Dernière heure de gloire pour la codéine? / PsychoACTIF

Drogue info - Dernière heure de gloire pour la codéine?


Écrire une réponse

#3451 13 septembre 2017 à  01:41

Ofélix khodo 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 07 Sep 2017
Messages: 36

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

TCC
Cela valait le coup,  ce détour en apparence hors sujet. On est au contraire dans le vif du sujet, profond même.

Je suis à la fois gênée et contente de t'avoir contrarié et poussé à expliciter ta pensée, tout le monde va en profiter, tant mieux !

"Donc rien en elle te rend "esclave" de son emprise plus que d'autre chose". Indiscutable ?
Bien-sûr, c'est tout à fait cohérent et convainquant dans ce système de pensée et cette vision du monde

Toutefois ( pardon je suis coriace) l'ombre du doute demeure dans mon esprit  : " RIEN en elle ne me rend esclave" ? Rien, est-ce bien sûr, est -ce bien certain ?

Dernière modification par Ofélix khodo (13 septembre 2017 à  02:05)

Hors ligne

#3452 13 septembre 2017 à  10:08

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Ophélie :

Ne serait-ce que parce qu'ils sont plus ou moins "intoxiqués".  Caïn

Merci Caïn de cette précision, " intoxiqués" c'est pile le mot  qui me manquait
Ofé

Ha oui, c'est drôle parce que j'ai hésité sur ce terme, d'où les guillemets. En fait ce qui me gêne dans l'idée du gars ou de la nana complètement intoxiqué(e) justement. C'est qu'on est pas très loin du cliché du junk "qui vend sa mère pour une dose". Honnêtement, j'ai jamais croisé d'addicts qui correspondent à cette définition.
Mais oui, j'ai vu des personnes complètement dedans, à plusieurs shoots par jour, dans les 2 G; au quotidien.
Et là effectivement, ils sortaient de la morale commune. Du coup, délinquance, prostitution, trafics, arnaques en tout genre. Oui le libre-arbitre paraissait pour eux une notion lointaine.
Mais bon, il faudrait aussi s'interroger, s'ils étaient ainsi sortis des clous est-ce à cause de "l'intoxication" ou à cause de la prohibition rendant la substance dont ils avaient besoin illégale et hors de prix ?


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3453 13 septembre 2017 à  10:12

Tatami 
Psycho junior
France
820
Date d'inscription: 09 Jul 2017
Messages: 235

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Merci TCC,
C'est exactement de cela dont il s'agit. On est toxicomane avant de rencontrer la drogue.


Je confirme. Pour moi c'est un postulat.

J'ai vécu pré-ado les symptômes du manque avec une substance ''non psychoactive'', de l'eau.
Donc je partais déjà perdante face aux substances dites PA.
Tatami

PS HS : Spoiler


Vous pouvez échapper à la critique, en ne disant rien, en ne faisant rien, en ÉTANT RIEN !

Hors ligne

#3454 13 septembre 2017 à  10:20

frimousse 
codéinewoman
France
100
Date d'inscription: 09 Sep 2017
Messages: 70

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

post COUP DE GUEULE !!!
j'en ai marre que mon rhumato me dise stop la morphine ça constipe! (mais qu'est ce que j'en ai a foutre! je préfère ne pas chier et ne pas souffrir!)
j'en ai marre de devoir attendre minimum 4 mois avant d'avoir un rdv centre anti douleurs en me laissant en chien en attendant!
j'en ai marre que la souffrance ne soit pas traité correctement on est en 2017 bordel!!!!!
j'en ai marre de sentir des regards grimaçants quand on demande des médicaments à base de codéine ou des paliers 3 !!!!
Non tous les gens ne prennent pas ces medocs juste pour s'évader la souffrance existe aussi!!!
marre de ne pas être comprise par le corps médical qui ne connait que trop peu ce genre de maladie!!
j'en ai marre de ne pas oser demander du skenan à liberation immédiate de peur d'être jugé!!
bref j'en ai marre quoi ...


Un rien suffit à ôter le bien être, comme à troubler la santé...

Hors ligne

#3455 13 septembre 2017 à  10:53

Mister No 
Pussy time
9200
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 3473

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

j'en ai marre que mon rhumato me dise stop la morphine ça constipe! (mais qu'est ce que j'en ai a foutre! je préfère ne pas chier et ne pas souffrir!)

Des fois la constipation devient moins supportable que les douleurs traitées... En même temps, tant que tu ne souffres pas de constipation, c'est ton rhumato que je trouve coincé du cul.

