Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez / PsychoACTIF

Votre avis sur les centres de soins (CSAPA) que vous fréquentez

Publié par ,
154595 vues, 272 réponses
Na 
Banni
210
Lieu: Terre de synapse en transit
Date d'inscription: 25 Jul 2018
Messages: 97
J'en ai fait quelques uns à plusieurs endroit, c'est pas tout à fait pareil en tout point d'un csapa à l'autre mais dans le fond c'est le même principe : aider le patient dans sa consommation et dans sa vie.

A chaque fois de mon côté ça s'est plutôt bien passé, un personnel pas trop sévère, sympa des fois, sans pour autant être trop compréhenssif ni ignard, ça dépend de l'intervenant quoi, du degré de jugement ou de son apparente abscence.

On m'a jamais pousser pour faire un sevrage auxquel je me sentais pas pret de subir, c'est beaucoup dans l'accompagnement fréquent, il y a des groupes parfois pour faire des activités - des groupes de paroles aussi je crois - avec les autres patients, il y a les psys, les gens que tu croise, le personnel ; ça peut briser aimablement une solitude cristallisé par la conso, mais bon c'est pas un miracle perpétuel offert à la souffrance ineffable.

Perso j'y suis toujours allé pour avoir ma dose et me casser. Ah et pour mes scéances de psy. Donc je sais pas ce que ça vaut les activités/meeting et tout, je mêle pas trop aux autres d'ordinaire, ou avec recul.

Et la seule fois où j'ai eu un problème c'était quand le csapa (d'orléans) ne pouvait pas me trouver de place dans une clinique addicto, parce qu'en gros les drogués étaient denrée périssable à leur yeux (c'est des gens qui gèrent ce pan du systême je veux dire, par contre pour l'alcool ou PIRE le cannabis il y avait de la place en cure...).

Je veux pas salir ce centre, a part sur ce point il était bien, mais c'est la région où il est, ça aide pas ; puis bon c'est ptet plus la même misère ajd. Mais j'en doute bien sûr.

Posté pour le goût de la plaie©.

Hors ligne


Porygon 
Animateur PsychoACTIF
France
1500
Lieu: Toulouse
Date d'inscription: 20 Jan 2015
Messages: 1327
Blogs
Salut,
Perso le csapa clémence isaure à toulouse j'ai pas kiffé, le psy je l'aimais pas.

Par contre Arpade c'est le top.
Pour l'instant j'ai vu que l’infirmière (mais plusieurs fois) elle est super sympa, quand j'étais en galère elle à appeler un caarud pour expliquer ma situation, elle m'a rappelé, elle est bienveillante et non jugeante franchement le top, en plus la secrétaire est sympa et le bâtiment est clean de chez clean franchement le top du top comparer à clémence isaure.

Je dois aller voir la médecin début septembre pour une initiation à la métha mais je sais que ça va bien se passer.
Pour l'instant je vois que l’infirmière mais franchement elle est génial et ça se voit que c'est une équipe sympathique, les médecins et psys te disent bonjours alors que je l'ai ai jamais vu enfin ça peut paraître con mais j'adore aller là-bas smile

Porygon,

Sound System owner
Aussi modérateur de la chaîne twitch Marou_Dz
Vous pouvez me retrouver sur le twitch game aha

Hors ligne


Nils1984
Psycho[[A]]
France
2810
Date d'inscription: 12 Aug 2018
Messages: 89
Blogs
J'ai tjrs été entouré de potes qui râlaient constamment sur les équipes soignantes (CSAPA de Nantes, de Valence et de Lyon) mais c'était histoire de... pour le principe.
En ce qui me concerne j'ai tjrs eu de très bon rapports avec les infirmiers/infirmières, des rapports difficiles avec les médecins et des rapports carrément houleux avec les psy. En ce qui concerne les équipes en infirmerie, le problème est le lien qu'il faut savoir distancer : un infirmier au Triangle de Nantes m'a soutenu à un tel point qu'il devenait presque un pote. Et pour les infirmières, c'est autre chose encore évidemment. Deux infirmières de Lyon et moi avons été très liés, l'une des deux a gardé un lien avec moi après le départ de ma post-cure, nous nous sommes écrits de longs mois jusqu'à ce que le désir s'installe progressivement. Mais elle a freiné direct, bien sûr. A la post-cure, nous avions le même age. Elle m'avait mis en garde: "si tu reviens à la F.... (post-cure), je ne pourrais plus être ta référente (oui on se tutoyais) et on devra s"éviter"". En gros retourner là-bas était risqué. Car pour elle les choses avaient tjrs été claires: il ne se passera jamais rien. J'y suis retourné quand même. Un désastre. et la revoir de tps à autres au csapa était dur. Du coup j'ai changé de csapa (mais tjrs la même assos)
big_smile

Dernière modification par Nils1984 (13 août 2018 à  10:33)


Chez moi c'est le chaos qui nait de l'ordre

Hors ligne


Lea2108 
Banni
France
512
Date d'inscription: 30 Jun 2018
Messages: 228
Blogs
Le csapa avignon sud est au top !
Les locaux sont nickels, les docteurs sont à l’ecoute et prennent le temps de tout décrypter, le médecin qui m’a reçu a été vraiment top m’a tout expliqué et m’a assurer que ça sera fait à mon rythme et sans douleur ( sevrage benzo ) une super équipe présente qui m’a déjà redonné rendez-vous un bon suivi s’annonce.
Même si la distance fait que je serais aussi suivie en cmp.
Mais un super csapa franchement j’avais une grosse appréhension surtout après celui d’Avignon Nord et la c’est le jour et la nuit.
Ils sont tous accueuillant même mon mari pas habitué à ces structures s’y est bien senti.
Voilà hésitez pas pour ceux qui sont dans ce secteur.
Léa

