Colombienne ou une Bolivienne, la seule chose qui les différencie vraiment c'est le taux d'alcaloïdes autres que la cocaïne car l'extraction des feuilles n'est pas faites exactement de la même façon (notamment au niveau du temps de trempage). C'est ce qui fait que la Colombienne est généralement un peu plus stimulante et les Bolivienne/Péruvienne un peu plus décontractante. Et à  la limite s'il y avait une source particulièrement plus impure qu'une autre ça serait plutôt la Colombie, pas le Pérou.

Dernière modification par BedBug (28 septembre 2015 à  18:25)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#38 28 septembre 2015 à  18:40

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Histoire d'étayer un peu tout ça (il y a un test labo, les résultats sont à  la fin) wink

Dernière modification par BedBug (28 septembre 2015 à  18:41)

Reputation de ce post
 
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (f
 
Une vidéo de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (filousky)

* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#39 28 septembre 2015 à  19:08

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

BedBug,

Tu m'as mal compris, quand je parlais de la péruvienne, j'entendais justement de la c qui, soi-disant, arrive directement du pays, sans être coupée. (Je me suis planté: je voulais dire de la c péruvienne >>> faute de frappe que je vais corriger de ce pas, désolé...)

En Bolivie, ou au Pérou, on peut chopper de la c avant qu'elle ne transite par les cartels Mexicains, qui organisent de plus en plus le trafic du continent (pas seulement du Mexique) vers le reste du monde.

Par rapport à  ce que tu dis sur les produits de coupe, je ne suis pas un expert, néanmoins, j'ai pu constater la différence en ce qui concerne la quantité de produit final que tu obtiens en Bolivie par rapport à  ce que tu obtiens en Suisse. Il y a une très grande différence... Mais peut-être qu'en Suisse elle est plus facilement coupée avec des produits qui sont éliminés quand on la base ou que les différents produits de coupe se cristallisent eux-aussi quand ils sont basés et perdent en poids et en volume. Néanmoins, en Bolivie, tu ressort pratiquement ce que tu as mis dans ta cuillère...

Et en Bolivie, un g de coke coûte 10$ pour un touriste, beaucoup moins pour un local. Ils ne s'amusent pas vraiment à  la couper. Ils la vendent simplement plus chère que ce qu'ils l'achètent et elle est réputée dans toute l'Amérique latine. De nombreux Argentins vivent en Bolivie parce qu'ils y trouvent cette coke de très bonne qualité, en particulier celle de La Paz. Celle des basses terres est un peu plus jaune, moins pure, plus proche de la pasta base. Celle de La Paz ressemble à  du sucre cristallisé: de petits cristaux brillants. Cela ne ressemble pas vraiment à  une poudre mais à  plein de petits cristaux.

(Pas encore fini de regarder la vidéo: je dois faire manger les enfants. Je la commenterai plus tard...)

Je viens de terminer le visionnage de la vidéo: à  noter que les résultats du labo ne disent pas s'il y avait ou non des traces d'ammoniaque. C'est simplement de l'évaluation subjective de celui qui prépare le free base dont il est question. Personnellement, je n'ai pas ressenti la sensation de brûlure dont il parle (ou tous cas, cela ne m'a pas frappé, mais je n'ai plus fait de freebase depuis 2003, en Bolivie et, avec de l'ammoniac, depuis 1997 ou 98). En ce qui concerne les résultats d'analyse, j'en prends note, néanmoins, en termes de quantité de produit final, on en a beaucoup plus avec un gramme de coke en Bolivie qu'avec un gramme de coke en Suisse... Donc, je ne sais pas exactement quelle est l'explication, mais en tous cas, en termes de quantité, cela fait une très nette différence.

Je terminerai ce commentaire en musique:

Dernière modification par Jean Croisier (28 septembre 2015 à  20:46)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#40 28 septembre 2015 à  21:16

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

En Bolivie, ou au Pérou, on peut chopper de la c avant qu'elle ne transite par les cartels Mexicains, qui organisent de plus en plus le trafic du continent (pas seulement du Mexique) vers le reste du monde.

Même s'ils sont de plus en plus présent sur le marché EU depuis une petite dizaine d'années une grande partie de la C qui arrive ici ne passe pas par les Mexicains car elle ne transite pas par les US qui reste leur principal marché où ils sont implantés de l'import jusqu'à  la distribution. Les cartels qui approvisionnent l'Europe sont encore majoritairement Colombien même si ces derniers sont en grande perte de vitesse, ceci dit il n'y a pas que les Mexicains qui coupent leur produit.

A noter aussi que l’approvisionnement de l'Europe est beaucoup plus fractionné que celui des US pour lequel les cartels Mexicains sont un peu comme une sorte de péage avant l'entré sur le territoire.

http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/chap2.pdf a écrit

Le trafic de cocaïne vers l’Europe emprunte trois grandes routes. La route dite du nord, qui part des Caraïbes via l’archipel des Açores pour atteindre les grands ports du nord de l’Europe comme Rotterdam et Anvers ; la route dite du centre, qui part d’Amérique du Sud, et notamment du Venezuela, et passe par le Cap-Vert, Madère et les Canaries, et enfin la route africaine, laquelle est apparue récemment.

Hors marché US où ils sont vraiment très implantés du transport jusqu'à  la distribution, il ne faut pas oublier que globalement pour la C les Mexicains ne sont ""que"" des intermédiaires qui ne gèrent souvent que la partie acheminement. C'est pas la même chose que l'Héroïne ou la Meth pour lesquelles ils sont à  la fois source, transporteur, distributeur et parfois même détaillant. Globalement la mafia mexicaine est considérée comme l'une des trois plus importantes au monde mais la plupart des cartels Mexicain ne sont implantés qu'aux US, ils ne sont pas vraiment présent dans le reste du monde. Au final cela concerne principalement le célèbre cartel de Sinaloa et celui de Los Zetas mais leur implantation en Europe de l'Ouest est encore assez limitée (à  priori principalement l'Italie et l'Espagne du peu que j'en sais) et leur rôle aussi puisqu'il se "limite" à  approvisionner les réseaux de mafia Européennes, tel que la Ndrangheta, qui gèrent la distribution. Par contre c'est clair qu'ils ont déjà  pas mal grignoté le marché et ça risque de continuer.

Au passage c'est pour ces mêmes raisons qu'on a un peu moins de pollution au Lévamisole, enfin jusqu'à  maintenant car l'écart s'est considérablement réduit (30% en EU contre 70% aux US il y a une dizaine d'années et 60% EU contre presque 80% US il y a 5 ans).