Hors ligne

#3456 13 septembre 2017 à  11:04

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Mister No a écrit

Des fois la constipation devient moins supportable que les douleurs traitées... En même temps, tant que tu ne souffres pas de constipation, c'est ton rhumato que je trouve coincé du cul.

Oui, la constipation peut effectivement devenir insupportable. Elle peut créer une occlusion intestinale, et là c'est plus que pénible.
Mais peut-être qu'il est possible d'accompagner la prise de morphine de déconstipants.


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3457 13 septembre 2017 à  11:07

Mister No 
Pussy time
9200
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 3473

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

C'est qu'on est pas très loin du cliché du junk "qui vend sa mère pour une dose". Honnêtement, j'ai jamais croisé d'addicts qui correspondent à cette définition.
Mais oui, j'ai vu des personnes complètement dedans, à plusieurs shoots par jour, dans les 2 G; au quotidien.
Et là effectivement, ils sortaient de la morale commune.
Du coup, délinquance, prostitution, trafics, arnaques en tout genre. Oui le libre-arbitre paraissait pour eux une notion lointaine.

Tu fais ta mijaurée avec des guillemets et pourtant tu véhicules des clichés.

Mais bon, il faudrait aussi s'interroger, s'ils étaient ainsi sortis des clous est-ce à cause de "l'intoxication" ou à cause de la prohibition rendant la substance dont ils avaient besoin illégale et hors de prix ?

Que tu en aies vus ou pas, certaines personnes renoncent à "la morale commune" (c'est de toi big_smile) sans que la drogue soit un enjeu.
Pour en revenir à tes clichés, si tu as croisé des arnaqueurs, des délinquants, des voleurs, c'est que tu as croisé à des gens qui ont renoncé à des principes pasque "des junks qui vendent leur mère" est un cliché qui n'a rien à voir avec le niveau d'intoxication dans lequel tu sembles classer les usagers par paliers.

Mais peut-être qu'il est possible d'accompagner la prise de morphine de déconstipants.

Si tu peux marcher, l'action mécanique des muscles permet de limiter le phénomène. Après, il est toujours possible d'adapter son alimentation.

Dernière modification par Mister No (13 septembre 2017 à  11:11)

Hors ligne

#3458 13 septembre 2017 à  11:09

Tatami 
Psycho junior
France
820
Date d'inscription: 09 Jul 2017
Messages: 235

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Salut Caïn,
notion lointaine.
Mais bon, il faudrait aussi s'interroger, s'ils étaient ainsi sortis des clous est-ce à cause de "l'intoxication" ou à cause de la prohibition rendant la substance dont ils avaient besoin illégale et hors de prix ?


Je pense que la réponse est la dernière, sincèrement si on a les moyens financiers et l'accès facile, pourquoi aller s'emmerder à sortir des clous et ainsi de créer des problèmes supplémentaires et prendre le risque de se faire incarcérer et en manque ! Bref...
@Tous,
J'avais deux petites questions ou plus thinking
J'ai lu sur PA que le sniff de Bupré provoquait une perte d'odorat réversible à l'arrêt et également une perte de libido (là c'est un UD qui témoignait des effets secondaires au bout de 20 ans de Méthadone, mais je crois que ça vaut aussi pour la Bupré ?).
Donc, ces effets secondaires disparaissent dès que nous sommes stabilisés, dès que nous avons trouvé notre rythme de croisière avec notre TSO ou pas ?
Un addicto est forcément psychiatre ?
Du coup je m'interroge aussi sur la dopamine, si le Tramadol permet une exacerbation de la sérotonine, qu'en est-il de la dopamine ? (Au passage merci Charliz de m'avoir fait part de tes réflexions concernant ladite Dopamine).
Et dans quelles substances (là c'est peut-être une question osée?), on en trouve dans les AD mais lesquels ? Les stimulants ?
Bref toutes ces questions car demain je vais consulter un addicto et j'aimerais en plus du TSO qu'il me prescrive un médoc pro-dopamine et mes diverses déconvenues me poussent à vous demander des conseils car on est jamais mieux conseillé que par nos pairs.
Et j'ai la hantise d'être déçue par le TSO, là je nai vraiment plus la force de subir un autre échec, désillusion.

@Ninou pour obtenir du LI je crois qu'il suffit de réduire en poudre tes micro-billes de Skenan, mais renseigne-toi bien avant quant aux conséquences. Courage Ninou la fibro est en train de bénéficier de l'attention des professionnels de la santé. Souffrir est insupportable mais je pige pas, ta pharmacie perso est pleine de médocs, ton pharmacien n'est plus généreux ? Il craint peut-être les sanctions ?
Pourquoi ne pas t'orienter vers un TSO, sachant que c'est aussi un anti-douleurs, et si je t'ai bien lue, le "chien" tu n'as jamais expérimenté, si ?
Sincèrement, désolée, mais je n'arrive pas à suivre. Le TSO pourrait te stabiliser Ninou et t'éviter les effets yoyo ?

