Suite à l'arret de la codéine sans ordonnance le 12 juillet, vous : - Arret de la codéine sans ordonnance, qu'avez vous fait ? / PsychoACTIF

Arret de la codéine sans ordonnance, qu'avez vous fait ?

Publié par ,
76384 vues, 108 réponses

Sondage

Suite à l'arret de la codéine sans ordonnance le 12 juillet, vous :

avez fait un sevrage sans aide de médecin
12% - 32
avez fait un sevrage en allant voir un médecin
7% - 18
avez continué la codéine en allant voir un seul médecin
9% - 23
avez continué la codéine en allant voir plusieu médecin
7% - 19
êtes passé au Suboxone (buprénorphine + naloxone)
1% - 4
êtes passé au dicodin
4% - 12
êtes passé au tramadol
9% - 24
êtes passé à la buprénorphine (subutrex)
8% - 21
avez acheté du kratom sur internet
7% - 18
avez acheté une drogue illégale (héroine...)
9% - 24
avez acheté de la codéine sur le deep web ou sur le web
8% - 20
êtes passé à la méthadone
1% - 3
autre
12% - 32

Total : 250

Dernière édition (24 septembre 2017 à  21:09)

myrte 
Nouveau membre
000
Inscrit le 19 Apr 2018
4 messages
Alcool dans "autres"??? Je ne comprends pas, en ce qui me concerne pas d'alcool.

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
2900
Inscrit le 19 Sep 2015
4221 messages

myrte a écrit

Alcool dans "autres"??? Je ne comprends pas, en ce qui me concerne pas d'alcool.

Non, à mon avis, "autres" ça peut vouloir dire : J'ai un stock de boites de codé depuis 2 ans et pour l'instant, je tape dedans...Ou, j'ai un pote à l'étranger qui m'en envoie régulièrement...Ou, j'ai un pharmacien compréhensif...Ou, je suis médecin et je me fais mes ordos...Que sais je encore? Autres, ça veut dire : Je me suis débrouillé, mais en dehors de ce qui est proposé ci dessus.... wink


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

C18H21NO3 
Nouveau membre
000
Inscrit le 05 Jul 2018
2 messages
Bonjour à tous et toutes. Depuis l'arrêt de la vente libre de codé, j'ai suivi mon bonhomme de chemin, et depuis un moment je voulais le raconter ici, peut-être un peu histoire de redonner espoir à celles et ceux qui "bricolent" encore dans leur coin faute d'avoir trouvé une écoute adéquate, et qui le vivent mal. Ce qui n'est pas nécessairement le cas de ces personnes, je le sais.

Donc je commence par le début: consommateur occasionnel de came à partir de 2008, j'ai commencer à ne plus contrôler ma conso vers 2010. En 2012 je fais du jour au lendemain un sevrage à la dure. (je sniffais la plupart du temps, je me suis jamais fixé). J'y arrive non sans peine, je sors l'heroïne de ma vie. J'y reviens un an et demi plus tard et rebelotte, plus de contrôle sur ma conso. Sauf que je ne suis pas près de revivre le iench', je jongle donc entre codéine (padéryl) et conso. Petit à petit je commence à moins consommer de came, et quand arrive l'interdiction de la vente libre, j'en consomme plus depuis quelques mois. Autant vous dire que ça tombe très mal cette affaire là!!. Je passe sur cette période héro, le sujet étant ailleurs.

Donc ce jour funeste commence par un beau coup de chatte quand même! Je suis en vacance, donc j'ai du stock, une vingtaine de boîte, et heureusement un pote me prévient, sans ça j'aurai été devant le fait accompli. Et vu l'intransigeance des pharmacies qui avaient trop peur de contourner la prohibition (je l'ai constaté ensuite, malgré les endroits très accueillant où je me fournissais, parfaitement au courant de ma démarche addiction/substitution), merci à lui!
Donc on est le 13 je peux pas rentrer avant le 25, et à ce moment là je consomme trois boîtes par jour. Je suis stable à cette dose depuis 2 ans à peu près. Comme on s'est quand même tous retrouvé devant le faite accompli, je panique, car malgré tout j'avais prévu de faire mon petit tour où j'étais en vacance, car avec mes 3 boites je n'avais pas du tout le compte. Je vous explique pas la panique, je suis chez des amis, je dois faire bonne figure et je suis en putain de stress de bâtard!!