Jean Croisier a écrit

j'ai pu constater la différence en ce qui concerne la quantité de produit final que tu obtiens en Bolivie par rapport à  ce que tu obtiens en Suisse. Il y a une très grande différence...

Oui comme je l'ai dis ça enlève quand même un peu de merde, mais je comprend pas vraiment ton étonnement. D'un côté tu a une cocaïne en sortie de source non retravaillée à  +/- 80% (donc qui doit normalement baser à  99%) et de l'autre une cocaïne à  +/- 40% c'est un peu normal que tu perde du poids avec celle à  40%, non ?

Mais généralement tu a perdu quelque chose de l'ordre de 20% max (la farine en gros) et si on fait les comptes 20% + 40% = 60%, il est où le reste ? il est passé dans le caillou.

http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/chap2.pdf a écrit

En 2011, lorsque la cocaïne arrive du
pays producteur sur le territoire français, sa pureté n’est jamais complète. Elle est en effet comprise entre 50% et 80% avant même d’être coupée pour la revente. En bout de chaîne, la pureté proposée au consommateur oscille entre 20% et 30%

...

La liste des adultérants régulièrement identifiés dans la cocaïne approche aujourd’hui la dizaine. Un échantillon de cocaïne en contient en moyenne deux ou trois, représentant jusqu’à  50 % de la masse totale de la poudre. Le reste de la poudre (compris entre 20 % et 40 % de la masse totale) est constitué de diluants comme les sucres (mannitol, lactose et glucose) et d’adjuvants d’origine minérale tels que l’acide borique et les carbonates (sodium, calcium, etc.). Les mêmes adultérants sont retrouvés, qu’il s’agisse de cocaïne basée ou de forme chlorhydrate.

Dernière modification par BedBug (28 septembre 2015 à  23:54)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#41 28 septembre 2015 à  21:22

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

Je viens de terminer le visionnage de la vidéo: à  noter que les résultats du labo ne disent pas s'il y avait ou non des traces d'ammoniaque. C'est simplement de l'évaluation subjective de celui qui prépare le free base dont il est question.

Tu n'a absolument pas compris l'intérêt de la vidéo. Aucun rapport avec l'ammoniaque elle montre, test labo à  l'appui, que tous les produits de coupe actifs présent dans la C avant de baser sont toujours présent après et dans à  peut près les mêmes proportions et cela quelle que soit la technique utilisée pour cuisiner.


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#42 28 septembre 2015 à  23:50

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

BedBug,

J'ai bien compris l'objet de la vidéo. C'est toi qui n'as pas compris mon commentaire:

Je dis d'abord que je prends note des résultats du labo, mais qu'il y a une nette différence entre ce que tu retrouves comme cailloux dans ta cuillère avec de la c bolivienne comparé à  ce que tu en ressors avec de la c achetée en Suisse et qu'il doit bien y avoir une raison à  cela... Mais qu'en tous les cas, cela suggère que quelqu'un qui veut préparer un gramme de cailloux avec de la c le fera plus rapidement avec de la c péruvienne ou bolivienne, importée directement sans être coupée... J'ai l'u ton commentaire, donc, tu es d'accord avec moi pour dire que le "basage" enlève tout de même une bonne partie des produits de coupe, ce qui résulte en une quantité plus petite de cristaux avec de la c plus coupée et que, de ce fait, un dealer arrivera plus vite à  fabriquer un gramme de crack avec de la coke d'un bon niveau de pureté. C'est là  où je voulais en venir... (Je n'étais pas du tout étonné, mais je pense qu'il fallait le souligner).

Mais ensuite, vu qu'il est question de l'ammoniaque dans la vidéo, j'ajoute que les résultats du labo ne disent pas s'il reste de l'ammoniaque dans la préparation et qu'il ne s'agit donc que de l'évaluation subjective de celui qui prépare les free bases...

Merci pour les précisions sur les routes d'acheminement vers l'Europe, mais à  cela, il faut ajouter tous les voyageurs Européens qui ramènent à  titre individuel de la c dans leur estomac ou dans leur cul. Il leur est facile de la vendre ensuite sur le darknet... (On n'en parle pas beaucoup, mais il n'y a pas que les groupes criminels, les cartels, etc. qui importent de la c en Europe, même si les quantités dont on parle sont beaucoup moins importantes...)

Dernière modification par Jean Croisier (28 septembre 2015 à  23:52)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#43 29 septembre 2015 à  00:18

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

il y a une nette différence entre ce que tu retrouves comme cailloux dans ta cuillère avec de la c bolivienne comparé à  ce que tu en ressors avec de la c achetée en Suisse et qu'il doit bien y avoir une raison à  cela...

Oui la coupe, ou alors j'ai toujours pas compris ce que tu entend par différence.

Jean Croisier a écrit

J'ai l'u ton commentaire, donc, tu es d'accord avec moi pour dire que le "basage" enlève tout de même une bonne partie des produits de coupe

Encore une fois non, et la vidéo le confirme bien. D'une part ça n'en enlève pas tellement mais en plus ça laisse tous les produits actifs. C'est juste le fait que la C est d'une qualité pitoyable qui fait que l'on a une perte aussi importante et surtout ça dépend des produits de coupe présent. Tu peux avoir une C sur coupée avec des adultérants mais sans diluant qui basera à  0.9 et une C avec le même taux de pureté coupé uniquement avec des diluants qui elle basera à  0.7 pourtant le % de cocaïne est le même dans les 2 C. C'est aussi pour ça que la freebase d'une C basée à  0.7 peut être meilleur que celle d'une C basée à  0.9 (la quantité est moindre mais le caillou est plus pur).

Donc oui ça enlève un peu de de coupe mais 20-30% c'est pas ce que j'appel "une bonne partie" surtout quand cette partie est celle qui pose le moins de problème.

Jean Croisier a écrit

il faut ajouter tous les voyageurs Européens qui ramènent à  titre individuel de la c dans leur estomac ou dans leur cul.

Oui mais si on ne tient pas compte des mules c'est relativement peanuts en terme d'approvisionnement et de part de marché. Mais effectivement c'est aussi à  ça que je faisais allusion en parlant de fractionnement, l'origine et la taille des filières est beaucoup plus variée.

Dernière modification par BedBug (29 septembre 2015 à  00:28)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#44 29 septembre 2015 à  00:57

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

BedBug a écrit

Jean Croisier a écrit

il y a une nette différence entre ce que tu retrouves comme cailloux dans ta cuillère avec de la c bolivienne comparé à  ce que tu en ressors avec de la c achetée en Suisse et qu'il doit bien y avoir une raison à  cela...