Merci de vos réponses les PA, j'ai hâte de rencontrer l'addicto et de mettre un terme à mes ''rages en dents de scie''
B'zoux à tous et force et courage.
PS : Flowers, Élisa, et vous-autres comment allez-vous, comment avez-vous géré la rentrée à l'aide du TSO ou sans, moi toujours fidèle aux posts smiley-gen013
Tatami


Vous pouvez échapper à la critique, en ne disant rien, en ne faisant rien, en ÉTANT RIEN !

Hors ligne

#3459 13 septembre 2017 à  11:12

Mister No 
Pussy time
9200
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 3473

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

au bout de 20 ans

C'est pas un peu normal que la libido diminue au bout de 20, 30, 40 ans ? Avec ou sans TSO bien entendu. drogue-peace

l'idée du gars ou de la nana complètement intoxiqué(e) justement

J'aimerais savoir quelles représentations se larvent dans ton esprit.
Pour certains, l'idée du gars "complètement intoxiqué", c'est probablement le gars sous TSO. Je me demande avec quelles représentations tu fonctionnes.

Dernière modification par Mister No (13 septembre 2017 à  11:18)

Hors ligne

#3460 13 septembre 2017 à  11:20

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Mister No,
Sur les clichés, effectivement on en est tous victimes. Et pour combattre un cliché, il faut le connaître, en parler.
Là où effectivement j'ai manqué de précision, c'est qu'en fait j'évoquais une période qui est révolue, celles des années 80, où la substitution n'existait quasiment pas. Comment ça se passe maintenant, j'ai l'impression que l'on sort moins des clous qu'avant. Mais j'ai pas envie de m'avancer, d'autres, peut-être toi, connaissent mieux le sujet que moi. Et puis on sort un peu des répercussions de l'arrêté Buzyn, encore que.


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3461 13 septembre 2017 à  11:20

frimousse 
codéinewoman
France
100
Date d'inscription: 09 Sep 2017
Messages: 70

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

tatami j'ai fais mon propre stock de codoliprane mais il ne suffit pas à apaiser mes douleurs  (si seulement..)
la j'ai été très déçue de mon tour chez le rhumato .. la première fois il me dit "il faut absolument vous ôter ses douleurs" ok.. il me file tramadol mais qui ne me faisait aucun effet pire je faisais des melanges avec la codo qui n'etait pas bon du tout et quand je l'ai appelé il etait ok pour le palier 3 skenan mais voila qu'au dernier rdv il fait retour en arrière en me disant que la morphine constipe ... soit mais il y a des traitements pour la constipation ..
de plus il ne se mouille pas à me faire aucune ordonnance et me dis d'aller voir mon medecin traitant pour le skenan en attendant le centre anti douleurs..
alors je pige pas un jour c'est blanc un jour c'est noir avec lui...
pour le skenan hier soir je l'ai oter de la capsule pour mettre la morphine dans une petite cuillère avecun peu d'eau mais pas eu d'effets particulier (sur la notice c'est ecrit qu'on peut mélanger la morpho avec une compote ou un yaourt)


Un rien suffit à ôter le bien être, comme à troubler la santé...

Hors ligne

#3462 13 septembre 2017 à  11:25

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Tatami,
Pour ce qui me concerne (bref rappel un spray de 1,2 mg de bupré en fin de matinée, et un rail de 0,6 mg en fin d'après-m'), pas de perte d'odorat. Putain ce matin ça m'a gonflé l'odeur de parfum dans l'escalier, le mec s'est arrosé ou quoi ?
Pour le sexe, je rejoins Mister No, là-dessus comment distinguer une baisse de libido dûe au tso et la baisse de libido liée à l'âge. Sans compter que pour ce qui me concerne je continue d'avoir le problème que j'ai toujours eu, trop de libido plutôt que pas assez...


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3463 13 septembre 2017 à  11:42

frimousse 
codéinewoman
France
100
Date d'inscription: 09 Sep 2017
Messages: 70

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

d'ailleurs j'ai une question bête vu que je n'y connais pas grand chose.. est ce que quelques codo filtrés ne font pas justement une action immédiate??


Un rien suffit à ôter le bien être, comme à troubler la santé...

Hors ligne

#3464 13 septembre 2017 à  12:04

Mister No 
Pussy time
9200
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 3473

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

comment distinguer

Comment accepter surtout. On s'en fout de la cause (joke). ^^
Après le tout c'est qu'une baisse de libido n'exclut pas la possibilité d'une vie sexuelle épanouie.