Pas le choix je dois commencer par diminuer ma conso! Sur la dizaine de jours qu'il me reste, je diminue de moitié, je l'ai sévèrement senti, maintenant la situation était tellement "t'as pas le choix" que ça a été à peu près. Ce qui m'a permis de me rendre compte que j'étais bien au delà de ma zone de confort. Notamment une prise que j'ai supprimé sans problème. Petite parenthèse mathématique: Une boite du Dieu padé= 20 comprimés, 3 boîtes= 60 comprimés que je prenais en 4 fois, donc en prise de 15.
Donc à ce moment là j'en suis à une boîte et demi par jour, soit 30 cp

Donc quand je rentre dans ma chère ville, j'ai quasiment plus rien du tout. Je prend RDV immédiatement au CSAPA. Ils sont super réactif, on bave au téléphone sur cette mesure irresponsable prise dans l'émotion, par une ministre démagogique et incompétente, toussa toussa...Ceci dit j'ai mon RDV, mais il me manque une boîte pour l'attendre, et vu la diminution drastique que je me suis infligé, pas question d'aller plus loin. Je vais donc chiner à mes pharma habituelles, j'en avais trois qui m'en vendaient 5 chacune, l'une est très gentille mais me dit c'est pas possible, la 2eme le mec m'envois chier sévère, il pète un câble, alors que je misais particulièrement sur lui (certains se révèlent dans ces moments là d'ailleurs, tu penses compter sur eux, mais en fait non, pourtant il était vachement gentil quand il s'agissait de me prendre 13e par passage, bref). La dernière me sauve, et me vend une seule boîte; même raisonnement que l'autre, mais à l'inverse, j'y étais aller sans y croire c'était eux qui me tannaient tout le temps à diminuer, des fois ils me limitaient les ventes un moment c'était chiant. En fait il était vraiment concerné par mon cas, simplement juste maladroit. Donc j'ai de quoi tenir d'ici le RDV, je suis quand même stressé, c'est la 1ere fois que je fais appel à eux, je n'ai jamais été suivi. Et surtout la codé est le seul truc qui me fait oublier la came au mieux, quand je m'auto-médicamentais j'avais testé le sub', et ça marchait chez moi beaucoup moins bien.

Donc je déboule à ce RDV, je m'enregistre à l’accueil, et face au médecin du centre, (une interne en vrai, période estivale oblige), ça se passe très bien. Pour moi c'est décidé, je veux continuer la codé en dégressif et c'est tout. Mais là elle me dit une chose qui paraît plutôt censé, mais je vais faire une magistrale erreur de jugement: Voulez vous continuer le processus avec votre médecin traitant ? Si vous le connaissez bien, c'est peut-être le mieux.
Je le connais pas très bien ce toubib (jamais malade, je l'ai vu 2 fois en 5 ans pour des problèmes de dos), mais c'est le mec toujours en retard (bon signe chez un médecin même si c'est chiant), très ouvert sur la contraception des mineurs notamment, les SDF les roms et les sans pap' vont se faire soigner chez lui, ce qui est aussi bon signe. Donc je m’inquiète pas trop, je dis oui, et je repars avec une ordo qui me permet de prendre RDV pour le lendemain.

Le lendemain (enfin en faite je savais après avoir eu la secrétaire au tel bref) pas de bol, mais pas étonnant en cette période, il est en vacances. Donc j'ai sa remplaçante, une très jeune toubib. Parfaite. Elle a utilisé les termes adéquats, très compréhensives, encourageante (bravo pour votre diminution drastique toussa), je lui dit que je vais me stabiliser avec cette dose d'une boîte et demi par jour, parce que quand même maintenant que je suis revenu de vacances, je le sens vachement beaucoup! J'avais d'ailleurs hésiter à mentir, et dire que j'étais à 2. Finalement je l'ai pas fait, je m'en félicite aujourd'hui.

Donc j'ai mon ordo pour un mois, je vais à la pharmacie sympa, ils sont un peu perdu mais c'est quand même acté dans le futur: je serai remboursé! Viva la sécurita (pas celle-là, hein on c'est compris).
Donc je suis content.