Oui la coupe, ou alors j'ai toujours pas compris ce que tu entend par différence.

Jean Croisier a écrit

J'ai l'u ton commentaire, donc, tu es d'accord avec moi pour dire que le "basage" enlève tout de même une bonne partie des produits de coupe

Encore une fois non, et la vidéo le confirme bien. D'une part ça n'en enlève pas tellement mais en plus ça laisse tous les produits actifs. C'est juste le fait que la C est d'une qualité pitoyable qui fait que l'on a une perte aussi importante et surtout ça dépend des produits de coupe présent. Tu peux avoir une C sur coupée avec des adultérants mais sans diluant qui basera à  0.9 et une C avec le même taux de pureté coupé uniquement avec des diluants qui elle basera à  0.7 pourtant le % de cocaïne est le même dans les 2 C. C'est aussi pour ça que la freebase d'une C basée à  0.7 peut être meilleur que celle d'une C basée à  0.9 (la quantité est moindre mais le caillou est plus pur).

Donc oui ça enlève un peu de de coupe mais 20-30% c'est pas ce que j'appel "une bonne partie" surtout quand cette partie est celle qui pose le moins de problème.

Il y a vraiment une TRÈS nette différence entre ce que tu ressors en Bolivie et en Suisse (on ne parle pas d'une différence de 20%, mais de près de 50%: pratiquement aucune différence entre ce que tu mets dans ta cuillère et ce que tu en ressors...). Donc, si tu bases avec de la coke coupée, tu en ressorts beaucoup moins qu'avec de la coke achetée directement sur place. Alors, pour en revenir au sujet de départ: c'est plus simple pour quelqu'un qui prépare du freebase, même pour le revendre, de le faire avec une c d'une plus grande pureté. C'est juste ça que je voulais dire en rebondissant sur le commentaire de Lloigor... Après, c'est vrai que si les produits de coupe partent aussi en grande partie dans le caillou, économiquement, ça reste avantageux de la couper, mais c'est aussi beaucoup plus de travail pour obtenir un gramme de cailloux... Donc, je dirais que le fait que la c soit coupée ou non doit dépendre certainement de si la fainéantise de celui qui prépare le crack est plus grande ou non que son appât du gain (s'il a réellement accès à  une coke qui arrive directement du Pérou ou de la Bolivie sans passer par les cartels ou par le biais des groupes criminels).

J'ai voyagé dans de nombreux pays d'Amérique latine. J'ai consommé du crack à  Cuba, de la coke au Mexique, au Guatemala et en Bolivie. La qualité de la coke de La Paz et aussi de Cuzco, sont incomparables aux autres qualités que j'ai pu trouver ailleurs en Amérique latine, y compris dans les basses terres boliviennes. C'est donc aussi probable que sa pureté soit plus élevée que 80%. D'ailleurs, c'est la seule que l'on trouve sous forme de petits cristaux (semblables à  du sucre cristallisé). Ailleurs, elle est plus poudreuse et souvent un peu jaunâtre, comme je le disais, certainement un peu plus proche de la pasta base... Donc, même dans les pays producteurs il y a des variations en ce qui concerne la qualité, même quand la c n'est pas coupée...

Dernière modification par Jean Croisier (29 septembre 2015 à  01:14)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#45 29 septembre 2015 à  02:47

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

Il y a vraiment une TRÈS nette différence entre ce que tu ressors en Bolivie et en Suisse (on ne parle pas d'une différence de 20%, mais de près de 50%: pratiquement aucune différence entre ce que tu mets dans ta cuillère et ce que tu en ressors...).

Alors si tu perd 50% de ta C en la basant c'est soit parce qu'elle est plus coupée aux diluants qu'aux adultérants (ce qui n'est pas forcement une mauvaise chose en soi) donc effectivement tu retire plus de merde en terme de quantité soit parce qu'il y a un soucis dans l'opération (coup de bouillon).

Jean Croisier a écrit

c'est plus simple pour quelqu'un qui prépare du freebase, même pour le revendre, de le faire avec une c d'une plus grande pureté. C'est juste ça que je voulais dire en rebondissant sur le commentaire de Lloigor... Après, c'est vrai que si les produits de coupe partent aussi en grande partie dans le caillou, économiquement, ça reste avantageux de la couper, mais c'est aussi beaucoup plus de travail pour obtenir un gramme de cailloux... Donc, je dirais que le fait que la c soit coupée ou non doit dépendre certainement de si la fainéantise de celui qui prépare le crack est plus grande ou non que son appât du gain

Bah en fait le crack tu peux le couper autrement, en le gorgeant de bicarbonate par exemple, c'est clair que le gars va pas rajouter du manitol pour l'enlever une demi heure plus tard en préparant son crack (quoique il doit bien y en avoir) ou alors il rajoute un adultérant comme de la caféine.

En schématisant le dealer quand il chope sa C il fait deux tas, le premier il le recoupe et le revend pour être sniffé, injecté, etc. Quand au second tas il le cuisine en crack en s'arrangeant éventuellement pour laisser le plus de bicarbonate dedans ou en le réchauffant/retravaillant après. Après la question d'une c pure qui est mieux pour être basée ne se pose pas vraiment d'une part parce que ça va de soit, c'est aussi mieux pour la sniffer quand elle est pure wink, et d'autre part parce que le dealer ne pourra de toute façon pas sortir de son chapeau une C plus pure que celle qu'il touche (bien sûr que dans l'absolu c'est mieux). Et s'il touche une C meilleur qu'une autre il a plutôt intérêt à  faire 2 grades de crack que de baser toute la bonne et vendre la moins bonne pour le sniff juste parce que ça fait moins de taf. Au delà  de la feignantise il y a l'aspect commercial.

Jean Croisier a écrit

J'ai voyagé dans de nombreux pays d'Amérique latine. J'ai consommé du crack à  Cuba, de la coke au Mexique, au Guatemala et en Bolivie. La qualité de la coke de La Paz et aussi de Cuzco, sont incomparables aux autres qualités que j'ai pu trouver ailleurs en Amérique latine, y compris dans les basses terres boliviennes. C'est donc aussi probable que sa pureté soit plus élevée que 80%. D'ailleurs, c'est la seule que l'on trouve sous forme de petits cristaux (semblables à  du sucre cristallisé). Ailleurs, elle est plus poudreuse et souvent un peu jaunâtre, comme je le disais, certainement un peu plus proche de la pasta base... Donc, même dans les pays producteurs il y a des variations en ce qui concerne la qualité, même quand la c n'est pas coupée...