Hors ligne


blzbth 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 28 Dec 2016
Messages: 13
Pour ce qui est de Vichy, c'est le grand écart : un infirmier Génial, on sent l'homme réellement investi,prét à donner de sa personne, limite au delà du pro tout en le restant totalement. Il a fait beaucoup pour une amie et moi,un réel soutient. Parcontre le médecin, pour ceux qui verront la référence, il me fait penser au gendarme en carton qui hoche la tête dans "la soupe aux choux". Et cette avis est loin d'être personnel. Son vocabulaire semble se limiter à un dizaine de mots et malgré des dizaines d'entretiens avec, chacun semble identique. Et il refuse de prendre le relais de mon psychiatre que je vais voir uniquement pour mes ordos, c'est moi qui me fait mon traitement,mon psy étant allumé il me note ce que je lui demande et quand je parle d'apocalypse éminente, il me dit être tout à fait d'accord et aussi ok quand je lui que je rèverais d'annihiler l'humanité, moi le premier... Enfin ça c'était l'anecdote mais je serais curieux de savoir si le médecin du CSAPA à refusé car il ne peut pas ou par flemme ? Et sinon j'ai eu de bons échos concernant la psychologue globalement. Mais globalement, je suis vraiment satisfait de leurs soutiens malgré je me répète, le médecin semblant s'être égaré ou en pleine photosynthèse. Et sinon,niveau drogue, ils n'y connaissent globalement (genre amalgame c/crack,...)

Parcontre : puis je m'exprimer comme ça ? Mes propos étant assimilablent à de la diffamation... Si un habitué peut me dire.

Hors ligne


blzbth 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 28 Dec 2016
Messages: 13
Aprés,j'ignore si ça touche spécifiquement vichy, le milieu rural ou que c'est aléatoire mais pour bien s'entourer à vichy,il faut vraiment "tapé" dans tout les services lié à l'addicto (le service addicto de l'hopital,c'est carnaval, l'addicto tient absolument à faire des parallèles entre les contes de fées et la vie de patients,j'ai eu droit 4 fois à Pierre et le haricot magique, et je n'était absolument pas réceptif et elle continuait, trés spécial) etj'en ai d'autre mais doit y avoir une section ? Et Pourtant j'ai connu l'HP, des 2 côtés,mon frère étant infirmier orienté psy, il a 5 d'umd et j'ai eu l'occasion de faire 3
semaines de stages d'observation dans son job d'infirmier psy à domicile, bouleversant. Je raconte ça car la substance va souvent de paire avec cette univers.

Hors ligne


SafeManTrip 
La dépersonnalisation peu vous faire avancer
France
1001
Lieu: Après arrêt l'effet perdure...
Date d'inscription: 21 Sep 2017
Messages: 310
Blogs
Bonjour, je suis polytoxicomane ayant déja fait 4 cures
J'ai finalement pu caller au bout d'un mois ou 2 un RDV avec une Doctoresse addicto à l'hopital paul brousse,
ayant eu 10 minutes de retard et ne voulant pas faire la cure, la discussion fut coupé net et  je n'ai eu le droit en sortant à rien pas meme une ordo revu...

Alors machine a sous les cures? ou Doctoresse a raison, je pense que si je fait une cure je recule pour mieux sauter.

A un moment dans sa vie faut savoir s'assumer sans s'assomer en homme majeur et vacciné
qui peut juger si je dois arrêter les stimulants (RC)?

La  precédente addicto m'as abonné aux parcours mensuel vers la case généraliste.
le subutex est un autre probleme mais si je devais en garder qu'une ca serai l'amphétamines, que  de bienêtre et de sociabilité sans trop de débordement.... bon j'arrete ma PUB je veux pas promouvoir les stims il ont aussi leurs descente et tout ce qui s'en suit

aller prennez soin de vous
++

- Ce n'est pas la serpe qui fait le druide (en musique)
- Celui qui tire les ficelles n'as pas intérêt de prêter sa croix de bois   
... -SafeManTrip

Hors ligne


Anonyme6408
Invité

bon j'arrete ma PUB je veux pas promouvoir les stims il ont aussi leurs descente et tout ce qui s'en suit

Sans compter que le corps prend 10 ans dans la gueule en assez peu de temps

la discussion fut coupé net et  je n'ai eu le droit en sortant à rien pas meme une ordo revu...

Et tu t'attendais à quoi comme prescription au juste ? Tu souhaitais qu'elle reprenne le suivi pour le subutex ou bien t'étais censé te faire prescrire des médocs en lien avec tes prises de stims ?


SafeManTrip 
La dépersonnalisation peu vous faire avancer
France
1001
Lieu: Après arrêt l'effet perdure...
Date d'inscription: 21 Sep 2017
Messages: 310
Blogs

Anonyme6408 a écrit

Et tu t'attendais à quoi comme prescription au juste ? Tu souhaitais qu'elle reprenne le suivi pour le subutex ou bien t'étais censé te faire prescrire des médocs en lien avec tes prises de stims ?

Un réajustement subutex de 2mg > 8mg ou plus
Je connais pas de substitut au stimulant à part la ritaline (et encore). Toi si?

et surtout une autre anti depresseur (sauf ceux de la catégorie seroplex, bloque ejaculation chez moi)
actuellement sous mirtrazapine qui m'endort pas mal et parfois procure qq hallucination. je le tolère bien mais je pense qu'il ne joue pas son role d'AD sur moi

mais je comprend qu'elle puisse pas le faire sans me connaître un minimum.

voila
merci si tu connais des molécules safe en dehors subu pour remplacer stim je cherche...


- Ce n'est pas la serpe qui fait le druide (en musique)
- Celui qui tire les ficelles n'as pas intérêt de prêter sa croix de bois   
... -SafeManTrip

Hors ligne


Anonyme6408
Invité
Tout fout le camp au CSAPA de Foix...

J'avais déjà évoqué cette doctoresse arrivée en juillet, son ton moralisateur, sa lenteur, sa condescendance...

J'y suis allé ce matin, rien n'a changé. J'avais rdv à 10h, je suis finalement passé à 12h45. Madame a fait passer en tout et pour tout 4 personnes en l'espace de 2h30.