Le mois passe et j'ai RDV avec mon toubib titulaire. Et là gros soucis. Il me dit que sa remplaçante a été bien gentille, que c'est pas possible, que si il dépasse les dose AMM il va payer lui même le surplus (je sais pas si c'est vrai mais bon) il me coupe, ne retient pas ce que je dis...Bref il a tout faux, mais alors tout ce qu'il ne faut pas faire!! La douche froide, je commence à m'exprimer peu clairement à balbutier Faut dire qu'au début de cette Histoire, je m'étais répété tout ce que j'allais expliquer, en revenant des années en arrière, et c'est ce que j'ai fait avec la remplaçante, avec qui le RDV a duré des plombes . Encore une fois, c'était top!! Mais là, je suis totalement pris au dépourvu. Une horreur. Je ressort donc en larme et en stress, sans rien du tout, avec une lettre de mon médecin traitant pour qu'un CSAPA me prenne en charge. Comme c'est gentil! Et comme la journée est trééééés avancé, je stress de ne rien avoir, mon ordo précédente étant pile poil ce qu'il fallait!!

J'apelle donc le CSAPA, je raconte le bordel, ils me fixent un RDV pour 18H et des pralines et c'est bien gentil à eux! J'ai RDV avec la même interne, désolé pour moi, qui me dit que bah tant pis on va reprendre le truc ici.

Tout se passe bien jusqu'en janvier donc, j'ai mon traitement dégressif, je baisse quand je le sens, je baisse pas quand je me sens pas c'est cool, j'ai maintenu la dose de 1.5 boîte quelques temps quand même.

Puis arrive une convoc' à la Secu. Ils m'avaient prévenu au centre, qu'à un moment la sécu me convoquerait pour faire le point et éventuellement passer à un protocole de soin, car on dépasse quand même furieusement les dose AMM.
Le point positif c'est que je n'aurai plus à avancer les médoc', car la sécu qui a aussi été surprise de cette interdiction pérrave, bah elle est dans le flou. Donc elle a autorisé que je sois remboursé, que je dépasse largement les doses thérapeutiques, mais même si je suis à la CMU, je dois avancé avec feuille de soin et tout le bazar Vu que je raquais à fond avant ça ne me dérangeait pas plus que ça, même  si je trouvais un peu humiliant d'avoir un statu à part. Mais bon là même si je m'attendais à la convoq' je suis en stress car les médecins conseils sont pas réputé pour avoir du tact, la plupart n'ont soigné personne depuis le siècle dernier, et toutes les connaissances qui avaient eu affaire à eux (pour des raisons professionnelles essentiellement), en gardaient un très très mauvais souvenir. Des médecins de droite quoi, et qui tout en tafant dans une planque absolue qui les paye grassement, ont une conception bien à eux du service public...Alors en addicto, autant vous dire que je n'en menais pas large du tout!!

Mais bon, n'étant pas qqun de particulièrement chanceux (c'est peu dire!) j'ai eu un autre jolie coup de chatasse. Je suis tombé sur le médecin conseil le plus cool du monde! Un vieux en fin de carrière, qui a surement une petite notion des conquêtes sociales de ces ancêtres en matière de santé notamment. Il m'encourage, me dit que le protocole suivra son cours, que je l'avance plus rien, et qu'on refait le point en Mars 2019.

Alors soyons clair, arrivé ce jours, y'a peu de chance que je sois prolongé si je ne suis pas sevré intégralement. Je suis aujd à 22cp par jours, et je prend mon temps pour réduire. Je veux pas me précipiter, parce que oui, je n'ai pas reconsommer de came, et c'est quand même mon objectif premier! Et elle me manque la came bordel elle me manque comme jamais, j'aimais tellement ça, plus que tout!!
Mais on verra à ce moment là, si au pire je dois passer au sub, j'aurai vachement diminue la codé, ce sera des dose moindre que quand j'étais à 60cp si j'avais choisi le sub' de suite. Même pas comparable en fait.

Je sais aussi que le plus dur sera de passer de peu à rien, et je sais surtout qu'à force de diminuer, je vais devoir forcément un moment ou un autre supprimer une prise. De 4 à 3 ça allait, mais de 3 à 2 ça risque de poser problème.