Oui enfin là  tu chipote pour les 80% tongue et puis si vraiment tu veux chipoter et bien ça dépend de quelle pureté on parle, relative ou réelle (80% freebase ça fait un peu plus de 90% HCl).

Bien sur qu'il y a des variations, tout à  fait d'accord, mais c'est normal il y a des batch fait pour les touristes et l'export d'autres pour les fin gourmets, il y a des usines à  gaz et des petits artisans. Mais c'est pareil pour beaucoup de drogues, la fume aussi tu as différents grades dans les pays producteurs. Après pour ce qui est de baser des C en SA la différence niveau perte entre deux qualités différentes (non retouchées) sera souvent assez minime voire imperceptible car les alcaloïdes résiduels qui font en grande partie la différence de pureté se basent eux aussi (encore une fois c'est la coupe qui jouera le plus) par contre niveau effet, à  l'oeil ou au nez c'est pas la même chose.

Après j'ai pas fais la Bolivie mais j'ai été en Colombie, au Pérou, en Argentine, au Brésil et personnellement la meilleur C que j'ai pu toucher je l'ai eu......... en Argentine, et oui, 82% de pureté (93% HCl) test labo à  l'appui, le nez et le cerveau qui confirment big_smile Produit salifiée sur place à  partir de pasta Péruvienne par un gars qui payait pas de mine mais qui faisait ça avec amour depuis plus de 20 ans (et qui m'aura appris pas mal de chose au demeurant). Et pourtant j'en avais déjà  goûté des sévèrement bonnes, surtout au Pérou (la Colombie bof bof) comme quoi.

Pour l'aspect cristallin cela vient probablement de la fin du processus de fabrication, pendant le nettoyage c'est surement lié au type de solvant utilisé (c'est pas une certitude non plus).

Dernière modification par BedBug (29 septembre 2015 à  03:14)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#46 29 septembre 2015 à  06:51

Snoop' 
Modératrice à  la retraite
Jolly Roger
300
Lieu: ailleurs
Date d'inscription: 09 Jul 2012
Messages: 2280
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

pour rappel, l ebasage n'enleve pas les produits de coup, juste les sucres et farines, bref, toutes les coupes non actives..........

snoop'


Born by accident, Bastard by choice, just...Bad seed...

"Si chaque personne savait ce que les uns disaient sur les autres, il n'y aurait pas deux amis au monde"

Hors ligne

#47 29 septembre 2015 à  12:46

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

BedBug,

Il est aussi possible (plus que probable) que les produits de coupe aient varié avec le temps (et en fonction du lieu géographique). Pour rappel, la dernière fois que j'ai basé de la c achetée en Suisse, cela devait être en 1997. Entre 1999 et 2003, l'Association Première Ligne, qui gère le local de conso à  moindres risques de Genève a analysé des échantillons de c. Les produits de coupe étaient les suivants (malheureusement, je n'ai pas trouvé de résultats d'analyse pour la période d'avant 1999):

"Le pourcentage de cocaïne retrouvé dans les échantillons analysés oscillait entre 0.1% et 100% (Fig.1). Le taux moyen était de 49%, la médiane à  47% et un quart des échantillons (11) contenaient plus de 80% de cocaïne. Les échantillons analysés entre 1999 et 2001 contenaient en moyenne 35% de cocaïne, 42% en 2002 et 67% en 2003. Mis à  part les métabolites de la cocaïne (benzoylecgonine, N-desmethyl...), la présence d’anesthésiques locaux (lidocaïne, procaïne) a été mise en évidence dans 40% des cas, la phénacétine (antalgique) dans 35% des cas et la caféine dans 8% des échantillons. D’autres échantillons de cocaïne contenaient par ailleurs de la tolpérisone (Mydocalm®), du paracétamol ainsi que de la saccharine."

Source: https://www.google.ch/url?sa=t&rct= … mp;cad=rja

Au niveau des produits de coupe utilisés actuellement en Suisse, Olivier Guéniat, chef de la police judiciaire neuchâteloise et membre de la Commission fédérale sur les questions liées aux drogues dit ceci:
"Aujourd'hui, la cocaïne est fréquemment déjà 
diluée (plus de 20%) lorsqu'elle est interceptée à  la
frontière.
• Elle est traditionnellement diluée au moyen de
sucres, tels le lactose, le mannitol, le glucose, ou
avec des anesthésiques locaux, comme la
lidocaïne ou la procaïne.
• On observe, chaque année en Suisse, une
vingtaine de produits de coupage différents dans la
cocaïne."

Source: http://www.fordd.ch/new/espace/2012-201 … 13_001.pdf

Concernant ce que fait le dealer (2 tas, laisser plus de bica, etc.) et concernant la c à  laquelle il aura accès pour faire sa préparation, je dirais que ça dépend qui est le dealer (p. ex, s'il cherche à  attirer des clients avec un produit de bonne qualité ou pas, s'il préfère vendre à  quelques clients privés plutôt que de vendre dans la rue, etc.). La qualité de la c dépendra largement aussi de s'il est dépendant des mafias Ouest Africaines pour son approvisionnement, (et donc, en amont, des cartels mexicains) ou s'il a un approvisionnement plus direct.

Cela ne m'étonne pas tellement que la colombienne n'ait pas été la meilleure c que tu as goûtée en Amérique Latine: en Colombie, ce sont directement les Farcs ou les cartels qui gèrent la production. Il se pourrait donc bien qu'elle soit déjà  coupée à  la source. En Bolivie, ce sont plutôt des "barons" locaux. Mais en Bolivie, il y aussi un aspect très important à  prendre en compte et qui pourrait expliquer pourquoi les meilleurs labos semblent être situés à  La Paz, centre du pouvoir (même si sur le papier la capitale est Sucre). En effet, pendant longtemps, le trafic de coke a été une affaire d'état. Le gouvernement d'Hugo Banzer, par exemple, utilisait systématiquement le trafic de c pour renflouer les caisses de l'état... Je ne voudrais pas trop polémiquer non plus, mais tout en étant président de la Bolivie, Evo Morales est aussi le président des 6 fédérations de cocaleros du tropique de Cochabamba. Or, cette région n'est pas une région où la culture de la coca est traditionnelle (c'est là  que se concentre une grande partie de la coca illégale >>> destinée à  fabriquer de la c....). Bien sûr cela ne signifie pas forcément qu'Evo a recours lui-aussi au commerce de la c pour renflouer les caisses de l'état, mais à  mon avis, ça soulève quelques questions tout de même, même si ces questions sont dérangeantes (moi aussi j'aime bien Evo). En Bolivie, la production semble être organisée de cette manière: la pasta base est préparée directement sur place par les cocaleros, et ensuite, elle est acheminée vers les labos pour la préparation finale. Les bons labos semblent toujours être situés à  La Paz: la c de La Paz est réputée dans tout le pays et en Argentine (où j'ai aussi voyagé). Cette qualité est appelée "cama de Dios" par les locaux et les argentins ("le lit de Dieu"). A Cuzco, on peut trouver de la c de qualité similaire, mais si tu vas dans la partie côtière du Pérou, par exemple Pisco, tu tomberas toujours sur de la c de moins bonne qualité. Bien sûr, là  je ne parle pas des petits gars comme celui que tu as connu, qui font cela avec amour, mais de quantités un peu plus importantes.