Pas une excuse pour le retard, rien, elle me reproche d'être speed. Je baisse la bupré de 6 à 5mg, et ayant peur que ça induise une anxiété (comme ça m'avait fait pour le passage de 8 à 6mg), je demande s'il est possible d'avoir une boîte de Seresta, un truc pas trop bourrin donc. Refus catégorique de sa part, vous comprenez "vous êtes addict à vie ce serait la pire chose à faire vous replongeriez aussitôt". Côté infantilisation et approche déterministe de la vie elle se pose là. S'ensuivent 30 longues minutes à me faire la morale. À la fin bien obligé de lui balancer quelques vérités à la gueule.

Bref, pour le suivi je vais retourner voir mon médecin traitant. Encore moi ça va je suis à peu près stabilisé. Mais y a pleins d'UD fréquentant ce CSAPA dans des situations parfois dramatiques qui eux aussi se barrent, sans forcément de solution de repli, marre de se faire traiter comme des gamins, marre des questions intrusives, marre qu'elle considère que puisque on est UDs forcément on a rien à faire donc on peut attendre 2/3/4/5 heures en salle d'attente.

En attendant, à force de laisser des gens repartir sans avoir pu honorer son rdv dans les temps (et prescrire des TSO au passage) je peux vous assurer que les dealers d'héro ne se sont jamais aussi bien portés en Ariège.

Dramatique, putain.
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

C21H23NO5 
Nouveau membre
France
100
Date d'inscription: 05 Aug 2018
Messages: 15

Lilas24 a écrit

Bonjour,

J'ai vu mon addicto hier, sans rendez-vous puisque c'est l'été, et comme l'ai lu un avis un peu mitigé sur mon centre, je vais en faire une pub d'enfer.

Quel centre en France reçoit sans rendez-vous pour la 1ere fois de 8 à 10H le matin du lundi au vendredi, même l'été ?...le CSAPA de Sainte Anne à Paris. On y entre par l'extérieur, pas par l'hôpital.

Alors oui, c'est un grand centre, il y au plusieurs addicto (dont la mienne dont l'aide a été et est encore inestimable), des internes, des infirmiers, des psychologues attachés et d'autres (au moins 1, le mien, il est top en matière de TCC) parce qu'ils font leur thèse.

La 1ère fois, on est par reçu par un infirmier qui ouvre le dossier mais ne fait aucun commentaire. Il n'y a pas de barrage comme j'ai pu le lire pour certains centres par un infirmier ou un éducateur, on voit l'addicto dès que le dossier est ouvert par l'infirmier.

On y soigne tout type d'addiction de la plus lourde à la cigarette aux jeux d'argent (j'ai vu sur une affichette qu'il y avait une réunion hebdomadaire sur le sujet). On y croise toute sorte de gens, des personnes cassées par les drogues, des jeunes, des actifs, des quadras, quinqua et plus.

A mon dernier rendez-vous avant les vacances, j'ai été très touchée car mon addicto a reçu en urgence et en dehors des horaires pour un 1er rendez vous une vieille dame qui avait l'air d'avoir 80 ans. Je me suis demandée de quelle dépendance elle pouvait souffrir. Alors certes, j'ai été reçue avec une heure de retard mais cette addicto est tellement bienveillante que je sais qu'il était sans doute essentiel d'aider cette vieille dame tout de suite.

Il y a des réunions interne où chacun évoque ses cas. C'est comme cela que j'ai su après coup que certains collègues de mon addicto pensaient qu'on courrait à l'échec à faire un sevrage dégressif de la codéine plutôt qu'un TSO et j'espère que depuis elle leur a rappelé qu'il ne fallait pas porter d'oeillères et que chaque patient était différent.

Bref, je suis heureuse de fréquenter ce centre. Hier, ça faisait exactement un an que j'y avais été pour la 1ère fois. L'infirmier de permanence était le même que celui qui m'avait reçu avec tant de bienveillance, alors que je pleurais toutes les larmes de mon corps il y a un an. Il n'a pas changé. Quant à mon addicto, je sais qu'elle ne va pas me laisser dans la nature, même si j'ai fini mon sevrage dégressif. C'est elle qui a diagnostiqué mon trouble anxieux et je ne suis pas prête à arrêter d'aller au centre car j'ai encore peur de la rechute.

Sérieux j'y vais depuis plusieurs mois et je suis curieuse de connaître le nom de ton médecin en MP parce que mon expérience du lieu est bien différente malheureusement

Hors ligne


Dextro 
Psycho junior
France
2950
Date d'inscription: 25 Jun 2018
Messages: 251
Blogs

Anonyme6408 a écrit

Tout fout le camp au CSAPA de Foix...

J'avais déjà évoqué cette doctoresse arrivée en juillet, son ton moralisateur, sa lenteur, sa condescendance...

J'y suis allé ce matin, rien n'a changé. J'avais rdv à 10h, je suis finalement passé à 12h45. Madame a fait passer en tout et pour tout 4 personnes en l'espace de 2h30.

Pas une excuse pour le retard, rien, elle me reproche d'être speed. Je baisse la bupré de 6 à 5mg, et ayant peur que ça induise une anxiété (comme ça m'avait fait pour le passage de 8 à 6mg), je demande s'il est possible d'avoir une boîte de Seresta, un truc pas trop bourrin donc. Refus catégorique de sa part, vous comprenez "vous êtes addict à vie ce serait la pire chose à faire vous replongeriez aussitôt". Côté infantilisation et approche déterministe de la vie elle se pose là. S'ensuivent 30 longues minutes à me faire la morale. À la fin bien obligé de lui balancer quelques vérités à la gueule.

Bref, pour le suivi je vais retourner voir mon médecin traitant. Encore moi ça va je suis à peu près stabilisé. Mais y a pleins d'UD fréquentant ce CSAPA dans des situations parfois dramatiques qui eux aussi se barrent, sans forcément de solution de repli, marre de se faire traiter comme des gamins, marre des questions intrusives, marre qu'elle considère que puisque on est UDs forcément on a rien à faire donc on peut attendre 2/3/4/5 heures en salle d'attente.

En attendant, à force de laisser des gens repartir sans avoir pu honorer son rdv dans les temps (et prescrire des TSO au passage) je peux vous assurer que les dealers d'héro ne se sont jamais aussi bien portés en Ariège.

Dramatique, putain.