Mais peut-être aussi que je serai chaud et dans une conso suffisamment réduite pour faire un sevrage à la dure, je n'exclu pas non plus une hospitalisation pour en finir pour de bon...Ou peut-être que le protocole sera prolongé, ce n'est pas non plus à exclure.

Je verrai en tout cas, chaque chose en son temps. Merci de l'avoir lu jusqu'au bout, c'est un peu long. Bon courage à tous et toutes.
Reputation de ce post
 
Merci pour ce témoignage - Porygon
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)
 
j'ai tout lu, témoignage poignant !

Hors ligne

 

Malouter 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 12 Jul 2018
2 messages
Bonjour,

J'ai voté avoir continué la codéine avec un seul médecin.

Je n'en consomme qu'à effet antalgique couplé à un 500mg de paracétamol (ce que les urgentistes m'ont toujours donné notamment en cas de douleurs lombaires.)

Ma consommation était anecdotique. Une boîte de codoliprane nous faisait 1 mois voir plus avec mon conjoint.

Nous sommes migraineux tous les deux et hormis l ibuprofen ou les triptans (naramig. .. salut... realoax...) la codéine nous permettait d éviter la prise d anti migraineux qu'on supporte mal.

Je ne sais pas si je suis dépendante mais depuis que je suis allée à la pharmacie prendre cette boîte de codo pour nos migraines (et bordel pouvoir dormir quand mon crâne se fissurait) et qu'on m'a refusé l achat... Je suis psychologiquement déstabilisé.

J ai trouvé votre forum en cherchant si l Angleterre vendait des équivalents de codoliorane sans ordonnance puisque j y vais sous peu mais j ai bien l impression que je n aurais plus cette molécule dans mon sac en cas de besoin.

Mon médecin traitant refuse de m en prescrire plus d une boîte par trimestre et mon conjoint n ose pas demander à son doc vu que nos docs sont collègues.

L année dernière je me suis gravement  blessé à la cheville et son remplaçant m'a prescrit du tramadol. Seulement ce médoc me fait peur. Ça fait 8 mois que j ai 8 ou 9 boîtes je crois mais je n en ai pas prit un seul. Des amies atteintes de fibromyalgie n arrêtent de me mettre en garde sur l addiction... le doigts dans l engrenage... qu' une seule prise et c est foutu.

J ai déjà une personnalité facilement addict. Je me suis sevrée seule a la barbare du tabac et de l alcool à haute dose.

Je vous avoue que depuis l interdiction je ne sais plus comment gèrer ma douleur. Moi qui souffre aussi de syndrome pré menstruel je me retrouve à gober des ibuprofen qui me flinguent l estomac.

Voilà voilà...

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
2900
Inscrit le 19 Sep 2015
4221 messages
Salut,

Franchement, Malouter, je trouve que toi et ton conjoint vous vous stressez pour que dalle wink , vu la consommation plus que raisonnable et tout à fait conforme à son AMM que vous faites du codoliprane...

Si vos médecins sont si réticents que ça sur le codoliprane, c'est facile! Allez voir n'importe quel autre toubib en expliquant que le paracétamol seul ou l'ibuprofène ne suffisent pas à calmer vos douleurs et que vous êtes intolérants au Tramadol...Pour une boite/mois à 2 ya pas de quoi chier une pendule ou prévenir la brigade des stups lol

Amicalement

Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Malouter 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 12 Jul 2018
2 messages
Tu as raison Mascarpone.

J essaierais auprès de mon doc et s il freine encore ... bah... Je chercherai un 3eme doc. C est le désert médical ici mais bon.

Merci

Hors ligne

 

neo 
Nouveau Psycho
France
100
Inscrit le 10 Dec 2013
199 messages
C est bien ce que je pensais..la codeine est devenue la bete.noir et le tramadole le truc a la mode. On aurait voulu favoriser un medoc (labo?) Plutot qu un autre on n aurait pas mieux fait.
Et dire que c est grace a Mr sanofi que notre cher president a ete elu.
Bref, je melange peut etre tout, je suis sans doute un dangereux paranoiaque complotiste...qui sait...