Après, peut-être bien que je chipote concernant les différences de qualité à  l'intérieur des pays producteurs, mais quand tu l'as dans le pif, ça fait une différence...

En ce qui concerne les risques de brûlures des poumons avec l'ammoniaque, j'ai effectivement lu quelque chose provenant d'une organisation de réduction des risques à  ce sujet, mais je suis quand même étonné: les résidus d'ammoniaque qui peuvent rester dans ton caillou me semblent ridicules si on les compare à  tout ce qu'un peintre peut ingérer d'ammoniaque en une journée de travail: vapeurs, mais aussi, on peut en avoir sur les mains et essuyer de la poussière que l'on a sur le visage avec sa main; même si on met des gants, parfois on plonge un peu trop profond la main dans le bidon contenant le mélange d'eau chaude et d'ammoniaque que l'on a préparé pour lessiver son mur: ça entre dans les pores de la peau, etc. Ainsi, si on voulait être logique, il faudrait au moins réduire autant les risques pour les peintres que pour les personnes qui se font des bases à  l'ammoniaque. Mais fort heureusement, la plupart des peintres n'ont pas les poumons complètement cramés par l'ammoniaque... (Parfois je trouve quand même qu'on en fait un peu trop...).

Mais après, quand j'ai commencé à  parler de tout ça, c'était surtout pour dire que, si le dealer avait accès à  une coke d'un bon niveau de pureté, il ne la couperait pas forcément pour faire du crack...

A part ça, pour en revenir au sujet de départ, un free base qui contient trop de bica fera tousser, aura un goût de merde et aura tendance à  ne pas bien se consumer et à  boucher le foyer de la pipe (en plus des petits bruits suspects lors de la combustion).

Pour terminer, je dirais ceci: je n'appellerais pas de la c le produit vendu sous ce nom dans la rue dans beaucoup de pays d'Europe Occidentale (dont la Suisse et la France). Perso, je parlerais plutôt de M... Mais on peut aussi trouver des bons plans. (Et le Darknet semble donner plus de choix au consommateur, mais vaut mieux tester le plan avant d'en commander de trop grandes quantités...)

Dernière modification par Jean Croisier (29 septembre 2015 à  14:34)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#48 29 septembre 2015 à  14:30

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

Il est aussi possible (plus que probable) que les produits de coupe aient varié avec le temps (et en fonction du lieu géographique).

A part le Lévamisole globalement non mais par contre les proportions oui et c'est peut être de ce coté là  que ça se joue. Hormis le Tolperisone il n'y a rien d'inhabituel dans les résultats des tests, ceci dit la proportion d'adultérants a largement augmenté en 15 ans du coup la proportion de diluants a surement un peu baissées. Et puis comme tu le dis il y a le facteur géographique cela peut tout simplement être lié à  la filière d'approvisionnement qui "préfère" diluer son produit plutôt que de le retravailler avec des coupes actives.

Jean Croisier a écrit

Concernant ce que fait le dealer (2 tas, laisser plus de bica, etc.) et concernant la c à  laquelle il aura accès pour faire sa préparation, je dirais que ça dépend qui est le dealer (p. ex, s'il cherche à  attirer des clients avec un produit de bonne qualité ou pas, s'il préfère vendre à  quelques clients privés plutôt que de vendre dans la rue, etc.). La qualité de la c dépendra largement aussi de si il est dépendant des mafias Ouest Africaines pour son approvisionnement, (et donc, en amont, des cartels mexicains) ou s'il a un approvisionnement plus direct.

Bien entendu que cela dépendra en premier des motivations du dealer mais je comprend pas pourquoi tu dis ça. La qualité du produit d'un dealer dépend toujours de celle de son grossiste que l'approvisionnement soit fait par un cartel ou par la reine d'Angleterre. Sauf cas particulier le dealer il prend ce qu'il trouve, le gars qui cuisine son crack aux US il va pas descendre en Bolivie pour acheter 100g de cocaïne sous prétexte que celle de son dealer est pas à  son goût c'est pas gérable. Faut pas oublier que la plupart des dealers suivent une logique purement commerciale. C'est assez différent d'un dealer qui paye sa conso en vendant à  ses potes ou d'un dealer pour "VIP" et qui se doivent d'avoir de la qualité et puis avec le crack c'est pas vraiment la même clientèle, les mêmes exigences.

Après heureusement il y a encore des vendeurs qui cherchent le meilleur produit possible (enfin de là  à  aller à  la source) ne serait ce que parce qu'ils le consomme eux même mais ce n'est pas la majorité des dealer du marché, malheureusement.

Jean Croisier a écrit

Cela ne m'étonne pas tellement que le colombienne n'ait pas été la meilleure c que tu as goûtée en Amérique Latine: en Colombie, ce sont directement les Farcs ou les cartels qui gèrent la production.

Oui en même temps ça ne m'a pas plus étonné que ça, c'est de la C destinée à  l'export comme tu dis elle est coupé en amont et puis généralement les gars se foulent déjà  pas lors de la préparation (oxydation raccourcie) histoire de faire du poids en gardant plus d'alcaloïdes. Bon, elle était pas dégueulasse non plus hein. smile

Merci pour les explications sur la Bolivie, c'est clair qu'au delà  des intérêt économiques il y a aussi des intérêts politiques à  prendre en compte. Pour la qualité je pense qu'il y a aussi un rapport avec les quantités produites. Même s'il la production va en augmentant ils font pas le même tonnage que les Colombiens ou les Péruviens. Ils produisent 3 à  4 fois moins donc ils n'ont pas les mêmes impératifs de production. C'est surement pas la seule raison comme tu le dis toi même il y a des aspects politique, etc mais ça doit pas mal jouer. Et puis le savoir faire, ça s'invente pas le savoir faire. wink

Jean Croisier a écrit

Après, peut-être bien que je chipote concernant les différences de qualité à  l'intérieur des pays producteurs, mais quand tu l'as dans le pif, ça fait une différence...