Dernière modification par Mister No (13 septembre 2017 à  12:04)

Hors ligne

#3465 13 septembre 2017 à  12:21

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

D'autant que si, par prescription et/ou illégalement, tu continues la codé, le problème de baisse de libido doit être sensiblement le même.
Et là aussi ça dépend du degré d'addiction, du dosage en tso, et bien sûr de la personne en question.
Sans compter que le physique n'est pas à prendre seul en compte. Pour parler crûment, concernant un mec, tu peux très bien avoir des problèmes d'érection et continuer d'avoir envie... Pour une nana, je ne sais pas comment se traduit le problème, manque d'appétence, perte des sensations ?


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3466 13 septembre 2017 à  12:25

charliz 
Péripatéticien.
800
Date d'inscription: 11 Jun 2017
Messages: 119

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

@tcc

"On est toxicomane avant de rencontrer la drogue."

Partiellement d'accord avec ton mot. Certaines personnes sont plus ou moins prédisposées à la "dépendance" en général. Je dirais "à la passion" pour ne pas être péjoratif. Mais que ça soit au flipper, au conjoint, au vélo, à la peinture ou aux candyflips, ça dépendra de bcp d'autres facteurs (des rencontres, de l'experience , du cadre, de l'évolution de la personnalité etc..)
Pour reprendre l'exemple de l'alcool : j'ai toujours été "un passioné" mais j'ai consommé de l'alcool pendant des années de façon socialement acceptable avant d'en devenir dépendant.

Une étude interressante quant à la relation volonté/plaisir/dépendance :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3444724/

edit : j'ajoute ce lien aussi https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18560613

@Tatami

Pour clarifier et préciser ma réflexion quant à la dopamine : elle allait plutot dans le sens "ne peut tu pas remplacer le tramadol par un opioide/opiacé qui ne perturbe pas ton équilibre monoaminergique (sero,dopa,nor..) comme il me semble que ce soit le cas avec le trama"  plutot que rajouter une substance dans tes conso. La bupré pourrait être la solution pour te débarasser du tramadol et ,si tu le souhaite,tu garderais la codé en extra?

Dernière modification par charliz (13 septembre 2017 à  17:53)

Reputation de ce post
 
Très bon lien. Merci.

Astronaute d'eau douce!... Bachi-bouzouk des Carpathes!..Mérinos mal peignés!..Ad hoc des prés !...Marmotte mal réveillée!...Végétalien!...

Hors ligne

#3467 13 septembre 2017 à  12:31

Mister No 
Pussy time
9200
Date d'inscription: 04 Aug 2014
Messages: 3473

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

D'autant que si, par prescription et/ou illégalement, tu continues la codé, le problème de baisse de libido doit être sensiblement le même.

Tu as des drôles de certitudes. Tu peux prendre le problème à l'envers également. La baisse perte de libido n'est elle pas une conséquence, tout comme la consommation d'opis ?

Sans compter que le physique n'est pas à prendre seul en compte. Pour parler crûment, concernant un mec, tu peux très bien avoir des problèmes d'érection et continuer d'avoir envie

Bien entendu, c'est la définition de la libido : une envie, un désir sexuel et ça ne se traduit pas forcément par un érection ou tout signe corporel d'envie pour les hommes autant que les femmes.

Pour une nana, je ne sais pas comment se traduit le problème, manque d'appétence, perte des sensations ?

C'est pareil. La libido, c'est juste l'envie et donc une baisse de libido se traduit par une baisse d'appétence. Cela ne signifie pas une perte des sensations forcément.

Hors ligne

#3468 13 septembre 2017 à  12:41

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Charliz,
Oui c'est un lien super intéressant mais quand même très technique et utilisant un langage médical (je n'ai pas dit un "jargon") difficile à maîtriser.
Dans sa conclusion, il définit l'addiction comme une "maladie chronique". Qu'en penses-tu ? Qu'en pensez-vous ?

J'ai été longtemps dans une situation comparable à la tienne mais avec l'héro. A savoir que j'en prenais "à l'occasion", le plus souvent le week-end ans rien prendre la semaine. Mais j'ai basculé dans l'addiction bien des années après avoir rencontré le produit.
Qu'est-ce que ça veut dire que j'étais déjà "malade" mais que la maladie ne s'était pas déclarée ?