I think it's time to go down!
I scream  you scream, we all scream for ice cream

Hors ligne

 

Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 13 Jul 2017
172 messages
Bonjour tout le monde,
J'avais répondu au sondage et je suis vachement étonné qu'il y est autant de monde à changer pour le tramadol qui, est délivré aussi sur ordonnance. Donc, je ne comprends pas. Car dans mon cas, le tramadol ne me fait rien ou presque.
J'ai été opéré il y a pas très longtemps, et on m'avait prescrit du tramadol ou l'on me donne qu'une boite, au lieu de 3. Après l'opération, on me prescrit du dafalgan codéine. Ensuite, une fois le traitement fini, j'ai toujours mal à ma blessure. J'appelle la secrétaire du chirurgien pour savoir s'il était possible de me prescrire encore des antidouleurs. Elle m'envoie par mail, la même ordonnance que j'ai eu pour le tramadol. Comme, j'ai perdu la toute première feuille, j'ai eu un doute, je regarde attentivement la date d'édition de l'ordonnance, et suivant la date c'était bien cette même feuille que j'ai eu la première fois.
Donc, je me dis "bon ok" je vais en pharmacie car j'ai tout de même mal...
J'ai hésité avant d'y aller, car ça sentait mauvais, mais dans mon esprit, j'y avais tout de même le droit. Je n'ai pas triché rien. Donc, je vais en pharmacie (pas celle ou je vais d'habitude, car je n'ai pas trop le temps en ce moment). Je donne l'ordonnance à la pharmacienne, qui prend ma carte vitale, puis regarde l'ordonnance et me regarde de travers (avec mon plâtre) me dit: "mais vous avez déjà utiliser cette ordonnance!?"
"Je réponds, oui possible, car la première ordonnance, je l'ai perdu, et on m'avait prescrit qu'une seule boite"
Je la voyais devenir très méfiante, et je la voyais dans son regard qu'elle ne voulait pas me les donner ou me dénoncer...
J'ai alors montré le mail de cette secrétaire ou elle me met en pièce jointe l'ordonnance. Elle le lit et regarde bien la date du mail.
J'ai dit, oui vous voyez elle m'a renvoyé la même ordonnance que j'ai déjà eu avant mon opération.
Donc, elle va chercher les médocs, valide le truc, et me dit : "attention, ne revenez pas avec cette ordonnance"
Je réponds: évidemment, je comprends.

Bref, est ce que les pharmacies ont le droit (ou non) d'accéder à toute mon historique avec ma carte vitale ?
Qu'est ce que je peux dire quand on me soupçonne de quelque chose ?
Car, ça me fait paniquer, j'ai toujours peur qu'on me chope pour rien. Car depuis qu'une pharmacienne a grillé que j'avais traficoté une ordonnance pour ensuite me dénonce au médecin. Bah, c'est sur que je ne referais pas cette connerie. Mais la, j'y suis pour rien.

Ensuite, quand j'aurai terminé mon traitement, je repasserai à la codéine prescrit par mon addicto. Je lui en ai déjà parlé de mon opération (d'ailleurs, il a vu mon plâtre) et qu'on m'avait prescrit codéine et tramadol. Pour, lui ça allait, il a apprit ça avec enthousiaste, sans me gronder smile
Par contre, il a réduit la quantité de codéine sad et que les triptans, on abandonne car c'est pas mieux pour mes migraines.

Est ce que ceux qui étaient à la codéine et ensuite passé au tramadol c'est mieux ?
Bon en même temps, j'en prends juste pour ma blessure, donc j'en prends pas 2 en même temps. J'en prends 1 comme c'est marqué sur l'ordonnance.
Après, je vois le tramadol est dosé à 37,5mg au lieu de 30mg pour la codeine, je me dis que c'est quand même puissant.
Après je lis sur internet que le tramadol est un dérivé de la codeine ? pourtant ça ne fait pas les mêmes effet.

Je me prends peut être la tête pour rien, mais je préfère en parler et ensuite voir vos réponses smile
Merci

Dernière modification par Exa (18 juillet 2018 à  18:07)

Hors ligne

 

Lea2108 
Banni
France
000
Inscrit le 30 Jun 2018
228 messages
Blogs
Waouh je savais pas que la Codéine rendait dépendant c’est dingue ce que je peux en apprendre ici ! Même les dafalgan codéine ? J’ai compris que ça se transforme en morphine j’etais pas au courant le doc il a donné ça comme ça je vais faire gaffe quand même je suis choquée je savais pas du tout

Hors ligne

 

Mascarpone 
Vieux clacos corse pas coulant
France
2900
Inscrit le 19 Sep 2015
4221 messages

Après je lis sur internet que le tramadol est un dérivé de la codeine ? p

Non, le tramadol n'est absolument pas un dérivé de la codéine.