Je parlais de chipotage pour le chiffre, les 80%, pour le reste on est d'accord.

Jean Croisier a écrit

les résidus d'ammoniaque qui peuvent rester dans ton caillou me semblent ridicules si on les compare à  tout ce qu'un peintre peut ingérer d'ammoniaque en une journée de travail

Oui enfin vu l'état de leur poumons en fin de carrière (même bien avant) c'est pas forcement une bonne référence. Après heureusement qu'il y a un contact moins poussé mais c'est pas pour autant que c'est pas mauvais pour la santé. Quand aux mesures de sécurité pour les peintres je suis d'accord avec toi mais on va pas "arrêter" de donner des conseilles sur la freebase cuisinée à  l'ammoniaque sous prétexte que les peintres courent plus de risque à  cause de leur travail.

Jean Croisier a écrit

Mais après, quand j'ai commencé à  parler de tout ça, c'était surtout pour dire que, si le dealer avait accès à  une coke d'un bon niveau de pureté, il ne la couperait pas forcément pour faire du crack...

Bah ça dépendra plus de sa façon de faire du business que de la qualité de ce qu'il touche. Au contraire si la C est meilleur que d'habitude, et qu'il a pas particulièrement d'états d'âme, il peut se permettre de la couper plus et avoir le même produit final que d'habitude pourquoi est ce qu'il se priverait. Après effectivement il peut aussi décider de la cuisiner tel quel par exemple pour étendre sa clientèle (ou parce que c'est un bon gars honête mais ça j'y crois moins wink).

Dernière modification par BedBug (29 septembre 2015 à  14:48)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#49 29 septembre 2015 à  14:42

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Aah oui au passage

Jean Croisier a écrit

Le pourcentage de cocaïne retrouvé dans les échantillons analysés oscillait entre 0.1% et 100%

surpris

Alors déjà  le 0.1% je trouve ça génial ("pour la forme") mais alors le 100%. J'aimerais bien voir le compte rendu d'analyse, les laborantins devaient pas être très frais quand ils ont fait les tests où alors il y a un loup quelque part.

Dernière modification par BedBug (29 septembre 2015 à  14:43)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#50 29 septembre 2015 à  15:07

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

BedBug,

Concernant les motivations du dealer et sa source d'approvisionnement, c'est justement que si sa source d'approvisionnement est de la c péruvienne (ou autre) de bonne qualité achetée sur le darknet (plutôt que chez un grossiste travaillant pour les mafias Ouest-africaines), cela fait certainement une différence...

Les peintres ne finissent heureusement pas tous avec les poumons bousillés en fin de carrière, mais j'en ai connu qui ont dû arrêter parce qu'ils sont devenus allergiques aux solvants (certains produits sont encore beaucoup plus dangereux que l'ammoniaque). Mais sur le fond, tu as raison, autant éviter les risques au maximum, mais à  mon avis, avec du bica cela revient à  devoir souvent retravailler les cailloux pour enlever les résidus...

Pour le reste, je pense qu'on a bien débordé du sujet; comme d'habitude wink

En tous les cas, c'est toujours vachement intéressant de discuter avec toi. J'apprends toujours plein de choses et personnellement, les drogues sont ma passion (en aucun cas mon problème) et je m'y intéresse au moins autant qu'à  la rdr, la politique des drogues ou les addictions.

Très bonne journée à  tous les psycho et A+!

Dernière modification par Jean Croisier (29 septembre 2015 à  15:09)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#51 29 septembre 2015 à  15:29

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Je n'y résiste pas. Je viens de trouver un document de l'OFDT dans lequel on trouve ces indications:

"En 2011, lorsque la cocaïne arrive du pays producteur sur le territoire français, sa pureté n’est jamais complète. Elle est en effet comprise entre 50 % et 80 % avant même d’être coupée pour la revente. En bout de chaîne, la pureté proposée au consommateur oscille entre 20 % et 30 % pour un prix moyen du gramme de cocaïne de 60 euros. S’agissant du crack, les rares échantillons qui ont pu être collectés et analysés par le dispositif SINTES au cours de l’année 2011 ont une pureté globalement supérieure à  la cocaïne sous sa forme de poudre, même si elle varie beaucoup d’un échantillon à  l’autre (de 48 % à  72 %). Le prix d’une galette est de l’ordre de 20 euros, pour un poids variant de 50 à  200 mg."

Source: http://www.ofdt.fr/BDD/publications/docs/codescomp.pdf , p.35

Dernière modification par Jean Croisier (29 septembre 2015 à  15:30)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#52 29 septembre 2015 à  15:36

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Je te l'avais déjà  posté un peu avant.

Jean Croisier a écrit

Concernant les motivations du dealer et sa source d'approvisionnement, c'est justement que si sa source d'approvisionnement est de la c péruvienne (ou autre) de bonne qualité achetée sur le darknet (plutôt que chez un grossiste travaillant pour les mafias Ouest-africaines), cela fait certainement une différence...

Peut être, personnellement je ne suis pas aussi optimiste que toi surtout en ce qui concerne les dealer de crack. Pour moi ce n'est pas le produit qui fait le dealer c'est l'inverse.

Oui discussion intéressante mais comme tu dis on a un peut trop dérivé.


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#53 29 septembre 2015 à  15:41

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Moi, je n'ai jamais coupé les produits que je vendais (quand je vendais). Je me contentais de prendre ma commission (je ne vendais pas de coke). Il y en a d'autres qui font comme je faisais et qui sont fiers de fournir un produit de bonne qualité à  leur potes. Mais c'est vrai que ce ne sont pas ceux qui vendent dans la rue...


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#54 29 septembre 2015 à  16:02

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

http://www.fairfaxunderground.com/forum/file.php?2,file=71505,filename=demotivational-poster-cocaine_1029201165920pm.jpg


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#55 01 octobre 2015 à  15:14

leah2babi 
Nouveau Psycho
Cote d Ivoire
000
Date d'inscription: 30 Aug 2014
Messages: 93

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Hé ben mon post à  changé de sujet lol. Bon alors écoutez j'ai remarqué que quand je tris ma cendre et que j'enlève les bouts noirs ça ne le fait plus et j'en met vraiment vite fait mais j'ai toujours de la cendre qui pars dans ma gorgé je crache des glaires grises surpris ... mais j'ai toujours pas vos réponses je veux le procédé de chacun de la prise en main de la bouteille jusqu'à  quand vous recracher la fumee en passant par les trous de l'aluminium et la quantité de cendre merci-1

Hors ligne

#56 01 octobre 2015 à  16:45

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Ok. Si l'on ne parle pas de la préparation mais de la "technique" pour fumer, je procédais comme suit:

- Petite bouteille vide: un trou pour mettre un tube pour aspirer (généralement un stylo dont j'avais vidé l'intérieur).