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3469 13 septembre 2017 à  12:44

Tatami 
Psycho junior
France
820
Date d'inscription: 09 Jul 2017
Messages: 235

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

@Caïn,
Spoiler

Merci frérot big_smile, tu as le don de me rassurer car tout ce que tu dis est justifié par ton quotidien.
Pour la durée, oui mon exemple n'est une fois de plus pas le bon, j'ai également lu ce genre de déconvenues chez des personnes pas tres avancées dans l'âge...
Continue à faire ''ta mijaurée'' tongue , c'est ta façon de respecter les ressentis de tes congénères, car c'est pas évident par posts interposés de signifier ''qu'on avance en paix'', car pas d'intonation...Bref
Merci à toi aussi Mister No, j'ai adoré ta réflexion sur nos fromages qui provoqueraient la listériose et l'excuse toute trouvée afin d'éviter aux États d'être taxés de protectionnisme.
Tatami
PS : pour la marche je confirme ça fait ch..., on marche ou on crève, moi fais du sur place actuellement, je trépigne
P-P-S : avez-vous tester la Dopa-Tropic c'est une substance legale, on en vend en guise de stims ?
J'attends d'initier le TSO avant de tester, au cas où la Bupré ne serait pas suffisante...

Dernière modification par Tatami (13 septembre 2017 à  12:46)


Vous pouvez échapper à la critique, en ne disant rien, en ne faisant rien, en ÉTANT RIEN !

Hors ligne

#3470 13 septembre 2017 à  12:58

charliz 
Péripatéticien.
800
Date d'inscription: 11 Jun 2017
Messages: 119

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Oui il est un peu technique..c'est vrai mais on peut tout de même comprendre certaines choses sans rentrer dans tout ces détails techniques.
Avant ton message , j'allais modifier mon post en rajoutant à coté du lien 'bien que je ne souscrive pas totalement à la perception de la dépendance comme maladie' et puis je me suis dit que non.
Pendant longtemps j'ai eu du mal avec cette caractérisation ('maladie') mais aujourd'hui je m'enfous a vrai dire. Quant je le vois, je ferme les yeux - j'ai peut etre tord et on devrait peut-etre se battre pour changer les esprits ,mais, d'un autre coté je me dis que la dépendance tue beaucoup et que le terme maladie fait qu'on considère les UD comme des malade plutot que des délinquants, c'est tj ça de gagné.


Astronaute d'eau douce!... Bachi-bouzouk des Carpathes!..Mérinos mal peignés!..Ad hoc des prés !...Marmotte mal réveillée!...Végétalien!...

Hors ligne

#3471 13 septembre 2017 à  13:10

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Pendant longtemps j'ai eu du mal avec cette caractérisation ('maladie')

Idem Charliz... J'ai un blème avec le terme mais je n'en vois pas d'autre. En fait ça marche par défaut. Mais je crois que l'on devrait préciser "maladie mentale", comme la paranoïa ou la schizophrénie... Un truc dans la tête que certains ont, qui les pousse à consommer, encore et encore...
Peut-être que si on arrivait à faire passer cette idée-là, la toxicomanie serait peut-être perçue de façon moins négative.


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3472 13 septembre 2017 à  13:30

PsyAgentDouble 
Agent sous couverture
France
4460
Date d'inscription: 21 Jul 2017
Messages: 445
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Patce que les schizo sont globalement bien perçu tu penses?

Vaut mieux être toxico que schizo. On m'a déjà demandé de faire un certificat pour un monsieur comme quoi il était asperger et pas schizo sinon il ne pouvait pas aller chercher ses petits enfants à l'école..

Par contre, j'adhere bien à la thèse génétique selon laquelle on a une propension à sombrer dans la dépendance.
Génétique plus environnement...le bon cerveau qui rencontre la bonne molécules et paf ça fait des chocapics.

Ça explique que tout le monde ne devienne pas accro quand bien même ils rencontrent les mêmes molécules et que nous soyons toxico avant de rencontrer la molécule.

Après y a aussi les circonstances qui s'offrent ou non les moyens de résister ( vue dure, traumatisme, parents décédés ou en train, ect...)


I Know my ego will fall
Right to the cracks in the wall
If I could not count on men to slap my ass anymore

Hors ligne

#3473 13 septembre 2017 à  14:22

charliz 
Péripatéticien.
800
Date d'inscription: 11 Jun 2017
Messages: 119

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Caïn a écrit

Pendant longtemps j'ai eu du mal avec cette caractérisation ('maladie')

Idem Charliz... J'ai un blème avec le terme mais je n'en vois pas d'autre. En fait ça marche par défaut. Mais je crois que l'on devrait préciser "maladie mentale", comme la paranoïa ou la schizophrénie... Un truc dans la tête que certains ont, qui les pousse à consommer, encore et encore...
Peut-être que si on arrivait à faire passer cette idée-là, la toxicomanie serait peut-être perçue de façon moins négative.