La codéine est un opiacé naturel extrait du pavot, tout comme la morphine et l'opium (morphine et codéine étant des alcaloides naturels de l'opium)

Le tramadol est un médicament totalement synthétique (qui ne vient pas d'une plante donc) et qui, non seulement occupe les même récépteurs que les opiacés dans le cerveau, mais aussi a une action sur la sérotonine en plus tout comme certains anti dépresseurs)

En clair, le tramadol a plus d'inconvénients que la codéine niveau addiction, vu qu'il accroche au moins autant et qu'en plus, il a les mêmes inconvénients que les anti dépresseurs...Et puis, qu'on vous prescrive une molécule anti depressive alors que vous avez mal au genou suite à une chute vous trouvez ça naturel vous? big_smile


Qui pète plus haut que son cul, fini par se chier dessus!
Le pire con, c'est le vieux con, car on ne peut rien contre l'expérience!
Ce qui est bien chez les félés, c'est que de temps en temps ils laissent passer la lumière!

Hors ligne

 

Exa 
Nouveau Psycho
France
000
Inscrit le 13 Jul 2017
172 messages

Mascarpone a écrit

Après je lis sur internet que le tramadol est un dérivé de la codeine ? p

Non, le tramadol n'est absolument pas un dérivé de la codéine.

La codéine est un opiacé naturel extrait du pavot, tout comme la morphine et l'opium (morphine et codéine étant des alcaloides naturels de l'opium)

Le tramadol est un médicament totalement synthétique (qui ne vient pas d'une plante donc) et qui, non seulement occupe les même récépteurs que les opiacés dans le cerveau, mais aussi a une action sur la sérotonine en plus tout comme certains anti dépresseurs)

En clair, le tramadol a plus d'inconvénients que la codéine niveau addiction, vu qu'il accroche au moins autant et qu'en plus, il a les mêmes inconvénients que les anti dépresseurs...Et puis, qu'on vous prescrive une molécule anti depressive alors que vous avez mal au genou suite à une chute vous trouvez ça naturel vous? big_smile

Je comprends mes sauts d'humeur LOL
Mais, j'avais demandé d'avoir de la codéine à la place du tramadol, car je ne connaissais pas ce médicament. Et comme c'était pour une opération à la main, et avec ce que tu dis "Mascarpone", je ne comprends pas pourquoi le médecin me file le tramadol au lieu de la codéine.
Du coup, je prends ce qu'on m'a prescrit pour être en règle...
Mais c'est pas du tout naturel oui, c'est pour nous droguer. Ou, je ne sais pas si c'est fait exprès tout ça.

Hors ligne

 

Jerem563 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 09 Oct 2018
14 messages
Je consommais une boîte de tussipax par jour, depuis l'interdiction de juillet 2017 je tourne au seresta "une drogue clean" et gratos:smoke:

Hors ligne

 

Morfalou 
Nouveau membre
Suisse
000
Inscrit le 26 Nov 2018
4 messages
Moi je ne sais pas encore il me reste encore un bon mois de conso avant que les sirops a la Codeine s'arrete en Suisse . Makatussin doux nectar des dieux . Ordonnance janvier 2019

Vais aller au Drop in de Neuchatel pour demander la meta pour janvier , pas le choix

Dans 15 min la pharmacie en bas de chez moi va ouvrir .

Dernière modification par Morfalou (26 novembre 2018 à  07:48)

Hors ligne

 

mecedi 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 18 Mar 2019
1 message
Une catastrophe pour moi, comme pour beaucoup de gens qui souffrent de douleurs chroniques.
Je souffre de névralgie d'Arnold. Des douleurs qui me font des migraines en casque, me fait pleurer l'oeil droit, me fait vomir et m'invalide totalement si je laisse la crise s'installer.
J'avais essayé bien des choses avant qu'un médecin me prescrive le fameux médicament en K contenant de la codéine. Et je pouvais même aller le chercher sans ordonnance ! L'aubaine. C'était quand même mieux que d'appeler SOS médecin pour que le doc vienne à domicile me faire une piqûre. Chose que j'ai fait plusieurs fois.
Oui car si je laissais s'installer la douleur j'avais envie de m'enfoncer une perceuse dans le crâne.