Ah l'Ariège.. De belles montagnes, de beaux villages, de beaux châteaux Cathares... et c'est là que finissent les malchanceux 68ares , routards, punks à chiens échoués au pays des clopes et de l'alcool pas cher (Andorre frontalier)..  Ca c'était pour la petite histoire.

Tu n'es pas la première personne à parler de l'incompétence du csapa de Foix. Encore une fois je réponds : GO TOULOUSE! Une petite heure de train et le Csapa est près de la gare, rue des Champs Élysées ou le Caarud rue Clémence Isaure (pour le "bus" méthadone). Ils sont vraiment bien les médecins là bas, surtout un jeune. Ils ne rechignent pas à prescrire ce qui peut aider à aller mieux, du moment qu'on a la tête un minimum sur les épaules. J'ai ressenti une vraie confiance avec ce jeune médecin que je n'ai jamais ressenti avec d'autres addictos.


"Les pommes, les poires, certes... mais... les scoubidou-bidou-wap."

Hors ligne


Chêne 
Nouveau Psycho
France
2300
Date d'inscription: 22 Nov 2018
Messages: 190
Salut Dextro,

Tu as eu d'autres retours sur le CSAPA de Foix ? De personnes que tu connais IRL ou de membres du forum ?

Aller à Toulouse c'est assez contraignant pour moi niveau horaires et thunes (encore plus depuis que je suis père). Dans la mesure où je déborde pas trop avec mon traitement mon médecin traitant est d'accord pour gérer le suivi donc la situation s'est plutôt bien stabilisée. Ça me soulage de ne plus avoir affaire à cette conne d'addicto.

Hors ligne


loizeau-lyr 
Nouveau membre
France
410
Date d'inscription: 27 Dec 2018
Messages: 47
salut à tous/tes!

bah moi le CSAPA que j'ai fréquenté en 2016, centre DIDE (hôpital marchant) à toulouse était bien naze j'ai trouvé! je sais pas si c'est partt pareil mais l'inclusion a duré des mois (4 ou5) pour que dalle (des rdv inutiles complets avec un addicto qui ont bien entamé ma détermination.. et au moment du switch ils m'ont filé 20 mg pour doser 24 mg de sub.. voilà quoi! alors on a augmenté de 10 par semaine mais je vous laisse imaginer la partie de plaisir que ça a été...

nos meilleurs amis? yaka, faukon...

Hors ligne


Mecrupulent 
Metalized Benzohead
France
700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 28 Oct 2017
Messages: 153
Salut,

Sorry je déterre un peu le thread pour ne pas le laisser mourir, et car je relisais un sujet sur l'interdiction de la codé dans lequel Pierre disait que pour cette année PA essaierait de créer un "comparateur de CSAPA" (pour ceux qui tâtent en codage je vous laisse l'idée pour en faire une application, mais je prends 10 % lol)

Je fréquentais dernièrement le CSAPA de Vannes en Morbihan, nommé Douar (terre) Nevez (nouveau).
J'en suis satisfait, leur principal bâtiment est propre, ça tourne plutôt bien on obtient assez facilement des RDVs et les retards sont rares. De plus le personnel semble suivre des formations très régulièrement, en tout cas ils ont de véritables addictos et un super psychiatre. Aucun jugement de la part du personnel médecins, infirmiers, secrétaires...
Petit bémol : ils ont une permanence sur une autre commune et les locaux sont apparemment moins agréables, mais c'est le même personnel donc pour moi ça compte pas tongue

Peace

Mecru punk2

... mais ce n'est que mon avis, on peut en discuter ! :-)

"To craft the Dark Art we used our soul
Emotions bleed, but we stay strong !"

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
8600
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2251
Blogs
Yop Tout Lalonde

Douar nevez, de base c à lorient! C'est le premier csapa Que j'ai fréquenté, y a deja un paquet d'année !

L'accueil etait sympa, mais Ca ne l'avait pas fait Avec mon addicto ...
un pote y est suivi et Ca se passe tres bien, il est sous sub, comme Moi à l'époque

Je sais pas comment ils sont Pour la metha, j crois pas qu'ils aient de pharma si ?

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne


Mecrupulent 
Metalized Benzohead
France
700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 28 Oct 2017
Messages: 153
Ah je l'ignorais merci smile

Bah écoute à Vannes, ils ont une armoire renforcée étiquetée "Méthadone". Pour les autres centres je sais pô thinking Après si à Vannes ils ont ils doivent avoir à Lorient j'imagine...

Dernière modification par Mecrupulent (22 janvier 2019 à  23:11)


... mais ce n'est que mon avis, on peut en discuter ! :-)

"To craft the Dark Art we used our soul
Emotions bleed, but we stay strong !"

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho junior
400
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 465
Yep. A Ploërmel ils n'en ont pas. Il faut passer à la pharmacie (qui peux être arrangente selon le
nombre de tps ou tu y va..)

À+ les Psycho

Rhodium forever !
falling, floating, flying..

l'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex

Hors ligne


pierre
Administrateur
12600
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13382
Blogs

loizeau-lyr a écrit

voilà quoi! alors on a augmenté de 10 par semaine mais je vous laisse imaginer la partie de plaisir que ça a été...

Tu dis qu'ils t'on augmenté de 10 par semaine ???? Encore une bande d'incompétents...

Hors ligne


loizeau-lyr 
Nouveau membre
France
410
Date d'inscription: 27 Dec 2018
Messages: 47

pierre a écrit

Tu dis qu'ils t'on augmenté de 10 par semaine ???? Encore une bande d'incompétents...

oui, et pour arriver à 140 mg (énooorme) dont je n'avais pas besoin.. la métha m'a rendue apathique, m'a fait prendre 20kg par ailleurs.. en fait au moment du switch j'ai vécu ce que certains appellent le "deuil" du mode de consommation.. je sniffais le sub, j'avais pris l'habitude de prendre une trace avant de faire quoi que ce soit.. la dépression énorme que j'ai vécu après a été essentiellement due à ça je pense, une sorte de Paws.. ça me colle en rogne que personne ne m'ait proposé d'arrêter simplement, tout ça serait derrière moi maintenant.. mais ce qui est fait est fait.
amitiés


nos meilleurs amis? yaka, faukon...