Dans le lien en question, à la première phrase , il précise maladie 'psychiatrique'.
Pour le reste, en effet, mais ils ne leurs viendraient pas à l'idée d'appeler les basejumpers ou ceux en costume d'écureuil qui risquent leurs vies peut-être encore plus qu'un ud et qui ne se voient pas vivre sans ça, des malades mentaux.. Bref, c'est assez délicat. Autant je le comprend, autant je ne l'accepte pas d'office.


Astronaute d'eau douce!... Bachi-bouzouk des Carpathes!..Mérinos mal peignés!..Ad hoc des prés !...Marmotte mal réveillée!...Végétalien!...

Hors ligne

#3474 13 septembre 2017 à  14:52

Ofélix khodo 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 07 Sep 2017
Messages: 36

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

C'est exactement de cela dont il s'agit. On est toxicomane avant de rencontrer la drogue.


Je confirme.[/i]

Dernière modification par Ofélix khodo (13 septembre 2017 à  15:06)

Hors ligne

#3475 13 septembre 2017 à  14:57

Coday34 
Nouveau membre
000
Date d'inscription: 12 Sep 2017
Messages: 6

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Bon ben voila j' ai quitté  mon fameux csapa , j' y suis allé vers 14 h sans hésiter , j' ai dit vouloir annuler mes 2 prochains rdv et donc mon suivi chez eux . Les 2 infirmières m' ont dit de venir parler dans un bureau , je leur ai expliqué que le docteur qui me suivait avait été très désagréable , moralisateur et pas du tout à mon écoute . Biensur elles étaient très génées et je leur ai bien dit que je n' attendais rien de leur part vu que c' est leur supérieur et que je savais aussi que tout cela allait être mis sur mon dos car addictologue donc docteur donc perfection et moi toxicomane donc malade donc coupable . Elles m' ont dit de l' appeler pour lui expliquer ( il n' est présent que le lundi et mardi ) , j' ai dit non , que demin ils avait leurs fameuses réunions de service et qu'elles pourraient lui expliquer elles . Que je n' avais plus du tout envie de parler avec ce genre de docteur et que heureusement ma ville regorgeait de médecins addicto psy ou autres bien plus aptes à m' encadrer . Fin de l' histoire et un sentiment de liberté qui s' installe depuis .

Hors ligne

#3476 13 septembre 2017 à  15:28

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Dans le lien en question, à la première phrase , il précise maladie 'psychiatrique'.
Pour le reste, en effet, mais ils ne leurs viendraient pas à l'idée d'appeler les basejumpers ou ceux en costume d'écureuil qui risquent leurs vies peut-être encore plus qu'un ud et qui ne se voient pas vivre sans ça, des malades mentaux.. Bref, c'est assez délicat. Autant je le comprend, autant je ne l'accepte pas d'office.

Complètement d'accord aussi, l'exemple des basejumpers est bien vu, comme tous ceux qui pratiquent les sports à risque, accro à l'adrénaline en fait.
Là où j'essayais de préciser c'est que lorsque l'on parle de maladie, dans l'inconscient collectif on va souvent retrouver les maladies infantiles (rubéole, jaunisse etc) ou les maladies de fin de vie, type cancer. Pas grand chose entre les deux. Et ça parait loin de l'addiction. Les maladies psychiatriques, c'est pas tout à fait ça non plus mais on s'en rapproche.

PAD

Parce que les schizo sont globalement bien perçus tu penses ?

Non évidemment. Mais si tu veux dans le terme "maladie", y compris mentales ou psychiatriques, tu as l'idée de fatalité. Le mec schizo, personne n'aurait l'idée de dire c'est de sa faute. Alors que le toxico, dans une société pourtant hyper victimaire, on le rend responsable, du moins en partie, de sa souffrance.
Genre le pharmacien qui te refuse de la codé en mode bien fait pour ta gueule si tu souffres c'est de ta faute.

Dernière modification par Caïn (13 septembre 2017 à  15:30)


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3477 13 septembre 2017 à  15:31

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Coday, bien joué. Mais j'espère que tu vas vite trouver un toubib compétent et à l'écoute.