En fait la codéine c'était tout bénéf pour moi car ça calmait super bien les douleurs et en plus ça m'apaisait énormément dans le sens où quand j'avais mal je devenais assez vite agressif... Je parle même pas des effets de bords des douleurs avec les jours suivants les crises qui devenaient insupportables. Dos bousillé par des contractures de partout.

Bien sûr j'allais souvent chez le médecin car le 600mg/50mg était déjà uniquement sous ordonnance donc pas de prob, mon médecin me faisait des "grosses" ordonnances renouvelables. Et en cas d'urgence j'allais chercher la boite de 300mg.
Sauf que, depuis cette fameuse loi les médecins sont devenus très réticents à me  faire des ordonnances renouvelables si bien qu'il m'est arrivé plusieurs fois de ne pas en avoir sous la main en cas de crise. Pire ça m'est arrivé d'oublier ma boite chez moi mais même avec mon ordonnance les pharmaciens m'ont refusés de me délivrer ma boite sous prétexte qu'on m'en avait filé une il y a 3 jours... "Oui ce sont les directives qu'on a reçu monsieur"...
Je ne compte même plus le nombre de médecins qui, depuis cette loi, m'ont juste filés du paracétamol en me disant qu'il valait mieux souffrir que de devenir un "drogué". Oui oui vous avez bien lu. Et pourtant j'y vais constamment avec mes IRM & scanner qui montre bien l'écrasement du nerf d'Arnold.

Bref aujourd'hui je suis dans la peur constante d'avoir mal où de ne pas trouver un médecin qui veut bien me faire mon ordonnance à temps car je bosse pas mal et j'ai des horaires un peu particulières.
Cette société marche à l'envers, toujours dans la répression. Interdisons tout mais ne nous attardons pas sur les causes, et encore moins sur les maux psychiques de nos jeunes.

Triste France.

Hors ligne

 

Daze
Banni
France
000
Inscrit le 22 Aug 2018
243 messages
Blogs
Mon medecin m'en prescrit assez facilement (j'en ai eu 3 boites pour le mois, de daffalgan 30mg codéiné pour maux de dos)

La vie est suffisamment étrange pour être vécue smile

Hors ligne

 

Matte-ton-TAG 
Nouveau membre
France
000
Inscrit le 12 Jun 2019
6 messages
Bonjour
Oui après m'être fait poliment jeter de deux pharmacies, j'ai finalement réussi à obtenir une boite de la part de la pharmacie de mon village (moins regardante) et une ordo que je fois aller chercher ce soir pour une autre boite.
La question reste cependant la même : comment vais je bien pouvoir me sevrer de cette merde?
Si quelqu'un(e) a des solutions je suis preneuse.
A nice day to you

Hors ligne

 

psychic 
Psycho junior
France
300
Inscrit le 27 Jul 2017
450 messages
exemple de la solution "autre"
/forum/uploads/images/1571/codeine.jpg

quand t'as mal t'as Contramal

Hors ligne

 

Cazale 
Ex-Opiomane/Benzohead
France
500
Inscrit le 06 Sep 2018
62 messages
Blogs
Salut à tous !
Perso j'ai voté passage au Suboxone. À l'époque j'ai parlé de mon addiction à mon psychiatre qui m'as dirigé vers un CSAPA. J'ai d'abord vu un éducateur spécialisé puis mon médecin addictologue avec qui ça se passe bien. Je suis passé du Suboxone à l'Orobupré récemment.

Que le trip soit long ou court m'importe peu...tant qu'il est intense.

Hors ligne

 

manu33 
Banni
France
031
Inscrit le 01 May 2020
4 messages

Funkanoïde a écrit

Si j'ai bien compris ce topic, la codéine est classée comme stupéfiant :

https://www.psychoactif.org/forum/t2413 … -2017.html

oui la codéine est un stupéfiant mais en fait cest le fait du faible dosage et pour faciliter son emploi quon la liste 1.