Hors ligne


Nemesia 
Magicien d'Oz
France
1400
Lieu: Valence
Date d'inscription: 21 May 2017
Messages: 176
Salut,

Je vais au CSAPA/CAARUD Tempo de Valence.

L'équipe est super accueillante, toujours le sourire et bien informée sur la RdR.

Ils proposent également l'analyse de produits gratuitement.

Dernière modification par Nemesia (15 février 2019 à  13:08)


Si les portes de la perception étaient nettoyées, chaque chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est, infinie. William Blake

Hors ligne


bazukero 
Psycho junior
610
Date d'inscription: 14 Nov 2012
Messages: 230
a Niort une equipe vraiement au top!
et je souhaite une super retraite tres largement merité a ma doctoresse preferé, qui a si bien su me redonner joie et goue de vivre...

Hors ligne


marvin rouge 
Psycho junior
400
Lieu: nowhere
Date d'inscription: 05 Jun 2012
Messages: 465
Yep à Niort ils sont cools

Rhodium forever !
falling, floating, flying..

l'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voix bien qu'avec le coeur ! St Ex

Hors ligne


ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
1400
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1813
Blogs
perpignan csapa aline vinot performant, rapide, systeme qui ne neccesitte pas de revoir le médecin à chaque fois - on passe par l'infirmerie et quand on connait les bons horaires generalement on est servi live. La semaine passée j'ai recup mon traitement en 10 minutes; C'est pas mal a ceci pres que le checkpiss est chez eux absolument systematique.

En relais en IDF, je suis passé par deux csapa dans les yvelines assez chiant; avec lesquelles j'ai abandonné, le pire étant celui de st germain, poussiereux minuscule, repoussant au possible et surtout on retrouve la logique décrite plus haut, quand tu taff c'est la misere ils sont tjours a la ramasse la bourre, ils sont reulous, les questions intrusives fliquantes, ce csapa m'a fait tellement chier que j'ai fini a racheter ma metha en rue tellement c'était plus simple.

Du coup comme je dois faire un relais bientot en IDF, est ce que quelqu'un pourrait m'indiquer un vrai cspa digne de la RDR ? merci

Life on Mars ..........................................

Hors ligne


Mecrupulent 
Metalized Benzohead
France
700
Lieu: BZH
Date d'inscription: 28 Oct 2017
Messages: 153
Bonjour à tous,

Deux petites choses en préambule :
- Je ne sais pas si je poste tout à fait au bon endroit, libre à ceux qui le peuvent de rectifier mon erreur ;
- Je sais qu'il y a un thread "Votre avis sur les CSAPA que vous fréquentez" mais je pense que cicit' mérite bien son thread à lui, c'est selon moi la structure d'aide aux UD telle qu'elle devrait être partout.

Alors là je raconte un peu ma vie :
Spoiler

Bref, me voilà en route pour la Kaz'Oté. Je sue ma race pour monter mais je finis par arriver, l'endroit est (relativement) scred et sympa. J'aperçois la partie CAARUD, je distingue à travers la vitre quelques fonsdés dans un espace qui semble propre. J'ouvre une porte, tout de suite un type m'accueille et me dirige vers le CSAPA où l'on me propose un café, un verre d'eau, où tout le monde est souriant et jeune (même si les années ont marqué certains visages tout le monde semble encore avoir 25-30 ans dans sa tête). Très vite je rentre dans une salle avec le type qui m'avait accueilli à la partie CAARUD, qui s'avère être psychologue : pour toute la consultation il sera là, ainsi qu'un infirmier et le fameux médecin. Trois personnes pour un UD j'avais jamais vu ça, en plus on sent bien qu'il y a une super ambiance et surtout pas de jugement, on sent aussi qu'ils sont contents de leur métier, de bosser avec des tox toute la journée contrairement à d'autres qui ont dû s'y mettre parce que leur cabinet marchait mal.

Ils maîtrisent le sujet, ne font pas de gros yeux quand on leur parle de NPS, posent d'eux même des questions sur les RCs et notamment les noïds, qui apparemment font des ravages ici sous le nom de "chimique" (prendre de la/du chimique = prendre un noïd si j'ai bien compris).
Très compréhensifs sur ma connerie, parce qu'ils se sont bien rendus compte que j'étais prévu en RDV le 27 et déjà sous TTT alors que j'ai dit le contraire à la jolie docteure, il est possible qu'ils aient même capté mon embrouille lorsqu'elle les a contacté mais auquel cas ils auront eu la "délicatesse" de ne lui en toucher aucun mot.
Petit pipi de contrôle puis ajustement de traitement d'une manière super, enfin c'est un réel échange ; l'avis du patient a autant, voir plus d'importance que celui des professionnels de santé, ils sont tout à fait ouverts à tous les états d'esprits : arrêt de la conso, conso raisonnée, et même conso abusive ; ils font de la RDR, ils sont là pour aider les gens à vivre avec leur conso de la meilleure des manières, quelle que soit sa nature et son "amplitude".

D'autre part en termes de spécialités médicales ils ont l'air d'avoir de tout en effectif suffisant, sont facilement joignables et je ré-insiste sur la proximité et la sympathie de tout le personnel, des secrétaires aux docs.
Dans mon cas il a fallu un chevauchement d'ordo afin de ne pas avoir 36 prescripteurs, ils ont fait devant mes yeux les calculs en me demandant les dosages que je "souhaitais" et ont immédiatement appelé la pharma ainsi que l'ancien prescripteur (généraliste). Attention, quand je dis qu'ils m'ont prescrit les dosages que je voulais ça ne veut pas dire que c'est le supermarché, ile questionnent l'intérêt de chaque molécule et m'en ont même supprimé une (le zolpidem les cons ^^) ; ils ne sont pas frileux mais n'ont pas la main lourde pour autant.

Dernière chose et pas des moindres, ils se renseignent et conseillent sur le mode de vie, dans mon cas on a discuté spots de steakbord, VTT etc...