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3478 13 septembre 2017 à  15:50

charliz 
Péripatéticien.
800
Date d'inscription: 11 Jun 2017
Messages: 119

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

Caïn a écrit

Complètement d'accord aussi, l'exemple des basejumpers est bien vu, comme tous ceux qui pratiquent les sports à risque, accro à l'adrénaline en fait.
Là où j'essayais de préciser c'est que lorsque l'on parle de maladie, dans l'inconscient collectif on va souvent retrouver les maladies infantiles (rubéole, jaunisse etc) ou les maladies de fin de vie, type cancer. Pas grand chose entre les deux. Et ça parait loin de l'addiction. Les maladies psychiatriques, c'est pas tout à fait ça non plus mais on s'en rapproche.

tu touches le coeur du probleme. La catégorie la plus appropriée est celle des 'maladies comportementales'...vous voyez le souci...


Astronaute d'eau douce!... Bachi-bouzouk des Carpathes!..Mérinos mal peignés!..Ad hoc des prés !...Marmotte mal réveillée!...Végétalien!...

Hors ligne

#3479 13 septembre 2017 à  15:59

Caïn 
Psycho sénior
4210
Date d'inscription: 04 Oct 2013
Messages: 1482
Blogs

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

charliz a écrit

tu touches le coeur du probleme. La catégorie la plus appropriée est celle des 'maladies comportementales'...vous voyez le souci...

Ha oui, bien vu ! Avec cette spécificité que dans l'addiction le remède est aussi le poison (ou disons la cause ou une des causes de la maladie)...


La drogue c'est de la merde, surtout quand t'en as plus.

Hors ligne

#3480 13 septembre 2017 à  16:17

Tatami 
Psycho junior
France
820
Date d'inscription: 09 Jul 2017
Messages: 235

Re: Dernière heure de gloire pour la codéine?

@Charliz,
Merci pour l'article certes hyper technique, mais très instructif.
Conclusion :
Les études cliniques qui montrent l’association de variations génétiques des diverses composantes du système opioïde et le risque d’addiction soulignent l’importance de ce système endogène dans l’addiction et ouvrent des perspectives thérapeutiques pour le développement de nouvelles stratégies pour le traitement de [b]cette importante maladie mentale qu’est l’addiction.

Il date de 2010, et sincèrement, moi ça ne me gène nullement que l'on me catalogue malade mentale si ça peut faire évoluer les mentalités et les découvertes de nouvelles  thérapies afin de nous guérir, nous soigner,  car notre ''volonté'' est impuissante, c'est un leurre. Il s'agit bien d'un dysfonctionnement de notre système opioïde endogène, par conséquent il est vain de nous taxer de (ir)responsables, fautifs, noms d'oiseaux...
Bon moi, ça me renforce dans ma décision de faire partie des milliers d'addictologue à bénéficier d'un TSO, plus de complexes, de culpabilité, se sentir diminuée, honteuse...Que de temps perdu, souffrance inutile, car ça ne rend pas plus fort bien au contraire ça affaiblit.

Caïn à écrit : ... Alors que le toxico, dans une société pourtant hyper victimaire, on le rend responsable, du moins en partie, de sa souffrance.
Genre le pharmacien qui te refuse de la codé en mode bien fait pour ta gueule si tu souffres c'est de ta faute.


Tout à fait d'accord, hélas nous y sommes tous confrontés au quotidien et ils sont nombreux à penser et agir de la sorte corde-pour-se-pendre , des Docteurs en pharmacie diplômés fache-non-non

EDIT : @OF : tu as fait le point alors ? Que comptes-tu faire ? Quand revois-tu l'addicto du CHU ? Tu es tjs réticente à l'idée de prendre un TSO ?
Te souhaite de trouver une solution OF. Tu me sembles être à bout.
Tatami

Dernière modification par Tatami (13 septembre 2017 à  16:24)


Vous pouvez échapper à la critique, en ne disant rien, en ne faisant rien, en ÉTANT RIEN !