- Colmatage entre le trou et le tube avec de la cire de bougie que je faisais couler tout autour et passer dans les petites fentes éventuelles autour du trou.

- Pour le foyer: j'enlevais tout d'abord la bague en plastique qui cèle normalement le bouchon pour montrer que la bouteille n'a pas été ouverte quand elle est vendue.

- Je prenais un petit carré d'alu au milieu duquel je faisais de tout petits trous avec une épingle.

- Je fixais le bout d'alu (côté mate dessus) avec la bague en plastique, que je remettais par-dessus l'alu (pas à  sa place d'origine, mais pour bien faire tenir le foyer.

- Cendres: j'avais toujours 3-4 clopes qui brûlaient en même temps dans le cendrier pour avoir une réserve de cendres. Comme j'avais le choix, je prenais plutôt la cendre grise que la noire, mais je n'étais pas non plus très attentif à  cela.

- Je mettais une bonne petite couche de cendre sur le foyer (entre 1,5 et 2 cm de clope, si je me rappelle bien).

- Je tassais un petit peu la cendre

- Je posais mes petits bouts de cailloux dessus, un morceau de peut-être 3mm/3mm (estimation au pif...) ou l'équivalent en petit morceaux. C'est déjà  bien: en mettant plus on risque de tousser et de ne pas pouvoir garder la fumée et profiter correctement de sa latte.

- Je commençais à  chauffer mon foyer avec mon briquet, flamme pas trop grande, en ne chauffant pas trop près du caillou: si on arrive à  le faire progressivement, on arrive à  tirer sa latte comme il faut et il n'y a pratiquement pas de résidu à  la fin (comparé à  si on la crame). Si on chauffe pas trop fort, on peut profiter de sa latte jusqu'au bout sans que le foyer ne se bouche.

- Dès que je voyais que le base commençait à  fondre, je commençais à  aspirer par le tube: il faut gérer l'aspiration de manière à  pouvoir tirer longtemps, jusqu'au bout de la latte, donc aspirer suffisamment mais pas trop fort d'un coup, de manière à  pouvoir aspirer longtemps.

- Quand ma latte était terminée je changeais ma cendre et je recommençais.

- Au bout de quelques lattes, je changeais mon foyer

Voilà ...

Dernière modification par Jean Croisier (01 octobre 2015 à  16:48)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#57 01 octobre 2015 à  16:59

BedBug
Vieux con
100
Date d'inscription: 21 Nov 2013
Messages: 735

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Je vois rien de spécial à  rajouter. D'après ce que tu dis leah2babi (et comme dit précédemment) il peut y avoir un problème avec tes cendres. C'est quoi que tu utilise pour les faire, des blondes normales ? elles sont de bonne qualité, il n'y a pas trop de morceaux bois dans le tabac ? c'est quoi ces bouts noirs dont tu parle ?

Jean Croisier a écrit

- Colmatage entre le trou et le tube avec de la cire de bougie que je faisais couler tout autour et passer dans les petites fentes éventuelles autour du trou.

Sinon la coque rouge et cireuse qui emballe un fromage industriel que l'on donne souvent aux enfants et qui s'inspire des fromages Hollandais (j'ai pas fait de pub big_smile), c'est modelable ça marche pas mal.

Dernière modification par BedBug (01 octobre 2015 à  17:05)


* Il est admis que les comprimés ne sont pas systématiquement des imbéciles diplômés. Pierre Dac.
* Le savoir est la seule matière qui s'accroît quand on la partage. Socrate.
* Ah merde, désolé, je suis bourré; laissez moi le temps de me redire. BedBug.

Hors ligne

#58 01 octobre 2015 à  17:16

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Très bonne idée la coque rouge du fromage... wink


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#59 01 octobre 2015 à  17:21

Jean C. 
Psycho junior
600
Date d'inscription: 04 Sep 2015
Messages: 206
Blogs

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Ah oui, j'oubliais:

Je faisais un autre petit trou vers le haut de la bouteille. Je le bouchais avec le doigt en tirant ma latte et à  la fin, je relâchais le doigt pour aspirer la fumée résiduelle (comme avec un bong ou un gloups...)

On ne se souvient pas forcément de tous les détails d'un coup, surtout que ça fait pas mal de temps que je ne l'ai pus refait.

Mais là , il me semble que c'est bon...

Dernière modification par Jean Croisier (01 octobre 2015 à  17:21)


Ni criminel, ni hors la loi, ni malade. Je suis un usager de drogues bien portant, sans soucis hormis le fait de ne pas avoir de travail. Je ne recherche pas de soutien, mais un échange avec des personnes desquelles je me sens proche. Peace, Love and Anarchy wink

Hors ligne

#60 01 octobre 2015 à  17:38

leah2babi 
Nouveau Psycho
Cote d Ivoire
000
Date d'inscription: 30 Aug 2014
Messages: 93

Re: fumer à  la bouteille : problème d'aspiration ? ou mauvaise cendre?

Jean Croisier a écrit

Ok. Si l'on ne parle pas de la préparation mais de la "technique" pour fumer, je procédais comme suit:

- Petite bouteille vide: un trou pour mettre un tube pour aspirer (généralement un stylo dont j'avais vidé l'intérieur).

- Colmatage entre le trou et le tube avec de la cire de bougie que je faisais couler tout autour et passer dans les petites fentes éventuelles autour du trou.

- Pour le foyer: j'enlevais tout d'abord la bague en plastique qui cèle normalement le bouchon pour montrer que la bouteille n'a pas été ouverte quand elle est vendue.

- Je prenais un petit carré d'alu au milieu duquel je faisais de tout petits trous avec une épingle.

- Je fixais le bout d'alu (côté mate dessus) avec la bague en plastique, que je remettais par-dessus l'alu (pas à  sa place d'origine, mais pour bien faire tenir le foyer.

- Cendres: j'avais toujours 3-4 clopes qui brûlaient en même temps dans le cendrier pour avoir une réserve de cendres. Comme j'avais le choix, je prenais plutôt la cendre grise que la noire, mais je n'étais pas non plus très attentif à  cela.