Bref :
- Locaux propres, assez discrets, pas obligé de passer par le CAARUD pour accéder au CSAPA : ça peut être un avantage quand la volonté ne résiste pas aux occasions mais bon je ne suis pas rentré je ne sais pas ce que ça donne de ce côté-là.
- Une équipe enjouée, impliquée et compétente. S'ils ne sont pas/n'ont pas été consommateurs on sent en tout cas qu'ils savent de quoi ils parlent, qu'ils n'appliquent pas bêtement les préceptes de bouquins appris par cœur...
- Un super accueil, apparemment ils laissent leur porte ouverte aux gens arrachés pour qu'ils aient le temps de redescendre, tout à fait honorable et RDR..

En conclusion :
Si vous allez à La Réunion (qui vaut le détour) -> Go Kaz'Oté
Si vous voulez vous sevrer dans un super environnement et avec de super professionnels : -> Go Réunion -> Go Kaz'Oté. On peut trouver des billets aller pour moins de 500 €, même pas deux semaines de conso pour le polytox lambda...

J'en ferai peut-être un blog parce que je me suis déjà trop étendu ici, mais La Réunion va me sauver je pense...

Mecru punk1
Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

... mais ce n'est que mon avis, on peut en discuter ! :-)

"To craft the Dark Art we used our soul
Emotions bleed, but we stay strong !"

Hors ligne


Morning Glory 
Adhérent PsychoACTIF
9700
Lieu: AuRA
Date d'inscription: 10 Oct 2017
Messages: 638
Blogs
Ouaou bon j'aurais jamais un retour aussi complet que Mecrupulent, mais puisque j'ai appris que le "SATIS" de ma ville est en fait un CSAPA (il est intégré à l'hôpital, ce qui serait assez rare apparemment), je me permets d'ajouter ma petite expérience:

J'ai été conseillée par une remplaçante de mon médecin traitant et ai obtenu un RDV en une semaine chrono, pour du service publique c'est vraiment très rapide je trouve!
J'y ai tout simplement trouvé la meilleure psychiatre à qui je n'ai jamais eu affaire^^ En CMP j'avais eu une tarée LGBTphobe qui m'a fait beaucoup de mal et contribué à passer à côté de deux ans de ma vie; et en libéral un très sympa, très honnête mais que je n'ai pas eu l'occasion de beaucoup cotoyer, et un autre complètement dans la psychanalyse et dans sa tour d'ivoire en mode "c'est moi qui sais. Achetez et lisez mon livre, vous comprendrez." (un peu caricaturé, mais véridic).
Là je tombe sur une femme qui ne semble pas beaucoup plus âgée que moi, hyper locace, qui s'intéresse à ma vie sans intrusion au point que j'en culpabilise un peu de ne pas lui poser les mêmes questions parce que j'ai plus l'impression d'être face à une amie qu'à un médecin par moments. Hyper à l'écoute, je ne sens curieusement pas vraiment ma phobie avec elle, et je me sens plus à l'aise avec elle qu'avec ma psychologue qui pourtant est aussi très très cool. Pas d'injonction que des conseils, pas de prise de tête qaudn parfois je ne suis pas ces derniers pour X ou Y raison. Bref elle me traite comme une adulte, elle est beaucoup plus psychologue que les psychiatres que j'ai croisés jusque là. Et super patiente parce que quand je lui dis que les antipsychotiques thymorégulateurs par exemple, me rendent complètement dingue parce que j'arrive plus à triper, ou que je n'ai plus envie de tester des antidépresseurs parce que plus aucun ne semble me faire l'effet escompté, elle me dit qu'elle comprend et voilà. Les deux précédents m'ayant parlé/prescrit des traitements n'auraient certainement pas réagi pareil!
Une fois toute embêtée j'ai manqué un RDV et elle m'a dit que c'était pas grave que ça arrivait, elle a même déciné ma proposition de lui régler la séance manquée enfin bref, tout le monde ne ferait pas ça!
Elle m'accompagne même dans mes expérimentations lol, quand j'avas tenté de microdoser du LSD contre ma dépression, elle m'a dit qu'avec tout ce que je prennais à côté et au vu du rapport bénéfice/risque, elle n'y voyait pas d'inconvénient. Mais elle reste lucide, lorsque j'ai parlé de tenter des micro-doses de speed pour tenter de me booster vu que le reste marchait pas, là elle m'a informé des risques de dépendance et de santé, et a d'ailleurs réussi à me dissuader.

En ce moment ma conso d'opis augmente un peu, elle me l'a fait remarquer gentilment en me rappelant qu'il y a un an, ma seule vraie appétence allait aux psychés. Ca fait vraiment du bien d'avoir ce regard extérieur, j'aurais mit plus de temps à m'en rendre compte sinon. Du coup vu qu'elle sait que je m'intéresse d'assez près aux prods elle m'a parlé de l'éventualité de la méthadone, bien sur on en est pas là mais elle m'a expliqué comment ça pouvait se passer en cas de pépin, et aussi qu'il pouvait y avoir des effets anti-dépresseurs et anxiolythiques justement comme un traitement de fond finalement, pas seulement lors de prises sporadiques comme j'ai compris. Ce serait presque tentant... Mais bien sur, je vais carrément suivre ses conseils et tenter de réguler ma conso avant d'en avoir besoin quand même, surtout vu que la métha n'agit pas non plus que sur les récepteurs opis et ça ça m'embête pour diverses raisons, enfin bref.
Ca rend la chose nettement plus réelle d'en parler comme ça IRL quand même, ça met en face de ce qui peut arriver avec ce type de conso alors même que je n'en ai jamais ressenti les premiers signes, ça responsabilise.