Hors ligne

Écrire une réponse Remonter


Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

Réponses Discussion Vues Dernier message
11 3462 15 juin 2017 à  09:52
par Mélatonine2
2
[ Forum ] Sevrage - Codéine par Millésima
2750 26 décembre 2015 à  13:56
par Millésima
3
[ Forum ] FAQ de la Codéine par LOxyCestLaVie
3897 07 janvier 2015 à  00:38
par LOxyCestLaVie
    [ PsychoWIKI ] Codéine, effets, risques, témoignages
    [ PsychoWIKI ] Usage, abus et addiction à  la codéine et au tramadol
    [ QuizzZ ] Risquez vous une overdose d'opiacé ? (heroine, morphine, methadone) 6492 personnes ont déja passé ce quizzz !
    [ QuizzZ ] Testez vos connaissances sur les overdoses d'opiacés 3784 personnes ont déja passé ce quizzz !
Psychoactif en Images
Plus d'images psychoactives
'
En ce moment sur PsychoACTIF  flux RSS de Psychoactif
[ Psychoactif ]
Nouveau logiciel de message privé
07 septembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Psychoactif ]
Sujet du mois : La codéine sur ordonnance
07 septembre 2017Annonce de Equipe de PsychoACTIF
[ Appel à témoignage ]
Arret de la codéine sans ordonnance, qu'avez vous fait ?
Il y a 2hCommentaire de L'Apoticaire (16 réponses)
[ Forum UP ! ]
Tr : 1p-lsd + 6-apb + Thc
Il y a 17hDiscussion sans réponse depuis 12h
[ Forum ]
Descente - Deprime ecstasy ?
Il y a moins d'1mnCommentaire de Intervenant Nuit... dans [MDMA/Ecstasy...](14 réponses)
[ Forum ]
[coup de gueule] Stop au pharmacien-bashing !
Il y a 1h
14
Commentaire de lloigor dans [Codéine...](27 réponses)
[ Forum ]
Effets secondaires - Effets Codeine Sur Long Terme
Il y a 1hCommentaire de Recklinghausen dans [Codéine...](1 réponse)
[ Forum ]
Premier achat de beuh
Il y a 2hCommentaire de lloigor dans [Cannabis...](34 réponses)
[ Forum ]
Internet - Achat de drogues sur le deep web
Il y a 2h
57
Commentaire de MacWinDoux dans [Anonymat et sécurité...](738 réponses)
[ Forum ]
Santé - Exit la codéine sans ordo pour la douleur, comment la remplacer ?
Il y a 2hCommentaire de Recklinghausen dans [Codéine...](6 réponses)
[ Forum ]
Dosage - Besoin de conseil pour Un trip au tramadol
Il y a 2hCommentaire de les bons mélanges dans [Conseils en réduction...](3 réponses)
[ Forum ]
Un petit peu de bonnes nouvelles
Il y a 2hCommentaire de Recklinghausen dans [Familles, amoureux(eu...](1 réponse)
[ Blog ]
Une soirée
Il y a 4hNouveau blog de Ygrek dans [Autres]
[ Blog ]
Je rechute
Il y a 6hCommentaire de MIAOU44 dans le blog de MIAOU44 (33 commentaires)
[ Blog ]
TR Heroine en sniff + autre
Il y a 7hCommentaire de sud 2 france dans le blog de FADW (2 commentaires)
 
 [ QuizzZ ]
Evaluer la gravité de votre addiction
Dernier quizzZ à 03:30
  [ PsychoWIKI ]
Comment reconnaitre le psilocybe semilanceata
  [ Topic epinglé ]
(RdR) liens vers des sites qui recencent les ecstas testés
[ Nouveaux membres ]
AndyNimes30, BigTomate, MacWinDoux, grosbitos, Bonnie57, ibz1212, la guepe 777, Cyanhur, elisegendron1965 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
SONDAGE
Vous fumez du cannabis (herbe, shit...), avez vous déja essayé la vaporisation ?
 

Résultats | Archives
S'identifier

Mot de passe oublié

Morceaux choisis 

 Arret de la codéine sans ordonnance, qu'avez vous fait ?
par L'Apoticaire, le 25 Sep 2017
J'en consommais pas des masse de la codéine et de l'éthylmorphine, d'ailleurs j'étais carrément plus ethylmorphine que codéine, ça dure carrément plus longtemps et c'est pas exactement les mêmes effets. Je consommais très occasionnellement la codéine, mais je dois avouer que cet arrété m...[Lire la suite]
 Soirée trance, mdma, mxe/ mxp et après le vide .. l'hôpital
par Entropya, le 25 Sep 2017
Bonjour, je me présente, je suis une femme de 26 ans, et prenant des drogues de manière plutôt occasionnelle mais assez expérimentée pour des soirées techno, festival. A ce jour, j'ai déjà pris une trentaine de fois de la mdma, ne dépassant jamais la dose de 150mg (avec espace minimum de un...[Lire la suite]
Les autres morceaux choisis
Les dernières notations

Super TR dans [forum] Tr : 1p-lsd + 6-apb + Thc
(Il y a 3h)
Critique très judicieuse. J'intègre. Encore merci / neoneant dans [forum] [coup de gueule] Stop au pharmacien-bashing !
(Il y a 4h)
Arrête de te la raconter / away dans [forum] [coup de gueule] Stop au pharmacien-bashing !
(Il y a 5h)
J'approuve à 100 % Yoshi dans [forum] [coup de gueule] Stop au pharmacien-bashing !
(Il y a 5h)
TB post / away dans [forum] [coup de gueule] Stop au pharmacien-bashing !
(Il y a 5h)

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0