Sinon il faudrait faire les démarches pour un stup à chaque codoliprane...un peu lourd non?

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Appel à témoignage 
    Le manque de cannabis
    Il y a 18hCommentaire de prescripteur (66 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    Il y a 2jCommentaire de Stelli (45 réponses)
     Forum UP ! 
    Prise en charge par les professionel?
    Il y a 24hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Dépistage - Cannabinoïdes de synthèse et test urinaire
    Il y a 21hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Diazépam - Diazepam, demie vie, temps d'action
    Il y a moins d'1mnCommentaire de prescripteur dans [Benzodiazépines...]
    (5 réponses)
     Forum 
    La micropoint, qu'est ce que c'est ?
    Il y a 37mnCommentaire de Mush25 dans [LSD 25...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Buprenorphine
    Il y a 1hCommentaire de canaha dans [Opiacés et opioïdes...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Sniffer - Flash possible en sniffant ?
    Il y a 3hCommentaire de Chemi971 dans [Cocaïne-Crack...]
    (10 réponses)
     Forum 
    Dosage - TUSSIPAX SIROP, CONSEIL POUR ÉVITER LES PROBLÈMES
    Il y a 6hCommentaire de Mammon Tobin dans [Codéine et dihydrocod...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Moisissure/Contamination - C'est quoi ça ?
    Il y a 6hCommentaire de kinoacid dans [Psilocybe - Champigno...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Overdose - Première presque overdose
    Il y a 7hCommentaire de Zamlolo dans [Heroïne...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Tramadoll plus dafalgan codéiné
    Il y a 7hCommentaire de Crépuscule dans [Opiacés et opioïdes...]
    (6 réponses)
     Blog 
    Ces nuits blanches qui éclairent ce qu'on cache dans le noir
    Il y a 23hNouveau blog de EmmaMerlin dans [Carnet de bord]
     Blog 
    "Lettre intime aux toxicomanes"
    Il y a 1jNouveau blog de Ecume dans [Tranche de vie]
     Blog 
    Méthadone
    Il y a 1jNouveau blog de Cris dans [En passant]
     
      QuizzZ 
    Consommez-vous le MDMA/Ecstasy à moindre risque ?
    Dernier quizzZ à 06:05
     PsychoWIKI 
    CBD (Cannabidiol), effets, risques, témoignages
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    naastha, Pheny, canaha, Calypso5, LaPotion nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     La pipe universelle : nouvel outil pour réduire les risques et dommages liés à l'inhalation
    par LLoigor, le 13 Sep 2020
    Bon j'ai enfin pu tester cette nouvelle pipe de SAFE. La voilà : J'ai un questionnaire que je vais leur renvoyer avec ceux des personnes a qui j'ai passé une pipe pour qu'ils testent aussi. Moi je l'ai testé avec de la méthamphétamine, mais hélas et j'en avais parlé avec une personne...[Lire la suite]
     TSO Codéine ==> Buprénorphine
    par alex92200, le 12 Sep 2020
    Bonjour à tous, Je reviens 2 ans plus tard pour donner des nouvelles et puis peut-être qu'un petit UP après tout ce temps passé pourra en aider certains qui se posaient les mêmes questions que moi. J'aborderais mon message sous deux formes : personnelle et le TSO en lui même. Au niveau pe...[Lire la suite]
     Témoignage sur l'hyperèmèse cannabinoïde
    par Catelya63, le 11 Sep 2020
    Salut à tous. Je viens poster mon témoignage sur le syndrome d'hyperèmèse cannabinoïde, pour expliquer et en espérant que ça puisse aider si quelqu'un était dans ce cas. J'étais consommatrice de cana depuis mes 15 ans, j'en ai aujourd'hui 24, et j'ai stoppé cette année. Presque 9 ans de...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    +100 dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 57mn)
    Merci pour ton intervention dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 57mn)
    w0w merci ! Johan dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 12h)
    +1 dans [forum] Retour du gabon :)
    (Il y a 15h)
    Compte rendu très documenté (Prescripteur) dans [forum] Zolpidem et croisement
    (Il y a 20h)

    Pied de page des forums