Bémols:
Elle est moins au fait de certains produits que moi parfois, je pense au cannabis thérapeutique (le vrai, pas que le CBD), ou à l'Aderall par exemple. Enfin remarque on peut pas tout connaitre^^" Elle en connait aussi plein que moi je connais pas etc.
Ils n'ont pas pu me dégoter de psychologue pour les TCCs, elle m'en a conseillé en libéral que j'ai dû payer du coup. Pas assez d'effectifs à ce niveau et ça dépendait des différent services.
Franchment je crois que c'est tout :thininking:

....bon ba finalement si, ça fait un ptit texte surpris Jsuis vachement bavarde par écrit lol

Dernière modification par Morning Glory (22 février 2019 à  18:55)

Hors ligne


JordanDZ 
Nouveau membre
France
200
Date d'inscription: 20 Sep 2018
Messages: 12
En 2011-2012 je fréquentais le CSAPA de Sète, qui été attaché au CHU. Je n'avais pas du tout aimé, très contraignant, je n'avais non seulement pas le droit de consommer de manière occasionnelle mais même les benzos je n'y avais pas le droit...

Aujourd'hui je suis sur le CSAPA de Montpellier, une perle ! Une équipe vraiment parfaite et à l'écoute, très bien renseignée et surtout arrangeante lorsque l'on joue franc jeu avec eux surtout.

Jordan

Produits concernés : Opiacés (Héroïne, Morphine, Oxycodone, Méthadone, Buprénorphine etc...), Benzodiazépines (Valium, Xanax etc...), Zolpidem & MDMA.

Hors ligne


pierre
Administrateur
12600
Lieu: Paris
Date d'inscription: 15 Sep 2006
Messages: 13382
Blogs
Bonjour JordanDZ,

Je n'avais pas du tout aimé, très contraignant, je n'avais non seulement pas le droit de consommer de manière occasionnelle mais même les benzos je n'y avais pas le droit...

Que veux tu dire par pas le droit de consommer ? Qu'est ce qu'il se passait si tu consommais ?

Hors ligne


Zazou2A 
Psycho anim / RDR dreamer
France
8600
Lieu: Bretagne/corse
Date d'inscription: 15 Oct 2015
Messages: 2251
Blogs
Yop !

Et bien personnellement j’ai récemment changer d’avis sur mon csapa ! Au point de penser ne plus y aller !
Au final des qu’il y a des difficultés peu communes, ça devient compliqué.
Puis avec la méthadone la délivrance est hyper infentilisante vu le temps qu’il faut avant d avoir enfin 7j de ttt

Et puis niveau RDR on est loin du compte, même très très très loin
Avec mon addicto qui par ex refuse toute prescription de subutex a un patient injecteur; et encore bien d autres choses qui serait longue a raconter !

Je m’en vais chercher un médecin qui sera prêt à me suivre maintenant, mais j’en suis à la 2 eme mauvaise expérience sur les 2 csapa que jai fréquenté...

drogue-peace

Zaz

Dans un monde qui va si mal, ce serait de ne rien prendre que d être malade..

Hors ligne


ziggy 
Michel HAmBurger avec nous
Aruba
1400
Lieu: 66650
Date d'inscription: 21 Jul 2008
Messages: 1813
Blogs

pierre a écrit

Bonjour JordanDZ,

Je n'avais pas du tout aimé, très contraignant, je n'avais non seulement pas le droit de consommer de manière occasionnelle mais même les benzos je n'y avais pas le droit...

Que veux tu dire par pas le droit de consommer ? Qu'est ce qu'il se passait si tu consommais ?

Je vais répondre a sa place en parlant de moi. J'ai eu une fois ce probleme au csapa nanterre dans lequel j'allais depuis 5 piges - cétait vers 2014/15 quand léquipe a recruté un jeune doc arrogant - pour remplacer le depart en retraite du docteur titutalire de lepoque, un  excellent addicto dement (le genre de gars qui part se former au Bronx et revient avec une technique auriculthérapique et le protocole nada qu'il a boosté en france en formant tout le monde) Gilbert Gr. de mémoire pour ceux qui l'ont connu. en 5 ans, le gars m'a testé en checkpiss une seule fois le premier jour et peut etre une autre fois - un test urinaire deux ans plus tard pour mise a jour du dossier mais prévénu "dans 14jours je vous ferai un test pour mettre a jour votre dossier";

Gilbert- il arrangeait au sens ou il faisait les 28J avant l heure , l'été il faisait le double d'ordo d'un coup... mais simplement il était à l'écoute - sympa - humain - ce gars m'a aidé à accepter une substitution pour de vrai - mais aussi quand je culpabilisais la conso, il avait l'attitude et les mots qui vont bien pour se relancer. Bref un VRAI.

Comme j'avais fait du subu de 2006 a 2010, le centre de nanterre etait mon premier csapa et betement j'ai cru que ce serait comme ca partout????

Et puis 2015 - le remplacant. Un espece de mec d'une trentaine d'années - je vais etre médisant - feeling boyscoot bigot sorti de 20 piges de catéchisme - qui s'engage aupres des drgués pour aider son prochain mais qui fondementalement pense que la  drogue c'est satan.

Infernal. Tres différent. Maniaque sur des détails de prescription au jour pres. Je le revois a compter et recompter les jours... Feelin suspicieux, petite reflexion en coin, ecoute faible, discours moralisateur long et chiant. Chaque entretien systématique des 7 ou 14j était long laborieux et en interrogatoire.

Au début j'ai joué le jeu de l'honneteté : et j'ai regretté. alors que je racontais mes consos en toute transparance, le doc m'impose de revenir tous les jours pour "restabiliser" je le vis comme une punition, vu que ca me fait faire 60km plus les heures d'attente au csapa etc... Croyez moi qu'apres ca, tu fermes ta gueule et tu racontes plus rien...

Un jour, il m'a pris par suprise pour me faire pisser a un moment je faisais de l'extra et
14 jours apres, il était furieux "vous me mentez, vous vous foutez de moi, c"est positif vous consommez !!!". Pour se venger  , il a décidé a nouveau de me faire revenir tous les jours avec checkpiss pendant 14J alors que je travaillais.

Et puis 1mois apres, apres m'etre plié a son jeu, fait des dizaines de check negatif, j'ai demandé a reporter un RDV - je bossais en liberal j'animais des formations et j'ai  eu une modif de planning ...et on avait du modifié une date avec un groupe et ca tombait le jour de mon RDV :  j'ai appelé pour demander à passer 1 ou 2 jours en amont pour pas me retrouver en chien, le genre de choses qu'il proposait pour les patiens professionalisés.