- Je mettais une bonne petite couche de cendre sur le foyer (entre 1,5 et 2 cm de clope, si je me rappelle bien).

- Je tassais un petit peu la cendre

- Je posais mes petits bouts de cailloux dessus, un morceau de peut-être 3mm/3mm (estimation au pif...) ou l'équivalent en petit morceaux. C'est déjà  bien: en mettant plus on risque de tousser et de ne pas pouvoir garder la fumée et profiter correctement de sa latte.

- Je commençais à  chauffer mon foyer avec mon briquet, flamme pas trop grande, en ne chauffant pas trop près du caillou: si on arrive à  le faire progressivement, on arrive à  tirer sa latte comme il faut et il n'y a pratiquement pas de résidu à  la fin (comparé à  si on la crame). Si on chauffe pas trop fort, on peut profiter de sa latte jusqu'au bout sans que le foyer ne se bouche.

- Dès que je voyais que le base commençait à  fondre, je commençais à  aspirer par le tube: il faut gérer l'aspiration de manière à  pouvoir tirer longtemps, jusqu'au bout de la latte, donc aspirer suffisamment mais pas trop fort d'un coup, de manière à  pouvoir aspirer longtemps.

- Quand ma latte était terminée je changeais ma cendre et je recommençais.

- Au bout de quelques lattes, je changeais mon foyer

Voilà ...

Nickel smile par contre autre question tu écrasé les cendres avant de les repartir ou tu prends le bloc comme il est ? Moi bizarrement quand je met trop de cendres ça brule je comprends pas pourquoi ... et aussi après la cendre me passe dans la gorge et je suis obligée de tousser pour faire sortir des glaires noires et grises gerbe et vu qu'au bout de 2 cailloux j'ai les mains qui tremblent impossible de tenir la bouteille obligée de la déposer sur une pile de magasines et juste allumer
.....

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
2
[ Forum ] Mauvaise exp cocaine par abd
3171 10 janvier 2014 à  08:48
par durban_poison
44
[ Forum ] Coke : bonne/mauvaise? par ketamineuse  [ 1 2 ]
18483 22 septembre 2007 à  14:53
par ketamineuse
1
[ Forum ] Pureté - Bonne ou mauvaise coke ? par Initiativedharman
713 05 octobre 2017 à  02:07
par PanchoVilla
    [ PsychoWIKI ] Guide cigarette électronique EGO
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Dossier du mois : le plug ou administration de drogue par voie rectale
01 novembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Drogues en 2017 : quelles tendances ?
Il y a 7hCommentaire de Sufenta (56 réponses)
[ Forum ]
Couple - Parler de ses conso, le dilemme mensonge / honnêteté
Il y a moins d'1mn
2
Commentaire de Caïn dans [Familles, amoureux(eu...](22 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - 3-MeO-PCP
Il y a 3mn
1
Commentaire de Lutri dans [RC Psychédéliques...](7 réponses)
[ Forum ]
Stockage - Quel dessicant choisir pour sécher les champ
Il y a 11mnCommentaire de NeoX dans [Psilocybe - Champigno...](1 réponse)
[ Forum ]
C-liquide Collecte d'infos (avant de me lancer)
Il y a 16mnCommentaire de Ximenai dans [Cannabinoïdes de synt...](9 réponses)
[ Forum ]
Drogue info - Question : première expérience disso
Il y a 23mnNouvelle discussion de Ofdrykkja dans [RC dissociatifs...](0 réponse)
[ Forum ]
Comment longtemps conserver des truffes ?
Il y a 25mnCommentaire de Dex dans [Psilocybe - Champigno...](1 réponse)
[ Forum ]
Transport MDMA
Il y a 41mnNouvelle discussion de MiamLeKFC dans [MDMA/Ecstasy...](0 réponse)
[ Forum ]
U-47700 et dérivés du fentanyl. Mon experience
Il y a 47mnCommentaire de Hugues dans [Fentanyl et dérivés...](18 réponses)
[ Blog ]
Ma déchéance : quel déception.....
Il y a 2hCommentaire de sud 2 france dans le blog de Scalpa (2 commentaires)
[ Blog ]
24h avec speedmicha
Il y a 3hCommentaire de Speedmicha dans le blog de Speedmicha (326 commentaires)
[ Blog ]
Lotus
Il y a 3hCommentaire de Lotus dans le blog de Lotus (8 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
La filtration lors de la préparation de l'injection intraveineuse
Dernier quizzZ à 19:35
  [ PsychoWIKI ]
GBL, effets, risques, témoignages
  [ Topic epinglé ]
Injection de skenan avec toupie (photos)
[ Nouveaux membres ]
PsychonautFR, markulus, lepralo, ZoulooTerrOR, Sookinaa, The Governor, Playboy-shit, Lepasle, Medeline nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Avez vous déjà analysé une drogue ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 isomérisation du CBD ?
par Mister No, le 07 Dec 2017
Je cherche comment/quand/où dans l'histoire de stoners sont apparus les premiers extraits d'huiles isomérisées, rendant n'importe quelle souche à fort potentiel CBD une source de THC inespérée dans une huile surpuissante. (j'ai lu un article que je ne retrouve pas.) La molécule CBD est très...[Lire la suite]
 Drogues en 2017 : quelles tendances ?
par guigz, le 11 Dec 2017
Salut les copains !! :-) Pour dire ce que je vois sur la région de Perpignan, depuis plusieurs années je constate une augmentation de la disponibilité de la cocaïne.. Ce qui fait qu'aujourd'hui la qualité est plus élevé qu'avant.. pour le même prix, il y a tellement de concourants faut dir...[Lire la suite]
 Est-ce un k-hole ?
par Triphaze, le 11 Dec 2017
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Une information de choix ( encore une ) partagée !!! Merci :) Reck. dans [forum] Face à une accalmie, le SPVM démantèle sa structure fentanyl
(Il y a 2h)
Merci pour ces précisions très utiles :) ( je vais m'abstenir ) !! Reck. dans [forum] isomérisation du CBD ?
(Il y a 3h)
Merci pour le partage de ton expérience !!! Reck. dans [forum] LSD : ma première fois
(Il y a 3h)
Merci pour ce rapport détaillé :) Reck. dans [forum] TR Methamphétamine plusieurs sessions
(Il y a 3h)
Merci à toi,car nous devions être nombreux à ignorer que ce soit si accessible.L dans [forum] sondage une option manque ?
(Il y a 3h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0