Mais le gars m'a fait une scene de menage- car au fond comme les urines étaient positives, il était vexé/deçu et il a refusé de m'aider et m'a imposé de faire un choix : c'est à dire - de ne pas aller bosser pour aller le voir lui - de niquer ma journée et perdre mes clients... Je lui ai dit peu poliment ce que je pensais de lui et qu'il aille crever et que je l'emmerde.

J'avais claqué la porte et suis resté sans centre pdt plusieurs semaines a aller a barbes me pecho des fioles.

Dernière modification par ziggy (09 mars 2019 à  08:43)

Reputation de ce post
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)

Life on Mars ..........................................

Hors ligne



Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

[ Forum ] CSAPA - Anonymat en csapa
par Zazou2A, dernier post 23 décembre 2018 à  09:10 par Chêne
  9
[ Forum ] CSAPA - Csapa de dreux?
par tonybrown, dernier post 13 mars 2015 à  19:08 par tonybrown
  0
[ Forum ] Soucis avec le Csapa
par TakeFive, dernier post 12 septembre 2018 à  11:58 par blastfunk
  1
    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Nouveau fanzine Psychoactif : un article ou un dessin ?
    23 févier 2019Annonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Professionnels des addictions, que venez vous chercher sur Psycho...
    Il y a 2jCommentaire de Amethyste*9 (8 réponses)
     Appel à témoignage 
    Cannabis : vous vous êtes mis à la vaporisation, expliquer nous c...
    08 mars 2019Commentaire de HAYKK88 (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    Dépendant à la codéine au moment de la fin de sa vente libre, (ju...
    Il y a 2jCommentaire de Sufenta (25 réponses)
     Forum UP ! 
    Culture - Culture Hawaïen & McKennaii
    Il y a 16hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum UP ! 
    Stockage & conservation - Les truffes sont elles encore fraîche ?
    Il y a 14hDiscussion sans réponse depuis 12h
     Forum 
    Effets secondaires - Coke et perforation de la Cloison nasale
    Il y a moins d'1mn
    2
    Commentaire de prescripteur dans [Cocaïne-Crack...]
    (49 réponses)
     Forum 
    Première fois - Prendre des champignons hallucinogènes seul
    Il y a 1mnCommentaire de bloodistory dans [Psilocybe - Champigno...]
    (4 réponses)
     Forum 
    Filtre - URGENT: Quel filtre utiliser quand c'est la dèche totale?
    Il y a 8mnCommentaire de Brash Candicoot dans [Injection et réductio...]
    (7 réponses)
     Forum 
    Injecter - Tramadol - Solution Injectable
    Il y a 13mnCommentaire de L'Apoticaire dans [Tramadol...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Le Manque D'opiaces : Ressentis Physiques Et Psychologiques
    Il y a 22mn
    13
    Commentaire de StOo dans [Opiacés et opioïdes...]
    (80 réponses)
     Forum 
    Effets secondaires - Palpitations au réveil
    Il y a 34mnCommentaire de PetitRancor dans [Cocaïne-Crack...]
    (2 réponses)
     Forum 
    Bromazépam - Conseils et RDR benzodiazepines
    Il y a 1h
    5
    Commentaire de Morning Glory dans [Benzodiazépines...]
    (22 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - 3MMC en début de soirée, puis MDMA en fin de soirée en festival ?
    Il y a 1hCommentaire de madg dans [Cathinones et RC stim...]
    (1 réponse)
     Blog 
    Pourquoi je suis là ;)
    Il y a 23mnCommentaire de Bootspoppers dans le blog de Alainbeta9
    (14 commentaires)
     Blog 
    Substance Or
    Il y a 3hCommentaire de Dounia dans le blog de Fedra Coca
    (3 commentaires)
     Blog 
    Je suis une rencontre 0.4
    Il y a 9hCommentaire de Dounia dans le blog de EmmaMerlin
    (10 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Evaluer la gravité de votre addiction
    Dernier quizzZ à 11:32
     PsychoWIKI 
    Sevrage des benzodiazépines
     Topic epinglé 
    Commencer sur Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Sarabi, eugord, Jean mxd, matthamphétamine, Lecat70 nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Arret méthadone indolore
    par Choisilavie, le 21 Mar 2019
    Voici quelques nouvelles de mon sevrage a la méthadone. Comme j'ai dit précédemment dans mon poste , le sevrage c'est trés bien dérouler , tout simplement indolore mise a part quelques symptomes résiduel comme nottament des baillements , eternuements , un peu de fatigue a certains moment de l...[Lire la suite]
     Injection sous-cutanée, une alternative à l’IV ?
    par bloodistory, le 19 Mar 2019
    Bonjour, J’attaque ce topic, je le complèterai au fur et à mesure. Je vous invite toutes & tous à intervenir et à venir partager vos expériences. Merci. 1 Bonne pratique de la SC et administration safe https/pharmacie.hug-ge.ch/infomedic/utilismedic/medic_voieSC.pdf https/www.espacesoig...[Lire la suite]
     [GBL] Soft point à 2.0 ml ?
    par Sacripano, le 18 Mar 2019
    Moi je vous avoue que j'ai un peu de mal avec cette notion de tolérance et de safe spot avec le gbl J'ai reçu mon flacon y'a 2 semaine a peu près, première prise de 0.5 ml pour le test allergique et les enzymes (avec le recul 0.5 c'est beaucoup en fait ^^) Et je sais c'est pas conseiller mais j...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Beau témoignage dans [forum] Mort de l'ego, vos experiences
    (Il y a 20mn)
    "défonce toi quand tu iras mieux" ?? dans [forum] suis-je rester bloquée sous L?
    (Il y a 22mn)
    Très bon rappel dans [forum] Mort de l'ego, vos experiences
    (Il y a 24mn)
    Merci. Les apports de la sociologie sont d'utilité publique... /Core à Corps dans [forum] Journée de la femme et ses propres désirs
    (Il y a 39mn)
    Je plussoie ce vieux post, qui le mérite dans [forum] besoin de conseil pour sevrage benzo
    (Il y a 46mn)

    Pied de page des forums